Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 18:08

Communiqué en date du 8-9-2011

 

 Le blog cap-sizun kontadennou qui est la copie du blog konchennou veint d'être référencé sur internet par:

 

 

http://scoop.it/algues vertes 

 

 

 

        

 

Tous ceux qui nous aident par leur information ont droit à nos remerciements

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 10:36

Plogoff: Algues vertes. La baie des Trépassés est touchée 

 

 

    022.jpg 

 

Références: Télégramme de Brest en date du 3 septembre 2011

 

Titre: Algues vertes. La baie des Trépassés est touchée

 

Extraits duTexte: sur décision du maire de Plogoff.... 

 

*****

 

L'article cité en référence et non reproduit ici (droit de reproduction) nous apprend que  le maire de Plogoff a décidé de procéder au nettoyage des algues vertes à la baie des Trépassés, et de fermer la plage jusqu'à nouvel ordre. Une photo du chantier accompagne l'article. La mission a été confiée à l'entreprise Guenneau qui a  effectué des navettes de 140 kilomètres aller retour pour évacuer ces déchets jusqu'à la plateforme de Fouesnant. L'heure n'étant pas à la polémique chacun est libre de penser ce qu'il veut de cette initiative. Il conviendrait peut-être d'exprimer  plutôt sa solidarité à la commune de Plogoff qui se trouve devant une dépense  exceptionnelle et considérable très certainement non inscrite à son budget prévisionnel. Confronté à cette situation le maire de Plogoff réfléchit pertinemment à la suite en se demandant s'il ne faudrait envisager une solution au niveau du Cap-Sizun, par épandage ou même réalisation d'une plate-forme de stockage.

Il est absolument évident que si la plage de la baie des Trépassés appartient administrativement à la commune de Plogoff et celle de Cleden, l'accès au littoral n'est pas réservé aux résidants et contribuables  de ces 2 communes . Tout comme la Pointe du Raz, la baie des Trépassés est un bien public et doit donc être traité comme tel, ce qui veut dire très concrètement que tant la communauté de communes que le conseil général doivent se sentir concernés par la situation. Or, c'est  silence-radio sur toute la ligne .Le nouveau conseiller général qui s'est fait photographier devant le tas de sable de Poulgoazec depuis son élection, ne réussit pas semble-t'il à faire bouger les choses . Ou alors il agit dans l'ombre. La communauté de communes se tait.

Mais bien-sûr qu'il faut imaginer une solution au plan local. Plogoff ne peut assumer seule la dépense et l'entreprise Guenneau ne travaille pas bénévolement (ce qui n'est pas un reproche). Ce n'est pas l'espace qui manque en Cap-Sizun pour réaliser une aire de stockage, y compris à Esquibien dirigée par le conseiller général ou ailleurs et même à Audierne qui ne semble pas trop préoccupée par son environnement.

 Plusieurs blogs se sont engagés pour condamner l'immobilisme. Ils sauront aussi s'engager, n'en doutons pas, pour défendre l'intérêt général contre le laxisme, et soutenir la commune de Plogoff lorsque le besoin s'en fera sentir, démentant par leur engagement les idées de nuisances qui ont pu leur être attribuées. En tout cas, konchennou sera là et Plogoff peut compter sur Konchennou pour réveiller la somnolence qui caractérise certaines communes  comme .....  

 

 

******

 

 

divers-17-8-03_031.jpg

 

 

10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_041.jpg

 

*****

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 16:06

022.jpg

 

Le blog Cap-Sizun.images publie une série de photographies prises le 1er septembre 2011 entre 13 heures 30 et 14 heures, à marée basse:

 

http://yannfanch.unblog.fr

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 11:17

Plogoff-Audierne: Algues vertes et environnement. Suite

 

     

 

 Références:

 

  Plogoff- Audierne: algues vertes et environnement 

 

Télégramme de Brest en date du 31-8-2011

 

******

 

Dans l'article ici publié hier et cité en référence, le rédacteur de konchennou a pris la précaution

d'écrire que:

 

La situation n'a bien entendu qu'un caractère ponctuel, tout pouvant changer à chaque marée, au gré des courants, des vents, des coefficients  etc.. 

 

Dans son édition en date de ce jour (citée en référence), le Télégramme de Brest écrit ce qui suit:

 

Plogoff. Algues vertes. La marée dépose et reprend.

 

La conclusion est donc très simple: les algues vertes existent bel et bien à la Baie des Trépassés, ce qui donne raison au blog qui a publié des photos avec algues, sans donner tort à konchennou qui n'a rien constaté, donc rien publié

Poursuivant ses recherches, konchennou croit avoir trouvé le blog accusé de désinformation. Il s'agit d'un blog local, de très grande qualité qui publie généralement des photos magnifiques. Mais, coincidence peut-être,  ce blog fait partie des relations internet de konchennou puisque un lien de konchennou envoie des visiteurs à ce blog "vilipendé" et que  c'est réciproque, car ce blog n'est pas en reste et  envoie lui aussi des visiteurs à konchennou. C'est ce que l'on appelle techniquement un lien qui témoigne de la solidarité entre bloggueurs. Donc konchennou est allé rendre visite à son homologue sur son blog, visite au cours de laquelle il  a effectivement constaté la publication de photos d'algues vertes à la Baie des Trépassés. Les photos présentent toutes en surimpression  la marque de propriété de l'auteur, donc il est facilement identifiable. Mais, pourquoi vouloir l'identifier puisqu'il ne se cache pas, que ces photos sont pour la plupart présentées avec  la date et l'heure et que l'auteur prend la peine d'expliquer  ce qu'il fait. Je cite:

 

En diffusant ces quelques photos de la Baie des Trépassés souillée, le but n'est surtout pas de nuire à l'image du lieu, juste un constat d'un fait qui m'indigne......Mon blog n'est pas un endroit où sévit la calomnie, la fausse rumeur et la désinformation.   

 

Bien !! Il convient donc de donner acte au webmaster de ce blog de ce qu'il écrit et de se poser la question de savoir ce que l'on aurait fait à sa place. Ayant pratiquement inspecté les lieux à un instant "T",  sans avoir rien constaté d'anormal, konchennou est bien placé pour donner la réponse. Sans plus attendre la voici:

 

Se trouvant devant les situations rencontrées à la Baie des Trépassés par ce webmaster, celui de konchennou aurait pris les mêmes photos et les aurait publiées sans état d'âme, considérant que la diffusion de l'information est un droit tout comme la liberté d'expression. Et pourtant, personne ne peut mettre en doute l'attachement éprouvé par l'intéressé à l'égard des  lieux considérés.

 

Mais il est temps de dévoiler, sans avoir sollicité l'autorisation préalable, les coordonnées de ce blog. Les voici:

 

http://ushant.unblog.fr         

 

ou

 

link

 

En conséquence, et dans la mesure où il n'y a pas d'erreur sur l'identification du blog accusé de désinformer par un élu local, le webmaster de konchennou exprime sa solidarité à

 

John Ushant de Keller

 

et lui demande de continuer en ignorant  les propos qui ont été tenus. Si les algues vertes nuisent à l'économie de ceux qui vivent de la baie, c'est de la faute aux algues vertes  et non de la faute d'un administré qui légitimement a diffusé une information véridique correspondant à une situation réelle. Le rôle des responsables n'est pas de dissimuler la vérité, mais au contraire de la faire connaître pour qu'il y soit porté remède. 

Il demande par ailleurs à ceux qui lui font l'amitié de visiter quotidiennement konchennou, de visiter également  le blog de John accessible  en cliquant sur les liens ci-dessus ou sur "ushant" dans la colonne des liens à droite de la page d'entrée . A cette occasion, Ils pourront  essayer de comprendre pourquoi on chercherait à dissimuler ce qui est notoire. Les spécialistes tireront les leçons de la saison touristique  en voie d'achèvement et retiendront sans doute d'autres arguments que les algues,  comme la météo ou le pouvoir d'achat pour justifier leur appréciation. Il convient aussi de rappeler la suspicion dont font l'objet ces algues vertes (affaire des sangliers), même si les faits ne se sont pas déroulés chez nous. Dans ce cas  et s'il s'agit d'un problème de sécurité, il convient plutôt d'informer que de dissimuler. 

Un dernier mot avant de mettre en ligne:

 je viens de constater que l'affaire est relatée sur le blog "errances" que tout le monde connait: 

 

http://www.errances.info 

 

Merci Alain 

 

****

 

bestr_e_raz_27-7-2003_038.jpg

   

 

 

 

 

******

 

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 00:00

 

Plogoff-Audierne: algues vertes et environnement   

 

 

 

10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_029.jpg

 

 

 

Références: Télégramme de Brest en date du 23-8-2011 

Titre: Algues vertes. De l'alarmisme à la réalité

Extraits de l'article: Des allégations circulent actuellement sur internet via un blog laissant entendre qu'il y a actuellement d'importantes concentrations d'algues vertes sur la plage de la Baie des Trépassés.....Rumeur...Boule de neige...Le maire de Plogoff...Ne pas comprendre l'objectif de ceux qui publient des photos alarmistes sur des blogs...Se demande dans quelle mesure il ne s'agit pas de montages....Ces personnes ne se rendent pas compte qu'en colportant pareille désinformation.....

 

******

En parlant de photos-montages, cet article qui ne précise pas qui est visé, jette la suspicion sur tous les blogs et plus particulièrement sur les blogs locaux.

 Il est évident que pour une meilleure compréhension la publication intégrale du texte de l'article du Télégramme  serait souhaitable. Mais cela nécessiterait l'autorisation du quotidien concerné (droit de reproduction). Le blog konchennou ne se mettra donc pas en infraction tout en portant une appréciation personnelle sur le contenu de cet article, tant dans le fond que dans la forme, et ce au titre de la liberté d'expression. Comme le dit Monsieur Michel Rocard à propos d'un autre évènement d'actualité:

 

"Nous sommes dans une société de libre expression, le droit de dire n'importe quoi est un droit fondamental de la personne humaine" .

 

Ce propos figure en toutes lettres dans la presse nationale du 30-8-2011: Le figaro, Le Parisien etc... 

     

La première remarque sera donc  pour dire que , malgré les recherches sur internet, le blog incriminé voire accusé, n'a pas été identifié. Il existe bien  un blog, écrit par un disons "surfeur" qui publie un texte sans photos dans lequel il raconte son aventure au contact d'algues vertes dans les environs de la Baie desTrépassés et la Pointe du Raz à une certaine distance du bord de la plage. Celui qui a écrit un  texte concernant la plage de la Baie des Trépassés avec photos d'algues vertes  n'est donc pas circonscrit . Un autre blog, plus local a traité le problème des algues vertes en publiant voici quelques temps (mai 2011) une photo de la Baie (sans algues). Il semblerait aussi que le quotidien "ouest-france" ait publié un article avec une photographie d'algues vertes (à la Baie) qui a été visible sur internet le 22-8-2011.

 Pour une fois , le blog "Konchennou" n'est donc pas "dans le coup".

Il convient de le signaler. 

 

Le rédacteur de Konchennou connaît particulièrement la plage de la Baie des Trépassés et sa connaissance  remonte à "l'avant deuxième guerre mondiale" au temps de l'hôtel de la Ville d'Ys et de la villa du Docteur B....de Pont-Croix, dont  les Anciens  se souviennent, surtout ceux (s'il en reste) qui allaient du Vorlen à l'Île de Sein en traversant le Raz à la rame et la godille en utilisant les courants et les marées. Il la visite régulièrement et doit préciser qu'il n'a rien constaté d'anormal sur ce superbe littoral, après avoir parcouru  à pied la côte entre Saint They, le Vorlen et la Baie la semaine dernière. D'ailleurs, des photos (authentiques) ont été prises au cours de cette promenade. Elles pourraient être publiées. Aucune trace d'algues vertes même  dans les criques inaccessibles sans moyens d'escalade et de sécurité. Donc, sur le fond on croit pouvoir dire aujourd'hui que la plage de La Baie des Trépassés est absolument intacte au bord. Ceci doit être signalé de manière très catégorique. Toutefois, à une certaine distance du bord Konchennou n'a pas eu  les moyens de faire un état des lieux. La situation n'a bien entendu qu'un caractère ponctuel, tout pouvant changer à chaque marée, au gré des courants, des vents, des coefficients etc..

 

Mais, le texte accuse les blogs en général, sans les nommer. Or, Le rédacteur de Konchennou a sans doute, ou tout au moins peut-être, été le précurseur de la publication  des photos qui ne font pas honneur au Cap-Sizun et plus particulièrement à Audierne et Esquibien, et ce pour 2 raisons majeures:

 

- La première, concerne tout simplement la mise en pratique d'un principe pédagogique simple  qui consiste à

 

   Montrer pour démontrer.

 

Ce principe utilisé par tous les enseignants, pédagogues et autres instructeurs (méthode de la démonstration) permet d'apprendre à des "apprentis" ou des "élèves" ce qu'il faut faire et par voie de conséquence ce qu'il ne faut pas faire. Inutile de citer les références concrètes de la mise en application de ce principe ni  ses résultats pour ne pas tomber dans "l'autosatisfaction". Ces résultats justement sont incontestables dans les situations disons les plus  difficiles. Ici, les photos indignes du Cap-Sizun dénoncent l'inconscience de certains et l'irresponsabilité de prétendus responsables.

 Il n'y a pas lieu d'en dire davantage. Passons

 

 - La deuxième raison part d'un principe aussi simple: Pour traiter un problème de nuisance, il faut évidemment traiter la cause. Un simple exemple: le médecin prescrit des médicaments pour traiter une maladie. Quand on a identifié l'effet, il faut traiter la cause. Quand on a traité ou supprimé la cause, automatiquement l'effet disparaît.

Ceci n'est d'ailleurs pas l'énoncé simpliste du médicament susceptible de traiter le problème des algues vertes en général, problème  qui est actuellement étudié au niveau national. Ce n'est qu'une "Lapallissade" .

La solution au problème des algues vertes passe par un plan à long terme qui n'est dans doute pas si  simple et  qui concerne l'ensemble du littoral.

       

En conséquence, restons en Cap-Sizun et à l'étude de la raison d'être d'internet et des blogs .

     

Certains parlent d'un "contre-pouvoir". N'exagérons rien. Disons seulement que internet et les blogs sont utilisés au plus haut niveau par nos responsables pour défendre leurs idées. Au niveau local l'emploi des blogs peut déranger et même déplaire puisque internet est accessible à ceux qui le souhaitent et que chacun peut s'exprimer librement, sous sa responsabilté . Donc  un blog est le moyen d'expression de ceux qui, ayant quelque chose à dire, sans avoir accès au colonnes de la presse ou à l'édition, publient sur internet leurs idées personnelles, argumentées de préférence. C'est évident !!! Et si cette méthode obtient des résultats tangibles,  positifs et concrets et bien c'est tant mieux. Ce fut le cas à Esquibien pour l'élimination des épaves de voitures.

 

C'est une victoire tant pour le Cap-Sizun que pour Esquibien,

donc un devoir de poursuivre  pour les rédacteurs.

 

Il faut donc persévérer pour informer et non pour désinformer comme le laisse entendre l'article en  jetant l'anathème sur tous les blogs en général. D'autant que, s'il y avait des algues vertes à la Baie des Trépassés ou ailleurs, la public aurait  tout de même le droit d'être informé jusqu'à preuve du contraire .

C'est la méthode Konchennou, méthode qui ne semble d'ailleurs pas  déranger outre mesure tous les responsables locaux particulièrement ceux d'Audierne . Alors pourquoi ??

 

 

 

environn_17-3-06_041.jpg

 

     environn_2_20-03-06_016.jpg

 

Voici la réponse. Contrairement à ce que l'article précité laisse entendre par son imprécision à propos des algues vertes, les photos ici publiées sont authentiques, sans retouches et il ne s'agit en aucun cas de photos-montage. Elles correspondent malheureusement à des véritables et évidemment regrettables situations authentiques constatées sur le terrain. D'ailleurs la meilleure méthode pour contester  leur authenticité a également été ici publiée donc dictée à ceux qui voudraient manifester leur désaccord. Il suffit d'accuser publiquement l'auteur des photos et on verra bien quelle sera la suite. Le silence de certains responsables est tout simplement dû au fait qu'en contestant partiellement, ils reconnaitraient implicitement avoir pris connaissance de l'ensemble du blog, à commencer par  son existence. On voit le (la) maire d'Audierne reconnaître implicitement mais publiquement l'existence d'une casse de voitures

 

 totalement illégale

 

dans sa commune  d'une superficie de 294 hectares, à environ 650 mètres d'un monument historique: l'église de Saint Raymond. Ce serait reconnaître son inaction, son laxisme voire sa complaisance

 

alors qu'elle a signalé le problème à son prédécesseur !!!

 

Inimaginable et même plutôt  naïf non ?? Un représentant de la légalité tolérant l'illégalité. Mais encore  plus inimaginable dans la naïveté, c'est que l'existence de cette illégalité a été signalée par écrit:

 

Liens:

 

Municipales: Pièces à conviction   

 

Municipales: lettre ouverte       

 

 

Le nom de l'actuelle maire d'Audierne  et même sa signature figurent sur ces documents. Son "faire-semblant" d'ignorer par son silence n'est donc pas crédible. Elle se garde bien d'ailleurs de parler de montages photographiques puisqu'elle ne dit rien  et ne parle pas davantage de désinformation. Silence complet par conséquent . Quel courage !!

 

 Conclusion: s'il n'y a pas désinformation c'est qu'il y a information. CQFD non ?? 

 

Et pour en terminer, disons que le blog konchennou n'a jamais publié de photos déplaisantes concernant la commune de  Plogoff . Et ce pour une raison très simple: rien d'anormal à signaler dans les paysages, bien au contraire. La propreté du bourg traversé par la route menant à la Pointe du Raz est exemplaire, tout comme celle de certains villages (exemple Trogor).

 

debut_6-06mahalon_063.jpg

 

 Encore que un riverain de l'étang de Laoual se plaindrait actuellement de la pollution visuelle causée par les campings-cars stationnant ici ou là, de façon anarchique. A ce propos le "Télégramme de Brest" a d'ailleurs publié un article avec photographie (édition du 24-8-2011). Avec un certain humour on y constate qu'il faut l'autorisation de l'architecte des bâtiments de France pour la moindre construction alors que les campings-cars disposent des lieux avec un certain sans-gêne. Soit !!

 Mais, à Audierne, certaines  caravanes sont  dispensées de l'autorisation réglementaire de stationnement, généralement accordée pour 3 mois par la municipalité concernée.

 

Elles stationnent    "à perpétuité"     en toute illégalité.

 

Les faits ont d'ailleurs été constatés par les élus responsables d'Audierne lors de leur récente visite de quartier, par Monsieur le Premier adjoint, Monsieur l'adjoint chargé des travaux et deux conseillers. Faut-il citer les noms, par ailleurs souvent cités avec leur photo dans la presse ?? Ce ne serait  sans doute pas très flatteur puisque depuis, il ne s'est rien passé. La rue René Autret , portant le  nom d'un valeureux patron de bateau de sauvetage serait-elle une

 

 zone de non-droit à Audierne ????

 

Elle n'héberge pas de campings-cars mais plusieurs caravanes en état piteux et même hors d'usage, des carcasses de voitures, des remorques et tant d'autres articles . Pollution visuelle seulement ?? Non, pollution tout court,  par dépôts variés, déchets en tous genres, ruissellement de liquides polluants, pneumatiques etc...,

avec la bénédiction des responsables !!  

 

La logique voudrait que les problèmes posés par le stationnement des campings-cars soient traités dans leur ensemble. On ne peut prendre une mesure partielle puisqu'il s'agit de véhicules. Et tant que ces véhicules ne sont pas en infraction par rapport au code de la route, ils ne peuvent faire l'objet de sanctions. Sans compter que ces véhicules paient le stationnement à la Pointe du Raz, commune de Plogoff et stationnent gratuitement à la Pointe du Van, commune de Cleden. Manque d'harmonie manifestement. Et ce n'est pas le citoyen de base qui va solutionner le problème.   C'est le rôle des élus, entendons-nous, élus responsables qui n'ont pas peur de prendre des décisions. Pas les autres, ceux qui par exemple craindraient peut-être un "coup de boule" à la Zidane. Alors qu'ils sont protégés par leur statut d'élu ce qu'ils oublient peut-être !! Comme quoi, il ya encore beaucoup de choses à faire

 

en Cap-Sizun mais sans doute pas seulement  en Cap-Sizun

 

Pour ce qui concerne le blog "Konchennou" le  seul but poursuivi est la recherche de l'intérêt général en dénonçant les attaques environnementales, toutes les attaques. Plus il y aura de blogs, mieux  les responsables se verront rappeler leurs responsabilités. La méthode a déjà fait école dans plusieurs communes (Plouhinec, Cleden). Il faut continuer. C'est ainsi que l'on neutralisera  ceux qui, par leur engagement en politique privilégient des intérêts personnels et carriéristes  au lieu de s'occuper  de l'intérêt général du Cap-Sizun et de son environnement exceptionnel qui est cependant mis à mal en particulier à Audierne.  Certains comportements relèvent plus de la somnolence  que de l'action, alors que ce devrait être tout le contraire. Les élus locaux d'Audierne ont dernièrement parcouru les différents quartiers de la ville comme nous l'avons déjà dit. Ils sont passés dans la rue Autret. Il sont constaté de visu la présence d'une casse de voitures totalement illégale. Ils ont aussi pris note des doléances. Et depuis il s'est passé quoi ?? Mais rien voyons. Ces élus oublient que par  leur simple présence  dans un équipe municipale ils cautionnent les décisions tout comme l'absence de décision. D'autant qu'il n'y a pas d'opposition dans cette municipalité !! La contre-partie de leur légitimité est bien entendu la responsabilité. L'équipe à laquelle ils appartiennent a pourtant déjà quelques références: 4 démissions consécutives, plus un échec cinglant aux élections cantonales. De plus, il s'agit d'un bilan de  politique socialiste car la municipalité ne peut renier son appartenance. Dans certains cas, une municipalité politisée peut même devenir nuisible à son parti. C'est au parti de s'en apercevoir, de prendre des sanctions et même d'exclure s'il l'estime souhaitable. Cela s'est déjà vu !!   Le maire de Plogoff avait peut-être raison lorsqu'il s'exprimait sur le choix des candidats aux dernières cantonales. Très concrètement et  loin des grandes déclamations, Audierne représente une gestion socialiste à la base et sur le terrain. Il faut en prendre acte.

 

Belles références qui mériteraient sans doute un peu d'attention et  de réflexion non ??

     

 Rien !! Il ne s'est rien passé de puis la visite des élus !! Chacun trouvera le qualificatif qu'il convient d'attribuer à cette situation déplorable et grotesque. Mais on peut être certain d'une chose, c'est que de toutes façons:

 

 les urnes se chargeront de délivrer 

les bonnes comme les mauvaises notes

    car les électeurs ont de la mémoire.    

 

 

 

bestr_e_raz_27-7-2003_022.jpg

 

 

*****

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 09:09

Audierne: musée maritime - Pont-Croix: marquisat 

 

 

audierne_2-_3-8_011-1.jpg

 

 

Liens:

 

http://www.errances.info  

ou 

 link 

 

***** 

 

Le blog "errances" accessible par les liens ci-dessus garde un oeil sur le Cap-Sizun et plus particulièrement sur les deux structures essentielles consacrées à notre patrimoine, à savoir:

- à Audierne le musée maritime

- à Pont-Croix le marquisat

Il se réfère  entre autres au quotidien "Ouest-France" qui a publié  2 articles les concernant, dont l'un renvoie vers le site "maville.com". 

On ne peut que remercier Alain, webmaster du blog "errances" pour toute l'attention qu'il porte à notre belle région qu'il connaît parfaitement d'ailleurs pour y avoir séjourné à plusieurs reprises.

Ajoutons que le blog "konchennou" a également publié un article avec photos concernant le marquisat  le 11-3-2006. Cet article est toujours visible.

Quant au musée maritime il fait également l'objet d'une série de photos publiées sur le blog cap-sizun.images:

 

http://yannfanch.unblog.fr

 

 On peut aussi rappeler que  le marquisat et  le musée maritime ont 2 caractéristiques essentielles:

 

- La première concerne leur mode de fonctionnement  qui est exclusivement affaire de bénévolat.

 

- La deuxième se rapporte au matériel exposé qui a fait l'objet de nombreuses donations de particuliers qui ont offert de nombreux souvenirs de famille. Merci à eux.

 

Ainsi, le marquisat traite plus spécifiquement de notre patrimoine rural authentique, tandis que le musée maritime se consacre par définition à la mer et à la société de sauvetage SNSM .

 

Les visites sont recommandées.?

 

 

 

 

marquisat_pont-croix_001.jpg

 

 

Encore merci Alain, pour le Cap-Sizun 

 

 

*****

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 10:40

p1000593.jpg

 

Audierne, Esquibien, Plogoff, Plouhinec. Expositions patrimoine relig

 

Liens:

 http://yannfanch.unblog.fr/

 

link

 

Les liens ci-dessus permettent d'accéder au blog Cap-Sizun.images qui présente un échantillon des 4 expositions réalisées dans l'ensemble paroissial  Cap-Sud Sainte Klervi.

 

Bonne visite

 

 audierne_2-_3-8_017.jpgbrigitte.jpg

****** 

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 09:01

   

Mahalon, Pont-Croix, Esquibien, Audierne: Expositions été 2011 

 

Plusieurs communes du Cap-Sizun (liste non exhaustive) présentent des expositions traitant de notre histoire. Un échantillon d'images est visible sur cap-sizun images:

 

http://yannfanch.unblog.fr

ou

link

 

p1000543.jpg

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 00:00

La Bretagne pour les nuls

 

Références: 

     

1- Publicité des magasins "centres Leclerc" pour la période du 6 au 16 juillet 2011, page 39:

 

 "La Bretagne" pour les Nuls

   

2- Magazine départemental  "Penn ar Bed": magazine d'information édité par le conseil général du Finistère N° 122

 

Titre: Enjeux: la préservation des paysages (page 15)

 

 ******

 

Tout le monde a déjà entendu parler de la maison d'édition First qui publie toutes sortes de volumes traitant de sujets variés dans sa collection

 

 "pour Les Nuls".

 

C'est ainsi que  nous avons déjà eu connaissance de:

 

- Internet pour les nuls 

- Bricolage pour les nuls 

- Améliorer sa mémoire pour les nuls

- La cuisine pour les nuls 

 

et tant d'autres titres qu'il ne paraît pas nécessaire de citer.

 

Et voici :

 

"La Bretagne pour les nuls"

 

annoncé dans le document publicitaire des centres Leclerc distribué dans les boîtes à lettres du Cap-Sizun le 4 juillet 2011. Ce  titre ne manque pas d'humour !! Le document "pub" concerne la période du 6 au 16 juillet 2011, au cours de laquelle on pourra se procurer l'ouvrage dans les centres Leclerc. 

 

La maison d'édition First  a choisi un titre "accrocheur" pour commercialiser ses ouvrages. Les Bretons apprendront tout de même avec intérêt qu'il serait  peut-être souhaitable d'éclairer quelques Nuls pour découvrir notre belle région. Curieusement, la publicité des centres Leclerc est arrivée dans les boîtes à lettres en même temps que le magasine du conseil général du Finistère  (référence 2) qui publie  (page 15) un article qui s'intitule:

 

"Préserver les espaces naturels"    

 

noble cause que personne ne peut mettre en doute. Reste tout de même à savoir  si cela pourrait avoir un rapport avec les "Nuls". Le plus simple serait donc de vérifier sur le terrain en allant se promener, par exemple à Audierne, commune dirigée par une municipalité socialiste, donc de la même couleur politique  que le conseil général qui publie la revue .  Par définition, la municipalité d'Audierne  partage donc les valeurs politiques  du conseil général, d'autant que Madame La Maire en exercice est la conseillère générale sortante, toutefois non réélue au dernier scrutin.

 

Audierne n'est qu'une petite commune du Cap-Sizun en Finistère, en fait la plus petite du canton avec sa surface de 294 hectares, pour une population inférieure à 2500 habitants

 

 

Début de la promenade à Audierne !!!

 

En limite de commune, sur un point dominant, une ancienne clinique crée voici environ 40 ans et abandonnée presque immédiatement. En l'état depuis son abandon

 

10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_040.jpg

 

Sur la route qui mène à la plage, donc sur le front de mer, une ancienne école de pêche, destinée à devenir paraît-il un futur casino !! L'espoir fait vivre

     environn_2_20-03-06_003.jpg  

Alors les Nuls, on continue ??

 

Il ne faut surtout pas manquer une rue d'Audierne remarquable par

 

- son authenticité 

 

 

 

- son camping sauvage (Le stationnement des caravanes est limité à 3 mois avec autorisation municipale. Ici, pas d'autorisation, donc pas de limite de temps )

 

 

 

 

   

     

  - sa casse de voitures qui n'a sans doute pas fait l'objet de la procédure réglementaire concernant les installations classées avant de fonctionner illégalement . La municipalité actuelle ne peut ignorer la situation. En voici les preuves:

 

Municipales: Pièces à conviction

 

Municipales: lettre ouverte

 

 

  environn_2_20-03-06_016.jpg

 

 - sa végétation incontrôlée débordant sur les trottoirs et parfois sur les chaussées 

 

     

 

 

   

   

 

 

 

******

Alors les nuls, la promenade vous a plu ?? Nous aurions pu continuer. Vous comprenez peut-être mieux maintenant les derniers verdicts des urnes en Cap-Sizun non ?? Ils  préfigurent sans doute les résultats à venir. Mais, n'anticipons pas puisque nous sommes entre nuls. Heureusement et comme vous avez pu le constater nous ne sommes pas seuls  et c'est réconfortant non ?? 

 

    Grâce au ciel , nous avons la Pointe du Raz et la Pointe du Van sans oublier la Baie des Trépassés, mais là, nous sortons d'Audierne. Cette belle commune  conserve tout de même l'exclusivité de la préservation de certains paysages authentiques et pour le moins originaux. C'est peut-être pour respecter ce qui est écrit à la page 15 de la revue départementale citée en référence 2 :

 

Préserver les espaces naturels

 

Remerciements  à tous les "Nuls" et aussi les "moins Nuls qui auront bien voulu nous accompagner dans cette petite visite. Instructive non??  

bestr_e_raz_27-7-2003_033.jpg 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 00:00

Une nouvelle rosette en Cap-Sizun

 

Référence: Télégramme de Brest en date du 5 avril 2011

Titre: Mérite maritime. La section finistérienne au Guilvinec

Texte: Samedi, l'assemblée générale de la section finistérienne du mérite maritime et de la médaille d'honneur des marins a trouvé son point d'orgue lors de la remise de la distinction d'officier à ......

 

*******

 

Cet article est dédié aux équipages de la SNSM 

 

 

mi_juin_06_048.jpg

 

 

 

Cantonales, Cantonales, c'est fini. Le quotidien reprend ses droits.

 

Décorons , décorons !! Quand il n'y en a plus il y  en a encore. C'est fou ce que les décorations ont comme succès en Cap-Sizun. Que ne ferait'-on pour se faire attribuer un petit bout de  ruban . Dans le cas particulier, il s'agit d'un ancien maire, déjà nommé dans l'ordre national de la légion d'honneur au grade de chevalier, au titre de la fonction publique. Désormais il a la rosette du mérite maritime, ce qui n'a sans doute que peu de rapport avec la fonction publique. Tant pis !!  Curieusement les décorations sont donc attribuées en cascade, généralement aux mêmes bénéficiaires. Enfin, il est vrai que cela ne coûte pas bien cher, que cela fait plaisir, et que chacun sait que la base est toujours récompensée en la personne de ses chefs.

 

 Mes Respects Chef !! 

 

Bon pour le mérite maritime, il faut avoir été marin. Aucune chance d'être décoré pour ce qui me concerne, car je n'ai  été marin de la "royale" que durant 4 mois et j'ai été viré proprement pour inaptitude (physique). A moins que cette inaptitude  ne  soit une  référence !! On ne va donc  pas me donner le mérite maritime uniquement  parce que j'ai appris à godiller dans le port d'Audierne en "empruntant" (sans autorisation) quelques annexes de sardiniers en l'absence des équipages (parfois au prix fort  de quelques coups de pied tout à fait justifiés à l'arrière train).

  Pour ce qui concerne le ruban rouge, je dois être clair: celui qui m'a été décerné dort dans un tiroir depuis bientôt 40 ans. Il n'en sort que très rarement, parfois pour saluer le départ d'un cercueil par exemple. Le reste du temps, il dort, en souvenir de ce qu'il représente, à savoir la couleur du sang versé par ceux qui ont perdu la vie sous mes ordres. Ce ruban est le leur, plus que le mien. Je considère n'en être que le dépositaire et en conséquence, le traite avec tout le respect qui lui est dû sans le compromettre par excès d'exhibition mal contrôlée.  Je donne ces précisions pour dissiper toute tentative d'interprétation ou malentendu concernant ma  rédaction   qui pourrait être  dictée par un quelconque péché capital comme l'envie ou la jalousie voire  tout autre sentiment peu recommandable.

 

 Ce n'est heureusement  pas le cas !!

 

 Curieusement, les meilleurs marins que sont les équipages de bateaux de sauvetage ne sont généralement récompensés que par la croix du mérite. On pourrait citer des cas concrets. Pour avoir la légion d'honneur exceptionnellement, (cas de René Autret par exemple), ils doivent avoir participé à de nombreuses actions de sauvetage, souvent au péril de leur vie.  C'est d'ailleurs à eux, à leur bénévolat   que je dédie cet article.

J'ignore les conditions d'attribution de "la rouge" comme on dit  dans la fonction publique, donc les mairies. Très souvent, les hauts fonctionnaires et autres énarques sont récompensée en fin de carrière suivant leurs mérites respectifs dans l'exercice de responsabilités de haut niveau (Affaires étrangères, conseil d'état, cabinets ministériels, magistrature etc....) Ce petit ruban rouge n'est donc pas si courant que cela, même dans la fonction publique. Raison supplémentaire pour saluer respectueusement ceux qui le reçoivent dans cette catégorie sans avoir fait l'ENA. On pourrait même dire "chapeau" , sous entendu tirons notre chapeau pour saluer, particulièrement lorsqu'il s'agit d'un maire puisqu'on connaît la dangerosité de sa fonction.

 

Mes Respects Chef !! 

 

Certes il y a aussi comme partout des exceptions sur lesquelles il n'y a pas lieu de s'étendre. Je parle de l'utilisation à "bon escient" du "cirage pour les pompes", de l'emploi de tonnes de cirage et ...Chacun peut imaginer la suite. Mais il ne saurait en être question en Cap-Sizun, au pays des "boutou-koad" (sabots de bois) qui ne connaissaient pas le cirage !!! Pas de ça chez nous Lisette, pardon, Rosette  !!

Nous sommes au dessus de cela n'est-ce pas ??

 

Bref, on décore !! Tout le monde décore !! On peut même espérer recevoir un jour la médaille de la reconnaissance du diocèse en fonction de la participation à la vie d'une paroisse. Et oui !!  Comme quoi, tous les espoirs sont permis. Il suffit de garder par précaution un peu d'espace au revers de sa veste, près  de la  boutonnière en veillant à ne pas l'encombrer trop vite par des rubans et autres rosettes. Ceci est vrai seulement pour les vivants car la décoration sur le cercueil est la dernière récompense pour faire bonne route lors du dernier voyage.

 

 Pour l'occasion on pourrait d'ailleurs  se rappeler le poète François de Malherbe s'adressant à son ami du Périer qui venait de perdre sa fille:

 

 

"Et rose elle a vécu ce que vivent les roses, l'espace d'un matin".  

  

 

*****

 

Evel ar C'hap neus Bro ebed

 

 

 

divers-_02___06-2004_050.jpg

 

 

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article