Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 16:56
Beuzec Cap Sizun: les temps capistes

Beuzec Cap Sizun: Les temps capistes 
 
Comme on peut le voir ci-dessous,  l'appellation "Les Temps Capistes"  est le titre d'une revue du Cap-Sizun, très exactement de Beuzec-Cap-Sizun. Je suis particulièrement heureux de présenter ici cette revue pour plusieurs raisons, la principale étant que cette revue est , à ma connaissance, la seule publication capiste, totalement indépendante, tant de la commune que de la paroisse, même si elle publie ici ou là, à juste titre, quelques informations concernant l'une ou l'autre. Sa vocation serait plutôt culturelle et patrimoniale, donc totalement neutre. C'est sur cette base que j'ai accepté de "collaborer" avec la direction de la publication. J'ai en effet été sollicité pour autoriser la reproduction d'un texte que j'ai publié dans quelques exemplaires écrits, destinés à des amis, et par ailleurs également publiés ici, donc sur internet.  Pourquoi internet ?? Parce que ce texte, présenté à 2 maisons d'édition: Ouest-France et "Le Télégramme de Brest", n'a pas été retenu par les éditeurs. Je crois savoir qu'il s'agit d'un problème économique: prévision du nombre d'exemplaires vendus insuffisant. L'économie n'est pas mon sujet: Je souhaite sauvegarder ce que j'ai pu apprendre, ici ou là, ce que d'autres ont écrit  et qui est en voie de disparition (je pense à l'oeuvre de Roger Gargadennec), bref, tout ce qui relève de notre culture de notre histoire, de nos traditions et bien entendu de notre langue. Je tiens à exprimer mes remerciements à ceux qui sont à l'origine de la publication dans la revue d'une remarquable chanson du Cap-Sizun, écrite par l'abbé Yves Kersaudy (1871-1920) de Landrer (Plogoff):
  -  Le Docteur Jean-Pierre P.... et son épouse Yvette née K...., tous deux d'Audierne
  -  Jean-Pierre G....de Beuzec, directeur de publication de la revue "les Temps Capistes".
- Et tous ceux qui collaborent à la publication de cette revue
La chanson s'intitule "Kanaouenn ar C'Hap" (chanson du Cap-Sizun). Lorsque je l'ai reçue offerte par Roger Gargadennec de Pont-Croix, aujourd'hui disparu , son titre était "Evel Ar C'Hap n'eus Bro ebed " (Il n'y a pas de pays comme le Cap). Qu'importe le titre. L'essentiel est la mémoire et sa sauvegarde. Grand merci à tous ceux que je n'hésite pas à appeler:

"Des Passeurs de Mémoire".

(Abonnement à la revue:4 numéros par an: 16 €/an-Association M13. Moulin Castel. 29790. Beuzec Cap Sizun
 
Et Beuzec continue dans la tradition, avec sa fête des Bruyères. Je reste sur l'exemplaire 2006, en hommage à la reine de Cornouaille qui portait le costume de l'Île de Sein. Bravo Marie. Voici tout de même une ou deux images de 2008



Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 17:13
Pont-Croix: Petit festival de musique pour tous en 2008






****** 

C'est toujours avec beaucoup d'impatience que les mélomanes du Cap-Sizun et les amis de passage  attendent le petit festival de musique pour tous, organisé par Konrad Neander, Pontécrucien et Capiste d'adoption.
  La Xème édition  (en 2008) n'a pas déçu. Les voûtes de la collégiale de Notre Dame de Roscudon ont vibré avec le public, au rythme de la musique, en écoutant successivement Corelli, Vivaldi, Telemann, Cimarosa, , Händel, et en final Mozart. Faut-'il souligner ici tel ou tel talent ? Inutile lorsque c'est parfait. Encore merci à tous ces musiciens dévoués.
Notons encore la délicatesse des responsables qui ont estimé devoir dédier ce concert à la mémoire de l'Abbé Yves Pailler, ancien curé de Pont-Croix et décédé récemment. Ceux qui suivent ce petit festival depuis ses débuts, savent que Yves Pailler faisait le maximum pour encourager et aider les musiciens.  Ajoutons que ce concert est totalement gratuit, réalisé par des bénévoles, tant les musiciens que les différents acteurs, avec l'aide de la commune, de la paroisse, et ce qui mérite une mention  particulière:  la population de Pont-Croix.  Chapeau à notre chef-lieu de canton, félicitations à la petite cité de caractère.
 Grand merci à tous et à mercredi pour écouter Von Biber, Vivaldi, Telemann, Händel, Schumann, Mahler, Chostakovitch. On me permettra d'ajouter  la présence, dans cet ensemble, de 2 musiciens bien connus des audiernais: Denis Lardic et Sabine Teulon.

Kenavo konrad. A mercredi.












Après les concerts
(additif du 14-8-2008)

Et bien voilà, l'édition 2008 est terminée. Nous avons été gâtés, par un programme  de qualité, varié, remarquablement interprété par un groupe de musiciens dont on sent qu'ils ont en commun cet amour de la musique et de "la belle ouvrage". Après les avoir vus et revus, certains pour la 10ème fois, on ne peut que leur adresser des compliments qui ne sont pas d'usage. Bien sûr, les solistes sont toujours sur le devant de la scène. Je n'en parlerai donc pas, préférant citer les instruments qui nous ont offert un récital de choix:  les violons, les altos, les violoncelles, le hautbois, le piano, le basson , le clavecin et la flute "piccolo", j'en passe peut-être, accompagnés par l'ensemble instrumental des amis musiciens venus de partout, de Budapest ou de Stuttgartt, de Brest ou de Montpellier via Audierne, et d'ailleurs, réunis autour du maître d'oeuvre konrad Neander de Pont-Croix et sa contrebasse . Merci à vous tous,
AMIS MUSICIENS ,
grand merci .

Les spectateurs-auditeurs ne s'y sont pas trompés et l'ovation finale a  été à la hauteur de ce que vous nous avez offert. Merci et encore merci. Kenavo, jusqu'à ......la prochaine fois

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 09:56

 

PLOUHINEC: un nouveau blog est né:

Références:

 
http://plouhinec.circus.over-blog.com

Un nouveau blog vient de voir le jour sur la commune de Plouhinec. Ce blog qui ne cache pas avoir puisé son inspiration dans les blogs d'Audierne: konchennou et kontadennou, utilise effectivement la même méthode, à savoir publier des photos assorties de commentaires. Si d'aventure konchennou avait fait des émules, je ne pourrais que m'en féliciter et adresser des compliments à son auteur qui par ailleurs n'a pas craint de se faire identifier  et n'utilise pas de pseudo;
Mais de quoi s'agit'-il ??
Nous sortons d'une campagne électorale, celle des élections municipales. Les nouvelles municipalités sont en place depuis 4 mois environ et on commence à deviner leur action comme leur inaction. Dans certaines communes comme Plouhinec, les sortants sont reconduits pour un 3ème mandat. On ne doit donc pas attendre de changement, tant dans les méthodes que dans les choix. A Audierne, changement. La gauche remplace la droite . L'analyse des résultats  est sans ambigüité. Je n'y reviendrai pas pour ne pas remuer le couteau dans la plaie, d'autant que certains commentaires ont laissé entendre que Konchennou avait joué son rôle. Mais le changement attendu se manifeste là où il  n'était pas attendu (circulation) et ne se manifeste pas là où on l'attendait  (environnement, casse de voitures etc...). La tendance audiernaise serait plutôt de traiter les dossiers dans les bureaux et pas sur le terrain. Exemple: la rue rené Autret qui a suffisamment fait parler d'elle; pour autant aucun nouvel élu n'a encore daigné y mettre les pieds. Il est donc nécessaire de poursuivre l'information  en publiant texte et photos des situations de terrain, invisibles à partir d'un bureau, si confortable soit-il.
Changement aussi à Esquibien. La nouvelle municipalité qui a utilisé internet durant sa campagne, n'a pas encore pris connaissance du blog konchennou. (fait semblant de n'avoir pas pris connaissance). Il faut donc continuer l'information par texte et photos.
******* 
Quel est le but poursuivi ?? Faire de la polémique ?? Sûrement pas !!  Défendre des idées politiques ?? Non !! J'ai combattu 13 années de pouvoir de droite à Audierne. Si nécessaire je combattrai le pouvoir de gauche qui dirige Audierne actuellement.

Je n'ai qu'un seul parti politique: Le Cap-Sizun et son environnement

Et je me battrai pour  défendre la beauté de ses paysages, souvent défigurés  par l'inconscience de certains, encouragés par le laxisme des autres. Il n'y a aucune agressivité dans cette méthode pédagogique qui consiste à
MONTRER POUR DEMONTRER

Et puisque la méthode a déjà été mise en application à Plouhinec, pourquoi ne  s'étendrait'-elle pas à d'autres communes. Nul besoin de s'invectiver comme cela s'est déjà vu. Nul besoin d'agressivité comme cela s'est déjà vu aussi. Et surtout, faire en sorte qu'il n'y ai jamais la moindre faille pouvant être interprétée comme diffamatoire. La publication d'une photo authentique, non retouchée, est la publication de la vérité, celle que l'on ne voit pas en restant dans un bureau. Et comme  cela a déjà été dit, au plus haut niveau:

 Si la vérité dérange, c'est la faute à la vérité

Vérité qui sera accessible et  lue en Cap-Sizun, à Quimper, en Bretagne, à Paris,  en France, en Afrique et même en Amérique

Avec les retombées  et résultats  correspondants 

Une photo de Plouhinec (emprunté à Plouhinec circus)


Esquibien










Audierne








La demande de référencement du blog de Plouhinec sera transmise  au blog errances:
http://www.errances.info 
dès la reprise de l'activité sur ce blog 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 10:00

Parc marin et "Primates Capistes"
       

                                                      Rérérences: Télégramme de Brest: éditions des 19, 24 et 25 Juin 2008

Le parc marin vient de refaire parler de lui en Cap-Sizun. Nous apprenons par la presse locale citée en référence que des tagueurs capistes, hostiles au projet de parc marin (dont le Cap-Sizun ne fait pas partie pour l'instant ), ont exercé leur talent de "peintres en lettres" dans la nuit des 17-18 juin 2008 sur les territoires des communes d'Audierne et d'Esquibien. Bien que très répandu, et pour toutes sortes de raisons et motifs, ce mode d'expression n'est pas très "écologique" et même plutôt  créatif de pollution visuelle et nuisances en tous genres. Je ne l'approuve pas, bien au contraire. On peut aussi comprendre que cela risque  d'entraîner des réactions, parfois de particuliers et bien entendu de responsables, donc des élus. La liberté d'expression est un droit fondamental de tout citoyen
  qui doit, en contrepartie  assumer sa responsabilité en cas de déprédations. Mais l'élu responsable de son territoire doit également utiliser le vocabulaire ad hoc pour dénoncer tel ou tel agissement, et sans doute plus particulièrement lorsque ses propos sont appelés à être reproduits dans la presse.  A ce sujet, Monsieur le Maire de la commune d'Esquibien vient de s'exprimer Dans le quotidien du 19-06-2008. Je cite:
                                           
                              " Je n'accepte pas ce comportement de primates" 

J'ai gardé l'habitude apprise à l'école, d'avoir toujours un dictionnaire "Larousse" à portée de la main, pour ne pas utiliser n'importe quel mot, à tort et à travers. Il n'y a pas si longtemps, un maire en fonction a , dans une publication très officielle, confondu "décade" et "décennie" ce qui n'est pas très judicieux. Pourvu que cela ne devienne pas une habitude. Consultons donc le Larousse:

Primate:
Ordre de mammifères aux mains préhensiles, aux ongles plats, possédant une  denture complète et un cerveau très développé, tels que les lémuriens, les singes, et l'homme.
  Familièrement: homme grossier, inculte
.

Je donne acte à Monsieur le Maire d'Esquibien des propos tenus. Je suis un vieux Capiste de 78 ans, et j'ignorais que ma race comportait des individus correspondant à cette définition. Personnellement je ne suis pas concerné par le parc marin. J'ai tout de même bien le droit de considérer que cette "nouveauté" ne nous apportera rien  (pêcheur plaisancier durant 15 ans). Je répète ma qualité de Capiste, ce qui me différencie du maire d'Esquibien, qui bien que non-capiste exerce un mandat obtenu par la grâce d'un concours de circonstances dont son prédécesseur a la responsabilité.. J'ai peut-être des mains préhensiles et des ongles plats, mais il me manque ma dent de sagesse. Quant à la signification familière: "homme grossier, inculte", j'assume volontiers ma grossièreté, mais l'inculture se situerait plutôt, à mon sens du côté de certains responsables d' Esquibien qui gagneraient à ne pas écrire n'importe quoi, sans mesurer la portée des mots, au risque de se situer dans le camp des plumitifs (écrivain médiocre selon le Larousse).  

  Les faits ne s'arrêtent pas là. La polémique s'est poursuivie le 24 juin, lorsque que Madame la maire d'Audierne, par ailleurs conseillère générale, a fait savoir qu'elle était choquée par les propos tenus par le Maire d'Esquibien, dont elle se désolidarisait.  (Intervention justifiée en raison de la représentativité de la conseillère générale dont le mandat se situe au dessus des maires hiérarchiquement).  Réaction du maire d'Esquibien: une attaque en règle contre la conseillère générale qui serait contre le parc marin lorsqu'elle est en Cap-Sizun, et pour lorsqu'elle est à l'assemblée départementale. Bon !!!!
   Monsieur le Maire d'Esquibien semble déjà  vouloir se positionner sur l'échiquier politique local en prévision des prochaines élections cantonales, qui auront lieu en 2011. Il préside d'ailleurs déjà une association qui n'est pas totalement neutre .Soit !! C'est de bonne guerre mais sans doute un peu prématuré. Alors, puisqu'il n'accepte pas les tags sur sa commune, ce qui est une position fort louable dans un domaine relevant de l'environnement, peut-on lui suggérer de jeter un coup d'oeil sur les épaves de voitures qui polluent son territoire: 


 
 






et par la même occasion, transmettre à son homologue audiernais les coordonnées de quelques vestiges relevant de sa responsabilité car existant déjà  lorsqu'il était adjoint chargé de l'environnement à Audierne. La situation qui perdure d'ailleurs aujourd'hui  pourrait être de nature  à compromettre le dossier de station balnéaire classée qui aurait dû faire préalablement l'objet d'un grand nettoyage audiernais. A ce propos, un état des lieux aurait sans doute été souhaitable lors de l'entrée en fonction de la nouvelle municipalité afin d'établir de manière très claire les responsabilités.  Car désormais il faut  traiter les problèmes et trouver des solutions













Sa crédibilité y gagnerait et les électeurs pourraient s'en souvenir, en 2011.  Signé: un capiste de base, descendant de primates et primate lui-même

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 16:00
Esquibien: Kerguerrien, une zone clé

Esquibien: Kerguerrien, une zone-clé

Références: Télégramme de Brest en date du 6 juin 2008
Le quotidien cité en référence, consacre ce jour un article à  la commune d'Esquibien. Il est question de la zone de Kerguerrien à Esquibien, dans laquelle est construite la nouvelle piscine du Cap-Sizun. Après avoir constaté le potentiel intéressant du site de Kerguerrien, la nouvelle municipalité ne cache pas son souhait de voir arriver sur cette zone de nouvelles structures intercommunales du type salle de sport. Sans vouloir juger du bien fondé de ce point de vue, on peut tout de même rappeler que les responsables précédents à la communauté de communes du Cap-Sizun, avaient choisi de répartir les futures réalisations dans les différentes localités. Nous avions cru comprendre que la future salle de sport serait réalisée à Plouhinec, commune la plus importante en terme de population et  2ème du classement  en terme de superficie. On peut sans aucun doute faire confiance à la municipalité de Plouhinec pour argumenter ses prétentions. Les élections municipales viennent de se terminer. Il convient peut-être, de se préparer d'ores et déjà pour les suivantes , mais n'anticipons pas. Constatons seulement que la zone de Kerguerrien est baptisée "zone -clé". Respectons cette dénomination et promenons nous autour de Kerguerrien, vers l'est. Très exactement à 1 kilomètre de distance topographique (à vol d'oiseau), des paysages remarquables, proches de la chapelle du manoir de Menez-Braz, et de la chapelle de Sainte Brigitte. Regardez !! Ces photos ont été prises en Mai 2008, voici quelques jours !!











La zone de kerguerrien étant désormais zone-clé, elle nous apportera aussi, peut-être, les clés de contact de ces véhicules  (ou ce qu'il en reste) qui, de ce fait, pourront retrouver un usage normal, pour la plus grande satisfaction des paysages défigurés et ......de l'environnement  .

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article