Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 10:03

Festival des chapelles et Art à la Pointe

5-2-2005__cr_che_no_l_063.jpg

liens à consulter:

Chapelles du Cap-Sizun et religions 

Chapelles du Cap-Sizun et salles de spectacles 

link

*************

Références: Télégramme de Brest en date du 22-2-2010

Titre: Musique à la pointe: De jeunes talents en 2010
Texte:

"Exit le festival des chapelles, vive le festival de musique......."

***********

Bravo !!!! Bienvenue au festival de musique !!! Oui, oui, je souhaite la bienvenue dans de nouveaux locaux au festival de musique qui n'était pas à sa place dans les chapelles du Cap-Sizun. Je me suis assez longuement expliqué sur ce sujet et je le répète:

Les chapelles sont des lieux de culte

****

Tout est parti d'Esquibien, à la suite des élections municipales de 1989 qui se sont traduites par une défaite magistrale de la liste socialiste nous l'avons déjà dit. Nous connaissons la suite:

l'assaut


donné aux chapelles pour employer un terme technique.

L'occupation

des chapelles  entreprise à la suite d'une erreur psychologique monumentale et d'une magistrale erreur d'évaluation du terrain (au sens large) aura duré 20 ans. C'est déjà trop, beaucoup trop. D'autant que ce qui est arrivé était prévisible au moins par ceux qui ont une certaine pratique des analyses de situations. Cette pratique s'acquiert  généralement dans la vie professionnelle, pour peu que l'on soit parfois confronté à la gestion  de problèmes humains indissociables des objectifs à atteindre quelles que soient les responsabilités exercées. Les tâches administratives familières à certains responsables, si intelligents soient-ils, ne sont pas de nature à orienter vers la bonne décision. L'expérience des chapelles tranformées en salles de spectacles nous prouve qu'il s'agit bel et bien d'une énorme erreur qui a choqué de nombreuses consciences.
Les chapelles vont retrouver leur vocation. Elles seront ouvertes sans aucun doute, à chaque fois que la situation locale le permettra. Le passant pourra donc s'arrêter, visiter, admirer et pourquoi pas, se recueillir s'il en éprouve l'envie ou le besoin. Il pourra aussi tout simplement passer son chemin s'il ne se sent pas concerné ou même simple curieux.
La presse du 17-2-2010 nous a fait part  de l'engagement du promoteur-inventeur de l'ex-festival des chapelles dans une association "quimpéro-concarnoise". Certes, les noms propres ont été quelque peu modifiés mais cela ne trompe personne. Le résultat semble identique. Toutes les musiques et tous les spectacles ne sont pas à leur place dans les lieux de culte. La seule conclusion qui s'impose paraît assez simple:

Il faut une place pour chaque chose, et que chaque chose soit à sa place !!! 

La tolérance passe par:

-  le respect des idées des autres

- et le respect des convictions personnelles profondes de chacun 

C'est tout le contraire de l'intolérance qui n'est pas autre chose que le sectarisme

Les chapelles appartiennent à tous, dans le respect de leur histoire et de leur vocation  



5-2-2005__cr_che_no_l_069.jpg





*****








Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 16:02

Flash Info: Esquibien-Audierne et environnement

Cet article est présenté par Alain sur son site "errances"

http://www.errances.info

link


Les épaves de voitures situées sur la commune d'Esquibien, à l'extrémité du chemin de Trémaria, sont en cours d'élimination. Constatation faite ce jour 11-2-2010. En conséquence:

debut_6-06mahalon_019.jpg 


- 1- l'image publiée ci dessus n'est plus d'actualité et appartient désormais au passé
-2-  Il convient de donner acte aux responsables d'Esquibien qui ont eu l'honnêteté et le courage de passer du simple voeu pieux à l'acte. Cette remarque vaut également pour l'ASELE qui n'est pas étrangère à cette action environnementale d'intérêt général
- Bien que les travaux de nettoyage soient toujours en cours à Esquibien, on peut d'ores et déjà considérer que l'exclusivité de la pollution visuelle et environnementale causée par les épaves de voitures appartient désormais à la seule commune d'Audierne qui semble afficher la plus grande indifférence à l'égard des paysages de la rue René Autret  sise sur son territoire.


environn_17-3-06_041.jpg
Il va de soi que ce constat fera partie des bilans à prendre en considération à court et à moyen terme, lors des échéances à venir. Ceci sera développé en temps opportun




*****









Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 00:00

Spontus que c'est s'pas !!! Suite N°1

Après les cérémonies  municipales de voeux,  la vie quotidienne  reprend son cours, même pour Soaz et Jeanne-Yvonne toujours au lavoir s'pas.


8-06-cleden_-bruy_res_009.jpg
 
******

- Soaz: C'est que ménant que vous arrivez vous aujourd'hui ?? Moi j'ai presque fini, juste à rincer un peu encore.

- Jeanne-Yvonne:
voui !! Y avait du monde avec nous à la maison  s'pas

-Soaz
: Pour la politique encore sans doute !! Les régionales ménant que j'entends dire. C'est pour quand au juste  ??
-Jeanne-Yvonne: Gast, dans 5 semaines à peine: le 14 mars.C'est bientôt

Soaz
: Ah voui. C'est bientôt. Et qui c'est qu'y a d'ici alors qui se présente

Jeanne-Yvonne
: Ma Doué, celle-là elle sait jamais rien. Pas la peine de lui demander. Vous lisez pas le journal à Kerbuzulic ou quoi ??
Soaz: pas toujours, à cause qu' on partage avec les voisins s'pas. Moi je regarde d'abord les morts pour les enterrements qu'on peut pas laisser passer à côté  ça c'est sûr "pasque" ça ferait "pas propre" pour les familles hein !. Après je regarde qui c'est qui est en photo d'Audierne et...
Jeanne-Yvonne: en photo d'Audierne !! Toujours les mêmes, ceux de la mairie comme d'habitude. Peut-être qu'ils croient que avec leurs photos tout le monde "vont " penser qu'ils travaillent  beaucoup. Quand ils sont chez le photographe ils sont pas ailleurs non mais... Pour qui qu'on nous prend nous alors ?? !!! Au lavoir, ici personne ne vient pour faire des photos. A cause que peut-être on croit que le linge il est sale "avecque" nous s'pas. Mais quand on a fini il est propre non ??
Soaz: Voui, ça c'est sûr. Peut-être ils ont honte aussi à cause de la "bourette" avec la lessiveuse dedans  .

 Jeanne-Yvonne: La brouette Soaz !! Pas la bourette !! C'est eux qu'on va mettre dans la lessiveuse pour les élections gast oui alors. Jamais rien pour nous ici. Allez, dans la lessive  et dans la brouette  gast-milhast  !!

Soaz:
Bon alors, pour les élections vous m'avez pas dit qui qu'on a d'ici sur les listes

Jeanne-Yvonne
: Mais vous rêvez encore ma pôv  Soaz. . Y z'ont pas besoin de quelqu'un d'ici. Y a assez comme ça avecque eux s'pas. Vous savez bien quand même enfin. Des Primates comme ceux d'Esquibien ou d'Audierne on va pas mettre sur une liste quand même non ?? Jamais personne voudrait voter pour les "ceusses" d'ici pour les envoyer à Rennes. De quoi qu'on aurait l'air s'pas   !! Déjà que pour Quimper avec les conseillers du canton ce sera la bagarre sûr. Comme dit mon gendre: ça prouve qu'ils sont

"des begou bras",


(grande et large bouche, vulgairement grande g...., autrement dit: qui parle et qui n'agit pas)

même pas bons pour l'éclairage public  ou les poubelles alors ??

Soaz:
Ma Doué qu'est ce qu'elles puent les poubelles. Jamais nettoyées ni  désinfectées avec eux sûrement . "Divalo" que c'est (triste). L'éclairage public vous dites. Oui ça c'est si vous êtes bien vus . Sans ça "Bléo" !! Pas d'éclairage pour v'ot rue  pasque sensément y a pas de sous.
 On fait pour les copains mais pas pour tout le monde. 

Jeanne-Yvonne
:   Où vous avez vu qu'il n'y a plus de sous hein ?? Avec tous les sous qu'on met dans la peinture sur les routes  vous allez pas me dire qu'il n'y en a pas. Bientôt y vont boucher les trous avec que  la peinture hein !! 
 Non, Non, y a des sous, et pour les fleurs aussi.
 Quand même, on aurait pu mettre un d'ici sur une liste pour aller à Rennes non. C'est pas loin Rennes. Enfin, avec le verglas on sait pas jamais s'pas. Peut-être que c'est mieux comme ça !!

Soaz
: Voui personne d'ici que vous dites. Peut-être c'est mieux comme ça hein ?? Comme ça chacun pourra voter comme il voit les choses devant chez lui non ?? !!

Jeanne-Yvonne
: Quoi ?? Comme on voit les choses devant  chez nous !! Et ben, je vais vous dire. Comme les gens d'Audierne et même ceux  du Cap y z'aiment pas la nouvelle circulation, alors gast c'est la droite qui va arriver en tête ici à Gwaiën. Pour avoir l'air ils auront l'air s'pas et ça fera du "reuz" sûrement. Même peut-être à des "infractus" qu'on peut s'attendre.  Forcément avec toutes ces ruines, ces poubelles sales, ces vieilles bagnoles  et qu'on peut même pas circuler bien comme il faut !! Sûr que c'était mieux avant. Ménant priorité au premier qui passe avec ou pas avec son clignotement, même à gauche alors qu'avant y avait priorité à droite. Finalement c'est comme la mairie décide d'après les élections  quoi !! Et comme ménant c'est la gauche qui a gagné forcément  et ben, priorité pour ceux de la gauche non ??
 
Ménant  c'est tout  "A dreuz et forz pennoz" avec eux s'pas !!
Toujours une autre voiture en face et les gens à pied  au milieu !!



(de travers et n'importe comment) 





environn_2_20-03-06_018.jpg
Qu'est-ce qu'on rigolerait avec la droite devant les autres à Audierne !! Du goût qu'on aurait plein ça c'est sûr alors, pour une fois s'pas !!

Soaz
: Ah voui gast ça c'est vrai !! Et "meumeustra" à Esquibien que la gauche vient devant la droite comme ça...

Jeanne-Yvonne
: Ah, gast oui alors. Comme ça on pourrait envoyer ceux d'Audierne commander à Esquibien avec la gauche et ceux d'Esquibien commander à Audierne avec la droite. Ma Doué, spontus les choses alors qu'elles seraient. Ceux d'Audierne avec le "Clubbb " à Sainte Evette et ceux d'Esquibien avec les cochoncetés d'Audierne.

Soaz:
Les cochoncetés celui d'Esquibien il les connaît déjà puisque il était à Audierne avant comme vous m'avez dit l'aut' jour hein !!

Jeanne-Yvonne
: Ma Doué, ceux d'Audierne avec la "renouée maritime". Une belle photo que ça fera non ?? Sûr qu'on aurait du succès dans le journal que tout le monde rigolerait un bon coup s'pas. Mais, qu'est-ce que voulez-vous aussi ?? Ce serait juste un peu non ?? Faut que je dise à mon  gendre que vo't idée et ben, c'est une bonne idée. Comme ça y seront peut-être obligés de nettoyer un peu avant la saison des touristes surtout que après c'est vite les z' élections cantonales s'pas. Gast , ça c'est une bonne idée pour nous faire beaucoup de Plijadur pour une fois s'pas. Faut dire ça chez vous aussi hein que tout le monde fasse pareil et "kaz deï" .

Mad, assez encore pour aujourd'hui pasque on a une  réunion pour les lavoirs s'pas !! Faut s'occuper de tout ici. Les lavoirs sont propres à Plogoff et à Audierne...

"Euzh-e-welet"......(horreur à voir; la mocheté dans toute splendeur- cf: Petit dictionnaire de Martial Menard)


 Allez,  kénavo d'eur wec'h all.....






******

avril-mai_06_026.jpg


*******

Repost 0
Published by spartacus - dans francais-bretonnisé
commenter cet article
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 00:00

Plouhinec autrefois: un document exceptionnel.Editorial 2/2010

Références:
L'article ici publié

Plouhinec autrefois

L' article publié par Alain sur le site "errances"

link

*********

mai_06-lamb_-plou-aud_021.jpg

 



Après avoir écrit un livre à succès (Pointe de Cornouaille 1940-1944) aujourd'hui épuisé, et qui demanderait une réédition,( oui,oui,réédition, ) l'Association AS3P de Plouhinec, vient de récidiver en publiant un nouvel ouvrage:
Plouhinec autrefois
sous la plume de Jean-Jacques Doaré .
Généralement je n'attache pas grande importance à ce type d'ouvrages qui souvent privilégie  la présentation pour améliorer le chiffre  des ventes au détriment de la réalité et la qualité historiques. Mea Culpa, Mea Maxima Culpa, je me  trompe aussi  parfois car ce livre (comme son prédécesseur) est un livre d'histoire au vrai sens du terme, agrémenté par de nombreuses photographies et autres documents qui en font un ouvrage de choix. D'emblée il annonce la couleur dans son introduction. Je cite:

" Ici commence le Cap-Sizun....Administrativement  la remarque est fondée. Mais il faut être réaliste, le vrai Cap, le Cap "profond" est plus au nord et plus à l'ouest, par delà le Goyen...et Plouhinec n'en fait pas partie".

Cette vérité incontournable suffit pour expliquer et justifier une partie de ce qui va suivre. Plouhinec est hors Cap-Sizun, ce qui est vrai depuis hier et encore plus vrai aujourd'hui si on regarde les évènements du moment. Il faut tout de même pour être impartial dire que Plouhinec est la commune la plus importante de la presqu'île capiste puisqu'elle se classe première en termes de population et deuxième en termes de surface. Capiste ou pas Capiste, Plouhinec est là. Elle fait partie de la communauté de communes du Cap-Sizun, dans laquelle elle tient une place importante, pas toujours appréciée  par ses voisins peut-être , et qui sera encore plus importante après la réforme administrative en gestation. Telle est la situation et il faut bien accepter des faits incontestables.
Un peu plus loin, l'auteur ajoute que Plouhinec est une commune qui se dit ou se veut ville et parle  d'urbanisme vue sur mer, en souhaitant éviter une "marbellisation" rampante. On ne peut que lui donner raison.

*****

A l'égard des témoignages oraux, il exprime sa très grande prudence. Je le comprends surtout s'il se réfère à certains évènements qui ont parfois défrayé la chronique comme la fable des signaux lumineux émis à partir de Pors Poulhan qui auraient été le prélude et la cause déclenchante du combat naval de 1944. Cet évènement a pourtant été relaté dans un très sérieux journal:

le journal des combattants N° 2262 en date du 11 avril 1992


qui parle d'exploit méritant la plus haute récompense nationale.  C'est d'ailleurs dans son premier ouvrage écrit avec l'historien Alain Le  Berre que l'on peut  lire ce que j'appellerai un trait d'humour à propos de la sortie de guerre:

"Soixante années plus tard, on continue à distribuer des médailles...."

Notons encore que "l'épisode romancé" du combat naval précité a fait l'objet de recherches dans les archives officielles où ne figurent aucune trace des signaux lumineux .

Et oui !! Humour pour humour, j'appellerai  cela la maladie de la "décorite", les plus belles médailles étant parfois obtenues et remises pour services rendus près du radiateur de chauffage central d'un confortable bureau municipal.
Que voulez-vous ?? Une belle déco, "ça en jette non ???" Et on peut même la porter sur son pyjama à condition d'avoir un pyjama bien-sûr !!!  

Pour autant, il faut tout de même préciser que une partie de notre histoire a fait l'objet de la transmission orale et que pour ma part je ne la néglige pas, à condition que les témoignages soient faits par des témoins spectateurs et non acteurs. "J'ai vu" et "j'ai fait" sont 2 choses totalement différentes que certains peuvent avoir tendance à confondre. Pour ma part, j'ai vu certaines choses durant la 2ème guerre mondiale et je peux en témoigner.
Quant à avoir fait....à mon âge....
Un seul exemple: j'ai vu le départ des futurs Français libres à partir d'Audierne. Je me trouvais sur la digue du Raoulic. C'est un témoignage authentique, le témoignage d'un enfant à l'époque. Mais, telle est ma seule participation à l'aventure de la France libre !!! Je citerai pourtant encore une référence publiée dans le Télégramme de Brest en date du 7-9-1997 dans la rubrique Esquibien. Il s'agit du témoignage d'un acteur à propos de l'odyssée du Zenith. Je cite:

....IL sera le dernier à monter sur la vedette qui, à partir du quai d'Audierne amenait les passagers jusqu'au courrier de l'île de Sein mouillé en rade de Sainte Evette...


Je confirme le transport par la vedette des affaires maritimes des futurs français libres jusqu'au Zenith qui stationnait à Sainte Evette. Je l'ai vu et j'ai reconnu un des passagers qui n'est d'ailleurs pas revenu. La vedette "Goyen" des affaires maritimes d'Audierne était commandée par le Patron Le Gac dont le fils Jo a été déporté.  Mon témoignage n'est pas  pour autant  une preuve d'un point de vue historique. Et pourtant, les témoins sont précieux pour confirmer ou infirmer un évènement. Alors, une décoration décernée à un témoin ???? Pourquoi pas. Il faudra que je me renseigne à la mairie pour savoir si... soixante dix  ans après .. !!! J'ai déjà le pyjama, manque une petite breloque de... reconnaissance pour témoignage oculaire et formel, remise en mairie locale comme il se doit, ne serais-ce que pour plagier et copier certains antécédents !!! J'en rêve !!!

******
Je ne vais pas réciter le livre. Tout au plus citer quelques titres:
 Cela commence par une très bonne étude intitulée "Au temps des fourniers" suivie de  "Tournez moulins". Une plongée dans le passé pas si éloigné puisque le bicentenaire de la révolution  date de 1989.
Plusieurs pages sont ensuite consacrées au domaine de Locqueran,  à l'aventure de la dentelle. et à Pors Poulhan. Le rattachement de Kerydreuff à Pont-Croix est un chapître très instructif. Et oui. Kerydreuff faisait partie de Plouhinec, il faut le savoir. Le goëmon, les ponts d'Audierne , Poulgoazec et l'histoire de l'actuel lycée professionel Jean Moulin sont remarquablement traités. J'ai eu l'occasion de parler de ce lycée, autrefois centre de vacances et d'hébergement, suite à la parution du livre de Soma Morgenstein que des amis m'avaient offert. Sont ensuite traités la fortification du littoral, la résistance et la sortie de guerre, autant de sujets qu'il faut aborder avec prudence en raison de certaines sensibilités toujours d'actualité, et de la "décorite" dont j'ai parlé plus haut.
Ce livre mérite donc de figurer dans les bibliothèques locales et chez tous ceux qui s'intéressent à la mémoire et à l'histoire . C'est un très bel ouvrage, remarquablement documenté  et agrémenté de superbes photos. On ne peut qu'adresser des félicitations à l'auteur et le complimenter pour le très gros travail accompli , d'autant que les choses sont faites dans le cadre d'une association qui ne poursuit qu'un seul but:

Faire connaitre l'histoire et sauvegarder la mémoire.

 Et j'en profite pour répéter qu'une réédition de la Pointe de Cornouaille serait la bienvenue. Tous les libraires d'Audierne déplorent cette absence et je connais au moins un client potentiel: moi-même


mai_06-lamb_-plou-aud_019.jpg

Nous espérons lire la suite dans les meilleurs délais puisque l'on sait déjà qu'il y aura un 2ème volume.
 Bon courage à cette équipe de l'AS3P

******







Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 09:58

Voeux des maires pour 2010

10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_027.jpg


La tradition semble avoir été respectée dans toutes les communes du Cap-Sizun à l'occasion de la nouvelle année. Les maires ont donc invité leurs administrés à venir  recevoir les voeux qu'ils formulent pour leurs communes respectives dans la perspective des changements susceptibles d'intervenir, des projets en cours et ceux à échéance de  plus long terme. Evidemment chaque maire a plaidé en particulier pour sa paroisse, mais une tendance générale semble se dégager: la morosité ambiante.
 Nos municipalités ont été élues en 2008 et n'ont donc pas encore tout à fait 2 années d'existence, soit presque 1/3 du mandat puisqu'elles sont élues pour 6 ans. La réforme territoriale a l'air d'être la préoccupation majeure  et en particulier la création des conseillers territoriaux qui auront des attributions régionales et départementales. Nous n'allons pas étudier le cas de toutes les communes. Un verdict est tombé récemment avec les chiffres de la démographie: en Cap-Sizun, 6 communes (sur 12) comptent moins de 1000 habitants

Démographie en Cap-Sizun

Or, la France compte 36565 communes, soit plus de 36565 mairies, 36565 maires , adjoints tous rémunérés, alors que l'Allemagne n'en compte que 13.854, la Belgique 589, l'Irlande 85 et le Royaume Uni 434. Si on traduit ces chiffres en budgets de fonctionnement, donc en incidence sur les impôts locaux, la conclusion est sans appel. Il va falloir mutualiser les moyens: directions, personnels, administratiifs, informatiques et techniques, logistiques, financiers en partie etc....Tel sera le rôle des communautés de communes appelées à être élues au suffrage universel qui disposeront logiquement des gros moyens, pendant que les communes plus petites n'échapperont pas à des regroupements qui mettront fin à l'héritage des clochers. On peut imaginer une "pointure minima" de la commune de base,  tant en population qu'en surface,  et ses conséquences: voierie, assainissement etc..J'ai déjà écrit que la population totale du cap-Sizun correspond à celle d'une toute petite ville comme Douarnenez. Il faut bien accepter une situation telle qu'elle se présente et non vouloir se battre pour défendre des situations totalement dépassées et inadaptées pour faire face aux problèmes nouveaux de la société actuelle. En Cap-Sizun, seule la commune de Plouhinec semble être en mesure d'affronter l'avenir avec ses moyens propres puisqu'elle est la première en population et la 2ème en surface, laquelle est par ailleurs répartie en bord de mer (dont les structures portuaires) et  grande campagne. Elle a donc beaucoup d'atouts et à priori sait les utiliser, appréciation générale qui fait abstraction des sensibilités locales.
La plus petite en surface (294 hectares) se nomme Audierne ce qui limite complètement ses possibilités de développement. Audierne, c'est un demi-port, une demi-plage et des ambitions supérieures à  ses moyens et ses possibilités. (Le cas des plages n'est pas unique: même situation au Loch et à la Baie des Trépassés). Durant les 13 années de la mandature précédente, la rivalité Audierne-Plouhinec s'est affichée au grand jour. Actuellement c'est la rivalité Audierne-Esquibien qui défraie la chronique, alors que la logique voudrait que ces 2 communes n'en fassent plus qu'une, Audierne apportant son potentiel économique et Esquibien son espace. Seulement voilà: ce qui est simple sur le papier, ce qui est logique et ce qui arrivera sans doute un jour de manière imposée, se heurte à des rivalités de personnes, des ambitions personnelles à satisfaire pour devenir qui sait: conseiller général (futur territorial) ou député (suppléant, voire titulaire) et peut-être aussi un certain désir de paraître. Qui aura la simplicité de s'effacer pour laisser la place, le cas échéant à l'autre et au profit de l'intérêt général ?? Personne  parce que

"c'est moi le (la) meilleur (e)",


ce qui reste bien entendu à prouver.
*****
Etudions le cas particulier d'Audierne, à travers le discours prononcé par Madame le maire à l'occasion de la cérémonie des voeux, et reportons nous préalablement à :

Municipales: lettre ouverte

Municipales: Pièces à conviction

 

Que nous dit-on aujourd'hui ??? 

- Que l'année 2010 sera une année difficile avec des incertitudes tant budgétaires que constitutionnelles (en clair, il va falloir faire des économies. Que n'en a t'on fait sur le nouveau  plan de circulation ou les fleurs ??)
- Que malgé tout un certain nombre de travaux sont prévus
- Que l'achat de la colonie du Mans par la société Promoval est envisagé pour mars ce qui aura pour conséquence la construction d'un rond-point rue Lamartine . Depuis le temps que l'on raconte aux audiernais  que cette affaire est pratiquement conclue !!! Passons
- Et enfin la salle multifonctions qui pourrait prendre place dans l'ex-bâtiment des affaires maritimes désaffecté en 2011. Bon !!  Ceci est un nouveau projet de l'arlésienne que constitue la salle multifonctions d'Audierne, seule commune du Cap-Sizun à ne pas en avoir. C'est  à  la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Bonne parce qu'il s'agit d'un superbe bâtiment à fort potentiel , mauvaise car cela signifie que les occupants actuels ( représentation de l'équipement et des affaires maritimes) vont soit disparaître, soit être encore réduits à une plus simple expression. Bonne nouvelle aussi l'abandon du projet de salle multifonctions près de la salle omnisports dans une zone engorgée et dont la conséquence inévitable aurait été  le déplacement de la piste de skate, sujet déjà évoqué; Passons encore !!
****
Mais, pas un mot du désenclavement du Cap-Sizun. Bien-sûr, il faut attendre le moment favorable, les cantonales de 2011 pour en parler.

"Jouez pipeaux, sonnez clarinettes....,
battez tambours, sonnez trompettes! "


Pas un mot non plus de la station balnéaire ni du casino d'Audierne, pas plus que de la cale de carénage pourtant indispensable à notre environnement. Des oublis sans doute. Laissons la place aux promesses (qui seront nombreuses) et oublions les bilans. Pourtant les lieux sont fin prêts à recevoir et les paysages parfaits pour obtenir tous  les labels de qualité.

environn_2_20-03-06_009-1.jpg

environn_2_20-03-06_019.jpg



environn_17-3-06_042.jpg

Qui donc a écrit que 52% des Français plaçaient l'environnement en priorité dans leurs souhaits ??

Elections régionales en Cap-Sizun et environnement. Editorial 1/2010

Autrement dit nous assistons régulièrement à des concerts  de "pipeaux et clarinettes" comme on l'a dit plus haut. Et on croit que cela va durer. J'en serais fort  étonné  !! Il me semble que les Capistes n'entendent plus se laisser conter et mener en bateau. Ils vont constater les faits et regarder les bilans des uns comme des autres. Le nouveau plan de circulation d'Audierne qui concerne tous les Capistes a montré le vrai visage de la municipalité responsable qui a totalement manqué de prudence en prenant cette initiative sans aucune  concertation, effaçant d'un trait de plume 25 années de réflexions et d'investissements.  Sans s'en rendre compte, les responsables ont pris là une décision "suicidaire" à mon sens. La dépense conséquente d'argent public ne semble pas avoir été un obstacle ou un frein, pas même un sujet de réflexion. C'est une manière originale de mettre en oeuvre la démocratie participative, sans participation d'aucune sorte. Si l'on y ajoute d'autres sujets de mécontentements (nombreux), et les promesses non tenues, je crois qu'il faut admettre que la cause est déjà entendue et que les opinions seront vite faites si elles ne le sont pas déjà ce qui semblerait plus vraisemblable !!

 Il y a pratiquement un an, le 2/2/2009, voici ce que l'on pouvait lire dans "Le Télégramme de Brest":

Parti socialiste du Cap: Ma...Jo...L... secrétaire:
leader de la section communale de Plouhinec....
Autre priorité en 2009: la communication qu'il faudra améliorer.

 
La nouvelle secrétaire remplace l'ancienne devenue maire d'Audierne qui, semblerait-il, aurait fait preuve d'une politique de communication insuffisante  dans sa fonction. Le nouveau plan de circulation audiernais mis en application 3 mois après les élections semble confirmer cette appréciation .  J'ai déjà souligné la double erreur: technique et psychologique de ce plan. Rattrapage impossible à mon sens.
  Je ne suis pas sûr que la situation soit meilleure à Esquibien. Pour l'instant c'est l'euphorie qui fait suite à l'ivresse de la victoire et  du pouvoir. Mais lorsque les choses se mettront en place dans un nouveau système, soit à moyen terme, Esquibien va se sentir isolé avec son club nautique qu'il faudra bien faire fonctionner de manière municipale car aucune structure n'en voudra et le club ne s'auto-financera pas, sauf s'il est exonéré de sa charge locative ce qui veut dire que non seulement il ne rapportera rien mais qu'il coûtera . Si on compare les ports de plaisance d'Audierne et de Sainte Evette, le premier est municipal  donc inscrit au budget prévisionnel de la commune et géré par elle , tandis que l'autre est associatif et paie un loyer pour la location  du plan d'eau, donc rapporte.Sans compter que dans l'hypothèse d'une commune plus importante, associée à Audierne par exemple, il aurait peut-être été possible d'envisager pour ce club  un emplacement plus approprié. Le projet en cours d'exécution fera preuve, à terme, d'une certaine agressivité dans son emplacement mal évalué. Trop tard, c'est fait  et avec une estacade pour remplacer la servitude de passage piétonnier ce qui est assez grotesque. Marbellisation rampante ?? L'expression n'est pas de moi mais de l'auteur du livre consacré à Plouhinec. N'oublions pas non plus les offices de tourisme qui désormais  sont tous municipalisés ce qui leur vaudra d'être traités à égalité par les instances supérieures, particulièrement au niveau des subventions.
*****
Après cet exposé relatif aux états d'âme de nos responsables locaux, il ne reste plus qu'à attendre encore un peu pour connaître la liste des candidats retenus pour représenter leurs partis respectifs aux élections régionales. Mais aussi,  attendre encore un peu plus pour savoir  s'ils seront également retenus pour nous représenter, nous les électeurs, compte tenu de ce  que chacun peut constater quotidiennement dans son entourage immédiat, ce qui ne sera pas sans impact.. Un seul exemple sous forme de question:
 La municipalité responsable d'Audierne durant les 13 années des  mandatures précédentes a procédé à la vente du bâtiment des instituteurs de l'école Pierre le Lec. La suite a prouvé que cette décision était une erreur. L'opposition d'hier devenue  majorité aujourd'hui est restée totalement passive et muette devant cet évènement. Pourquoi ?? On pourrait citer d'autres exemples, d'autant que dans l'euphorie de la victoire incontestable aux dernières municipales aucune précaution n'a été prise pour dresser un constat de la succession et faire des réserves: pas d'état des lieux, pas d'audit, aucune réserve concernant les arriérés environnementaux et j'en passe. Désormais, il faut assumer car la responsabilité ne se partage pas. C'est le prix à payer dans une succession. acceptée en l'état.  
Quant au devenir de nos communes, chacun a déjà pu constater que la plupart des bureaux de poste sont remplacés par des agences postales, que les écoles sont obligées de se regrouper, que les presbytères sont vides ou en cours de reconversion, que de nombreux services sont appelés à être présents d'une autre manière etc.. Ne parlons pas des commerces. Un seul exemple concernant les services publics: autrefois il y avait un poste de douanes à Audierne. Il a disparu depuis belle lurette . Ce constat ne signifie nullement que la surveillance ne s'exerce plus. Elle s'exerce d'une autre manière, et peut-être même de façon plus efficace  grâce aux techniques nouvelles avec des moyens modernes plus appropriés. Le Cap-Sizun ne pourra pas rester en marge de la modernité, mais il devra  le faire en respectant son histoire, sa culture et son patrimoine qui sont les caractéristiques majeures et aussi les atouts de notre belle région qui mérite une politique indépendante des lobbies et autres groupes de pression, dans un but unique et sans appel:

l'intérêt général   

bestr_e_raz_27-7-2003_041-1.jpg

 

 

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 00:00

Spontus que c'est s'pas !!!

Documentation de référence:

1-Télégramme de Brest en date du
6-1-2010: Sainte-Evette: le centre nautique se dessine
14-1-2010: Centre nautique d'Esquibien. Deux chantiers en cours
12-1-2010: Audierne Plaisance. Une grande déception
2-Ouest-France du 12-1-2010: Douarnenez: Les agences immobilières réduisent la toile


******
Lien
AUDIERNE PLAISANCE: des questions au maire

*****


audierne-7-02-05_063.jpg



Biskoazh Kemend-All !!

( Expression courante du langage de nos Pères signifiant "Jamais autant"  sous entendu autant vu ).

******

Tante Soaz et Jeanne-Yvonne au lavoir avec leur langue:

 
Jeanne -Yvonne:

Sûr que c'est vrai s'pas. Vous vous rendez compte. C'est pas possible quand même :

Audierne plaisance: une grande déception 


Qu'est ce qui arrive encore avec eux ?? Y sont pas contents sûrement s'pas pour mettre des choses comme ça dans le journal. Sensément que les "relations avec la mairie d'Audierne ont pris un coup de froid". Enrhumés qu'ils sont tous  peut-être !! C'est sûr que avec leurs bateaux ils sentent le vent mais quand même !! Des marins avec un coup de froid !! Spontus que c'est, il n'y a pas à dire. Pas prêts pour le Vendée globe ça c'est sûr gast !! Déjà que ils étaient pas contents après le nouveau plan de circulation comme on peut voir:

AUDIERNE PLAISANCE: des questions au maire



 Bon un nouveau Président qu'on aurait mis d'après le journal. On va pas dire son nom des fois que ça serait "secret-municipal- marine- plaisance" s'pas.  On va que dire que c'est un socialiste vu que candidat il était déjà sur la liste en 2001. Même qu'il a eu 684 voix qu'on dit. Manquait beaucoup sans doute, au moins 100 mais ménant lui il va réchauffer le coup de froid et tout va s'arranger puisqu'ils sont du même bord s'pas. Manque des bouées sensément, pas de bureau non plus, et que les pontons sont glissants qu'ils disent.

-Tante Soaz:
 


Encore un qui a dû nettoyer des congres au port alors qu'il aurait pu faire ça en mer ou à Sainte- Evette même que ça aurait fait de la bouette pour les goélands à arroser le nouveau "clubbb " qu'ils sont en train de construire là-bas. Deux chantiers en cours qu'on a mis dans le journal. Pourquoi deux dis moi donc ?? Un c'est pas assez ?? Ou alors il y a un pour le cluubb d'Esquibien et un pour le "cluubbb Med".

-Jeanne-Yvonne
:
 

Oui, comme ça il y a deux "eveljust" !! Des fois que il y aurait un en trop, on pourra le faire vendre dans les agences immobilières de Douarnenez vu qu'elle réduisent la toile que c'est écrit aussi. Comme ça on pourra vendre les voiles en trop ici  pour remplacer la toile là-bas.
C'est triste quand même de voir ça. Toutes ces maisons à vendre !!

-Tante Soaz
:

Heureusement quand même que à Audierne on est en train de faire des trottoirs sur la route de la Pointe du Raz.


Ce trottoir là il avait été cassé en 1998, et même que un constat d'huissier il y avait eu, vu que c'était un gros camion qui avait fait ça. Depuis 1998 c'était resté comme ça. Et ben vous me croirez pas, on avait donné des décorations à ceux d'avant quand même.

Jeanne-Yvonne
:


Des décorations !!! C'est pas vrai quand même si ?? Et qui s'occupait de l'environnement à Audierne en 1998. Le maire d'Esquibien aujourd'hui parce que alors il était adjoint chargé de l'environnement. Il n'a pas été réélu en 2001 forcément avec des trottoirs comme ça. Vous vous rendez compte, 12 ans à attendre un trottoir. Enfin, on verra plus ça ménant heureusement. Mais à Esquibien s'il faut 12 ans pour un bout de trottoir, gast, combien de mandats qu'il faudra alors pour arranger un peu partout. C'est vrai non ??

Tante Soaz
:

Avec leur cluubb aussi on sait pas trop comment que ça va faire.
Faudra des sous pour le "cluubb-house". Et payer tout ça !! Ma Doué. Une tombola on fera peut-être et vendre des crêpes aussi. Ce serait juste. Pas toujours des crêpes pour les mêmes. Un peu pour les clubbs aussi s'pas . Qu'est ce que voulez-vous, il faut bien partager un peu . On pourrait  mettre la "renouée maritime" en premier prix pour la tombola puisque ménant elle est sauvée.
Faudra voir à voir !! 

Jeanne-Yvonne

Oui, ce serait bien un bouquet de la maritime comme vous dites. Mais où c'est que on trouve ça ?? Pas à Sainte Evette quand même avec toutes ces "pelles-tracteau". Il restera plus rien après eux sans doute s'pas. Et pour Mahalon vous avez su quêque chose ??

Tante Soaz

A ce qu'il paraît qu'on mettra plus des choses comme ça dans les chapelles. Une "stronkenn" (femme sale) pareille, vous vous rendez compte. Du "dismegans"  (affront-offense-honte) que ça a fait bien-sûr; Si on avait fait ça à Beuzec je suis sûre que les tracteurs seraient venus pour mettre un peu d'ordre.
Mad !! Assez pour aujourd'hui
                                                    à suivre....


 5-2-2005--cr-che-No-l-026.jpg



****


 

Repost 0
Published by spartacus - dans francais-bretonnisé
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 10:15

Nouveau blog du Cap-Sizun



audierne-_pont-croix_031.jpg



Un nouveau blog consacré au Cap-Sizun vient de voir le jour:

http://yannfanch.unblog.fr

Ce blog n'est pas un doublon. Il permettra de varier la présentation des articles et photos ici publiés

link

D'ores et déjà on peut y consulter un article ici publié en 2006:  la nouvelle intitulée "Ma Doué" 

Ma Doué

dont l'action se déroule  en grande partie à Pont-Croix

coll_gialesud_2.jpg 


et un peu partout en Cap-Sizun

Bonne visite



*****




Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 00:00

Religions, Politique et socialisme


van3_0707.jpg


Références:

1- Télégramme de Brest du 8-1-2010

Politique: Burqua. Bernard Poignant pour une loi sur l'interdiction

2- Libération, édition Rennes du  8-1-2010

lien

Chapelles du Cap-Sizun et religions

Le lien ci-dessus renvoie à l'article récent  (ici publié le 2-1-2010)  intitulé Chapelles du Cap-Sizun et religions. Dans cet article j'ai affiché une position catégorique au sujet des chapelles du Cap-Sizun qui ont été victimes d'une profanation (Mahalon)  et d'une agression (Eglise Saint Raymond d'Audierne). J'ai reproché (et je maintiens) aux autorités civiles en l'occurrence les Maires (socialistes ou apparentés) leur silence que j'ai considéré comme étant une attitude laxiste. Aujourd'hui, et dans un autre domaine je lis dans

Le Télégramme de Brest en date du 8-1-2010 

ce qui suit:

Titre: Burqua. Bernard Poignant pour une loi sur l'interdiction:
Tout intégrisme doit être combattu.


....."On entend dire aussi qu'il ne faut  pas stigmatiser l'Islam. Bien sûr, pas plus que le judaïsme, le christianisme ou le boudhisme. Ce n'est pas une raison pour tout accepter.......

*****

Titre ( Libération):
Le socialiste Bernard Poignant pour une loi contre le port de la burqua
Texte:

Rompant avec la position du parti socialiste sur la question.....

Toute religion doit être reconnue et respectée mais tout fondamentalisme doit être combattu. Et ce combat doit être celui de la loi....
C'est un recul sur les principes de laïcité et de dignité...

****


Il ne me paraît pas nécessaire de présenter Monsieur Bernard Poignant, maire de Quimper, mais je suis en droit, après avoir jugé sévèrement l'action ou plutôt l'inaction des responsables socialistes du Cap-Sizun devant certains évènements, de dire à l'homme politique engagé qu'il est, que je partage entièrement son point de vue :

"Toute religion doit être respectée"

D'ailleurs: ai-je quelquefois dit autre chose ??

Mais j'ai peut-être été mal compris ou je n'ai pas su bien dire les choses.

En tout cas, j'estime que l'on peut saluer le courage du maire de Quimper qui n'hésite

pas à exprimer une opinion contraire à celle du parti auquel il adhère.


*****


Mon article "Chapelles du Cap-Sizun et religions" a été lu de nombreuses fois. Il a été relayé par plusieurs intervenants sur internet. Il a fait l'objet de plusieurs commentaires dont un qui m'a reproché d'être d'un conservatisme dépassé remontant à une autre époque. J'ai publié  et répondu à ce commentaire pour accepter la contestation. Mes convictions profondes personnelles, tant sur la forme que sur le fond  des choses, n'ont pas à être exprimées  ici. Je vais dans une église ou dans une chapelle à mon gré, selon les circonstances et certainement pas pour profaner. On a parlé du troisième cercle. Peu importe. Je ne pense pas que l'on puisse mélanger certains évènements de notre histoire comme l'Inquisition qui remonte aux guerres de religions aujourd'hui dépassées, avec des évènements actuels qui perçoivent leur quota de victimes innocentes au quotidien.  Un avion qui saute ou une voiture piégée qui explose ne font que tuer des innocents. J'ai malheureusement eu l'occasion de voir certains résultats du terrorisme y compris chez les enfants. La simple décence me dicte de ne pas en  faire de description.
En conséquence, tout en félicitant , à mon modeste niveau, Monsieur Poignant pour sa courageuse prise de position, je persiste et signe ce que j'ai écrit dans l'article:


Chapelles du Cap-Sizun et religions.

Et pour que les choses soient très claires, j'invite les lecteurs à lire ou relire l'article intitulé "Histoires audiernaises" qui relate un  évènement suffisamment instructif à mon sens pour inciter à ne pas mélanger la forme et le fond des choses:

lien:

Audierne, Esquibien - Histoires audiernaises- Editorial 1/2009


Pour autant, je regrette que les responsables locaux n'aient pas cru devoir s'associer aux affectataires (les membres du clergé) qui ont été les seuls à prendre leur responsabilité. dans ces 2 affaires de Mahalon et d'Audierne . Il aurait mieux valu  une réaction collective plutôt qu'une opposition exprimée par les seuls responsables du domaine  spirituel. L'impact sur l'opinion y aurait trouvé son compte.
La conseillère générale actuellement mairesse d'Audierne et ancienne adjointe au maire de Quimper Monsieur Bernard Poignant qui l'a sans doute initiée aux affaires, aurait eu grand intérêt et grand mérite à s'inspirer du courage de son mentor pour traiter une affaire audiernaise. L'église de Saint Raymond est l'ancienne église paroissiale d'Audierne, (autrefois trêve d'Esquibien,) celle dans laquelle nos parents se sont unis, celle qui a accompagné nos Anciens dans leur dernier voyage . C'était hier puisque l'église Saint Joseph n'a été sacralisée qu'en 1926 (date citée de mémoire). Cela mérite une certaine considération et je persiste à dire que personnellement j'aurais fait fermer l'église.


 Une Capiste d'origine a écrit sur son site que son père avait dû se retourner dans sa tombe, au Cap-Sizun, et que mon article lui avait fait du bien. Tant mieux. Il convient donc de persévérer dans cette voie, celle de la tolérance qui respecte tous les édifices de culte, y compris les 

Chapelles du Cap-Sizun 
Qui ne demandent rien à personne
et sont ouvertes à tous



audierne_2-_3-8_017.jpg


******




Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 09:31

Démographie en Cap-Sizun
bremeur_6.jpg

Référence: Télégramme de Brest en date du 2 janvier 2010


Les chiffres officiels du dernier recensement viennent d'être publiés dans la presse locale. En voici le classement par ordre d'importance des communes:




Communes

 
 Communes  Population 2009 Population 1999 
 1- PLOUHINEC  4215  4300
 2- AUDIERNE  2312   2462 
 3-PONT-CROIX  1699  1665
 4- ESQUIBIEN  1548  1620
 5 -PlOGOFF  1388  1563
 6- BEUZEC  1073  1027
 7- CLEDEN  981  1036
 8- MAHALON  881  820
 9- CONFORT  803  750
 10- PRIMELIN  743  785
 11- GOULIEN  416  436
 12- ILE DE SEIN  226






1-Plouhinec: 4215 ( en 1999: 4106) soit +109
2- Audierne: 2312 ( en 1999: 2471) soit - 159
3- Pont-Croix: 1699(En1999:1665) soit +34
4- Esquibien: 1548 (En1999:1620) soit -72
5- Plogoff: 1388 (En 1999:1563) soit-175
6- Beuzec: 1073 (En 1999: 1027) soit +46
7-Cleden: 981 ( en 1999: 1037) soit- 56
8- Mahalon: 881 (en 1999:799) soit +82
9- Confort: 803 (en 1999:747)soit +56
10- Primelin: 743 (En 1999: 931) soit -188
11-Goulien: 416 (En1999: 436) soit -20
12- Ile de Sein: 226 ( en 1999: 348) soit -122

(Tous ces chiffres sont donnés sous réserve d'erreurs de calcul)
*****
Ces nouveaux chiffres appellent plusieurs remarques dont la principale:

1- Sur 12 communes constituant le Cap-Sizun, exactement la moitié compte moins de 1000 habitants. Sans compter que la population globale du Cap-Sizun est de  16285 habitants, chiffre à comparer avec Douarnenez, ville pourtant de taille modeste qui compte 15436 soit exactement  849 habitants de moins que le Cap. Autant dire que le Cap et Douarnenez ont des populations quasiment équivalentes. Il faut aussi comparer avec les anciens chiffres pour déterminer l'évolution.
  Aux prochaines élections municipales (2014), les communautés de communes seront élues au suffrage universel. Il conviendra de ne pas se tromper et de faire le bon choix.

2- La commune de Plouhinec est toujours la plus importante du Cap-Sizun en termes de population puisqu'elle compte plus du quart de l'ensemble des Capistes. N'oublions pas que, en termes de surface Plouhinec occupe la 2ème place après Beuzec , ce qui en fait tous critères confondus la commune la plus importante.

3- La plupart des communes ont une population inférieure à celle du recensement précédent. Solde positif cependant  à Plouhinec +109), Pont-Croix (+34),  à Beuzec (+46), à Mahalon (+82) et à Confort (56). Ceci est principalement dû à une politique d'urbanisme intelligente: constructions de lotissement et parfois vue sur mer.

4- Ces nouveaux chiffres vont avoir une incidence sur le fonctionnement de plusieurs communes : nombre d'élus, indemnités des élus, dotation globale de fonctionnement. Une fois la communauté de communes élue au suffrage universel, elle devra prendre à son compte certaines attributions des communes pour diminuer les budgets de fonctionnement car, actuellement, un pourcentage important des impôts locaux sert uniquement à payer des indemnités d'élus, dont certaines pour des résultats ...

5- Le cas d'Audierne mérite une attention particulière, très particulière puisqu'elle est la plus petite en termes de surface (294 hectares), mais toujours la deuxième en termes de population. Toutefois, il faut prendre acte de la baisse du nombre d'habitants: - 159 audiernais entre 2 recensements et même davantage si on considère le chiffre rectifié de 1999 qui a maintenu Audierne au dessus des 2500 pour des raisons que chacun appréciera à sa guise. De plus, la politique urbanistique (constructions d'immeubles et non de maisons individuelles) semble avoir échoué, tout au moins pour ce qui concerne les résidences principales. Il y a évidemment d'autre facteurs à prendre en considération comme la situation géographique et l'enclavement;

6- Consultons à ce sujet les archives de la  presse locale:

référence: Télégramme de Brest en date 12-1-2002

je cite:

titre: Démographie dans le rouge: les socialistes réagissent:
Nous avons reçu de Jacqueline Donval secrétaire de la section du parti socialiste d'Audierne, un courrier en réaction à l'article paru dans nos colonnes le 9 janvier, sous le titre la démographie du Cap-Sizun est dans le rouge .......: Désenclavement  et réflexion collective sur le tourisme:
"c'est pourquoi nous posons la question aux instances décisionnelles, état, région,département: à quand la restructuration de la voie Quimper-Le Cap par zones de dépassement pour diminuer le temps de trajet....... A nos élus de mettre en place les infrastructures qui accompagneront leur installation (des jeunes), logements, crèches, piscines, salles multifonctions etc....
Le tourisme est un enjeu majeur....Avons nous bien réfléchi  à sa promotion dans un esprit consensuel ? ....


******

 Il s'agit d'un texte datant de 2002. Madame Donval s'exprime au nom du parti socialiste et sans doute au nom de l'opposition audiernaise puisqu'elle a été élue conseillère municipale en 2001, avant d'être élue conseillère générale en 2005, et maire d'Audierne, vice-présidente de la communauté de communes en 2007. Nous sommes en 2010. dans sa lettre  datant de 7 ans, elle interroge  les élus exerçant les fonctions qu'elle exerce elle-même aujourd'hui. Le département, c'est elle depuis 5 ans, la communauté consensuelle: elle en fait partie depuis 2 ans tout en assumant l'avenir d'Audierne. Et depuis qu'elle est responsable, il s'est passé quoi ?????
C'est aux administrés de répondre pour laisser à chacun sa liberté d'appréciation. Les résidants de la rue René Autret à Audierne ont déjà leur réponse car il savent que les paroles ne sont pas suivies par les réalisations.
Bien-sûr, on va sans doute nous présenter sans tarder un projet de désenclavement par "la Carrière" (Poullan sur Mer) qui rejoint la route Douarnenez-Quimper via Pouldergat . Un projet 5 ou 6 ans après 2002. Combien d'années encore pour passer d'un projet à l'acte ???
 Communication, c'est de la communication, un point c'est tout et rien de plus !!

Liens

Municipales: lettre ouverte

Municipales: Pièces à conviction

La démonstration paraît sans appel. La municipalité d'Audierne n'a pas l'intention de régler les problèmes qu'elle avait soulevés, pas plus que de tenir les promesses exprimées par écrit avant les élections. Que faut-il en conclure ?? La triste réalité des choses est là, devant nos yeux, et elle s'ajoute à tant d'autres facteurs. Prenons l'exemple du dernier bulletin municipal d'Audierne: il invite les audiernais à participer aux commissions municipales, dont la commission de circulation. Bon, la démocratie participative  en somme !! Mais de qui se moque-t'on ?? Le nouveau plan de circulation d'Audierne, mis en service immédiatement après les élections municipales n'a jamais fait l'objet d'une quelconque réunion de la commission dite de circulation.  Nos décideurs avaient la science infuse. On voit le résultat. Les commerçants enregistreraient  des diminutions de chiffre d'affaires nous dit-on. Plusieurs commerces ont fermé leur porte (magasin Bio, Antiquités marine etc...) Alors que veut-on ?? Que les gens aillent parler pour ne pas être entendus et même pas  écoutés. Ira qui voudra. Pas moi. Pas de temps à perdre, à parler pour ne rien dire.


Quel caca  à Audierne!!

****

J'ai déjà plaidé la cause des handicapés qui n'ont pas d'accès aménagé à la plage (je ne suis pas handicapé). J'ai déjà attiré l'attention sur la route de la Pointe du Raz dans laquelle les passages protégés sont insuffisants: 4oo mètres entre le passage sis près du lavoir du Stiry et celui sis près des ambulances du Cap . Certes on ne compte pas d'accident mortel et on les attend peut-être pour agir. Pourtant, les chiffres de la démographie disent aussi que la population capiste et audiernaise est plutôt âgée. Alors ????

*****
Certains responsables politiques locaux devraient se remémorer certains évènements d'Esquibien. Je veux parler des élections municipales de 1989 qui ont débouché sur le festival des chapelles dans les conditions déjà explicitées. Une autre conséquence de ces élections esquibiennoises mérite aussi d'être signalée, à savoir que depuis 1989 il n'y a plus eu de liste socialiste aux différentes élections municipales à Esquibien. 1989 a tué le socialisme à Esquibien, et les évènements actuels se préparent à tuer le socialisme en Cap-Sizun, plus particulièrement à Audierne, car c'est un erreur fondamentale d'associer socialisme et laxisme.  Si des élections municipales avaient lieu à Audierne demain, on revivrait sans doute le tsunami d'hier, en sens contraire car aucun des responsables actuels ne sauverait sa tête.
 
Jaurès doit se retourner dans sa tombe si par hasard son regard se dirige vers la Pointe du Raz et la statue de ND des Naufragés.

bestr_e_raz_27-7-2003_022.jpg

Audierne a connu une municipalité socialiste entre 1983 et 1995. Dans ces socialistes, on comptait plusieurs enseignants laïques aujourd'hui disparus dont on peut saluer la mémoire. Ce sont pourtant ces socialistes qui, indépendamment des grandes réalisations comme la maison de retraite ou le premier port de plaisance on fait:
- restaurer l'église de Saint Raymond à Audierne 
- Goudronner  la cour de l'école Saint Joseph en échange d'un droit à stationner hors période scolaire
- Aménager la cour (placître) de l'église paroissiale Saint Joseph
liste non exhaustive....
La comparaison hier-aujourd'hui n'est pas très flatteuse pour les responsables du moment .
Affaire à suivre par conséquent !!!


*****


Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 11:21

Chapelles du Cap-Sizun et Religions

5-2-2005__cr_che_no_l_069.jpg


Références:

 1- La croix du 28-12-2009: La France reste catholique, mais moins pratiquante

 2- Le Figaro
du 29-12-2009: Les Français boudent la messe

3- Le télégramme de Brest
  du 30 -12-2009: Etre prêtre autrement

4 -Liberation
du 4-12-2009


*********
Le quotidien "La Croix" relayé par "le Figaro" vient de publier un article  concernant les chiffres et les statistiques de la fréquentation  dominicale des églises catholiques en France. Le Cap-Sizun étant une région de tradition catholique, il parait intéressant de regarder ce qui se passe chez nous par comparaison avec ce qui se passe ailleurs, d'autant que des évènements récents viennent de placer nos lieux de culte au premier plan de l'actualité.
Je
cite La Croix:

" Si Deux tiers encore des Français se reconnaissent comme catholiques, rares désormais sont ceux qui considèrent que cette appartenance passe par une présence à la messe: en effet, 4,5 %seulement de nos concitoyens disent fréquenter une église chaque dimanche, 15% y allant régulièrement , de l'ordre d'une fois par mois environ".


Ces résultats proviennent d'une enquête IFOP faite sur un échantillon de 131.141 personnes.  L'article dit encore que:

"la présence à l'église n'est plus le critère d'appartenance religieuse, que c'est en France que la pratique dominicale est la plus basse (4,5%), chiffre à comparer avec l'Espagne (20%) etc...."


Suit une remarque concernant le troisième cercle qui reste attaché à cette identité et se tourne vers l'Eglise au moment des grandes étapes de la vie: naissance, mariage et surtout mort.

 Va pour le troisième cercle !!

 
Enfin, géographiquement, les régions nord-ouest et nord-est auxquelles il faut désormais ajouter l'ouest parisien sont les plus fidèles  en terme de fréquentation.
 Vous avez bien lu:  le nord ouest. Où se situe le nord-ouest sur la carte de France ??

 Ici, chez nous, à la Pointe du Raz .

Nous sommes donc concernés par cette étude d'autant que, je cite encore "la Croix":

"Si l'on recoupe ces résultats avec ceux d'un sondage publié par la Croix en mars 2008, ces catholiques non-pratiquants se montrent ainsi attachés aux racines chrétiennes de la France à 54%. Cette appartenance de type patrimonial (et non plus de type militant) pourrait expliquer que la religion soit aujourd'hui revenue au centre du débat sur l'identité".

*****
 
bestr_e_raz_27-7-2003_026.jpg

Le blog konchennou ne dit pas autre chose depuis sa création, tant à propos des chapelles que des pardons. Combien de fois ai-je écrit que les pardons étaient un mélange de foi et de tradition ??? Et où se déroulent les pardons ?? Dans les chapelles !!

lien
Chapelles du Cap-Sizun et salles de spectacles

Nous y voilà. Les pardons, mélange d'expression de foi et de tradition se déroulent dans les chapelles lieux de culte par définition transformés aujourd'hui en salles de spectacles. Je rappelle que l'article de "la Croix" a été relayé par "le Figaro" dont personne ne contestera le tirage, donc l'audience et l'effet médiatique.
Les spectacles qui se déroulent dans les chapelles concernent donc les Capistes dans leur globalité, tant les pratiquants en raison de leur foi, que ceux du "troisième cercle" et les autres (agnostiques , athées etc..) au titre de la tradition, autrement dit les racines, la culture, l'héritage, le patrimoine  et j'en passe.

*****
Jusqu'à preuve du contraire, lorsque nous allons voter nous désignons des responsables chargés de nous représenter dans la défense de ces racines, de cette culture, de cet héritage et de ce patrimoine. Nos élus sont donc des gens volontaires pour la fonction et désignés par le suffrage universel ce qui leur donne des droits évidemment, mais aussi des devoirs puisque leurs décisions sont toujours couvertes par la légitimité. Ils ont reçu un mandat, suite à leur volontariat exprimé par leur candidature, et doivent donc assumer les responsabilités de leur charge dans tous les domaines.
Or, nous venons de vivre dernièrement 2 évènements suffisamment relayés par la presse tant locale que nationale, je veux parler de la profanation à la chapelle Saint Pierre de Mahalon et de l'exposition à l'église Saint Raymond d'Audierne. Le partage des responsabilités imposé par la loi de 1905, implique que chacun doit assumer les siennes à son niveau, tant l'affectataire qui est le clergé, que le propriétaire des lieux qui est le maire de la commune sur laquelle se déroulent les faits.
L'affectataire, donc le clergé a réagi et pris ses responsablités:
(lien ci dessus)
Et les élus ??? Qu'ont-ils fait  ?? Quelle a été la réaction du maire de Mahalon, par ailleurs Président de la communauté de communes du Cap-Sizun ?? Aucune à ma connaissance !!
Quelle a été la réaction du maire d'Audierne par ailleurs conseiller général ?? Aucune à ma connaissance ?? Quelle a été la réaction du Président des Anciens Combattants d'Audierne-Esquibien, par ailleurs élu audiernais dans la fonction d'adjoint chargé du tourisme ?? Aucune à ma connaissance !!
L'opinion est donc en droit de penser qu'il s'agit d'une faute au plan psychologique des choses car le silence n'est pas la réponse appropriée. Je n'ai pas qualité pour parler de faute professionnelle mais je dispose de ma carte d'électeur qui s'en chargera et je ne serai sans doute pas le seul.
Une fois de plus et une fois encore:

Foutez la paix à nos chapelles, tant pour la foi que pour la tradition !!

J'ajoute que, si par malheur un enfant du  Cap-Sizun  victime des évènements en Afghanistan, devait rejoindre sa terre natale choisie pour y établir sa  dernière demeure, certains discours de circonstance, avec ou sans écharpes locales seraient inconvenants compte tenu de ce qui précède. Un évènement récent n'a pas été très médiatisé. Il se situe hors Cap-Sizun, à Vannes, où une élue municipale a refusé, durant le conseil municipal du 19 octobre 2009 de s'associer à la minute de silence en l'honneur des 5 soldats du 3ème RIMA  tombés en Afghanistant. Cette élue a le droit de penser ce qu'elle veut à titre personnel, mais en tant qu'élue elle a oublié son devoir de respect de la mémoire, le respect dû à tous ceux qui sont morts au service de la collectivité, donc de la France

voir le lien:

http://www.liberation.fr/
(rechercher refus+ minute+silence+Vannes)

Ceci devrait permettre à nos élus capistes de réfléchir  à la conduite à tenir en certaines circonstances, d'autant que le quotidien qui a relaté l'évènement n'est pas classé comme particulièrement à droite.

******

8-06-cleden_-bruy_res_010.jpg

****
Etre prêtre autrement. Tel est le titre d'un article publité par le Tégramme de Brest en date du 30-12-2009 dans lequel on lit:

"L'Eglise n'a pas fait sa psychanalyse"


C'est un jeune prêtre de 39 ans qui s'exprime. Il ajoute que l'Eglise:
 
continue à ne pas prendre au sérieux la culture profane et à voir "le monde" comme un ennemi. La vraie foi est un peu aveugle, ce n'est pas une certitude.
*****
Bon, on ne pas remplacer les théologiens, les historiens, les penseurs nous les Capistes, gens d'honneur, de tradition, au riche passé.

Da Feiz Hon Tadou Kozh

 que tout le monde connaît a été écrit à Goulien et chanté lors des inventaires quand les fourches attendaient la troupe chargée de faire appliquer la loi. Les fourches se sont inclinées devant les fusils  pour laisser passer la loi mais cela laisse des traces. Il ne paraît pas souhaitable de recréer certaines situations d'affrontements qui pourraient dégénérer, s'envenimer et s'aggraver parce que quelques inconscients auraient touché à quelque chose de sacré, sacré au fond des coeurs chez les croyants, sacré au fond des poitrines chez les autres, tous unis dans le même combat pour défendre ce qu'ils ont de plus cher au fond des tripes:

Le Cap-Sizun

Que nos élus se souviennent de Plogoff et des évènements au cours desquels un petit maire sans ambition est entré dans l'histoire comme un grand Monsieur  dont tout le monde parle encore aujourd'hui avec respect et admiration !!



chapelles_2_lo_c_004.jpg

5-2-2005__cr_che_no_l_063.jpg

O Breiz, Ma Bro, Me gar Ma Bro

*******




Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article