Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 16:18

 

Audierne: 17 mois soit 500 jours. Editorial  9/2009- 2ème  partie 

Laissons  Soaz, Jeanne -Yvonne et tante Philo pour revenir dans notre bonne ville d'Audierne d'aujourd'hui, et  voir comment qu'elles vont les choses avec nous s'pas !!








2ème proposition: Sécuriser le marché

Deux articles ont déjà été consacrés à ce sujet. Consulter les liens

Audierne: Circulation et stationnement. Point de situation

Audierne: marché du 11-07-2009

La sécurisation annoncée du marché était une manière déguisée d'annoncer un nouveau plan de circulation sans en parler. Bel exemple de langue de bois ou de vocabulaire qu'il faut savoir interpréter. Pour tout le monde, le nouveau plan de circulation est tombé du ciel, et les audiernais en sont tombés des nues. Sans compter les capistes pour lesquels Audierne est un point de passage obligé.Si encore les choses avaient été améliorées, on comprendrait. Mais quand c'est douteux voire inverse...... on peut s'attendre à..... et imaginer que....!!
Malgré la légitimité qui, répétons le, n'est pas en cause. Mais légitimité signifie aussi  responsabilité, d'autant  que la réalisation sur le terrain n'est pas obligatoirement la meilleure solution,
 toute légitime qu'elle soit !! 

3ème proposition:  améliorer le stationnement

voir les liens précédents

4ème proposition: sensibiliser au respect de l'environnement

Qui donc a dit que l'exemple venait d'en haut ?? Alors regardons !!






Poubelles sur la voie publique, rue Charles le Goffic qui dessert les écoles de Sainte Anne et Saint Joseph, ainsi que les églises et cimetières. Pas d'emplacement aménagé, ce qui augmente la dangerosité pour les piétons frôlés par les voitures.  Pour vider ses ordures il faut tenir compte de la circulation et attendre que la voie soit libre puisqu'il n'y a pas de trottoir.  On avait pourtant parlé de trottoirs non ?? Un peu moins d'argent pour les fleurs et un peu plus pour les trottoirs et les quartiers  serait une bonne mesure  dans une ville à prétentions touristiques  !! OK Watson ?? Au fait, à qui appartient le terrain bordant la voie publique à cet endroit  précisément (parcelle cadastrée AB 121) ?? On pourrait peut-être y faire un emplacement à poubelles pour dégager la chaussée  non ?? Avec l'accord du propriétaire évidemment. D'où l'intérêt de savoir qui est propriétaire !! Bonne question non ?? On attend la réponse !!
Un peu moyennageux non ?? Sans compter l'esthétique qui mérite un super bravo.

Voici d'autres exemples de poubelles:



Près de l'aquarium



Rue Aristide Briand
On peut ajouter que, si on voulait contester l'ancienneté des photos (de 2008) cela signifierait que rien n'a bougé depuis cette date. OK Watson ??
Que l'on ne dise pas que les ordures sont sous la responsabilité de la communauté de communes. Les ordures oui, mais les emplacements de poubelles non !!






L'ancienne clinique. Voir le lien:

Municipales: lettre ouverte

Municipales: Pièces à conviction

Audierne : les choses bougent
(sur le blog kontadennou)

Oui mais, les choses ne bougent plus !!





Le futur casino d'Audierne (ci-dessus)



Le futur logement de fonction du futur directeur du futur casino, de la future station balnéaire d'Audierne. Voilà pour le futur. Pour le présent voir la photo et pour le passé, il faut savoir que  l'état actuel des lieux, n'a pas évolué depuis l'époque où, celui qui est  maire d'Esquibien aujourd'hui , était élu audiernais chargé de l'environnement, donc de 1995 à 2001. Il n'a pas été réélu à Audierne aux élections municipales de 2001. L'observation vaut également pour le trottoir précédemment cité et détérioré en 1998 donc durant la même mandature. Conclusion: on peut être remercié poliment  à Audierne , peut-être ou sans doute sur des critères environnementaux,  et élu à Esquibien sur d'autres critères ou alors... ???

Alors : l'environnement, c'est une théorie ou une pratique ???
 
Oh ma Doué, enfin la cerise sur le gâteau

La venelle de l'environnement qui appartient au domaine public audiernais








Ci-dessus 3 photos de la célèbre "super venelle de l'environnement", embranchement dans la non moins célèbre rue René Autret. Le Moyen-âge, et pas beaucoup de fleurs  ?????  Esthétique  non ?? Dépotoir ??
Domaine public squatté ??


Pas de photo de l'éclairage public dans la Rue Autret, le problème n'ayant même pas été abordé. Quant à la casse de voitures, elle a fait l'objet d'une petite purge ( hors caravanes) avant de se reconvertir dans les affaires maritimes. Regardez:






Déjà 3 "espèces de bateaux" !! Un début de flottille non ??
 En vue de la prime à la casse pour sortie de flotte  peut-être !! Et de beaux restes du

 
"petit cimetière de voitures"
désormais valorisé par les moteurs hors bord

Voir les liens : 

Municipales: lettre ouverte

et

Municipales: Pièces à conviction

Mais où donc sont passées les commissions de quartiers, les délégués de quartiers et tout ce qui concerne la très théorique démocratie participative, sans doute réduite à un simple slogan de campagne !! Il paraît que l'on pourrait  voir  ce slogan revenir à la surface (avec ses jurys citoyens)   dès les prochaines échéances (en  mars 2010,  soit dans 7 mois pour les élections régionales, et en mars 2011 élections cantonales partielles qui nous concernent).  D'ores et déjà les universités d'été s'activent et on parle aussi de "primaires" ici ou là  !!
 La comparaison entre la théorie, telle qu'elle est (et sera) prônée en haut, et la pratique, telle qu'elle est mise en application en bas, risque de ne pas être lugubre .Si "jury citoyens" il y a , la lutte sera chaude entre certaines communes pour savoir laquelle obtiendra la palme d'or du festival environnemental capiste.  Il suffira de regarder ce qui se fait et ce qui ne se fait pas  dans une commune de la tendance concernée ,

 Audierne par exemple

ou ailleurs !!


Les meilleurs généraux ne peuvent pas gagner une guerre s'ils n'ont pas à la base de bons caporaux. Les élus locaux sont les caporaux et  les hommes de base du système auquel ils adhèrent, quelle  qu'en  soit  la couleur, et ils sont jugés non sur leurs intentions, mais sur leurs résultats. Dans tout système hiérarchisé, on doit s'adresser à la hiérarchie responsable pour faire améliorer la qualité  de la "bouffe", mais c'est tout de même la base qui est chargée de nettoyer le réfectoire non ?? C'est ainsi et pas autrement. Ce qui veut dire que la base qui correspond aux fondations d'une maison peut desservir le sommet, donc déstabiliser  l'ensemble de la construction. Dans ce cas, la direction  comme l'architecte se verront dans l'obligation d'en tenir compte, à moins de préférer faire l'impasse  en acceptant certaines  conséquences  prévisibles. De même une religion se pratique à la base, dans les paroisses et non au sommet dans les évêchés par exemple. Pas de bonne hiérarchie religieuse, avec tout ce que cela comporte sans  bons curés  sur le terrain pour s'occuper  des fidèles  
Résultat et conclusion garantis sans ambigüité, avec ou sans "primaires" puisque ce mot est à la mode !!!  
Quant à l'environnement, c'est plutôt une théorie qu'une mise en pratique. A suivre donc !!!
A moins que l'environnement ne soit du ressort exclusif du ministère  qui porte son nom, ce qui serait surprenant !!

******
Alors, que l'on ne dise pas que les blogs du genre de konchennou veulent nuire à qui ou à quoi que ce soit. Konchennou dénonce publiquement et à voix haute les énormités  scandaleuses constatées ici ou là, et  suggère les corrections indispensables à apporter pour obtenir un environnement  minimum digne de ce nom, et ce dans l'intérêt général . Car l'intérêt général a toujours raison. On le voit bien aujourd'hui avec les algues vertes. Hier on aurait cloué au pilori ceux qui tentaient de faire connaître le problème. Aujourd'hui la décision d'agir est prise, mais le temps perdu ne se rattrapera pas.
Ce qui précède vaut bien une réunion de commission dans le cadre de la démocratie participative non ? Ou alors, c'est le simple point de vue d'un citoyen non désigné comme  membre d'un quelconque  jury,
avec ou sans "primaires"  !!!
Konchennou n'est pas anti quoi que ce soit. On a vu naître un blog qui s'intitule "Anti..." dans une commune voisine . Konchennou est plutôt "pro" comme propreté , protection et même prospective s'il fallait préciser, car on n'a pas le droit de laisser certains spectacles dévaloriser les beaux paysages du Cap-Sizun. Il y a contradiction entre la  grandiose Pointe du Raz et certains quartiers d'Audierne par exemple (pas uniquement Audierne d'ailleurs).
Mais, "promettre" et ne pas tenir les promesses qui s'avèrent donc fallacieuses relèverait plutôt   de

 "l'anti" effectivement.

Lien:

Municipales: lettre ouverte

Et il est temps de s'y mettre Gast Milhast !! !! Oui, c'est encore un coup de gueule !!

C'est facile de critiquer et  demander l'intervention des responsables quand on est dans l'opposition et de ne rien faire quand on est soi-même confronté au problème posé parce que l'on est dans la majorité cette fois.

****
Suite des conversations au lavoir

****

Tante Doxie (Eudoxie qui n'avait encore rien dit)


Encore toi Watson .....!!!Arrête un peu de faire le

 
"Toullig Diwarlerc'h"
 
(celui qui ne comprend jamais rien)

 "Mad da c'hoari troadig-kamm"
!!!

 (bon pour jouer à la marelle; autrefois les gosses disaient aussi toullig-Kam, petit trou boîteux,
 appellation impropre) !!!

Pas même bon pour  attraper un  petit "castrec" à Beg Nervily avec  leurs gros moteur "z'orbor"  comme y z'ont tous s'pas !! Vous les avez vus faire " vroum vroum" devant le Raoulic, le nez en l'air avec eux qu'on dirait des torpilles comme si c'était la guerre. Ousqu'on va là avec des choses  comme ça   ?? Pas même capable d'aller jusqu'à "la Gamelle " sans leur machin avec le  satellite de je sais quoi  comme y disent tous. Gast !! Et faudrait aussi mettre un rond-point au bout du Raoulic pour les faire aller  plus doucement un peu non ??


Tante Zoé


Tu dis bien comme y faut dire les choses comme elles sont. Assez comme ça avec eux s'pas .Y seraient même pas capables d'aller d'Audierne à Poulgoazec à la godille.  Pour faire du "reuz" (bruit)  y sont bons alors le poisson tu parles. "Vroum vroum" et les "pesked" (poissons) vont se cacher derrière le "bezhin" (goëmon) que plus personne les voit tiens  s'pas. Triste que c'est.
Encore heureux que mon Jean-Clet y voit pas ça au moins gast alors !!!
  
*****  

Les Plus tout de même



L' ancienne usine Bonis est démolie. Une construction est en projet
Notons encore que la chaussée a été refaite  dans les virages des marines d'Audierne, ex usine Queinnec. La construction d'une nouvelle capitainerie est en cours au port de plaisance. On en a déjà parlé à propos de la bibliothèque condamnée à l'exil hors centre ville, ce qui s'est fait sans états d'âme.
Tout cela en 17 mois...c'est une affaire qui tourne !!!  Pourtant, nos élus sont souvent "hyperprésents" dans la presse locale. Pour  informer...... sans doute par l'action psychologique et une communication très personnalisée,  comme leurs  prédécesseurs, mais dont les résultats....... seront à vérifier !!!!! ????  !!!!

Sans oublier les fleurs +++ pour les uns ou - - - pour les autres !!!!!! ????

Passons sous silence les projets farfelus annoncés par le "Télégramme de Brest" en date du 20-08-09, à l'issue d'une réunion d'association, concernant en particulier l'enclos des Capucins .  Acheter les Capucins, alors qu'on a vendu à un promoteur immobilier, au même endroit un terrain, sans la moindre opposition, sachant  que la majorité d'aujourd'hui constituait l'opposition d'hier. 
(Cette observation vaut également pour la capitainerie-bibliothèque). 
La commune  d'Audierne avait acquis ce terrain  pour construire un foyer-logement,
projet abandonné par la suite  ??
Qui plus est, acheter en souscription ??
Arrêtons de rêver et revenons sur terre, à Audierne !!

Conclusion

La nouvelle municipalité semble vouloir privilégier les réalisations éphémères comme les  plantations  de fleurs ou  les sapins de Noël. C'est son choix. Répétons qu'il est légitime.  Mais qu'en restera -il après la floraison ??

"Et rose elle a vécu ce que vivent les roses, l'espace d'un matin"

L'avenir dira si ce poème écrit par François de Malherbe, va se révéler prémonitoire pour l'avenir d'Audierne et par voie de conséquence du Cap-Sizun. Des échéances arrivent, dont l'une dans 7 mois ; elles seront très certainement  riches en enseignements, si on veut bien comparer ce qui se dit "en haut" et ce qui se fait, comme ce qui ne se fait pas "en bas". La prescription des médicaments devient urgente pour traiter la maladie !!!
 Nous n'avons pas parlé de ce dont on ne parle même pas: 

- de l'aire de carénage pour les bateaux de plaisance qui rejettent toujours leurs effluents dans le port

- Du désenclavement du Cap-Sizun

- De l'accès des handicapés à la plage. Ce n'est peut-être pas une urgence, puisque  les handicapés ne font pas de bruit. Raison de plus !!
Alors, super gros coup de gueule pour eux  !!

- De tout ce que les audiernais attendent, souhaits exprimés par leur bulletin de vote d'il y a 17 mois et dont il n'entendent même pas parler . Il y a donc urgence à redéfinir les priorités qui ne sauraient être les pots de fleurs à profusion et à gogo, car les "administrés-électeurs" pourraient justement ne pas aimer
 être pris trop longtemps pour des..... "gogos"   !! 

Pro comme prospective, nous l'avons déjà dit !!

liens:
Audierne: y a du neuf avec nous Gast alors

Audierne. Beuzec-Cap-Sizun. Editorial 7/2009

Audierne, Esquibien,Plogoff et Thalassa. Editorial 5/2009 (taille d'un costard)

- Et de tant d'autres sujets et du reste .....comme la station balnéaire d'Audierne commune de  294 hectares, très difficiles à entretenir semble-t'il, tant en voierie qu'en environnement  !!!!!!!

Mission impossible ou quoi ????

Comme quoi les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent. A méditer pour s'en souvenir !!


L'avenir appartient aux électeurs et non aux pots de fleurs et comme on l'a déjà dit

 

L'histoire est un perpétuel recommencement dit-on. Thème de réflexion !!






 




******

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 15:44

Audierne: 17 mois soit 500 jours. Editorial  9/2009-1ère partie 

 

Je dédie cet article à une fidèle lectrice qui intervient ici sous le pseudonyme de Amazone, avec mon amitié








Le temps des vacances est terminé.. C'est la reprise.   Le temps de la réflexion est également terminé. Voici venu le temps du constat  qui fait suite à l'analyse de situation.
Elue le 23 mars 2008, la nouvelle municipalité d'Audierne exerce le pouvoir depuis 17 mois, disons depuis environ 500 jours. Exercer le pouvoir signifie faire des choix et en assumer  la responsabilité. A ce propos, les audiernais commencent à avoir une idée sur la question, question  à laquelle il semble intéressant d'essayer d'apporter quelques éléments de réponse. Un bilan serait prématuré puisque le temps écoulé (17 mois) correspond à seulement  (ou presque ) 1/4 du temps imparti (6 ans donc 72 mois), mais d'ores et déjà une physionomie générale se dégage ce qui permet une petite comparaison entre les promesses et la réalité sur le terrain, donc entre  les réalisations estimées prioritaires et  ce qui est laissé pour compte. Pour cela, reprenons quelques unes des grandes lignes de la profession de foi de la liste

 "Oser changer Audierne",
 
élue sans opposition,

donc responsable à part entière. Regardons le paragraphe intitulé "Audierne avenir":
Il comprend 12 propositions qu'il ne paraît pas nécessaire d'étudier en totalité, mais seulement l'essentiel

1- revaloriser les quartiers (routes, trottoirs, éclairages, propreté)

2- Sécuriser le marché et la sortie des écoles
(On ne parle pas de modifier fondamentalement le plan de circulation existant, mais ce qui est fait est fait avec ses conséquences audiernaises et extra-audiernaises. (Le plan existant était l'aboutissement de 25 années d'études, de projets, de travaux et d'investissements progressifs  assumés  par les municipalités de gauche  comme  de droite). Certes, le nouveau plan de circulation a été réalisé en toute légitimité. Il n'en est pas moins sujet à remarques dans son fonctionnement. La légitimité des décisions n'est  pas contestable, mais pour autant l'administré de base, donc utilisateur quotidien du nouveau système a le droit  d'appécier comme de ne pas apprécier, et de le dire)

3- Améliorer le stationnement

4- Aménagement du terre-plein du Stum

5-Sensibiliser au respect de l'environnement et au développement durable

6,7, 8 etc....On se limitera là pour l'instant


*****

Première proposition: revaloriser les quartiers: routes , trottoirs, éclairage, propreté

Regardons la rue du 14 juillet, par ailleurs route de la Pointe du Raz, donc empruntée par les touristes






Rien de nouveau pour l'ancienne glacière qui n'est même pas entretenue



Exemple de végétation débordant sur le trottoir (l'exemple n'est pas unique)













Trottoir rue du 14 juillet (route de la Pointe du Raz)
(dernière photo de juillet 2009). 
Comment fait-on pour passer avec une poussette d'enfant ou un caddie à commissions sur le trottoir bordant la route qui mène aux centres commerciaux ?? Les piétons descendent du trottoir sur la  chaussée pour contourner cet obstacle dangereux. Responsabilité en cas d'accident ??? Une Mamy ou une maman qui tombe et voilà la recherche de responsabilité... !!! Qui et quoi ??  Rappelons que cette détérioration a été constatée par huissier de justice en 1998 . Pourquoi ?? Parce que lorsque l'on connaît ses saints, on les honore. Honorons les donc !! Résultat assuré  et garanti en cas d'accident pour les responsables actuels malgré le constat d'héritage !!

Rappelons  encore que les limitations de vitesse ne sont pas respectées dans la rue du 14 juillet (voierie départementale à vitesse limitée de  50 kms/heure dans l'agglomération), pas plus que dans la rue Charles Le Goffic (voierie communale à vitesse limitée de  30 kms/heure). Plusieurs doléances de riverains ont déjà été exprimées, sans suite. Bien sûr, la  route de la Pointe du Raz est départementale  (D784), donc dépendante du conseil général. Chouette  alors !! Madame le maire d'Audierne assume également les fonctions de conseiller général !! Il serait donc très simple que le maire d'Audierne s'adresse au représentant du département. La réponse serait connue avant l'ouverture du courrier. Elémentaire mon cher Watson comme dirait Sherlock Holmes !!! Il suffit pourtant de regarder les piétons, généralement des personnes âgées, parfois des enfants, traverser cette rue en courant pour constater l'insuffisance de passages protégés. Situation pas très sociale,  encore moins  socialiste et contradiction totale entre la priorité accordée à la sécurité des piétons en centre ville et pas dans le reste de l'agglomération . Suggérons  un nouveau courrier du maire d'Audierne pour signaler le problème "piétons" au conseil général....!!  Mais...., on peut aussi attendre un accident pour intervenir !! Vraiment élémentaire mon cher Watson !!! C'est l'avantage du cumul qui permet de compter sur l'autre pour traiter un problème !! Dieu merci, une réforme territoriale est à l'étude et on ne peut que s'en féliciter !!

***** 

Konchennous du lavoir à la mode de Gwechall-Gozh (autrefois)





Lavoir rue du 14 juillet (route de la Pointe du Raz)

Tante Soaz-

Mais d'ousqu'il est ce Watson là  ?? Un "brugar " peut-être  (bigouden) ou alors un "Saoz" avec son nom !! 
(anglais, ennemi héréditaire d'autrefois )
******
Encore toi mon cher  Watson  ?? !!  Spontus  (épouvantable) qu'elles sont les choses avec toi quand même !!
Arrête un peu  de faire  "la moque" de nous et de Jeanne Yvonne que tu prends pour une "baja" (idiote)
espèce de   "Termaji  sale comme un timbanque  " élémentaire en plus,  va !!!! Arrête de critiquer Jeanne-Yvonne qui a son "sanctificat d'études"  et pas élémentaire comme toi, primaire marplij (s'il vous plaît) que c'est.
 Et elle en plus  elle est toujours "dibikouz" (très propre, pure) sur elle et même  avec son linge aussi  non  na !! . Rien en "distribihl" avec elle ici  (langage local=désordre), et le linge avec nous il est pas "dislivé" avec la "javel " comme on voit des fois  ailleurs (dislivé=déteint, décoloré) .  Et pas "pignous" non plus (avare). C'est pas une "strodenn" (souillon, coureuse) comme y en a beaucoup s'pas .  Non , non !! Y a pas de "flaérius" non plus avec nous ici (puanteur) pasque nous on met pas le fumier devant la porte comme  certains, ceux de...
Bon, je dirai pas qui c'est comme ça on saura  pas mais... tout le monde les connaît s'pas!!!
Du "donjer" (dégoût) même que on a  avec eux des fois s'pas !!
"Ech', Pest  " (dégoût localement)
Non mais, cent blagues alors !!
Et arrête aussi de faire du "chistrou" (des manières) avec tout comme un "marmouz dinaskar fall" que tu es  !! Sûr que tu vas t'attraper une bonne" dibidou" et que ça sera juste pour toi na   !!
 (marmouz=singe, dinaskar= déluré appellation donnée généralement aux enfants quelque peu garnements;

fall = mauvais; dibidou=colique))
 "Mechal " , (Mechans ) si je me trompe, mais y a  quand même déjà assez de

"Dismegans"  et de "Mezh" (mépris, honte)
comme ça  avec nous non ??
("Mechall" , localement parfois mechans, soit je me demande ou peut-être que..)
Qu'est ce qu'y se croit se Watson là  qu'on sait même pas d'ousqu'y vient non mais alors ...??
Pour des Primates qu'y nous prend ou quoi ??


Jeanne Yvonne


Merci Soaz !!  C'est pas pour dire mais  c'est sûr qu'y a à dire !!  Aut'fois c'était quand même mieux s'pas.  Avecque le cantonnier-chef  qui faisait nettoyer les fossés et le gard'champêt' qu'avait sa plaque
et son tambour-major
La loi c'est la loi qu'il disait et....
Avisse à la population...et laissez les lavoirs proppes après vous hein pasque sans ça vous allez voir !!
Non mais s'pas...
Ménant, des fleurs, encore des fleurs et toujours des fleurs en ville. Ailleurs "Bléo" !! 
(Bleo=Cheveu !! Aujourd'hui on dirait plutôt "que dalle" !!) 
Mechans (voir plus haut)  y z'ont pas de jardins chez eux sans doute  ou quoi ???


Philomène (Tante Philo)

"Biskoazh Kemen-all"  [Jamais (vu) pareille chose] qu'elle a dit Tante Philo Na !! C'était mieux après  la guerre avec les communistes de Postic, c'est pas  pour dire ....mais ....!!
Au moins c'était proppe partout rien que avec le "bourrier" s'pas  !!
 (ramassage occasionnel des ordures par voiture à cheval. Pour l'anecdote le même cheval tractait le corbillard pour les enterrements) !!
 Gast  alors !! Qu'est ce que voulez-vous encore avec votre Watson Torr Penn  (casse -tête, fri-tougn (nez écrasé) qu'il est  ç'uilà  Na ??Toujours "memestra" avec lui (toujours la même chose...)
Une Espèce de Yann seitek, an hini a laka triwec'h d'ober naontek
(Une Espèce de jean XVII, celui qui met dix-huit pour faire dix-neuf)

ou
Jean Boucou
"kouezed e vazou zivar e voutou"
(ses bas sont tombés sur ses sabots


Toujours en train de "grignouzer " (pleurnicher) après quêque chose avec son "Cher Lock eus war maez" Na  !!  (De la campagne; au sens large de l'extérieur donc étranger)
Mad da z'ribi boued touseg (bon pour manger la nourriture à crapauds)
Graez péoc'h deom eun tammig bihen marplij gast ligistri !!
(Fiche nous la paix un peu gast "les langoustes" , plutôt les homards d'ailleurs !!
On voit clair quand même non ?? Pas besoin  toujours de  dire à nous  que  ci et que ça "Gast Milhast" alors !!  Termaji  droch ar pardon va !! (bohémien ridicule du pardon) 
On n'est plus avec   la "plouz" dans nos "boutous koad" non  mais qu'est se qui croit çui là encore hein ????
 ( paille dans nos sabots de bois)
C'est toi le "Plouk" espèce de "singegom "va !!
 (langage enfantin local, sans doute déformation de chewing-gom, soit chinchinge gom)
(Mille fois gast que je dis , gastou . Gast signifie put..., disons fille de joie) 
Bécassine c'est pas d'ici non plus espèce de" Frilouz, Téodec, Brammer"  et le reste avec en plus va !! (nez sale, baratineur, pêteur)





Lavoir du Stiry (photo de juillet 2009)

 Toujours Philo, s'adressant à Tante Doxie (Eudoxie) qui arrive que...:

A ce qu'il paraît, y aurait sensémént un cicuit des lavoirs à l'offise du tourist à Audierne.
Municipal que l'offise il est ménant qu'on dit . Gast, alors !!!
C'est pas des lavoirs à fleurs pourtant que je te dis !! Des "Louzoùs breins " voui !! (mauvaises herbes pourries)
Oh Ma doué !!  Sell ta !! Gweled a peuz ?? Trist an traou  koulskoude !! ) Et memestra partout !!
(Oh Mon Dieu, regarde, vous avez vu ?? Les choses sont tristes tout de même!!  Et partout pareil !!)
Alors  Watson!! Tu dis plus rien hein !! Tu fermes ton bec ou quoi ?? Guenaouec va !! (imbecile )
A-Wechou (quelquefois), y en des qui se croient  comme c'est pas permis  quand même  hein !!
C'est pas parse qu'y sont pas d'ici qu'y doivent se croire rapport à nous  que.., non mais alors quoi ??
 Avant on disait d'eux " parisien tête de c...,parigot tête de v...".
Ben c'est vrai ça non ??  Et en plus, y a même pas d'honte avec eux !! Malivurus vrai s'pas !!
*******


Fin de la première partie
à suivre....
 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 15:24

Chapelles du Cap-Sizun. Editorial 8-2009- Suite

lien:

Chapelles du Cap-Sizun. Editorial 8-2009

Référence: Télégramme de Brest en date du 24-8-2009, page 5, intitulé:

"Vente d'une chapelle. La provocation d'un maire"

*****




 

L'éditorial 8/2009 ici publié le 26-7-2009, traitait des chapelles du Cap-Sizun. En introduction, j'avais utilisé le  mot "désacraliser" à propos de l'avenir de chapelles en général et celles du Cap-Sizun en particulier. A la lecture de la presse locale citée en référence, je découvre avec beaucoup d'intérêt, l'article consacré à une chapelle du département de Ariège: la chapelle de l'Aisle, sur la commune de Massat. Ne disposant pas du droit de reproduction, je me contenterai de faire part de cet article vers lequel je renvoie le lecteur. Je me contenterai de citer la dernière phrase, attribuée au curé de Massat :

"Il faut respecter l'attachement sentimental des gens, certains ont été mariés dans ce lieu.
C'est un peu tôt pour qu'elle soit désaffectée"

*****

Prononcée par un membre du clergé, cette phrase prend un sens très particulier à mon point de vue. Puisque c'est un peu tôt, cela semble vouloir dire que:

le jour viendra où il sera l'heure.

*****
Konchennou n'a pas la prétention de vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure.
Anticipation et réalisme sans plus mais qui méritent réflexion





Repost 0
Published by spartacus - dans religions
commenter cet article
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 10:05

Esquibien: Centre nautique et ASELE

Références: Télégramme de Brest et 10-08-09 et du 13-08-09

****** 





Malgré les activités de la saison estivale,, l'actualité suit son cours, à Esquibien. Un conseil municipal s'est tenu le 7 août 2009 . Le résultat de l'enquête publique concernant le projet de centre nautique a été communiqué. Je cite:
"Résultat de l'enquête publique sur la servitude de passage des piétons le long du littoral, qui s'est déroulée dans le cadre de ce projet: le commissaire enquêteur a donné un avis favorable, assorti d'une observation: toutes les précautions devront être prises lors de l'arasement de la falaise pour éviter l'écroulement du mur de la propriété voisine".
  L'article indique par ailleurs que les travaux devraient commencer le 14 septembre.

***** 

Il n'y a pas lieu de disserter davantage sur ce projet. La procédure réglementaire a été respectée. Désormais les dés sont jetés. Attendons les résultats !! 

*****
Dans un domaine différent, l'ASELE (association de sauvegarde de l'environnement et du littoral dEsquibien), dont nous avons déjà eu l'occasion de parler à plusieurs reprises, a tenu son assemblée annuelle. Pour un compte rendu complet, le lecteur peut se reporter au Télégramme de Brest (édition du 13-08-09). Je me  contenterai ici de prendre acte des bonnes intentions qui sont clairement affichées, dans un langage assez savoureux d'ailleurs. Je cite 

"...L'ASELE entend encourager les efforts de la municipalité et de la communauté de communes, et même susciter des projets comme la suppression des points noirs que sont les petites décharges sauvages et les petits cimetières de voitures qui défigurent le Cap-Sizun......
Le Président a rappelé les liens étroits avec les associations soeurs  (GAMA à Audierne, DEMEL à Plouhinec, Defense du littoral à Plozevet ). 

******  

Le blog konchennou n'a pas l'intention de chanter victoire. Nous n'en sommes qu'au voeu pieux, mais c'est déjà un premier pas. Non, konchennou n'a pas l'intention de pavoiser, d'autant que ce qui se met dans la presse et ce qui se fait ou ne se fait pas sur le terrain sont des choses différentes. A l'heure où ces lignes sont écrites, rien n'a bougé dans 
"le petit cimetière de voitures qui défigure le Cap-Sizun sur le territoire d'Esquibien" comme on peut le voir.
Il convient donc d'attendre !!



En tout état de cause, puisque l'ASELE envisage de collaborer avec les autres associations à vocation environnementale, il reste à espérer que, si action et intervention il y a, cela ne devrait pas être limité à Esquibien car tout reste aussi à faire du côté d'Audierne. Quoi qu'il en soit, konchennou restera ce qu'il est : un blog indépendant, sans orientation ni engagement  politique, aiguillon pour les uns, dérangeant pour les autres, inconditionnel pour l'intérêt général du Cap-Sizun et son environnement.

Evel ar C'hap n'eus Bro ebed
  
fin
  

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 09:34

Plouhinec: un nouveau blog est né. Suite



Le 29-07-2008, j'ai publié ici un article annonçant la naissance d'un nouveau blog sur Plouhinec.
lien:
 PLOUHINEC: un nouveau blog est né

Ce blog a été ouvert le 28-04-2008 par un Plouhinécois de souche, qui a fait le choix délibéré de publier sous son nom propre, sans utiliser un pseudo. Il s'agit de Loïc Cogan. J'ai déjà eu à plusieurs reprises, ici ou là, l'occasion de dire tout le bien que je pensais de ce blog, sans jamais prendre position sur les affaires internes de Plouhinec, qui concernent les Plouhinécois que j'estime assez grands pour régler eux-mêmes les problèmes qui les concernent en premier chef . Si d'aventure il y a un impact sur le Cap-Sizun, je prends la liberté de m'exprimer comme sur les problèmes communautaires par exemple.
Loïc a publié ses statistiques qui enregistraient il y a peu 5000 visiteurs ayant lu 21154 pages. Le nombre de visiteurs est significatif; Il dépasse la population totale de Plouhinec. Mais le nombre de pages lues dépasse la population totale du Cap-Sizun. J'estime donc, et c'est une appréciation personnelle , que ce blog a atteint l'objectif qu'il s'était fixé, à savoir publier ses réflexions personnelles sur des sujets locaux de manière à provoquer réflexions, discussions et commentaires. Mais  Il n'a pas provoqué seulement des discussions, il a crée des émules, puisqu'un nouveau blog est né sur Plouhinec. Originalité de la chose, le nom de ce blog qui a choisi tout simplement de s'intituler
Anti-Circus
On peut donc créer un blog, dont la seule motivation est d'être anti un autre blog. Je n'y aurais pas pensé. Quel dommage qu'une telle aventure ne soit pas arrivée à mon propre blog, sous le nom par exemple de
Cap-Sizun. Antikonchennou ou anticap-sizun.konchennou
Au moins on aurait pu s'expliquer, entre utilisateurs de nouveaux moyens d'expression du type internet. En clair, cela signifie que
http://plouhinec-circus.over-blog.com
dérange. Par voie de conséquence, konchennou, kontadennou etc... en font autant. Voilà qui semblerait confirmer le vieil adage selon lequel "toute vérité n'est pas bonne à dire". Encore que les blogs considérés n'aient pas la prétention d'exprimer la vérité. Tout au plus, un point de vue, que personne n'est obligé de partager. Mais c'est un point de vue, exprimé dans le cadre de la liberté d'expression. A ce titre, on peut donc souhaiter la bienvenue au nouveau blog plouhinécois
*******
Loîc n'a pas voulu rester les bras croisés devant une attaque aussi directe. il a donc rédigé un article que je vous invite à consulter (lien ci-dessus). Il ne cache pas avoir puisé son inspiration dans mes  méthodes qui s'appuient sur un principe simple:
montrer pour démontrer.
Il va jusqu'à citer le blog errances:
http://www.errances.info 
dans lequel notre ami Alain m'attribue une part de responsabilité dans les résultats des élections municipales à Audierne. Ce n'est pas à moi de confirmer ni d'infirmer. Je dis seulement que, compte tenu de certaines situations et résultats, c'est un sujet de réflexion qui conditionne peut-être l'avenir. 
Difficile cependant de contester une photographie correspondant à une situation de terrain. Si cette situation est déplorable, il appartient aux responsables d'y remédier. Sinon, ils prennent le risque de se le voir reprocher. C'est le propre de l'exercice de la responsablité ;
******  
Un dernier mot pour Loïc: je continue. Continue aussi  et

 "Kaz Deï"!!!!
 


Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 11:32

Chapelles du Cap-Sizun. Editorial 8-2009



Chapelles du Cap-Sizun !! Lieux de culte, de recueillement, de prière, ou salles de concerts et  d'expositions ??




Depuis une vingtaine d'années, les chapelles du Cap-Sizun sont l'objet de certaines convoitises, visant à utiliser pour des activités profanes ce qui, jusqu'à cette date, était considéré comme exclusivement des lieux de culte. Tout a commencé en 1989, à Esquibien, à l'issue des élections municipales et le "Télégramme de Brest" n'a pas manqué d'humour, dans son édition du 08-07-2009, en rappelant les faits. Je cite:
"  Une histoire dont le début n'est pas banal puisqu'elle a été créée par...., demeurant alors à Esquibien, après son
échec aux élections municipales de 1989" .
[Simple remarque: depuis 1989, il n'y a plus eu de liste  représentant cette tendance, (celle de l'échec des socialistes) aux élections municipales à Esquibien. Suite de traumatisme peut-être !! ]
******
"Elle" ?? Il s'agit de  la création d'une association qui a très vite débouché sur le festival des chapelles , bientôt suivi des expositions d'art contemporain. Les chapelles du Cap-Sizun, lieux de culte très vénérés par nos Anciens, sont donc désormais utilisées comme salles d'exposition ou  de concert, n'ayant souvent pas grand chose à voir avec leur destination initiale. L'histoire des chapelles est consultable ici, dans l'étude du Cap-Sizun . Cliquer sur les liens :

Ma Bro Ar C'Hap Hirio suite 5

Ma Bro Ar C'Hap Hirio suite 6

Ma Bro Ar C'Hap Hirio suite 7



On peut tout de même noter le rapport qu'il y a entre la création d'une association débouchant sur l'utilisation   des chapelles (pour ne pas dire occupation) et les élections municipales de 1989 à Esquibien. On peut aussi se demander si les responsables créateurs de cette association auraient eu le même comportement s'ils avaient été élus à Esquibien. En clair, un maire socialiste, nouvellement élu à Esquibien aurait'-il eu le temps de s'occuper d'une association et d'un festival quelconque, s'il avait du cumuler cet emploi du temps avec des fonctions électives ?  Deuxième question qui découle de la précédente: aurait'-il déménagé et quitté Esquibien s'il avait été élu ?? Sans doute pas,  car il aurait dû démissionner.  Mais rien n'est prouvé !! Quoi qu'il en soit, les chapelles sont désormais utilisées à des fins autres que religieuses et il faut rappeler que les débuts furent laborieux en raison de l'hostilité des associations de sauvegarde du patrimoine religieux, hostilité particulièrement virulente à Plogoff par exemple. Les portes furent tout de même ouvertes en échange de l'interprétation du cantique du lieu saint avant tout concert. Ceci semble désormais abandonné . C'est la routine qui fait que l'on s'habitue à tout. Les chapelles servent donc au culte, une fois par an, lors du pardon annuel et cela durera ce que cela durera, tant qu'il y aura des membres du clergé pour célébrer ces cérémonies. Après ?? Les chapelles sont-elles appelées à être désacralisées ?? Personne ne le sait , mais cela se serait déjà fait ailleurs. On parle du Canada où des lieux de culte seraient désormais utilisés comme bibliothèque voire salles de spectacle !!!
Quoi qu'il en soit, l'année 2009 aura vu l'utilisation de certaines  chapelles, par des expositions d'art religieux, en concurrence avec les expositions d'art contemporain de "l'Art à la pointe". C'est ainsi que Saint They à Cleden, Notre Dame de Bon Voyage à Plogoff et Saint Tugdual (Lambabu) à Plouhinec présentent des oeuvres variées à connotation religieuse, d'origine et provenance diverses, expositions qui méritent un détour dans le cadre magique de nos chapelles capistes. Regardez !!

Chapelle de Saint They à la pointe du Van (Cleden-Cap-Sizun)


A droite en entrant, l'attention est attirée par un reproduction de Sainte Rita. Déposée devant la chapelle par une main anonyme, cette oeuvre restaurée appartient désormais au lieu saint. Sainte Rita, sainte invoquée pour demander assistance dans  les cas impossibles et les situations  désespérées était une italienne qui présentait l'originalité d'avoir été mariée et mère de famille, avant d'entrer dans les ordres. Elle a été béatifiée en 1628 et canonisée en 1900.
****
Regardons maintenant l'exposition et les
 "Visages de Marie"
Marie des apparitions


Marie de la dévotion

Marie des Evangiles
D'autres tableaux ne sont pas ici représentés
****
Organisée par la SPREV (Sauvegarde du patrimoine religieux en vie), présidée par un membre du clergé ( l'Abbé Gusti Hervé, par ailleurs chargé de l'art contemporain et des expositions dans les chapelles), cette exposition provient de l'Abbaye de Paimpont, sise en Morbihan. La forêt de Paimpont, autrefois de Brocéliande est très connue par les élèves de l'école de Coëtquidan (Saint Cyr) qui s'y sont "promenés" , parfois égarés au cours  d'une séance d'entrainement, de nuit par exemple,  dans le "Val sans retour",  au pays de la fée Viviane et  de l'enchanteur Merlin.
Très belle exposition dans un lieu  exceptionnel parfaitement compatible avec le thème développé. La preuve ?? Comptez donc le nombre de bougies allumées par les visiteurs, un jour ordinaire. Presque une centaine,  ayant peut-être un rapport avec  la très belle prière affichée dans certaines églises et chapelles (dont Saint They) pour accompagner l'offrande d'un cierge. Le passant dit qu'il n'a pas beaucoup de temps mais .... que sa prière est sincère. Conclusion très simple: L'exposition de la chapelle Saint They est tout à fait à sa place dans un lieu de culte. D'autres expositions: livres, ornements sacerdotaux, histoire des religions  etc... y seraient également à leur place.
Et si j'osais, je dirais:
CQFD




****
Notre Dame de Bon Voyage

La chapelle avait déjà été utilisée, en 2008, par Michel et Ghislaine Caussin qui présentaient une remarquable collection d'icônes. Voir le lien:

Plogoff: Notre Dame de Bon Voyage


ils ont d'ailleurs laissé un souvenir de leur passage


Monsieur et Madame Caussin étaient présents au pardon de la chapelle en 2009. Ils exposent cette année à l'abbaye de Paimpont précédemment citée.
Regardons l'exposition qui fait suite à celle de saint They







*****
Les ex-voto et autres formes de remerciements exposés dans la chapelle de Notre Dame de Bon Voyage suffisent  à expliquer que cet  édifice est avant tout un lieu de culte et qu'il ne serait  sans doute pas convenable d'y faire n'importe quoi. Je n'ai pas à juger l'art contemporain. (Léonard  de Vinci, aujourd'hui incontestable, a bien été contesté en son temps). Une commission qualifiée est là pour le faire, mais il faut prendre garde à l'impact sur les croyants et les fidèles pratiquants de leur religion, et qui ont parfaitement le droit de l'être, au simple motif de la liberté de pensée qui est un droit fondamental. 



Plouhinec

La chapelle de Saint Tugdual en Plouhinec expose les oeuvres d'un jésuite : le Père André Bouler. Homme de religion et peintre à ses heures, l'artiste a réalisé des oeuvres qui traduisent sa foi, et la prière de Saint Ignace de Loyola, fondateur de l'ordre des Jésuites dont la devise est "Perinde Ac Cadaver, comme un cadavre". L'ordre des Jésuites est encore très présent dans la religion et sa présence comme son efficacité sont particulièrement remarquées et remarquables, dans l'enseignement par exemple, comme à Versailles  où se trouve l'intitution de Sainte Geneviève  qui prépare  les concours d'admission aux grandes écoles. Pour la petite histoire, on notera que les derniers résultats du baccalauréat en Finistère  (2009), ont valu à un certain Jean-Gaël....
(cf: telegramme de Brest  en date du 8-7-09)
la note de 19,7 / 20, résultat qui lui permet d'envisager l'accession aux meilleures écoles préparatoires , et qu'il pense  faire "Maths Sup" à Versailles,, très exactement  à Sainte Geneviève, que les anciens élèves appellent familièrement  "Ginette".



Vues de l'exposition








Vues de la chapelle






Conclusion

L'église de Saint Raymond à Audierne, accueille cette année, dans le cadre de 'l'art à la pointe" l'exposition d'un artiste soudanais
(cf: Télégramme de Brest en date du 17-7-09).
Je cite la presse locale de référence:

"A la demande des autorités pastorales, afin de ne pas choquer la sensibilité de certains paroissiens, l'une des oeuvres a été décrochée. Cette oeuvre représente ...un ensemble d'images  significatives de l'état actuel du monde, notamment une femme nue....et un portrait d'Oussama Ben Laden. La toile a été remise en place le temps du vernissage....."
¤¤¤¤
Voilà où nous en sommes !! Certes l'art est l'art. Mais l'opinion est également l'opinion dans sa sensiblité. Je ne présenterai pas monsieur Ben Laden. Je dirai seulement que les soldats français qui servent aujourd'hui en Afghanistan, risquent tous les jours  leur vie dans un combat qui les oppose aux Talibans. L'armée française a déjà essuyé des pertes et elle n'est pas la seule. Les morts de l'armée française ont eu droit aux honneurs de la République, et les cérémonies religieuses ont suivi. Alors, l'association d'un  édifice religieux avec certains portraits, même s'ils correspondent à  l'état du monde actuel , me paraît très mal venue pour ne pas dire de très mauvais goût. Je n'irai pas voir cette exposition. C'est mon témoignage de solidarité avec mes jeunes camarades qui servent aujourd'hui les armes de la France dans un contexte international. 
Dernière question:
A quand un festival des synagogues, des temples  ou même des mosquées ?? Bon courage à ceux qui voudraient tenter l'aventure ; cela nous changerait un peu des chapelles qui, victimes de la concurrence, retrouveraient peut-être leur plus juste place. Le  passant pourrait à nouveau  s'arrêter pour 
visiter (comme cela se fait à Plomeur.cf:Télégramme Brest du 25-7-09),
réfléchir, méditer et pourquoi pas prier s'il en ressentait l'envie  ou le besoin. Il éprouverait peut-être aussi  le désir  d'allumer cette petite lumière qui, malgré le manque de temps brillerait en témoignage de sincérité et d'intention, exprimant par là même le respect dû à nos Anciens, bâtisseurs de ces chapelles, et à notre héritage. Ces édifices religieux  témoignent encore aujourd'hui  des  convictions profondes de ceux qui nous ont précédés, qui ont  fait de nous ce que nous sommes, pour le pire peut-être mais aussi pour le meilleur.  Il ne faudrait sans doute pas oublier trop vite que nous sommes au pays de la 

"Feiz hon Tadou kozh" 

sur la vieille terre de nos ancêtres !!

"O Breiz, ma Bro, me gar ma Bro...."

Repost 0
Published by spartacus - dans religions
commenter cet article
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 18:04

 

Audierne: marché du 11-07-2009

Le présent article fait suite à l'article consacré à la circulation et au stationnement à Audierne. Il nous montre quelques images de la situation un jour de marché et en particulier de la cohabitation entre les véhicules et les piétons, après la mise en service du nouveau plan de circulation motivé par la sécurisation du marché.
Ci-dessous quelques images de piétons dans la zone réservée aux véhicules
.





Certes , le piéton a toujours raison en cas d'accident avec un véhicule, car on reprochera toujours à l'automobiliste un défaut de maîtrise. Et pourtant...?????

Passons aux véhicules:



Ci-dessus 3 photos de la circulation à 11 heures environ. Embouteillage sur le rond-point du crédit agricole, donc sur l'axe Quimper-Pointe du Raz d'une part, le retour des quais et de la plage vers la ville d'autre part (photos prises devant le port de plaisance)

Toujours le rond-point du crédit agricole. Même un véhicule de taille moyenne est obligé de passer sur le rond de peinture. Les traces de pneumatiques témoignent de ce que le rond-point est  régulièrement coupé par des véhicules importants (semi-remorques). La peinture aura sans doute une durée très éphémère. Il faudra alors recommencer ...indéfiniment



exemple de stationnement: où on peut, comme on peut. Ici, sur la cale, devant le crédit agricole


******
Que faut'-il conclure ??
-  Que tout reste à faire pour sécuriser le marché entre la place des halles et la place de la liberté.
- Que la sécurisation du marché est effective sur environ 120 mètres, devant l'office de tourisme. Tout le reste est aussi dangereux qu'avant. Fallait-il dépenser 40.000 euros (2ème investissement) pour ce résultat ??
- Que la sécurisation du marché passe sans doute par d'autres mesures dont l'invitation des piétons à respecter la signalisation et à emprunter les passages protégés.
- Que le marché hebdomadaire ne dure qu'une demi journée par semaine. Des mesures ponctuelles appliquées uniquement le samedi matin auraient vraisemblablement été suffisantes
- Que le nouveau plan de circulation est parfaitement légitime. Il n'a fait l'objet d'aucune opposition connue au sein de la municipalité, d'autant qu'il n'y a pas d'opposition. C'est donc toute la municipalité qui assume la responsabilité de ce nouveau plan, pour le meilleur et pour .. le reste. Prions le ciel pour qu'il n'y ait pas d'accident, car le jugement de l'opinion pourrait être sévère, malgré la légitimité des décisions prises et désormais,  entrées en application.
*****
 Les Anciens se souviennent que autrefois, la fête foraine du pardon annuel se tenait en centre ville. Aujourd'hui, elle a été déplacée vers la place Charles de Gaulle, en raison de l'inadaptation du centre ville à ce type d'activités. Il conviendrait peut-être de réféchir  à une nouvelle donne pour  l'organisation du marché hebdomadaire qui fonctionne vraisemblablement hors normes européennes, particulièrement du point de vue hygiène. La sécurisation est un argument fort louable, mais il n'est pas le seul, d'autant que les résultats obtenus par le nouveau plan sont partiels,  incomplets et n'ont pas règlé le problème de la dangerosité en général

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 11:58



Audierne: Circulation et stationnement. Point de situation

S'il y a un problème qui ne relève pas de la politique, mais plutôt du bon sens, c'est bien celui de la circulation et son corollaire le stationnement. Toucher à un plan de circulation existant, consiste à prendre un risque énorme: celui de faire plus mal qu'avant et de se rendre impopulaire voire être désavoué par l'opinion publique. Elue en mars 2008, la nouvelle municipalité d'Audierne a pris à bras le corps, un nouveau projet de circulation, mis en pratique dès juin-juillet 2008, projet qui n'a sans doute pas donné satisfaction puisqu'il est déjà remplacé en juillet 2009 par une nouvelle mouture dont le prix de revient annoncé s'élève à 40.000 euros
 Pour essayer de comprendre, il n'est peut-être pas inutile de faire un peu l'historique des évènements.
L'aménagement du centre ville d'Audierne, tel que la municipalité actuelle l'a trouvé dans son héritage, était l'aboutissement de 25 années de travaux et d'investissements réalisés par les responsables précédents, soit de  1983 à 1995 la municipalité de gauche dirigée par Jean Normant et de 1995 à 2008 soit durant 13 années la municipalité de droite disons sortante, éliminée en totalité lors des dernières municipales. 25 années d'investissements dont je ne connais pas le montant mais que l'on peut sans risque de se tromper qualifier de substantiels. Remettre en cause cette réalisation finale, quelle que soit ou puisse être par ailleurs la valeur de l'argument invoqué, à savoir sécuriser le marché du samedi matin, n'a peut-être pas été suffisamment évalué dans ses conséquences. En effet, le marché du samedi matin représente quelques heures par semaine et ce 52 fois par an. Vouloir sécuriser le marché c'est bien, assurer le meilleur débit à la circulation c'est peut-être mieux. Audierne est ce que l'on appelle techniquement un point de passage obligé (quasi obligé) sur l'axe Quimper-Pointe du Raz , et même Douarnenez - Pointe du Raz.. Monsieur de La Pallice dirait qu'il y a 2 catégories d'automobilistes; ceux qui passent sans s 'arrêter, et ceux qui voudraient s'arrêter pour visiter ou consommer. 2 composantes essentielles donc; la circulation qui doit être aussi fluide que possible avec un bon débit, et le stationnement qui doit être possible, visible et bien signalé. L'opinion publique s'accommodait fort bien du plan ancien qui a fonctionné durant plusieurs années.

*****
Remettre en cause quelque chose qui fonctionne bien  peut s'avérer être:

 - Une erreur de statégie
avec ses conséquences. Généralement les erreurs de stratégie font perdre la guerre, résultat qui s'accompagne normalement de sanctions. On verra bien, dans les mois qui suivent , si les électeurs sanctionnent ou pas. Personnellement  je  pense que oui, bien que  je ne lise pas dans le marc de café.
- Une erreur psychologique qui consiste à changer en permanence les habitudes d'une population locale, plutôt âgée et, disons le , routinière.  Je ne connais pas le nombre de voitures sans permis en Cap-Sizun; disons qu'il est sans doute significatif. Mais l'habitude et la routine peuvent s'avérer  être des facteurs de sécurité. Quant à la  population locale, il conviendrait de ne pas la sous-estimer car c'est elle qui constitue l'électorat.
- Une erreur technique. D'ores et déjà, alors que la circulation touristique estivale n'a pas encore atteint son pic maximum, on constate des ralentissements en centre ville, particulièrement au niveau des deux ronds-points qui sont une nouveauté de la municipalité actuelle. On peut se demander si ces ronds-point ne vont pas jouer un rôle négatif dans le  débit de la circulation de passage, plus particulièrement celle qui concerne la Pointe du Raz. . Si tel est le cas, le nouveau plan de circulation aura un effet  dissuasif, qui fera éviter Audierne avec les conséquences que l'on imagine sur l'économie locale. Remarquons encore que la sécurisation du marche hebdomadaire est incomplète puisque la dangerosité est accentuée entre la place des halles et la place de la liberté. A cet endroit en effet, les véhicules circulent dans les 2 sens, donc face à face, pendant que les piétons sûrs de leur droit, traversent la rue, le plus souvent en dehors des passages protégés.  Le pauvre automobiliste ne sait plus où il doit regarder en raison du danger pouvant surgir inopinément entre les deux ronds-points distants de environ 100 mètres, danger créé tant par les véhicules du sens inverse que par des piétons inconscients qui oublient qu'ils sont eux-mêmes généralement automobilistes à leurs heures. On verra bien si les électeurs avaliseront ce nouveau plan ou s'ils le sanctionneront par leur bulletin de vote dans les mois à venir. Les élus locaux d'Audierne sont seuls responsables de la situation nouvelle puisqu'ils n'ont pas estimé devoir consulter la population en réunissant au moins une commission de circulation ouverte au public avant toute décision, ce que faisait la municipalité socialiste de 1983 à 1995. Il s'avère donc que la démocratie participative, version audiernaise, n'est qu'un slogan comme un autre, ce dont les électeurs pourraient être amenés à tenir compte.  Quoi qu'il en soit la référence audiernaise ne sera pas une bonne référence de démocratie participative puisqu'il n' y a pas de participation dans les commissions consultatives qui devraient être ouvertes au public.  Affaire à suivre par conséquent...Mais j'ajoute encore que personnellement, confronté à cette responsabilité (péché d'orgueil), je me serais bien gardé de modifier le plan existant.  

L'état des lieux

Plutôt que de disserter sans fin, je choisis de publier des photos de la nouvelle situation et de les commenter.






Voici ce que voit un automobiliste provenant de la route de la Pointe du Raz. Un rond point, face à un sens interdit. Plus question d'aller tout droit en direction des quais et de la plage. Il faut faire le tour par le rond-point qui reçoit 3 files de véhicules: provenance la Pointe du raz,  sortie du parking central, provenance de Quimper avec fractionnement possible vers la rue Laënnec ou la rue du 14 juillet. Au bon vouloir des clignotants Messieurs Dames. Personne n'a priorité, sauf l'inconscient qui ne respecte rien ou qui commet une erreur. Bien compliqué non ???
******







Vue de ce même rond - point emprunté par les 3 files de circulation énumérées ci-dessus
*******


Entrée et sortie du parking central (place de la liberté). On remarque que une voiture entrant sur le parking est obligée de mordre sur la bordure en raison de l'étroitesse de l'accès, face à une voiture sortante

*******



Le véhicule de gauche cherche l' entrée du parking et le véhicule de droite en sort pour se diriger sans doute vers les quais ou vers Quimper. Mais il a du mal à rejoindre les files de circulation. La photo ci-dessous montre  sous un autre angle le fléchage au sol correspondant à la situation ci-dessus


*******



2 photos des nouvelles conditions de stationnement

****

On peut encore ajouter que:


-  L'aménagement du centre ville partait d'un projet initial  qui consistait à élargir le quai  Anatole France (abandonné par la gauche en raison du prix de revient. On connaît la suite intelligente de l'aménagement à ce niveau: vente de l'école Pierre Le Lec et son incidence sur la bibliothèque, exilée en périphérie au profit de la future capitainerie. Notons que l'opposition  (actuellement majorité), n'a rien fait pour s'opposer à la vente du bâtiment des instituteurs de l'école Pierre Le Lec. On  mesure aujourd'hui les conséquences de cette vente

- Dans l'ancien plan, tous les véhicules tournaient dans le même sens (inverse de aiguilles d'une montre ou trigonométrique).  L'automobiliste ne se trouvait jamais en face d'un autre véhicule. La place de la Liberté correspondait à un grand rond-oint, sans poser de problèmes particuliers. Aujourd'hui, 2 ronds points très dangereux qui, si les gens sont prudents serviront de ralentisseurs influant sur le débit de la circulation. De beaux bouchons en perspective. Dans le système ancien en août les bouchons pouvaient remonter jusqu'à la Croix Rouge .Désormais ils iront jusqu'à la piscine, voire plus. A moins que les automobilistes bien informés évitent Audierne avec son influence sur le commerce local
- Sur les ronds-points, tout dépend des clignotants. Il ya ceux qui s'en servent ,ceux qui ne s'en servent pas ou mal et ceux qui ne fonctionnent pas . L'axe Quimper -Pointe du Raz est tributaire de 2 ronds- points distants de environ 100 mètres sur lesquels personne n'a priorité à l'entrée. Donc blocage en vue

*******


Mais gardons espoir. Tout n'est pas négatif puisque, toujours à propos de véhicules la casse voitures de la rue Autret a fait l'objet d'un semi nettoyage:


Photo avant nettoyage





Photo après nettoyage. A suivre donc !!!! Dernière suggestion: le nouveau plan de circulation devrait faire l'objet localement d'une diffusion pour que chacun puisse étudier son parcours et préparer ses clignotants en même temps que son itinéraire, à moins qu'il ne choisisse ....une solution de rechange !!!! 

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 16:52

Audierne. Beuzec-Cap-Sizun. Editorial 7/2009
2ème coup de gueule





liens à consulter:


BEUZEC CAP SIZUN: LES TEMPS CAPISTES 

Ma Doué 

Ma Doue 2 

Ma Bro: Ar C'hap-Gwechall-Suite 3 



Le numéro 04-7ème année-Hiver 2008-2009, de la revue "Les temps Capistes", publiée par l'association M13 de Beuzec-Cap-Sizun est paru voici quelques semaines. Le blog "konchennou" a déjà consacré un article  à la présentation de cette revue, article ici consultable (cliquer sur le lien).

BEUZEC CAP SIZUN: LES TEMPS CAPISTES 

Alors, pourquoi y revenir. Tout simplement parce que ce dernier numéro publie un article concernant Mathieu Guezno, le conventionnel Guezno, citoyen audiernais et député de la Convention, qui vota la mort de Louis XVI. La tombe de Mathieu Guezno se trouve au cimetière d'Audierne, quasiment dans un état d'abandon. L'étude du Cap-Sizun ici publiée, ainsi que différents articles ont déjà évoqué ce problème qui n'a rencontré que l'indifférence et le silence des responsables. J'estime qu'il convient de remercier la revue "Les Temps Capistes"  pour son initiative de rafraîchissement de mémoires en publiant cet article qui se termine comme suit:


Hic jacet

Guezno Mathieu Claude

Né à Audierne le 17 février 1763

Y décédé lé 6 juillet 1839

Représentant du peuple

Membre de la convention nationale 

Nommé député aux Cinq-Cents 

par le collège électoral de France

Qu'il repose en paix





*******

Une petite plaque apposée sur l'enclos, informant le passant.....
à propos du "Jacobin sans tache" ....

Mais, ne rêvons pas !! Encore un voeu pieux bien-sûr !!!!

Quil repose en paix



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 10:52

 

Audierne: ya du neuf avec nous gast alors !!

Vous avez su, ou peut-être vous avez pas su ?? Je vais vous dire, rien que à vous quand même hein !! Et faudra pas le dire à Jeanne-Yvonne hein, à cause  que ... !! Bon !!
Y a eu une réunion à Audierne, une grande réunion tout marplij, un séminaire sensément qu'ils ont dit. Tiens c'est dans le journal:


Audierne: Agenda 21. Les conseillers généraux de gauche en séminaire


Si encore ils avaient été à Pont-Croix, on aurait pu dire que c'était à cause du petit séminaire Saint Vincent, pour la mémoire quoi. NON, non c'est à Audierne que c'était. Ecoutez bien:


"Ils ont planché avec leurs collègues sur la démarche de l'agenda qui structure des actions dans le développement durable, et qui se tient dans la ligne du grenelle de l'environnement" !!

(télégramme de Brest du 16-6-2009)

*****
Comment que vous comprenez ça vous ?? C'est sûr que chez nous y a des choses qui durent. Tiens regardez :



  Le trottoir il a été cassé par un camion en 1998 sensément. Y a un constat d'huissier qu'on dit. Et ménant y a l'herbe dans le trottoir. C'est bien sauf qu'y a plus de vaches pour manger l'herbe comme avant quoi, quand y avait encore les fossés au bord des routes. Autrement y a rien à dire si c'est fait exprès pour être écolo avec développement durable et tout. C'est sûr que ça dure, mais si c'est fait pour, qu'est ce que voulez -vous spas ??   

*******

 

 

Bof, c'était comme ça déjà avant les élections et sensément y aurait eu du changement avec

'oser changer Audierne"


comme ils avaient dit. Chez nous c'est plutôt le "Kervréac'h" de l'environnement puisqu'y a pas de Grenelle s'pas !!
Mais on a les venelles: les venelles de l'environnement , c'est meumeustra non ??!! Regardez  donc !!







Gast voui alors !!!  ça c'est de la vraie  venelle  !! On va pouvoir  mettre tout ça  dans l'agenda ça c'est sûr non ??

***

 
109 actions opérationnelles qu'ils ont écrit avec une prise en compte des impacts sociaux et environnementaux. Oh Ma Doué, Sauvés qu'on est quoi !!  On n'a pas besoin de 109 actions , juste 2 ou 3, et après, propres qu'elles seront les choses avec nous:


Brao an traou ganéomp

Mechans je me trompe pas mais peut-être je me trompe quand même s'pas ...On sait pas jamais s'pas !!



Tenez, regardez la prise en compte des impacts environnementaux. C'est écrit dans le journal qui dit que l'agenda sera fait pour 2010 jusqu'à 2014. Faudra voir quoi pour les municipales , en 2014 eveljust.

******

Ma Doué ta  !! Ousqu'elle est partie la démocratie participative avec ses venelles de l'environnement !! 





 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article