Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 00:00

Audierne. 7ème circonscription. Législatives 2012. 1er Tour

 

 

5-2-2005__cr_che_no_l_052.jpg

 

 

Les  résultats du premier tour des législatives 2012 sont donc rendus publics depuis le dimanche  10 juin au soir. En 7ème circonscription du Finistère, conformément  aux prévisions annoncées par les quotidiens locaux, c'est donc Madame Le Loch (candidate socialiste) qui "vire en tête" suivie de Monsieur Guillon (candidat UMP) qui l'affrontera  au 2ème tour prévu le 17 juin. (Le 3ème candidat  Michel Canevet se désiste au profit de Didier Guillon). Il n'y a sans doute pas lieu de disserter sur ces résultats mais seulement d'en prendre acte en attendant le 2ème tour. Nous pourrons alors essayer de tirer les enseignements de ce scrutin. D'ici là, chacun est libre d'imaginer la suite qui lui convient le mieux, selon  ce qu'il souhaite et espère en fonction de ses appréciations  personnelles. Certes rien n'est joué mais....Pour l'anecdote signalons que en Cap-Sizun le conseiller général, maire d'Esquibien  arrive en tête seulement dans 5 communes sur 12, à savoir: Esquibien, Primelin,Goulien, Beuzec et Ile de Sein.

 

Petite remarque concernant la lettre ouverte ici publiée:

 

 Lien:

 

Audierne.Législatives 2012.7ème circonscription Finistère.Lettre ouverte       

 

 

Personne n' a estimé devoir y répondre. Elle a pourtant été beaucoup lue, sauf par nos courageux  candidats à devenir  notre futur(e)  représentant(e) à l'assemblée nationale, puisque personne n'a répondu. Bon, ils et elles n'ont pas lu ce texte qui de toutes façons ne les concernait pas car les problèmes évoqués ne sont pas de leur niveau. Pensez donc, un élu du peuple qui s'intéresserait à l'environnement, à des ruines et à une casse de voitures, donc au  concret et au quotidien des électeurs. !! L'environnement n'est pas une caractéristique majeure des professions de foi.  Il faut laisser cela à ceux qui n'ont rien d'autre à faire  et ne pas déranger la quiétude de tous ces "super-citoyens" qui ne vont pas s'abaisser à venir constater un fait

 

 illégal, notoire et déplorable,

 

qui plus est un fait qui dérange et dont ils ont une parfaite connaissance. Preuve évidente d'un certain désintéressement, pardon intéressement,  de ceux qui n'ont pas de temps à perdre.

 

Donc ils n'ont pas lu. Mais qui sont donc ces lecteurs qui font tourner le compteur des statistiques de visites sur le blog konchennou. Les électeurs pardi !!!!

     

Et eux, depuis le temps  qu'on les prend pour des

 

" Primates arriérés" ou des "Bécassines"

  

et qu'on les laisse croupir dans leur.... jus (pour rester poli car au comptoir on emploie d'autres mots) , ils vont peut-être tout simplement préférer "aller à la pêche" plutôt que de perdre leur temps à désigner au 2ème tour des soi-disant représentants qui eux n'ont pas non plus de temps à perdre pour se consacrer aux électeurs.

     

Perte de temps contre perte de temps !! En définitive, dans une semaine nous aurons tout de même un député (non bénévole) rémunéré au prix de 13512 euros par mois (Télégramme de Brest en date du 31-5-2012). C'est bien l'essentiel non ?? Tout le reste n'est que du vent, rien que du vent, ce vent auquel les Capistes sont particulièrement habitués, contre vents et marées.

 

Allez, un petit coup de force 10, ça nettoie, ça désinfecte et ça permet de constater que la nature sait se faire respecter et que les électeurs du Cap-Sizun font très bon ménage avec les éléments comme avec les urnes qui certes peuvent rapporter gros mais hélas, sans esprit de retour dans les faits et dans  l'action. Souhaitons cependant que, comme cela vient d'être fait à la tête de l'Etat, ces indemnités mensuelles démesurées soient ramenées à un plus juste niveau pour participer à la grande  politique d'économie nationale indispensable et remettre à flot nos finances publiques.

 

Trop d'argent en politique tue la politique tout en affichant indécence et mépris de ceux qui sont au bas de l'échelle sociale et n'arrivent pas à boucler la boucle à la fin du mois.

 

C'est cela aussi le changement, non pas en paroles mais en actes

 

Bonne promenade à Audierne, commune socialiste dont la première magistrate soutient la candidate de son parti pour le meilleur comme pour le pire évidemment !! 

 

Lien:

 

   Audierne 29770: commune socialiste. Image(s) de marque  

 

*******

    PHTO0003-copie-1.jpg 

 

*******

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 09:36

    Audierne. Législatives 2012. 7ème circonscription Finistère.

Lettre ouverte

 

 

 

  Mesdames, Messieurs les candidats à l'élection législative

 

de juin 2012 en

 

 7ème circonscription du Finistère

 

 

audierne-7-02-05_002.jpg 

J'ai l'honneur par la présente d'attirer votre attention sur la situation environnementale très particulière  de la commune d'Audierne (canton de Pont-Croix) gérée par une municipalité socialiste et dirigée par une ex-conseillère générale non réélue en 2011 malgré sa qualité de sortante. Je vous demande de bien vouloir prendre connaissance  de cette situation en consultant les différentes images ici présentées ou accessibles par les liens ci dessous, et de faire part, par écrit, ici ou ailleurs, de votre point de vue à ce  sujet. Une réponse vous honorerait, mais votre silence  vaudra aussi réponse, d'autant qu'elle permettra aux électeurs de comparer les promesses que vous ne manquerez pas de faire, avec les résultats imputables à une équipe politiquement engagée, sur le terrain. Votre absence sur le terrain aura la même signification.

Merci de bien vouloir lire et prendre position sans ambigüité pour le plus grand profit des électeurs. Vous disposez de la rubrique "commentaires" et du formulaire de contact (en fin de page) pour adresser votre réponse

 

Bonne visite d'Audierne

 

******* 

 

Références

 

http://www.audierne.fr

 

Consultons le site officiel de la ville d'Audierne, cité en référence, pour nous informer et  rechercher la composition de la

 

    Commission Environnement:

 

Madame Jacqueline Donval

Monsieur Henri Le Borgne

Madame Joëlle Moalic-Verrecchia

 Madame Anne Pichavant

Monsieur Robert Baniel

Monsieur Michel Collorec

Monsieur Christian Gourret

Madame Danielle Priol

Madame Jocelyne Quillivic

Madame Estelle Arhan

 

*******

 

En plus du maire Madame Donval, cette commission se compose de 5 adjoints  dont le premier: Monsieur Le Borgne chargé des finances.

 

Ils sont assistés par:

 

- L'adjoint chargé de la solidarité et de l'action sociale: Madame Joëlle  Moalic-Verrecchia

 

- L'adjoint chargé de la jeunesse, l'éducation, la culture etc...Madame Anne Pichavant

 

- L'adjoint chargé de la plaisance, du tourisme etc...Monsieur Robert Baniel (par ailleurs Président des Anciens Combattants)

 

- L'adjoint chargé des travaux etc... Monsieur Michel Collorec

 

- 4 conseillers: Monsieur Christian Gourret et Mmes Priol, Quillivic, Arhan.

 

******

Première remarque:

 

     Le maire et ses 5 adjoints, donc élus rémunérés, font partie de cette commission

 

Deuxième remarque:

 

Lors de la visite de quartier effectuée en 2011, le premier adjoint Monsieur Le Borgne  et l'adjoint chargé des travaux Monsieur Collorec ont visité la rue René Autret en compagnie des conseillers Gourret et Priol . Ils sont passés devant la casse de voitures exploitée en toute illégalité dans cette rue, et cela ne semble pas les avoir dérangés puisqu'ils n'ont pas souhaité prendre la moindre initiative à l'issue de leur visite.

 

Ils cautionnent donc  l'existence de cette atteinte à l'environnement

par ailleurs totalement illégale, puisqu'ils ne font rien pour traiter le problème

 

 

    PIC_0400.jpg

 

  Or, le problème des épaves de voitures a fait l'objet d'une réglementation au niveau national, par un texte du Sénat que l'on peut consulter :

 

Audierne: casse de voitures

 

Il paraît que nul n'est censé ignorer la loi, sauf les élus socialistes d'Audierne peut-être !! Notons encore que la commune d'Esquibien s'est trouvée devant un problème similaire aujourd'hui résolu par la municipalité  élue en 2008 et dirigée par le candidat aux législatives: Monsieur Didier Guillon. La commune socialiste d'Audierne a donc le monopole et l'exclusivité d'une situation illégale qu'elle ne peut ignorer.

 

Troisième remarque :

 

L'équipe municipale socialiste  d'Audierne, dont le maire et ses 5 adjoints rémunérés

 

        est donc parfaitement au courant de cette situation totalement illégale contre laquelle elle ne fait rien . C'est par conséquent toute l'équipe municipale socialiste d'Audierne qui est  disqualifiée (tout en étant légitime) pour son laxisme, son "laisser-faire" et son mépris des réglementations comme des électeurs , ce qui ne manquera pas d'être apprécié lors des scrutins à venir

 

 

******

 La rue Autret n'a pas l'exclusivité du bel environnement à Audierne :

 

 

     pic_0020.jpg

 

     

 

 

 

On peut consulter d'autres photos en cliquant sur le lien:

 

Audierne 29770: commune socialiste. Image(s) de marque

 

et vérifier si les promesses sont en conformité avec les actes:

 

Liens:

 

Municipales: lettre ouverte     

 

dans laquelle on peut lire un commentaire écrit par la candidate Madame Anne Pichavant, au nom de Madame Donval, donc avec son accord

 

Municipales: Pièces à conviction     

 

(Lettre de Madame Donval à son prédécesseur et réponse) 

 

On peut également consulter le blog "errances" et ses différents articles sur le Cap-Sizun:

 

http://www.errances.info

 

link

 

La prochaine équipe municipale aura tout intérêt à faire un état des lieux en prenant ses fonctions et plus encore un audit des finances pour déterminer les responsabilités. Compte tenu des problèmes qui se profilent dans un  avenir assez proche (salle polyvalente, état des quais etc..), il vaudra mieux que les choses soient claires pour éviter les erreurs d'interprétation, tant pour ce qui concerne la situation sur le terrain  que pour l'état des finances disponibles pour les investissements à venir.

L'héritage qui sera laissé par la municipalité actuelle sera indissociable de la volonté politique exprimée par le maire en  certaines circonstances, et sera donc :

 

un héritage socialiste.

 

Il faut savoir regarder les choses en face, même quand elles ne font pas honneur à ceux et celles qui doivent en assumer la responsabilité pour exercer ou avoir exercé des fonctions  au cours desquelles ils ont été rémunérés et dont ils n'ont pas mesuré l'importance en terme  de résultats et des conséquences sur les échéances électorales  .

 

Concrètement, ils  sont et ne sont que des nuisibles à leur parti.

 

Être élu sans être responsable ne paraît pas conforme à la lettre ni à l'esprit du mandat qu'ils ont reçu du suffrage universel et qu'ils ont  accepté sans réserve après avoir fait acte de volontariat. 

 

 

    pic_0043.jpg 

 

 

 

Les candidats aux élections législatives sont donc  invités à se rendre sur le terrain pour constater par eux-même la triste réalité de l'environnement socialiste audiernais qui est le dernier souci de nos élus locaux plus préoccupés par l'expression de leur "volonté politique " que par la mission qui leur a été confiée par les électeurs. Faute de quoi, il pourrait leur manquer quelques bulletins lors du prochain scrutin des législatives, là où ils n'ont  sans doute pas une seule voix à perdre. La candidate socialiste vient de diffuser un document affichant son slogan:

"Le changement en marche".

 Ceci nous rappelle le slogan des dernières municipales d'Audierne:

"Oser changer Audierne".

On avait oublié de nous préciser la nature du changement:

"Faire du compliqué, là où les choses sont simples" 

 

*******        pic_0032.jpg

 

Je vous prie de bien vouloir agréer  Mesdames et Messieurs les candidats aux élections législatives, l'expression des meilleurs sentiments d'un électeur de base, né dans le Cap-Sizun et y demeurant.

 

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 00:00

 

Audierne. Cap-Sizun. Législatives  2012

 

 

 

audiern2.jpg 

 

Références:

 

Télégramme de Brest en date du:

 

- 9-5-2012:

 Point de vue par Hubert Coudurier. La fête est finie, l'espoir persiste 

 

Elu comme François  Mitterand plus par rejet de son adversaire que par un véritable adhésion, François Hollande est aujourd'hui confronté à un défi majeur.....

 

- 8-5-2012

    Point de vue par Hubert Coudurier:

 

Tout d'abord moins de mépris envers les corps intermédiaires et un peu plus de tenue au sommet de l'état où l'on n'entendra plus constamment le chef de l'état dire du mal de tout le monde  et en particulier de ses collaborateurs

 

- Sarkozy  et les Bretons. Tout faux....

 

- A priori le tout sauf Sarkozy qui semble avoir été particulièrement fort en Bretagne.... (par Eric Gherardi directeur de l'enseignement aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan)

 

- Legislatives 3ème tour: Que votera la 7ème circonscription Douarnenez, Cap-Sizun, Pays Bigouden . Interwiew de Madame Le Loch et Monsieur Guillon

 

- 7-5-2012:

 

Sarkozy: Le rejet d'une inconstance

Finistère. Le grand chelem pour Hollande 

Douarnenez: Hollande PS 61%. Sarkozy (UMP) 39% 

 

Ouest-France en date  du 12-5-2012 

 

Présidentielles. Qui a voté Hollande ? Qui a voté Sarkozy ?

 

********

Les références ne manquent pas pour tenter de tirer la leçon et les enseignements de l'élection présidentielle qui vient de s'achever, sanctionnée par la victoire des socialistes. On pavoise chez les uns , on verse une larme chez les autres, tournons la page et regardons l'avenir, plus particulièrement à très court terme: les élections législatives qui auront lieu le mois prochain. 

Il est d'usage de considérer que les élections législatives sont un prolongement puisqu'elles subissent l'influence  du scrutin précédent pour donner une majorité présidentielle au nouveau président. Dans cette hypothèse, pas besoin d'être grand clerc pour imaginer la suite tant au plan national qu'au plan local où la candidate sortante est socialiste. Comme d'habitude, nous laisserons le plan national aux spécialistes pour nous intéresser au plan local et plus particulièrement à la 7ème circonscription dans laquelle nous connaissons déjà la députée sortante socialiste Annick Le Loch et son challenger Didier Guillon maire sans étiquette d'Esquibien en Cap-Sizun, conseiller général en activité, (vainqueur de Madame Donval socialiste sortante  aux dernières cantonales) et candidat aux législatives label UMP. Nous connaissons aussi  d'autres candidats (Monsieur Canevet pour l'alliance centriste) et certainement d'autres dont nous reparlerons en temps utile. Pour l'instant, il paraît suffisant de tenter une évaluation de situation, dans le contexte général de la 7ème circoncription avec un regard particulier sur le Cap-Sizun puisque un maire du Cap est candidat. 

 

Situation générale: La 7ème circonscription se compose de 5 cantons: Douarnenez, Pont-Croix, Pont-L'Abbé, Le Guilvinec et Plogastel Saint Germain dans lesquelles  Monsieur Hollande a réalisé un score de 58,95 %. A ce sujet, on peut lire ce qui suit dans le Télégramme de Brest en date du 8 mai 2012:

 

Si l'on s'en tient aux résultats du second tour, la socialiste Annick Le Loch devrait logiquement conserver son fauteuil de députée dans cette 7ème circonscription.

 

    Le quotidien national "Le Monde" avait considéré que notre circonscription pouvait basculer, donc passer à droite. Le Télégramme de Brest ne semble pas partager ce point de vue. Certes, rien n'est jamais joué d'avance mais les parieurs prendraient un grand risque en misant sur le contraire. Pour autant rien ne nous empêche de faire une analyse de situation pour tenter de d'évaluer quels sont les arguments qui pourraient orienter le choix des électeurs, tant dans un sens que dans un autre puisque nos 2 candidats (sortant et challenger) représentent pour l'un le parti socialiste  qui a fait élire le  nouveau Président de la République, pour l'autre le Président sortant non réélu à l'issue de son premier mandat .

 Certes un quotidien ne détient pas la vérité absolue mais rien ne l'empêche d'exprimer son point de vue sur les causes et les raisons qui à ses yeux peuvent expliquer, au moins partiellement un résultat . C'est ainsi  que

 

Ouest-France (sur internet- dernière référence) 

 

analyse les résultats selon plusieurs critères, âge, catégorie socioprofessionnelle, revenu mensuel et religion. Voici les conclusions:  

 

- 54% des gens âgés de plus de 60 ans auraient voté Sarkozy

 

 

- 58% des artisans, commerçants, chefs d'entreprise auraient voté Sarkozy. Toutes les  autres professions : cadres, professions intellectuelles supérieures , professions intermédiaires, employés, ouvriers auraient voté Hollande.

 

 

- 56 % des électeurs disposant d'un revenu mensuel de 3500 euros et + auraient voté Sarkozy. Tous les revenus inféreurs à 3500 euros mensuels auraient voté Hollande.

 

 

 - 73 % des catholiques pratiquants auraient voté Sarkozy et 93% des musulmans auraient voté Hollande.

 

Si on regarde de près ces quelques chiffres et pourcentages on a presque envie de dire que cette étude à caractère sociologique pourrait presque à elle seule expliquer  les résultats. Il y a cependant d'autres facteurs qui se dégagent des références précédentes . C'est ainsi que selon "le Télégramme de Brest" le nouveau Président de la République aurait été élu plus par rejet de son adversaire que par une véritable adhésion.

 

(Cela existe aussi en Cap-Sizun: aux dernières municipales d'Audierne les socialistes ont été élus par rejet général des sortants de l'équipe du décoré de droite,  et aux dernières cantonales c'est la sortante socialiste qui a été rejetée). 

 

Il note encore qu'il aurait fallu au sommet de l'état moins de mépris pour les corps intermédiaires et un peu plus de tenue au sommet de l'état. Si ces remarques sont justes, on pourrait retrouver la même situation et les mêmes arguments  en 7ème circonscription, dans laquelle un candidat pourrait être rejeté soit parce qu'il a déçu dans l'exercice de son mandat soit parce  qu'il ne fait pas l'unanimité dans sa propre commune. 

Quant au mépris pour les corps intermédiaires, regardons par exemple comment les choses se passent dans l'armée française. Il n'y a pas un seul capitaine qui se permettrait d'afficher publiquement son mépris pour son lieutenant adjoint ou qui le traiterait de collaborateur devant les subordonnés. Les mises au point (autrement dit les engueulades) se font, s'il y a lieu, dans la plus grande discrétion et sans témoins dans l'intimité d'un bureau. Question de méthode par conséquent. A chacun la sienne !!

 

Or, la méthode utilisée à Esquibien pour réaliser le club nautique n'a pas fait l'unanimité. Certes, le club nautique est réalisé mais il y a toujours des procédures en cours et personne ne peut anticiper sur une décision de justice. Cette remarque pourrait bien être retenue par certains électeurs qui n'apprécieraient pas la manière utilisée pour faire aboutir un projet et exercer les responsabilités. Rappelons que le club nautique d'Esquibien a fait l'objet d'une étude détaillée sur le blog errances:

 

Lien:

 

http://www.errances.info 

 

link 

 

Concrètement, disons qu'une élection tient à peu de chose, et plus encore au plan local où on connait les familles, les professions, les références politiques et tant d'autres facteurs.  N'insistons pas sur les derniers résultats sauf pour remarquer Douarnenez (maire sénateur UMP) où le candidat socialiste a obtenu 61 % des voix. Evidemment rien ne dit que tout cela sera confirmé. Encore un mot sur les votes selon les revenus et les religions. Tous les électeurs ayant un revenu inférieur à 3500 euros mensuels auraient voté socialiste. Si cette remarque est exacte, pratiquement toutes les veuves sont concernées puisqu'elles n'ont généralement qu'une demi-pension; de même les agriculteurs, les marins-pêcheurs, les ouvriers, les employés et tant d'autres professions qui n'ont que des revenus mensuels inférieurs à 3500 euros.

Rien n'aura changé d'ici les législatives et un conseiller général perçevra  toujours 3000 euros mensuels, soit pour un mandat de 6 ans, plus de 200.000 euros plus les "à côté". Pas mal non, surtout pour ne rien "foutre" comme cela s'est déjà vu?? 

 

Et enfin les religions: 93 % des musulmans auraient voté socialiste. Cela concerne donc aussi les harkis dont le Président sortant s'est souvenu durant sa campagne. Apparemment il n'aurait donc pas convaincu. Nous n'avons pas beaucoup de votants musulmans en 7ème circonscription, mais nous avons des catholiques pratiquants qui auraient voté Sarkozy à 73%. 

En conséquence rien n'est joué, d'autant que personne ne peut prévoir le taux d'abstention évidemment , pas plus que le comportements des adeptes du bulletin blanc dont on a pu mesurer le poids lors de l'élection présidentielle.

Place à la campagne: une bonne campagne peut toujours influer sur les résultats et créer la surprise comme cela s'est vu aux dernières élections cantonales dans le canton de Pont-Croix. La candidate sortante a été battue sur son bilan, plutôt son manque de bilan et sa méthode.

 

La candidate socialiste aux législatives n'échappera pas à l'exposé de son bilan pas plus qu'à sa méthode qui fait que le Cap-Sizun n'existe pas, sauf en période électorale. De plus, si elle est élue, son résultat aura pour effet d'accentuer l'isolement de Madame Donval maire d'Audierne et battue aux dernières cantonales. Si elle est battue elle pourra tenir compagnie à l'ex-conseillère générale du Cap-Sizun. Ajoutons que dans l'hypothèse d'une victoire socialiste, Madame Donval remplira toutes les conditions pour servir de modèle à la construction d'un

 "prototype de machine à perdre"

 puisqu'elle trouve le moyen de perdre quand tous ses collègues du PS gagnent. Elle pourra aussi fournir le nécessaire à la publication d'une revue recensant  les paysages  de son parti (PS, paysages socialistes) dont certains totalement illégaux.

 

 

PHTO0001.jpg

 

 

Et pourquoi ne pas envisager l'élection d'une Miss PS comme paysages socialistes.

 

Donc, pour éviter la solitude, Madame Donval aurait intérêt à voir élire Monsieur Guillon, et Madame Le Loch, peu présente dans le Cap-Sizun, aurait intérêt à oublier Madame Donval pour ne pas prendre le risque  de fréquenter une "machine à perdre", plus nuisible que positive en période électorale. Comme quoi, le Cap-Sizun est incontournable. Certes, nous n'avons pas de harkis, mais nous le sommes tous puisque notre belle région ne fournit aucun travail. Toutes nos forces vives sont condamnées à s'expatrier, s'exiler en somme. Allez donc savoir ce qui se passe dans la tête d'un Capiste du bout du monde qui n'a pas de travail, qui ne voit pas venir le désenclavement indispensable à notre économie, qui se demande  pourquoi on décore les  membres des collectivités territoriales et pas les anciens d'AFN, appelés du contingent, septuagénaires et même octogénaires, pourquoi il y a tant d'armes en circulation à Marseille et pourquoi il a peut-être envie de voter blanc pour prendre sa revanche avec  la seule arme dont il dispose: son bulletin de vote. A propos d'AFN, 3 millions d'appelés du contingent ont servi en Algérie. Ils représentent une force électorale et personne ne s'en est aperçu. On leur a donné le droit à la campagne double et en même temps on s'est arrangé pour que personne n'en bénéficie. Ils s'en sont peut-être souvenu, comme les harkis et tous ceux qui ont exprimé leur rejet   de la politique tant de droite que de gauche, donc de la politique en général. Comme quoi rien n'est joué en 7ème circonscription et toutes les hypothèses restent ouvertes.

     

A bientôt dans les urnes et patience: ce sera dans un mois, juste avant la bronzette et les vacances .   

 

 

 

 

 

********

 

 

audierne-7-02-05_052.jpg

 

 

 

********

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 09:36

Audierne. Cap-Sizun. Présidentielles 2ème tour . Editorial 6/2012

 

 

  5-2-2005__cr_che_no_l_028.jpg

 

 

Les instituts de sondages ne se sont donc pas trompés. Le verdict des urnes est sans appel. La France sera désormais gouvernée à gauche puisque le candidat socialiste Monsieur François Hollande remporte l'élection présidentielle avec un pourcentage de 51,62 %. Comme d'habitude nous laisserons aux spécialistes la responsabilité d'analyser ces résultats en nous contentant de regarder le Cap-Sizun et ses résultats. On peut cependant faire plusieurs remarques concernant l'incidence de ces résultats sur les évènements à venir, à savoir:

 

1- Nous avons déjà dit à plusieurs reprises que le Président de la République est, de par sa fonction, chef des armées . Ceci ne devrait poser aucun problème aux forces armées, la "Grande Muette" étant depuis toujours respectueuse de la constitution et de la République. On ne fait pas de politique dans les armées, on obéit quelle que soit la couleur du gouvernement. Un point particulier tout de même: le retrait des troupes françaises de l'Afghanistant qui devrait être réalisé pour la fin de l'année 2012 puisque la mesure est inscrite dans les promesses du candidat élu.

 

2- Le calendrier des élections à venir devrait être respecté  pour ce qui concerne les élections législatives prévues dans un mois en mai 2012.

 

3- Par contre l'élection du conseiller territorial prévue après un délai de trois années suivant les dernières cantonales devrait être supprimée, toujours conformément aux promesses du candidat élu . La réforme territoriale prend donc un coup d'arrêt et les derniers conseillers généraux élus risquent de siéger durant 6 années sauf évènement particulier.

 

Or, les prévisionnistes, en raison d'un  calendrier électoral surchargé en 2014, imaginaient un déplacement des prochaines municipales prévues justement en 2014. A priori cela ne devrait donc  pas être le cas.

 

*****

 

Après ces considérations d'ordre général, regardons donc comment se sont déroulées les élections présidentielles en Cap-Sizun.

 

Lien:

     

Audierne, Esquibien, Mahalon,Cap-Sizun. Editorial 5/2012

 

 

  On pourrait presque se contenter de dire RAS puisqu'il n'y a pas de changement significatif depuis le premier tour. Le candidat de gauche est arrivé en tête dans 9 communes, et seulement 3 communes: Goulien, Beuzec et Île de Sein ont préféré le candidat de droite. Le reste n'est qu'une affaire de chiffres, le meilleur score de gauche étant réalisé à Plogoff et le moins bon à l'Île de Sein. Par contre, les bulletins blancs ont pris une certaine importance. On en compte 695 en Cap-Sizun dont 197 à Plouhinec et 87 à Audierne. Pas facile d'interpréter ces chiffres pour les attribuer à un courant de pensée. On se contentera donc de dire que les 695 bulletins blancs, soit   5,93  % des votants capistes ont exprimé un certain rejet des politiques de droite comme de gauche puisqu'elles étaient les seules à être présentes au 2ème tour. Chacun pourra interpréter à sa guise ces chiffres, significatifs pour les uns, insignifiants pour les autres. (197 à Plouhinec ,87 à Audierne). Notons tout de même l'article du Figaro en date du 7 mai 2012 qui relève une moyenne générale de 5,80 % de bulletins nuls et blancs, score particulièrement important dans les zones rurales. 

 

  Comment se présente donc désormais la situation générale vue du Cap-Sizun. Nous nous trouvons dans un pays gouverné à gauche et notre région Bretagne dirigée par la gauche a confirmé son orientation politique (56,35 %). Le Sénat est déjà à gauche. Le Finistère à également voté à gauche (58,87%). Faire une moyenne spécifique au Cap-Sizun ne correspondrait à rien et ce ne serait qu'un chiffre de plus.

Le Cap-Sizun a voté à gauche, point final.

     

Dans l'article précédent (accessible par le lien ci-dessus), nous avions posé une question concernant Audierne. Cette question est toujours d'actualité:

 

Comment expliquer le résultat des dernières élections cantonales qui ont vu la défaite à "plate couture" de la candidate  sortante socialiste  Madame Donval, maire d'Audierne ??

 

Dans un pays de gauche, une région de gauche, un département de gauche, un Cap-Sizun de gauche, on trouve un conseiller général de droite par ailleurs candidat aux législatives, qui a réussi à prendre la place d'une conseillère générale de gauche élue maire de gauche aux dernières municipales. La réponse pourrait être donnée éventuellement aux prochaines  élections législatives et en tout état de cause aux prochaines élections municipales. Affaire à suivre par conséquent ... 

 

 

 

avril-mai_06_025.jpg

 

 

 

*******

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 00:00

Audierne, Esquibien, Mahalon, Cap-Sizun. Editorial 5/2012

 

   

10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_029.jpg

 

 

 

Le verdict du premier tour de l'élection présidentielle est désormais connu. Au plan national, c'est le candidat de gauche (socialiste), Monsieur Hollande qui vire en tête comme on dit en milieu maritime, suivi du Président sortant Monsieur Sarkozy. 28,63% pour le postulant socialiste, 27,18 pour le Président sortant, chiffres parfois un peu différents selon les sources  .

   

Le Cap-Sizun ne se singularise pas puisque dans  la majorité des communes le résultat local est conforme au résultat national , même si les pourcentages diffèrent ici ou là. 3 communes: Goulien, Beuzec et Île de Sein ont cependant placé en tête le candidat de droite. Donc, globalement, rien à signaler, bien qu'il y ait tout de même quelques singularités comme à :

   

Audierne:

   

En effet, le candidat socialiste est en tête à Audierne comme dans 9 autres communes capistes, ce qui signifie que Audierne ayant voté à gauche, ne se différencie pas du Cap-Sizun qui , globalement a également voté à gauche comme déjà dit.

 

Alors, comment expliquer le résultat des dernières élections

cantonales qui  ont  vu la défaite à "plate couture" de la

 candidate sortante socialiste Madame Donval ,

maire d'Audierne 

 

 qui, dans sa propre commune n'a devancé son  concurrent maire d'Esquibien que d'une seule voix. Notons en plus que ce maire d'Esquibien est  par ailleurs un ancien adjoint d'Audierne non réélu en 2001. Une seule explication plausible:

 

le mauvais et négatif potentiel politique de Madame Donval

 

puisque à quelques  mois d'intervalle les résultats sont inversés et en totale opposition.

 

Lien:

 

Audierne 29770: commune socialiste. Image(s) de marque

    

De quoi se demander pourquoi les élus audiernais pratiquent l'immobilisme devant tant de verrues qui défigurent le Cap-Sizun.  Ne rien faire porte un nom: le laxisme !!

 A moins qu'il ne s'agisse une fois de plus d'un cas concret de "Volonté politique" que les électeurs apprécieront  aux prochaines municipales !!!

 

Esquibien:

   

A  Esquibien, on constate aussi que les socialistes sont en tête, alors que la commune est dirigée par un maire de droite (prétendu apolitique), conseiller général élu aux dernières cantonales et candidat aux prochaines élections législatives. On n'entendait plus les socialistes à Esquibien depuis les élections municipales de 1989. Résurgence ou résurrection ?? Or, le maire d'Esquibien est candidat UMP aux prochaines élections législatives. Il serait original et même surprenant de ne pas le voir en tête dans sa commune aux législatives, mais ....????

 

******

Les résultats d'Audierne et d'Esquibien montrent et même démontrent la difficulté et même les risques encourus par la comparaison de 2 scrutins différents. En effet, la motivation des électeurs n'est pas la même dans chaque scrutin  et les paramètres  considérés, donc  pris en compte par les électeurs ne sont pas les mêmes selon les enjeux . Sans compter la volatilité de l'électorat.

 La meilleure preuve en est donnée par les résultats du Front national  qui réalise le meilleur score de son histoire  (17,9: chiffre du ministère de l'intérieur) en France et qui oscille ici entre 7,74 (Ile de Sein) et 17,06 (Mahalon)  en Cap-Sizun.

 

Mahalon

 

 

debut_6-06mahalon_040.jpg

 

 

Comment expliquer le score FN de Mahalon, commune rurale et agricole (596 votants) ?? Pas d'émigration à Mahalon donc pas de racisme ou autre caractéristique généralement attribuée au FN. Pas d'Islamisme non plus, donc pas de "guerre de religions". Pas plus d'insécurité à Mahalon qu'à Audierne où le FN ne fait que 10,33%. Personnellement je n'ai pas la réponse, d'autant que le maire de Mahalon, par ailleurs président de la communauté de communes est généralement classé à gauche sans être encarté comme on dit.

 

On peut expliquer et même comprendre le score FN dans un département comme le Gard, mais c'est plus difficile à analyser en Finistère.

 

On dit et même écrit, ici ou là, qu'il s'agirait d'un vote contestataire. Soit, contestataire, mais de quoi ?? De la gauche, de la droite ou des deux ?? Ou alors de la société, de la République, du système économique, de l'Europe, de l'euro, du chômage, de l'inflation, des élus locaux, de la loi littoral et tant d'autres sujets possibles ??  Personne n'est capable de définir l'électorat "Front national" dans lequel on trouverait paraît-il de plus en plus d'ouvriers. Soit !! Des ouvriers de droite puisque le FN est généralement classé à droite et même à l'extrême droite ??? Curieux non ?? Et même plus que curieux. Disons plutôt surprenant .

 

 ********

 Les choses se compliquent encore un peu plus pour le deuxième tour qui verra un candidat de gauche affronter un candidat "Président sortant". En fait tout le monde considère que le FN est l'arbître de ce second tour alors que le score de "Le Pen" inquiète les dirigeants européens  (le Figaro et ouest-France en date du 23-4-2012).

 

 Les éditorialistes écrivent ce qu'ils veulent, et publient des pronostics établis par l'arithhmétique en totalisant les très théoriques voix de gauche pour les comparer aux tout aussi théoriques voix de droite. Or, un résultat ne sera connu et officiel qu'après le scrutin du 6 mai 2012. D'ici là, personne ne peut prédire le taux d'abstention, pas plus que les reports de voix et même les évènement nationaux ou internationaux qui ont vite faite de bousculer une actualité.

 

La prudence  étant la mère de la sûreté, mieux vaut donc  se montrer circonspect,....et attendre.

 

Dans l'immédiat, on se contentera donc de prendre acte de la situation connue qui se traduit en Cap-Sizun par un vote de premier tour favorable au candidat de  gauche, ainsi que d'une émergence du Front national qui était pratiquement inexistant dans nos 12 communes du bout du monde.     

 

Remarque:  Il en est de même à Douarnenez et au Guilvinec dont les maires sont pour l'un sénateur UMP, et pour l'autre   ex-député également UMP. Pourvu que certains n'en oublient pas malgré tout d'arborer à leur boutonnière les décorations dont ils  sont particulièrement friands, d'autant qu'elles ont souvent été attribuées au titre des collectivités locales, ce qui est quelque peu différent de celles que l'on dépose occasionnellement sur les cercueils provenant d'Afghanistan par exemple. 

 

Il n'est pas interdit non plus d'imaginer les prochaines élections législatives. La 7ème circoncription a été cataloguée par le quotidien "Le Monde", comme étant susceptible de basculer. Or, l'élection présidentielle risque d'influer sur les législatives pour créer une majorité à l'assemblée nationale . N'oublions pas non plus que la réforme administrative envisagée (conseiller territorial) risque d'être remise en cause selon les résultats. Comme quoi, tout se tient , y compris les prochaines municipales prévues dans 2 ans sauf.... et au cours desquelles les petites communes auraient intérêt à rechercher des vocations locales apolitiques, pour laisser à la politique sa raison d'être:

 

L'intérêt général dans le contexte de l'intérêt national.

 

 

*******

 

 

audierne-_pont-croix_031.jpg   

 

 

 

*******

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 00:00

Audierne 29770:commune socialiste. Image(s) de marque   

 

La date du  premier tour des élections présidentielles approche. Des évènements internationaux et nationaux sont susceptibles d'influencer le choix des électeurs comme chacun le sait. De même, les habitants de la France profonde dont le Cap-Sizun fait partie, seront amenés à porter une appréciation politique  en fonction de ce qu'ils auront pu voir sur le terrain, donc "en bas". Concrètement, selon qu'ils résident dans une commune dirigée par une municipalité de droite ou de gauche, selon qu'ils sont satisfaits ou pas du travail de cette municipalité, ils auront tendance à considérer que leurs élus de base ont fait le bon choix en s'engageant dans l'une de ces voies. Nous avons déjà prôné à maintes reprises la dépolitisation des élections municipales dans les petites communes, au profit de municipalités apolitiques privilégiant l'intérêt général (listes ouvertes).

Regardons donc une commune de 294 hectares, peuplée de moins de 2500 habitants et  dirigée par une ex-conseillère générale socialiste, syndicaliste dans sa vie  professionnelle, qui n'hésite pas à faire état à l'occasion de sa

 

"Volonté Politique":

 

 

Audierne.

 

Aux dernières élections cantonales, l'actuelle maire d'Audierne, conseillère générale sortante, n'a pas été réélue. Elle n'avait sans doute pas de bilan à offrir aux électeurs  du canton qui ont décidé du changement. Nous n'allons certes pas comparer une élection locale et une élection nationale, mais seulement regarder ce qui se passe dans une commune dirigée par une équipe socialiste qui a déjà effectué les 2/3 de son mandat. Gageons que les quelques images qui suivent seront édifiantes pour permettre aux électeurs de comparer ce "de quoi on cause, en haut", avec "ce qui se fait,ou ne se fait pas en bas". Chaque bulletin de vote est un vote "caution" ou un vote "sanction" comme chacun le sait. La municipalité d'Audierne et sa direction risquent donc de peser sur les résultats locaux qui ne seront sans doute qu'une goutte d'eau dans les résultats nationaux, mais qui seront tout de même significatifs au plan local pour préparer l'avenir. Regardez !!  

 

 

La très célèbre rue René Autret 

 

environn-2-20-03-06-018.jpg
vue extérieure d'une masure en ruines
    PIC_0208.jpg

 

vue intérieure
    PIC_0209.jpg

Et sa casse de voitures totalement illégale
PIC_0400.jpg
PHTO0001.jpg

 

    PHTO0049-copie-2.jpg

 

 

    pic_0894.jpg

 

 

 

Sa voierie

 

    PIC_0203.jpg

 

Un exemple de poubelles sur la voie publique (rue Charles le Goffic)

 

Marquisat-Pont-Croix-046.jpg

 

 

PIC_0273.jpg

 

    et à  proximité de l'église Saint Raymond 

    lpoubelle.jpg 


L'ancienne clinique

 

pic_0020.jpg

 

 

    PHTO0003-copie-1.jpg

 

 

 

 

    pic_0043.jpg

 

L'ex-école de pêche, futur casino parait-il

 

PIC_0024.jpg

 

 

 

    PHTO0004.jpg

 

    pic_0032.jpg

 

    ******

 

  On pourrait évidemment publier un complément à cet échantillon sans doute assez instructif.

 

Audierne étant une commune du Finistère, force est de constater que notre département ne manque pas de singularité, et à plusieurs niveaux.

 

C'est en effet un député socialiste du Finistère qui a exprimé récemment un avis (très critique) sur la manière dont était menée une action antiterroriste à Toulouse.

 

Mais évidemment , devant la télévision, on trouve toujours  tous les "N'y  a qu'à...."

et autres "faut qu'on...."

 avec les " il faudrait que.... " et même ceux qui pensent encore plus  profondément

  en disant  "qu'on aurait dû..... " !!

 

Quoi qu'il en soit, les images ci-dessus correspondent à une réalité du terrain, dans une commune dirigée par une municipalité socialiste dont la maire est une ancienne conseillère générale socialiste, non réélue aux dernières cantonales. C'est un fait, un fait incontestable,

 

et pas du tout un "poisson d'avril" !!

 

Il serait intéressant de connaître la position de l'état-major du parti  concerné, tout particulièrement à propos d'une

 

casse de voitures totalement illégale

 

et sur laquelle le laxisme municipal socialiste  ferme les yeux.

 

Plus concrètement, cette politique locale est-elle en harmonie avec la déontologie du parti socialiste qui présente un candidat à l'élection présidentielle ?????

     

 

*******

 

     

     

 

 

 

 

 

 

 

 

         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 00:00

Audierne.Beuzec-Cap-Sizun.Editorial 4/2012

 

 

8-06-cleden_-bruy_res_052.jpg

 

 

     

 

Références:

Télégramme de Brest en date du:

 

    a)-24-2-2012: Art vaudou à la chapelle. Le maire renonce

b)- 25-2-2012: Beuzec -Cap-Sizun. Un riche patrimoine

c)- 27-2-2012: Pakistan.La dernière maison de Ben Laden démolie

d)- 10-3-2012:Ben Laden.Trahi par une de ses femmes jalouse

 e)- 6-3-2012: Audierne. Liquidation totale magasin 3ème avenue

f)- 7-3-2012: Audierne. Déchets. Après les sacs jaunes, les sacs verts

Pointe du Raz. Un exercice 2011 excédentaire

g)- 10-3-2012. Esquibien. Conseil municipal. Les taxes n'augmentent pas

h)- 12-3-2012.Algues vertes. Réunion débat 

 *******

 

Dans l'éditorial précédent (3-2012) nous avons abordé de nombreux problèmes tout en terminant l'article par quelques mots concernant Beuzec-Cap-Sizun. En exprimant notre point de vue sur certains articles de presse à propos du "politiquement correct" nous souhaitions et imaginions en fait une suite. C'est fait et justement à propos de Beuzec-Cap-Sizun . Les journalistes nous pardonneront d'être, pour une fois, entièrement d'accord avec ce qu'ils ont écrit à ce sujet et ce pour plusieurs raisons. Beuzec est la commune la plus étendue du Cap-Sizun, (3453 hectares - à comparer avec les 294 d'Audierne) mais certainement pas la plus mal entretenue. Par contre, elle se classe  seulement 7ème en terme de population (1027 habitants).

 

Lien:

 

Ma Bro Ar C'hap Hirio (2ème partie)

 

On a l'impression qu'à Beuzec, une fois les sentiments personnels exprimés ce qui est  parfaitement légitime d'ailleurs, on se regroupe pour faire toujours triompher l'intérêt général que nous réclamons à corps et à cris dans certaines communes (Audierne) et le Cap en général. L'explication est simple. A Beuzec, l'intérêt général passe avant la politique. Comment expliquer autrement les 50 années de succès de "Gouël ar Brug", la fête des bruyères toujours aussi fascinante qui mobilise 400 bénévoles (de droite comme de gauche sans aucun doute). Cherchez cela à Audierne par exemple et nous en reparlerons avec ou sans cette fameuse "volonté politique" qui est la dernière bévue (restons polis) à la mode pour certains . Comment expliquer autrement les succès du groupe des Bruyères  qui regroupe 230 musiciens et danseurs. Ces derniers n'ont certainement pas tous une seule et même opinion  et pourtant ils ne pensent qu'à une chose: faire gagner Beuzec au delà des

 "volontés politiques".

Tout comme la Revue "Les Temps Capistes" qui accorde autant d'intérêt à la paroisse qu'à la commune et même au Cap-Sizun.

La municipalité sait très bien qu'elle aurait pu compter dans ses rangs un conseiller général. Faisant l'impasse sur des ambitions personnelles, à Beuzec les élus s'occupent de Beuzec et "rigolent" doucement en pensant à ceux et celles qui feraient  aujourd'hui la joie de Molière comme de Courteline. Comme quoi les raclées (cantonales) ne sont pas toujours suffisamment  pédagogiques. Mais, est-t'il nécessaire de faire de la politique comme à Audierne pour assurer la propreté d'une commune et  défendre l'intérêt général des administrés ?? On peut en douter !! N'insistons pas.

 

De plus, les paysages de Beuzec sont grandioses, qu'il s'agisse de Kastel Kozh ou de Luguénéz, sans oublier les lieux chargés d'histoire ancienne (Toul an Aotrou Bis-Toul ar March'du) ou plus récente: Lesven et les combats de la Résistance. Constatons encore que  Beuzec est propre et bien aménagé malgré ses 100 Kms de voierie communale plus les chemins de remembrement  ce qui n'est pas le cas partout.

Pas de casse illégale de voitures non plus dans la plus grande commune du canton !! C'est peut-être un privilège réservé à la plus petite commune, celle de la "Volonté politique" que vous connaissez !!

     

Bravo Beuzec !! Continuez à privilégier l'intérêt général et laissez la "Volonté politique" (pour rester polis) à ceux et celles qui n'ont rien compris et que les électeurs remercieront à la première occasion comme cela s'est déjà fait récemment. Continuez à pratiquer la tolérance et laissez le sectarisme à ceux et celles qui privilégient les ambitions personnelles et se font élire pour percevoir des indemnités. Le Cap-Sizun, ils s'en foutent. Ce qui compte d'abord pour eux c'est  ce que nous leur donnons  et qu'ils reçoivent à la fin du mois !!

 

Ce qui se produit parfois ailleurs comme à Pommery-Jeudy (au nord-ouest de Saint Brieuc) ne risque pas de se produire à Beuzec. En effet :

 

cf:référence 1- Télégramme du 24-2-2012. Art vaudou à la chapelle. Le maire renonce

 

On n'imagine pas une chapelle de Beuzec dans laquelle on envisagerai de faire  du n'importe quoi comme cela s'est fait à Mahalon (chapelle Saint- Pierre profanée) ou à Audierne (église Saint-Raymond affichant une photo de Ben Laden). A cette occasion, on n'a pas beaucoup entendu la conseillère générale de l'époque, par ailleurs maire d'Audierne. Curieuse manière d'exercer la responsabilité. Elle aura très certainement été intéressée par la suite des évènements:

 

- Demeure de Ben Laden rasée (cf: 20 minutes.fr le 27-2-2012. et Libération le même jour) 

- Ben Laden trahi par une de ses femmes jalouse?? [cf: référence d)] 

 

Elle aurait peut-être souhaité 

 "retenir le départ"

de la photo du chef terroriste. Alors que l'armée française est engagée en Afghanistan. Inconscience ou .....(restons encore polis) ??? Disons simplement, à l'occasion du cinquantième anniversaire de la fin de la guerre d'Algérie qui nous a coûté 30.000 morts de soldats français (dont 426 finistériens), que le syndicalisme n'est sans doute pas très formateur en matière de connaissance du  terrorisme. 

Pourtant, rien,

 absolument rien, 

ne permet de justifier le terrorisme qui estropie, mutile et tue des innocents, hommes, femmes et enfants sans distinction comme le prouvent certains évènements d'actualité.

 Les syndicalistes revendiquent et défilent derrière des banderoles en braillant des slogans revendicatifs et parfois vindicatifs, tandis que les soldats français  défilent derrière leurs drapeaux nationaux..... en silence. C'est différent non ??

     

Elle (la volonté politique) n'a qu'à se rattraper à l'occasion de la fermeture du magasin "3ème avenue" à Audierne puisqu'elle a échoué avec le magasin "Aldi". Et pour être complet, rappelons son nouveau programme concernant le ramassage des déchets !!

 

Lien:

 

Audierne. Comme au temps de Molière, au XXIème siècle  

 

 

PHTO0017.jpg

 

Attendons la suite !!  De beaux paysages en perspective !! Quant à l'hygiène....????

 

 

N'oublions pas que le dernier conseil municipal a décidé d'augmenter les impôts locaux à Audierne, tout en diminuant les services à la population. Par contre, à Esquibien, les taxes n'augmentent pas (cf: référence g). Donc 2 communes limitrophes,  séparées par un modeste ruisseau qui partage la plage en deux, n'ont pas la même gestion des finances. Donc: des résultats différents. Les audiernais sont pénalisés et ils doivent le savoir. Bel exemple de "volonté politique" !!

Autre exemple: le syndicat mixte de  la Pointe du Raz qui  a décidé de mettre  en service une navette saisonnière de mai à septembre ( cf: référence f). Ceci n'aurait rien d'original si la navette n'avait pas été supprimée sans en  mesurer les conséquences par la conseillère générale précédente (socialiste), non réélue aux dernières cantonales. Comme quoi, "l'agrégation de l'urne" n'est pas suffisante en soi. Elle donne certes la légitimité mais ce n'est pas suffisant pour savoir prendre les bonnes décisions.

Or, diriger c'est prévoir.

 Notons en passant que la Pointe du Raz  est le seul grand site national qui s'autofinance. Or il existe 36 grands sites nationaux en France. Une carence originelle peut-être, par analogie au péché du même nom. Hélas, les promoteurs de "l'opération Pointe du Raz" ne sont plus aux affaires pour rendre des comptes. N'exerçant plus aucune responsabilité, ils contemplent sans doute leurs décorations  et laissent aux autres....la suite...  

Tout ce qui précède pourrait bien être pris en compte par les électeurs aux prochaines législatives !! L'avenir nous le dira !!  

 

Changeons de sujet !!

 

Algues vertes: cf: référence h)

 

  Les associations environnementales que nous connaissons bien Démel, Gama,  Asele, ont organisé une réunion débat au sujet des invasions d'algues vertes. Rien de bien spécial à retenir de cette réunion d'après le compte rendu de presse, sauf une charte qui verra le jour dans quelques temps. Notons tout de même que cette réunion tombait bien, en pleine période électorale. On aura pu parler de tout, en famille et même des dernières élections cantonales puisqu'un des Présidents  était suppléant socialiste à cette occasion.

Intérêt général ?? Opportunisme ?? Occupation du terrain ?? 

Chacun saura retenir le qualificatif qui convient pour apprécier cette initiative assez éloignée de l'intérêt général, nous n'en doutons pas. La preuve, à Audierne:   

 

 

 

    phto00061.jpg

 

  De toutes façons, les audiernais doivent savoir qu'il n'y a rien à attendre de la municipalité actuelle à Audierne , en matière d'environnement. Tout restera intact, en l'état, rien n'aura bougé  lorsque les audiernais seront appelés à désigner la prochaine équipe municipale. Autant en prendre acte dès à présent pour préparer l'avenir et ce, sans illusions mais avec lucidité face à cet immobilisme .  

 

A cette occasion d'ailleurs, Il conviendra de faire un état des lieux et un audit des finances pour bien établir les responsabilités. Autrement dit, faire ce que les actuels responsables n'ont pas su faire en arrivant au pouvoir. Aveuglés par leur succès, ils ont remercié les sortants en proposant le maire sortant "décoré" à la distinction de l'honorariat, sans doute pour ses mérites personnels, alors que aucun candidat de cette mouvance n'a été élu.

 

 L'absence d'opposition à Audierne est significative: le résultat est dû au rejet global et massif des sortants . Les entrants n'ont pas su profiter de la situation exceptionnelle qui leur était offerte sur un plateau. Ils se sont crus promus et projetés sur un nuage pour faire désormais partie d'une espèce  d'élite, composante d'une sorte de sphère  très supérieure qui évolue au dessus du lot, donc de la base. Ceci  leur permet toutes les initiatives, même les plus  mauvaises puisqu'ils ont la science infuse.  Alors qu'ils sont tout simplement assis sur un siège éjectable, ce qu'ils ont sans doute oublié. Il ne leur reste plus qu'à attendre le prochain verdict, tout en continuant à bénéficier de la légitimité qui les accompagne.

 

Reste aussi  à savoir si légitimité et absolution seront considérés par les électeurs comme des synonymes ce qui serait plutôt invraisemblable. En conséquence, on peut imaginer que certains ne passeront à la postérité que par la petite porte, la porte de service réservée à ceux dont l'action ne  mérite pas d'être inscrite dans  l'histoire locale. 

 

 

********

10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_041.jpg  environn_2_20-03-06_003.jpg

    environn_17-3-06_041.jpg 

 

      environn_2_20-03-06_018.jpg

 

 

 

 

*******  

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 10:21

    Elections présidentielles.Communiqué de la Saint Cyrienne

 

 Elections 2012 : Questions ? Oui ! Réponses ? Oui, mais encore si peu et si discrètes !

Les débats qui précèdent les élections présidentielles auxquels nous assistons depuis quelques semaines traitent de beaucoup de thèmes et pourtant certains semblent négligés pour ne pas dire presque oubliés. Je pense à la politique étrangère et à la politique de défense plus particulièrement. Aurions-nous un consensus tel entre les candidats que finalement l’essentiel ne changerait pas ? Ou alors ces sujets ne mériteraient rien de plus qu’un ou deux paragraphes dans des programmes de campagne ou une simple déclaration solennelle devant des fidèles et des experts ?

Les Français, tous les Français, n’ont-ils pas le droit et le devoir d’en connaître un peu plus sur le sujet ?

Les jeunes officiers, entre autres, posent des questions mais sans doute pas assez fort ou pas assez puissamment pour être entendues. Elles rejoignent celles récurrentes de leurs anciens, mais quelles sont- elles et ne mériteraient- elles pas d’être relevées par les candidats ou du moins, parmi eux, par ceux qui ont des connaissances voire l’expérience des Affaires étrangères et de celles de la Défense. C’est donc à ces derniers que ces questions s’adressent, les autres ne sont pas prêts, à mon sens, aux responsabilités de chef de l’état.

Quelle est la place de la France dans le monde dans un environnement difficile, instable et violent, bien souvent décrit ? La France a-t-elle un rang et veut- elle le tenir dans le concert des nations ? Quels sont les ambitions à soutenir et les intérêts stratégiques à défendre ? Quel est le rôle de la défense et quels sont les moyens à engager ? Pourquoi faut–il que la présence ou le retrait immédiat de nos soldats en Afghanistan ne soient que des affirmations péremptoires sans explications, sans références à nos alliances ou aux buts politiques poursuivis depuis dix ans dans ce pays ? Quelle est la place des militaires dans la société ?

Ces questions, qui ne devraient pas surprendre de véritables candidats aux responsabilités suprêmes, je les repose donc. Je ne suis sans doute pas le seul à le faire dans notre pays et c’est même ce que je souhaite.

Le soldat est citoyen et il a besoin d’être éclairé comme citoyen et comme soldat. Ce dernier ne comprendrait pas, je pense, une indifférence des politiques qu’il supporte mal. Le bon service de son pays passe par une compréhension de son action.

Le citoyen doit connaître la pensée des candidats qui, au-delà des promesses, s’engagent à être Président de la République pour anticiper, préparer et décider des grandes orientations en matière de défense.

Enfin en paraphrasant une phrase célèbre je dirai comme simple citoyen qui connait l’histoire de son pays : «La paix est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux seuls politiques ».

A suivre dans les prochaines semaines...

Général de corps d'armée (2S) Dominique DELORT
Président de la Saint-Cyrienne

     

 

La Saint-Cyrienne - 6, avenue Sully-Prudhomme - 75007 Paris
Site : http://www.saint-cyr.org/ - e-mail : 1
Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 00:00

Audierne.Esquibien.Cap-Sizun.Un petit air de campagne

 

 

     

 

 

 Références: Télégramme de Brest en date du:

 

a)- 28-2-2012: Mécanisme européen de stabilité. A. Le Loch s'explique.

Le parti ouvrier indépendant contre le traité

 

b)- 2-03-2012: Didier Guillon réagit aux propos d'A. Le Loch .

 Le PC réagit aussi à l'abstention d'Annick Le Loch

 

    c)-  3-3-2012Restaurants du coeur. Un triste record de fréquentation en vue

 

********

 

 Les articles cités en référence ne concernent pas exclusivement le Cap-Sizun. Cependant, nous sommes concernés par les prises de positions de notre député sortant, tout comme par le point de vue d'un postulant aux prochaines  élections législatives dans la 7ème circonscription électorale, autrement dit la nôtre, même s'il s'agit d'un sujet disons "extra-capiste".

 Quant aux restaurants du coeur, le sujet nous concerne également puisqu'ils existent à Audierne depuis peu de temps.

 

********

 

Mécanisme européen de stabilité. A.Le Loch s'explique 

 

Dans l'article cité en référence a), notre députée sortante explique ou plutôt tente d'expliquer les raisons de son abstention lors du vote concernant le mécanisme européen de stabilité. La compréhension de cet article implique une certaine connaissance du sujet et tout le monde n'est pas spécialiste des affaires européennes. Elle nous dit donc successivement que l'Europe est timide, que l'Europe doit rester souveraine, qu'elle est proeuropéenne convaincue et qu'elle souhaite un prochain Président de la République socialiste etc...

Moyennant quoi , elle s'abstient !!

L'abstention est l'abstention. Elle existe au point que certains prédisent une abstention record  lors des prochaines élections présidentielles.

 Question: comment faire pour inciter les abstentionistes patentés à aller voter voter lors des   prochains scrutins si les députés en exercice montrent l'exemple du contraire. Gageons que les concurrents de Madame Le Loch ne manqueront pas d'exploiter cette faille au cours de la campagne à venir. Et en attendant , vérifions ce qui est déjà en cours !!  

 

 

*****

 

MES. Didier Guillon réagit aux propos d'A. Le Loch

 

Elu apolitique à Esquibien , conseiller général sans étiquette, Monsieur Guillon se présente aux prochaines élections législatives comme candidat UMP. A ce titre, il réagit aux propos tenus par Madame Le Loch et l'explication concernant son abstention. Je cite:

 

"Le traité instituant le MES vient d'être voté par l'assemblée nationale. La majorité des députés PS s'est abstenue. En s'abstenant, Madame Le Loch a voté en bon soldat ......

Madame Le Loch aurait été bien inspirée de penser un peu plus à l'avenir de l'Europe.....

Elle omet (bien entendu) de préciser qu'à la seule exception du PS français, l'ensemble des partis socialistes européens s'est prononcé  en faveur de ce MES...."

 

Nous laissons bien entendu, à Monsieur Guillon, la responsabilité des propos ci-dessus. Notons tout de même que cette analyse ne sera sans doute pas sans conséquences sur la réflexion des électeurs. En clair, disons tout de même que l'expression "bon soldat" n'est pas très flatteuse dans ce cas particulier, parce que les vrais  soldats méritent mieux que cette appellation quelque peu péjorative. Certes un bon soldat doit obéir mais il le fait dans un contexte d'intérêt général et rien ne dit qu'un parti politique choisit toujours et systématiquement l'intérêt général. Par ailleurs le métier de soldat consiste à risquer sa vie, ce qui n'est pas le cas des députés.  Aujourd'hui les vrais soldats  se font décorer en Afghanistan, éventuellement sur leur cercueil, et pas comme certains dans les mairies.

En conséquence, et pour défendre les

vrais soldats 

on peut dire que Monsieur Guillon aurait dû utiliser un expression du langage courant concernant les "députés godillots" ce qui aurait été plus approprié en  ménageant la susceptibilité des "bons soldats" dont le métier consiste à servir avec honneur et fidélité le pouvoir élu démocratiquement donc légitime. Un parti politique ne représente que ses adhérents et selon les circonstances, il est dans la majorité ou dans l'opposition, parfois systématique. Laissez donc les soldats en dehors de la politique et utilisez l'expression "bon soldat", à bon escient et non dans les campagnes électorales.   

 

 

 

******   

Restaurants du coeur: un triste record de fréquentation en vue

 

Liens:

 

Audierne-Plogoff-Plouhinec-Editorial 3-2012

 

Audierne.Esquibien.Cap-Sizun.Editorial N° 6/2011  

 

 

Nous avons déjà, à plusieurs reprises, analysé la situation des "restaurants du coeur" à Audierne. La décision a été prise en 2011 et la commune d'Audierne a fourni gracieusement des locaux dans le bâtiment des "affaires maritimes" destiné à devenir salle polyvalente. Il a bien été précisé que cette arrivée sur Audierne était la conséquence d'une volonté politique.  Reportons nous au Télégramme du 14-5-2011. Je cite:

 

Jacqueline Donval n'a pas manqué de souligner que ce partenariat avec les restos du coeur marque une

 

volonté politique. 

 

C'est écrit en toutes lettres.

 

Or, les bénéficiaires des Restos du coeur d'Audierne sont comptabilisés comme tous les bénéficiaires dans les chiffres alarmistes publiés dans le Télégramme de Brest en date  du 3 mars 2012 qui annonce 2000 centres et 900000 bénéficiaires contre 860000 lors de la campagne précédente. En conséquence, une question se pose.

 De quoi s'agit-il comme aurait dit le Maréchal Foch ??

 

Volonté politique ou calcul politicien ??

 

Il est absolument évident que si ce qui s'est fait à Audierne, s'est également fait ailleurs, on a augmenté le nombre de bénéficiaires en augmentant le nombre de centres. Or, le centre d'Audierne fait double emploi avec le Secours  alimentaire qui existe depuis 10 ans (cf: Télégramme de Brest en date du 26-12-2011). Les ayants-droit qui se sont adressés depuis 10 ans au secours alimentaire ont dû justifier leurs besoins en présentant une attestation du centre communal d'action sociale de leur lieu de résidence. Ils sont donc connus et répertoriés dans leur commune. Si leur participation aux Restos du coeur vient en complément du Secours alimentaire, nous nous trouvons en situation de double emploi. Or, les loyers des  locaux du Secours alimentaire sont payés par la communauté de communes ce qui n'est pas le cas pour les Restos.

La commune de Plouhinec (la plus peuplée) a tenu à garder son autonomie et n'adresse donc pas ses nécessiteux au Secours alimentaire qui se consacre ainsi  à 10 communes continentales ( Île de Sein non concernée). 

En fait, plus personne n'y comprend rien et cela risque de se traduire par une baisse de niveau  des collectes au plan local. Sur quels critères peut-on choisir à qui donner ?? Sûrement pas à la 

 

Volonté politique ni au calcul politicien,

 

sauf si on est soi-même politisé. Dans ce cas, on ne parle plus de charité mais de politisation ce qui est tout à fait  regrettable. 

Autre question: sur quels critères sont retenus les bénéficiaires des restaurants du coeur ?? Doivent-ils présenter une attestation de leur CCAS comme c'est le cas au Secours alimentaire ?? Si tel est le cas le double emploi est notoire, et le public n'y comprend plus rien comme nous l'avons  déjà dit. Alors que la volonté politique s'assume, en montrant l'exemple. On n'a pourtant pas encore entendu dire que les élus d'Audierne qui sont rémunérés auraient abandonné une de leurs mensualités au profit des Restos. Concrètement, cela signifie que la volonté en question serait plutôt à réaliser avec l'argent des autres car nos élus locaux et particulièrement audiernais aiment bien les bénévoles mais ne pratiquent pas eux-mêmes le bénévolat. Il est vrai qu'ils ne lisent peut-être pas "konchennou" . Voici pourtant la preuve du contraire:

 

Lien:

 

Municipales: lettre ouverte

 

Le commentaire N° 3   a été redigé au nom de Madame Donval par une de ses adjoint actuels qui reconnaît suivre régulièrement les publications de "Konchennou" !!!!

Alors ???

Pourtant les occasions d'exprimer la volonté, politique ou pas, sont nombreuses à Audierne, comme par exemple dans la rue René Autret . Tous ces éléments risquent de ne pas favoriser la candidature de Madame Le Loch aux prochaines élections législatives. Elle saura au moins à qui demander des comptes en cas de ....   

    phto00061.jpg 

 

 Exemple de stationnement libre des caravanes à Audierne: 3 mois avec autorisation, illimité sans...

 

Quoi qu'il en soit , suite à un propos sans doute irréfléchi comme d'habitude, les Restos du coeur sont désormais considérés comme étant une structure de gauche. Faudra-t'il, un jour, envisager de

 "retenir leur départ" ??

 Ceci répétons le, aura des conséquences sur la générosité des donateurs qui ne se reconnaissent pas dans ce courant de pensée. De plus,  comme  le secours alimentaire a fonctionné pendant 10 ans sans faire l'objet de reproches, on pourrait être tenté de le qualifier structure de droite par opposition à une structure de gauche ce qui serait une erreur. En effet elle est  reconnue par les communes capistes de toutes tendances politiques comme se situant en dehors des clivages dans une mouvance apolitique.

 

Conclusion: certaines déclamations et déclarations intempestives  mériteraient réflexion avant d'être livrées au public, pour ne pas se transformer en nuisances concernant  la formation politique à laquelle adhèrent leurs auteurs.

 

CQFD !!!

 

******    

    PIC_0568.jpg 

 

****** 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 00:00

Audierne. Cap-Sizun. Voeux des maires. Editorial 2/2012

 

  divers-_02___06-2004_028.jpg

 

Conformément à la tradition, les différentes mairies du Cap-sizun ont organisé courant janvier 2012 une cérémonie de voeux au cours de laquelle ils ont fait le bilan de l'année écoulée et parlé des projets pour la nouvelle année. Certes, l'ambiance n'est pas identique dans toutes les communes, mais dans l'ensemble on peut tout de même relever un certain climat de morosité (sauf à Esquibien). Nos responsables locaux se posent des questions, tant sur ce qui vient de se passer que sur ce que l'on peut prévoir dans un avenir pas très lointain. Ils affichent d'ailleurs une certaine réserve et même prudence qui peut se comprendre compte tenu des échéances électorales à venir:

 

- Pour la magistrature suprême  les 22 avril et 6 mai 2012

 

- Pour notre représentation à l'assemblée nationale  les 10 et 17  juin 2012 

 

******

  La presse locale a consacré plusieurs articles à ces cérémonies traditionnelles. On peut donc s'y reporter si nécessaire. Une fois n'est pas coutume, on commencera par

 

l'Île de Sein

 

en citant une phrase du maire:

 

"Jean-Pierre Kerloc'h considère que l'année 2012 sera une année politiquement incertaine et économiquemant chancelante " .

 

A elle seule , cette phrase résume assez bien l'état d'esprit de nos édiles locaux.

 

 Signalons toutefois  la candidature aux élections législatives d'un maire du Cap, 

 

Monsieur Guillon d'Esquibien .

 

Esquibien

 

Bonne occasion pour le maire d'Esquibien de mesurer son aura capiste  en comparant son futur résultat avec celui des dernières cantonales. Encore que, candidat déclaré apolitique aux cantonales, il se présente aujourd'hui avec le label UMP. Il ne doit pas être facile d'être maire élu sans étiquette pour l'intérêt général dans sa commune, déclaré apolitique pour l'élection à l'assemblée  départementale, et étiqueté UMP comme candidat à l'assemblée nationale. On s'étonne ensuite que les électeurs et les administrés en général n'aient pas une très grande confiance dans leurs représentants. Le "Télégramme de Brest" s'en est fait l'écho en consacrant une page entière au sujet:

Références:

Télégramme de Brest en date du 25-01-2012

Titre:  

 

"Elus.Un profil à part" 

 

Nous y reviendrons après avoir fait le tour du Cap.

 

Soulignons tout de même que Esquibien s'était déjà fait remarquer l'année dernière en baissant les impôts locaux. Cette année, le maire déclare que les finances sont saines et qu'il ne veut pas emprunter. Il n'aura donc aucune difficulté à traiter les problèmes du centre nautique (et autres) pour lesquels les décisions de justice sont toujours en cours. Par ailleurs et partant du principe qu'il faut savoir gérer il trouve normal la diminution des subventions . Conclusion: le centre nautique doit désormais pouvoir  fonctionner en budget équilibré, les ressources comblant les dépenses.

A suivre donc.

 

     Audierne:

 

les déclarations et les déclamations se succèdent:

Références:

Télégramme de Brest

 

 du 21-01-2012   Voeux. Solidaires pour faire face

du 24-01-2012: Conseil Soutien indéfectible aux salariés de Lagassé.

 

Nous apprenons alors que:

 

"le maire a brossé dans son discours un tableau assombri par une situation financière alarmante: les dotations baissent.....autrement dit une augmentation des impôts locaux ".

 

Comprenne qui pourra: à Esquibien situation financière saine après une baisse des impôts, à Audierne augmentation des impôts. A chacun de se faire sa propre opinion en comparant une municipalité de droite (qui ne dit pas son nom) mais déclarée financièrement saine à Esquibien, et une municipalité de gauche à Audierne qui clame sa volonté politique (restaurants du coeur) et augmente les impôts locaux sans doute par esprit de solidarité (annonce faite avant l'augmentation annoncée de la TVA au plan national).   Et si on comparait les gestions d'Audierne et d'Esquibien ?? Pourtant, l'ex-conseillère générale n'était pas avare en "conseils avisés" donnés aux autres communes. Rappelez vous: l'histoire de la Mercédes et de la 2 CV à propos du club nautique d'Esquibien.

Sans oublier la "Renouée Maritime" responsable de l'abandon  d'un Nème projet. 

 Et si on se rappelait l'argent dépensé  à Audierne dans un nouveau plan de circulation qui sera sans doute  à revoir et rectifier ?? Et pourtant, même les plaisanciers se plaignent que l'entretien des pontons pose problème. (Télégramme du 10-01-2012). Alors ????? Explications ????? 

Quant à l'environnement  !!!!!! Environnement: qu'est ce c'est que ce truc là  ?????

 

Il habite où l'environnement ????

 

Quèsaco comme on dirait à Marseille !!

     

Et s'il veut s'en aller cet environnement comment pourrait-on faire pour "retenir son départ" ????? 

 

Cela nous rappelle quelque chose non ???

 

   

 

Le casino d'Audierne. Faites beau jeu Messieurs dames !!! Et cela va rester ainsi jusqu'à....

 

Jusqu'à quand ?????    

 

Laissons Audierne et sa volonté politique sans oublier les résultats des dernières cantonales.

 Quelle claque ..... pour rester poli !!

 

  Primelin:

 

Le maire précise qu'il ne veut pas être un "marchand de bonheur" et déplore les effets de la loi littoral qui interdit la construction sur les trois quarts de la commune. On le comprend. Voilà une commune  qui vient de perdre son école, qui subit tous les inconvénients de la situation générale du Cap-Sizun, qui n'a pas d'industrie et qui est donc condamnée à tout faire pour améliorer sa démographie, ce qui ne peut se faire dans ce cas particulier que par le biais des constructions. La loi littoral lui enlève sa seule possibilité. C'est un peu comme si on demandait à un soldat de faire la guerre sans lui donner des armes et des  munitions. Il conviendrait sans doute d'assouplir cette loi littoral qui  est utilisée par certains pour défendre des privilèges en bloquant les projets: cas de Lezongar à Esquibien

 (affaire en cours). 

 

Plogoff:

 

Le maire a évoqué la crise et

 

"un gouvernement qui n'apporte pas les réponses sociales aux nombreux problèmes posés par la gravité de la situation et qui fait reposer ses efforts sur la responsabilité des élus de base".

 

Propos politique oui ou non ??

 

Notons que la commune a vu naître une nouvelle association environnementale qui a été ici présentée:

 

 Lien:

 

Nouvelles du jour: 16-01-2012

 

Dans l'article accessible par le lien ci-dessus, le blog "konchennou" a exprimé le souhait de voir cette nouvelle association s'investir dans la défense de l'intérêt général. Il semblerait que ce ne soit pas tout à fait le cas puisque le vice-président vient de démissionner au motif que ce critère n'est pas respecté. (Télégramme du 25-01-2012). A suivre donc !! Il y aurait d'ailleurs beaucoup à dire sur les associations dites "apolitiques" et soi-disant concernées par l'intérêt général. Exemple  DREMEL à Plouhinec présidée par un suppléant socialiste aux dernières cantonales ou GAMA à Audierne qui n'est pas concernée par la casse de voitures de la rue Autret et même l'ASELE à Esquibien, intimement liée au projet de Lezongar (procédure en cours). Mais les administrés ne sont pas  dupes !!

 

Cleden

 

Que les gens qui habitent le Cap puissent y vivre....Ras le bol devant les difficultés à obtenir des permis de construire .

 

 Donc même son de cloche qu'à Primelin

 

Goulien:

 

Optimisme pour une population investie

 

 Beuzec

 

Une cité bien vivante

 

Signalons que la revue "Les Temps Capistes" a consacré plusieurs pages de son dernier numéro au cinquantenaire de la fête des bruyères "Gouel ar Brug"

 

Pont-Croix:

 

 Pas de recours à l'emprunt non maîtrisé....

    "

 

Confort-Meilars

 

Le maire  a fait un point de situation de sa commune (27 commerçants et artisans, 23 exploitations agricoles).

Notons que le maire sera suppléant de la candidate socialiste aux élections législatives, fonction qu'il occupe déjà auprès de la sortante

 

Mahalon :

 

 Le  maire a salué les forces économiques de sa commune (31 exploitations agricoles soit 60 emplois directs.

 

Soyons acteurs de notre avenir pour ne pas le subir a t-'il déclaré

 

Plouhinec:

 

Place au discernement et aux choix judicieux titre le Télégramme.

 

Le maire a egalement évoqué  la situation particulière de l'école de musique:

 

Un pays qui ne défend pas la culture n'a pas d'avenir

 

et le cas de l'abattoir trop coûteux:

 

80000 euros de subvention pour 225 tonnes traitées par an 

 

  Dans un autre article le maire trouve que Plouhinec est difficile mais sympathique. Il demande également l'abrogation de la loi littoral

 

 

 ******

 

Après ce tour d'horizon, on ne peut que constater un enthousiasme plutôt mesuré dans les différentes communes. C'est peut-être une des raisons qui ont amené le Télégramme de Brest à publier une page entière consacrée  au profil de nos élus:

 

Références:

 

Télégramme de Brest en date du 25-01-2012, page 3 

 

Titre. Elus. Un profil à part

 

Le dossier a été réalisé par le journaliste Monsieur Yvon Corre qui nous dévoile quelques unes de ses conclusions et même de ses vérités pourrait-on dire. En voici quelques extraits:

Comment expliquer ce désamour...Même si les maires restent les élus préférés des Français, ils n'échappent pas au désamour qui touche toute la classe politique......

Baromètre de la confiance: le niveau de confiance à l'endroit des maires a chuté de 13 points en un an et celui des conseillers généraux et régionaux de 11 points......

Désillusion sur la capacité des élus à changer les choses......

Qui sont nos élus?? Plutôt âgés, retraités...Dans toutes les assemblées les fonctionnaires et les enseignants sont largement représentés...La moitié des sénateurs bretons est issue de l'éducation nationale....Une évolution qui explique le divorce entre les Français et les hommes politiques....

 

On pourrait continuer mais arrêtons là et rendons nous sur le terrain pour vérifier, à Audierne par exemple, commune socialiste dirigée par un(e) maire  ex conseillère générale battue à plate couture aux dernières élections cantonales mais malgré tout en tête de sa commune avec une voix d'avance sur son rival qui lui a été élu. Répétons pour que les choses soient claires qu'il s'agit d'une municipalité politiquement engagée, socialiste, qui a déjà justifié ses initiatives par sa

 

"Volonté politique"

 

  Qu'est ce que les audiernais en ont à "foutre" de la volonté politique d'une fonctionnaire syndicaliste  (France telecom) reconvertie dans une fonction élective comme maire d'Audierne pour augmenter les impôts locaux ??? Ce qu'on lui demande ce n'est pas de faire des déclarations mais d'agir pour obtenir des résultats appréciés par ses administrés. Et là, nous sommes loin du compte.

Prenons l'environnement:

 

 

 

     

 

 

 

   

 

Apparemment ambiance et contexte très favorables pour tenir à Audierne la conférence environnementale prévue par un des candidats (socialiste) à l'élection présidentielle de 2012  non ??? 

 

    Envisage-t'on de résoudre ces problèmes en assurant 2 heures de permanence par semaine dans un bureau chauffé ou climatisé ?? Certains jours il n'y a même pas un adjoint présent à la mairie pour signer un document administratif ou légaliser la signature d'un administré. Or, le bureau municipal se compose de 1 maire et 5 adjoints, soit 6 responsables rémunérés ayant droit (ou délégation) à signature :

 

 Maire : fonctionnaire (et syndicaliste) retraité de France Telecom  

     Premier adjoint: employé de banque en activité

Quatre autres adjoints: 1 retraité SNCF, 1 employé PTT en activité, 1 enseignant en activité, 1 retraité marine nationale.

    Et  la semaine fait 6 jours ouvrables pour 6 élus rémunérés. Donc un élu devrait être présent chaque jour et ce n'est pas le cas !!!! Les anciens maires (Cabillic, Normant) étaient visibles quotidiennement à leur mairie, sans compter les permanences d'adjoints. Ils avaient peut-être une plus haute idée de leur mission, que les syndicalistes d'aujourd'hui. Nos "agrégés de l'urne" ne sont visibles que sur rendez-vous, dans une commune de moins de 2500 habitants pour une superficie de 294 hectares; Des grosses têtes sûrement, très occupées ailleurs puisqu'elles sont rarement à la mairie. !! 

 

Où sont les ouvriers, les chômeurs, les marins-pêcheurs, les employés, les commerçants etc... dans cette municipalité ??? Où ???? Qui les représente ?????

 

Où peut se situer la "volonté politique" de ceux qui perçoivent des indemnités alors qu'ils sont déjà retraités donc autonomes financièrement. Il conviendrait peut-être aussi, à l'imitation du projet  d'un candidat à l'élection présidentielle, de réduire toutes ces indemnités de 30%, indemnités acquises répétons le pour faire 2 heures de permanence par semaine. Lamentable !!! Gâchis !! Dépenses improductives !!  A corriger impérativement en espérant que les prochains résultats nationaux ne remettront pas en cause la réforme administrative prévue: élection des conseillers territoriaux, et élection des communautés de communes au suffrage universel !! Pensons aux 294 hectares d'Audierne qui en font une commune désuète et qui plus est mal entretenue !!!

 

Sans oublier qu'Audierne était  autrefois, du point de vue des religions, une trêve d'Esquibien donc une "semi-paroisse". Oui, la réforme administrative est absolument nécessaire, de même qu'une fusion ou un regroupement intelligent de nos communes, car 36000 communes en France est un chiffre démesuré qui ne correspond plus aux réalités et nécessités  du moment. On le voit bien: suppression d'écoles, création d'ensembles paroissiaux etc... 

 

On peut raconter tout ce que l'on veut à la télévision, les résultats d'une équipe socialiste élue sans opposition et dirigée par une ex-conseillère générale, sont visibles sur le terrain, tous les jours à Audierne.

     

Alors: Promesses d'en haut et résultats d'en bas. Qu'en pensez -vous ??

     

Il serait temps pour certains partis politiques de  vérifier les résultats concrets  de ceux qui les représentent à la base, portent leur label et sont loin de faire la bonne démonstration de leur compétence pour valoriser leurs idées. Tout cela ressemble un peu à ce que nos Anciens traitaient avec humour:

 

"Faites ce que je dis, ne regardez pas ce que je fais".

 

Ce propos convient tout à fait au socialisme audiernais:  

 

 

 10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_041.jpg

 

Et il conviendra aussi de réfléchir à la relève qui aura lieu dans 2 ans. Les municipalités politisées ont fait leurs preuves à Audierne, tant celle du "décoré" pour la droite que l'actuelle pour la gauche. La dépolitisation des élections municipales dans les petites communes en proposant et organisant  des listes ouvertes  à tous permettrait de donner la priorité aux problèmes relevant de l'intérêt général local et non d'afficher des "volontés politiques" comme on a pu le voir. Si la volonté pôlitique est d'augmenter les impôts locaux, il vaut mieux le savoir pour permettre le meilleur choix aux futures élections municipales. Une liste ouverte a été proposée aux électeurs d'Audierne en 1995. Cela ne les a pas intéressé. Ils vont peut-être changer d'avis en fonction de ce qu'ils ont pu voir et et constater. Audierne y trouverait son compte et le Cap-Sizun aussi sans aucun doute !!

 

 

 

 

*******

 

   

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article