Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 08:56
Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-Editorial 4/2016

Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-

Editorial 4/2016

 

Références: Ouest-France en date du 28 Mai 2016

Titre: Où l'on reparle du platelage du centre nautique

 

L'actualité de ces derniers jours a été assez chargée, qu'il s'agisse de la disparition d'un avion reliant la France à l'Egypte, ou de la course au plein d'essence en raison des grèves de personnel dans le secteur des carburants. Nous avons préféré nous abstenir de faire des commentaires, considérant ne pas disposer d'informations suffisamment précises pour exprimer un point de vue qui rejoint sans doute  celui de l'opinion publique en général. En fait,  et pour tout dire, nous préférons nous consacrer à l'étude  de la vie locale du Cap-Sizun, ce  qui d'ailleurs ne manque parfois  pas d'intérêt.

En effet, plus personne ne s'intéresse au club nautique d'Esquibien, qui pourtant revient sur le devant de la scène puisque le litige opposant la famille Keravec à l'ex-commune capiste doit faire l'objet d'une décision de justice, au plan pénal, à très court terme.

Les choses ont évolué depuis la mise en service de ce club nautique, sous l'autorité de l'ex-commune d'Esquibien dirigée par Monsieur Guillon (en début de premier mandat). Aujourd'hui, Monsieur Guillon n'est que le numéro 2 de la nouvelle commune Audierne-Esquibien, ce qui se traduit par la convocation au tribunal de Monsieur Evenat maire d'Audierne-Esquibien, qui n'exerçait pas de responsabilité à l'époque des faits. Il sera accompagné par Monsieur Guillon, ex-maire de l'ex-commune d'Esquibien. Attendons la suite et n'anticipons pas, d'autant que nous serons respectueux de la décision de justice quelle qu'elle soit.

Nous pouvons cependant dire déjà que notre opinion n'a pas changé concernant cette implantation qui a occupé le domaine public sans pour autant respecter le domaine privé.  Mais, ce qui nous a le plus choqué c'est la modification du droit de passage sur un site naturel accaparé par l'autorité municipale au profit de cette construction, servitude de passage recouverte  par une estacade, donc par de l'artificiel.

Qui plus est, cet artificiel vient de révéler toute sa vulnérabilité puisqu'il faut déjà procéder à son remplacement ,  (comme à Treffiagat- Léchiagat-cf Télégramme du 28-5-2016) ce qui par ailleurs ne règle pas les problèmes de dangerosité: glissades en cas de pluie par exemple (ce qui se produit aussi tout de même de temps en temps en Cap-Sizun).

Rappelons également que Monsieur Roger Keravec, aujourd'hui disparu et dont nous saluons la mémoire, avait proposé une solution plus cohérente. Il n'a pas été entendu.

Conclusion:  le choix de l'emplacement est mauvais, et cette réalisation s'avèrera être une charge pour l'avenir, et même dans l'immédiat puisqu'il faut déjà faire des travaux.

Par ailleurs, était-il nécessaire de réaliser un bâtiment de cette importance avec "club-house" et tout  le reste ??? Au résultat, on a  réalisé dans notre Cap-Sizun authentique, une structure de type "Club-Med" qu'il faudra bien entretenir, donc financer dans le budget de la nouvelle commune Audierne-Esquibien. La fusion des 2 communes entraîne la mise en commun du positif  et aussi du négatif comme la "Polygonum Maritimum " (Renouée Maritime) .

  Mais où donc est passée cette plante si rare et si chère à notre conseillère générale de l'époque, Madame Donval ?? Elle a peut-être rejoint sa Corse natale (la Renouée, pas Mme Donval) où parait-il, elle foisonne !! Bon, attendons sereinement la décision de justice concernant le non-respect de la propriété privée par un élu de la République qui a donc commis une faute professionnelle par excès de pouvoir. Nos élus locaux sont élus par les électeurs, parmi lesquels figurent de nombreux propriétaires privés, qui seraient les premiers à s'insurger si on s'en prenait à leur patrimoine, comme cela s'est passé pour la famille Keravec, sans retenue et sans un minimum de respect des biens privés.

Pour notre part, nous laissons à cette famille le soin de se défendre, notre participation concernant avant tout le domaine public accaparé au profit d'une "association", et pratiquement transformé en domaine privé puisque l'estacade est fréquemment envahie et occupée pour ne pas dire  "squattée" par les membres du club. Certes on peut passer, mais avec la fâcheuse impression de traverser une propriété privée, donc en s'excusant alors qu'il s'agit de l'utilisation d'un

DROIT DE PASSAGE SUR LE DOMAINE PUBLIC. !!

C'est absolument anormal !!

Autrefois, on sanctionnait au cours des matchs de basket-ball ce qui était appelé le  "passage en force". Ajoutons encore que l'exercice d'une responsabilité locale n'a rien à voir avec le scénario ni les méthodes  d'un film "western" exprimant la loi du plus fort. Attendons avec sérénité la décision de justice !!!

******

D'autres sujets locaux, nationaux et même mondiaux  auraient pu faire l'objet d'une discussion. Comme le temps des vacances et de l'Euro 2016 approche, si rien ne vient le perturber (terrorisme par exemple), citons tout de même la question posée au dernier conseil municipal d'Audierne, à savoir l'enregistrement éventuel des débats. Nous aurons sans doute l'occasion d'en reparler.

Les forces de l'ordre également, qui sont sollicitées à la limite extrème des possibilités (et même au delà) mériteraient une petite mise au point. Plusieurs décès en service, dont le "crash" d'un hélicoptère et l'assassinat d'un membre du GIGN viennent d'être enregistrés dans la gendarmerie. Le gendarme assassiné intervenait à la tête de son groupe  pour tenter de neutraliser un forcené. Saluons respectueusement ces "morts au combat" et leurs familles.

N'oublions pas le policier sortant de son véhicule en feu pour recevoir des coups de barres de fer et qui n'utilise pas son arme de service  alors qu'il est selon notre propre avis, en situation de légitime défense puisqu'il aurait pu périr dans les flammes ou recevoir un coup éventuellement  mortel. Ces évènements devraient faire réfléchir ceux qui écrivent n'importe quoi et plus particulièrement des insultes au sujet des forces du maintien de l'ordre qui sont pourtant apolitiques et républicaines, donc aux ordres du pouvoir légitime et démocratique. Nous y reviendrons aussi sans doute .

Un dernier mot pour exprimer nos félicitations à Monsieur Lemaître maire de Plogoff, qui vient d'être nommé chevalier dans l'ordre national du  Mérite.

Une question tout de même à ce sujet. Pourquoi une croix du mérite (ruban bleu) à Plogoff, alors qu'à Audierne on reçoit la légion d'honneur (ruban rouge) pour les mêmes raisons dans les mêmes fonctions. Donc, deux poids deux mesures non ?? La question est d'ordre général puisqu'elle  concerne autant  la droite que la gauche !!! Thème de réflexion !!!

A suivre par conséquent !!!!

 

 

******

 

Les photos datent de l'époque des travaux
Les photos datent de l'époque des travaux

Les photos datent de l'époque des travaux

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires