Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 09:31

Démographie en Cap-Sizun
bremeur_6.jpg

Référence: Télégramme de Brest en date du 2 janvier 2010


Les chiffres officiels du dernier recensement viennent d'être publiés dans la presse locale. En voici le classement par ordre d'importance des communes:




Communes

 
 Communes  Population 2009 Population 1999 
 1- PLOUHINEC  4215  4300
 2- AUDIERNE  2312   2462 
 3-PONT-CROIX  1699  1665
 4- ESQUIBIEN  1548  1620
 5 -PlOGOFF  1388  1563
 6- BEUZEC  1073  1027
 7- CLEDEN  981  1036
 8- MAHALON  881  820
 9- CONFORT  803  750
 10- PRIMELIN  743  785
 11- GOULIEN  416  436
 12- ILE DE SEIN  226






1-Plouhinec: 4215 ( en 1999: 4106) soit +109
2- Audierne: 2312 ( en 1999: 2471) soit - 159
3- Pont-Croix: 1699(En1999:1665) soit +34
4- Esquibien: 1548 (En1999:1620) soit -72
5- Plogoff: 1388 (En 1999:1563) soit-175
6- Beuzec: 1073 (En 1999: 1027) soit +46
7-Cleden: 981 ( en 1999: 1037) soit- 56
8- Mahalon: 881 (en 1999:799) soit +82
9- Confort: 803 (en 1999:747)soit +56
10- Primelin: 743 (En 1999: 931) soit -188
11-Goulien: 416 (En1999: 436) soit -20
12- Ile de Sein: 226 ( en 1999: 348) soit -122

(Tous ces chiffres sont donnés sous réserve d'erreurs de calcul)
*****
Ces nouveaux chiffres appellent plusieurs remarques dont la principale:

1- Sur 12 communes constituant le Cap-Sizun, exactement la moitié compte moins de 1000 habitants. Sans compter que la population globale du Cap-Sizun est de  16285 habitants, chiffre à comparer avec Douarnenez, ville pourtant de taille modeste qui compte 15436 soit exactement  849 habitants de moins que le Cap. Autant dire que le Cap et Douarnenez ont des populations quasiment équivalentes. Il faut aussi comparer avec les anciens chiffres pour déterminer l'évolution.
  Aux prochaines élections municipales (2014), les communautés de communes seront élues au suffrage universel. Il conviendra de ne pas se tromper et de faire le bon choix.

2- La commune de Plouhinec est toujours la plus importante du Cap-Sizun en termes de population puisqu'elle compte plus du quart de l'ensemble des Capistes. N'oublions pas que, en termes de surface Plouhinec occupe la 2ème place après Beuzec , ce qui en fait tous critères confondus la commune la plus importante.

3- La plupart des communes ont une population inférieure à celle du recensement précédent. Solde positif cependant  à Plouhinec +109), Pont-Croix (+34),  à Beuzec (+46), à Mahalon (+82) et à Confort (56). Ceci est principalement dû à une politique d'urbanisme intelligente: constructions de lotissement et parfois vue sur mer.

4- Ces nouveaux chiffres vont avoir une incidence sur le fonctionnement de plusieurs communes : nombre d'élus, indemnités des élus, dotation globale de fonctionnement. Une fois la communauté de communes élue au suffrage universel, elle devra prendre à son compte certaines attributions des communes pour diminuer les budgets de fonctionnement car, actuellement, un pourcentage important des impôts locaux sert uniquement à payer des indemnités d'élus, dont certaines pour des résultats ...

5- Le cas d'Audierne mérite une attention particulière, très particulière puisqu'elle est la plus petite en termes de surface (294 hectares), mais toujours la deuxième en termes de population. Toutefois, il faut prendre acte de la baisse du nombre d'habitants: - 159 audiernais entre 2 recensements et même davantage si on considère le chiffre rectifié de 1999 qui a maintenu Audierne au dessus des 2500 pour des raisons que chacun appréciera à sa guise. De plus, la politique urbanistique (constructions d'immeubles et non de maisons individuelles) semble avoir échoué, tout au moins pour ce qui concerne les résidences principales. Il y a évidemment d'autre facteurs à prendre en considération comme la situation géographique et l'enclavement;

6- Consultons à ce sujet les archives de la  presse locale:

référence: Télégramme de Brest en date 12-1-2002

je cite:

titre: Démographie dans le rouge: les socialistes réagissent:
Nous avons reçu de Jacqueline Donval secrétaire de la section du parti socialiste d'Audierne, un courrier en réaction à l'article paru dans nos colonnes le 9 janvier, sous le titre la démographie du Cap-Sizun est dans le rouge .......: Désenclavement  et réflexion collective sur le tourisme:
"c'est pourquoi nous posons la question aux instances décisionnelles, état, région,département: à quand la restructuration de la voie Quimper-Le Cap par zones de dépassement pour diminuer le temps de trajet....... A nos élus de mettre en place les infrastructures qui accompagneront leur installation (des jeunes), logements, crèches, piscines, salles multifonctions etc....
Le tourisme est un enjeu majeur....Avons nous bien réfléchi  à sa promotion dans un esprit consensuel ? ....


******

 Il s'agit d'un texte datant de 2002. Madame Donval s'exprime au nom du parti socialiste et sans doute au nom de l'opposition audiernaise puisqu'elle a été élue conseillère municipale en 2001, avant d'être élue conseillère générale en 2005, et maire d'Audierne, vice-présidente de la communauté de communes en 2007. Nous sommes en 2010. dans sa lettre  datant de 7 ans, elle interroge  les élus exerçant les fonctions qu'elle exerce elle-même aujourd'hui. Le département, c'est elle depuis 5 ans, la communauté consensuelle: elle en fait partie depuis 2 ans tout en assumant l'avenir d'Audierne. Et depuis qu'elle est responsable, il s'est passé quoi ?????
C'est aux administrés de répondre pour laisser à chacun sa liberté d'appréciation. Les résidants de la rue René Autret à Audierne ont déjà leur réponse car il savent que les paroles ne sont pas suivies par les réalisations.
Bien-sûr, on va sans doute nous présenter sans tarder un projet de désenclavement par "la Carrière" (Poullan sur Mer) qui rejoint la route Douarnenez-Quimper via Pouldergat . Un projet 5 ou 6 ans après 2002. Combien d'années encore pour passer d'un projet à l'acte ???
 Communication, c'est de la communication, un point c'est tout et rien de plus !!

Liens

Municipales: lettre ouverte

Municipales: Pièces à conviction

La démonstration paraît sans appel. La municipalité d'Audierne n'a pas l'intention de régler les problèmes qu'elle avait soulevés, pas plus que de tenir les promesses exprimées par écrit avant les élections. Que faut-il en conclure ?? La triste réalité des choses est là, devant nos yeux, et elle s'ajoute à tant d'autres facteurs. Prenons l'exemple du dernier bulletin municipal d'Audierne: il invite les audiernais à participer aux commissions municipales, dont la commission de circulation. Bon, la démocratie participative  en somme !! Mais de qui se moque-t'on ?? Le nouveau plan de circulation d'Audierne, mis en service immédiatement après les élections municipales n'a jamais fait l'objet d'une quelconque réunion de la commission dite de circulation.  Nos décideurs avaient la science infuse. On voit le résultat. Les commerçants enregistreraient  des diminutions de chiffre d'affaires nous dit-on. Plusieurs commerces ont fermé leur porte (magasin Bio, Antiquités marine etc...) Alors que veut-on ?? Que les gens aillent parler pour ne pas être entendus et même pas  écoutés. Ira qui voudra. Pas moi. Pas de temps à perdre, à parler pour ne rien dire.


Quel caca  à Audierne!!

****

J'ai déjà plaidé la cause des handicapés qui n'ont pas d'accès aménagé à la plage (je ne suis pas handicapé). J'ai déjà attiré l'attention sur la route de la Pointe du Raz dans laquelle les passages protégés sont insuffisants: 4oo mètres entre le passage sis près du lavoir du Stiry et celui sis près des ambulances du Cap . Certes on ne compte pas d'accident mortel et on les attend peut-être pour agir. Pourtant, les chiffres de la démographie disent aussi que la population capiste et audiernaise est plutôt âgée. Alors ????

*****
Certains responsables politiques locaux devraient se remémorer certains évènements d'Esquibien. Je veux parler des élections municipales de 1989 qui ont débouché sur le festival des chapelles dans les conditions déjà explicitées. Une autre conséquence de ces élections esquibiennoises mérite aussi d'être signalée, à savoir que depuis 1989 il n'y a plus eu de liste socialiste aux différentes élections municipales à Esquibien. 1989 a tué le socialisme à Esquibien, et les évènements actuels se préparent à tuer le socialisme en Cap-Sizun, plus particulièrement à Audierne, car c'est un erreur fondamentale d'associer socialisme et laxisme.  Si des élections municipales avaient lieu à Audierne demain, on revivrait sans doute le tsunami d'hier, en sens contraire car aucun des responsables actuels ne sauverait sa tête.
 
Jaurès doit se retourner dans sa tombe si par hasard son regard se dirige vers la Pointe du Raz et la statue de ND des Naufragés.

bestr_e_raz_27-7-2003_022.jpg

Audierne a connu une municipalité socialiste entre 1983 et 1995. Dans ces socialistes, on comptait plusieurs enseignants laïques aujourd'hui disparus dont on peut saluer la mémoire. Ce sont pourtant ces socialistes qui, indépendamment des grandes réalisations comme la maison de retraite ou le premier port de plaisance on fait:
- restaurer l'église de Saint Raymond à Audierne 
- Goudronner  la cour de l'école Saint Joseph en échange d'un droit à stationner hors période scolaire
- Aménager la cour (placître) de l'église paroissiale Saint Joseph
liste non exhaustive....
La comparaison hier-aujourd'hui n'est pas très flatteuse pour les responsables du moment .
Affaire à suivre par conséquent !!!


*****


Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires

thomas christelle 03/11/2010 19:54



ILS VRAI QUE LA GUERRE DES CLOCHERS DANS LE CAP EST PEUT ETRE UN PROBLEME CHOSE QU A DOUARNENEZ ET DANS SON PAYS C EST DOUARNENEZ QUI DECIDE DU SORT DE POULLAN POULDERGAT LE JUCH ET KERLAZ ELLES
N ONT PAS GRAND CHOSE A DIRE CE SONT DES COMMUNES DORTOIRS ET LE CAP C EST TOUT AUTRE CHOSE IL YA PONT CROIX CAPITALE DU CAP AUDIERNE CAPITALE COMMERCIALE ET PLOUHINEC PLUS GROSSE COMMUNE DU
CAP DONC PERSONNE PEUT AFFICHER UNE SUPREMATIE TOTALE COMME DOUARNENEZ PAR EXEMPLE LE TOUT CA SERAIT UNE MEILLEUR ENTENTE C EST SUR



spartacus 04/11/2010 08:49



Les communautés de communes seront élues au suffrage universel lors des prochaines élections municipales, dans 3 ans. Il conviendra que chaque commune soit représentée sur les listes de
candidats. On n'échappera donc pas au clivage droite-gauche d'une part, à une concurrence des "communes-paroisses-clochers" d'autre part. Quelques bons moments en perspective puisque nous n'avons
pas été capables de faire émerger la troisième voie, celle de l'intérêt général. Spartacus   



thomas christelle 03/11/2010 19:42



oui l idee serait de regroupe les 2 communautes des communes douarnenez et cap sizun et en faire une seule tous le monde serait beaucoup plus fort cela ferait environ 38 000 HABITANTS 
MAIS EST CE VRAIMENT POSSIBLE§§ 



spartacus 04/11/2010 08:54



Attendons les prochaines élections municipales qui auront lieu dans 3 ans et qui verront l'élection des communautés de communes au suffrage universel. Ceci sera un premier pas vers le
regroupement des moyens (appelé mutualisation dans les entreprises) et la prise en compte l'intérêt commun. Spartacus



thomas christelle 27/10/2010 19:36



OUI C EST VRAI LE CAP SIZUN A BESOIN DE SE DEVELLOPER MALHEUREUSEMENT ILS PERDENT BEAUCOUP DE CHOSES!!COMME PAR EXEMPLE LA CONSERVERIE KERBRIANT DE BEUZEC QUI PART A DOUARNENEZ A
LANNUGAT; LE CAP SIZUN MERITERAIT POURTANT D AVOIR PLUS DE CHOSES!!!! MOI JE VIT A POULDERGAT J AIME DOUARNENEZ MAIS AUSSI LE CAP DOUARNENEZ DEPUIS QELQUES TEMPS SE DEVELLOPE ASSEZ
SERIEUSEMENT COMME LE MAC DO PAR EXEMPLE J ESPERE QUE LE CAP EN PROFITERA POUR TOUS CE QUI EST SERVICES COMMERCES OU EMPLOIES



spartacus 27/10/2010 21:39



Merci pour ce commentaire. Douarnenez se développe, tant mieux pour Douarnenez.Le Cap se meurt, je n'ose pas dire tant pis pour le Cap. Mais tout de même, si toutes les bonnes volontés se
mettaient autour d'une table en oubliant l'esprit de clocher, peut-être que l'intérêt général y trouverait son compte. Bien sûr, ceci n'est qu'un rêve. On verra bien ce qui nous sera proposé
par les différents candidats lors des prochains scrutins.Pour ma part j'imagine tout de même qu'il va falloir arrêter de nous" faire prendre des vessies pour des lanternes" et certains
bilans seront là pour confirmer ce propos. L'art de la communication sera insuffisant pour conquérir le pouvoir mais suffisant pour "boire la tasse". Nous serons fixés sans tarder. Spartacus



thomas christelle 22/10/2010 04:34



c est sur que c est difficilement comparable douarnenez et le cap sizun douarnenez est un pole urbain avec tous ses services etc:: le cap est une region rurale douarnenez avec se 4 communes
qui l entourent ca fait 21000H



spartacus 22/10/2010 10:12



Bonjour et merci pour ce commentaire. Vous avez raison car il est en effet  difficile de comparer deux milieux différents. En particulier les surfaces de Douarnenez et du Cap-Sizun n'ont
aucun rapport. On peut cependant comparer les budgets de fonctionnement pour des populations relativement voisines. D'où l'intérêt à mon sens de développer les communautés de communes en milieu
rural comme le Cap-Sizun. Spartacus 



Alain 04/01/2010 12:59


Excellent article, et très intéressant. Juste un mot:
à l'approche des prochaines échéances électorales, comment faire comprendre aux candidat(e)s que le plus important ce n'est pas leur appartenance politique mais leur attachement, leur intérêt pour
le Cap, pour sa population, pour son environnement. Toutes ces choses qui touchent les capistes au plus près, jour après jour, comme la circulation par exemple, ou les accès pour les personnes
handicapées ou âgées.
Quelqu'un écrivait il y a quelque temps sur un forum:
"les trous je m'en f..." (citation approximative)
ben justement la plupart des capistes ne s'en fichent pas, c'est important les trous, et encore plus le temps qu'on met à les boucher. Cela peut valoir un bulletin -ou pas.
amitiés


spartacus 04/01/2010 14:27


Merci Alain. 100 fois sur le métier remettez votre ouvrage. Nous finirons bien par être entendus. Déjà ce matin un "auditeur" s'est manifesté . Il y en aura d'autres. Vous connaissez ma
méthode: montrer pour démontrer. Et puis, point n'est besoin d'espérer pour entreprendre. L'espoir fait vivre, surtout si on se bat pour l'intérêt général et non pour soi comme certains silencieux
mais "auditeurs" assidus qui se reconnaîtont. Encore merci.  Spartacus