Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 00:00

Le casino d'Audierne: encore de bonnes nouvelles

 

Liens:

 

1- Le casino d'Audierne: Enfin de bonnes nouvelles

 

2- http://yannfanch.unblog.fr

 

(voir les photos d'Audierne sur CAP-SIZUN.IMAGES)

 

link

 

******

 

Nous avons déjà évoqué à plusieurs reprises le projet de casino d'Audierne, et c'est peut-être à juste titre car la presse  s'intéresse de plus aux jeux d'argent . L'article accessible par les liens ci-dessus date du 16-7-2010. Et le sujet revient sur le tapis.

 

Références:

 

Télégramme de Brest en date du 28-1-2011

 

Titre: jeux d'argent. Le jackpot

 

Extrait de l'article:

 

2010, année de la libération des jeux d'argent en ligne......

Les casinos en revanche font grise mine.....

Les casinos continuent de souffrir....

En revanche les casinos continuent de souffrir enregistrant une nouvelle baisse de leur produit brut des jeux....

 

*****

 

Fort heureusement, notre patrimoine immobilier nous permet de rester optimiste pour voir, un jour peut-être, la réalisation  d'un casino.

 

 

  ******

 

Ce projet (et d'autres) ont fait l'objet d'une série de photos publiées sur le blog Cap-Sizun.Images. On peut d'ailleurs y consulter également des photos du musée maritime d'Audierne auquel nous avons déjà consacré un article.

Lien:

 

Le musée maritime d'Audierne 

 

******

 

Nous avons donc déjà imaginé un transfert de ce musée dans les locaux de l'ancienne école de pêche. Pure imagination qui n'a même pas fait l'objet d'une quelconque réplique. Le silence est d'or. Nous l'avons déjà dit aussi. Alors, pourquoi y revenir ?? Mais pour une raison toute simple:

 

Dans un mois, presque jour pour jour, débutera la campagne des élections cantonales au cours de laquelle les électeurs seront éventuellement amenés à poser des questions, les questions que tout le monde se pose d'ailleurs:

 

"Jusqu'à quand, les audiernais, les promeneurs capistes, les touristes  qui viennent en vacances chez nous seront-ils condamnés à subir cette pollution visuelle absolument désastreuse pour notre image " ???

 

Et il n'y a pas que le casino !! Il y aussi les rodomontades  photographiques comme celles adressées par un actuel adjoint  au maire d'Audierne, quelques jours après son élection.

 

Lien:

 

http:// cap-sizun.kontadennou.over-blog.com 

 

Article du 12-4-2008 intitulé: Audierne: Les choses bougent

 

 

 

 

 

Oui, oui, ces  photos  ont été adressées par un élu au webmaster des blogs konchennou et  kontadennou. On ne lui fera pas (à cet élu) l'affront de citer son nom, mais tout de même....Peut-être avait-il envie de nous montrer que

"on allait voir ce que l'on allait voir" !!

Soit !! On a vu !!

Rappelons que l'école de pêche a déjà fait l'objet d'un projet  d'un projet de création d'un centre de formation à l'environnement . Le permis de construire avait été affiché, en période pré-électorale. Ce projet a été abandonné en 2004 soit voici 7 ans .

Et depuis ???

Ne soyez pas surpris !! Il ne s'est rien passé, sauf bien entendu

 

"le futur casino"  !!  

 

   

******

Il faut bien savoir que le silence ne sera pas une réponse aux questions que les électeurs se posent fort légitimement, et seront appelés à poser à ceux et celles qui envisagent de représenter le Cap-Sizun aux instances supérieures, à ceux qui exercent aujourd'hui des responsabilités locales et s'accommodent de ce qui existe ( comme une casse de voitures totalement illégale), bref à ceux qui constatent et ne font  rien pour faire bouger .les choses

 

*******

 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 00:00

Audierne-Esquibien-Voeux des maires. Editorial 2-2011

 

-divers_-15-2___6-6-04_018.jpg5-2-2005__cr_che_no_l_052.jpg

 

 

Bloavez Mad

 

*****

 

Les traditionnelles cérémonies des voeux de nouvel an  auxquelles le public a été  convié ont eu lieu,  dans les différentes communes du Cap-Sizun et ont fait l'objet de comptes-rendus dans la presse locale. On  pourrait en faire une synthèse, mais il paraît plus approprié de retenir seulement 2 communes: Audierne et  Esquibien qui présentent chacune un(e) candidat(e) aux prochaines élections cantonales.

Pourquoi ces 2 communes et pas 3 en ajoutant Cleden fief de la 3ème candidate ?? Et pourquoi pas 4 avec Plouhinec etc....??

 

Lien:

 

Cantonales 2011-Editorial 10-2010

 

Tout simplement parce que, s'il a été question des élections cantonales ici ou là, il ne semble pas souhaitable d'en débattre  avant l'heure de la campagne. Certes une évocation comme cela a été le cas à Plouhinec où le maire a dénoncé l'inertie du conseil général (Télégramme de Brest du 10-1-2011) peut s'interpréter, mais la chose n'est pas nouvelle. Quant à Cleden, Madame la Mairesse candidate aux cantonales  s'est contentée d'une piqûre de rappel au sujet de sa candidature. Elle avait déjà un peu développé son sujet antérieurement (Télegramme du 9-11-2010).  Les choses ont été plus incisives et même percutantes à Esquibien lors de la cérémonie du dimanche 16 janvier. Le Maire également candidat a très vite dégainé et tiré plusieurs  rafales verbales en direction de sa voisine et homologue d'Audierne candidate sortante du mandat en jeu. Ceci a inspiré la rédaction d'un article sur Ouest-France (18-1-2011) qui s'intitule :

 

"Les cantonales et l'avenir du Cap, selon Didier Guillon-Esquibien". 

 

" Le canton de Pont-Croix n'est pas aidé (pour l'attribution de subventions ) comme il devrait l'être. Sans doute parce qu'il n'est pas défendu comme il devrait l'être......

Quid des ronds-points prévus près du Moulin sur la route de Douarnenez....Disparus ! Sans doute pour mieux réapparaître opportunément ......

Combien pour l'aire de carénage   et la réhabilitation de Poulgoazec ?...

 

NDLR: Arrêtons pour ne pas plagier la presse !!

 

*****

Bon, la campagne commence théoriquement le 7 mars 2011, mais il semblerait qu'en fait elle a déjà commencé. Bigre, cela promet !! L'antagonisme qui oppose Esquibien à Audierne par Maires interposés est en train d'exploser avant l'heure H qui devrait commander l'ouverture verbale des hostilités. Mais Audierne ne va pas vouloir en rester là. Pas possible!  L'ancienne commune de l'USA (union sportive audiernaise qui jouait autrefois au foot en 1ère division) n'acceptera jamais de perdre la face devant L'Etoile d'Arvor , équipe de l'ex-patronage d'Esquibien qui jouait  seulement en 3ème division.  Pas vrai les Anciens ???  Donc, en batterie  et "boum" à volonté (par petites phrases bien entendu) comme on dit  parfois lors d'une séance de tirs  au but  à la fin  d'un match de  foot indécis après le  temps réglementaire !!

 

Petit rappel concernant l'historique de la création du port de plaisance d'Audierne :

 

- Réalisé en 2 temps par la municipalité socialiste aux commandes de 1983 à 1995 

 

- Première mouture: Environ 50 places expérimentales 

 

- Premier agrandissement (une centaine de places)  combattu par l'opposition audiernaise (Coatmeur)

 

- En 1995 Municipalité de droite (Coatmeur) accède au pouvoir. L'actuel maire d'Esquibien est adjoint chargé de l'environnement au sein de cette équipe jusqu'en 2001. Doublement de la capacité du port de plaisance (environ 200 places)  sans la moindre installation technique:  pas de poste à carburant (ravitaillement par jerricans), pas d'aire de carénage etc..

 

Question:  Qui a créé la situation d'occupation de tout l'espace maritime disponible à Audierne ?? N'aurait-on pas pu réaliser un poste de ravitaillement en carburant sur ponton au détriment du nombre de places  ?? L'aire de carénage aurait dû faire partie du programme d'agrandissement pour une simple raison "d'antipollution", donc de considérations environnementales primordiales. On peut aujourd'hui déplorer l'absence de cette structure, mais il conviendrait aussi de se rappeler pourquoi et comment  nous en sommes là et quelles sont les responsabilités. Le port de plaisance a été agrandi sans prévisions d'aucune sorte et cela a eu pour conséquence l'exil de la bibliothèque (qui aurait pu être installée dans le bâtiment de l'école Pierre Le Lec vendu à un particulier). Faut-il rappeler encore l'aquarium et son parking paysager  avec les conséquences pour l'entreprise "Stratimer" et le stationnement sur le parking de la poste ??

Compte tenu de tous ces antécédants, une certaine réserve et une certaine discrétion seraient  sans doute de meilleur goût. et plus appropriées car les "Primates Capistes" ne seront certainement pas dupes !!

 La prise en compte de la  prospective ne semble pas avoir été le point fort de cette équipe durant son règne.

 

 

*******

Comme on l'a dit précédemment, il était donc légitime de s'attendre à une réplique vigoureuse par petites et grandes phrases  de l'équipe audiernaise. Pure spéculation !!  Pas un mot sur les insinuations faites au pays de l'ex Etoile d'Arvor.  Dans le fief de l'ex Union sportive audiernaise, on a préféré faire confiance à l'arbître et attendre le score final qui sera définitif sans prolongation ni tirs au but. A chacun sa méthode. Tout au plus, le discours officiel a fait état de turbulences antérieures et fait savoir que le travail se poursuivait  avec

 

"une équipe forte de ses convictions  et de sa volonté d'aller jusqu'au bout de nos promesses".

 

Liens:

 

Municipales: Pièces à conviction

 

Municipales: lettre ouverte

 

 

L'optimisme est donc de rigueur mais cela fait beaucoup car nous sommes tout de même à mi-parcours du mandat municipal.

 

 

 

  Si l'on s'en tient à la relation faite de cette cérémonie par "Le Télégramme de Brest" (26-1-2011), il n'y a pas eu un mot au sujet de l'aquarium, du futur casino, du rond-point dépendant des constructions au bois de Lécluse, du remplacement (ou non) du policier municipal etc....Pas un mot non plus au sujet de la quatrième démission de conseiller qu'il faut attribuer à la seule et simple turbulence. Donc "tout baigne" comme on dit !!

En fait, on peut espérer un peu plus de  précisions, sans trop tarder, dans le cadre de la campagne qui se prépare. Mais ne commettons pas une erreur de date qui pourrait nous être reprochée, et n'aggravons pas la turbulence qui n'était peut-être qu'un petit courant d'air, le quatrième tout de même. Un petit courant d'air ne saurait déstabiliser les Capistes habitués à des vents de force 10 et qui savent si bien épauler les déferlantes particulièrement nombreuses à l'entrée du port d'Audierne, devant la digue du  Raoulic   

 

 

 

******

 

 

5-2-2005__cr_che_no_l_028.jpg

 

  

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 11:33

Photos d'Audierne sur Cap-Sizun.images

 

Le blog Cap-Sizun.images publie ce jour une nouvelle série de photos d'Audierne.

 

Consulter les liens :

 

http://yannfanch.unblog.fr

 

link

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 00:00

Spontus que c'est s'pas : 1/2011

 

debut_6-06mahalon_051.jpg

 

 

Soaz:  (s'adressant à Jeanne-Yvonne)

 

C'est que ménant que vous arrivez. Moi y a longtemps déjà. J'ai fini de laver . Juste que à rincer qu'il me reste et "d'ar ger" (à la maison )

 

Jeanne-Yvonne:

 

Je savais que vous étiez là. J'ai entendu arriver vot' brouette de loin  quand je suis sortie pour mes poules.  Couic, Couic, Couic .....comme d'habitude.  Alors je me suis dit en moi-même :  

Elle arrive. Donc elle a pas démissionné du lavoir.

 

Soaz:

 

Pourquoi vous voulez voir que je démissionne hein?? On n'a plus droit de laver ménant  ? C'est pas pasque le lavoir il est digoulasse comme tous les lavoirs d'Audierne que je vais démissionner moi. Non mais !! 

 

Jeanne-Yvonne:

 

Voui. Mais je disais ça parce que c'est la mode maintenant. Vous avez vu pour la mairie à Audierne il y en a des  qui démissionnent encore . 

 

Soaz:

 

A la mèrie  !! Quest-ce qui y a encore avec eux ceux là ?? Y sont pas contents ou quoi ?? On m'a rien dit.  Pas même mon gend' qui lit tout le journal. Il n'a rien vu dans télé-gramme. Je sais pas pourquoi on  n'a pas mis dans mon journal à moi. C'est drôle hein !!

 

Jeanne-Yvonne:

 

 Dans l'ouest-France que c'était que j'ai su.  4 de la mairie d'Audierne qui sont partis avec la démission on sait pas trop pourquoi . Et c'est démission pour de vrai et pas en sensé (sensément) comme des fois s'pas !!  C'est pas du chistrou hein !!

 

Soaz:

 

On sait pas pourquoi en plus !! Gast  !! C'est encore à cause des sous tiens. Y a que les chefs gradés d'en haut qui sont payés et les aut's qui sont pas contents de ça sûrement pasque que eux y sont pas payés. Vous voyez vous aussi travailler pour rien et les aut's tout  mettre dans la poch'. Moi quand je fais lavage pour une dame je demande la paye qui va avec. Autrement bléo (cheveu=rien)  c'est pas just'. A la mèrie  y en des qui z'ont rien et les aut's payés et pas comme une caissière Leclerc  en plus. Et ceux qui sont payés c'est just pour avoir la photo dans le journal quand y sortent pour une fois. Quand c'est fini pour la photo, on voit plus personne dehors. Et quand on a besoin quêque chose à la mèrie y a personne. L'aut' jour c'est une dame qu'elle m'a dit que elle attendait pour  mettre sa signature devant un responsable sur un papier pour le notaire à cause que sa  grand'mère elle était partie en haut vers le Bon Dieu.  Légaliser sensément   qu'elle m'a dit. Et ben, il a fallu trouver un chef au téléphone qu'il avait pas le temps et tout le reste en plus. C'est pas permis des choses comme ça si ??  A faire attendre le monde comme si y avait que ça à faire. Y sont payés pour être là quand y a besoin d'eux  c'est tout non  ??  !! 

 

Jeanne-Yvonne:

 

J'ai entendu des choses comme ça aussi. Y viennent rien voir  dehors et en plus même pas souvent à la mairie. Et c'est sale tout partout. De l'herbe, des papiers et des paquets de cigarettes qui sont vides et tout le reste. Mais bientôt peut-être qu'il faudra voter si les démissions continuent comme ça. Si y a encore un qui part c'est l'élection partielle comme on dit.

 

Soaz:

 

Part ciel  que vous dites. C'est quoi ça encore ?? 

 

Jeanne-Yvonne:

 

Juste pour remplacer ceux qui sont partis quoi !!

 

Soaz:

 

Vous trouvez ça bien vous ??   Tous les remplacer ce serait mieux non ?? Les "gensses"  y sont pas contents de ceux-là donc y faudrait d'autres c'est pas vrai ??

 

Jeanne-Yvonne:

 

Je dis comme vous mais y a la loi s'pas. On peut pas faire chacun sa loi. Mais dans 3 ans ceux-là y auront fini et kénavo d'eur wech' al pour eux tous ensemble.

 

Soaz:

 

Et avant y a rien ??

 

Jeanne-yvonne:

 

Si. mais là on peut pas trop dire à cause que il faut attendre l'heure. Autrement c'est le garde champêtre  qui fera une amende pour causer avant l'heur s'pas !!  Procès verbal comme on dit s'pas !!

 

Soaz:

 

Oh Ma Doué !! Mais vous savez pas ?? Y a plus de "gard' champêt' " ménant. Parti en retraite qu'il est. Donc pas d'amend' pour "flepper" (bavarder) sur la mèrie. Et en plus si c'est que verbal comme vous dites y a pas trop de risque pour le procès hein ! Mais sensément à Esquibien aussi y en a une qu'elle veut plus s'occuper  de je sais pas trop quoi qu'on m'a dit.  Faut remplacer quoi !!

 

Jeanne-Yvonne:

 

Voui. J'ai su aussi. Pour la communication qu'elle était et pas payée non plus sans doute pour dire comme vous s'pas !! Tout ça c'est du "Reuz"  (bruit) quand même !!

 

Soaz:

 

Voui : Reuz en Eskevien comme à Gwaïen. pour une fois y sont d'accord pour faire du reuz les deux ensemble et c'est "Mad an traou ganeomp " !!!  (les choses sont bien avec nous). Mais combien  qu'il sont à rester en place  à Audierne alors ??

 

Jeanne-Yvonne

 

Pas beaucoup qu'on m'a dit. 11 plus le maire. Avant y avait 16 . Sauf que y a que 5 qui touchent des sous que nous on leur donne. Là c'est pas changé. C'est resté comme avant quoi !!

 

Soaz:

 

Comme avant  voui. Toujours "divalo" (triste) quoi !! Je sais pas comment que ça marche tout ça , mais c'est peut-être pas  fini  tout ça encore. Y z'ont qu'à aller mettre des fleurs dans leur jardin et acheter des balais pour nettoyer prop' un peu partout c'est pas vrai ??. Que c'est pas permis de voir des trottoirs comme ça. Assez comme ça avec ceux -là non c'est juste non ??

 

Jeanne-Yvonne:

 

On verra qu'est ce que ça va donner bientôt. Comme ça au moins on saura hein. Pas la peine de rouspéter après si on fait pas bien quand on a droit. Quand il faut changer il faut changer. C'est comme pour le linge: mettre du propre et après  faire la lessive du reste.... 

 

  A suivre....

 

******

 

 

 

divers-_02___06-2004_028.jpg

 

*******

Repost 0
Published by spartacus - dans francais-bretonnisé
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 09:30

Audierne: Quatrième démission au conseil municipal

 

 

audierne-7-02-05_063-1.jpg

 

 

Références:

 

Ouest-France en date du 15- 1-2011 

 

Titre: Quatrième démission au conseil:  F...M...se retire

 

******

 

La municipalité  d'Audierne élue en 2008 se composait à l'origine d'un maire et 16 conseillers. La quatrième démission  de conseiller vient d'être rendue publique par voie de presse. Soulignons qu'elle était notoire depuis plusieurs jours mais non diffusée.  Nous avons déjà signalé les 3 démissions précédentes. Suite à un décès, l'équipe dirigeante d'Audierne se compose donc désormais d'un maire et  16-5=11 conseillers, soit près du tiers de défaillances volontaires ou involontaires. La nouvelle démissionnaire annonce son départ pour convenances personnelles et précise qu'elle ne souhaite pas polémiquer. Il convient donc de respecter son point de vue, sans disserter, ce qui n'empêchera pas chacun d'avoir son idée sur la question. Disons tout de même que nous sommes à 2  mois des élections cantonales et que les électeurs de toutes les communes risquent  de se poser des questions car cette nouvelle situation audiernaise est tout à fait inédite en Cap-Sizun. Convenances personnelles après raisons de santé, on attend la suite......dans la plus petite commune du Cap-Sizun (294 hectares), mais pas la moins originale car nous ne sommes même pas à mi-mandat.  

 

******

 

 

 

 

 

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 00:00

Démographie en Cap-Sizun-Suite N°2

 

 

 

8-06-cleden_-bruy_res_034.jpg

 

Liens à consulter

 

 1- Démocratie participative: Bonne Idée ou simple Slogan-Editorial 1-2011

 

2- Démographie en Cap-Sizun

 

3- Démographie en Cap-Sizun-Suite

 

4- Ma Bro Ar C'Hap Hirio suite 2

 

5- Ma Bro Ar C'Hap Hirio suite 10 

 

6- M a Bro Ar C'Hap Warc'hoazh

 

 

 

 

 

*****

Références:

Télégramme de Brest en date du:

 

N° 1- 17-12-2010: Région. Les élus face aux défits du boom démographique

 

N° 2- 3-1-2011: Bretagne. La population à la loupe

 

N° 3- 5-11-2011: Démographie. Les pointes souffrent

 

N° 4- 6-1-2011: - Bretagne 2030. Démographie. De redoutables défis

- Vieillissement: Pas de catastrophisme 

 

N° 5- 10-1-2011. Plouhinec. Et toujours le terre-plein de Poulgoazec 

 

 

 

******

 

La démographie n'a pas fini de faire parler d'elle. Il faut croire que le sujet ne manque pas d'intérêt (surtout pour  le Cap-Sizun qui sera appelé à voter dans 2 mois) . C'est la raison pour laquelle le blog "konchennou" a abordé le sujet pour la première fois dans l'étude générale du Cap-Sizun ici publiée  en 2006  (cf: lien N° 4). Les différents articles traitant de la démographie ont d'ailleurs fait l'objet de nombreux commentaires tous plus pertinents les uns que les autres. Une réponse a été faite à chaque commentaire  instaurant une sorte de dialogue beaucoup  plus positif qu'un débat  (forum) dans lequel tout le monde veut avoir raison et où la modestie comme l'objectivité ne sont pas toujours de rigueur. Mais pour autant, le dialogue n'a pas le pouvoir de changer les choses. En dehors du Bon Dieu pour les croyants, seuls les élus désignés pour exercer les  responsabilités peuvent agir, ou essayer d'agir sur les différents éléments qui conditionnent l'évolution de la démographie. Certes, contre la météorologie, les saisons, le climat, la géographie des lieux et tant d'autres facteurs ou paramètres qui relèvent de la situation générale , les élus pas plus que les autres  n'ont aucun médicament à proposer. Ils peuvent cependant intervenir sur certaines conditions particulières qui, directement ou indirectement  influent sur la situation générale et la vie quotidienne des administrés, donc par voie de conséquence sur la santé économique d'une région dans laquelle les citoyens sont aussi des consommateurs . 

 

******

Indépendamment des échéances électorales, les administrés d'Audierne et de Plouhinec ont déjà été informés d'un projet de recensement qui se déroulera du 20 janvier au 19 février 2011. Les chiffres  actuels sont donc susceptibles d'être revisés à terme.

 

Pour l'instant, les résultats connus disent que 5 communes :

 

Confort, Mahalon, Pont-Croix, Beuzec,  et Plouhinec

 

enregistrent une augmentation de la population. Par contre les 7 autres communes:

 

Plogoff, Ile de Sein, Audierne, Primelin, Cleden, Goulien, Esquibien

 

accusent des pertes allant de -12,09% (Plogoff), à - 0,68% ( Esquibien).

 

(référence N° 2)

 

Il n'y a pas lieu de s'étendre sur le cas de l'île de Sein qui subit le sort des autres îles (Molène, Ouessant). La situation est plus significative à Plogoff qui, en 10 ans, a perdu 12% de ses habitants, ce qui a permis à la presse locale de signaler le fait dans un article du  5-1-2011

 

(cf: référence N° 3)

 

intitulé: "Démographie. Les pointes souffrent".

 

Si les pointes souffrent, il faut essayer de déterminer les raisons . Indépendamment de l'histoire particulière de Plogoff (centrale) qu'il ne convient pas de relancer,  mieux vaut regarder la situation géographique, ce qui se traduit par un constat d'éloignement de Quimper, donc un problème d'isolement et  d'enclavement .  On parle de Paris-Quimper en 3 heures. Quid de Plogoff-Quimper ?? Le trajet (50 Kms) se fait  approximativement en  1 heure de voiture si tout va bien, et plus si on rencontre un tracteur agricole (I/3 du délai envisagé  pour Paris-Quimper: 600 Kms).  Ce problème sera très certainement abordé sans tarder par les candidats aux élections cantonales. D'autant qu'il figurait déjà dans la profession de foi d'une candidate (élue) en 2002.

 

Que s'est-il passé depuis ??  Chacun appréciera  !!

 

N'oublions pas le livre blanc de la baie d'Audierne rédigé aux environs de 1970 (il y a 40 ans).

 Ce livre blanc a été ici présenté dans l'étude générale du Cap-Sizun:

 

  lien N° 6 .

 

Ne répétons pas par conséquent, mais constatons tout de même que pour les prochaines élections cantonales, les candidats connus sont tous issus de communes déficitaires, ce qui revient à dire que les communes affichant une saine démographie ne présentent pour l'instant personne. La situation est particulièrement remarquable à Plouhinec pour 2 raisons majeures:

 

- Plouhinec est la commune la plus peuplée du canton 

 

- L'aménagement du terre-plein de Poulgoazec est du ressort du conseil général. Or, la municipalité de Plouhinec exprime de nombreux griefs à ce sujet (cf: cérémonie des voeux-Télegramme de Brest en date du 10-1-2011).   Pas uniquement sur ce sujet d'ailleurs puisque le premier magistrat de Plouhinec laisse entendre que la communauté de communes serait confrontée à certaines

 

"turbulences mais que rien ou presque rien ne filtre" !! 

 

Voilà de quoi imaginer, spéculer, d'autant que nous avons déjà connu la rivalité Audierne-Plouhinec de 1995 à 2008, désormais remplacée par la rivalité Audierne-Esquibien depuis 2008. Nous en reparlerons, le moment venu  .

 

Notons également la situation particulière d'Audierne (-6,15%; classée 3ème au rang des pertes), alors que Pont-Croix, chef-lieu de canton enregistre des gains de + 9,52%. La conclusion paraît simple: Audierne a fait le mauvais choix en terme d'urbanisation, privilégiant la construction d'appartements au détriment des maisons individuelles. Il suffit de regarder les pancartes pour se rendre compte de la situation: les maisons ne se vendent plus. Sans compter que de nombreux appartements n'ont pas encore trouvé preneur . Passons sur l'histoire de l'aquarium, de la bibliothèque, de la vente des bâtiments de l'école Pierre Le Lec qui auraient pu servir à un agandissement éventuel des locaux scolaires. Passons encore sur certains projets  " mégalomanes" ou "loufoques" comme le petit train Audierne-Sainte Evette- Pont-Croix ou la municipalisation de la bibliothèque qui fort heureusement n'ont pas abouti.  On pourrait faire un réquisitoire sur l'action municipale menée entre 1995 et 2008, au point que les élus sortants n'ont pas placé un seul candidat en 2008. Passons !!

 

La municipalité actuelle d'Audierne bénéficiait donc d'un boulevard qu'elle n'a pas su utiliser en s'enfermant immédiatement dans des chemins creux (circulation) et en persévérant dans l'erreur (Fleurissement intempestif et excessif voire agressif au détriment de....du reste sans doute). On verra bien ce  qu'en penseront les électeurs. Nous en parlerons en temps opportun .

 

*****

 

Nous n'avons pas parlé de la référence 1: Région. Les élus face aux défis du boom démographique.

 

La prospective avancée parle d'un gain de 700.000 habitants en Bretagne, à l'horizon 2040, ce qui impliquerait la construction de 20 lycées et 174 maisons de retraite supplémentaires. Nos élus locaux capistes: élus communautaires, conseillère générale, maires etc... devraient se pencher sur cette étude pour la transposer et  imaginer nos besoins de demain. Hélas, nos besoins d'aujourd'hui ne sont même pas réalisés  comme l'aire de carénage du port de plaisance d'Audierne. Conclusion: plus de 200 bateaux déversent leurs eaux de carénage (et le reste) directement dans le port, donc dans la mer. Entre temps, priorité aux fleurs !!

 

Ecologie ?? 

 

*******

Concrètement, il faudrait peut-être commencer par le commencement, dresser un état des lieux et des besoins et arrêter d'invoquer  sans arrêt les créations d'emplois comme par exemple à propos de  l'aquarium. Autre exemple: le centre nautique d'Esquibien (CNCS) qui a déjà  défrayé la chronique à plusieurs reprises et  qui annonce de bonnes perspectives pour 2011 ( Télégramme du 7-1-2011). Soit ! Il dispose d'une capacité d'autofinancement de 23118 euros. Bravo !! Mais il annonce aussi le besoin de 45000 euros,  le recrutement de 2 personnes et des achats de matériels. Question ? Qui va payer ?? La commune d'Esquibien ?? Le CMB partenaire du club ?? Le contribuable du Cap-Sizun ?? Malgré son nom, ce club est d'Esquibien et devrait fonctionner non pas en régime associatif mais en EPIC (établissement public industriel et commercial)  comme les offices de tourisme pour permettre le contrôle d'utilisation de l'argent public. Sinon le budget de fonctionnement doit être en équilibre, les recettes comblant les dépenses. Les associations ne peuvent pas quémander  sans arrêt des subventions pour combler leurs besoins. Regardons la Pointe du Raz et ses difficultés financières. Cela aurait déjà dû servir d'exemple.   

 

Il est évident que l'on peut  tout de même résoudre tous les problèmes avec l'argent que l'on n'a pas, donc celui des autres !!

 

******

Pour en terminer avec la démographie, disons que les seules initiatives crédibles susceptibles d'influer sur les chiffres  sont en priorité le désenclavement du Cap-Sizun qui conditionne tout.  Le sujet a déjà été ici traité  et publié le 26 mai 2006 dans l'étude générale du Cap que certains responsables n'ont sûrement pas lue. 

Lien  N° 6:

 

6-M a Bro Ar C'Hap Warc'hoazh

 

Certes, il ne s'agit pas d'un Evangile mais simplement d'une étude qui date tout de même de presque 5 ans. Que s'est-il passé depuis durant ces 5 années. Mais rien tout simplement.

  La création éventuelle d'emplois est liée à la santé économique. Le Cap-Sizun n'est pas en mesure de fournir des emplois autres que ceux du secteur tertiaire (services). Le tourisme ne crée que des emplois précaires,  à durée limitée ( hôtellerie, restauration etc..). Donc les jeunes sont obligés de s'expatrier ce qui explique le vieillissement de la population et les besoins correspondants. Quand on pense que le projet de maison de retraite d'Audierne a été contesté et même  combattu par un futur maire (de 1995 à 2008) et réalisé envers et contre tous par les responsables qui administraient la ville  en 1989.  Ces derniers  méritent notre reconnaissance pour leur ténacité et plus encore pour leur bon sens car il s'agissait d'une priorité.

 

Nos  candidats déclarés et aussi ceux qui ne le sont pas (pour l'échéance de février) ont de quoi réfléchir avant de rédiger leur profession de foi, organiser leur future campagne des cantonales et choisir les invités qui viendront les soutenir. Il savent  déjà que leurs bilans dans leurs fonctions respectives  vont conditionner les résultats qu'il convient d'attendre avec toute la sérénité de circonstance. Le temps de la campagne viendra, sans tarder,  et chaque chose en son temps. 

 

 

*******

 

8-06-cleden_-bruy_res_048.jpg 

 

 

********

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 00:00

Démocratie participative:  Bonne idée ou simple  slogan-Editorial 1-2011

 

 

divers-_02___06-2004_013-1.jpg

 

 

Références: Télégramme de Brest en date du  23-12-2010

 

Titre: Quimper: Le fait du jour.

 

Conseils de quartiers . Ils font bouger les choses

 

Texte: Les conseils de quartiers font très progressivement bouger......C'est indéniable, même s'ils se heurtent encore à des cultures politique et administrative peu à l'aise face à ce nouveau pouvoir.....

 

*****

 

Cet article interpelle tous ceux qui , pour des raisons diverses, s'intéressent même de loin, à la vie de leur commune, de leur canton et même plus simplement de leur département  de leur région ou de leur pays. Il n'est  pas nécessaire de faire de gros efforts de mémoire pour se rappeler   les dernières élections nationales (du plus haut niveau) au cours desquelles la démocratie participative était présentée comme un changement fondamental de la vie publique en perspective. Certes, il n'était pas question de demander l'avis des citoyens pour traiter les grands sujets dépendant comme on dit du pouvoir régalien:  la politique de défense, les affaires étrangères ou les finances  par exemple. Non, il s'agissait plutôt d'intéresser les citoyens aux

 

problèmes locaux rencontrés dans leur vie quotidienne,

 

de les amener à s'exprimer pour orienter les décisions locales qui, une fois prises, s'avèrent parfois bonnes et éventuellement mauvaises. Comme cette idée était présentée par un grand parti politique, le parti socialiste en l'occurrence, elle était relayée sur le terrain par tous ceux qui, se reconnaissant dans cette sensibilité ,  les élus locaux en particulier, colportaient la "bonne parole " jusque dans les coins les plus reculés de l'hexagone .

 

Ceci nous ramène au Cap-Sizun , canton de Pont-Croix, dans lequel plusieurs municipalités sont cataloguées comme appartenant à la mouvance de gauche. Une réunion publique présidée par la députée socialiste, en présence de la conseillère générale actuelle du canton fut même organisée à Pont-Croix sur le sujet à cette occasion. Il semble donc intéressant de vérifier sur le terrain la mise en application des bonnes idées, et la commune d'Audierne dans laquelle le premier magistrat exerce également les fonctions départementales précitées semble toute désignée pour cette vérification . Audierne est  aujourd'hui  doublement une ville socialiste qui doit donc pouvoir être citée en

 

exemple  de mise en pratique de la théorie.

 

Sinon, il nous faudrait conclure à l'existence d'un problème, c'est à dire à un décalage entre ce que l'on dit et ce que l'on fait. Sans compter le décalage qui  s'installerait progressivement entre l'administration et les administrés si les responsables de base se limitaient à faire de la figuration. Autrement dit, pour être élu on promet, et après.....  Allons donc sur le terrain, à pied, ce que de nombreux élus locaux oublient de faire au quotidien, limitant leurs sorties à la seule présence de la presse locale pour la photo de circonstance et le petit coup de "pub" qui l'accompagne. Avant toute chose consultons les antécédents:

 

liens:

 

Municipales: lettre ouverte

 

Municipales: Pièces à conviction

 

La consultation de ces 2 articles permettra à chacun de se faire sa propre opinion à partir de faits incontestables et non de promesses qui n'engagent que ceux qui les reçoivent. En matière de justice, les pièces à conviction sont des preuves accablantes justifiant condamnation. On verra bien ce qu'elles représentent en terme de résultats lors des scrutins locaux et attendons  la justice des urnes !!!

 

*****

 

La ville d'Audierne commence à être connue par ses ruines,

 

 sa casse de voitures totalement illégale

 

 et son manque d'entretien. De nombreuses photos ont déjà été oubliées sur ces différents sujets. Exemple:

 

environn_17-3-06_038.jpg

 

 

 

environn_2_20-03-06_019.jpg

 

D'autres photos sont également visibles sur le blog CAP-SIZUN.IMAGES:

 

lien:

 

link 

 

Autre exemple: le nettoyage des rues. Il est généralement effectué par une balayeuse mécanisée. Que se passe -t'il lorsque la balayeuse est en panne. C'est très simple: on attend la fin de la réparation et on attend parfois longtemps s'il y a lieu de commander des pièces de rechange. La pluie et le vent sont donc invités à procéder au nettoyage, ce qui est évidemment très économique. Sans compter que parfois ce sont de simples administrés qui se voient contraints de nettoyer un regard sur la voie publique pour permettre l'écoulement des eaux pluviales. N'oublions pas les rues qui ne voient jamais la balayeuse. Un plan des  travaux de nettoyage et entretien doit ou devrait exister, tout comme un plan d'équipement concernant l'éclairage public par exemple. On ne le sait pas, mais on peut douter de l'existence de tels plans.  Outre le déficit d'information, on peut donc dire très concrètement  que la ville d'Audierne n'a jamais été aussi mal entretenue . Ceci n'est pas un réquisitoire, pas davantage un constat personnel, mais simplement l'énoncé d'un fait notoire facile à vérifier.

 

Parlons maintenant de  circulation.

 

Liens

 

Audierne: Circulation et stationnement. Point de situation

 

Audierne: 17 mois soit 500 jours. Editorial 9/2009-1ère partie

 

Audierne: 17 mois soit 500 jours. Editorial 9/2009- 2ème partie

 

Audierne: marché du 11-07-2009

 

Nous l'avons déjà dit: si un problème ne relève pas des opinions politiques, c'est bien la circulation. Les automobilistes de gauche ne conduisent pas plus mal que ceux de droite et réciproquement. Raison de plus pour ne pas traiter un problème de ce type sans prendre la température de la "clientèle" d'autant que Audierne est quasiment un point de passage obligé pour aller à la Pointe du Raz. La municipalité socialiste d'Audierne le  faisait régulièrement ,de 1983 à 1995 , en réunissant la commission de circulation ouverte au public, à titre consultatif bien entendu. Qu'a fait la nouvelle municipalité socialiste élue en mars 2008 à ce sujet ?? Elle s'est empressée de détruire le travail de ses prédécesseurs en démolissant le résultat de 25 années de réflexions tant de droite que de gauche, d'investissements d'argent public, en mettant en application dès l'été suivant un nouveau plan  qui laisse nos visiteurs pantois, puisque désormais on circule face à d'autres véhicules. (ce qui n'était pas le cas antérieurement). Ce nouveau plan a été pensé exclusivement par les élus qui n'ont consulté personne, peut-être pas même la gendarmerie pourtant spécialiste en la matière, ce qui a permis à un ancien gendarme visitant  récemment Audierne de s'interroger  sur le bon sens audiernais.  Si la question m'avait été posée  j'aurai  sans doute répondu :

 

"il est dans les chaussettes".!!

 

Le rond-point situé devant la banque "Crédit agricole" n'est pas adapté à la taille des grands véhicules (semi-remorques) se rendant par exemple aux grands viviers d'Audierne, autrement dit allant vers les quais. Les traces de pneus sur le "confetti" central en témoignent.

 

 

Chacun sait que la circulation à sens unique (exemple les autoroutes) est moins dangereuse et moins accidentogène que la circulation face à d'autres véhicules. Aucune importance puisque on a fait le choix de l'originalité, en invoquant la sécurité du marché hebdomadaire. (Sujet déjà développé antérieurement)  

 

La situation générale du Cap-Sizun et plus particulièrement d'Audierne a également déjà été traitée , en 2006:

 

lien:

 

   Ma Bro Ar C'hap Hirio (2ème partie)

 

Inutile d'y revenir par conséquent, sauf pour se rémémorer l'histoire de l'aquarium. Certes il est prématuré d'imaginer  la suite de cette histoire, mais d'ores et déjà chacun est libre d' envisager plusieurs hypothèses. De simples précautions au départ, de simples mesures de prudence, une étude plus approfondie et plus élaborée, auraient sans doute permis de ne pas se lancer dans ce qui  ressemble de plus en plus à une aventure, ce qui n'empêche personne de dormir puisque certains responsables exercent aujourd'hui encore , des responsabilités.  C'est le cas à Esquibien où une procédure est toujours en cours à propos du club nautique (consorts Keravec). Tout cela n'est sans doute pas bien grave aux yeux de certains puisqu'il s'agit d'argent public, celui des contribuables, donc le nôtre.

 

Autre aspect de la circulation à Audierne: la vitesse. et l'insuffisance des passages protégés (sauf en centre ville).  Tout le monde se plaint de la vitesse des véhicules tant dans la rue du 14 juillet (route de la Pointe du Raz-2 accidents en décembre 2010- passages protégés insuffisants) que dans la rue "Emile Combes" desservant les églises, les écoles libres, les cimetières etc.. Certes, des pancartes limitent la vitesse à 30 kilomètre à l'heure rue Emile Combes. Certes !! Mais les pancartes n'ont jamais fait ralentir personne. Il faudrait des contrôles et des mesures pédagogiques voire dissuasives. Comment ?? Il n'y a plus de policier municipal à Audierne depuis bientôt un an. Conclusion:  on peut donc s'en passer et faire l'économie de son traitement et de son véhicule . C'est évident non?? Qu'en pensent Monsieur de la Pallice et les citoyens du Cap-Sizun ?? On se passe bien des 3 conseillers qui ont démissionné  pour "raison de santé", ce qui ramène l'effectif de nos élus municipaux à 15 suite à un décès. 15 élus  décideurs qui savent tout mieux que les autres et qui, par définition, ne peuvent pas se tromper. 

 

Démocratie participative ????? 

 

Ils n'ont même pas besoin d'entendre, à défaut d'écouter les délégués de quartiers puisqu'ils n'existent pas. Ceux-ci  pourraient pourtant faire remonter l'information vers la mairie: le caniveau obstrué,  le trottoir fêlé , le sac d'ordures abandonné, la "Mamm-Gozh" hospitalisée etc.. A quoi bon, nos  élus savent non ???  Leur science vient de l'urne et elle est légitime donc sans appel !!!  Disons en passant  (pour l'anecdote) que un des élus démissionnaires prenait à coeur les problèmes de son quartier et suppléait convenablement à l'absence du délégué recommandé par la démocratie participative. Il avait par ailleurs une excellente connaissance des lieux, connaissance acquise au cours de ses promenades pédestres quotidiennes en compagnie de son chien. Il a peut-être démissionné pour raison de santé mais il continue néammoins ses promenades, à pied. C'est  peut-être également pour raison de santé. Quant aux problèmes de son quartier, aucun changement !!!

 

 *****

Quelle conclusion peut-on tirer de ce qui précède ?? Une conclusion toute simple. Il n'y a pas à Audierne de mise en pratique de la théorie. Pour se faire élire on promet et ensuite on s'empresse d'oublier les promesses ce qui est une forme de démission devant les problèmes à traiter et à résoudre. Celui qui démontrera qu'une casse de voitures totalement illégale est compatible avec des ambitions de station balnéaire n'est pas encore né. Fermer les yeux, ignorer les problèmes alors qu'on a été élu justement pour les  traiter n'est pas une preuve de qualification dans l'exercice de la responsabilité. Sans compter que la politique locale porte atteinte à l'image du parti  auquel on adhère, ce qui pourrait bien se vérifier à très court terme.  Mais c'est l'affaire du parti concerné.

 

Donc, une fois de plus, n'anticipons pas et

 

laissons du temps au temps   

 

(selon l'expression d'un certain Président de la République: François Mitterrand )

 

Affaire à suivre..... 

 

*****

 

gueguen_2-1.jpg

 

 

 

*****

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 00:00

Spontus que c'est s'pas !!! Suite 12

 

Soaz et Jeanne-Yvonne ne s'étaient pas vues depuis un certain temps, et se retrouvent avec joie et avec leur langue en cette fin d'année.

 

avril-mai_06_026.jpg

 

Jeanne-Yvonne:

 

Alors Soaz !! " Penaos e ma an traou ganéoc'h  neuze"?? (Comment qu'elles vont les choses avec vous alors ) . Occupée vous étiez peut-être avec toutes ces fêtes que y en a assez comme ça vous trouvez pas ??

 

Soaz:

 

Ah , gast voui alors !! Assez comme ça comme vous dites . Marre que y en a même pasque y faut des sous partout et que les enfants y veulent tout ménant. Un c'est pour le téléphone avec lui dans sa poche partout ousqu'il va  pour téléphoner d'ousqu'il est, et l'aut' plus grand un "scouter à moteur" pour aller à l'école comme le téléphone il a déjà s'pas.  Comme je leur dis: moi, avecque ma petit' retrait', obligée de faire "an'tention"  que je suis. On peut pas tout  "foultrer" (dépenser mal à propos, gaspiller) les sous comme y font souvent dans les mairies vous savez bien. Y z'achètent n'importe quoi à dépenser "fors pennoz" (n'importe comment)  et c'est pas avec leurs sous à eux, mais avec ceux de nous autr's comme ça ça coûte rien à eux s'pas. Vous avez vu pour les voitures à Audierne comment que c'est ménant. Mon gend' il arrête pas de "faire la rogne"  en poussant des "bleujadenn " (gueulantes) avec "bordel de bordel " ici et "Ma réor" là en plus, quand il conduit avec une aut' auto   en face de lui qui clignote pas des fois. Tout ça dépensé "évit netra " (pour rien) pasque c'était mieux avant  s'pas, et que un jour faudra refaire comme c'était  avant après que  ceux là qu'ils seront partis non ??  "Biskoazh  Kemen all" ( jamais autant..  sous entendu jamais tant vu..) . Mais vous allez voir bientôt le jabadao que ça va faire pour les "votadeg" (votes, élections)

 

Jeanne-Yvonne:

 

Voui !! y aura du "reuz" sans doute puisque tous veulent passer devant et que y a que un qui va  rester à la fin. Mais c'est toujours comme ça  et ça change pas !!

 

Soaz:

 

Combien qu'ils sont au juste, vous avez su ??

 

Jeanne-Yvonne:

 

 Ils sont  trois déjà. Mais d'après le journal de l'aut' jour les écologiques et les bretons de l'union font l'alliance et il y  aurait aussi un de chez eux pour venir chez nous s'pas !!

 

Soaz:

 

 Un breton de la "scologie" que vous dîtes. Un breton pour le vironnement alors, pas comme ceux qui disent tout et qui font rien sauf des quariomes, des stacades et planter des fleurs. Gastou c'est c'ui là le scologique breton le mieux  alors. Mais  à condition qu'il dise aussi  qu'il faudra nettoyer les lavoirs, les poubelles, les trottoirs , les caniveaux et faire partir toutes ces voitures cassées comme y en a plein à Audierne et qu'on fait rien contre elles. Gastou, un scologique breton que vous dites. Gastou, un bon pour une fois hein !! 

 

environn_17-3-06_042.jpg

 

Jeanne-Yvonne:

 

A Esquibien y z'ont fait partir toutes les vieilles voitures cassées. C'est propr' avec eux ménant . A Audierne c'est triste hein. Mais sensément à Cleden on trouve aussi des vieilles bagnoles en pleine campagne, pas loin de "Brezoulous" qu'on m'a dit. Alors que celle qui commande à Cleden elle fait aussi l'environnement à la communauté de communes. C'est rigolo non ?? Vous comprenez ça vous ?? Mais peut-être que elle fait exprès à cause que ceux de Brezoulous y sont pas pour elle  depuis les derniers votes qu'on m'a dit  s'pas !!

 

Soaz:

 

Non, je comprends pas et c'est pour ça que j'espère que  mon "votadeg" y sera  bon pour le scologique breton pasque comme les autr's c'est pas permis. Qu'est ce que voulez-vous aussi , faut prendre celui qui va faire le plus mieux pour nous non, et pas un "termajie" comme y en a plein et même beaucoup c'est vrai non ?? En plus y nous prennent pour des imbéciles à dire que y vont tout faire et y font que toucher les sous sur not'dos à la fin du mois.

"Ma Doué, Trist an traou ganéomp memestra " (Mon Dieu, les choses sont tristes avec nous quand même)

 

Jeanne-Yvonne:

 

Vous verrez que c'est juste comme vous dites pour le jabadao. Et la gavotte  en plus pour danser un p'tit coup. Et "Yec'hed mad "  (Bonne santé, en levant un verre) avec. Non mais !! ça va pas rester comme ça  toujours. Il faut changer un peu. Vous avez vu toutes les poubelles comment qu'elles sont ?? Et ça pue aussi,  Euc'h !!:  ( Pouah!!).   Pire que si y avait du "purin  d'oc'h" (lisier) et du "koc'h saout " ( bouse de vache) sur la route s'pas et qu'on a marché dedans en plus. Ils ne font rien, que toucher les sous qu'on leur donne  à la fin du mois comme vous dites .

 "ia, ia, trist an traou" c'est vrai s'pas !!. Jamais on n'avait vu tellement d'herbe, de saletés partout puisqu'on nettoie plus  rien  . Et en plus on met des fleurs à Audierne comme si c'était assez pour casser le "sent bon" des poubelles et faire les trottoirs propres. Gast, il faut espérer que le breton de l'alliance et l'écolo seront d'accord pour envoyer tous ceux-là

"d'ar ger, da zribi youd" (à la maison , pour manger de la bouillie).

 

Comme ça on pourra faire à eux "Biz à la carotte" (se moquer )  comme pour les "marmous"( gamin- morveux) avant  hein , pasque y auront attrapé leur "Pegemen" avec nous et que ça sera bien fait ,

c'est vrai non ?? Et comme ça c'est eux qui vont "bisquer " (râler intérieurementaprès nous  s'pas !!

 

Soaz:

 

Gast, Gast !! Comme vous dites. Qu'est-ce que "j'aurais du goût" (expression douarneniste= du plaisir) à voir ça !! Quand c'est que c'est au juste ?? Pas en avril quand même à cause du poisson. Dans 3 mois que j'ai entendu, c'est vrai ??

 

Jeanne-Yvonne:

 

Avant gastou, milhast ar guharn (putain de tonnerre), deux mois et demi que c'est à peine. Après les fêtes quoi !! Et en attendant il faut faire comme disaient les enfants avant les fêtes:

 

Petit Papa Noël, quand tu descendras d'en haut,

Tout pleine qu'elle sera   ta hotte .....

...... 

N'oublie pas mon tout  petit sabot .... 

 

(Complainte enfantine capiste)

 

******

 

   

bs_lecluse_4.jpg

 

Jeanne-Yvonne:

 

Mais vous m'avez pas dit non plus  qu'est ce que vous avez eu dans vos "boutou-koad" (sabots de bois) avec le père Noël cette année 

 

Soaz:

 

Cette année j'ai eu des fleurs  comme d'habitude. Un "restachou" de la Toussaint peut-être, et puis une orange comme avant à l'école 

 

Jeanne-Yvonne:

 

Et ben moi j'ai eu un beau livre avec les enfants. Vous savez pas comment qu'il s'appelle ?? Je vais vous dire alors !

 

Les konchennou du Cap-Sizun

 

Soaz

 

J'ai entendu parler de ça avecque ceux de Kerbuzulic. C'est tout plein rigolo qu'ils disent . A ce qu'il paraît y en des qui z'aiment pas trop à cause que...vous savez bien quoi !! Y a plus qu'à attendre et après on pourra rigoler en breton rien que pour nous tout seuls pasque eux y comprennent pas le breton s'pas. Il faudra que je demande comment qu'on dit quariome en breton. Nous on n'avait pas ça avant. On allait sur le quai pour voir les poissons en vrai et pas dans un "poull-dour"  (trou d'eau) comme  ousqu'on  lavait les pieds dedans à la plage. Tout ça c'est bon pour les tourists et pas pour nous aut's. Des comment qu'on a dit de nous qu'on était ?? C'est pas des Primat's que c'est ?? Bon pour faire "la moque" (se moquer)  de nous c'est tout. On verra bien qu'est-ce que ça va faire tout ça. Voui, voui, on verra bien qu'est ce qu'ils vont faire les Primat's et les aut's s'pas !! Mais pour le quariome ça va pas trop bien  avecque eux non plus  qu'on m'a dit.

 

Jeanne-Yvonne:

 

Sûr ça va pas trop bien. C'est même fermé avec eux pour les fêtes. Il manque des sous sensément. C'est le judiciaire que c'est ménant pour  eux . Je sais pas trop comment que ça va finir tout ça

 

Soaz:

 

Et ben, moi je vais vous dire si les choses elles  vont pas bien avecque eux aut's, y z'auront qu'à faire comme pour l'école de la pêche, un aut' casino en plus. Comme ça y aura 2 casinos à Audierne, un avecque la vue sur mer et un aut' avecque la vue sur la rivière. 2 casinos pour les tourists qui viendront de partout voir ça   pasque y aura  pas pareil ailleurs nulle part que à Audierne. Mais on pourrait chercher les sous aussi avecque ceux qui z'ont fait installer ce quariome là que personne n'avait besoin de ça ici c'est pas vrai ??  Même que démissionner sensément ils voulaient faire si on donnait pas le quariome à eux. Enfin, y en a des qu'ils ont eu des décorations pour ça et nommé dans "le honono je sais pas trop comment qu'on dit" en plus sensément. Comme si ils avaient été à la guerre ousqu' il y a des morts qu'on décore des fois sur leur tombe comme y a pas longtemps encore . Les responsables "Mairedaillons" (Expression empruntée à René Pichavant: Les Pierres de la Liberté) qui z'ont fait venir ce  quariome là devraient payer ménant sur leur poche que ce serait juste non ??  Toujours dépenser les sous des aut's dans des choses qui marchent pas et récompensé en plus, c'est pas juste ....!!  Et quand y sont plus à la mairie, fini pour eux, on leur dit rien et nous tous  les quariomes qu'on a c'est obligés de faire avec qu'on est.

En plus comme je dis, comme ça   y aurait aussi casino pour tout le monde, un pour ceux que quand la mairie est comme ménant à gauche avecque vue sur mer et un pour les aut's pour quand ils reviendront avecque  vue sur la rivière s'pas.

 2 casinos qu'on viendra de partout pour voir  non ??

  Pour avoir l'air on aurait l'air vous trouvez pas ?? !  C'est pas juste ça ??

 

Jeanne-Yvonne:

 

Ma Doué. Déraisonner vous faites un peu ma po'v Soaz non ?? 2 casinos à Audierne. J'aurais pas pensé que y aurait eu des idées comme ça avec vous dans vot' tête. Enfin, on sait pas jamais non plus  s'pas !!!! Peut-être que on n'a pas tout vu encore avec ceux-là "mairedaillons" comme vous dites qui savent tout mieux que les autres et sensément qu'ils font tout bien. Vouais, vouais, on n'a pas tout vu sans doute. Il y  en aura encore sans doute  avec un peu de patience. Faut attendre un peu et on verra....  et en attendant

 

  Bloavez Mad pour tout le monde hein !!

 

Mais j'ai oublié de dire à vous que y en un qui vient d'écrire un livre  comme si c'était presque sur nous s'pas . Les "Bretonnismes" qu'il a appelé ça. C'est des choses comme ce que  parlait Mamm Gozh avant de partir s'pas. Mais pour aujourd'hui on a fait assez. comme ça. On causera de ça la prochaine fois. Kénavo !!!

 

environn_2_20-03-06_001.jpg

 

(Ci-dessus: Photo du casino N° 1) 

 

à suivre... 

 

 

****** 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans francais-bretonnisé
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 17:04

 

 

 Poubelles, encore et toujours les poubelles !!! Solutions ???

 

 

 

PHTO0017.jpg

 

 

 Références: Télégramme de Brest en date du 15 décembre 2010

 

Titre: Cleden-Cap-Sizun: Conseil municipal

 

Texte

 

4745 tonnes d'ordures ménagères en 2009

 

Nadine Kersaudy, maire et vice-présidente à l'environnement à la communauté de communes du Cap-Sizun (CCCS)  a présenté le rapport sur les déchets.....La CCCS englobe 11 communes, soit 16464 habitants sur 17720 hectares.......

Les refus de tri pour les sacs jaunes sont importants également puisqu'ils s'élèvent à 175 tonnes soit 11 kilogs par habitant, des refus et des frais .....

 

******

 

Beau bilan en effet !! Bravo et félicitations à tous les responsables pour ce bilan impressionnant. Les images accompagnant le présent article confirment l'existence d'un problème.  Ces images confirment aussi qu'il conviendrait peut-être de se pencher sur le problème pour tenter de trouver des solutions  ce qui ne semble pas le souci majeur dans certaines communes comme Audierne où les images ont été prises. Mais Audierne n'a pas l'exclusivité malgré ses prétentions à devenir station balnéaire. Esquibien n'est pas mieux loti avec ses poubelles sur le front de mer au "Pouldu", sans protection  visuelle d'aucune sorte et dans lesquelles les déchets en tous genres font apparemment bon ménage (y compris ceux concernant certaines relations  dites intimes). Certes la critique est facile, ,mais ce n'est pas à l'administré de base de phosphorer pour trouver les remèdes. Nos élus sont élus pour traiter les problèmes et non pour faire des constats de carence accompagnés éventuellement de voeux pieux. La responsabilité est exercée à la communauté  de communes par le maire de Cleden qui jusqu'à preuve du contraire n'exerce pas son mandat bénévolement. Par conséquent le constat c'est bien, mais c'est insuffisant, surtout à la veille d'un scrutin qui se prépare.

 

******

 

Nous savons que l'UDB et Europe Ecologie ont fait alliance pour présenter un candidat unique dans chacun des 28 cantons renouvelables en mars prochain (cf: télégramme du 13-12-2010). Nos trois élus locaux dont la candidature est déjà connue devront donc composer avec un quatrième  et peut-être d'autres. Nos trois maires candidats seront avantagés ou désavantagés par leurs résultats qui seront notoires et sans ambigüité. Or, l'écologie et l'environnement sont aujourd'hui des thèmes porteurs et ont le vent en poupe (Grenelle de l'environnement).

 

Sachant que nos responsables ne lisent pas ce qui est écrit sur konchennou  (signe de dérangement ou  silence gêné), il semble donc inutile de proposer  ici quoi que ce soit. C'est la raison pour laquelle on se contentera de poser des questions sachant qu'elles resteront sans réponse ce qui permet d'exprimer à l'avance des remerciements.  

Soulignons tout de même que konchennou est lu à Audierne par certains responsables: La preuve:

 

Municipales: Lettre ouverte

 

Municipales: Pièces à conviction

 

******

 

Questions

 

1- Propreté et désinfection des poubelles .

 

Quelle est la périodicité de nettoyage des poubelles ?? Les poubelles devraient être lavées et désinfectées régulièrement , ce qui implique une rotation éventuelle vers un centre de lavage, récurage et désinfection .

Vrai ou faux ??

 

2- Emplacements des poubelles

 

Les photos prises à Audierne sont suffisamment explicites. Certes le choix et le nettoyage de ces emplacements relève de la responsabilité des communes. Il ne doit tout de même pas être trop difficile de synchroniser les choses puisque les élus de la communauté sont également maires pour plusieurs d'entre eux

 

3- Nombre de poubelles.

 

La population du Cap-Sizun double ou triple pendant la saison touristique. Or le nombre de poubelles est invariable. Qui peut expliquer pourquoi l'augmentation du nombre d'utilisateurs n'implique pas l'augmentation du nombre de récipients collecteurs

 

4- Sacs jaunes

 

Ces sacs sont distribués à l'occasion de séances qui se veulent pédagogiques. Or la pédagogie ne semble pas porter ses fruits. Il faut donc innover :

 

- les appartements en location sont-ils équipés de sacs jaunes ??

 

- Une notice explicative devrait  accompagner ces sacs. Oui ou non ??

 

- la propreté des collecteurs serait-elle une raison  favorable de motivation ?? Oui ou non ?? 

 

-Le nombre insuffisant de poubelles en été est-il facteur d'indiscipline ?? Oui ou non ?? 

 

Si la réponse aux trois dernières question  est oui, nos élus locaux doivent retrousser leurs manches et pas se contenter d'afficher des promesses dans des  professions de foi comme celles qui nous seront bientôt présentées. Il faut des actes. Esquibien a pris l'initiative d'éliminer les épaves de voitures. Il faut lui en donner acte. Ce n'est pas le cas à Audierne. Mais on sera peut-être surpris d'apprendre que, à Cléden-Cap-Sizun, pas très loin du village de Brézoulous, on trouve aussi des reliques en pleine nature.  Ces vestiges auraient sans doute quelques difficultés  en se présentant au contrôle technique des véhicules.

 

Alors, puisque la communauté de communes nous annonce un programme de prévention des déchets, il faudrait peut-être commencer par le commencement en montrant l'exemple. Pas seulement sur un plan prétendu pédagogique mais par des faits concrets et des initiatives heureuses éliminant par voie de conséquence toute velléité de  critique  et donnant au contraire un  minimum  de crédibilité aux responsables. 

 

Autrement et plus vulgairement dit: balayer devant sa porte

 

Tous ceux qui ont fréquenté les réfectoires de collectivités savent que lorsque la "bouffe" finit dans les poubelles, le remède peut  certes relever de la pédagogie mais pas exclusivement. Il s'agit d'abord et avant tout d'améliorer la qualité des menus, ce qui peut s'obtenir  en changeant éventuellement  le cuisinier mais aussi la qualité des ingrédients et occasionnellement la propreté des récipients. 

 

On nous demande de trier nos déchets. La télévision nous montre assez souvent, lors de grèves des éboueurs par exemple , des images de Marseille ou d'ailleurs. Tout le monde peut constater  que les ordures sont en vrac, en pleine rue. Dans d'autres villes (Avignon, Clermont-Ferrand etc..) aucun tri n'est effectué à la base dans les immeubles. Par contre, en Suisse, jeter un mégot dans la rue est sanctionné par une amende. Dans plusieurs régions touristiques: Alsace,  Auvergne, Lot, Ardèche, Pyrénées etc... les poubelles sont stockées dans des abris parfaitement intégrés aux paysages. Alors, en Cap-Sizun, ne pourrait-on faire un petit effort pour intégrer  les poubelles, ce mal nécessaire et même indispensable dans notre mode de vie  ?? Comme les élèves suivent le maître, les administrés suivront les directives à condition que les accessoires et les moyens mis à leur disposition soient suffisants et irréprochables.

 

Ne dit-on pas que l'exemple vient d'en haut ?? C'est d'ailleurs la seule et unique façon de mettre en pratique la théorie pour être crédible aux yeux des élèves, des subordonnés  ... et aussi des administrés. 

 

 

Remerciements à ceux qui auront lu ce texte ce qui exclu nos élus locaux !!  

 

 

 

 

lpoubelle.jpg

 

PIC_0273.jpg

 

 

PIC_0284.jpg

 

 

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 00:00

Audierne: la bibliothèque, encore elle !!

 

 

Cet article et le précédent (aquarium) sont présentés par Alain sur le blog "Errances"

 

http://www.errances.info/

 

link

 

Remerciements à Alain

 

divers_15-2-04_003.jpg

 

 

Références: Télégramme de Brest en date du  7-12-2010

 

Titre de l'article: Nouveau service. Une navette vers la bibliothèque

 

texte:

 

Suite à plusieurs demandes la mairie propose.....un service de navette afin de permettre aux personnes qui rencontrent des difficultés de locomotion, de déplacement, de pouvoir se rendre à la bibliothèque  (située dans le bâtiment de l'ancienne perception rue Lamartine)...... 

 

******

Liens:

 

Municipales à Audierne: l'heure des bilans

 

Ma Bro Ar C'Hap Hirio suite 10

 

******

 

Il s'agit très certainement d'une initiative heureuse pour tenter de résoudre un problème qui se pose à de nombreuses personnes âgées d'Audierne. Soit !! Mais on peut aussi se poser la question:

D'où vient le problème, et pourquoi ce problème ?????

 

Tout le monde sait que depuis sa création, la bibliothèque d'Audierne se trouvait dans les locaux  actuellement occupés par la nouvelle capitainerie . La décision de construire cette capitainerie à l'emplacement précité a entraîné le déménagement et l'exil de la bibliothèque hors centre ville, dans les locaux de l'ancienne perception. Le problème n'est pas nouveau . Il a déjà été évoqué ici à plusieurs reprises et les  lecteurs peuvent consulter les articles  accessibles par les liens ci-dessus. 

 

Or, selon certaines sources bien informées, le nombre de lecteurs assidus à la bibliothèque a diminué de 50 % depuis le déménagement. La nouvelle situation est donc une situation à problèmes qui nécessitent  des solutions. Mais aurait-on pu éviter cette situation donc les problèmes ???

Oui, trois fois oui et incontestablement oui !!! Alors, plagions Emile Zola pour écrire "j'accuse" et poser des questions ;

 

1-Pourquoi a t-on vendu les locaux de logement des instituteurs de l'école Pierre Le Lec  à un particulier ?? Ces locaux auraient été transformables en capitainerie ou en bibliothèque. iIs sont en effet symétriques de l'actuelle capitainerie donc de l'ancienne bibliothèque, et situés sur le même trottoir à environ 200 mètres. Pourquoi cette vente faite sans prévision d'aucune sorte  ?? Pourquoi ??  

 

2- La décision de vente de ces logements a été prise par l'ancienne municipalité de droite (Coatmeur), dans laquelle la municipalité actuelle (Donval) était l'opposition. Si la municipalité en fonction (Coatmeur) a pris une mauvaise décision, l'opposition (Donval) aurait dû manifester son désaccord. Or elle n'a rien fait. Elle est donc associée à cette mauvaise décision. Pourquoi ??

 

3- Les problèmes étaient-ils prévisibles ??? Oui, Trois fois oui, nous l'avons déjà dit. Alors, qui donc a dit que

 

Commander c'est Prévoir !!!

 

*******

Conclusion

 

 Il faudrait peut-être arrêter de découvrir "à postériori" des problèmes parfaitement prévisibles "à priori".

 

La bibliothèque n'est pas un cas unique.

 

 - Faire une photographie pour une carte d'identité implique un déplacement à Plozévet

lien:

 

Spontus que c'est s'pas.Suite 10. Les perles audiernaises

 

- Recevoir de l'argent à domicile  ne semble plus possible, donc implique un déplacement

lien

 

Démographie en Cap-Sizun-Suite

 

 

 

 

******

 

Et l'environnement ?? La station balnéaire est-elle toujours en projet ?? Beau programme en perspective, avec le monopole audiernais des épaves de voitures capistes (problème traité à Esquibien), les ruines en tous genres et ...

le futur casino !!!

 environn_17-3-06_038.jpg

 

 

 

10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_041.jpg

 

divers-17-8-03_031.jpg

 

environn_2_20-03-06_009-1.jpg

 

Demain, il sera trop tard  !!!!

 

(Titre d'un livre écrit par Jacques Chirac)

 

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article