Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 00:00

 

Spontus que c'est s'pas. Suite 9. Les perles audiernaises

 

 

audierne_2-_3-8_005.jpg

 

 

Comme dans toutes les villes dignes de ce nom, la plupart des audiernais habitent dans une rue qui a, en d'autres temps, fait l'objet d'une numérotation. Pour des raisons imputables à la vétusté, à la météo à moins qu'il ne s'agisse d'érosion voire de malveillance, le numéro peut occasionnellement disparaître. La propriété concernée se trouve alors sans numéro, ce qui complique la tâche des "posteurs" (cf: article précédent) et de tous ceux qui ont besoin de se situer ou de trouver quelqu'un  (EDF, eau, téléphone,  visiteurs  etc...). Il convient donc de s'adresser aux instances compétentes pour pourvoir (contre finances) au remplacement du numéro défaillant. En effet, une numérotation anarchique dans laquelle chacun afficherait un numéro de son choix tant dans la taille que dans la présentation ne serait pas du meilleur effet dans une agglomération à vocation touristique. C'est pourtant l'aventure qui est arrivée à notre amie Tante Soaz demeurant sur la route desservant la Pointe du Raz classée comme chacun le sait "Grand site national" . La conversation se déroule au lavoir comme d'habitude.

  *****

Soaz :

 (s'adressant à Jeanne-Yvonne)

 

Vous savez pas qu'est qui est arrivé sur ma maison avec le numéro ??

 

Jeanne-Yvonne

 

Non. Qu'est-ce qui est arrivé avec vous pour vot' maison ?

 

Soaz

 

Mon numéro parti qu'il est je sais pas comment. Embêtés qu'on est à cause que le "posteur"  y va plus savoir comment qui faut faire avec le courrier s'pas  .  Si il se trompe de boîte et qu'il met les lettres chez ma voisine la bigoudène, celle-là curieuse comme elle est , elle regardera tout et ma pension avec aussi  s'pas. Embêtés qu'on est avec ça  quand même hein !!

 

Jeanne -Yvonne:

 

C'est quand même pas dur d'aller à la mairie demander un numéro neuf pour remplacer le vieux non ??

 

Soaz:

 

Forcément vous vous savez tout toujours s'pas. Et ben, à la mairie j'ai été bien-sûr sans vous attendre  hein. Ménant on est obligé de rester dans le couloir à la mairie  en attendant devant un comptoir comme dans les bistrots avant s'pas. Pas même un chaise pour reposer  un peu s'pas. Alors la dame elle vient au comptoir quand elle a le temps  pour vous demander qu'est-ce que vous voulez comme si on la dérangeait s'pas.

 

- Qu'est-ce  que vous voulez qu'elle me dit ??

 

- C'est pour mon numéro que je lui fais !!

 

- Qu'est-ce qu'il a vot' numéro qu'elle me dit ??

 

- J'ai plus de numéro et il faudrait un aut'que je lui fais

 

- Ah non qu'elle me dit. On donne le numéro que pour les maisons neuves au début. Après c'est à vous de vous débrouiller qu'elle me dit !!

 

- Gast, ousque  que je vais alors pour mon numéro que je lui fais ??

 

- Ousque vous voulez qu'elle me dit

 

- Gast !! On a pas droit d'avoir un numéro pour une maison vieille alors. Je vais pas  casser ma maison quand même et faire une neuve pour avoir un numéro que je lui fais !!

 

- Nous on peut rien pour vous qu'elle me dit

 

 

- Alors je lui ai dit "ma revr evit al laboused"  (cf: article précédent) gastou et je suis partie,  revenue à la maison pour dire ça à mon gend' s'pas !!

 

******

 

- "Reskebil" (t'en fais pas)  Mammig qu'il me dit. On va mettre un numéro sur la maison. Et il est parti dans la vieille crêche ousque Mam-Gozh avait le cochon avant. Il a fouillé un peu et il a trouvé la vieille poêle à frire que Mamm-Gozg cuisait les sardines avec s'pas. Mis une ficelle avec lui dans le trou  et avec un pinceau et la peinture rouge il a écrit le numéro sur la vielle poêle à frire, une pointe dans le mur et  ménant tout le monde voit  la friteuse de Mam-Gozh sur la route qui va à Beg ar Raz s'pas. Comme ça, si chacun est obligé un jour de changer son numéro, on pourra mettre les vieux couverts de lessiveuses aussi, et puis les roues des vieilles bourettes ou même un vieux seau comme on avait avant les cabinets enfin vous voyez s'pas. Sûr que les tourists y vont trouver ça rigolo et que peut-être même y aura des cartes postales aussi s'pas.

 

à suivre .....

 

NDLR

 

Comment se fait-il que l'on ne puisse pas, à la mairie de son lieu de résidence, se procurer un numéro conforme au modèle utilisé couramment pour identifier une propriété. C'est une question à poser aux candidats qui pensent solliciter nos suffrages en mars prochain; Problème sans doute très "terre à terre", qui a tout de même des conséquences sur  l'esthétique et la présentation ?? Simple question de bon sens non ?? 

 

 

 

 

 

*******

COURTELINE N'EST PAS MORT à AUDIERNE  S'PAS !!

******

 

 audiern2.jpg

 

*****

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans francais-bretonnisé
commenter cet article

commentaires

Amazone 12/10/2010 19:02



C'est bien ce qui me semblait qu'il n'avait pas été premier adjoint mais du coup, j'ai eu un doute...et je n'avais pas eu le temps (à tort) d'aller vérifier avant de mettre mon commentaire.
Heureusement que vous êtes là, Spartacus pour réparer les petits arrangements avec la réalité! Evidemment, deux "sardines" c'est mieux qu'une seule..., surtout si personne ne
s'en rend compte... Preuve qu'avec le pouvoir, les chevilles enflent !


Amazone



spartacus 12/10/2010 21:20



Le responsable de l'erreur est le rédacteur de l'article de presse. Ne lui prêtons pas d'intention !!L'erreur est humaine mais le personnage concerné par la référence erronnée aurait
peut-être pu faire la rectification lui-même ce qui aurait évité l'intervention de konchennou. Evidemment premier adjoint c'est mieux que adjoint tout court. Mais le partage de la
responsabilité est aussi plus accentué, tant pour le négatif que pour le positif. Tout cela sera évoqué en temps utile. Bonne soirée et kénavo amical. Spartacus



Amazone 12/10/2010 10:14



En résumé comme je l'ai déjà dit : Le pouvoir aux incompétents.


Avez-vous vu dans le journal que Madame la Conseillère Générale sortante va retrouver sur la ligne de départ son grand copain d'Esquibien ? Il y avait hier dans "Le Télégramme" un
article sur son action à Esquibien "où il se distingue par son action en faveur de l'environnement .../... il a également à son actif l'aboutissement du projet de centre nautique". Ca
commence fort. Madame la Conseillère sortante est prévenue : que peut-elle aligner en face ?


Bien cordialement.


Amazone



spartacus 12/10/2010 17:22



Bonjour Amazone. J'ai vu mais n'ai pas encore traité ce sujet. Je signalerai préalablement (et rapidement) une  erreur de publication dans la presse locale à savoir que l'actuel
maire d'Esquibien n'a jamais été premier adjoint à Audierne, mais simple adjoint chargé de l'environnement, fonction dans laquelle il a pu et dû  se constituer sans aucun doute des
références. Mais la campagne n'est pas encore ouverte et konchennou ne commettra pas l'erreur de partir avant le top départ. En cours de campagne, l'étude des références et des résultats 
(échecs et succès) sera à sa place puisqu'elle sera un des éléments de la  réflexion soumise aux électeurs. Pour l'instant cas concrets et anecdotes. Le Maire d'Esquibien se serait
adressé par écrit à ses administrés selon mes sources. A ses administrés c'est son droit mais pour les électeurs du canton ce sera durant la campagne et pas avant. Ici la parole est à Tante
Soaz et Jeanne-Yvonne qui pourront continuer à s'exprimer si elles sont en mesure de  justifier leur identité par la carte du même nom dont l'obtention  semble poser problème
à Soaz. Amitiés. Spartacus



Amazone 11/10/2010 18:17



Pas concernés nos élus ? Si! En tout cas, certains...mais par le pouvoir et surtout par les 31000 Euros annuels pour le Conseil Général.


Amazone



12/10/2010 09:03



Oui, 31000 euros annuels !! Et pour quel résultat ?? Tout cela sera débattu au cours de la campagne. Avez-vous pensé qu'il pourrait y avoir d'autres perles audiernaises très bientôt ??? On
dit toujours que rien ne va. Et si on commençait par le commencement, au tout premier niveau de la responsabilité: la mairie. Si les élus municipaux sont loin, trop loin de leurs
administrés , ils sont déconnectés de la réalité, du quotidien. Ils vivent dans un monde à eux, qu'ils se sont construits avec des fleurs par exemple et non avec des gens. Comment
voulez-vous faire remonter un problème vers l'administration centrale s'il n'a pas été étudié à la base par les responsables théoriquement compétents et dans certains cas totalement absents et
pas concernés. Ce n'est tout de même pas du ressort de la Préfecture et encore moins du gouvernement de règler les problèmes d'accueil (chaise pour s'asseoir en attendant) à la mairie
d'Audierne. Imaginez un vieille personne avec sa canne qui attend dans un hall sans pouvoir s'asseoir. Il y a sans quelque part une certaine irresponsabilité. Et comme ce sont les gens qui
vont voter, gare au coup de balai et au coup de pied dans la fourmilière et tant pis pour les larmes de crocodiles. Bonne journée. Amitiés. Spartacus 



Amazone 11/10/2010 12:36



Bonjour Spartacus.


Pourquoi ? Parce que bien que ce problème soit, d'après vous, très "terre à terre", visiblement, simplifier la vie des gens (facteurs, visiteurs et autres) est sans doute moins
important que les pots de fleurs et les problèmes d'horticulture à Audierne.


Amazone



spartacus 11/10/2010 17:20



Bonjour Amazone et merci pour ce commentaire. Je me demande si on ne devrait pas suggérer de numéroter les pots de fleurs à Audierne  en priorité, et accessoirement les maisons. Ceci
pourrait être débattu dans le cadre de la campagne des cantonales. Imaginez Mamm-Gozh s'entendant répondre au téléphone qu'il faut appuyer sur la touche dièse et tout ce qui suit. De plus en plus
l'administration s'éloigne des administrés et nos élus locaux ne se sentent pas concernés. Fort heureusement le médiateur de la République a pris les choses en main. Attendons la suite. Bonne
journée et amitiés