Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 10:05

Esquibien: Centre nautique et ASELE

Références: Télégramme de Brest et 10-08-09 et du 13-08-09

****** 





Malgré les activités de la saison estivale,, l'actualité suit son cours, à Esquibien. Un conseil municipal s'est tenu le 7 août 2009 . Le résultat de l'enquête publique concernant le projet de centre nautique a été communiqué. Je cite:
"Résultat de l'enquête publique sur la servitude de passage des piétons le long du littoral, qui s'est déroulée dans le cadre de ce projet: le commissaire enquêteur a donné un avis favorable, assorti d'une observation: toutes les précautions devront être prises lors de l'arasement de la falaise pour éviter l'écroulement du mur de la propriété voisine".
  L'article indique par ailleurs que les travaux devraient commencer le 14 septembre.

***** 

Il n'y a pas lieu de disserter davantage sur ce projet. La procédure réglementaire a été respectée. Désormais les dés sont jetés. Attendons les résultats !! 

*****
Dans un domaine différent, l'ASELE (association de sauvegarde de l'environnement et du littoral dEsquibien), dont nous avons déjà eu l'occasion de parler à plusieurs reprises, a tenu son assemblée annuelle. Pour un compte rendu complet, le lecteur peut se reporter au Télégramme de Brest (édition du 13-08-09). Je me  contenterai ici de prendre acte des bonnes intentions qui sont clairement affichées, dans un langage assez savoureux d'ailleurs. Je cite 

"...L'ASELE entend encourager les efforts de la municipalité et de la communauté de communes, et même susciter des projets comme la suppression des points noirs que sont les petites décharges sauvages et les petits cimetières de voitures qui défigurent le Cap-Sizun......
Le Président a rappelé les liens étroits avec les associations soeurs  (GAMA à Audierne, DEMEL à Plouhinec, Defense du littoral à Plozevet ). 

******  

Le blog konchennou n'a pas l'intention de chanter victoire. Nous n'en sommes qu'au voeu pieux, mais c'est déjà un premier pas. Non, konchennou n'a pas l'intention de pavoiser, d'autant que ce qui se met dans la presse et ce qui se fait ou ne se fait pas sur le terrain sont des choses différentes. A l'heure où ces lignes sont écrites, rien n'a bougé dans 
"le petit cimetière de voitures qui défigure le Cap-Sizun sur le territoire d'Esquibien" comme on peut le voir.
Il convient donc d'attendre !!



En tout état de cause, puisque l'ASELE envisage de collaborer avec les autres associations à vocation environnementale, il reste à espérer que, si action et intervention il y a, cela ne devrait pas être limité à Esquibien car tout reste aussi à faire du côté d'Audierne. Quoi qu'il en soit, konchennou restera ce qu'il est : un blog indépendant, sans orientation ni engagement  politique, aiguillon pour les uns, dérangeant pour les autres, inconditionnel pour l'intérêt général du Cap-Sizun et son environnement.

Evel ar C'hap n'eus Bro ebed
  
fin
  

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 09:34

Plouhinec: un nouveau blog est né. Suite



Le 29-07-2008, j'ai publié ici un article annonçant la naissance d'un nouveau blog sur Plouhinec.
lien:
 PLOUHINEC: un nouveau blog est né

Ce blog a été ouvert le 28-04-2008 par un Plouhinécois de souche, qui a fait le choix délibéré de publier sous son nom propre, sans utiliser un pseudo. Il s'agit de Loïc Cogan. J'ai déjà eu à plusieurs reprises, ici ou là, l'occasion de dire tout le bien que je pensais de ce blog, sans jamais prendre position sur les affaires internes de Plouhinec, qui concernent les Plouhinécois que j'estime assez grands pour régler eux-mêmes les problèmes qui les concernent en premier chef . Si d'aventure il y a un impact sur le Cap-Sizun, je prends la liberté de m'exprimer comme sur les problèmes communautaires par exemple.
Loïc a publié ses statistiques qui enregistraient il y a peu 5000 visiteurs ayant lu 21154 pages. Le nombre de visiteurs est significatif; Il dépasse la population totale de Plouhinec. Mais le nombre de pages lues dépasse la population totale du Cap-Sizun. J'estime donc, et c'est une appréciation personnelle , que ce blog a atteint l'objectif qu'il s'était fixé, à savoir publier ses réflexions personnelles sur des sujets locaux de manière à provoquer réflexions, discussions et commentaires. Mais  Il n'a pas provoqué seulement des discussions, il a crée des émules, puisqu'un nouveau blog est né sur Plouhinec. Originalité de la chose, le nom de ce blog qui a choisi tout simplement de s'intituler
Anti-Circus
On peut donc créer un blog, dont la seule motivation est d'être anti un autre blog. Je n'y aurais pas pensé. Quel dommage qu'une telle aventure ne soit pas arrivée à mon propre blog, sous le nom par exemple de
Cap-Sizun. Antikonchennou ou anticap-sizun.konchennou
Au moins on aurait pu s'expliquer, entre utilisateurs de nouveaux moyens d'expression du type internet. En clair, cela signifie que
http://plouhinec-circus.over-blog.com
dérange. Par voie de conséquence, konchennou, kontadennou etc... en font autant. Voilà qui semblerait confirmer le vieil adage selon lequel "toute vérité n'est pas bonne à dire". Encore que les blogs considérés n'aient pas la prétention d'exprimer la vérité. Tout au plus, un point de vue, que personne n'est obligé de partager. Mais c'est un point de vue, exprimé dans le cadre de la liberté d'expression. A ce titre, on peut donc souhaiter la bienvenue au nouveau blog plouhinécois
*******
Loîc n'a pas voulu rester les bras croisés devant une attaque aussi directe. il a donc rédigé un article que je vous invite à consulter (lien ci-dessus). Il ne cache pas avoir puisé son inspiration dans mes  méthodes qui s'appuient sur un principe simple:
montrer pour démontrer.
Il va jusqu'à citer le blog errances:
http://www.errances.info 
dans lequel notre ami Alain m'attribue une part de responsabilité dans les résultats des élections municipales à Audierne. Ce n'est pas à moi de confirmer ni d'infirmer. Je dis seulement que, compte tenu de certaines situations et résultats, c'est un sujet de réflexion qui conditionne peut-être l'avenir. 
Difficile cependant de contester une photographie correspondant à une situation de terrain. Si cette situation est déplorable, il appartient aux responsables d'y remédier. Sinon, ils prennent le risque de se le voir reprocher. C'est le propre de l'exercice de la responsablité ;
******  
Un dernier mot pour Loïc: je continue. Continue aussi  et

 "Kaz Deï"!!!!
 


Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 18:04

 

Audierne: marché du 11-07-2009

Le présent article fait suite à l'article consacré à la circulation et au stationnement à Audierne. Il nous montre quelques images de la situation un jour de marché et en particulier de la cohabitation entre les véhicules et les piétons, après la mise en service du nouveau plan de circulation motivé par la sécurisation du marché.
Ci-dessous quelques images de piétons dans la zone réservée aux véhicules
.





Certes , le piéton a toujours raison en cas d'accident avec un véhicule, car on reprochera toujours à l'automobiliste un défaut de maîtrise. Et pourtant...?????

Passons aux véhicules:



Ci-dessus 3 photos de la circulation à 11 heures environ. Embouteillage sur le rond-point du crédit agricole, donc sur l'axe Quimper-Pointe du Raz d'une part, le retour des quais et de la plage vers la ville d'autre part (photos prises devant le port de plaisance)

Toujours le rond-point du crédit agricole. Même un véhicule de taille moyenne est obligé de passer sur le rond de peinture. Les traces de pneumatiques témoignent de ce que le rond-point est  régulièrement coupé par des véhicules importants (semi-remorques). La peinture aura sans doute une durée très éphémère. Il faudra alors recommencer ...indéfiniment



exemple de stationnement: où on peut, comme on peut. Ici, sur la cale, devant le crédit agricole


******
Que faut'-il conclure ??
-  Que tout reste à faire pour sécuriser le marché entre la place des halles et la place de la liberté.
- Que la sécurisation du marché est effective sur environ 120 mètres, devant l'office de tourisme. Tout le reste est aussi dangereux qu'avant. Fallait-il dépenser 40.000 euros (2ème investissement) pour ce résultat ??
- Que la sécurisation du marché passe sans doute par d'autres mesures dont l'invitation des piétons à respecter la signalisation et à emprunter les passages protégés.
- Que le marché hebdomadaire ne dure qu'une demi journée par semaine. Des mesures ponctuelles appliquées uniquement le samedi matin auraient vraisemblablement été suffisantes
- Que le nouveau plan de circulation est parfaitement légitime. Il n'a fait l'objet d'aucune opposition connue au sein de la municipalité, d'autant qu'il n'y a pas d'opposition. C'est donc toute la municipalité qui assume la responsabilité de ce nouveau plan, pour le meilleur et pour .. le reste. Prions le ciel pour qu'il n'y ait pas d'accident, car le jugement de l'opinion pourrait être sévère, malgré la légitimité des décisions prises et désormais,  entrées en application.
*****
 Les Anciens se souviennent que autrefois, la fête foraine du pardon annuel se tenait en centre ville. Aujourd'hui, elle a été déplacée vers la place Charles de Gaulle, en raison de l'inadaptation du centre ville à ce type d'activités. Il conviendrait peut-être de réféchir  à une nouvelle donne pour  l'organisation du marché hebdomadaire qui fonctionne vraisemblablement hors normes européennes, particulièrement du point de vue hygiène. La sécurisation est un argument fort louable, mais il n'est pas le seul, d'autant que les résultats obtenus par le nouveau plan sont partiels,  incomplets et n'ont pas règlé le problème de la dangerosité en général

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 11:58



Audierne: Circulation et stationnement. Point de situation

S'il y a un problème qui ne relève pas de la politique, mais plutôt du bon sens, c'est bien celui de la circulation et son corollaire le stationnement. Toucher à un plan de circulation existant, consiste à prendre un risque énorme: celui de faire plus mal qu'avant et de se rendre impopulaire voire être désavoué par l'opinion publique. Elue en mars 2008, la nouvelle municipalité d'Audierne a pris à bras le corps, un nouveau projet de circulation, mis en pratique dès juin-juillet 2008, projet qui n'a sans doute pas donné satisfaction puisqu'il est déjà remplacé en juillet 2009 par une nouvelle mouture dont le prix de revient annoncé s'élève à 40.000 euros
 Pour essayer de comprendre, il n'est peut-être pas inutile de faire un peu l'historique des évènements.
L'aménagement du centre ville d'Audierne, tel que la municipalité actuelle l'a trouvé dans son héritage, était l'aboutissement de 25 années de travaux et d'investissements réalisés par les responsables précédents, soit de  1983 à 1995 la municipalité de gauche dirigée par Jean Normant et de 1995 à 2008 soit durant 13 années la municipalité de droite disons sortante, éliminée en totalité lors des dernières municipales. 25 années d'investissements dont je ne connais pas le montant mais que l'on peut sans risque de se tromper qualifier de substantiels. Remettre en cause cette réalisation finale, quelle que soit ou puisse être par ailleurs la valeur de l'argument invoqué, à savoir sécuriser le marché du samedi matin, n'a peut-être pas été suffisamment évalué dans ses conséquences. En effet, le marché du samedi matin représente quelques heures par semaine et ce 52 fois par an. Vouloir sécuriser le marché c'est bien, assurer le meilleur débit à la circulation c'est peut-être mieux. Audierne est ce que l'on appelle techniquement un point de passage obligé (quasi obligé) sur l'axe Quimper-Pointe du Raz , et même Douarnenez - Pointe du Raz.. Monsieur de La Pallice dirait qu'il y a 2 catégories d'automobilistes; ceux qui passent sans s 'arrêter, et ceux qui voudraient s'arrêter pour visiter ou consommer. 2 composantes essentielles donc; la circulation qui doit être aussi fluide que possible avec un bon débit, et le stationnement qui doit être possible, visible et bien signalé. L'opinion publique s'accommodait fort bien du plan ancien qui a fonctionné durant plusieurs années.

*****
Remettre en cause quelque chose qui fonctionne bien  peut s'avérer être:

 - Une erreur de statégie
avec ses conséquences. Généralement les erreurs de stratégie font perdre la guerre, résultat qui s'accompagne normalement de sanctions. On verra bien, dans les mois qui suivent , si les électeurs sanctionnent ou pas. Personnellement  je  pense que oui, bien que  je ne lise pas dans le marc de café.
- Une erreur psychologique qui consiste à changer en permanence les habitudes d'une population locale, plutôt âgée et, disons le , routinière.  Je ne connais pas le nombre de voitures sans permis en Cap-Sizun; disons qu'il est sans doute significatif. Mais l'habitude et la routine peuvent s'avérer  être des facteurs de sécurité. Quant à la  population locale, il conviendrait de ne pas la sous-estimer car c'est elle qui constitue l'électorat.
- Une erreur technique. D'ores et déjà, alors que la circulation touristique estivale n'a pas encore atteint son pic maximum, on constate des ralentissements en centre ville, particulièrement au niveau des deux ronds-points qui sont une nouveauté de la municipalité actuelle. On peut se demander si ces ronds-point ne vont pas jouer un rôle négatif dans le  débit de la circulation de passage, plus particulièrement celle qui concerne la Pointe du Raz. . Si tel est le cas, le nouveau plan de circulation aura un effet  dissuasif, qui fera éviter Audierne avec les conséquences que l'on imagine sur l'économie locale. Remarquons encore que la sécurisation du marche hebdomadaire est incomplète puisque la dangerosité est accentuée entre la place des halles et la place de la liberté. A cet endroit en effet, les véhicules circulent dans les 2 sens, donc face à face, pendant que les piétons sûrs de leur droit, traversent la rue, le plus souvent en dehors des passages protégés.  Le pauvre automobiliste ne sait plus où il doit regarder en raison du danger pouvant surgir inopinément entre les deux ronds-points distants de environ 100 mètres, danger créé tant par les véhicules du sens inverse que par des piétons inconscients qui oublient qu'ils sont eux-mêmes généralement automobilistes à leurs heures. On verra bien si les électeurs avaliseront ce nouveau plan ou s'ils le sanctionneront par leur bulletin de vote dans les mois à venir. Les élus locaux d'Audierne sont seuls responsables de la situation nouvelle puisqu'ils n'ont pas estimé devoir consulter la population en réunissant au moins une commission de circulation ouverte au public avant toute décision, ce que faisait la municipalité socialiste de 1983 à 1995. Il s'avère donc que la démocratie participative, version audiernaise, n'est qu'un slogan comme un autre, ce dont les électeurs pourraient être amenés à tenir compte.  Quoi qu'il en soit la référence audiernaise ne sera pas une bonne référence de démocratie participative puisqu'il n' y a pas de participation dans les commissions consultatives qui devraient être ouvertes au public.  Affaire à suivre par conséquent...Mais j'ajoute encore que personnellement, confronté à cette responsabilité (péché d'orgueil), je me serais bien gardé de modifier le plan existant.  

L'état des lieux

Plutôt que de disserter sans fin, je choisis de publier des photos de la nouvelle situation et de les commenter.






Voici ce que voit un automobiliste provenant de la route de la Pointe du Raz. Un rond point, face à un sens interdit. Plus question d'aller tout droit en direction des quais et de la plage. Il faut faire le tour par le rond-point qui reçoit 3 files de véhicules: provenance la Pointe du raz,  sortie du parking central, provenance de Quimper avec fractionnement possible vers la rue Laënnec ou la rue du 14 juillet. Au bon vouloir des clignotants Messieurs Dames. Personne n'a priorité, sauf l'inconscient qui ne respecte rien ou qui commet une erreur. Bien compliqué non ???
******







Vue de ce même rond - point emprunté par les 3 files de circulation énumérées ci-dessus
*******


Entrée et sortie du parking central (place de la liberté). On remarque que une voiture entrant sur le parking est obligée de mordre sur la bordure en raison de l'étroitesse de l'accès, face à une voiture sortante

*******



Le véhicule de gauche cherche l' entrée du parking et le véhicule de droite en sort pour se diriger sans doute vers les quais ou vers Quimper. Mais il a du mal à rejoindre les files de circulation. La photo ci-dessous montre  sous un autre angle le fléchage au sol correspondant à la situation ci-dessus


*******



2 photos des nouvelles conditions de stationnement

****

On peut encore ajouter que:


-  L'aménagement du centre ville partait d'un projet initial  qui consistait à élargir le quai  Anatole France (abandonné par la gauche en raison du prix de revient. On connaît la suite intelligente de l'aménagement à ce niveau: vente de l'école Pierre Le Lec et son incidence sur la bibliothèque, exilée en périphérie au profit de la future capitainerie. Notons que l'opposition  (actuellement majorité), n'a rien fait pour s'opposer à la vente du bâtiment des instituteurs de l'école Pierre Le Lec. On  mesure aujourd'hui les conséquences de cette vente

- Dans l'ancien plan, tous les véhicules tournaient dans le même sens (inverse de aiguilles d'une montre ou trigonométrique).  L'automobiliste ne se trouvait jamais en face d'un autre véhicule. La place de la Liberté correspondait à un grand rond-oint, sans poser de problèmes particuliers. Aujourd'hui, 2 ronds points très dangereux qui, si les gens sont prudents serviront de ralentisseurs influant sur le débit de la circulation. De beaux bouchons en perspective. Dans le système ancien en août les bouchons pouvaient remonter jusqu'à la Croix Rouge .Désormais ils iront jusqu'à la piscine, voire plus. A moins que les automobilistes bien informés évitent Audierne avec son influence sur le commerce local
- Sur les ronds-points, tout dépend des clignotants. Il ya ceux qui s'en servent ,ceux qui ne s'en servent pas ou mal et ceux qui ne fonctionnent pas . L'axe Quimper -Pointe du Raz est tributaire de 2 ronds- points distants de environ 100 mètres sur lesquels personne n'a priorité à l'entrée. Donc blocage en vue

*******


Mais gardons espoir. Tout n'est pas négatif puisque, toujours à propos de véhicules la casse voitures de la rue Autret a fait l'objet d'un semi nettoyage:


Photo avant nettoyage





Photo après nettoyage. A suivre donc !!!! Dernière suggestion: le nouveau plan de circulation devrait faire l'objet localement d'une diffusion pour que chacun puisse étudier son parcours et préparer ses clignotants en même temps que son itinéraire, à moins qu'il ne choisisse ....une solution de rechange !!!! 

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 17:57
Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 09:53

Parc marin et primates capistes. Suite 1

Voir les liens

Parc marin et "Primates Capistes"
et
Ma Doué  

(Histoire de Tante Gaïd et Tonton Lom)

****** 

La consultation des liens ci-dessus permettra au lecteur de se remémorer l'anecdote du parc marin et des primates capistes. Anecdote plutôt navrante d'ailleurs, mais la légimité des responsables doit être respectée  même lorsqu'ils utilisent un vocabulaire inadapté pour ne pas dire grossier. Gageons que les électeurs sauront s'en souvenir.
Mais, la situation évolue. La presse locale  (télégramme de Brest en date du 15 mai 2009), publie un article intitulé:

Parc marin: le projet capiste au congélateur

On y apprend que les initiatives envisagées:

- soit une enquête publique,
- soit un référendum d'initiative populaire,
 
sont abandonnés par crainte de résultat défavorable qui donnerait une mauvaise image du parc existant.
Le Télégramme n'a peut-être pas tout dit, et  on commence sans doute à comprendre aussi que le Cap-Sizun, à force d'être considéré comme un "pas grand chose", fera entendre sa voix et pèsera  de tout son poids dans les élections à venir. Normal pour des primates non, puisqu'ils sont physiquement lourds ??? Demain les élections européennes; après demain les régionales. Puis viendront les cantonales. Et là, on peut déjà anticiper quelque peu, sans prendre trop de risques. En effet, la majorité départementale est fragile et.....Anticipons encore sur les bilans de candidats potentiels, s'ils n'ont pas évolué et....

Audierne


















les 2 dernières images ont été  prises le 16-5-2009 rue Autret




Esquibien




Si on ajoute à Esquibien, le projet de club nautique avec estacade incorporée (non financée à ce jour), estacade qui viendrait sur le domaine maritime pour se substituer à la servitude de passage piétonnier le long du littoral, on peut envisager quelques hypothèses. L'enquête publique concernant cette estacade doit être terminée. N'anticipons pas sur les conclusions du commissaire enquêteur et attendons  la suite.
Attendons aussi les bilans qui, le moment venu, seront sans aucun doute portés à l'actif des candidats potentiels au conseil général, mais également à leur passif , car les promesses (tant audiernaises qu'esquibiennoises si candidats il y a dans ces communes) feront la différence  avec son cortège de larmes ou de joies, puisque les électeurs savent bien qu'ils auront le dernier mot :




Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 11:27

Nouveau blog du Cap-Sizun

Un blog de plus sur notre beau Cap-Sizun. Et oui !! Encore un !! Et tant mieux; Notre magnifique région ne sera jamais assez présentée:

http://roz-vein.blog4ever.com

Trichons un peu. Juste une photo empruntée


La pointe du Raz vue depuis la Baie des Trépassés, sur le GR34

Elle me pardonnera. Elle c'est Nadine. Je n'en dis pas plus. Il suffit d'aller voir. Et cette visite est conseillée.

Plus nous serons nombreux à parler du Cap-Sizun, plus nous serons regardés et peut-être même entendus. Bonne promenade sur la côte nord et dans la campagne. Les explications sont abondantes, sérieuses et l'hospitalité locale sera à votre disposition si vous le souhaitez.
 Kenavo

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 11:33


Audierne: Venelles et Noël

Promenons nous dans les venelles d'Audierne


venelle du Castel (reliant Le Castel à la rue du 14 juillet)






La venelle Lully reliant Kerydreuf à la rue Pasteur (près du cinéma
)





venelle de Kerydreuf


Rue Jules Ferry


Façades de maisons anciennes  dans la rue Jules Ferry (adossées à la rue du Chateau)



escaliers de l'église Saint Raymond vers la rue du chateau


escaliers à l'est de l'église Saint Raymond, près de la fontaine (vers le Castel)




venelle et escaliers reliant église Saint Raymond à la rue Danton




Escalier Saint Raymond vers rue du Chateau



rue du Chateau





 

venelle jean Jadé

venelle Fenelon


Rue Carnot
 

********

L'existence de nombreuses venelles démontre parfaitement que le port et le centre ville d'Audierne se situent au fond d'une cuvette. L'agglomération a d'ailleurs été construite sur du remblai dans un espace gagné sur la mer comme cela a été démontré par des érudits (Monsieur Guibourg). Autrefois la population constituée de marins pêcheurs habitait sur les hauteurs : Kerydreuf, Le Roz, la Montagne etc...) et accédait au port par ces escaliers. Aujourd'hui ces venelles (escaliers) sont encore utilisées par quelques piétons domiciliés dans ces différents quartiers ou promeneurs et  touristes pour rejoindre le centre ville malgré les dangers qu'elles présentent: chûtes, glissades sur des marches rendues  gluantes par les mousses etc....  Inaccessibles aux engins mécanisés, elles ne reçevaient aucun entretien, durant la dernière mandature, le nettoyage  se faisant au  gré des éléments: vent et pluie. Un éboulement obstrue la venelle Jean Jadé, par ailleurs inutilisable car débouchant sur un mur cernant  un terrain privé suite à des accords signés par l'ancienne municipalité.
Intérêt général ou intérêt particulier ?? A chacun sa réponse .
Il ne faut pas oublier que ces venelles appartiennent à notre patrimoine (au même titre que nos lavoirs) car elles font partie  de notre histoire. A ce titre elles mériteraient un peu de sollicitude, d'autant que certaines maisons y sont situées. C'est un plaidoyer pour les circuits touristiques que nos visiteurs apprécient tant.



Pardonnez moi, j'ai fait un rêve, j'habitais une ville célèbre pour sa  propreté,
 mais....
ce n'était qu'un conte de Noël
Et il faudra plusieurs Noëls pour rattraper 13 années de
laxisme et politique Spectacle !!!!!
Pourquoi faire du spectacle, et privilégier la vitrine sans s'occuper de l'arrière boutique, alors que les audiernais ne sont pas tous et loin s'en faut,
domiciliés sur.....le front de mer. 
 Alors Joyeux Noël à tous les audiernais, ceux de la vitrine et ceux d'ailleurs  



Additif
Cette image du Père Noël est relayée par Alain sur son site errances:
http://www.errances.info/
On peut également consulter sur ce site un article consacré à l'histoire de Quimper







Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 10:48


Audierne: nouveaux panneaux d'information

La digue du Raoulic vient de recevoir 7 panneaux d'information traitant de l'histoire du port d'Audierne

Cet article est également publié sur le blog "legoyenducap"
 
http://legoyenducap.over-blog.com 














 






Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 11:35

Special N° 2: Foot-Ball et Marseillaise

Foot-Ball et Marseillaise


(Inauguration de la stèle à la mémoire des combattants de Diên Biên Phù, à Coëtquidan, le 8 avril 2006)



  La Marseillaise, hymne national français, vient d'être sifflée par des spectateurs au stade de France, à l'occasion d'un match de foot-ball. Comme d'habitude, et avant de porter un jugement, tant sur le fond que sur la forme, posons la question: De quoi s'agit'-il ? Reportons nous donc au Larousse, auquel nous laissons la responsabilité de ses définitions:
  La Marseillaise: Chant patriotique devenu  en 1795, puis en 1879 l'hymne national français. Composé en 1792  pour l'Armée du Rhin, ce chant, dû à un officier du génie, Claude Joseph Rouget de Lisle, en garnison à Strasbourg, reçut le titre de chant de guerre pour l'armée du Rhin, mais les fédérés marseillais l'ayant fait connaître à Paris, il prit le nom de Marseillaise.
  Le foot-ball: Sport dans lequel 22 joueurs divisés en 2 camps, s'efforcent d'envoyer un ballon dans le but du camp adverse ......etc

******* 

L'usage veut que les  hymnes nationaux soient exécutés avant l'ouverture d'une épreuve sportive et généralement les spectateurs accompagnent ce chant et même se lèvent et se découvrent pour l'accompagner. Ceci est une marque de respect non seulement pour la Marseillaise mais pour les hymnes nationaux en général. L'usage veut aussi que des responsables élus ou nommés à des fonctions de responsables, assistent à ces épreuves pour marquer la considération de la République à l'égard des états représentés par leur équipe. Tout devrait donc se passer dans la plus grande dignité, et ce n'est pas le cas.
Selon un sondage publié par "le Nouvel Observateur" en date du 17-10-2008, 80% des Français sont choqués par les évènements du stade de France. Des responsables de la République, du plus au haut niveau jusqu'au niveau intermédiaire, se sont prononcés sur cette affaire, et des solutions ont été proposées. Il ne serait pas convenable d'exprimer ici un point de vue  privilégiant  une solution plutôt qu'une autre. Laissons les responsables décider. Il paraît toutefois inconvenant que ces évènements soient politisés par des opposants systématiques. La Marseillaise n'est pas de droite. Elle n'est pas davantage de gauche. Elle est nationale, et quelle que soit la couleur d'un gouvernement, la Marseillaise est interprétée en différentes circonstances, comme par exemple au cours des cérémonies honorant les morts pour la France ( Récemment aux morts en Agfghanistan), et dans quelques jours autour des  monuments pour commémorer  le 11 novembre 1918. Quelles que soient les mauvaises habitudes prises au cours de certaines séances sportives, habitudes généralement imprégnées de "culture méditerranéenne" connue  pour ses excès sur les deux rives de la Méditerranée, il convient de mettre un terme à ces débordements qui relèvent de l'insulte à l'emblème de notre République. Ceci doit être traité comme un délit et sévèrement sanctionné. Les solutions avancées ont sans doute chacune leurs inconvénients et donc leurs conséquences. Personne ne les ignore . Mais le remède ne sera pas pire que le mal car le mal doit être éradiqué, la République n'ayant pas à subir les excès de voyous, par ailleurs citoyens français comme tous les Français nés en France.
Etre citoyen français implique des droits, être citoyen français implique aussi des devoirs, à commencer par le respect dû à la République, à son emblème, à son hymne et à ses représentants légitimes.
   







( Ene avant première: couverture d'un livre de Thierry d'Athis
dont la sortie est prévue au printemps 2009: éditions LBM)

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article