Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 09:27
Audierne-Patrimoine et Mât Fenoux
Audierne-Patrimoine et Mât Fenoux
Audierne-Patrimoine et Mât Fenoux
Audierne-Patrimoine et Mât Fenoux
Audierne-Patrimoine et Mât Fenoux
Audierne-Patrimoine et Mât Fenoux
Audierne-Patrimoine et Mât Fenoux
Audierne-Patrimoine et Mât Fenoux

Les images ci-dessus publiées représentent une petite partie de l'héritage laissé par la municipalité sortante à Audierne en 2014, municipalité dirigée par Madame Donval qui est aujourd'hui Présidente d'une association de défense du patrimoine maritime. Ces images font donc partie de ce patrimoine qui a été saccagé  en vue d'une réhabilitation. En effet, Le Mât Fenoux situé sur la digue du Raoulic à Audierne servait autrefois au guidage des bateaux souhaitant gagner le port, par un jeu de pavillons et de signaux. Aujourd'hui la radio et le GPS ont remplacé ces besoins de l'époque,  indispensables à la sécurité. Le Mât Fenoux est donc devenu inutile dans sa fonction initiale mais il n'en demeure pas moins un élément du Patrimoine.

  C'est une municipalité socialiste qui avait pris la décision d'aménager des toilettes dans cette structure. Comme chacun le sait, les toilettes sont un "mal nécessaire" dans notre mode de vie, particulièrement à proximité d'une plage très fréquentée en période estivale. Avant de démolir (en partie) ce qui existait, il convenait donc de prévoir et d'organiser  la reconversion de cette structure patrimoniale .

Or, ces toilettes ont été traitées par des marteaux-piqueurs qui ont fait des dégâts considérables dans les ouvertures. Ces dégâts sont visibles sur les photos qui ont été prises avant le camouflage  disgrâcieux  du travail réalisé  par les marteaux-piqueurs. Des panneaux d'isorel sur du patrimoine n'ont jamais embelli un ouvrage. On a pu constater avant le camouflage que les pierres d'entourage des ouvertures avaient souffert, brutalisées par des outils inadaptés.

Au moment où nous vivons une baisse des dotations de l'état, il faut considérer que la commune d'Audierne aura d'autres priorités à traiter dans le proche avenir. Les choses risquent donc de rester en l'état durant un certain temps. Par conséquent c'est  à l'association du patrimoine maritime, présidée par l'ex-maire d'Audierne que revient la mission de réhabilitation.

En cas d'immoblisme, autrement dit  s'il ne se passait rien, il faudrait bien admettre que la destruction des sanitaires aura été non seulement une erreur d'appréciation mais plutôt  une faute. Généralement les décideurs assument la responsabilté de leurs erreurs et à fortiori de leurs fautes. Affaire à suivre par conséquent !!!

   

 


 

Repost 0
Published by spartacus - dans patrimoine
commenter cet article