Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 10:49

 

Enez sun. Cap sur Île de Sein. N° 2


 


La Pointe du Raz



Le phare de la Vieille






la vieille et la Plate




L'ilôt de Tevennec

 L'Île de Sein est en vue


on arrive




                                                                  En face de nous: l'église de l'Île de Sein

                                                                           Fin de la 2ème partie. A suivre......

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 09:41

 

Enez Sun. Cap sur Île de Sein. N° 3

Visitons l'Île de Sein

 


L'Île de Sein est le 1/4 de la France (Général de Gaulle)


Accostage






Voilà qui nous change agréablement de certains paysages du continent !!


On voit encore Tevennec, au fond




Ah !! Ce ragoût de homard !!! Merci Christine

Fin 3ème partie. A suivre....

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 18:09

 

Enez Sun. Cap sur Île de Sein. N° 4














 





 
Vue intérieure






























Vue intérieure








*******

Marie Jeanne Gabrielle, entre la mer et le ciel
Battu par tous les vents, au Raz de l'Océan
Ton pays s'est endormi, sur de belles légendes
Illuminant son histoire, gravées dans la mémoire
Des femmes qui attendent les marins
D'Île de Sein...........


++++

Louis Capart  chante l'Île de Sein
Parole et musique de Louis Capart

*******


Fin  du voyage. Retour à terre


                                                           
                                              Kenavo deoc'h, gwir vretoned......Au revoir.....

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 17:19

 

Audierne, Esquibien:  Editorial N° 3

La crise financière qui vient de s'abattre sur la planète n'a pas épargné  notre beau pays de France, ni par voie de conséquence notre Cap-Sizun et ses différentes communes. L'opinion publique a découvert à cette occasion, la vulnérabilité du système financier qui concerne tout le monde à des degrés divers. Le Cap-Sizun est avant tout un pays de retraités, donc de personnes âgées, et chacun sait que les veuves toutes catégories confondues (marine nationale, marchande etc...) ne disposent généralement que de la moitié des revenus du mari pour vivre. Une retraite de cadre moyen ou de rang modeste , divisée par deux est notoirement insuffisante pour continuer une vie normale puisque les charges de la famille restent au niveau de ce qu'elles étaient au temps du couple. Pour autant, généralement ces mêmes veuves disposent d'un petit livret de caisse d'épargne, économies réalisées par le mari décédé, pour faire face aux imprévus de la vie. Elles auront donc appris avec plaisir que leurs petites économies ne sont pas directement menacées. Mais la crise touche aussi d'autres secteurs, dont le marché immobilier. C'est la crise économique
  Chacun a pu contater que les maisons ne se vendent pratiquement plus. Cette mévente a plusieurs causes: prix, emprunts, éloignement ,chômage, pas de travail, coût de l'energie, prix des carburants,  pouvoir d'achat etc...Mais la principale cause est sans doute la concurrence faite désormais sur le marché local, par les appartements construits à tours de bras, par la municipalité sortante, sans étude de marché, sans prospective, sans étude d'impact et sans imagination du lendemain. Et ce sont les Capistes, les audiernais, qui pour diverses raisons veulent vendre ou sont obligés de vendre (successions) qui sont aujourd'hui pénalisés par les conséquences de la politique locale . Mais la situation étant ce qu'elle est, il faut gérer la suite, et les électeurs ont fait un choix qui est sans appel. Une nouvelle municipalité, sans opposition (sans doute en raison du rejet massif des sortants), va devoir traiter les problèmes audiernais et plus particulièrement tout ce que les prédécesseurs n'ont pas fait, tant au point de vue des quartiers qu'au point de vue environnement, voierie, assainissement, poubelles etc.... L'environnement a totalement été délaissé durant 13 années, et les constructions nouvelles ont créé de nouveaux problèmes comme la circulation dans les virages des "Marines d'Audierne". La responsabilité est sans ambigüité : il faut redresser les erreurs du passé et redonner à notre beau pays son vrai visage.




en faisant table rase de l'héritage comme
l'ex école de pêche



 


l'ancienne clinique


 

ou  la rue René Autret





 

si pittoresque par sa voierie


Et sa casse de voitures




ou l'ex usine Bonis






 

  *******


Audierne: Crise immobilière,  Crise économique,Station balnéaire !!! C'est bien parti !!! Les nouveaux responsables ont du pain sur la planche. Il y a certes des projets  (école de pêche, Trescadec, usine Bonis), mais on constate un retard par rapport aux prévisions. La conjoncture peut-être  !!  Amoins qu'il ne s'agisse  d'une remise en cause de la politique urbanistique précédente (sur-équipement en appartements au pays de la maison individuelle). N'oublions pas la démographie aux perspectives négatives, et les emplois saisonniers, uniquement dans le secteur tertiaire (services). Espérons que la situation se décantera pour que les nouveaux n'aient pas à traîner indéfiniment les boulets laissés par les anciens, au cours de 13 années de règne. Ces anciens avaient oublié une chose: ce sont les électeurs qui décident du sort d'une élection et les électeurs ne sont pas tous domiciliés au centre ville. La politique spectacle ainsi que le nombrilisme  des anciens responsables n'ont pas trompé les audiernais. On ne traite pas les électeurs avec suffisance, quelle que soit la légitimité de la fonction exercée, car les électeurs ont de la mémoire

Mais Esquibien n'a rien à envier à Audierne:


 
Curieusement, une association d'Esquibien revendique la protection de l'environnement: l'ASELE qui dispose d'ailleurs d'un site pour sa promotion. Oui mais:

Esquibien "le Bel"







et Esquibien "le Moche"






On dit que les élus d'Esquibien visitent tous les quartiers et font intervenir les personnels municipaux dans les jours suivants.
Tous les quartiers, sauf.....!!!!
Affaire à suivre ....!!!!!


 

Additif en date du 6-11-2008

La situation générale a déjà évolué depuis la publication de l'éditorial N° 3. La presse locale  (Télégramme de Brest) nous apprend :
- en date du 4-11-2008, la neutralisation d'un projet immobilier de standing à Benodet. Il s'agit d'un projet de 134 logements , baptisé "Les jardins d'Arvor", conçu par le promoteur Giboire. Le promoteur Giboire est également  le réalisateur de la résidence des "Marines d'Audierne", à l'emplacement de l'ex usine Queïnnec

- En date du  5-11-2008, à l'emplacement de l'ex clinique du Sacré Coeur à Quimper, le projet de 49 appartements du groupe de promotion Eiffage est différé

- En date du 6-11-2008, la fermeture à Pont-Croix de l'agence immoblière "Square Habitat", ex "Anvéa".
 

 

Additif en date du 21-11-2008

 

Lors de la réception des nouveaux habitants en mairie d'Audierne, le samedi 15 novembre  2008, le maire a fait savoir que la construction de nouveaux immeubles n'était plus à l'ordre du jour. Il reste cependant à régler des enjeux techniques comme les réseaux d'assainissement et d'eaux pluviales.

En clair, il reste à régler tout ce qui est ressortissant à l'héritage créé par 13 années des politique spectacle. Remerciements au prédécesseurs

 

 

A suivre ...

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 17:41
Audierne, Esquibien, Plogoff, Cap-Sizun: éditorial N°1


AUDIERNE, ESQUIBIEN, PLOGOFF, CAP-SIZUN: Editorial N° 1




  L'heure est venue de saluer les fidèles lecteurs des blogs konchennou et kontadennou et de les remercier pour leur fidélité. Depuis le 17 mars 2006, Konchennou a su intéresser 30.000 lecteurs qui ont lu presque 100.000 pages. Kontadennou est plus modeste mais les deux se complètent. pour faire environ 40000 lecteurs et 125000 pages lues. Ceci donne des droits au rédacteur qui revendique seulement la liberté d'expression. Mais plus encore cela lui donne des devoirs, le devoir de ne pas décevoir ses fidèles lecteurs qui sont parfois surpris de constater ce qu'un homme seul peut faire. J'insiste sur cette solitude, gage de faiblesse mais aussi de force car le choix du vrai est une force, même si
 
"toute vérité n'est pas bonne à dire"

J'assume, pour le meilleur comme pour le pire !!! J'ajoute que depuis 2 ans et demi, j'ai certes reçu des commentaires flatteurs, mais aussi des menaces que j'ai estimé devoir neutraliser en les publiant, et une demande de rectification suite à une plainte adressée au prestataire over-blog par un ex-élu d'Audierne, non reconduit par les électeurs, à l'époque des élections municipales en mars 2008. J'ai donc décidé (seul), de poursuivre et j'envisage de publier ici, mensuellement, un éditorial qui, comme tous les éditoriaux, parlera de tout comme de rien, sans idée préconçue, sans chercher à plaire aux uns, sans chercher à déplaire aux autres, puisque la ligne de conduite est

Le Cap-Sizun

Alors, en bon Capiste: "Deom Deï"


*******

Plogoff: La Pointe du Raz





Chacun a pu lire, ici ou là, que la Pointe du raz, notre Pointe du raz, classée grand site national, se trouvait confrontée à des problèmes financiers. Déjà l'année dernière, la commune de Plogoff avait du intervenir dans le fonctionnement  budgétaire en faisant des avances de fonds. Les seules ressources du syndicat mixte  chargé de la gestion proviennent du parking payant. Il ne m'appartient d'être pour ou contre cette formule. Elle existe. Les ressources approvisionnent la masse salariale, et il faut bien admettre que les toilettes disséminées ici ou là, sur le site, ne se nettoient pas toutes seules. Même observation pour le service d'accueil, la navette qui ont un coût etc...

La vraie question est: Comment faire demain ?? Mais on peut aussi se demander si le vieux principe qui veut que
Commander c'est prévoir
a bien été pris en compte   par les décideurs responsables, lors de la création de la nouvelle version du site. A chacun sa réponse !!!! 



Esquibien




Les élections municipales à Esquibien ont vu l'avènement d'une nouvelle municipalité. Celle ci doit son élection à un dossier sensible dont j'ai déjà parlé: la construction d'un nouveau local pour le club nautique. Nous en sommes au cinquième projet, sans être pour autant au pays de Clochemerle. Tout le monde est d'accord pour ce cinquième projet, même  "L'ASELE" : association de sauvegarde de l'environnement et du littoral d'Esquibien dont les E signifient  Environnement et Esquibien, je tiens à le souligner . Mais de quoi s'agit-il ?? Cette association est née lors du projet de constructions à Lezongar. Si elle est concernée par l'environnement, qu'elle aille donc jeter un coup d'oeil du côté de Trémaria, et elle verra:

 

   Faute de quoi les lecteurs seraient en droit de considérer  que cette association n'a pas d'autre but que de défendre des intérêts particuliers: la vue sur mer de quelques privilégiés, dont certains figuraient sur la liste des prétendants, donc  de l'actuelle municipalité. Certes ils n'ont pas été élus mais ils  sont actifs au sein de leur association. Curieuse conception de l'environnement !!
  Quant au premier magistrat, il tire à vue sur tout ce qui ne va pas dans son sens et plus particulièrement sur la maire d'Audierne, par ailleurs conseillère générale. Après le procès d'intention concernant  le parc marin, nous voici à la maison de retraite d'Audierne, plus précisément à son conseil d'administration duquel il aurait été évincé, et remplacé par un audiernais (Roland B....) ancien adjoint chargé des affaires sociales dans sa ville de 1989 à 1995, donc à l'époque de la construction de ladite maison.  Ceci lui donne, à mon sens , une certaine qualification pour siéger au conseil d'administration. On pourrait rappeler l'historique de cette construction, en commençant au testament de Madame Lesné, donatrice de l'ancien hospice dont on sait ce qu'il est devenu. Cela n'aurait pas sa place dans un "edito", d'autant que j'ai déjà rédigé toute cette chronologie. La maire d'Audierne n'a pas répondu aux attaques personnelles, sans doute en raison du manque d'envergure de cette polémique déplacée et peut-être aussi par souhait de  respecter un certain  devoir de réserve . On ne m'empêchera pas de souligner tout de même que l'ancien directeur de la maison de retraite d'Audierne figurait lui aussi, sur la liste de postulants du nouveau maire d'Esquibien, de ce fait bien informé. Est-il membre de droit du conseil d'administration ?? Sans doute pas, sinon il y  serait encore. Qu'en pensent les lecteurs ???

Audierne





Un évènement est passé presque inaperçu: l'incendie à l'école Pierre Le Lec. Problème majeur en pleine saison touristique. Les entreprises ont travaillé tout l'été pour assurer la rentrée scolaire qui apparemment s'est bien déroulée. Cela mérite d'être signalé.
Le nouveau plan de circulation devra sans doute faire l'objet de révision ou d'ajustement.
Quant aux problèmes environnementaux, hélas, hélas !!!!!  Ils existent, et en grand nombre. J'ai consacré un article aux poubelles ce mal nécessaire. Je pourrais revenir sur les épaves de voitures et .... bien d'autres sujets. Je ne ferai qu'une remarque: les problèmes environnementaux d'Audierne font partie de l'héritage et on ne  dit pas assez. que la nouvelle municipalité a 5 mois d'existence  alors que la précédente  a gouverné durant 13 années (la fameuse décade). Et qui était chargé de l'environnement à Audierne de 1995 à 2001 ?? L'actuel maire d'Esquibien, remercié et non réélu par les électeurs audiernais en 2001. Voici un exemple datant de son époque, et aujourd'hui dans  l'héritage :

Qui donc a parlé de " Primates" Capistes à propos de parc marin ??? Les Capistes sauront la réponse !!!


Et que vive le Cap-Sizun, malgré tous les paramètres défavorables de la conjoncture, donc de la situation générale comme de la situation particulière: prix des carburants, éloignement des centres villes, enclavement , problèmes immobiliers, emploi, pouvoir d'achat etc... et même la météo, sans oublier les évènements dramatiques vécus par nos soldats en Afghanistan. Pour autant, le Cap a des atouts: ses paysages comme  sa qualité de vie et bien d'autres arguments. A condition que certaines ambitions personnelles ne viennent pas perturber la nécessaire union  de toutes les communes du canton de Pont-Croix. La rivalité Plouhinec-Audierne était notoire pendant la mandature précédente. La rivalité Esquibien-Audierne est complètement déplacée, tout comme certains mots du vocabulaire. Il n'appartient pas à un maire du Cap-Sizun de reprocher à un confrère son "inertie" , simple affirmation sans preuves, sans prendre le risque de se voir reprocher un laxisme notoire largement prouvé par des photographies aussi incontestables que l'historique des responsabilités. Seule l'union fera la force, dans la loyauté des relations entre communes qui devraient laisser derrière elles leurs clochers et leurs chapelles 
  Kenavo !!

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 11:27


Poullan sur mer: à la frontière du Cap-Sizun:
l'allée couverte de Lesconil

(à comparer avec celle de Plouhinec)


















Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 11:03
 

Audierne, pays des contrastes

Des fleurs oui, en centre ville exclusivement non !!! Les poubelles: un mal nécessaire!! Mais la situation des poubelles relève de l'héritage laissé par la municipalité sortante qui a exercé le pouvoir durant 13 années, soit un peu plus qu'une décade, appellation utilisée volontairement par respect du vocabulaire très officiel  des sortants. Il s'avère que les poubelles sont en nombre insuffisant pendant la saison touristique, ce qui n'a  rien d'anormal puisque la population double, triple ou quadruple. Sans compter que ce mal nécessaire pourrait faire l'objet d'un habillage destiné à diminuer l'agressivité des images données par la voie publique. Que de passif dans l'héritage !!!!!

****
            
Le quai Anatole france et le dépôt près de la salle omnisport


                     


                                                          le centre ville (port de plaisance) et le quartier de la Montagne








Le centre ville et la rue Aristide Briand




Le port de plaisance et la rue Emile Zola




                                                                    (photo Y...P...)


encore le quai Anatole France et les abords de l'aquarium




                                                   (entre l'aquarium et le magasin ALDI)

                     Sans oublier la Rue Charles Le Goffic, à l'entrée de la "mal aimée": la rue René Autret









                                                                 Et les abords des halles




                                                         ainsi que Trescadec près de la plage




  Tout est à revoir dans la situation laissée par la municipalité sortante au sujet des ordures. Certes le ramassage est à la charge de la communauté de communes, mais le choix des emplacements , l'esthétique de ces emplacements (habillage), la mise en place de sacs jaunes dans les locations saisonnières et la demande d'augmentation du nombre de containers est du ressort des communes. Quant à l'odeur, elle n'est pas enregistrée par les appareil photographiques. Pourtant quelqu'un doit être responsable de la désinfection.
  Imputable aux sortants, cette situation désastreuse pour notre image devrait faire l'objet d'une étude attentive avant l'année prochaine 
Suite de la promenade un de ces jours
Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 11:01


Audierne, Esquibien: Véhicules hors d'usage

Depuis leur création, les blogs konchennou et kontadennou dénoncent les intolérables attaques à l'environnement dont est victime notre Cap-Sizun, sans résultat jusqu'à présent, en raison de l'indifférence pour ne pas dire du mépris des responsables sortants, tant à Audierne qu'à Esquibien. Je dois remercier la presse locale (Télégramme de Brest) qui dans son édition du 11-8-2008 a publié un article intitulé:

A Savoir: Véhicules hors d'usage

Disons qu'il s'agit sans doute d'une coincidence. Ne disposant pas du droit de reproduction, je ne publie pas l'article dans son intégralité. Je dirai seulement que tous les renseignements sont disponibles sur le site:

www.recyclermavoiture.fr 


Et que ce site est destiné à accompagner la campagne d'information grand public lancée en avril 2008 par le ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du Territoire .
Ce site est présenté comme étant intuitif, informatif et pratique puisqu'il informe sur la réglementation relative aux véhicules hors d'usage et les conséquences de sa non- application sur le plan environnemental, mais aussi au niveau des sanctions prévues.

Je publie ici, une fois de plus quelques photos récentes correspondant à des situations de terrain visibles à Audierne et à Esquibien. Je crois savoir que la municipalité d'Audierne a connaissance des problèmes et envisage des solutions. Tel n'est sans doute pas le cas à Esquibien où les responsables ne lisent pas les blogs Konchennou. et Kontadennou. Soit, mais ils ne peuvent ignorer la presse locale. En regardant le site officiel, ils pourront prendre connaissance de l'article L 541-46 du code de l'environnement et  en tirer leurs propres conclusions, sauf à se mettre en situation de non respect de la politique gouvernementale et de la réglementation, 

 

ce qui serait désastreux pour l'image du Cap-Sizun
   





Audierne




Esquibien








Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 10:29
Audierne, Esquibien, Cleden, Plouhinec: Balade (Pourmenadenn)

Audierne, Esquibien, Cleden, Plouhinec: Balade (Pourmenadenn)

En flânant dans le Cap-Sizun: Petite promenade, sans but précis, qui nous permet de découvrir des paysages superbes et, à l'occasion, quelques images surprenantes.

 En breton on dit: Ober ur pourmenadenn




Audierne


les nouveaux pontons (professionnels)

Vue de Poulgoazec




La digue du Raoulic (en hiver)






Une maison (2 extérieur et 1 intérieur)








(le lierre progresse: 12 mois d'intervalle entre les 2 photos ci-dessus)

La salle de séjour sans doute !!!  Propriétaire ???

*******

Un exemple de voierie (avec piscines et pédiluves privés)












intérieur d'une rue







Des fleurs en ville, c'est bien. Une orgie de fleurs, c'est beaucoup !! Et le reste ???

Les quartiers  ?? Laissés pour compte ?? Passif de l'héritage ??? Solutions ??? Vous avez dit :

"station balnéaire classée"


??????

Esquibien

La digue de Sainte Edwette par gros temps (juin 2008)






A proximité des chapelles de Sainte Brigitte et Menez braz








Des paysages de rêve défigurés. Mais que disent les textes ???
Annexe 2 du décret N° 2002-500 du 18 avril 2002
loi 75-633: Véhicule qui constitue un déchet:
"le maire peut agir pour éliminer les épaves gisant sur la voie publique ou sur des terrains privés (actes de médiation ou actions juridiques"
Circulaire 85-02 du 4 janvier 1985:
"il appartient au maire de procéder à la mise en demeure du propriétaire du terrain sur lequel a été abandonné les VHU (véhicules hors d'usage) afin qu'il procède à leur enlèvement. ........Il peut procéder à l'exécution d'office........"
Article L541-1 du code de l'environnement
"Le maire dispose de moyens coercitifs et de moyens d'action d'office pour faire éliminer les épaves......ordonner l'enlèvement d'office"

à l'attention des responsables concernés





Cleden

La chapelle de Langroas





                                                                   Baie des Trépassés





                                                                                 
                                                     Des paysages magnifiques à Cleden



                                                                                         Plouhinec






























































Super promenade à Plouhinec, et constat d'un choix affirmé des responsables pour respecter, entretenir, valoriser et sauvegarder leur environnement. Hélas, ce n'est pas le cas partout.....
   
à suivre....
Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 15:03

  Goulien: Au pays de mes racines

Entrée de la chapelle de Saint Laurent de Lannourec

Une vue de la chapelle

ci-dessus: la stèle de flagellation

L'encoche derrière ce qui n'est pas un menhir, empêchait la corde de glisser, pendant que le coupable expiait sa faute, ou soi-disant faute

 

  Et oui !! La chapelle n'était pas ouverte. A 200 mètres environ, il y a une ferme, sans vues directes sur la chapelle. Ce jour là, la chapelle de  Saint Tugdual à Cleden était ouverte, mais elle est dans un village. Solution ??? Pour ma part, je n'ai rien à proposer pour résoudre ce problème...

***** 

Pors Kanapé

 

 

 

 

 

et les paysages de la côte nord

 

 

sans oublier les éoliennes qui, par construction,tournent selon les vents: vent d'ouest pour dire coucou à la centrale de Plogoff, vent du sud c'est plutôt une pale d'honneur

 

 

 

Visite de l'église

 

Le porche de l'entrée sud

Le carrosse du dernier voyage (catafalque)

Ci-dessus l'autel principal et ci-dessous un confessionnal

 

 

 

 

 

 

La réserve d'oiseaux: les moutons noirs au nettoyage

 

 

Pors Kanapé

 

 

 

A suivre

 

Le tour du Cap sera bientôt fini. Pas moyen  de mettre la main sur une épave de bagnole, privilège réservé à Audierne et Esquibien !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article