Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 11:32

Municipales à Audierne: Le Verdict

Municipales à Audierne: le verdict

  Le soleil vient de se lever sur la baie d'Audierne. Nous sommes le 17 mars 2008. Hier, les Audiernais se sont déplacés. ils sont allés voter. 1417 votants.
  Hier soir, un peu avant 22 heures, le téléphone a sonné. C'est mon épouse qui a répondu pour cause de  prothèses auditives sur mes pauvres tympans. C'est elle qui m'a répété le contenu de la conversation. La liste qui avait osé, la liste de Madame Jacqueline Donval venait d'être élue, en totalité. Il ne manque personne. Ils sont tous là. C'est fini !! Certes, c'est fini. Le verdict est sans appel. La municipalité d'Audierne change  de main. C'est fini, mais en réalité tout commence.

AUDmar-e--basse---3-05-027.jpg

   Que s'est' -il passé  pour que cette liste soit élue, dans sa totalité  ? Tout d'abord, il convient de souligner la qualité des candidats figurant sur cette liste  dirigée par Madame Donval. La tête de liste pouvait entre autres et sans en rajouter, se prévaloir de son expérience acquise au chef-lieu du département: Quimper, où elle avait exercé, auprès du maire Bernard Poignant (qui vient d'être réélu), la fonction d'adjoint délégué(e) pour assurer le fonctionnement de la mairie d'Ergué Armel. Personne ne pouvait contester cette référence.
  Face à elle, 2 listes, ayant plus ou moins côtoyé la municipalité sortante dont le maire ne se représentait pas. Je ne parlerai pas de la liste 'Unis pour l'avenir d'Audierne" menée par un ancien premier adjoint d'Audierne, par ailleurs éphémère Président de la communauté de communes. Les résultats sont sans appel: meilleur score 323, plus mauvais score 198. La cause est entendue.
  La seconde liste "Agir pour Audierne et ses habitants" était menée par le premier adjoint sortant , assisté par 2 colistiers également sortants, et 16 nouveaux. Cette liste  a revendiqué haut et fort son appartenance à la municipalité sortante, se proposant de poursuivre l'oeuvre entreprise en clamant un bilan positif, qui n'était positif que dans leur esprit et pas dans l'esprit des audiernais. Cela s'appelle, sans vouloir employer un vocabulaire d'état major, une erreur de stratégie. Voyons simplement les choses. Le bilan de la municipalité sortante est négatif, non seulement dans l'esprit des Audiernais, mais dans la triste réalité du terrain, ce que je me suis acharné à démontrer depuis 2 ans. On peut noter au passage le score de certains  sortants: 462 voix  pour l'un, 425 voix pour un autre soit même pas le 1/3 des suffrages exprimés.  
  Et enfin la tête de liste !!  Peut-on lui demander ce qu'il (elle) espérait en faisant distribuer un tract de dernière minute ? Personnellement j'ai eu connaissance de ce document le samedi 15 mars 2008  à 8 heures, par ma boîte à lettres. Ce tract aurait pu s'intituler "J'accuse". Mais, pour accuser il faut prouver. Depuis 2 ans je n'ai pas fait autre chose que d'apporter les preuves justifiant mes accusations, à savoir des photographies incontestables, en fonction du vieux principe pédagogique qui consiste à "montrer pour démontrer". Je pense pour ma part, que ce tract distribué sans doute à la limite de l'heure de clôture de la campagne a fait plus  de mal que de bien à son auteur. Cette fois il s'agit d'une erreur de tactique, ce qui est différent de la stratégie pour les amateurs de vocabulaire. Mais peut-être s'agissait de provoquer pour amener l'adversaire à commettre la faute. En effet, une réponse n'aurait  pu être publiée qu'après les délais impartis à la campagne. Madame Donval n'a pas commis cette erreur. Je lui donne acte de sa maîtrise des évènements. Elle n'est pas tombée dans la provocation, si provocation il y avait. Elle aurait pu répondre en 4 points:
  1-  Une municipalité sortante n'aurait pas du présenter en dernière séance de conseil municipal de la mandature, des dossiers importants. Attendre la dernière séance, après 13 années de règne, relève une fois de plus, de la provocation et du manque de courtoisie.  Placé devant cette situation j'aurais également refusé de donner mon aval.
  2-  Pour ce qui concerne le dossier du bassin de rétention d'eau de "Kerbuzulic".  A ma connaissance, ce dossier est seulement en cours d'instruction. Il n'est pas retenu dans le cadre de la dotation globale d'équipement de l'année 2008. Il fera l'objet d'un projet en 2009, et par voie de conséquence la dotation financière présentée comme importante (30000€) n'est pas perdue;
  3- Le projet interface ville-port. Ce dossier est piloté par le conseil général. Difficile de faire croire que la conseillère générale en fonction n'a pas la connaissance approfondie de ce dossier;
  4- Les travaux du terrain de sport de Locquéran. Encore un dossier à traiter en urgence, au bout de 13 ans. Soyons sérieux !! 
                                                                                          **********

  Il reste à traiter un dernier point qui est une dernière question. A qui s'adresse ce désaveu qui s'est exprimé hier. Certes, aux candidats battus. Mais ils ne sont que les victimes de la mauvaise politique qu'ils ont voulu revendiquer  et qui a fait d'Audierne une victime. Pourtant Audierne avait reçu une récompense: la décoration décernée au maire en exercice, sans doute pour ses bons et loyaux services et encore plus pour  ses résultats. La décoration est attribuée, mais les audiernais ne semblent pas avoir apprécié, tout au moins les résultats. Car il y a maintenant une suite. Il faut reprendre les choses à leur point de départ, dresser l'état des lieux, définir les priorités, établir les plans de travaux et fixer les échéanciers, j'en passe. Tout cela ne se fera pas en un jour. Mais cela peut se faire, avec les Audiernais et non contre les Audiernais. 
  Hier, en allant voter quelqu'un m'a dit (il se reconnaîtra) que j'aurais pu émarger la liste électorale en signant "SPARTACUS" . Il m'avait donc identifié. Hier encore un lecteur a demandé par le moteur de recherche (google) : Spartacus d'Audierne. Il été dirigé sur les "konchennous". Dont acte ! Merci !!
  Il conviendra peut-être aussi de tirer les enseignements sur la commune d'Esquibien, dans laquelle un dossier de dernière heure est venu secouer la campagne (local du CNCS près de Saint Edwette). Le résultat est un désaveu adressé au maire sortant qui ne se représentait pas. Mais, pour l'instant priorité à Audierne. Pour ma part , j'ai retrouvé ma fierté  d' Audiernais. Les résultats m'ont permis de me rappeler l'allocution prononcée par mon supérieur, à l'occasion de mon départ de la vie professionnelle:
                  ".......Breton d'Audierne, affichant sans retenue les qualités de sa race et d e ses origines...." 
                                                                           Allez, au boulot les élus!!  
Les Audiernais vont vous aider pour faire d'Audierne, c'est un nouveau défi, une ville pilote  de    la démocratie participative

undefined

  Et que vive notre ville . J'ai hâte de pouvoir effacer définitivement certaines images, les images de la honte !! J'allais oublier de remercier tous ceux qui m'ont fait l'honneur de lire ma prose et de regarder mes photos. Je ne saurai jamais si mon travail a pu servir à quelque chose, si j'ai pu aider quelques hésitants et si j'ai été utile. Cela n'a aucune importance. J'ai fait de mon mieux, pour Audierne, sans  en référer à qui que ce soit, souhaitant assumer seul la responsablité des mes écritures. Mais voyons: Qui donc a dit que
                  
                         

                       "Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer"

     Que les audiernais veuillent bien trouver ici, l'expression de mes très sincères remerciements

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 10:02

Municipales à Audierne: 2ème tour
                                                          
                                                              Le point de vue d'un audiernais

Les résultats du premier tour sont désormais connus.  Ils sont sans ambiguïté. Trois élus de la liste qui a osé, et  qui osera encore davantage, la liste de Madame Jacqueline Donval . Tous les espoirs sont donc permis, tout est possible mais cependant tout reste à faire. Ne nous y trompons pas. Il faut  se préparer à ce 2ème tour de dimanche prochain, et pour ce faire
                                                                             "J'OSE".  
                       J'ose appeler les électeurs d'Audierne à faire confiance à la liste qui veut
                                                             
                                              "Oser changer Audierne"
                                                       
                                                        
                                                          dimanche prochain. Pourquoi cet appel ?
 
1-  Parce qu'il faut tout d'abord tirer les enseignements
du premier tour. Les seuls élus appartiennent à cette liste qui veut  "OSER".  Autrement dit, les autres listes n'ont pas réussi à concrétiser leurs ambitions. La défaite est particulièrement sévère pour les sortants, qui ont payé le prix fort à cette qualité de sortant. (l'ancien adjoint chargé des travaux réalise un des plus mauvais scores de sa liste, soit moins du 1/3 des votants). Ils ont voulu se référer à cette qualité(de sortant), donc à ce qui a été fait (mal fait), sous la responsabilité du maire actuel qui , anticipant les résultats , a fait le choix d'être battu par forfait plutôt que  de connaître la correction qui a été infligée à ses ex-colistiers. J'ai écrit ici, (on peut relire) que les postulants devaient se désolidariser du maire sortant, faute de quoi ils paieraient la facture. ils ne l'ont pas entendu. Ils ne m'ont pas écouté. Ils n'ont pas voulu. Ils n'ont pas osé. Tant pis pour eux. Je les en remercie et je les félicite. Ils paient la facture (salée) de leur étiquette, et c'est remarquable. Dommage que l'orgueil du maire sortant n'ait pas vécu cette sanction infligée par ses administrés.  Ceci dit, pas question de pavoiser. et même dimanche il ne conviendra pas de pavoiser car le travail de remise en ordre ne fera que commencer. Mais il y a un début à tout. Gageons que les audiernais seront prêts à "OSER" avec leur nouvelle municipalité.  
  2-  Parce que je ne suis qu'un Audiernais de base, affichant  ses convictions et hélas 78 années au compteur. Mais, au cours de ces années écoulées, j'ai à peu près tout suivi des évènements de mon pays natal, malgré un temps d'absence, ce qui n'a rien d'original.  J'ai donc connu tous les maires ayant gouverné Audierne depuis ma naissance, depuis Tonton  Jean Jaffry avant la guerre jusqu'à l'actuel, en passant par Francis Postic, Alain Kervevan, Jean Cabillic et Jean Normant. Je ne décernerai pas d'appréciation à ceux qui ne sont plus là, par respect pour leur mémoire. Je souhaite d'ailleurs  saluer ici  la mémoire de ceux qui ont  directement précédé la municipalité actuelle et qui ne sont plus là (Les 2 Jean, Yves et Marie-Jo) .Je dirai seulement que ce que ce qui est actuellement en fonction, n'est pas ce que j'ai connu de meilleur. Non pas que cette équipe n'ait pas compté dans ses rangs quelques individualités irréprochables. Non, cette équipe a été mal gouvernée et les circonstances le prouvent. Après avoir exercé différentes professions, dont un métier manuel (à Audierne), après avoir connu la lampe à pétrole et gardé les vaches, mon itinéraire personnel m'a amené à exercer des responsabilités, et pas n'importe lesquelles. J'ai eu des supérieurs et aussi beaucoup de subordonnés . Je me souviens avoir décerné des notations pas toujours flatteuses, du genre "se méfier de ses initiatives, à utiliser uniquement dans un encadrement très rigoureux". Tout le monde n'est pas destiné à exercer la responsablité. Il y a des formations pour apprendre cet exercice, des écoles même. On y apprend que diriger c'est prévoir, donc imaginer et pas seulement signer à 2 mains des dossiers mal étudiés. Les conséquences sont là. Il faudra résoudre des problèmes que l'on aurait pu éviter, tel la circulation dans les virages de l'ex-usine Queïnnec. L'exercice de la responsabilité n'est pas une course à l'honorabilité ni à la décoration .  Quant à la mégalomanie, elle est trop dangereuse pour être acceptée. il n'y a pas non plus de place pour le sectarisme qui est comparable à la féodalité, avec ses courtisans. Dans toute responsabilité il y a le facteur humain, celui qui se traduit un jour par la confiance que l'on témoigne aux   dirigeants. Les audiernais ont pratiquement affiché leur manque de confiance dans les sortants. Pour ma part je fais confiance à ceux qui sont susceptibles d'entrer, et je leur dis "Bonne chance".  
   3- Un dernier mot.  J'ai commencé ce blog le 17 mars 2006, donc voici 2 ans presque jour pour jour. C'est le travail d'un homme seul, auquel personne ne doit rien. Je l'ai fait pour Audierne. Durant ces 2 années j'ai publié de nombreuses photographies affichant des paysages magnifiques à côté de paysages indécents auxquels il aurait été facile de remédier. Mais le chef a toujours raison. Les chefs, tant à Audierne qu'à Esquibien n'ont pas estimé devoir tenir  compte  de la réaction prévisible des électeurs informés et avertis, commettant par là même le péché d'orgueil. Un candidat à Esquibien a su utiliser internet dans sa campagne. J'ai ici écrit qu'il serait victime de ses références audiernaises. La prévision semble s'avérer exacte. Il aurait peut-être du être meilleur à Audierne avant de se présenter à Esquibien. Tant pis pour lui. J'imagine qu'il ne sera pas élu au 2ème tour s'il maintient sa candidature. C'est une bonne leçon d'humilité, leçon vraie pour tous les candidats qui doivent savoir  que ce qui les attend n'est pas un poste honorifique mais un travail "pour les autres", dans l'intérêt général. C'est le prix à payer pour ne pas connaître l'amertume et la désillusion. Mieux vaut connaître la reconnaissance de ses administrés, ceux qui auront fait confiance et ne seront pas des déçus du système comme les nombreux déçus d'Audierne, qui ont fait et feront  dimanche un vote sanction, sans état d'âme et sans regret.  Je les invite à confirmer ce qu'ils ont dit le dimanche 9 mars 2008, en votant pour la liste qui veut
                                                     "Oser changer Audierne" 
sans panachage. Ils auront alors la parole , par le biais de la démocratie participative qui sera désormais incontournable. Audierne n'a nul besoin d'une opposition négative comme celle que nous avons connue entre 1983 et 1995. Cette opposition vient de faire ses preuves en exerçant le pouvoir durant 13 ans. Merci pour le béton et pour le reste dont on paiera le prix sans aucun doute.
 Que ceux qui me font l'amitié de me lire (hier 240 personnes) veuillent bien trouver ici mes remerciements, les remerciements d'un des leurs, un de la base, un obscur comme eux, qui est avec eux pour les jeunes, pour les vieux et pour Audierne
Aux urnes citoyens et à dimanche prochain.  


undefined

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 09:47

Municipales: La dernière ligne droite. Aux Urnes Citoyens !!

Références: Ma lettre ouverte. 
(à voir page 2 du blog)
 

  Depuis plus d'un an, les blogs konchennou et kontadennou tentent de faire passer des messages, apparemment sans résultat, puisque malgré les 26000 lecteurs qui ont consulté 78000 pages, les responsables et candidats aux responsablités n'ont pas estimé devoir répondre. Jusqu'à hier, date à laquelle une représentante de la liste "oser changer Audierne", m'a adressé le commentaire suivant:
  
Madame , Monsieur  
Nous avons bien pris connaissance des questions énoncées sur votre blog (que nous consultons d'ailleurs régulièrement avec grand intérêt) et nous nous proposons d'y répondre lors de notre réunion publique du vendredi 8 mars 2008, si celles-ci nous sont posées. Sachez, en tout état de cause, que nous avons pris note des nombreuses situations problématiques que vous décrivez, et que nous nous engageons, si nous sommes élus, à trouver pour chacun d'eux, la  solution la mieux adaptée

Avec notre considération et nos remerciements
pour les candidats de la liste "Oser changer Audierne"  Jacqueline Donval
 

******** 

  Je n'avais plus l'intention de reprendre la plume avant le verdict de dimanche prochain. Mais j'estime  devoir saluer le courage  de la liste "Oser changer Audierne" qui a osé me répondre. 
  J'ai interpellé ici 5 listes de candidats: 3 d'Audierne et 2 d'Esquibien. Une des listes d'Esquibien, celle menée par un ancien élu d'Audierne, a réalisé un site internet de qualité, présentant sur sa liste des candidats que je m'autorise à qualifier de candidats "à fort potentiel". Malheureusement pour elle, la tête de liste présente des références audiernaises, dont certaines font encore aujourd'hui  l'objet de photographies ici publiées, concernant l'environnement. Par conséquent, j'estime que cette liste qui ne s'est manifestée que par son silence à l'égard de mes blogs, n'a pas qualité pour parler d'environnement à Esquibien. Par ailleurs, la liste issue de la municipalité sortante d'Esquibien, également silencieuse, devra , à mon sens changer de méthode et répondre par exemple aux correspondances qui lui sont adressées, surtout lorsqu'elles ont trait à l'histoire locale comme celle qui concerne un accident mortel survenu sur la digue en construction à Sainte Edwette, en 1941. Quels que soient les futurs élus, ils auront sans aucun doute la légitimité mais pas la science infuse. Quant au respect des citoyens, il paraît que cela revient à la mode dans les programmes scolaires. Puissent les élus s'en inspirer, y compris ceux d'Esquibien
  Revenons à Audierne; J'ai décidé de n'assister à aucune réunion, de quelque bord que ce soit . Ma lettre ouverte comprend 15 questions, plus celles qui n'y figurent pas, à savoir:
  - Le problème des poubelles: quantité (en été), choix des emplacements, habillage et protection des emplacements, désinfection et microbes (communauté de communes) etc...
  - Aménagement du carrefour de Kérivoas: problème des piétons ,généralement âgés, allant vers Leclerc  par la rue Charles Le Goffic
  - insuffisance des passages protégés dans la rue du 14 juillet (j'ai honte lorsque je vois une grand-mère courir pour traverser la route de la Pointe du Raz, les passages protégés sont parfois espacés  de 500 mètres  ( Stiry). Tout comme l'audiernais que je suis,  né à Audierne voici 78 ans, affichant 45 années de présence à Audierne, dont son enfance et sa scolarité, a parfois honte de montrer son environnement, qui est la conséquence  d'un laxisme honteux et inadmissible, indigne de l'exercice de la responsabilité;

********   

Voilà pourquoi je ne répondrai pas à l'invitation qui m'est adressée par le commentaire reproduit plus haut. Dans cette réunion, la parole est aux candidats et aux Audiernais. Pas à une seule personne, qui pourrait être moi compte tenu de tout ce qui précède. Je ne souhaite pas accaparer et monopoliser la parole. D'autres ont certainement  des choses à dire. Moi j'ai bénéficié d'internet. Je laisse donc la parole à d'autres intervenants, et je me prépare à aller voter pour....
Comme on peut l'imaginer.
  Je renouvelle mes remerciements à la liste de Madame Donval, à laquelle je souhaite "Bonne chance".
Spartacus 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 17:06


Municipales à Audierne commune touristique (classée)

(Références: Presse locale- Télégramme de Brest du 4-3-2008)

*******
Le quotidien cité en référence annonce que, suite à la vente de l'Ex-école maritime à la société "Silhouette", le premier magistrat de la commune (municipalité sortante)  annonce le lancement du dossier:

Commune touristique classée
 

Nous avons peut-être une chance de voir aboutir ce dossier, 
en raison de nos
 
références Incontestables

undefined


undefined




undefined




undefined



undefined

Liste non exhaustive comme on dit

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 10:05

Municipales à Audierne: l'heure des bilans

  Plutôt que de s'attarder à lire les vagues promesses des uns et des autres qui ne traiteront aucun sujet concrètement (2 professions  de foi sont déjà parues), il semble plus intéressant de regarder ce qui s'est passé et fait à Audierne depuis quelques temps, disons 1/4 de siècle, soit 25 ans. 
(soit 2 décades et demi selon un certain vocabulaire municipal très officiel des sortants). 
En effet les 2 grandes tendances qui s'affrontent pour les échéances municipales ont exercé le pouvoir, à tour de rôle, à savoir: de 1983 à 1995 pour la gauche soit 12 années, de 1995 à 2008  pour  la droite soit 13 années.  Comparons les résultats.

  La gauche d'hier se présente aujourd'hui sous son vrai nom et revendique son appellation. C'est clair.  La droite n'est , théoriquement plus représentée, sauf que la liste dite apolitique est issue de la majorité sortante dirigée par un maire UMP. La 3ème liste , est menée par l'ancien premier adjoint de la municipalité de droite, mandat exercé de 1995 à 2001, cumulé avec celui de président de la communauté de communes de 1998 à 2001. Aucune réalisation notoire, simple expédition des affaires courantes à la communauté . (Avant d'être battu aux municipales en 2001). Sur cette liste figure un candidat classé MODEM et une ancienne conseillère municipale d'Esquibien au sein d'une municipalité de droite ( maire UMP). En clair, les 2 listes qui ne sont pas de gauche ont, à des degrés divers exercé des responsabilités à Audierne (ou à Esquibien), dans des municipalités de droite, et ne peuvent donc clamer leur irresponsabilité dans la situation actuelle, pas plus que leur classification apolitique. Disons qu'elles sont de droite puisqu'elles ne sont pas de gauche, et qu'elles ne sont pas apolitiques, appellation que seule une liste ouverte à tous aurait pu revendiquer. Par définition, une liste ouverte est ouverte à tous, sans références politiques et sans leader autoproclamé. Ce n'est pas le cas des listes intitulées " Unis pour l'avenir d'Audierne " pas plus que "Agir pour Audierne et ses habitants ". Comme si on pouvait être désunis pour Audierne ou vouloir agir contre ses habitants.

*****   

  Que s'est'-il passé à Audierne depuis 25 ans

 

  Lorsque la gauche est arrivée aux affaires, en 1983, elle prenait la suite d'une municipalité modérée qui avait géré la ville durant 20 années. L'état des lieux était ce qu'il était, sans autre commentaire. Pour ce qui concerne les personnes âgées, la structure d'accueil était l'ancien hospice, situé en ville, à l'emplacement actuel de l'office du tourisme et du musée maritime. Les conditions de fonctionnement de cet hospice avaient fait l'objet d'un reportage dans la presse locale (Télégramme de Brest). Cette enquête effectuée à la demande d'un administré audiernais (votre serviteur), faisait ressortir les mauvaises conditions d'hébergement de nos Anciens, dans des locaux inadaptés qui ne pouvaient bénéficier d'aucune perspective sérieuse d'aménagement (ascenseur, sanitaire, salle commune etc... exemple: seau hygiénique sur trépied, absence de prises de courant dans les locaux  pour  les lampes de chevet ou les matelas anti-escarres...etc..).

  Consciente de ce problème estimé majeur, la gauche a décidé de faire construire une maison de retraite, celle que nous connaissons aujourd'hui. L'hospice digne des romans de Victor Hugo (Les Misérables écrit en 1862) a  disparu en tant qu'hospice. Il  n'y a donc plus rien à dire, si ce n'est que ce projet a rencontré de nombreuses difficultés administratives et autres, avant sa réalisation, difficultés créées par l'opposition de l'époque, actuellement majorité.  Passons.

Une opposition qui utilise tous les moyens pour avant tout faire parler d'elle est totalement négative puisque:

"Elle est contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre". 

Telle était la situation audiernaise à cette époque

 

Dont acte à la gauche pour la maison de retraite     

 

  Parallèlement, une étude en vue de réaliser un port de plaisance a été diligentée par la gauche. Les choses n'étaient pas simples. On se souvient de l'état des lieux, envasés, des interrogations posées au sujet du  courant de la rivière Goyen etc...Bref. Les études aboutissent à la création d'un petit port de plaisance, à titre expérimental pour voir le comportement des lieux  devant les conditions naturelles puisque la nature reprend toujours ses droits. Une cinquantaine de places est donc réalisée, prudemment. On se souvient des camions circulant en ville pour évacuer les sédiments et la vase et des commentaires correspondants (certains parlaient même de nuisances créées par un port de plaisance inutile qui n'apportait rien).  La décision d'agrandir est prise après un temps d'observation: réaliser une centaine de places, donc doubler la capacité. Ce projet se heurte à l'hostilité de l'opposition dont le leader, futur maire (d'aujourd'hui) s'abstient de voter les crédits, invoquant le prix de revient élevé par rapport au premier projet. Ceci peut être vérifié au registre des délibérations municipales. L'agrandissement est cependant réalisé: une centaine de places et un espace laissé disponible pour les aménagements futurs, particulièrement techniques.

Dont acte à la gauche pour le port de plaisance 1ère version.

  Il ne me semble pas nécessaire d'énumérer les autres réalisations de la gauche. Elles sont nombreuses: achat du cinéma, voierie, assainissement, trottoirs, sans oublier l'élargissement de la rue René Autret qui aujourd'hui défraie la chronique . La réhabilitation de cette rue avait été entreprise par la gauche. ( La droite s'est contentée d'utiliser la nouvelle chaussée (élargie par ses prédécesseurs)  pour y faire passer les canalisations d'assainissement au profit du quartier de Kervréac'h, oubliant le traitement des eaux pluviales et l'éclairage public. Ceci n'est qu'un exemple), liste non exhaustive comme on dit  etc... Sans compter que la casse de voitures avait été éliminée "manu-militari" , de manière autoritaire et responsable par la municipalité de gauche.  Elle s'est reconstituée sous le règne de la municipalité de droite qui s'en est accomodée;
  Les commissions municipales sont ouvertes aux non-élus: circulation, environnement, bref, une anticipation sur les commissions de quartiers et l'ouverture démocratique aux citoyens non-élus, ce qui deviendra inévitable à l'avenir.

*****

  En 1995, la municipalité actuelle remplace la gauche. Peu importe son appellation, mais plusieurs membres de cette municipalité appartiennent au RPR. Je ne dirai pas qu'ils n'ont rien fait; je dirai plutôt qu'ils ont mal fait ce qu'ils on fait:

  - l'aménagement du centre ville et du port de plaisance:

Devenue majoritaire, la droite prend la décision de doubler la capacité du port de plaisance (actuellement 240 bateaux) sans organiser parallèlement l'aménagement des structures techniques ce qui aurait dû être pensé dans le cadre de l'aménagement du centre ville. (cette fois pas question de prix de revient dans la nouvelle décision). Conséquence: aujourd'hui la bibliothèque a été exilée hors du centre ville pour réaliser une capitainerie à sa place. 
N'omettons pas de signaler la vente à un particulier du bâtiment de premier plan, ex-logements des instituteurs de l'école Pierre Le Lec, bâtiment qui aurait pu héberger une capitainerie ou une bibliothèque. Il n'y a plus de possibilités sur le territoire d'Audierne (294 hectares) pour réaliser une aire de carénage ou un poste de ravitaillement en carburant au profit des bateaux. 

QUID des normes européennes??  

Il faudra cependant trouver une solution ailleurs. Où ?? Chez les voisins ??? C'est facile d'imposer aux autres les conséquences de ses erreurs. Ceci s'appelle un traitement en aval alors que les bonnes  prévisions doivent traiter en amont. Exactement comme un médecin qui établit d'abord le diagnostic avant de rédiger l'ordonnance de la prescription.  Et si d'aventure il convenait d'agrandir l'école Pierre Le Lec: nouvelles classes, locaux techniques ou logistiques etc.. ??  Trop tard. Désormais l'ensemble du bâtiment appartient à un particulier et le rez-de-chaussée compte 2 commerces. Voilà un bâtiment sis au premier plan, bon pour un particulier, et jugé inutile pour la commune  par les responsables sortants. 

Qui donc a dit que commander c'est prévoir ?? Cela ne s'apprend peut-être pas dans toutes les écoles !!! On ne peut passer sous silence les travaux de retouche effectués en février 2008 au centre ville au profit des écoulements; tout cela n'avait peut-être pas été suffisamment élaboré .

  -les réalisations immobilières:

Parlons seulement des "marines d'Audierne" ex usine Queinnec. La route longeant  cette copropriété est restée à l'état initial, malgré une pétition demandant son élargissement. Il ne semble pas très sérieux de se référer à l'avis de l'architecte des bâtiments de France qui exprimait le souhait de garder le mur extérieur. D'abord, parce que ce n'est  qu'un avis.  C'est le maire qui signe le permis parce que c'est lui qui décide. Par comparaison, disons que dans un cas de combat ce n'est pas l'administration qui commande mais le chef opérationnel. Le premier magistrat  audiernais aurait pu refuser sa signature en présentant un recours auprès du tribunal administratif ou plus simplement exprimer une restriction ou une servitude  d'alignement sur le certificat d'urbanisme. Prévoir, toujours prévoir, et ne pas confondre vitesse et précipitation. Hélas, 3 fois hélas !!! Et maintenant, et bien, il faut faire  avec...et comme on pourra !! A vouloir démontrer que l'on est meilleur que les autres, on risque de confondre et mélanger les genres: prudence et imprudence, efficacité et mauvais résultats  !!! N'oublions pas les conséquences à moyen terme (station d'épuration).

 

 

  L'aquarium:

Réalisé sur un des rares terrains qui aurait pu servir à autre chose: salle polyvalente par exemple, piscine ou entreprise à vocation maritime. De plus, on se souvient du folklore tournant autour de ce projet: menace de démission de la municipalité, dépôt de bilan et liquidation judiciaire après quelques mois de fonctionnement etc.. Bilan: subventions parties en fumée dans la liquidation, réalisation d'un parking paysagé aux frais de  la commune selon les exigences du promoteur etc... Et les emplois créés ?? Combien ??? Permanents ou saisonniers ?? Et les conséquences de l'occupation du domaine maritime  par cet aquarium: entreprise d'entretien et stockage  de bateaux près de la poste au détriment des stationnements de véhicules, terrasse aquarium au dessus de l'eau (loi littoral)  etc.. Sans compter que, ce jour, 26-02-2008, on apprend que l'aquarium change de propriétaire et que les nouveaux acquéreurs envisagent le développement de leur activité "restauration".  Concurrence pour les mêmes activités du centre ville ??? Sans aucun doute. Voilà une affaire qui a vu le jour grâce à l'engagement de la municipalité sortante et aux subsides des contribuables, et qui aura rapporté à des particuliers exclusivement. Bonne affaire, pour certains !!!

*****  

  Le terrain acquis par la gauche pour réaliser un projet de foyer-logement a également été vendu. Ce terrain est (était) une enclave dans l'enceinte des Capucins ce qui ouvrait des perspectives. Conclusion: encore du béton qui va rejoindre tout ce qui est déjà bétonné. Il n'y a pas besoin d'être un grand stratège pour imaginer ce qui va se passer: Les nombreux appartements sont appelés à changer de main régulièrement. On vient à Audierne une fois, 2 fois puis on a envie de changer. Les 600 kilomètres séparant Paris d'Audierne  interdisent toute possibilité de week-end. Les parisiens vont en Sologne ou dans le Vexin en fin de semaine (et aussi au ski). Donc les appartements feront l'objet d'un "marché tournant". On achètera pour un court laps de temps et on revendra. L'incidence sur le marché de l'habitat traditionnel se fait déjà sentir. On peut s'attendre à une mévente des maisons individuelles. C'est même sans doute  déjà le cas.  Le " bétonnage " n'apportera donc rien aux audiernais, mais il permettra aux investisseurs de réaliser  des profits substantiels.

  On ne s'invente pas station balnéaire ou station de vacances avec si peu de respect pour l'environnement; Interrogez donc les propriétaires de locations saisonnières situées près d'une casse de voitures !! (ce n'est pas moi).

 

undefined

 

  Ci-dessus: la rue Marcel Paul, dans l'enceinte de l'ancienne clinique

La voierie  

Le département a refait la rue du 14 juillet (route de la Pointe du Raz) dans laquelle se trouvent encore quelques terrains constructibles. Récemment un terrain a changé de main. Après l'acquisition, il s'est avéré que les branchements ne pouvaient être réalisés en raison de l'interdiction de creuser la nouvelle chaussée, ce qui semble tout à fait normal. Conclusion: on peut construire mais pas bénéficier du raccordement à l'assainissement, voire à l'eau. N'aurait'-il pas fallu informer les vendeurs des nouvelles servitudes crées par la réfection de la route, et ce avant la réfection ?? Ils auraient pu viabiliser leur terrain avant les travaux . Encore une situation de l'aval, qu'il aurait convenu de traiter en amont pour éviter un préjudice aux propriétaires (je ne suis pas concerné mais j'ai connaissance du problème);

  Quoi qu'il en soit, la route est refaite mais la commune n'a pas d'argent pour faire les trottoirs ??? Donc on attendra  !!! Station balnéaire ???

  Quant au jardinage, il y aura sans doute lieu d'en reparler, tant du point de vue de la masse salariale (prix de revient) que du point de vue utilisation du personnel. Les jardiniers ne sont pas au balayage ni au nettoyage. Ils jardinent, ce qui permet peut-être d'obtenir un prix de ville fleurie, mais au détriment des quartiers abandonnés, donc des administrés. Or, c'est dans les quartiers que résident les électeurs. (les pots de fleurs ne votent pas). Gageons qu'il auront de la mémoire, surtout si, victimes de négligences à moins qu'il ne s'agisse de sectarisme primaire, ils sont encore en attente d'éclairage public par exemple !! Il n'y a pas grand chose qui sépare le sectarisme primaire du  "sectarisme primitif" . Mais la défaite aux élections législatives explique peut-être le forfait aux municipales du maire sortant. Sinon, comment comprendre une candidature à l'assemblée nationale voici un an (le suppléant peut-être appelé à siéger) et le renoncement à la fonction de maire dans une commune de 2471 habitants et 294 hectares quelques mois plus tard. Il semblerait que l'on soit plus optimiste et plus vaillant  du côté du Guilvinec. 

Et toujours pas de salle polyvalente. Audierne est la seule commune du Cap-Sizun a en être dépourvue. N'aurait'-il pas fallu traiter ce problème en priorité au cours de 13 années d'exercice du pouvoir ??

*****  

 Il est temps de mettre un terme à cet exposé et de tirer les conclusions qui semblent évidentes:

 La gauche a traité les problèmes essentiels et urgents quand elle était aux affaires.

Quant aux projets d'avenir, la priorité des priorités  est le désenclavement du Cap-Sizun. De ce point de vue, il est incontestable que la gauche, en liaison avec le conseil général, a un temps d'avance sur la droite, d'autant que ce projet est capital pour l'ensemble des communes du Cap

 La droite n'a fait que gérer sans prévision, sans prospective, privilégiant constamment la vitrine du centre ville au détriment des quartiers, des difficultés de circulation (rappelons le projet de petit train), du traitement des endroits essentiels (ronds points: le Stum, Kérivoas etc..) et j'en passe. Il serait trop long d'énumérer ce qui reste à faire, après 13 années de retard dans les quartiers d'Audierne. Inutile de proposer aux visiteurs un circuit des lavoirs si on n'entretient pas les lavoirs. Bon courage aux successeurs qui devront sans doute changer de mode de gestion: ne pas chercher à aller trop vite sans savoir où on veut aller, qualification généralement attribuée aux cow-boys dans les films westerns. La gestion municipale, comme toutes les gestions, privées ou publiques est  affaire de  prudence et de réflexion, le mode "on verra bien après et plus tard" étant réservé aux projections d'origine  américaine qui sont   destinées uniquement au divertissement.

  La conclusion paraît évidente: Votez et votez bien   

********

undefined



  [ Réalisation: Spartacus, simple administré, électeur  de 2ème classe selon la définition donnée par Pierre-Jakès Hélias (le cheval d'orgueil), et fils de plouc selon Jean Rohou (éditions Ouest-France) ]

   

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 10:33

 

Municipales: Audierne-Esquibien. Accusation et Plaidoiries

 

 Comparons les promesses environnementales des candidats déclarés aux prochaines élections municipales de 2008, avec leurs résultats pendant qu'ils sont ou étaient aux affaires, à savoir :

  - durant 6 années (1995-2001) comme adjoint chargé de l'environnement à Audierne et non réélu en 2001 pour un des candidats tête de liste  à  Esquibien  aujourd'hui,

  - et durant 13 années (1995-2008) pour l'équipe issue de la majorité sortante à  Audierne.

Ci-dessous, quelques photos prises à Audierne et à Esquibien. qui mériteraient d'être classées X . (Réservé aux électeurs-déconseillé aux moins de 16 ans ). C'est un reportage sur les réalisations municipales et le bilan des sortants,  écologiquement vôtre. Nous ne manquerons pas de leur manifester notre gratitude en souvenir des pollutions visuelles et autres, que quelques parterres de fleurs ne sauraient faire oublier, d'autant que le budget "jardins" n'échappera pas à une révision  

undefined



L'ancienne clinique d'Audierne. Elle s'est encore améliorée récemment dans l'indifférence générale 

 

 

 

 Ci-dessus 4 images de la rue René Autret à Audierne. Et dire que René Autret fut un vaillant patron de bateau de sauvetage, hier décoré de la légion d'honneur à La Sorbonne par l'Amiral Duperré, aujourd'hui honoré par le musée maritime et si peu respecté par la rue qui porte son nom. Ces images ont été prises à 200 mètres du domicile  personnel  d'une élue, adjoint au maire d'Audierne durant 13 années ( et rémunérée comme telle ) .

 Erotique non ?? 

undefined

 La rue Marcel Paul à Audierne (très suggestive)

 

 Ci-dessus 2 images de l'ancienne école de pêche d'Audierne. Elle s'améliore également quotidiennement. Mais au fait, un permis de construire avait été affiché, avant les élections législatives de ....qui avaient valu l'élection du maire de Le Guivinec, dont le suppléant était le maire d'Audierne ???? Il était question d'un centre d'instruction pour l'environnement !!!!
 Erotisme ??

 

 L'ancienne glacière d'Audierne

 

L'usine Bonis

 

 Les virages jouxtant "les marines d'Audierne". Certains appellent ce mur "le mur des Lamentations". D'autres disent "le mur de la honte"

 Une venelle annexée par un riverain sans doute autorisé

 

 

 

un trottoir sur la route de la Pointe du Raz à Audierne 

Il y a aussi de belles images à Esquibien

 

 

Suggestif non ??

Et tout le monde s'en fout !!!!

Chacun sait que les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent !!!! Mais, se moquer du monde (on devrait dire se foutre) n'est pas très correct !!!! On fera demain ce que l'on n'a pas fait hier !!!! Allons donc !!! on nous prend pour des gogos !!!

Si les "sortants-candidats" d'aujourd'hui ne sont pas responsables, c'est qu'ils n'auront été que des potiches durant leur mandat et les potiches ne servent qu'au décor. Potiche durant 13 ans, hommes d'action demain !! Merci !!

 Ou alors, ils se désolidarisent  des responsables, tant qu'ils exercent encore et qu'il en est encore temps parce que:

 - l'un a été battu hier aux élections législatives comme suppléant,

- les deux sont  aujourd'hui battus par forfait aux élections municipales (de 2008) !!!

Des actes SVP, assez de promesses !!!! On peut encore agir sans attendre quand on a le pouvoir. Les électeurs attendent !!! L'indécence ne concerne pas exclusivement les moeurs et  certains  films  ou lectures. Elle peut aussi être municipale. Le mépris de l'environnement est le contraire de ce qu'il faut faire, avec ou sans fleurs à la boutonnière. C'est le mépris de ce que nous avons reçu de nos Anciens:

la terre !! 

Mépriser la terre c'est aussi mépriser les gens!!!

Plus de 20000 lecteurs aujourd'hui, rien qu'ici, soit plus que le nombre d'électeurs capistes.

Quant à la lettre ouverte ici publiée, et référencée dans la presse locale et nationale (municipalement correcte et sans parti pris), elle a été lue par 391 personnes à ce jour,sauf par  les candidats puisqu'ils n'y répondent pas

Intéressant non ???

la parole est à la défense dans la rubrique des commentaires

Avant la délibération du jury et le
 verdict des urnes


A suivre !!!

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 16:39

Informations-Revue de presse

Références : Le Figaro édition du 13-02-2008

http://www.lefigaro.fr

Article "notez votre maire

texte d'une question posée par un intervenant

"Les questions posées dans la lettre ouverte publiée sur les blogs http://konchennou.over-blog.com   et

http://cap-sizun.kontadennou.over-blog 

n'ont pas reçu de réponse  à ce jour.

Pourquoi ??" 

Les explications des candidats seraient souhaitables

 

Références : Le Télégramme de Brest, edition du 12-02-2008

http://municipales2008.letelegramme.com

TEXTE D'UNE QUESTION POSEE PAR UN INTERVENANT: COMMUNES d'Audierne et Esquibien

"Les blogs

http://konchennou.over-blog.com

et

 http://cap-sizun.kontadennou.over-blog.com

ont publié une lettre ouverte adressée auc candidats aux élections municipales d'Audierne et d'Esquibien. En avez-vous connaissance et envisagez-vous d'y répondre ? Remerciements

*****

Remerciements exprimés à "Le Figaro" et au"télégramme de Brest" qui ont accepté cette publication.

 

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 15:55

Municipales: point de situation provisoire N° 2

Cet article est relayé par Alain sur le blog errances:

http://www.errances.info

Les choses évoluent, calmement par endroits, de manière plus agitée ailleurs. Les candidats  se font connaître et certains ont déjà publié leur liste. Les commentaires vont bon train, mais surtout  dans les chaumières. Passons en revue quelques communes, liste non exhaustive comme on dit.

  Audierne: 2 listes connues sont en compétition, listes fermées comme il se doit, signe évident d'une démocratie relative et peu participative. L'une des listes, celle de gauche, est emmenée par la conseillère générale; l'autre par le premier adjoint sortant.

  Sur la liste de gauche, seule la tête de liste fait partie des élus sortants. La liste de droite, dite apolitique (bien que issue d'une municipalité de droite) affiche 4 sortants dont 2 adjoints de la précédente municipalité. Sur cette liste on remarque l'absence de plusieurs adjoints sortants, dont celle de l'adjoint (e) chargé des affaires sociales qui n'aura  effectué qu'un seul mandat. ( était également chargée des affaires sociales à la communauté de communes).

  En clair, duel classique en prévision, les prétendants présentant un programme et les sortants un bilan qu'ils revendiquent semble-t'il. Comme dit précédemment, dans un bilan on trouve le +, le -, et l'électeur fait la balance.

  Une dernière remarque: internet ne semble pas devoir être utilisé à Audierne, ce qui permet aux candidats, toutes tendances confondues, d'ignorer la lettre ouverte ici publiée. Ne désespérons pas. Cela peut venir.

  Notons encore la présence sur les 2 listes  de candidats dont on dit qu'ils sont peu connus. Ce n'est peut-être qu'une stratégie qui cependant.....surprend quelques audiernais paraît-il . Simple propos des chaumières, de la France profonde. A moins d'une surprise de dernière heure. Mais, en serait'-elle une ?? Ah, ces chaumières

 

environn-2-20-03-06-020.jpg 

exemple d'environnement à inscrire au passif de la commune d'Audierne. La ruine ci-dessus existait déjà quand le candidat aujourd'hui  tête de liste à Esquibien était chargé des problèmes d'environnement à Audierne 

( La rue René René Autret commence dans  dans la rue Charles le Goffic.

Elle est visible sur google maps et sur geoportail. La casse de voitures est très nettement visible).

 

  Esquibien  : Egalement 2 listes connues aujourd'hui, partiellement car les noms de tous les participants ne sont pas encore publiés. Celle de la municipalité sortante observe un silence prudent, n'en doutons pas. L'autre liste, du même bord, donc de sensibilité droitière  pour faire simple, a commencé à se manifester sur internet, preuve incontestable d'une certaine maîtrise des techniques modernes de communication. Reste à savoir quelle est l'audience d'internet, dans les chaumières de certains villages dont je ne citerai pas le nom.

  Mais puisque nous sommes en fait dans un duel, moins classique droite-droite, remarquons l'absence (provisoire peut-être) de la gauche, ce qui pourrait faire l'objet d'une analyse. La gauche serait absente des municipales à Esquibien, pour la 3ème fois cpnsécutive. Explication ?? N'anticipons pas !!

  Donc, 2 listes en compétition, l'une celle des sortants avec un bilan, l'autre, celle des postulants avec un projet. Toutefois, les postulants ne pourront ignorer les références de leur tête de liste, ex-adjoint à la commune d'Audierne dans laquelle il était chargé de l'environnement, et non réélu en 2001. D'autant qu'ils ont déjà fait savoir que l'environnement était inscrit à leur programme. De ce point de vue donc, on peut considérer que les 2 listes ont le même passif

 

exemple d'environnement à inscrire au passif de la commune d'Esquibien

  Cleden : le combat fait rage sur le forum du Cap-Sizun, et pas à fleurets mouchetés. Une  seule liste connue: celle des postulants (démocratie, dialogue et transparence) qui ont déjà publié un document intitulé "la claque"  lequel   a mis le feu aux poudres. La presse locale ayant publié les photographies des candidats de cette liste, on peut jeter un coup d'oeil. Les méchants de l'ADDIC ne présentent pas de mines patibulaires, pas de "couteaux entre les dents", et les  fourches ne semblent pas sorties. Pas de silhouettes fugitives comparables à celle de l'Ankou, rasant les murs à la nuit tombante pour distribuer la prose subversive. De plus le maintien de l'ordre semble  assuré en raison de la présence d'un ancien gendarme sur cette  liste. L'éventualité d'un combat des quinze reste cependant plausible par analogie au combat des trente (2 fois 15) qui nous permettra peut-être d'entendre une phrase célèbre du genre "bois ton sang clédinois, la soif te passera". (Référence à Beaumanoir).  Pourtant le forum s'est emballé et cela a donné lieu au départ d'un participant, généralement assidu. Les raisons ne sont pas rendues publiques actuellement. Notons encore que pour l'instant, le débat se limite à un duel "clédino-clédinois", car malgré l'ouverture du sujet à d'autres communes, le silence est d'or. Ajoutons que les chapelles ont encore de beaux jours devant elle, puisqu'on a cru apercevoir le président des amis d'une chapelle sur la liste des "méchants". Attendons donc la liste des "pas méchants". L'une des raisons de la discorde se trouve dans l'actuelle mairie, qui est en fait l'ancien presbytère. Si l'on ajoute que le premier maire de Cleden fut le Recteur de la paroisse dont personne n'a jamais su s'il était prêtre réfractaire ou jureur (constitutionnel) on peut comprendre que la lutte a donc pour objectif la conquête du fauteuil municipalo-ecclésiastique, dans le contexte de l'héritage précité , marqué par dès le départ par la duplicité de celui qui n'avait jamais avoué sa véritable situation.  Affaire à suivre

  Plouhinec: La municipalité sortante a publié sa liste. Elle rencontrera sur sa route 2 autres listes: une classique  de gauche qui revendique son étiquette, et une 2ème liste, sans doute en désaccord avec les sortants et qui affichera des options différentes. Pour l'instant, calme et courtoisie semblent de rigueur

  Pont-Croix: Une liste connue "Pour que revive Pont-Croix". Comme elle n'est pas issue de la municipalité sortante qui se qualifiait de gauche, et malgré la présence pressentie de 2 listes de gauche, disons seulement qu'elle revendique le slogan "démocratie, laïcité et ouverture". Je laisse au lecteur le soin de la qualifier politiquement 

 

  Autre communes:  il 'y a pas suffisamment d'éléments pour en parler. Signalons à Plogoff, une liste de gauche (connue), qui rencontera une liste ouverte (en cours d'élaboration). Nous avons déjà évoqué les listes ouvertes: à Primelin, à Meilars, et peut-être ailleurs. Quant à Goulien, Beuzec, Mahalon, j'espère que personne n'est oublié, calme apparent. RAS.

  Et n'oublions pas que, dans tous les cas, toutes les communes connaîtront leur nouveau maire le mois prochain. Certains diront pour le meilleur, d'autres diront pour le pire

 

Et si on ne dévalorisait pas notre Pointe du Raz par des images indécentes ??? 

  A suivre....

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 11:20

Municipales: lettre ouverte

Municipales: Lettre ouverte

à l'attention des candidats tête de listes aux élections municipales de 2008 à 
Audierne 
et à 
Esquibien
(Ceci pourrait concerner d'autres communes. Il n'y a pas d'exclusivité)

(Lue à ce jour: 28-06-O8 par 1061 personnes dont 180 sur le blog errances:

http://www.errances.info)

******

Mesdames, Messieurs

Les blogs cap-sizun. konchennou et cap-sizun. kontadennou publient depuis plus d'un an de nombreuses photographies assorties de commentaires qui font ressortir certaines insuffisances constatées dans vos communes respectives. Vous avez décidé de vous présenter aux élections municipales et, à cet effet, constitué une liste de candidats. Votre programme va suivre. Au delà des bonnes intentions que vous ne manquerez pas d'afficher, assorties des promesses habituelles comme celles que l'on peut lire sur ces blogs à propos des élections de 2001, l'heure est venue de vous poser quelques questions très concrètes qui vont au-delà des idées générales. Ces questions sont inscrites ci-dessous. Bien-sûr, vous n'êtes pas obligés d'en prendre connaissance, mais vous ne ferez croire à personne que vous n'êtes pas au courant des méthodes modernes de communication. En conséquence et sans plus attendre je vais publier ici une liste de questions, accompagnées par quelques photos. Je m'engage à publier vos réponses à condition qu'elles ne soient pas anonymes. J'ajoute que l'absence de réponse vaudra réponse et signifiera que, sous prétexte de ne pas être informés de la demande, vous ne répondez pas. Ceci permettra aux électeurs ainsi qu'à moi-même de tirer leurs conclusions personnelles. Pour ma part, je serai amené à considérer que vous n'entendez pas, si vous êtes élus, donner suite aux questions ici posées, ni  vous intéresser aux situations qui ne peuvent être appelées autrement que nuisances et atteintes à l'environnement. Les municipalités sortantes présentent un bilan et dans un bilan on trouve toujours 3 colonnes: +, -, balance. Les électeurs feront la balance.
 A vous lire, avec ma considération.


XXXXXXX 


Audierne  



1- Les virages de l'ex-usine Queïnnec (marines d'Audierne). La dangerosité de la situation laissée par la municipalité sortante n'échappe à personne.  Que proposez-vous ?

2- Comment comptez-vous trouver une solution au sujet de l'ex-école de pêche, l'ex-clinique, l'usine Bonis et toutes ces images indignes d'une commune prétendue touristique


undefined




3- Que comptez-vous faire pour les quartiers, pour la rue René Autret en particulier, pour la ruine située à l'entrée et  plus encore la casse de voitures à l'intérieur , casse exploitée en toute illégalité ?
undefined




undefined





4-  Quel est votre sentiment sur le sort et l'implantation actuelle de la bibliothèque et par voie de conséquence sur la vente du bâtiment des logements instituteurs de l'école Pierre Le Lec. Certains d'entre vous ont par leur vote approuvé cette vente. Peuvent-ils justifier leur choix ? 
4- Port de plaisance: Pollution par absence d'aire de carénage ?  . Ravitaillement en carburant des navires de passagers ? Quels sont vos projets ??
5 - Accès des handicapés à la plage d'Audierne d'Audierne-Esquibien. La plage est située massivement en dessous du niveau de la route. Une allée  roulante (réservée aux fauteuils) pourrait se faire à la limite d'Audierne et d' Esquibien . J'en ai exprimé personnellement  et verbalement la demande à Monsieur le maire d'Esquibien. C'était il y a 20 ans. Sans suite. Qu'en pensez-vous ??
6- Au-delà des idées générales, avez-vous une bonne connaissance  de la voierie audiernaise. Quel est votre programme ??
7- Considérez-vous que l'emploi d'un saisonnier se justifie en été exclusivement pour s'occuper de la zone bleue ? Le personnel municipal n'est-il pas suffisant à votre avis ??
8- Comptez -vous associer les audiernais à la cérémonie annuelle des voeux, réservée par les sortants aux élites audiernaises dont tout le monde ne fait pas partie 
9 - Que pensez-vous des commissions de quartiers, du rôle des élus dans leur quartier, et comptez-vous ouvrir les commissions municipales à des citoyens  non-élus ? Et à propos de venelles annexées par certains riverains pour leur usage personnel, quelle sera votre position ?


undefined



10-  Que comptez-vous faire pour assurer les limitations de vitesse des véhicules dans certaines rues ? exemple: une pancarte de limitation à 30 à l'heure dans la rue Charles Le Goffic , rue qui dessert 2 écoles et pancarte que personne ne respecte. La rue du 14 juillet, route de la Pointe du Raz sert parfois de piste d'entrainement pour certains motocyclistes et traverser cette rue à pied relève de l'exploit sportif. N'est-ce pas le maire qui est l'interlocuteur du conseil général  pour intercéder en faveur des personnes âgées??
 11- Que comptez-vous faire pour réaliser une salle polyvalente à Audierne, et comment pensez-vous concrétiser ce projet
12- Quelle est votre position au sujet de l'installation d'un point informatique dans les maisons de retraite en général et celle d'Audierne en particulier ?
13 - Comment voyez-vous le désenclavement du Cap-Sizun, et que comptez-vous faire pour le voir aboutir


Esquibien
1- Comment voyez-vous l'avenir du projet immobilier de Lezongar ? A suivre ou à classer. Si vous décidez de le suivre, quelle est selon vous l'incidence sur la voierie existante ou à créer. Quel sera l'impact de ce projet sur le traitement des eaux usées (station d'épuration)
2-  Quelles dispositions prendrez-vous au sujet des épaves de voitures abandonnées au bout de la route de Tremaria, dans le voisinage de la chapelle du Menez-Braz et au sud de chapelle de Sainte Brigitte ?

undefined




3- Que pensez-vous du projet de construction concernant le club nautique CNCS ? Quel est selon vous , le meilleur emplacement pour réaliser une construction ?
4- Commissions de quartiers ! Comment les voyez vous ?

*******  
Cette liste n'est pas exhaustive. Elle pourra être complétée par les questions ici posées par et dans  les commentaires. Elle pourra aussi être adressée aux candidats d'autres communes du Cap-Sizun, selon les besoins qui se feront connaître. Seule réserve. Les demandes devront être authentifiées et il, ne sera donné aucune suite aux interventions anonymes 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 11:09

 

Municipales: Pièces à conviction

Municipales: pièces à conviction

  Il est parfois nécessaire d'apporter la preuve de ce que l'on écrit pour éviter toute accusation de dénigrement systématique. Les documents ci-dessous sont authentiques , donc incontestables
C'est comme avant une décision de justice: l'exposé des faits, l'accusation ,  l'étude des preuves et pièces à conviction, le réquisitoire et les plaidoiries et enfin, le verdict 

********



Copie de lettre adressée le 15-01-2002 à Monsieur le Maire d'Audierne par (à l'époque), une conseillère municipale, aujiourd'hui conseillère générale et candidate tête de liste aux élections municipales 

Photo-018.jpg


   La réponse du maire d'Audierne datée du 5 février 2002

Photo-015.jpg
Photo-016.jpg 

Et depuis, il ne s'est rien passé. Pas d'éclairage public , sauf un lampadaire en toute extrémité qui éclaire une propriété privée et toujours une casse de voitures totalement illégale !!


La rue Autret aujourd'hui






undefined





ci-dessous, la ruine inconnue du premier magistrat audiernais. Propriétaire ????


environn-2-20-03-06-020.jpg

L'échange de correspondance ci dessus, s'est effectué, suite à la demande d'un riverain auquel le maire n'estimait pas devoir répondre, malgré plusieurs requêtes écrites . On remarquera que l'éclairage public 

 "doit faire l'objet d'une nouvelle concertation" (en 2002). 
Nous sommes en 2008, et il n'y a  eu ni étude ni concertation. Pourquoi ?? Conséquence: toujours pas de lumière dans cette rue qui appartient  pourtant à la voierie municipale. Il s'agit peut-être de faire en sorte que la casse de voitures soit le moins visible possible, au moins la nuit. Mais, certains élus d'aujourd'hui ont eu l'occasion de voir les lieux, en l'état, et récemment. N'en disons pas plus, pour l'instant , d'autant que les lieux se situent à environ 200 mètres du domicile personnel d'une élue audiernaise, adjoint au maire depuis 13 ans. Mais son quartier ne doit pas l'intéresser !!!
 Les eaux pluviales ne sont pas mieux  traitées. Donc elles vont où elles peuvent. Le problème aurait pu être traité en même temps que les travaux d'assainissement qui ont nécessité la réfection de la chaussée. Hélas !! L'entreprise chargée de l'assainissement estimait que le traitement des eaux pluviales se solderait par une plus-value de 10 %. Mais, on n'avait sans doute pas 10 % !!! A moins que l'on ai voulu concurrencer le projet de piscine du Cap puisque le bain de pieds gratuit est garanti aux riverains;
On remarquera encore, que 
la police municipale est intervenue à plusieurs reprises, sans résultat
La police municipale est faite pour appliquer la loi jusqu'à preuve du contraire.  Certains ne sont donc pas obligés de se plier aux injonctions de la police municipale. Deux catégories de citoyens par conséquent : ceux qui respectent les règles et ceux qui ne sont pas concernés. Curieuse méthode de gestion et d'exercice  de la  responsabilité.
Mais au fait, on dit qu'il s'agit d'une propriété privée. Il ya donc un propriétaire qui paie des impôts et exerce la responsabilité de ce qui se passe sur sa propriété. Qui doit s'occuper de gérer ce type de situation: l'autorité ou les voisins ???


Se revendiquer de la municipalité sortante!!!! Soit, mais  pour le meilleur comme  pour le pire. 
C'est la règle du jeu. Les électeurs apprécieront






un trottoir de la rue du 14 Juillet

Les photographies ci dessous ont été prises le 8 juillet  1998 à 15 heures 30 par huissier de justice ainsi qu'en témoigne le tampon figurant sur les clichés. L'huissier a par ailleurs dressé constat  de la détérioration du trottoir le même jour à la même heure


Trottoir.jpg



Le même trottoir en 2007


PIC-0945.JPG


Ce trottoir a été  détérioré  en 1998. En 2008, soit 10 ans plus tard, rien n'a été fait. En 1998, un élu d'Audierne était chargé des problèmes relevant de l'environnement.  Il n'a pas été réélu en 2001 à Audierne . 
Aujourd'hui, il se présente à Esquibien, comme tête de liste. N'oublions pas que Esquibien dispose de ses propres épaves de voitures, écologiques sans doute.
Aux électeurs de juger  après consultation des 
Pièces à conviction


undefinedVisitez Esquibien. Bonne visite !!

Et pour terminer, un petit coup d'oeil sur les promesses de la municipalité sortante datant de 2001

Promesses-2001.jpg

****
Commentaires

On remarque:
 - dans la rubrique "urbanisme-travaux", suppression de nombreuses ruines

environn-2-20-03-06-018.jpg



photo de l'existant aujourd'hui inconnu du premier magistrat semble -t'il

- Dans le chapitre  "Des projets": porter nos efforts sur les quartiers pour améliorer le bien-être de tous les Audiernais (plan pluriannuel de réfection des chaussées, enfouissement des réseaux).



environn-17-3-06-043.jpg


Ici, nul besoin d'enfouissement de réseaux, il n'y a pas de réseaux. Pas plus d'éclairage public que  de récupération et canalisation des eaux pluviales. Donc c'est simple: certains quartiers n'ont besoin de rien si on se réfère à l'action municipale. 
Comme quoi, les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent.
 C'est tellement facile de promettre et d'appliquer le vieux principe du
votez pour moi et, je m'occupe du reste

.

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article