Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 00:00

Démographie en Cap-Sizun-Suite

 

bestr_e_raz_27-7-2003_006.jpg

 

Liens:

 

Démographie en Cap-Sizun

 

 

Ma Bro Ar C'Hap Hirio suite 4

 

 

L'article relatif à la démographie référencé ci-dessus a été publie le 4-1-2010. Certains éléments d'appréciation dont  le webmaster dispose à travers les statistiques de visites permettent de considérer que les  articles recommandés par les liens ci-dessus semblent intéresser aujourd'hui  de nombreux lecteurs. Il faut peut-être y voir une  coincidence avec la proximité de certaines échéances. En effet, tout en restant dans les stricts domaines de la démographie et des particularités ou  des particularismes (étude sociologique-lien 2), le rédacteur a tenté  d'analyser la situation du Cap-Sizun en essayant à maintes reprises de comprendre pourquoi.

 

La situation démographique (comme toutes les situations) est une conséquence et toute conséquence a généralement une ou plusieurs causes.

Certaines causes sont d'ordre

 conjoncturel

et ne peuvent donc trouver de solution exclusivement au plan local parce que le problème concerné est plus global. Exemple la situation internationale et même nationale. La météo quant à elle fait partie des impondérables.

Mais d'autres causes sont

structurelles

et les solutions sont exclusivement du ressort local.   Exemple l'enclavement du Cap-Sizun non résolu à ce jour ou le respect et la protection de l'environnement.

 

L'enclavement du Cap-Sizun et la vie économique sont intimement liés

 

 et les  solutions possibles  sont donc du domaine  des responsables locaux autrement dit des élus. Le peuple vote, les élus agissent ou ne font rien, se contentant éventuellement d'être les

 

 "godillots"

 

d'une formation politique riche en promesses et beaucoup plus pauvre en termes de résultats.  

 

Les causes sont généralement indissociables de la responsabilité de ceux qui auraient dû prendre des initiatives ou qui en ont pris de mauvaises. Lors des échéances à venir, les candidats (ceux qui sont connus à ce jour et d'autres éventuellement) seront amenés à se référer à leur bilan et aux résultats qu'ils ont obtenu dans leurs différentes fonctions d'élu local. Ces références constituent en quelque sorte le "pedigree" de chacun, indépendamment de la couleur de son étiquette. Les conclusions déjà établies à propos de la démographie par exemple seront évidemment rappelées le moment venu, tout comme les résultats obtenus en matière d'environnement ou d'amélioration des conditions de vie des électeurs et des administrés:   circulation et  protection des piétons (Passages protégés), éclairage public, trottoirs, ruines, protection de la nature etc... .

 

environn_17-3-06_041.jpg

 

Il semble évident que la présence d'une casse de voitures (totalement illégale et tolérée "par omission" ) dans une agglomération à vocation et prétention  touristiques, ou de mauvaises décisions concernant la circulation des véhicules ne seraient pas des atouts favorables si le cas devait se présenter. Ces atouts ne seraient ni plus ni moins que des arguments à exploiter par les parties adverses. Voilà peut-être un début d'explication à l'augmentation du nombre de lecteurs de certains articles ici publiés. Par contre, l'élimination de vieilles carcasses polluantes en pleine nature dans une autre commune  pourrait être un élément  favorable si rien ne vient le contrarier. Les bonnes initiatives sont toujours appréciées. 

 

*****

 

N'oublions pas non plus le parc marin qui a ses partisans et ses opposants.  Les candidats devront choisir leur camp dans ce domaine très local et particulièrement sensible.

 

*****

 

Tout le monde sait que la population du Cap-Sizun est principalement constituée de personnes âgées dont certaines aux revenus modestes et même très modestes, en particulier les veuves. La revue mensuelle  "Notre Temps" qui s'intéresse plus spécifiquement à cette clientèle a publié en septembre 2010 un article qui s'intitule :

 

"Service encore public ??".

 

 On cite le cas concret de personnes âgées qui ne peuvent se déplacer facilement. Or, jusqu'à présent le facteur distribuant le courrier pouvait apporter à domicile une somme de 150 euros. Ce service serait supprimé selon "Notre Temps" qui publie également le coût d'un taxi : 24 euros pour aller à la ville voisine. Les lecteurs de "konchennou" n'auront aucune peine à transposer ce cas concret au Cap-Sizun. Ce qui est vrai pour une petite somme d'argent, est également vrai pour une photographie d'identité ou un numéro à afficher sur le domicile:

 

liens:

 

 Spontus que c'est s'pas. Suite 9. Les perles audiernaises

 

 Spontus que c'est s'pas.Suite 10. Les perles audiernaises 

 

Alors on a envie de dire à certains responsables locaux candidats à tout et  théoriquement rémunérés pour agir:

 

"Mais qu'est-ce que vous foutez ?? Assez de baratin, des actes, des résultats

 et des solutions aux problèmes SVP !!" 

 

***** 

 

Et encore la presse locale . Dans son édition en date du 9-10-2010, le "Télégramme de Brest  a aussi  publié un article qui s'intitule:

 

Audierne-Tourisme- Intéresser les plus jeunes.

 

Extrait de l'article:

 

" les participants sont tombés d'accord sur la nécessité de redorer l'image de la ville".

 

Tiens donc !! La ville d'Audierne n'aurait donc pas une bonne image ?? Et ce propos a été tenu à l'office de tourisme, en présence du maire et ses adjoints !!!

 

environn_2_20-03-06_016.jpg

 

 

Mais qu'est ce qu'ils foutent ??

 

 

*******

mai_06-lamb_-plou-aud_003.jpg

 

 

 

En conclusion, on pourrait peut-être reprendre la phrase qui aurait été prononcée par le

futur Président de la République, à l'époque Premier Ministre Georges Pompidou le 13 février  1966:

 

"Arrêtez d'emmerder les français"

 

 

en la paraphrasant au niveau du Cap-Sizun dans les termes suivants:

 

 

"Arrêtez de prendre les Capistes pour des Primates sous-développés.

Ils ont de la mémoire " 

 

*******

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires