Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 10:08
Audierne.Pont-Croix.Cap-Sizun.Editorial 1/2016
Audierne.Pont-Croix.Cap-Sizun.Editorial 1/2016

Audierne-Pont-Croix.

Cap-Sizun

Editorial 1/2016

 

Références:

Télégramme de Brest en date du:

 

a)-14-11-2015. Avis de constitution. Pôle de santé d'Esquibien

b)- 29-10-2015. Pointe du Raz. Les parkings automatisés

c)- 26-11-2015: Chiffre du jour: 54,72 €, prix moyen, à la journée, d'un séjour en EHPAD dans le Morbihan 

d)- 27-12-2015. Pont-Croix. La Fontaine. Une restructuration pour 2017

e)-2-1-2016. Démographie. La Bretagne dans le top 5

f)- 4-1-2016. Goulien- Voeux. Etat d'urgence pour l'agriculture

Cap-Sizun. Commune nouvelle. Jo Evenat élu maire

g)-7-1-2016. Patrick Pelloux." Mon Charlie est mort "

Clet Abraham. L'empêcheur de tourner en rond

h)-14-1-2016. Quimper. L'élue Joëlle Le Gall démissionne.

 " Je  n'ai jamais été une potiche"   

 

 

Ouest-France en date du

i)-2-1-2016: Cap-Sizun: Ne pas devenir "une réserve d'indiens"

j)-18-1-2016: Audierne. Voeux.La commune nouvelle veut

dynamiser son territoire

 

*******

 

L'année 2015 vient de s'achever et  elle aura marqué les esprits pour longtemps en raison des évènements qu'elle a connu, particulièrement  dans le domaine du terrorisme. Nous n'allons pas disséquer à nouveau ces évènements, mais on ne peut passer sous silence certaines conséquences comme par exemple la présence sur le terrain de 100.000 hommes pour assurer la sécurité des fêtes de fin d'année dans l'hexagone. Ce chiffre correspond à la facture humaine qu'il a fallu honorer pour éviter les attentats qui, fort heureusement n'ont pas eu lieu (dans la période considérée). Malheureusement ces mesures ne pourront pas être poursuivies  éternellement , et  à ce niveau. Chacun comprendra que les effectifs des différentes unités, qu'elles soient de police, de gendarmerie ou des armées, ont d'autres missions à remplir, dans d'autres domaines, sans oublier les temps de repos absolument indispensables pour "récupérer", avant un surmenage qui serait incompatible avec le métier des armes.

 Le service des armes implique une discipline très stricte, particulièrement en milieu urbain  . Ce qui s'est passé à Valence (Drôme) en est un parfait exemple puisque tout le monde a reconnu le sang froid des militaires, malgré la blessure d'un témoin, ce qui est une conséquence malheureusement souvent inévitable. La maîtrise du feu et la discipline qui l'accompagne sont 2 caractéristiques essentielles dont les professionnels doivent faire preuve en toutes circonstances. D'où découle la nécessité d'un entrainement régulièrement suivi et entretenu par un encadrement exigeant et "hyper-compétent".  Compliments aux militaires confrontés à  des situations de ce type, comme celle de Valence et à leur encadrement. Nous n'en dirons pas plus sur ce sujet, sauf ajouter que les plus hautes autorités de l'Etat ont déclaré que "la guerre n'était pas finie". Nous risquons donc de revivre  des situations comparables aux attentats du 13 Novembre 2015, au cours desquels les forces de police auraient utilisé 5000 cartouches pour traiter et neutraliser un objectif ( Télégramme du 22-11-2015.  à comparer avec les 30 coups de feu tirés à Valence le 1er Janvier 2016).  L'économie des munitions fait partie de l'instruction et de la discipline de feu impérative chez les professionnels, car si la logistique est simple pour ravitailler les unités en milieu urbain, les choses sont parfois un peu plus compliquées en rase campagne, compte tenu des difficultés rencontrées pour accéder aux combattants engagés en  première ligne  et parfois pris sous le feu . Ceci peut par exemple impliquer et expliquer l'utilisation des moyens aériens et des tirs courbes en missions d'appui  (artillerie, mortiers, etc), ce qui est sans objet en agglomération.

Donc, pas " d'arrosage intempestif incontrôlé ".  Disons donc pour conclure ce chapître, que rien n'est fini dans ce domaine parce  que en réalité tout commence, sous des formes connues voire  inconnues. C'est la caractéristique du terrorisme qui  apparaît là où on ne l'attend pas, quand on ne l'attend pas. L'avis ici exprimé est confirmé par l'opinion d'un certain Patrick Pelloux, médecin urgentiste  qui a fait partie de l'équipe de "Charlie hebdo". On peut consulter son point de vue sur le télégramme {cf référence g) } . Voici ce qui est écrit:

 " C'est du jamais vu, c'est la guerre ! Il ne faut pas ergoter sur le mot.......Soyons lucides, on attend le prochain attentat.....Ce n'est pas une prise d'otages, c'est une exécution de masse  comme celle des nazis à Oradour- sur-Glane ( Haute Vienne). C'est du nettoyage....Ce sont des crimes contre l'humanité....C'est le médecin qui parle....

Seule mesure préventive: le renseignement. Le Cap-Sizun ne semble peut-être  pas particulièrement exposé, mais cela ne signifie pas qu'il ne risque rien. D'où l'importance de l'observation, du renseignement et des recoupements par tous les services concernés, aidés et  soutenus  par la population . Il ne faut surtout pas que chacun conserve ses "tuyaux" dans la perspective de la réalisation  d'un quelconque bilan en sa faveur. L'intérêt général d'abord, comme nous l'avons vécu en d'autres temps (1954-1962) !! Sachons qu'un simple petit détail peut se transformer, et devenir un renseignement de premier ordre (A1)  permettant d'aboutir à des résultats. Des cas concrets de collaboration et mise en commun pour vérification (recoupements) de petits détails, parfois insignifiants, et des moyens des uns   associés aux moyens  des autres  (police , gendarmerie, éventuellement armée) pourraient étayer ce point de vue.

******

Dans un article précédent, nous avions abordé la situation des personnes âgées dans le Cap-Sizun, en jetant un coup d'oeil particulier sur la Résidence de La Fontaine à Pont-Croix.

 Il semblerait qu'un projet soit en voie de planification si l'on en croit l'article cité en référence d) dont voici un extrait:

"L'éclatement actuel entre les pavillons et le bâtiment central, n'est pas adapté au fonctionnement de l'établissement. Des remises aux normes s'imposent. Ce diagnostic, impliquant un nouveau schéma organisationnel pour l'accueil de 75 résidants, évalue aussi les travaux d'une durée de 31 mois .....Le chantier pourrait démarrer fin 2017.

 

 Donc la situation d'urgence

est reconnue { cf référence d)}

 

dans un article datant de l'année 2015. Simple petit calcul: nous sommes en 2016, début des travaux dans 2 ans pour une durée de pratiquement 3 ans sauf incident de parcours, soit un total de 5 années avant de pouvoir dire "problème résolu". Très bien pour cette appéciation un peu virtuelle et sans doute optimiste. Simple question: quel âge auront dans 5 ans  les octogénaires et nonagénaires présents actuellement à la Fontaine ?? Nous avons dit Urgence ?? Sans oublier le prix de revient {cf référence c).

Pauvres "Tadou Kozh" !!

Comparaison malsaine peut-être: un mandat présidentiel dure aussi 5 années (quinquennat), à l'issue desquelles il faut présenter un bilan. Sans bilan, pas de nouveau mandat. Alors ??

Soyons lucides comme dirait Patrick Pelloux cité ci-dessus. A chacun de faire le calcul et d'en tirer les conclusions en essayant de comprendre  pourquoi nous en sommes là et quelles sont les responsabilités dans cette situation . Que c'est-il passé à ce propos au cours du dernier mandat de la communauté de communes capistes, qui était présidée par le maire de Mahalon, commune voisine de Pont-Croix, et  dans laquelle le personnel de  la résidence de  La Fontaire est représenté par un des siens , exerçant un mandat d'élu local ??  Rien sans doute, et retard accumulé pour aboutir au projet actuel qui d'ailleurs reste à concrétiser. 

C'est sans doute un des arguments qui a motivé  les résidants qui ont pris la décision de quitter La Fontaine pour rejoindre un autre établissement. Dans 5 ans ....., en 5 ans,  que peut-il se passer  ????? Certainement beaucoup de choses !!!

******

Parlons d'Audierne, la nouvelle commune constituée par la fusion Audierne-Esquibien. Comme prévu, Monsieur Joseph Evenat, déjà maire d'Audierne, a été élu maire de la nouvelle commune qui existe depuis le 1er janvier 2016.

Le blog konchennou a soutenu haut, fort et clair ce projet dès qu'il a été présenté. Il faut bien admettre que l'époque des 36000 communes est révolue. C'est donc une équipe mixte, composée des élus d'Audierne et d'Esquibien qui va organiser l'avenir des administrés dans ce nouveau contexte. Nous disons bien "nouveau", dans tous les sens du terme, puisque la nouvelle équipe dirigeante va pouvoir et devoir se pencher désormais sur les problèmes agricoles {cf référence f) }, ce qui n'était pas le cas à Audierne, commune  dépourvue d'exploitations depuis plusieurs années.

Notons encore que la nouvelle commune Audierne-Esquibien a une pointure inférieure à  celle de Plouhinec en termes de surfaces comme en termes de population. Donc rien d'anormal, ce qui devrait rassurer les inquiets comme les "anti-regroupement" ainsi que les "toujours contre et anti-tout". 

L'environnement  devient également un problème commun aux 2 anciennes communes, et compte tenu de l'héritage audiernais laissé par les municipalités Coatmeur et Donval, le travail ne va pas manquer.

A l'occasion de la cérémonie des voeux, le nouveau maire (Mr.Evenat) a d'ailleurs fait part de quelques projets dans différents domaines:

{ cf: référence j) }

- Création d'un ponton carburant pour les professionnels et les plaisanciers. Enfin !!!

-Traitement des ruines (environnement). Enfin !!!

- Vente de l'école Sainte Anne. Ouf !!!

- Ecole de pêche : le ciel s'éclaicit. Bravo !!!

- Constat de la vitesse excessive et du stationnement anarchique etc...Alors ???Solutions ???

Enfin !! On a envie de dire enfin !! Il va peut-être se passer quelque chose ce qui nous changera un peu du laxisme  des 2 dernières  municipalités, équivalentes et de même niveau dans le manque d'initiative, disons les bonnes initiatives car la liste des mauvaises serait trop longue (Mât Fenoux pour les uns, vente bâtiment école Pierre Le Lec pour les autres par exemple,  etc...)!!!!!

*******

Environnement encore, à propos de Clet Abraham, l'empêcheur de tourner en rond { cf référence g)}.

Tout le monde a pu constater que les panneaux de circulation routière étaient parfois masqués par de simples "stickers", situation peu appréciée à Audierne mais bienvenue à Pont-Croix parait-il. Respectons le point de vue des uns comme celui des autres. Mais, de quoi s'agit-il ?? De circulation, donc de discipline au volant dans un système organisé pour éviter au maximum les accidents de personnes. Economie de vies humaines par conséquent  et panneaux indispensables pour éviter l'anarchie. Or, voici ce qui est écrit dans la presse: 

" La liberté d'expression les dérange......A Audierne, plus question d'y travailler. Mon art  n'est pas apprécié.....La municipalité ne tolère pas la liberté d'expression, cela les dérange ? Ont-ils des choses à cacher ? "

Puisque la liberté d'expression est mise en cause le webmaster du blog konchennou estime avoir le droit de donner son point de vue, en se référant à ce qui a été ici publié depuis l'année 2006, soit depuis presque 10 ans, donc durant le règne à Audierne des municipalités Coatmeur et Donval. Il suffirait d'interroger les 2 maires honoraires de ces municipalités pour savoir s'ils ont toujours apprécié la prose de konchennou. Nous sommes prêts à parier du contraire. Mais que faire contre des commentaires concernant des photos authentiques comme celles du Mât Fenoux ou de la casse de voitures et des ruines à Audierne, prouvant  concrètement la réalité des affirmations, si ce n'est "faire semblant d'ignorer". Ignorer  des "pièces à conviction. Bravo !!!

Montrer pour démontrer !!

 Simple principe pédagogique

cher à Konchennou.

 Ignorer les 110.573 lecteurs qui ont consulté 270.539 pages si l'on en croit les statistiques publiées par over-blog (chiffres du 23-1-2016). Demandez donc à Madame Donval maire honoraire et chevalier de la légion d'honneur ce qu'elle en pense, et par voie de conséquence ce qu'elle pense de la liberté d'expression utilisée par le blog konchennou à Audierne. Ajoutons que ce blog  a souvent parlé des problèmes de circulation (exemple la vitesse) mais sans jamais toucher aux panneaux du même nom. Alors ??

Art contemporain oui, mais sécurité routière d'abord, donc respect de tout ce qui concerne l'économie des vies humaines et les finances locales. Sans oublier la main d'oeuvre correspondant à la remise en état des panneaux maquillés . Lorsqu'elle est occupée  à nettoyer les panneaux, elle ne fait pas autre chose. On pourrait donc lui économiser ces tâches supplémentaires.

 

*******

Pour conclure, nous allons jeter un oeil sur l'article de Ouest France en date du 2-1-2016:

Cap-Sizun: ne pas devenir une réserve d'indiens

"Si ça continue comme ça on va crever"

L'évolution démographique au bout du monde est incontestable...(perte de 632 habitants entre 2008 et 2016 dans les 11 communes continentales)... La palme de la baisse revient à Pont-Croix....Dans l'ensemble du Cap nous perdons 50 élèves par an.....Les nouveaux habitants sont de jeunes retraités et non de jeunes ménages avec leurs enfants....La solution passe par 2 indispensables:

le désenclavement géographique et un autre numérique...

Cela fait 20 ans qu'on en parle....Agrandir le port départemental  d'Audierne...Le territoire travaille à l'ouverture d'une maison des services (en 2016 à Audierne)....Maintien des médecins sur le territoire .....etc....

 

Bon !! Puisque ça fait 20 ans qu'on en parle, une question toute simple  se pose:

 

A quoi ont servi nos élus locaux durant les 20 dernières années, puisqu'il semblerait que rien ne soit résolu, plus particulièrement  en matière de désenclavement ?? Nous avons eu un Audiernais de droite, suppléant de député (Mr.Coatmeur), une conseillère générale Audiernaise de gauche (Mme Donval), tous deux décorés de la légion d'honneur !! Alors ???

Quel est leur bilan ???

Apparemment pas très brillant durant ces 20 années pourtant sanctionnées par la plus haute décoration nationale ??? Alors ???

Il faut que ça change,

et la nouvelle commune d'Audierne 

semble être dans la bonne voie !!

 

Et à Pont-Croix on nous annonce qu'il va falloir 5 années pour traiter le cas de la Résidence de La Fontaine.  A comparer avec le bilan un peu plus élogieux en 2 mandats, des municipalités Normant  à Audierne de 1983  à 1995 (Réalisation et mise en service d'une maison de retraite et d'un port de plaisance ).

Et  on s'étonne ensuite de  constater des records d'abstention lors des différents scrutins. Sans compter ceux et celles qui se retirent de leur engagement politique { cf: référence h)}, comme par exemple l'élue de Quimper qui ne veut pas être une "potiche" selon son propre vocabulaire.

Les électeurs sont blasés et ne font plus confiance à leurs élus, quel que soit leur niveau de responsabilité. On sait venir nous voir quand les élections approchent, mais après les élections on ne voit plus personne. Alors ?? Il serait peut-être temps de mettre un terme aux paroles pour passer aux actes. A Audierne-Esquibien, un grand pas vient d'être franchi. Attendons la suite.

 

Immobilisme à la porte.

Place aux initiatives et aux résultats

A suivre par conséquent, et de très près.

C'est ce que nous allons faire.......

******

 

Proverbe indien:

 

La patience est la plus grande des prières

 

(Pour les habitants de  la future  réserve d'indiens)

 

******
 

Ci-dessus Mât Fenoux (héritage Donval)
Ci-dessus Mât Fenoux (héritage Donval)

Ci-dessus Mât Fenoux (héritage Donval)

La mer, toujours la mer....
La mer, toujours la mer....

La mer, toujours la mer....

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires