Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 00:00

 

Communiqué en date du 29-9-2010

 

L' article intitulé:

 

Loi littoral. Le ras-le bol d'un "petit" maire

 

présenté par le "Télégramme de Brest" le 28-9-2010 à la page 12,

 

concernant la commune de Primelin 

 

est relayé par Alain sur le blog "errances"

 

accessible par les liens ci dessous:

 

http://www.errances.info

 

ou

 

link

 

Titre de l'article sur errances:

 

 

Chronique d'une mort annoncée ??

 

 

crizent.jpg

 

 

Remerciements à notre ami Alain

 

***

Repost 0
Published by spartacus
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 00:00

 

Cantonales 2011-Editorial 10-2010

 

Références:

 

- 1- Ouest-France en date du 13-9- 2010. Titre: cantonales: Jacqueline Donval, candidate PS - Pont-Croix 

-2-  Télégramme de Brest en date 16-9-2010 .Titre Cantonales: Les dernières avant la réforme

-3- Télégramme de Brest en date du 17-9-2010. Titre: Primelin;  Loi littoral. Une chape de plomb sur la commune

-4- Télégramme de Brest en date du 21-9-2010.  Titre : Audierne-Fleurissement . La souveraineté du jury remise en cause

( remarque: par anologie avec le titre d' un  film "le cave se rebiffe" on aurait pu écrire "les fleurs se rebiffent")

 

******

 

animal010.gif

 

lien:

Après l'été bientôt l'automne: Editorial 9-2010

 

Dans l'article précédent, accessible par le lien ci-dessus, le blog konchennou a quelque peu anticipé à propos des élections cantonales qui auront lieu en mars 2011 (dans 5 mois). En effet,sans citer de nom, le rédacteur du blog a envisagé des hypothèses de candidatures qui semblent vouloir se concrétiser aujourd'hui si l'on en croit le quotidien Ouest-France cité en référence 1 qui annonce des prétendants de façon  quasi officielle , à savoir:

 

- La conseillère générale sortante et mairesse d'Audierne: Madame Jacqueline Donval

 

-  La mairesse de Cleden-Cap-Sizun: Madame Nadine Kersaudy

 

- Le maire d'Esquibien: Monsieur Didier Guillon (pour l'UMP)

 

*****

Le Président de la communauté de communes Monsieur Bernard Le Gall n'envisage pas d'être candidat malgré le souhait exprimé par le maire de Plogoff :  Monsieur Maurice Lemaître  (divers gauche) qui considère que statistiquement le canton de Pont-Croix se situe à droite. Indirectement et implicitement, le maire de Plogoff laisse donc entendre que la conseillère socialiste  sortante ne serait peut-être  pas la meilleure candidate pour conserver  le canton à la gauche. Gast !! Oye, oye !! Ma Doué !!  Faut-il y voir une petite  "peau de banane" à propos de la Pointe du Raz, avec navette, puis sans navette puis à nouveau avec navette  par exemple ?? A chacun sa réponse !! Cela ressemble tout de même à un

"petit coup de pied de la mule du Pape".

 Quant au Président du conseil général, il ne peut faire autrement que de soutenir la candidate sortante également

 

candidate à la poursuite de la perception des indemnités annuelles de 31.000 euros

 

qu'elle perçoit déjà conscieusement depuis presque 6 ans  (cf: lien ci-dessus) ce qui fait un total non négligeable. Ne pas la soutenir reviendrait à la désavouer, donc reconnaître les résultats insignifiants obtenus pour et dans le canton de Pont-Croix durant ce laps de temps. On verra bien ce qu'en diront par exemple  les responsables plouhinécois qui ont déjà exprimé leur insatisfaction et leur mauvaise humeur à propos de la zone portuaire de Poulgoazec dans laquelle selon eux tout reste à faire et ils n'ont peut-être pas tort (Aire de carénage pour bateaux de plaisance  par exemple et autres aménagements  ??... etc...) On notera aussi l'absence de la conseillère générale à l'inauguration du club nautique de Plouhinec, tout comme antérieurement à l'inauguration du club nautique d'Esquibien si l'on en croit les photos publiées de ces évènements.

Allergie aux clubs nautiques peut-être, ou alors torchon qui brûle selon une expresssion journalistique ??????

 

Lien :

 

 Editorial 6/2010

 

 

 Même remarque pour Esquibien où le nouveau Maire sera testé avec ou sans la "Renouée Maritime" qui a pesé sur le club nautique et ses suites.  Qui connaît encore cette plante rare, si rare qu'on ne la voit pas ou plus ?? .

 Il conviendra  peut-être d'expliquer également pourquoi et comment la loi littoral a pu être contournée  à Esquibien lors de  la construction du bâtiment de ce club,  érigé sur une servitude de passage piétonnier alors que à Primelin les responsables considèrent que cette loi est une chape de plomb (cf: référence 3). Donc respect des lois à Primelin et non respect à Esquibien. Conclusion : ?????? Chacun en tirera la sienne. Sans compter que les décisions judiciaires faisant suite à la plainte des consorts Keravec ne sont pas encore connues à ce jour.  A suivre donc !!!

 

Lien :

 

Cap-Sizun- Perspectives électorales: Editorial 11 -2009

 

 

 Mais, ce faisant, le Président Maille prend tout de même le risque de soutenir une candidate qui ne serait pas de façon formelle  et absolue la meilleure de son camp.  Certes, dans cette hypothèse d'insuccès socialiste, le résultat capiste ne serait évidemment pas suffisant pour compromettre à lui tout seul  la majorité départementale. N'oublions pas non plus que ces élections seront les dernières du genre parce que les nouveaux élus exerceront seulement durant 3 années et devront céder la place aux  futurs conseillers territoriaux. Cet argument  implique évidemment  la prise en compte  du potentiel politique des postulants actuels , donc de leur envergure pour préparer l'avenir des  "territoriales", mais  aussi de  leur âge  car dans 3 ans la réforme administrative se situera à l'époque des élections municipales.  La communauté de communes  devrait également être  élue au suffrage universel à cette époque, ce qui devrait être assez subtil et même "rigolo".

Le futur élu départemental en 2011 devrait donc, semble-t'il, pouvoir faire un stage  de préparation à l'exercice d'un  mandat territorial envisagé ensuite pour au moins 5 ans ( cumulant fonction départementale à Quimper et régionale à Rennes).  Une candidature jeune serait donc souhaitable et serait à privilégier par rapport à une candidature âgée, pour acquérir l'expérience nécessaire à l'exercice d'un mandat territorial qui sera effectif dans 3 ans, sauf annulation de la réforme envisagée.

 

Donc âge à considérer et à prendre en compte pratiquement en priorité. Place aux jeunes :

 

- Madame Donval aura 65 ans en 2011

 Le PS se bat pour la retraite à 60 ans. Curieuse façon de montrer l'exemple non ??

 Face à elle:

-  Madame  Nadine Kersaudy: 44 ans en 2011

(plus jeune maire de France à 28 ans en 1995 .Cf: Télégramme de Brest en date du 29-12-2003)

et

- Monsieur Didier Guillon: 49 ans en 2011 

 Ancien adjoint chargé de l'environnement à Audierne de 1995 à 2001

 

C'est donc Madame Kersaudy mairesse de Cleden-Cap-Sizun qui bénéficie du privilège de l'âge . Nous nous en tiendrons là pour l'instant compte tenu de ce qu'il est prématuré de parler des références. Quant au potentiel de chaque candidat, chacun est libre de l'apprécier et l'évaluer en son âme et conscience en fonction de ses connaissances, ses observations personnelles et son analyse des résultats locaux.

 

Reste à savoir ce qu'en penseront d'abord les militants socialistes du Cap !!!!!  

Le parti socialiste local serait-il si vieillot, si pauvre en effectifs qu'il ne puisse fournir un(e) prétendant(e)quadragénaire, en âge de rivaliser avec les concurrents des autres partis ou apolitiques  ??  Parti vieux et vieillot alors ????

 

En définitive ce sont tout de même tous  les électeurs capistes qui trancheront.

 

Rien ne dit que les militants d'un parti et les électeurs de toutes tendances auront le même point de vue. Nous en reparlerons.  Toutefois, si d'aventure un maire en exercice venait à être désavoué dans sa propre commune cela signifierait que les électeurs sont politiquement majeurs et en ont assez de devoir s'effacer pour laisser la priorité par exemple aux pots de fleurs au détriment des  citoyens et des quartiers dans lesquels ils résident.  D'autant que (cf: référence 4): les fleurs font  la une de l'actualité locale à Audierne. Le quotidien cité en référence titre:

 

Fleurissement: la souveraineté du jury remise en cause?

 

 

  Le Président de l'association d'horticulture du Cap-Sizun 

 

 

"dans une colère noire" évoque un

 

 

abus de pouvoir  du maire d'Audierne

 

 

 

remettant en cause la souveraineté du jury intercommunal. 

 

 

Nous savons depuis longtemps que les fleurs ont la priorité sur les citoyens et les quartiers  à Audierne. Ah, si les pots de fleurs pouvaient voter .....

  Mais les fables de La Fontaine nous rappellent une fois de plus l'histoire du  troisième larron.

 

Affaire à suivre par conséquent !!!

 

*****

 

Le blog "Konchennou" n'a pas la prétention de lire dans le marc de café. Nous n'en sommes qu'aux hypothèses, même s'il n'est pas nécessaire  de sortir de polytechnique ou de l'ENA  pour avoir déjà et par anticipation imaginé ces candidatures qui ne sont sans doute  pas une nouveauté. Il est bien entendu prématuré de pronostiquer des résultats, d'autant que la liste des candidatures n'est peut-être pas close. Il faut laisser la parole aux électeurs et les pronostics aux sondeurs qui d'ailleurs se trompent régulièrement. Disons seulement que tout va se jouer dans la comparaison du bilan de la sortante avec les projets des postulants confirmés ou non par leurs références locales. Dans une telle situation, si le bilan est positif il devient un argument favorable qui profite au sortant. Dans le cas contraire ( bilan négatif), la cause risque d'être difficile à défendre et les postulants auront beau jeu pour expliquer tout ce qui n'a pas été fait malgré les promesses,  et qui aurait dû l'être (désenclavement du Cap-Sizun, environnement, bassin de rétention des eaux dans la rue du 14 juillet à Audierne  pour prévenir les inondations  etc...) , tout comme ce qui a été fait et pour certains mal fait   (nouveau plan de circulation d'Audierne et son incidence, sur  l'économie du  Cap-Sizun, bonne ou mauvaise selon.... etc...), sans oublier l'impact de la profanation de la chapelle Saint-Pierre de Mahalon qui a marqué les consciences. L'énumération qui précède n'est pas exhaustive comme on dit mais chaque chose en son temps.  Il va de soi que "konchennou" a bien l'intention de participer au futur débat avec sa méthode habituelle:

 

 

Montrer pour démontrer

 

 

par des images correspondant parfois aux tristes réalités du terrain,

 

 

tant municipales que cantonales, pour la meilleure information des

 

 

électeurs capistes !! 

 

 

 

divers-17-8-03_031.jpg 

******

 

 C'est comme dans  un club hippique formant les futurs cavaliers ou cavalières destinés à recevoir le trophée final  après avoir gagné le grand prix  de l'arc de triomphe :

 

A vos rênes

 

 

Marchez au pas,

 

 

puis Trot assis

 

 

avant le trot enlevé suivi du 

 

 

Galop final !!

 

 

Un seul vainqueur pour une seule place à 31.000 euros annuels  !!!

 

 

Que le (la) meilleur (e) gagne !!!

 

 

En selle !! 

 

 

 

 

5-2-2005__cr_che_no_l_056.jpgavril-mai_06_053.jpg

 

 

Les promesses (relevant du virtuel) 

et les actes (qui constituent les références):

deux comparaisons sans ambigüité !!!

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 00:00

 

Spontus que c'est s'pas !!! Suite 7

 

10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_029.jpg

  

 

Soaz: 

 

 "Penaoz emañ  an traou ganeoc'h  hirio "?? (Comment qu'elles sont  les choses avec vous aujourd'hui) ??

C'est vrai que je devrais pas dire comme ça à cause de  vot' sanctificat s'pas. Mais qu'est-ce que voulez-vous aussi s'pas, on parlait comme ça avec Mamm-Gozh avant qu'elle parte  alors !! Et puis ça me rappelle quand j'étais encore "Plac'h Yaouank" (jeune fille ) à courir au bal et sur les manèges au pardon d'Audierne s'pas !!

 

Jeanne-Yvonne:

 

  Et bien Soaz, pour une fois raison vous avez . "Mad ar jeu". (ça gaze ). Moi je sais aussi parler comme ça s'pas et les choses vont bien avec moi, enfin couci couça quoi !! Toujours mon dos avec le lavoir qui arrange pas rien  sûrement ! Et puis mes mains aussi avec l'eau froide toujours comme vous s'pas !!

 

Soaz:

 

 Vous avez su qu'est-ce qui s'est passé au juste entre ceux de Cleden et ceux de Plogoff ?? Mon voisin m'a dit que   y avait eu du "reuz" avec eux à cause de "Bae an Anaon"  (Baie des Trépassés) pour surveiller la plage que certains soi-disant y veulent pas payer. Enfin sensément ceux de Plogoff y disent que ceux de Cleden payent pas et ceux de Cleden y disent que tout ça c'est pas vrai qu'on m'a dit. C'est sûr que faut payer pour pas que les touristes y reviennent noyés hein !!

 

Jeanne-Yvonne:

 

Mais ma pov' Soaz, "Bae an Anaon" est coupé en deux entre Plogoff et Cleden à cause du ruisseau au milieu qui vient de l'étang où qu'était la Ville d'Ys avant qu'on dit pasque des fois on entend les cloches sonner surtout la nuit s'pas . Revenir noyé comme vous dites c'est compliqué pasque si le noyé il  prenait  son bain à Plogoff et qu'on l'a ramassé noyé à Cleden on sait pas trop qui c'est qui doit faire les papiers. Ceux de Cleden y disent que c'est à Plogoff de faire puisque son bain était à Plogoff et ceux de Plogoff y disent que ramassé à Cleden c'est pas à eux de faire le boulot s'pas . Et le noyé il attend en attendant  puisque ses habits sont à Plogoff et lui il est à Cleden  avec son maillot seulement s'pas !!!! Et pour l'habiller faudra passer la frontière pour aller prendre les habits s'pas !! C'est comme ça  aussi au Loc'h entre Plogoff et Primelin et même à Audierne entre Esquibien et Audierne. Avant, ceux de Primelin ils n'avaient même pas le droit de ramasser le"bezhin" (goëmon) à la plage de Treiz Goarem (Saint Tugen) à Esquibien. Ménant plus personne ramasse rien là bas  s'pas. Peut-être qu'il serait temps de faire un règlement pour arrêter ça tout de même puisque le noyé y reviendra pas s'pas !! Boire la tasse à Plogoff et être noyé à Cleden  c'est toujours noyé hein !! Memeustra comme vous dites en parlant comme Mamm-Gozh . Enfin y a plus beaucoup qui causent comme ça mais vous avez raison de continuer. Et ça montre aux jeunes que avec leur ordi et leur "konsol" comme y disent et ben y savent pas tout hein !!

 

Soaz:

 

Ah voui alors !! L'ordi du plus grand chez mes petits enfants toujours allumé qu'il est. Et ça marche pas sur une lampe "Pigeon" comme nous avant pour la lumière. Eux il faut du courant lectrique s'pas !! Enfin bientôt peut-être y aura du courant pour pas cher puisque y vont mettre des panneaux à ramasser le soleil à Plogoff .

 

Jeanne-Yvonne :

 

Voui, j'ai entendu ça aussi. Des panneaux photo quelque chose "melaka" (d'après ce qu'on dit=sensément) que j'ai pas tout compris. Je comprends pas pourquoi il faut mélanger les photos avec  l'électricité pasque les photos ça chauffe pas beaucoup quand même s'pas. Enfin, moi j'aime bien les photos, surtout celles des noces avec les cavaliers jeunes comme ils étaient et nous avec pour danser hein !!  Enfin, on avait déjà les éoliennes quand même. On va les garder sans doute en plus des photos de panneaux non ?? En plus elles sont sur Goulien et pas sur Plogoff que c'est mieux comme ça s'pas !!

 

Soaz: 

 

Sûr que c'est mieux comme ça . Pas tous les z'oeufs dans le même panier "egist lavar egile" (comme dit l'autre) s'pas. A Sainte-Evette aussi y z'ont mis des panneaux pour le courant des photos sur le clubb devant la chapelle  qu'on m'a dit. Ma Doué, du courant "evit netra" (pour rien). "Matarjeu" (ça gaze) comme vous avez dit avant. Bientôt on sera plus riches que les tourists avec no't courant lectric de chez nous hein !! Gast, milhast  !!

Vouais, vouais "Matarjeu" avec nous pour une fois pour les ordis et tout s'pas. Peut-être je pourrais aussi avoir une bourette lectrique que ce serait bien pour mon dos comme vous. Plus besoin de mettre le linge à sécher dehors. La lectricité fait tout à la place et nous:

Boire un café qu'on va aller pour une fois hein, avec la caftière lectrique "marplij" (s'il vous plait) en plus.

 

Allez on va aller au jus et "Kenavo  ar wech all" (au revoir à la prochaine fois) et

 

Distroit pa' po c'hoant (revenez quand vous voudrez) !!

 

 

 

******

 

 

environn_17-3-06_018.jpg

 

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans francais-bretonnisé
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 00:00

 

Cleden-Cap-Sizun: Moulin de Trouguer

 

link

 

Le lien ci-dessus permet d'accéder à quelques photographies du moulin de Trouguer en Cleden-Cap-Sizun. Intégré à l'association "Cap sur les  moulins", avec celui de Keriolet en Beuzec-Cap-Sizun cet élément patrimonial a fait l'objet   récemment de travaux de  restauration. Il est situé à proximité de la Pointe du Van en Cleden-Cap-Sizun

 

8-06-cleden_-bruy_res_027.jpg

 

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 09:50

 

 

 

Le musée maritime d'Audierne

 

link

 

 

Le lien ci-dessus permet d'accéder à une série de photographies du musée maritime d'Audierne

 

Bonne visite

 

 

PIC_0587.jpg

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 00:00

 

Spontus que c'est s'pas !!! Suite 6

 

C'est la rentrée et nos mauvaises langues "fleppen"  (bavardes)  se retrouvent au lavoir pour flepper un peu, échanger quelques nouvelles et refaire le monde

 

 

bs_lecluse_4.jpg

 

 

******

 

 

Jeanne-Yvonne : Alors Soaz , au pardon d'Audierne vous avez été ??

 

Soaz:  Gast voui, j'étais allé avec mes petits enfants avant la rentrée pour l'école  s'pas !

 

Jeanne-Yvonne: A ce qu'il paraît que ceux des manèges étaient pas trop contents parce que l'endroit  qu'on leur donne n'est pas trop propre

 

Soaz: J'ai entendu voui, que ça rouspétait à cause de la bouillasse partout . Ben c'est juste aussi ! Pourquoi qu'on a fait propre  pour les voitures de "la quariome"  et rien pour les manèges du pardon  hein ?? Y z'ont besoin les touristes d'avoir les pieds propres pour aller voir les "silious" (congres) et les kranked (crabes)  dans leur cage en verre à la quariome ou quoi ?? Y z'ont qu'à aller à la criée et y verront des silienn-vor nature ou à Sainte Evette et à Poulgoazec sur les cales aussi s'pas quand les bateaux y z'arrivent non ?? Non mais !! C'est toujours pareil !! On fait pour les z'uns et pas pour les z'autres !! Un quariome que le  parquingue  a été fait fait avec un architecte pour les paysages qu'on m'a dit. Tout ça a dû coûter bon-bon  hein ?? Le Pardon c'est pour nous non ?? Et dans la bouillasse en plus . Ech' !! Du donjar qu'on a  ( du dégoût) vrai s'pas ??.  

Y a plus de touristes quand c'est le pardon  c'est pas vrai ??

 

Jeanne Yvonne: Gast c'est sûr que c'est vrai. C'est pas les touristes qui votent  ici qu'est ce que voulez vous  !! C'est nous autres qu'on a les cartes pour voter . Et "Reskebil" (t'en fais pas), on ira voter !!!

 

Soaz: Voui . Mais à ce qu'il paraît qu'on a mis du gravier sur la bouillasse c'est vrai ??

 

Jeanne-Yvonne: Voui 25 tonnes qu'on m'a dit !!

 

Soaz: Quoi ?? 25 tonnes . Ma Doué, Pegemen (combien) de bourettes ça fait ces 25 tonnes là ??

 

Jeanne-Yvonne : Pour les brouettes je ne sais pas pasque c'était avec des camions s'pas. Et ménant vous avez mis les enfants à l'école alors ?? Ils étaient contents après le pardon  sans doute. Et en forme après les vacances sûrement ??

 

Soaz: A l'école voui, mais pas en forme pasque y pouvaient plus se baigner à Sainte Evette à cause que les bateaux du cluub y prennent toute la plage devant la chapelle. En plus mon dernier le petit mignon il avait été "tossé" ( cogné) avec un bateau qui l'avait cabossé et tout "discrorigné" (écorché) sa figure en plus que j'avais été obligé de arranger un peu tout ça s'pas.  Même qu'il avait son nez tout "tougné "(écrasé) aussi, avec son front "blonsé"  (meurtri) . J'avais heureusement la "dour  funéraire" de Mamm Gozh ...

 

Jeanne-Yvonne: Oh Soaz, on dit pas funéraire pour ça, l'eau vulnéraire que c'est,  l'eau blanche. On dit encore l'eau de contrecoup qui est bonne pour tout....

 

Soaz: Vous êtes toujours après moi pour faire la moque (se moquer) à cause de vot' sanctificat d'études  que moi j'ai pas.  Si vous arrêtez pas je vous cause plus na !! Mad, eau egist (comme) vous dites si vous voulez, mais la mienne venait du pardon de  Oray (Auray) et c'est une bonne  gastou !! En plus j'avais mis de la "vouate terme au gêne" sur lui à cause que il avait pris froid après aussi.  Et insulté par un parisien en plus: "Pov' plouk" qu'il avait dit celui du bateau qui l'avait tossé. Vous savez pas ce qu'il a répondu mon petit Mignon,  Marmous digourdi  (gamin débrouillard) comme il est ??

 

Jeanne-Yvonne: Non !!

 

Soaz:   Parisien tête de chien, Parigot tête de veau  !!! Il avait appris ça avec les grands s'pas. L'aut'  il est resté tellement "skodègué" (ahuri-surpris) qu'il est  tombé du bateau qui est parti tout seul que presque il aurait fallu les pompiers s'pas pasque le parigot était à boire la tasse. Enfin tout est fini bien heureusement !! Mais biskoaz (jamais) on avait vu ça ici s'pas !!

 

Jeanne-Yvonne: un peu de jouvence de l'Abbé Soury  vous auriez pu ajouter aussi avec les pansements pour le petit Mignon. C'est bon pour se remettre après un choc pareil

 

Soaz:  Quoi ??  L'abbé Lagoden (souris) ?? Qui c'est ça encore hein ?? Moi je donne pas n'importe quoi à  mes enfants pasque après, si y a la dibidou (colique) avec eux eveljust ( évidemment) c'est moi la responsable. Je donne que des choses que Mamm-Gozh connaissait bien  comme ça y aura pas de grignouseries (grignouser= pleurnicher)  avec eux pour les faire devenit tout "tangnus" (agressifs). "Biken" (jamais) je donnerai aut' chose à eux pour les rendre encore plus malades la !! "Mechans" (sans doute) j'ai raison non ??

 

Jeanne-Yvonne: Voui ça c'est sûr que c'est mieux quand on connaît. comme ça on les mets pas tout en "distribilh"  et "Fors Pennoz" (n'importe comment) comme on voit des fois s'pas

 

Soaz: Voui et le "dismégans" (honte) en plus s'pas qui fait que y a plus la confiance avec Mammig (Mémé-petite mère). Je veux pas ça moi. Comme j'ai dit l'aut' jour à eux :

"gare à vous si vous revenez noyés" hein.

 La rouste avec le Pen-Baz (bâton) de Tad-kozh que vous aurez et pas le martinet pour les touristes hein !! C'est pas "meumeustra" (pareil) avec le pen-baz. C'est comme ça avec moi s'pas !! Faut être "dibikous" (impeccable) pour aller à l'école  et pas à moitié noyé après les vacances comme on voit des fois s'pas, c'est pas vrai ?? Comme ça , y sont prêts pour aller "buruquer " encore aux prochaines vacances s'pas (burug= ver pour la pêche. Buruquer= ramasser des vers.... "arénicoles") 

 

Jeanne-Yvonne: Voui. C'est vrai comme vous dites mais tout le monde ne fait pas pareil non plus. C'est pour ça que y a souvent des voyous qui n'ont pas des Mémés comme vous aussi. Qu'est ce que voulez-vous aussi s'pas ?

 

Soaz: Voui. On trouve des "dimahans" ( voyous) et des "termajis" (bohémiens) partout comme à faire brûler des autos comme on voit à la télé . D'aut' y  ramassent les vieilles qui marchent plus pour avoir des morceaux pour arranger les cassées  et personne ne dit rien de la mairie en plus pasque y restent tous dans les bureaux. Jamais personne vient voir dehors s'pas . Attendez pour quand on va aller voter et vous verrez !!

 

Jeanne -Yvonne: Cest bientôt. Dans 6 mois sensément. Mais on aura le temps de causer encore hein ?? Pour aujourd'hui c'est assez comme ça. On va s'arrêter hein ??.....

à suivre .....

 

****

 

esquibien-goulien_029.jpg

 

 

 

 

 

 

--

 

******

 

Repost 0
Published by spartacus - dans francais-bretonnisé
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 00:00

 

Après l'été bientôt  l'automne: Editorial 9-2010

 

 

 

pic_0895.jpg

 

Devinette: la photo ci-dessus  correspondant à un paysage d' Audierne représente des Roms ou des Audiernais ???

Oui, oui, des Roms !!!!! Perdu !! 

Ce sont des  Audiernais pur beurre du Cap-Sizun !!! 

Après le ménage fait à Esquibien c'est  une  exclusivité audiernaise en Cap-Sizun !! 

 

 

Lien:

 

 Audierne: Les choses bougent

 

Les photos figurant dans l'article  recommandé par le lien  ci-dessus ont été faites et adressées au blog konchennou par l'actuel adjoint au maire socialiste d'Audierne chargé des travaux et de l'environnement. C'est lui  qui a remplacé le frère de Madame la  Mairesse, démissionnaire pour ...."Raisons de Santé"  !!!!  A l'époque, il était simple conseiller municipal. Désormais le voici responsable, donc concerné par les résultats !!!! 

Hélas, hélas !!! Les choses ne bougent plus ou bougent mal et même très mal !!!

 

Références:

 

1- Télégramme de Brest en date du 5-8 2010: Audierne: les associations se concertent

2- Télégramme de Brest en date du 12-8-2010: Goasguen: Oui à la politique sécuritaire

3-  Télégramme de Brest en date du 13-8-2010: Esquibien. Environnement et urbanisme en question

4- Télégramme de Brest en date du 14 août 2010.   Luxe. les palaces qui rient, les casinos qui pleurent

5 Le Figaro en date du 13-8-2010: Des élus de gauche prônent la fermeté face aux Roms

6- Le figaro en date du 14-8-2010: Sécurité: Estrosi veut punir les municipalités laxistes. .....

Extrait de ce dernier article: 

Objectif du Ministre de l'intérieur :

 

" faire la différence entre les élus qui parlent et ceux qui agissent "....

 

7- Sauveteurs  du Cap : Les Autret (Michel Bescou-Christian Bolzer- Musée maritime du Cap-Sizun))

 

*******  

C'était le temps, le temps des vacances.....Comme dans la chanson !!!  Pour autant, le temps des vacances n'a pas manqué de sujets de réflexion entre 2 bronzettes avant le pardon d'Audierne. La presse nationale et la presse locale ont fait preuve de rivalité dans leur souci d'informer les lecteurs, même pendant les vacances. Dont acte !!! Mais nous, les Capistes du bout du monde, parfois appelés

"Primates"

 par certains responsables locaux, avons la fâcheuse manie d'aller voir d'un peu plus près, ici, chez nous, comment les choses se passent sur le terrain pour ensuite comparer avec la prose des journaux pas toujours conforme à la réalité. Il y a les grandes déclarations souvent relayées par des déclamations de nos élus locaux qui se situent comme il se doit au dessus de la mêlée, car chez eux et pour eux, dans leur esprit tout est parfait pour ce qui concerne leur responsabilité. Il convient donc de regarder le contenu de chaque article cité en référence, en le comparant avec ce que chacun peut voir, chez nous, devant sa  porte, pour orienter et  déterminer le vote de confiance qui nous sera bientôt demandé, en mars 2011, lors de  l'élection du futur conseiller général. Commençons donc par regarder le bilan de l'élu(e) sortant(e)  durant 6 années d'exercice du mandat, en comparant les promesses,

 

 ses promesses 

 

et les réalisations.

******

Bilan de la candidate sortante  

 

 La profession de foi établie en vue des élections des 21 et 28 mars 2004 était sans ambigüité sur 4 grands sujets:

 

Le désenclavement

La solidarité

L'environnement

L'économie et le tourisme

 

Tous ces sujets seront bien entendu étudiés en temps utile. Contentons nous , aujourd'hui de citer littéralement  les promesses:

 

- à propos  du désenclavement

 

Sachons profiter de la réalisation du contournement Nord-Ouest de Quimper en 2005 pour engager le désenclavement routier du Cap-Sizun

 

- et  à propos de l'environnement:

 

Le Cap-Sizun jouit d'un environnement de très grande qualité , des espaces naturels splendides, d'un patrimoine varié....etc

Concernant le parc marin, ma position est claire: c'est non en l'état actuel des choses

 

¤¤¤¤¤¤

 

Soit !! Que de bonnes idées !!! Mais où en sommes du point de vue des actes ??

 

Le désenclavement ??

 

Ben voui, ça c'est vrai comme dirait Jeanne-Yvonne pasque y a un projet de désenclavement qui se ferait entre la Carrière et la route de Douarnenez-Quimper. Ben voui !!

 

Un joli projet, sur le papier, mais combien de coups de tracto-pelles, en 6 ans, pour passer du projet à l'acte ?? Combien de mandats de conseiller général  faudra-t'il pour gagner 5 minutes sur le

trajet Quimper-Pointe du Raz ????

A chacun sa réponse !!!

 Tout le monde sait que projet et réalisation sont 2 choses différentes. Exemple : la liaison SNCF Quimper-Paris en 3 heures !!!! 

 

L'environnement ??

 

 

pic_0043.jpg

 

Comme elle est belle notre clinique!! Enfin, ancienne clinique. Et les choses sont ainsi malgré les rodomontades de certains élus aujourd'hui confrontés aux responsabilités dans l'immobilisme :

 

lien:  

 

 Audierne: Les choses bougent

 

Nous en avons déjà parlé !! Du vent, du bla bla, du baratin !!!

 

Alors: Immobilisme consenti volontairement ou sur ordre !! Dans combien d'années peut-on espérer voir apparaître un début de  solution pour ce pur produit de "station balnéaire audiernaise".

N'oublions pas notre casino dont on parle encore aujourd'hui  

 

 PHTO0004.jpg 

Premier plan bord de mer à Audierne !! Faites beau jeu Messieurs Dames !! Les jeux sont faits !!!  Depuis combien d'années ce bâtiment est-il abandonné ?? Il a déjà fait l'objet d'un article ici consultable:

 

lien:

 

Audierne:Station balnéaire et casino. Editorial 4/2009  

 

Cet article a été écrit le 1-4-2009, donc voici une année et demi. Et depuis il s'est passé quoi ??? Que voudriez-vous qu'il se soit passé ?? Mais rien bien-sûr !! Et pendant ce temps, notre musée maritime végète dans un endroit totalement inadapté, alors que la richesse de ce musée pourrait servir de pôle d'attraction pour faire venir les visiteurs à Audierne. N'oublions pas que le musée est comme toutes les activités du centre ville confronté aux problèmes de stationnement sur lesquels le nouveau plan de circulation  a eu des effets négatifs. En arrivant de Quimper, bon courage pour trouver un stationnement et s'arrêter  si on ne connait pas Audierne. (L'aquarium qui est privé n' a pas de problèmes de stationnement grâce au parking paysager financé par nos impôts et par la municipalité précédente).

Comme si le marché qui se tient une demi journée par semaine au centre ville était une priorité par rapport à l'axe de circulation Quimper-Pointe du Raz. La vitesse sur le trajet Plouhinec-Pointe du Raz est à peu près partout limitée à 50 kilomètre /heure (Vitesse généralement non respectée dans la rue du 14 juillet à Audierne). Alors visiter la Pointe du Raz en se déplaçant  à vitesse réduite pendant 20 kilomètres sans compter les bouchons d'Audierne ?? Erreur d'appréciation dans le traitement technique et opérationnel d'un point de passage quasiment obligé: la traversée d'Audierne sur la route de la Pointe du Raz,  avec les deniers publics, notre argent. Et les conséquences sont pour tout le monde, plus particulièrement pour les acteurs économiques évidemment, dont sans doute le syndicat mixte de la Pointe du Raz.

Circuler en véhicule à Audierne relève de l'aventure avec les ronds-points  taillés comme des  confettis totalement dépendants du bon usage et du bon  vouloir des clignotants que certains utilisent à leur manière, parfois de façon folklorique ou originale.

Sans compter que le musée maritime vient de publier un nouvel ouvrage  sur les sauveteurs du Cap (cité précédemment en référence 7) :

 

Titre Sauveteurs du Cap: Les Autret.

 

Justement une rue d'Audierne est censée honorer ce nom (René Autret). Vérifions:

 

 

PHTO0049.jpg 

 pic_0058.jpg

  environn-2-20-03-06-020.jpg

 

pic_0056.jpg

 

C'est le moment de consulter ce qui est généralement appelé les pièces à conviction:

 

Lien:

 

Municipales: Pièces à conviction

 

et les promesses écrites avant les élections municipales:

 

Municipales: lettre ouverte

 

sans oublier les résultats:

 

Audierne: marché du 11-07-2009

 

Il n'y a sans doute pas lieu de commenter davantage cette situation grotesque et indigne d'une ville comme Audierne en Cap-Sizun. Simple remarque: le terrain sur lequel on trouve les "merveilles" de la rue Autret est privé parait-il. Il est donc soumis aux impôts locaux non ?? A vérifier, mais c'est inutile car la réponse est  connue !! Quant à la réglementation concernant le stationnement des caravanes......!!!!!! 

Ne perdons pas de vue notre futur casino. Justement on en parle (Référence 4: Casinos qui pleurent):

 

"....Des casinos qui ferment les uns après les autres, faute de liquidités pour affronter la crise. Rien ne va plus dans les casinos français. En l'espace de quelques semaines  ce ne sont pas moins de 4 casinos qui sont placés en redressement judiciaire ou en cessation de paiement.......parmi les raisons avancées, ,l'interdiction de fumer, la concurrence des jeux en ligne...,la baisse du pouvoir d'achat ou encore le vieillissement de certains établissements."

 

Le casino d'Audierne, quant à lui, n'est pas concerné par le vieillisement car il fera évidemment l'objet d'une restructuration avant d'entrer en fonction . De plus, il sera socialiste. Sympa non ?? Quant à l'argent nécessaire à cette réalisation, il suffira de prendre exemple sur Esquibien qui a su trouver 900.000 euros pour son club nautique, somme qui se récupère à raison de 3.000 euros annuellement. Qui dit mieux ?? 

 

 

PHTO0003-copie-2.jpg 

On ferait mieux d'arrêter la "gamberge" pour regarder les choses de façon un peu plus concrète et plus réaliste. Le musée maritime serait parfaitement à sa place dans l'ancienne école de pêche, face à la mer et disposant du stationnement sur le parking de la petite plage (passerelle). Thème de réflexion, bien que à Audierne, nos responsables ont l'habitude de réfléchir après l'évènement et pas avant. Or :

 

 Diriger c'est prévoir !!!!

 

 

******

 

En référence 1, nous avons cité l'article en date du 5-8-2010 (Télégramme de Brest) concernant les associations qui se seraient concertées. On parle de  l'ASELE (Esquibien), DEMEL (Plouhinec) et GAMA (Audierne) .  Au cours de cette réunion on aurait  abordé les

"problèmes irrésolus et les immeubles désaffectés qui occasionnent des nuisances" .

On a ensuite parlé des scénarios probables (personnellement j'aurais écrit scénaris probables). Ecoutons les:

 

"Entre nous" qui suppose une fermeture du territoire sur lui-même

"Kemper da Virviken" qui pose l'ouest Cornouaille comme grande banlieue de Quimper

 et "Mare Nostrum" qui place la maritimité au centre des activités.

 

Très bien. Pas un mot sur la casse de voitures de la rue René Autret à Audierne qui ne doit pas concerner grand monde. A moins que les associations soient plus préoccupées par la vue sur mer  de certains  de leurs adhérents, que par l'intérêt général. 

 

Fort heureusement nos lavandières Soaz et Jeanne-Yvonne sont là pour donner leur avis, l'avis de la base, au lavoir comme d'habitude !!! Quelques explications ne seront pas superflues pour vulgariser ces scénaris exprimés en français, en breton et en latin.  Culturellement votre s'pas !!! Elles n'ont d'ailleurs  peut-être pas fini de causer  nos  mauvaises langues du lavoir...!!! 

 

Spontus que c'est s'pas !!! Suite N° 5  

 

En référence 3, la parole est à l'ASELE d'Esquibien: Environnement et urbanisme en question. Cette association se félicite à juste titre pour le nettoyage des points noirs qui a permis l'élimination d'une douzaine d'épaves de voitures. Incontestablement il faut leur dire bravo. Bravo pour ce point particulier. Audierne a donc désormais l'exclusivité des épaves de bagnoles dans la commune dirigée par la conseillère générale !!!!

Honnêtement, rappelons tout de même à Esquibien que la situation était dénoncée par le blog konchennou depuis sa création en 2006. On ne va pas se battre pour savoir à qui reviennent les lauriers. Konchennou ne les revendique pas et les abandonne aux acteurs de terrain  !!  La nouvelle municipalité d'Esquibien a su traiter le problème. Dont acte et blâme à la municipalité précédente pour son mépris de la situation !! Pour le reste, c'est Madame la Députée qui a conclu en saluant l'action de l'ASELE en particulier sur le dossier du centre nautique. Soit !! Bien que tout le monde ne soit pas de cet avis !! Ce sujet a suffisamment été développé ici pour qu'il semble plus prudent d'attendre le résultat des procédures en cours (Plainte des consorts Keravec). Féliciter l'ASELE pour le centre nautique c'est lui délivrer par avance un satisfecit , qui ne tient pas compte des décisions à venir. Disons seulement que si le tribunal donnait tort à la commune d'Esquibien, les félicitations auraient été prématurées et même inappropriées. Par voie de conséquence, Il vaudrait sans doute mieux attendre . Mais comme l'argent public est venu généreusement de la Région Bretagne, que le président de région a apprécié la réalisation, il est difficile de ne pas se solidariser avec son courant de pensée. Il n'y a que la conseillère générale que l'on n'entend pas. Encore un contentieux peut-être, à propos de la "Renouée maritime" dont plus personne ne parle, ce qui situe  l'importance de l'argumentation. 

 

******

 

 Encore un mot à propos des références 5 et 6  qui titrent:

 

Des élus de gauche prônent la fermeté face aux Roms et

Estrosi veut punir les municipalités laxistes

 

Habituellement  les blogs capistes ne sortent pas des frontières du Cap-Sizun . Toutefois, le Cap-Sizun fait partie de l'hexagone avec ses 12 communes et ses perspectives électorales en 2011. Donc il y aurait des élus de gauche prônant la fermeté face aux Roms. Audierne est justement géré par une municipalité de gauche . Coincidence ?? Une question se pose:

Faut-il stigmatiser une communauté, un groupe social, une race, autrement dit des personnes pour sécuriser la population ??

La réponse est non, car ce sont les mauvais comportements qu'il faut stigmatiser, redresser, interdire et même sanctionner. Les images de la Rue René Autret à Audierne sont-elles imputables

 

Aux Roms ?? : Non !

Aux Bulgares ?? : Non !

Aux Roumains ?? : Non !

 Aux Maghgrébins ?? : Non !

Aux Musulmans ?? : Non ! 

Alors à qui:

 

Mais aux élus locaux qui ne font pas le travail pour lequel ils sont rémunérés. Combien perçoit Madame la Maire d'Audierne:

- comme Maire: environ 1550 euros par mois soit 18600 euros par an

- Comme conseillère générale: 31274 euros par an (chiffre de 2008)

C'est plus qu'une vendeuse rémunérée au SMIC non ?? Alors ?? Pour quel résultat ??  Grosso modo 50000 euros par an   d'indemnités d'élue plus occasionnellement des frais de déplacement par exemple, et autres  !!! Il est temps de faire connaître les vérités pour que chacun sache bien de quoi on cause !! Alors, laxisme bien payé, voire éventuellement récompensé par une décoration dite prestigieuse comme cela s'est vu il n'y a pas si longtemps à la municipalité précédente.  

Oui, on a raison de vouloir sanctionner les communes qui font preuve de laxisme (cf: référence 6) et

 

faire la différence entre les élus qui parlent et ceux qui agissent !!

 

La sanction doit évidemment venir des urnes et les capistes sont bien placés puisqu'ils seront appelés à voter en mars 2011. 

 

 Que fait-on pour traiter le problème des poubelles en Cap-Sizun ?? Certes le ramassage est à la charge de la communauté mais les emplacements des bacs sont sous la responsabilité des communes. Alors ?? Qu'attend- t'on pour réaliser un habillage digne de ce nom aux poubelles agressives du Pouldu  (Esquibien) situées au premier plan du bord de mer ?? Ce n'est qu'un exemple. Il y en a d'autres à Audierne et ailleurs !!

 

 

 

 

PIC_0276.jpg

 

 

*******

 

On pourrait poursuivre car tous les sujets n'ont pas été abordés. Nous y reviendrons ultérieurement, très rapidement dans la perspective des élections cantonales bien-sûr, mais aussi à propos de la réforme administrative car, n'en déplaise à certains , il va bien falloir mettre un terme à certaines utilisations d'argent public en donnant le pouvoir aux communautés de communes élues au suffrage universel. Les rivalités de clochers sont désastreuses  en terme d'intérêt général et la politisation des élections municipales dans les petites communes a des effets totalement négatifs. La défense de l'intérêt général dans les petites communes passe par l'élection de municipalités apolitiques, dans lesquelles il ne sera pas question de carrières personnelles mais de réalisations attendues par les populations locales conformémént à leurs principaux souhaits , aux nécessités,  en fonction des besoins classés par urgence et des moyens. Faut-il rappeler les conditions dans lesquelles est née la maison de retraite d'Audierne que certains, devenus ultérieurement responsables, voulaient maintenir en centre ville dans l'ancien hospice ? Le bon sens a prévalu heureusement et aujourd'hui nos Anciens sont logés décemment. Voilà un cas concret d'intérêt général et il y en a d'autres. Nous en reparlerons.

 

Bonne rentrée à tous. kénavo  et à bientôt !!!

 

 

audierne-7-02-05_002.jpg

 

 

 

 

 

 

******* 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 00:00

 

Spontus que c'est s'pas !!! Suite N° 5

 

Nos deux commères  Jeanne-Yvonne et Soaz ont repris la caisse à laver, la brouette et la lessiveuse au lavoir de : ..........

 

8-06-cleden_-bruy_res_009.jpg 

 

  Bien bronzée après son séjour à Beuzec (plage de Porspiron), Jeanne-Yvonne a gardé toute sa verve et entretenu sa connaissance des évènements locaux en lisant la presse locale. Soaz est restée sur place en gardant les petits enfants qui n'arrêtaient pas de râler car ils ne pouvaient plus utiliser la petite plage devant la chapelle de Sainte Evette en raison de l'appropriation  des lieux par le club nautique . Plage privée "mar pli'j "qu'il disait le petit dernier !!! Un "diaoul-dinaskar" c'ui là qu'a pas sa langue dans sa poche gast ar guharn  !! Un "Fri-Lous" comme c'est pas possible !!!

Les choses sont tristes avec nous quand même hein !!

 

*******

 

Jeanne-Yvonne :  Peut-être que vous allez me dire qu'est-ce  qu'ils ont mis dans le journal l'aut'jour avec sensément l'urbanisme des associations  de je sais pas quoi au juste hein !!

 

Soaz: J'avais pas le temps de regarder le journal moi pasque mes petits enfants étaient avec moi à cause que pas d'école avec eux. Obligés d'aller à Saint Tugen puisque Sainte Evette est pris par les bateaux ménant s'pas.  Mais qu'est-ce que de quoi que vous dites dans le journal ??

 

Jeanne-Yvonne: J'ai rien compris avec les scénarios comme au cinéma . Un qui s'appelle

 

entre nous.

 

 Après c'est Kemper da Virviken,

 

et après encore Mare Nostrum !!

 

Soaz: Quoi ?? Toujours pareil avec ce nouveau Recteur qui fait tout en latin . Marre de quoi vous dites ??

 

Jeanne-Yvonne : Mais c'est pas le Recteur qui a dit ça. C'est pas à la paroisse. C'est dans une réunion avec les associations dans le journal du 5 août que j'ai vu ça !!  Et puis c'est pas marre comme vous dites mais mare la !!

 

Mare Nostrum que c'est écrit

 

Soaz:  Marc'h comme "Toul ar Marc'h du" sans doute. Vous connaissez ça vous après vos vacances à Beuzec non ?? C'est pour faire publicité à la fête des bruyères sûrement. Après qu'est-ce que vous dites:

 

 entre nous.

 

C'est quoi que ça veut dire ça

 

Jeanne Yvonne: Ben qu'on veut pas de ceux qui sont pas d'ici quoi

 

Soaz: Sûr que c'est pas pareil. Déjà que les "Kolochistrou Esquibien" et les "Pochou Kranked Plougon" ne se fréquentent pas trop, alors si on met en plus les "Gaolejenn Goulien" et les 'Poloserien Primel" en même temps y aura la bagarre ça c'est sûr  s'pas.

 

Jeanne-Yvonne: Voui, ça c'est sûr. Mais quand même on est bien obligés avec les touristes de faire une bonne figure s'pas .

 

Soaz: Voui, mais c'est pas pour ça qu'on aurait dû mettre un "cluubbhousse" à Sainte Evette que les gosses y a plus de place pour eux pour faire trempette. Vous vous rendez compte, à Saint Tugen obligés d'aller pour faire une petite plonjaden. C'est pas juste hein !! Obligés de prendre les vélos avec toutes ces bagnoles qui roulent trop vite.

Dangereux que c'est quand  même s'pas !! Et en plus à Sainte Evette y z'avaient pied partout sans les  grosses vagues comme à Saint-Tugen s'pas !!!  Je leur dis toujours que peut-être un jour y vont revenir noyés si y font pas attention hein !! Ma Doué: revenir noyés à la maison hein ???? 

 

Jeanne-Yvonne: Voui  ça serait triste c'est  sûr !! Mais et pour Kemper da Virviken  alors ?

 

Soaz: C'est sans doute un nouveau cantique pour le pardon de Quimper ou pour "Santik Du". Mais c'est pas pour nous ça !! Avec nos chapelles on a assez de cantiques comme ça. Pas besoin de ceux de Quimper en plus s'pas. Mais qu'est-ce que voulez-vous aussi. Moi c'est tout  pour "Beg Ar Raz" da Virviken et pas Quimper. Déjà qu'il faut aller là-bas pour le train, en plus si c'est tout pour eux . Nann Gast !!

 

Jeanne-Yvonne:  Et alors pour la Mare  comme y z'ont  dit c'est du  latin sans doute ?

 

Soaz: Mon gendre m'a dit que c'était tout pour la mer. On peut pas faire ça quand même. Faut bien un peu aussi pour les paysans avec leurs vaches, leurs cochons  et le reste. Les vaches mangent pas le goëmon .  Les cochons non plus. Le goëmon c'est bon pour faire pousser les patates mais il faut bien s'occuper de la terre aussi non ?? Et nous avec not' jardin alors ?? Comment qu'on fait ??Moi je vais toujours avec ma bourette chercher un peu surtout pour les fleurs  s'pas !! 

 

Jeanne-Yvonne: je sais pas où ils ont été chercher tout ça. Si il faut voter, moi je dirai que

 

 

"Evel ar C'hap n'eus Bro ebed..."

 

Oh Ma Doué, faut que j'arrête pasque y a  la lessiveuse qui bouille....

 

Et Kenavo déoch', gwir vretoned....

 

*******

 

 

 

 

avril-mai_06_026.jpg

 

 

 

 

*******

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans francais-bretonnisé
commenter cet article
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 00:00

  Une audiernaise ordinaire: Georgette D....

 

 

audierne_2-_3-8_004.jpg

 

 

 

Lien à consulter:

 

Ma Bro Ar C'Hap Gwechall-Suite 7

 

Référence: Ouest-France en date du 2 Juillet 2010

 

 

Le lien ci-dessus permet de lire ou relire une partie de l’étude consacrée au Cap-Sizun et ici publiée, à la date du 12 juillet 2006. Dans cet article il est fait état des grands évènements qui ont marqué notre région, et plus particulièrement les guerres. La Résistance en fait partie. Des auteurs, tous  plus talentueux les uns que les autres (par exemple René Pichavant-Les clandestins de l’Iroise), ont disséqué cette page de notre histoire. Je n’ai fait qu’y ajouter, de manière parfois anecdotique, un regard d’enfant, trop jeune à l’époque pour participer à l’action, donc simple spectateur. Il se trouve cependant que, pour des raisons professionnelles, j’ai été amené à côtoyer , beaucoup plus tard, certains acteurs qui pour la plupart, nous ont déjà quittés. Il se trouve aussi que parfois l’histoire nous rattrape de façon très banale, par le biais des évènements quotidiens. Alors, au fait !!!

*******

Tout le monde sait que l’anniversaire de l’appel du 18 juin a été célébré à l’Île de Sein avec un certain panache, en présence de nombreuses autorités, dont Madame Bernadette Malgorn, conseillère régionale et ancienne préfète de région. Inutile de la présenter car son nom et son parcours sont   suffisamment connus. Ce qui est moins connu et c’est dommage, c’est l’étape qu’elle a fait à Audierne, à son retour de l’Île de Sein, pour une simple visite d’amitié à une de ses vieilles connaissances, par ailleurs ancienne et authentique résistante, beaucoup trop discrète à mon sens sur ses états de services qui viennent pourtant d’être honorés.

Il s’agit de Madame Georgette Moullec, née Dalm, aujourd’hui veuve du Commandant Alain Moullec (souvent appelé Henri) , ancien commandant de la compagnie Surcouf particulièrement engagée dans les combats de Lesven en Beuzec-Cap-Sizun et au parachutage de Mahalon.

Alain  Moullec, ancien sous-officier d’active, a poursuivi sa carrière militaire après la guerre. Ayant gagné ses galons et fait ses preuves dans la Résistance, il a quitté le service actif comme officier supérieur, juste récompense d’une carrière bien remplie, tant en Indochine qu’en Afrique ou ailleurs. Au cours de ses multiples affectations, Alain  a servi à Nantes, au camp de Beauregard de Saint -Nazaire, où il a eu l’occasion de faire la connaissance d’un camarade devenu un ami, un certain Malgorn. Nous y sommes:  Malgorn, le père de Madame Bernadette Malgorn précédemment citée et aujourd’hui conseillère régionale. C’est ainsi que la famille Moullec a vu naître Bernadette qui n’a pas oublié ses amis d’enfance. Le détour par Audierne s’imposait donc, au retour de l’Île de Sein, pour embrasser Georgette, la veuve d'Alain  comme je l’ai déjà dit.

*********

Il faut cependant ajouter que Georgette vient de recevoir le diplôme d’honneur du combattant en raison de ses états de services dont elle ne parle jamais. Elle aussi était dans la Résistance après ses études d’infirmière à Paris. Son rôle était donc très simple: infirmière soignante, tant à Beuzec-Cap-Sizun qu’à la compagnie Surcouf, là où elle pouvait être utile. Accessoirement, on retiendra aussi que c’est elle qui a brodé le drapeau de la compagnie Surcouf, malgré la pénurie des matière premières qu’il fallait se procurer ici ou là, au cours de déplacements variés, à motocyclette ou à pied selon les circonstances et avec les risques que cela comportait.

********

 

 

*******

Après la guerre, Georgette est devenue simple mère de famille, élevant ses enfants et suivant son mari là où il était appelé à servir.

 

La Résistance ??? Mais c’est loin tout ça !!! Il fallait bien le faire non ?? Tout le monde l’aurait fait à ma place dira-t’elle !!!

 

Pas si sûr Georgette !! Votre modestie vous honore !! Puisque vous n’en parlez pas, pardonnez moi d’avoir eu envie de l’écrire et de le publier sur internet, ne serais-ce que pour la mémoire de Alain, mon camarade de la vie professionnelle et mon ami dans la vie de tous les jours.  Alain m'avait confié que, malgré les nombreuses sollicitations qui lui furent adressées,  n'avoir jamais  jamais voulu se présenter à une élection locale. Chevalier de la légion d'honneur, médaillé de la résistance et autres, il préférait peut-être laisser à d'autres la course aux décorations que l'on peut aussi obtenir pour des raisons aussi  obscures que les tonnes de cirage utilisées pour se faire bien voir ici ou là.  L'expérience prouve d'ailleurs  que l'exercice d'un mandat est un moyen comme un autre pour remplacer les titres de guerre que l'on n'a pas obtenu dans son parcours professionnel.

Pas de quoi pavoiser !!!!

******

Un regret tout de même: seul le quotidien « Ouest-France » a relaté la visite audiernaise et affective de Madame Malgorn . « Le Télégramme de Brest » l’a ignorée. Dommage pour l’histoire audiernaise qui mérite pourtant d’être connue. Tant pis si la  modestie de certains acteurs comme Georgette doit  en souffrir. J’en assumerai la responsabilité, heureux d’avoir pu contribuer à faire connaître cette page de vérité .

 

 

 

  

 

 

  Ne disposant pas du droit de reproduction, je ne publie pas la photographie parue dans "Ouest-France" et sur laquelle on voit Madame Bernadette Malgorn en compagnie de Madame Georgette Dalm-Moullec. Dommage !!!!

 

 

*******

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 00:00

 

 

Chapelles du Cap-Sizun-Editorial N° 8/2010

 

 

PIC_0660.jpg

 

Liens

 

Chapelles du Cap-Sizun et salles de spectacles

 

Festival des chapelles et Art à la Pointe

 

link

 

 

 

Suite à la profanation de la chapelle Saint-Pierre de Mahalon, certaines  activités de l'association Cap-Accueil (ex-festival des chapelles), ont été interdites dans les chapelles du Cap-Sizun pendant la saison touristique de l'année 2010. Pour autant les chapelles ne sont majoritairement pas restées fermées.

 

Références:

 

1- Télégramme de Brest en date du 13-7-2010

Titre: Chapelles du Cap-sud. A visiter tout l'été

 

2- Télégramme de Brest en date du 19-7-2010

Titre: Expos. Art sacré et patrimoine dans cinq chapelles

 

3-Télégramme de Brest en date du 26-7-2010

Titre: Cleden-Cap-Sizun. Saint-They comme neuve

 

 

 

Ces articles nous apprennent que l'église Saint-Raymond  d'Audierne , les chapelles Saint-They à Cléden, Sainte Evette à Esquibien, Notre -Dame de Bon-Voyage à Plogoff et Saint-Tugdual à Plouhinec  sont ouvertes et accessibles gratuitement. Elles permettent aux visiteurs de découvrir le patrimoine religieux et l'histoire du catholicisme en Bretagne. Les expositions  sont organisées par l'ensemble paroissial  Sainte-Klervi ainsi que par  les associations de sauvegarde et les comités de chapelles . La SEPRV (sauvegarde du patrimoine religieux en vie) n'est pas en reste. On peut noter en passant que la seule religion enseignée et pratiquée en Cap-Sizun est le catholicisme. De ce point de vue on peut considérer que le Cap est assez proche du Léon désigné comme étant "la terre des prêtres" (nom d'un ouvrage). Même le protestantisme présent en Bigoudénie  et proche du catholicisme n'a pas émergé ici . 

Il convient de rappeler que sans les associations, les chapelles seraient aujourd'hui à l'état de ruines. Certes, il s'agit de biens publics, mais les municipalités ont généralement d'autres priorités budgétaires. Ce sont les associations qui se sont engagées en retroussant leurs manches, organisant des fêtes, des ventes de crêpes et autres pour trouver les fonds nécessaires, le tout dans le bénévolat. C'est grâce à elles que nos chapelles sont aujourd'hui réhabilitées . Elles ont donc un rôle primordial qui les rend incontournables .

Si l'on ajoute que Saint-Tugen, la cathédrale du Cap-Sizun  (Primelin) est régulièment ouverte par une équipe de bénévoles de l'association locale du patrimoine religieux, il apparaît que nos chapelles qui sont avant tout des monuments religieux et des édifices de culte  ne sont pas abandonnées ni dépendantes d'un quelconque festival ou  d'une association capiste  "multifonction" en particulier. Elles sont régies par la loi de 1905 qui détermine les responsabilités des uns et des autres. Concrètement, aucune activité ne peut être envisagée dans une chapelle, si elle n'a pas reçu l'aval du clergé que l'on désigne sous le nom de "affectataire". Les évènements de Mahalon au cours de l'été 2009 ont pesé lourd car les consciences ont été choquées. Reste à savoir si ces évènements ne poursuivrons  pas leur influence  dans les prochaines échéances électorales prévues en 2011 pour l'élection des conseillers généraux, futurs conseillers territoriaux.

 

****** 

 

Un dernier mot concernant l'association des amis de Sainte-Evette qui est sans doute  sortie de son rôle en intervenant dans les projets de club nautique à Esquibien. Aujourd'hui les nouveaux locaux du  club sont  réalisés et l'association des amis de la chapelle se fait bien discrète à ce sujet . Aussi discrète que pour les évènements de Mahalon au cours desquels elle est restée muette.  L'avenir des chapelles est assez indéterminé à ce jour, en raison de la raréfaction du clergé. Pour l'instant les pardons sont maintenus mais qu'en sera-t'il dans quelques années ?? Personne ne peut le dire mais tout le monde peut l'imaginer.  Un jour viendra, peut-être, et les pardons du Cap-Sizun ne seront plus célébrés, relégués  et classés à la rubrique  des souvenirs. Mais l'environnement sera toujours à sa place, tel que nous l'aurons fait et laissé à nos successeurs. 

 En conséquence, compte tenu de l'impact du nouveau club nautique sur cet environnement et des procédures en cours (plainte des consorts Keravec), il aurait sans doute mieux valu que l'association dite "des amis de Sainte Evette" affiche sa neutralité en restant en réserve,  à sa place, jouant uniquement son rôle de défense  du  caractère religieux et patrimonial de la chapelle et exprimant à l'occasion sa solidarité à Saint-Pierre de Mahalon  . 

  Les problèmes de vue sur mer  invoqués ici ou là, ne trompent personne puisque que chacun sait que l'on a utilisé l'aura de l'édifice religieux  à des fins partisanes, pour défendre des intérêts plus personnels que généraux. Une chapelle est un édifice religieux, lieu de culte, et son utilisation à des fins extra-religieuses (ou prétendues  maritimes ) relève plus du paganisme et même de la superstition que des convictions profondes,   la foi en terme de religion. La chapelle ne figure pas dans les alignements de l'entrée du port d'Audierne ni  de la passe  sise entre "la Gamelle " et la pointe de Lervily ( matérialisée par les phares de Trescadec et Kergadec). La navigation repose aujourd'hui plus sur le GPS que sur un clocheton si vénérable soit-il !!  Quant à respecter l'histoire, il fallait tant qu'à faire, respecter aussi l'itinéraire emprunté par la Sainte pour rejoindre son lieu de prière, ce rocher qui a gardé l'empreinte de ses genoux.

 Oui mais, l'histoire ne s'invente pas ; il suffit de la connaître ou de l'apprendre. Quelques carences et lacunes  ont déjà été remarquées et signalées à ce sujet à Esquibien comme la version relative à la construction du brise-lames de Beg-ar-Radennec dans un  très officiel bulletin municipal ( Ar Gannaeg-N° 6- Automne 2009).

 

lien

 

ESQUIBIEN- Environnement, patrimoine,et club nautique

 

La vue sur mer de la chapelle est intacte mais le mal est fait à l'environnement et  au paysage créant d'ailleurs un précédent en remplaçant une servitude naturelle  de passage piétonnier par une estacade artificielle qui n'a rien de patrimonial.  Quant à l'écologie ....!!!  Concrètement, on a utilisé la chapelle dans un contexte d'élections municipales, et le Président de l'association est devenu adjoint au maire, qui plus est chargé de l'environnement. La tactique était bonne, mais il reste à savoir si la stratégie se révèlera  du même niveau. C'est l'avenir qui le dira , à la fois dans les tribunaux de la justice qui nous donneront en toute conscience le verdict dicté par les lois républicaines et dans le tribunal des urnes qui nous donnera  un verdict  plus populaire: celui du jury capiste par l'intermédiaire du  suffrage universel. Sans oublier que les futurs prétendants Audiernais et Esquibiennois font  tout pour se neutraliser mutuellement, par "renouée maritime" interposée par exemple.  Autodestruction ???? Certes la France profonde affiche parfois  un petit côté "clochemerle"  dans son actualité quotidienne mais point trop n'en faut !!.

Hier, rivalité et mésentente entre Audierne et Plouhinec, aujourd'hui rivalité entre Audierne et Esquibien. Continuons ainsi, pour faire

 

 "boire la tasse" au  Cap-Sizun.

 

En conséquence il convient peut-être de ne pas oublier trop vite certains  classiques comme  par exemple les fables de Jean de La Fontaine et  celle qui s'intitule:

 

"les voleurs et l'âne"

 

dans laquelle on peut lire:

 

"Arrive un troisième larron

qui saisit maître Aliboron" !!

 

******

 

Mais oui, un troisième larron pour le Cap-Sizun.

 C'est lui (elle) qu'il nous faut !!!!!

 

 

Celui (celle) qui laissera de côté ses ambitions personnelles pour s'occuper du Cap-Sizun qui en a bien besoin, et de l'intérêt général.

Affaire à suivre !!!!! 

 

    

 

ste_ev._lanzullien._tugen._castelmeur_005.jpg 

 

 

Pardons-7-06-050.jpg

 

 

La rentrée scolaire sera vite là et avec elle la fin des vacances.

 

 

 Fin de l'intermède estival et retour .....mais oui, au quotidien ....!!!!!

 

 

*******

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article