Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 10:24

Audierne. Cap-Sizun. Editorial 5/2013

 

 

bremeur_5.jpg

 

 

Références: Télégramme de Brest en date du:

 

30-3-2013: Audierne.Investissements municipaux. Le chantier de la salle va démarrer 

10-4-2013:  Douarnenez.Philippe Paul. Il dévoile son patrimoine

12-4-2013:  UMP 29.Feuille de route pour les municipales: ...Villes moyennes à conquérir: Pont-l'Abbé, Briec, Audierne...

 

 

 

*******

 

Les évènements nationaux: affaire Cahuzac, mariage gay etc... constituent une actualité brûlante qui pourrait nous faire dire que le Cap-Sizun est bien éloigné de tous ces problèmes (au sens propre comme au figuré). Il est évident que les comptes bancaires ouverts en Suisse ou à Singapour par des citoyens capistes doivent être peu nombreux. Les projets  locaux de mariages gay ne défrayent pas non plus, pour l'instant,  la chronique dans notre beau Cap-Sizun plutôt traditionnel et imprégné de son héritage religieux  (catholique) qui définit le mariage (homme-femme) comme étant un sacrement.

 

Mais la publication du patrimoine de nos élus pourrait faire grincer des dents, non pas en raison d'une origine douteuse ou d'un montant excessif, mais plutôt en raison de son côté confidentiel. Nos commères du lavoir, Jeanne-Yvonne et Soaz,  pourraient avoir la langue bien pendue si nos élus locaux devaient afficher publiquement leur "petite fortune", tant en ce qui concerne leurs revenus que leur patrimoine immobilier. Pour l'instant on se contente de regarder chez son voisin en imaginant que ..... Mais à partir du moment où les suppositions deviendraient réalité, les commentaires ne manqueraient pas de suivre. Cela pourrait s'appeler voyeurisme ou exhibitionisme ou même curiosité malsaine.

 

Même les plus modestes dans la société ne parlent pas de leurs revenus ni de leurs héritages quand ils héritent bien entendu. Le prix d'évaluation de la maison familiale proposé par le notaire  en cas de succession reste ultra confidentiel et les notaires savent mieux que personne qu'il n'est pas rare qu'un partage de biens suite à un décès soit souvent source de querelles intestines. (trop ou pas assez selon..). Donc, le patrimoine, tout comme l'endettement ressemble plutôt à un domaine réservé, dont les voisins, les cousins et même les amis n'ont pas à connaître, sauf confidence très personnelle  réservée à un proche particulièrement discret .

Tel est le tempérament  du capiste ordinaire qui ne s'exprime guère concernant ce qu'il considère comme relevant de sa vie privée et bannit la curiosité, tout au moins pour ce qui le concerne. Si l'on ajoute à ces considérations une petite et même  bonne dose d'individualisme, il n'est pas difficile de conclure que, en Cap-Sizun et sans doute aussi ailleurs, le patrimoine fait partie de l'intimité et  appartient de ce fait au domaine confidentiel. Evidemment, la politique n'étant pas une profession, les indemnités afférentes ne devraient pas permettre l'enrichissement, sauf si elles  étaient excessives. L'heure étant aux économies, Monsieur le Président de la République a donné l'exemple en réduisant ses émoluments ainsi que ceux de ses ministres. Mais la réduction s'est arrêtée là. Députés ou sénateurs, personne n'a suivi. Les indemnités de la politique sont donc globalement toujours substantielles et parfois même excessives, jusque dans les mandats locaux. A l'approche des élections municipales nous ne citerons pas de cas concrets, mais tout le monde les connait puisque nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises. Disons seulement que ceux qui ne font rien ou presque rien dans l'exercice de leur mandat, tout comme ceux qui ferment les yeux sur des problèmes relevant de leur compétence (environnement) sont trop payés et ne méritent pas leurs rémunérations. Et si on ajoute à ces considérations le cumul des mandats, donc aussi le cumul des indemnités, chacun peut évaluer, à partir des articles de presse ce que perçoit "untel ou l'autre" dans ses fonctions électives. Il n'est pas difficile d'évaluer ce que perçoit un simple maire élu conseiller général tout simplement en regardant la "gueule de bois" d'un sortant battu aux cantonales. Le "sortant perdant"  évalue son manque à gagner plus vite que tout le monde. Sans compter la perte des petits avantages de certaines fonctions comme par exemple un voyage dit d'études "à notre santé" pour ne citer que celui là !! Tout cela contribue à l'image de marque de nos élus .

 

Le problème est différent pour un salarié payé au SMIC ou pour un retraité qu'il soit de la fonction publique (grille indiciaire) ou de la marine marchande (classement par catégories). Ils n'ont rien à cacher. Leurs revenus sont faciles à calculer à partir des  grilles et catégories correspondantes consultables sur internet et régulièrement publiées dans la presse.

La situation est particulièrement difficile pour les veuves qui ne perçoivent que la moitié des revenus du mari défunt. Exemple: une retraite de sous-officier (quel que soit son grade), acceptable pour un couple , l'est beaucoup moins à 50%  pour une veuve. Situation identique pour les veuves de marins -pêcheurs ou retraités de la marine marchande. 

 

Un dernier mot tout de même sur ce sujet:

     

les veuves de parlementaires (députés)

bénéficient d'une pension de réversion

au taux de 66% au lieu de 50%.

Pourquoi ?? Alors que l'exemple devrait

venir d'en haut non ?? 

 

Puisque le patrimoine de nos élus (ministres) est désormais public, que la mesure doit être étendue aux députés et sénateurs, publions et diffusons également les privilèges de certaines fonctions électives. Sauf bien entendu, si on considère qu'une veuve de marin ou de sous-officier mérite  moins d'attention qu'une veuve de député ou sénateur.  Le prix d'une mensualité dans une maison de retraite ne fait pas de différence entre les catégories sociales de veuves. C'est le même prix pour tout le monde. Alors ??

 

marquisat_pont-croix_018.jpg

 

Ne serait-il pas plus urgent de se pencher sur la situation des veuves que de légiférer à propos du mariage homosexuel ?? Les veuves sont sans doute plus nombreuses que les "homos" et leurs revenus moyens tout comme leur patrimoine n'ont nul besoin de voyeurisme pour relever du domaine social.

 

Tiens, social comme socialisme !! Curieux non ??

Ou alors, simple coincidence.

 

Pauvre Jaurès !! 

 

 La théorie c'est bien. La mise en pratique c'est mieux !!

 

*****

 

Revenons à notre Cap-Sizun;

 

Les travaux d'aménagement de la salle multifonctions  d'Audierne devraient démarrer incessamment. Il y en aurait pour la "modique" somme de 940.000 €, sans compter les surprises toujours possibles en cours de travaux. Il convient d'ajouter à cette somme le prix d'achat de l'immeuble ainsi que le prix de revient des  différents aménagements comme ceux  effectués au profit des restaurants du coeur etc.... Notons encore que la municipalité prévoit le transfert de la bibliothèque au dernier étage, après la réalisation ultérieure  des  travaux d'aménagement nécessaires (ascenseur), non planifiés à ce jour donc non financés. C'est l'addition de toutes ces  dépenses prévues et à venir qui permettra de calculer le prix de revient de notre "chère" salle multifonctions audiernaise. Ce prix de revient dira si la municipalité a fait le bon choix en privilégiant l'aménagement d'un bâtiment ancien au lieu de faire du neuf et de plein pied, donc accessible sans ascenseur dont on connait le prix de revient en fonctionnement. D'autant que le problème du musée maritime reste aussi posé (Il aurait été parfaitement à sa place dans cet immeuble patrimonial et sans ascenseur).  

Quant au  Mât Fenoux, il  ne semble pas vouloir s'acheminer trop vite  vers son nouveau destin. On a démoli les sanitaires, percé les ouvertures désormais béantes et....on attend !! Quoi ??  N'aurait-il pas été préférable de laisser les lieux en état et en service, donc avec les sanitaires , tant que les travaux de restauration ne sont pas financés et  programmés. Pour l'instant le Mât Fenoux est sinistré et les visiteurs n'ont pas de "pipi-room"  à proximité pour satisfaire leurs besoins. Donc, "pipi-popo" comme on peut, là où on est , et tant pis pour les petits papiers blancs et roses qui voleront au gré du vent jusque sur la plage pendant la bronzette. C'est cela aussi le tourisme non ?? 

 

5-2-2005__cr_che_no_l_052.jpg    

  Il est vrai que la mise hors service des toilettes de ce bâtiment supprime pour l'instant la servitude d'entretien qui était sans doute une charge !!!! Tout de même, pas plus et pas moins que toutes les toilettes publiques, d'ici ou d'ailleurs, qui font partie des maux nécessaires  !! 

      

Lien:

 

  Audierne. Esquibien. Nouvelles de l'été 2012   

 

  phto0079.jpg

 

******

   Changeons de sujet. Dans son édition en date du 12-4-2013 , le parti politique UMP 29 (Finistère) publie sa feuille de route pour les municipales sur laquelle on peut consulter sa liste de villes moyennes à conquérir en 2014, à savoir: Pont-l'Abbé, Briec, Audierne....

Tiens donc !! Evidemment, il ne s'agit que de déterminer des objectifs. Mais, lisons la suite:

 

"C'est sur ce réseau de villes moyennes et d'autres, que doit s'appuyer la reconquête du département où le PS détient notamment le conseil général et les huit sièges de députés. On aurait tort de se focaliser sur Brest et Quimper". 

 

  Il semblerait donc évident que les stratégies commencent à se mettre en place en prévision de l'échéance 2014 . Il est non moins évident que les sondages ne sont pas très favorables à la politique gouvernementale, après ce qui vient de se passer, ce qui est en cours et ce qui se prépare. Notons tout de même que la commune d'Audierne a connu de 1995 à 2008,  deux mandatures UMP dirigées par Monsieur Coatmeur dont le bilan rimait  avec quoi ??

Mais oui !! Légion d'honneur. On aurait pu dire aussi

 "plantation de fleurs" .  Passons !!

 

Le Maire de Douarnenez (Monsieur Philippe Paul)  a d'ailleurs profité des circonstances pour diffuser son patrimoine alors que personne ne lui demandait rien. L'avenir lui dira s'il a bien fait. Mais pourquoi une initiative douarneniste  unique. Pourquoi ne pas l'étendre à nos élus capistes candidats à leur réélection, ainsi qu'aux candidats potentiels. Personnellement, n'étant pas candidat (à mon âge !!) et n'ayant rien à dissimuler, je ne serais  pourtant pas gêné d'avoir à tout mettre sur la table, d'autant que mon patrimoine immobilier se compose en exclusivité d'une maison d'origine familiale, vieille de presque un siècle, et construite en granit  du Cap-Sizun, extrait d'une carrière locale, à la main, avec pioche, masse et  barre à mines, brouette pour le stockage, par mon propre géniteur.

 

Valeur marchande non estimée mais sans doute modeste.

Valeur sentimentale inestimable d'autant que j'y suis né .

 

En conséquence, je laisse la parole à nos élus locaux et plus particulièrement aux  "sortants  et sortantes-candidats-candidates" qui auront très certainement à coeur de démontrer que la politique ne leur a rien apporté dans le domaine patrimonial.

 

L'exemple venant d'en haut, l'initiative locale doit se manifester pour donner raison à ceux qui ont la lourde charge de nous diriger. Ajoutons à cela un bon bilan en fin de mandature, et les électeurs ne manqueront pas de se laisser séduire . 

 

Bonne chance à tous !! Patience !! C'est dans moins d'une année !!   

 

 

 

 

bremeur_4.jpg

     Un dernier mot: la Pointe du Raz en raison de son classement en "grand site" vient de se voit attribuer un nouveau logo qui, semble -t'il ne fait pas l'unanimité. Affaire à suivre par conséquent. Heureusement que la commune d'Audierne ne fait pas partie du nouveau grand site  car on aurait pu se demander comment faire figurer et représenter l'exclusivité audiernaise que constitue  la très illégale  casse de voitures sur ce logo

 

 

PIC_0400.jpg

 

 

bestr_e_raz_27-7-2003_033.jpg

 

 

 

*****

 

 

 

  

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 22:49

Musée maritime

 

Le Musée maritime d'Audierne

p1000067.jpg

p1000074.jpg

p1000073.jpg

p1000062.jpg

p1000064.jpg

p1000070.jpg

 

p1000061.jpg

 

p1000072.jpg

p1000066.jpg

 

 

Repost 0
Published by spartacus
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 08:32

Audierne. Cap-Sizun. Spontus que c'est  s'pas 4/2013

 

 

 mai_06-lamb_-plou-aud_051.jpg

 

Jeanne-Yvonne:

 

Alors Soaz, vous avez vu comment que les choses vont "a dreuz" (de travers) avec ceux de Paris

là-bas ??  Il y a même un qui, à ce qu'il paraît, qu'il avait mis ses sous en Suisse et après à Singapour hein !! C'est pas permis des choses comme ça quand même hein !! Alors  que nous on est là à attendre notre petite retraite à la fin du mois, y en des qu'ils en ont en trop et qui vont  cacher ça  pour pas payer les impôts que nous on est obligé de payer si on veut pas aller en prison !!

 

Soaz:

 

Voui !! Tout le monde parlait que de ça à la télé et même à la radio. Sensément que c'est un socialiste qu'il a fait ça. Et en plus cacher ses sous dans une chapelle à Saint Gapour que je connaissais même pas. Ousqu'elle est cette chapelle là d'abord hein ?? Jamais j'ai entendu dire que c'était le pardon de Saint Gapour. C'est loin de chez nous sans doute ça.

 

Jeanne-Yvonne :

 

Ma pauvre Soaz, vous ne changerez jamais !! C'est Singapour que c'est et c'est pas la chapelle d'un Saint d'ici comme vous dites. Il n'y a jamais eu de Saint avec un nom comme ça ici vous pensez bien !! Demandez à votre gendre l'Albert caporal-chef en retraite de la coloniale comme vous dites et il saura sûrement vous expliquer que c'est même pas en France ni en Europe mais loin là bas, vers l'est, en Asie

 

Soaz:

 

Vous avez toujours rêson avecque moi comme d'habitude à cause que vous avez vo't sanctificat des études. Forcément c'est pas ici. Mais comment qu'il a fait pour envoyer ses sous là bas alors ?? S'il a envoyé un mandat par la poste on aurait dû trouver un reçu quêque part non ?? Et comme çà il aurait été obligé de payer  et même l'expédition en plus. Moi je comprends pas comment qu'on peut faire pour envoyer des sous comme ça. Et en plus si les sous sont perdus puisque ça va loin y a même pas de reçu pour être remboursé. C'est pas trop clair tout ça hein !!

 

Jeanne-Yvonne : 

 

Ma pauvre Soaz, vous êtes loin de la vérité vraie. C'est pas comme ça que les choses se passent. Ils font un peu "la triche", sortent les billets "en douce" et continuent à faire comme s'il ne se passait rien, sauf qu'ils ont camouflé leurs affaires et un jour ils vont aller acheter une villa neuve, tranquille au soleil avec piscine et tout puisque personne n'a rien vu pendant que nous on est là comme des "termajis" (bohémiens) à payer et toujours payer pour la maison, pour le jardin , pour la niche du chien ,  pour ceux de la mairie et pour tout le reste. Et c'est socialiste sensément qu'on dit. Socialiste comme ceux de la mairie d'Audierne aussi qui font  même rien pour avoir une ville propre. Tiens !! Regardez  

 

     

 

 

environn_17-3-06_037-2.jpg

 

 

 

 

Vous trouvez normal que certains aient le droit de faire des choses que les autres n'ont pas le droit de faire, dites moi donc ?? Celui qui triche pour garder ses sous et celui qui triche avec une casse de bagnoles c'est pareil non ?? C'est toujours la triche non ?? Ceux de Paris ils disent qu'ils ne savaient pas. Et ceux de la mairie d'Audierne ils ne savent pas non plus qu'il y a chez eux une casse de voitures illégale.

Tiens, mon oeil !!!

 

Liens:

 

Municipales: Pièces à conviction      

 

Municipales: lettre ouverte       

       

Il y a la preuve écrite et elle ne date pas d'hier,  qu'ils savent donc que c'est impossible de faire semblant de ne pas être au courant. Sensément ils ne savent pas, alors que c'est sur internet où tout le monde peut le lire .

 

Soaz:

 

Il faut que je dise à mon gend' l'Albert  caporal chef de la coloniale en retraite de regarder ça sur son ternet. Et en plus y a des z'élections qu'elles approchent pasque c'est bientôt qu'on va aller voter pour les mêries.....

 

Jeanne-Yvonne:

 

Ne me parlez pas de ça !! J'espère que vous ferez comme vous dites pour aider à nettoyer toute cette bande qui ne fait rien et est payée en plus  s'pas. On peut pas laisser les choses comme ça. Tout est sale partout avec eux

 

Soaz:

 

Digoulasse que c'est même. Plus personne pour balayer un peu  et bientôt ils seront tous avecque les fêtes pour les touristes et rien pour nous comme d'habitude. C'est sûr que il faut changer et mettre en place des gensses qui payeront leurs impôts comme tout le monde et pas des tricheurs et des menteurs. Comme dit l'Albert mon gend' caporal-chef de la coloniale en retraite: celui qui donne sa parole et qui ment après il peut  plus rester à sa place. Faut qu'il "digage" et vite !!  

 

 

 

     PHTO0003-copie-1.jpg

 

C'est pareil pour ceux d'Audierne avecque  la clinique, la casse de voitures et tout le reste !!

 

Ben ça c'est vrai non !!

 

comme elle dit la Mammig- Gozh de la télé pour faire la réclame de sa lessive???

 

 

*******

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans francais-bretonnisé
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 00:00

Audierne.Cap-Sizun.Tourisme et environnement.Editorial 4/2013

 

     

 

 

Références:

 

 Télégramme de Brest en date du:

 

    a)- 18-2-2013: Douarnenez. Tourisme. Une demande de classement en station

 

    b)- 25-2-2013: Stations de tourisme. Déclassements en vue ?  

 

     c) 27-2-2013: Internet.Voyagez dans les pas des écrivains

 

    d) 3-3-2013: Titres: Ils sont comment les Bretons  

 

Audierne. Conseil. Des travaux urgents à mener au musée maritime

 

     e) 4-3-2013: Tourisme. De nouveaux atouts

 

    f) 5-3-2013: Tourisme. Les enjeux d'un nouveau label 

 

g) 15-3-2013: Municipales. Petite révolution en vue

 

********

 

La presse locale vient de consacrer plusieurs articles à ce qui constitue une activité principale et  essentielle dans le Cap-Sizun: le tourisme. Que nous reste-il en dehors du tourisme ?? Evidemment l'agriculture et la pêche. Mais  on connaît les difficultés et les limites en terme d'emploi dans ces 2 catégories. Il suffit de consulter l'étude ici publiée pour prendre connaissance de la situation particulière du Cap-Sizun dans ces 2 domaines:

 

Liens:

 

Ma Bro Ar C'hap Hirio (2ème partie)

 

Ma Bro Ar C'Hap Hirio suite 10  

 

Ma Bro Ar C'Hap Warc'hoazh

 

Le tourisme appartient au secteur tertiaire qui comprend la plupart des services. Compte tenu de notre situation particulière maintes fois ici exposée, nous savons que les emplois créés  dans cette branche n'ont qu'une durée  limitée dans le temps, le temps de la saison estivale particulièrement court pour peu que la météo s'en mêle. Il s'agit donc de CDD qui renvoient les bénéficiaires à pôle emploi en fin de saison, jusqu'à la saison prochaine. Le Cap-Sizun ne nourrit donc pas sa population, c'est un fait notoire qui condamne les jeunes à l'exil vers d'autres activités, loin de leurs racines et du Cap. Néanmoins, puisque le tourisme est particulièrement le seul employeur saisonnier, il faut tout faire pour privilégier cette activité en soignant ses atouts dont les paysages constituent une  partie essentielle. Ceci nous amène tout naturellement à parler environnement en regardant comment les responsables que sont nos élus locaux traitent ce problème dans leur zone de responsabilité.

La palme d'or  de la nullité revient très certainement à la commune d'Audierne qui au terme de 5 années de règne n'a pas fait évoluer d'un millimètre les dossiers majeurs concernant les situations qui défigurent notre beau potentiel touristique, à savoir:

 

 l'ancienne clinique, l'ex école de pêche, l'ancienne glacière et tant d'autres ruines réparties dans les différents quartiers sans oublier évidemment la casse de voitures.

 

 

 

 

divers-17-8-03_031.jpg

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_041.jpg

 

Certes, on a planté des fleurs un peu partout ce qui correspond à un "cautère sur une jambe de bois" selon l'expression populaire . A l'heure de la promotion de la Pointe du Raz au rang de grand site national, ce choix audiernais est une faute majeure qui ne devrait pas échapper aux électeurs lors des municipales dans quelques mois. La commune d'Audierne se gargarise parfois, abusivement d'ailleurs, d'une qualification de "station balnéaire". C'est le moment d'en parler puisque, si l'on en croit la presse locale, (cf: référence 1) il n'y aurait plus que 2 appellations officielles, à savoir:

 

- Commune touristique

 

- Station classée de tourisme .

 

De nouveaux critères définissent ce classement dont la

 

circulation en ville,

 

   

 

(sans commentaires) 

 

 

les services et équipements, l'état sanitaire etc....Pas besoin d'être stratège pour comprendre que la ville d'Audierne est loin et même très loin du compte parce que les priorités retenues par la municipalité en cours d'exercice sont superficielles et ne traitent rien en profondeur. Or, c'est aux environs de 1970 que le livre blanc de la baie d'Audierne: 

 

Ma Bro Ar C'Hap Hirio suite 10

 

 a été établi après une étude approfondie de la situation, analysant les causes et les remèdes pour assainir l'état des lieux. Apparemment nos élus audiernais ne l'ont pas consulté, ce qui est fort dommage, aux portes du grand site de France. Pour autant, la ville de Douarnenez postule et demande son classement en station. Quels sont les atouts de Douarnenez par rapport à Audierne ?? A chacun sa réponse évidemment. Disons tout de même que les atouts naturels des 2 communes se valent, sauf qu'à Douarnenez on s'occupe sans doute un peu plus et un peu mieux de l'environnement. Même Esquibien a fait éliminer sa casse de voitures, ce qui permet à Audierne d'afficher son exclusivité   en la matière malgré l'illégalité de la situation tolérée puisque non combattue.

 

 

  PHTO0001.jpg 

 

 

 

 

 

Donc pour les municipales, dans l'intimité de l'isoloir....passons !!

 

On dit (et on écrit) que les Bretons sont accueillants, qu'ils sont les plus scolarisés et les plus instruits  (cf: référence 3), les plus connectés sur internet (faux car à Audierne les élus ne lisent pas konchennou sauf....exception faite lors des municipales !!!!), les plus paritaires hommes-femmes et même les plus heureux dans leur région. Soit !!

     

Alors pourquoi devoir subir et tolérer ces anomalies environnementales indignes de notre effectivement belle région.

 

Ne serait-on pas capable de se déplacer pour aller plaider une cause au département voire dans un ministère. Evidemment il faudrait constituer des dossiers.

 

A l'heure où le musée maritime est confronté à certains problèmes (mérule), il serait peut-être intéressant de se pencher sur la situation particulière de l'ex-école de pêche qui défigure le front de mer d'Audierne.

 

C'est le rôle et la mission de nos élus locaux  qui exercent le pouvoir depuis 5 ans, période qui se  caractérise par leur immobilisme, donc l'absence de résultats. 

Tout cela n'est pas sans conséquence sur la vie économique. Encore un restaurant qui vient de fermer sur le front de mer à proximité de l'ex-école de pêche .

 La "Villa gourmande" serait-elle victime de son environnement de proximité, malgré la vue sur l'entrée du port d'Audierne ?? 

(On dit aussi que le bar "Le Roulis" à Esquibien cesserait son activité).

 

Il faudra bien un jour se décider à prendre en compte les facteurs qui sont défavorables à la bonne santé économique de notre Cap-Sizun. L'environnement en est un des éléments essentiels et on ne s'en occupe pas. Nous avons ici publié suffisamment de photographies en guise de témoignages et de preuves. Aucune n'a jamais été contestée pour une raison très simple: elles sont authentiques donc incontestables car correspondant à des réalités de terrain. Il reviendra aux électeurs de prendre leur responsabilité lors des prochaines élections municipales dans les communes concernées.

     

Ou on continue

ou on change !!

     

La décision reviendra aux électeurs car c'est toujours à eux que revient le dernier mot. Il conviendra tout de même de tenir compte de la nouvelle loi concernant les municipales qui, si elle est adoptée, abaissera le seuil actuel des 3500 électeurs à 1000, ce qui concernera la majorité des communes du Cap-Sizun (référence g). Nous en reparlerons en temps opportun     

 

 

 

 

     

 

 

Joyeuses fêtes de Pâques à tous  

 

********

Additif de dernière heure

 

Dans son édition en date du 20-3-2013, le Télégramme de Brest informe ses lecteurs de la présence à la mairie d'Audierne d'une exposition de travaux d'architecture organisée par L'ENSAB (école supérieure d'architecture de Bretagne).  L'intérêt de la chose se trouve dans le choix des objectifs traités par les étudiants en architecture qui ont choisi de se pencher sur  des dossiers capistes que nous évoquons souvent ici, à savoir:

 

- Le port de Sainte Evette en Esquibien

- L'ancienne école de pêche d'Audierne 

- L'ancienne école Sainte Anne d'Audierne

- L'ancienne clinique d'Audierne

 

Certes, il s'agit d'une étude purement technique au cours de laquelle les étudiants ont pu donner libre cours à leur imagination. C'est ainsi que

 

 l'ex école de pêche se retrouve sur plan, transformée en musée maritime,

 

qu'on trouve un parking couvert à Sainte Evette et une auberge de jeunesse cohabitant avec des appartements dans l'ancienne clinique .

Il est évident que le financement n'est pas abordé. Toutefois, on ne peut que féliciter ces étudiants qui se sont penchés sur les verrues du Cap pour leur trouver une destination ce que les élus locaux n'ont pas su faire jusqu'à présent. D'ores et déjà, le jour même de la parution de l'article dans le journal, une équipe d'employés municipaux d'Audierne a entrepris de nettoyer le trottoir devant  l'ex- école de pêche (balayage, déserbage, lavage) ce qui n'avait pas été fait depuis des lustres, sur le front de mer de la prétentieuse station balnéaire. Ce n'est bien entendu qu'une simple coincidence. A moins qu'il ne s'agisse de mettre en valeur les tags qui ornent les façades ?? 

 

 

 

 

environn_2_20-03-06_005.jpg

     

 

pt_croix_31-3-06_066.jpg

 

 

 

Cette exposition est visible en mairie d'Audierne aux heures d'ouverture. Puisse-t'elle ouvrir les yeux de certains "décideurs" sortis des urnes locales, qui jusqu'à présent n'ont démontré qu'une chose: leur manque d'idées et d'initiative. Evidemment, le syndicalisme n'est peut-être pas très pédagogique ni formateur en la matière.

 

Diriger c'est prévoir et on dit aussi qu'il faut

Savoir regarder  loin et commander court

 

( ce que font quotidiennement par exemple  les patrons -pêcheurs )

 

La meilleure preuve se trouve dans l'actuel musée maritime confronté à la mérule, ce que personne n'avait prévu,

dans ce vieux bâtiment où les

planchers d'origine 

sont en bois, terrain favori et  privilégié  du champignon dévastateur. N'oublions pas que certains responsables avaient même  envisagé de transformer cet immeuble en maison de retraite !!!!! Alors !!!!! 

 

 

********

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 00:00

Audierne.Esquibien.Cap-Sizun.Spontus que c'est s'pas.3/2013

 

 

 

mai_06-lamb_-plou-aud_049.jpg 

 

 

Jeanne-Yvonne:

 

 Ma Doué !! Qu'est ce qui arrive avec vous aujourd'hui que vous êtes toutes ensemble au lavoir ?? C'est la mobilisation pour la guerre ou quoi ?? Philomène depuis le temps et  avec Doxie et Zoé en plus. Manque que  "Fine Tal ar Groas" (Fine près de la Croix) et "Maïvon ar Foeneg" ( Marie-Yvonne de la prairie)  et ça serait complet pour la "fleppe" comme avant cette télévision qui dégoise toute la journée pour dire n'importe quoi. Alors Soaz, aujourd'hui au moins y a du monde hein. Comment que ça va avec vous alors ??

 

Soaz: 

 

Comment que voulez-vous que ça va avecque  ce   qu'on est toujours obligé de nettoyer le lavoir  avant de commencer   pour laver le linge hein ?? Et encore aujourd'hui y avait du monde que j'étais pas seule comme d'habitude.....

 

Philo :

 

C'est pas pour dire mais Soaz a rêson pasque c'était digoulasse partout qu'il a fallu enlever les sabots et prendre une pelle et tout pour enlever tout ce qu'est ce qu'il était resté posé sur le fond avecque la pluie et tout.....

 

Tante Zoé:

 

Si vous aviez vu ça quand je suis arrivée elles étaient dans l'eau qu'on aurait dit que c'était comme à Lervily pour ramasser le goëmon et qu'il faut rentrer dans l'eau .  Du kaoc'h saout (bouse de vache) qu'on aurait dit même que c'était. Mais y avait pas de biriniques (berniques) quand même hein !! Mais qu'est ce qu'il font à la mêrie pour nous hein ?? Et bientôt voter qu'on va faire. Et à ce qu'il paraît ils vont demander encore de voter pour eux. Gastou Milhast !! Pas moi toujours ...

 

Jeanne-Yvonne:

 

Ah gast, pas moi non plus hein. Y a pas que les lavoirs !! C'est tout comme ça. Mais peut-être vous avez pas su pour le musée maritime de l'ancien hospice que il est malade avec un mérule et que ça va faire beaucoup de frais pour réparer. Et vous savez pas ce qu'est-ce qu'ils ont trouvé à Audierne ?? Ils disent que il faudrait que le musée soit commu-notaire comme ça tout le monde aurait à payer pour faire les réparations. Vous pensez bien que ceux de la commu-nautaire ils vont dire

 

 "ma réor evit al laboused" (mon postérieur pour les oiseaux) 

 

et que ceux d'Audierne ils ont qu'à se débrouiller avecque leur musée s'pas. Quand on a fait un musée on n'a pas demandé l'avis des autres alors vous pensez bien s'pas.

 

C'est comme à Esquibien aussi qu'ils voulaient aussi que le club nautique soit aussi à la commu-notaire et ça a pas marché forcément bien-sûr !! Ils ont tous des yeux plus gros que le ventre et toujours besoin de sous gastou !!  Attendez ceux de Plouhinec et vous verrez ce qu'ils vont dire....

 

Soaz:

 

Vous z"avez que à demander à mon gend' l'Albert caporal-chef de la coloniale en retraite ce qu'est ce qu'il en pense et vous verrez bien ce qu'est ce qu'il vous dira hein !! Que on a ce qu'on mérite puisque on va voter pour les zélections. Des fois y en a des qui font pas anntention et qui mettent n'importe qui à la mêrie avec leur vot'. Mais lui tiens...!!!! Et en plus vous savez pas ce qu'est ce qu'il a vu l'aut' jour dans la vieille clinique. Et ben je vais vous dire là: des enfants que ils étaient montés sur le toit avecque des cailloux en train de bombarder les ceusses qu'ils étaient restés en bas et d'aut's encore à jeter des choses dehors par les fenêtres. Ils avaient laissé leurs motos sur un trottoir et ça gueulait là dedans que mon l'Albert il a pas voulu rester écouter plus. Et même qu'il avait vu avant que dans la vieille école de pêche aussi on peut aussi rentrer comme on veut puisque y a ménan des trous partout ousqu'ils on enlevé les briques et fait des trous pour passer par la cour derrière. Ma Doué !! Un jour on va trouver un mort là dedans et personne va voir comment que c'est en plus. Vous voyez bien que la mêrie.... 

 

Philo:

 

Forcément s'ils sont occupés avecque le vieil hospice que la "Mère Hules" s'est mise dedans ils ont pas le temps. Gastou !! Y a pas moyen de mettre cette "Mère Hules" dehors que en plus sans doute elle paye pas son loyer ça c'est sûr non ?? Skouatter qu'elle fait comme on dit non ?? Faut la mettre dehors un point c'est tout. Non mais alors hein !!  

 

Jeanne-Yvonne :

 

Mais qu'est-ce que vous racontez là ma pauvre Philo. C'est pas une Mère Hules  comme vous dites. Un champignon que c'est, mérule, qui mange tous les planchers que bientôt les gens vont passer au travers des vieilles poutres...

 

Tante Zoé:

 

Quand même si c'est que un champignon c'est pas dur de donner un coup de balai et faire tout prop' quand même non. Y a pas besoin de la commu-nautaire pour ça si ?? Et combien que ça va coûter alors ?? 

 

Jeanne-Yvonne:

 

 Déjà 30000 euros que sensément on demande que pour faire des études

 

Doxie:

 

Oh ma Doué. Vous pouvez pas parler en francs comme tout le monde. Combien que ça fait alors ??

 

Jeanne-Yvonne:

 

à peu près presque 20 millions d'anciens francs, 200000 des nouveaux francs

 

Philo:

 

Malivuruz !! Tant que ça  !!

Gastou ça c'est juste au moins.

Et en plus y aura qu'à mettre au bourrier toutes les saletés avecque ce champignon là . Comme ça tranquille après hein !! Et y a pas besoin de la commu-notaire alors qu'on a dépensé je sais pas combien pour tout casser en ville alors que c'était tout neuf fait avecque  les aut's avant quoi !!  Alors hein ! J'ai pas rêson de dire les choses comme elles sont pasque  qu'ils ont peur d'un champignon. Et si y avait la guerre alors hein ??? 

 

Soaz:

 

Comme dit l'Albert mon gend' caporal-chef de la coloniale en retraite que sûr ça va rigoler à Esquibien comme on leur avait dit que quand y avait pas assez de sous pour acheter une Mercedes il fallait prendre la  2 chevaux

 

Jeanne-Yvonne:

 

Je me rappelle bien de ça quand la mêrie d'Audierne avait encore la conseillère générale et les sous qui vont avec. C'était pour le club nautique en même temps que la "Renouée Maritime" qui nous avait fait rigoler comme c'est pas possible.

Ma Doué c'est pas possible quand même !!

Enfin, on verra bien ce que ça donnera tout ça puisque le vote sera vite là s'pas.

 Au moins si on garde ceux-là, on n'aura pas le droit de rouspéter après et on continuera à planter des fleurs un peu partout sauf dans les quartiers d'Audierne où personne ne met jamais les pieds. 

  C'est comme ça et pas autrement. 

 

Toutes ensemble

 

Kenavo déoc'h, gwir vretoned........ 

 

*******

 

 

 

mai_06-lamb_-plou-aud_051.jpg 

 

 

 

mai_06-lamb_-plou-aud_054.jpg

 

 

 

 

 

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans francais-bretonnisé
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 00:00

Audierne.Esquibien.Cap-Sizun.Editorial 3/2013

 

 

 

 

 

Références:

Télégramme de Brest en date du :

 

-10-11-2011: Titre: Axe Audierne-Pointe du Raz. La zone commerciale se renforce

- 8-2-2013: Titre: Audierne. Les projets d'urbanisme se concrétisent

- Maisons de retraite: un loyer 2 fois plus cher que le revenu

12-2-2013: Titre: Audierne.Vente aux enchères publiques  le 20-3-2013

13-2-2013: Titre: Audierne. Restos du coeur. Déménagement dans les ex-locaux de Kan ar Mor

- Esquibien: Visites de villages.La commune à la loupe

 

********

 

L'hiver sera bientôt derrière nous, les fêtes de Pâques approchent, et avec elles la prochaine échéance électorale: les élections municipales qui auront lieu en mars 2014, soit dans un an. Autant dire que ce qui, à ce jour, n'a pas été fait par les municipalités en exercice a peu de chance de se réaliser dans ce laps de temps très court qui nous sépare de la prochaine échéance.  Déjà on peut donc envisager de dresser un bilan certes partiel, de ce qui a été réalisé et surtout de ce qui reste à faire car, n'ayant parfois même pas été abordé par les différentes équipes exerçant le pouvoir. La chose est particulièrement flagrante à Audierne, où nos responsables actuels ont fait une

 

totale impasse sur les dossiers environnementaux,

 

domaine dans lequel tout reste donc à faire. Il se pourrait que cette carence n'échappe pas aux électeurs, mais n'anticipons pas et gardons nous bien de pavoiser et de

 

"vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué". 

 

Notons tout de même que l'environnement n'est pas un sujet unique, même s'il est essentiel, et que la vie économique locale mérite également une attention particulière. C'est donc par elle qu'il faut commencer car elle est le facteur indispensable pour la bonne santé d'une région et des emplois qui en découlent.

 

******

 

Nous avions assisté avec beaucoup d'intérêt à l'installation de 2 commerces dans la zone de Kérivoas à Audierne en fin d'année 2011 (Télégramme 10-11-2011). Il s'agissait d'un magasin de vêtements, tranfuge de la zone de Ty-Frapp à Plouhinec (3ème avenue), et un magasin d'électroménager-télévision (Proxi)   exploité par un audiernais. Le magasin de vêtements n'aura duré que quelques semaines et le magasin d'électroménager vient de fermer ses portes. Ajoutons à cela un artisan plombier dont l'entreprise somnole, la fermeture d'une entreprise de décoration à Plouhinec (Ty Frapp) et nous aurons une idée de la bonne santé économique de notre Cap-Sizun.

 (Nos voisins immédiats sont également concernés : Douarnenez: liquidation coopérative maritime)

Plusieurs facteurs sont responsables de cette situation: habitudes prises d'aller faire des achats à Quimper, concurrence du commerce par correspondance et des nouvelles techniques de vente, par exemple sur internet, sans oublier le pouvoir d'achat. Exemple:

 

  une place en maison de retraite revient en moyenne à 1857 € alors que la moyenne des pensions de retraite des femmes est de 900 € mensuels. (Télégramme du 8-2-2013).

Comment financer  la différence et qui doit être mis à contribution ??

Tout le monde connaît la réponse. 

 

Il est certes difficile de changer les habitudes d'une clientèle. Mais les loyers payés par les locataires de locaux commerciaux dans le cadre des baux précaires sont démesurés et interdisent pratiquement à toute jeune entreprise de perdurer. Elle est pratiquement condamnée à fermer ses portes au bout de 23 mois, à l'échéance du bail (ou avant). En conséquence, ne nous gargarisons pas trop de la création d'emplois puisque les emplois ainsi  créés sont quasiment tous à durée déterminée et finissent à pôle emploi. Le cas du Cap-Sizun  n'est pas un cas  unique, mais la situation est particulièrement dramatique dans notre bout du monde. Certains locaux commerciaux du centre ville d'Audierne sont même à vendre aux enchères publiques: (Télégramme du 12-2-2013). Il s'agit d'un immeuble à usage commercial et habitation (2 quai Anatole France) et deux immeubles juxtaposés (1 et 3 quai Camille Pelletan). Le  commerce du centre ville souffre, d'autant qu'il est dépendant de la circulation et du stationnement. Or la municipalité en exercice à Audierne a pris la responsabilité de modifier ce qui existait dans ce domaine. Elle est donc responsable de la situation nouvelle ainsi créée. Laissons aux commerçants le soin de dire ce qu'ils en pensent mais l'avis des clients et des visiteurs attitrés est notoire: c'était mieux avant.

Le commerce périphérique ne souffre pas du manque de stationnement. La zone de Kérivoas (Leclerc, LIDL) n'a donc pas ce genre de problèmes; mais le stationnement ne résoud pas tout puisque 2 commerces viennent de fermer comme nous l'avons dit précédemment. 

 

****** 

Il convient de signaler aussi que les "Restos du coeur" vont s'installer provisoirement dans les ex-locaux de Kan ar Mor. Ce déménagement est justifié par le début des travaux à l'ancien bâtiment des affaires maritimes qui doit devenir la salle multifonctions d'Audierne. Rappelons que le fonctionnement des "Restos du coeur" à Audierne relève de la responsabilité audiernaise puisque la municipalité actuelle a fait savoir par une déclaration du maire qu'il s'agissait d'une 

 

"volonté politique" .

 

Cette volonté politique sera soumise à l'appréciation des électeurs aux prochaines élections municipales . Ce sont donc  les électeurs qui auront le dernier mot. La banque  alimentaire étant subventionnée  par la communauté de communes (loyers des locaux de stockage et de distribution rue du 14 juillet), on ne voit pas pourquoi les "Restos" seraient définitivement à la charge des audiernais, surtout dans un contexte de

volonté politique.

Les audiernais qui ne partagent pas   l'opinion municipale n'ont pas à participer  pour faire fonctionner une structure qui selon eux, n'est pas à sa place. Réponse dans un an !!

 

Pour autant, les projets immobiliers se  concrétisent (cf : Télégramme de Brest du 8-2-2013). La résidence du port qui a remplacé l'ancienne usine  Bonis est désormais occupée. Elle comprend 23 appartements dont un cabinet médical. Dans le parc du château de Lécluse (Keristum) les travaux sont en cours pour réaliser 112 maisons individuelles et 2 petits immeubles collectifs. Par contre, on n'entend plus parler du projet de rond-point du Stum (à l'entrée des établissements de matériaux  Moan) . Deux coussins berlinois servaient provisoirement de ralentisseurs à cet endroit . Il n'en reste plus qu'un, sur la file des véhicules sortant d'Audierne en direction de Pont-Croix. L'autre a été victime des fêtes foraines à l'occasion du pardon d'Audierne en août 2012 (bilan: perte d'argent: un coussin berlinois coûte 3000 €. cf: Télégramme du 15-2-2013). 

La logique voudrait que l'on fasse ralentir les véhicules entrant à Audierne. C'est l'inverse qui est réalisé actuellement: on fait ralentir les véhicules qui quittent la localité. On se demande bien pourquoi !!! Comprenne qui pourra !!   Les administrés ne comprennent pas, mais ce n'est pas grave puisque  les élus locaux sont sans doute  satisfaits car ils ne réagissent pas.

 

 La "suffisance", l'autosatisfaction et une photo dans le journal sont "suffisantes" aux yeux de nos "agrégés de l'urne" pour considérer que la mission est accomplie 

 

Nous avons déjà parlé du projet de construction de 50 maisons individuelles à Kervréac'h. N'y revenons pas .

 

 Lien:

 

Audierne.Esquibien.Cap-Sizun.Spontus que c'est s'pas.2/2013       

 

 

    Passons à Esquibien. Les visites de villages entreprises par la municipalité ont permis d'inspecter la commune à la loupe. Au cours de la dernière visite (Télégramme de Brest en date du 13-2-2013), les élus se sont "étonnés" en  constatant la présence de caravanes et mobil-homes  stationnant à l'année. Ne soyons pas naïfs . On ne découvre pas cette situation au cours d'une visite de quartier. Elle est notoire et on ne fait rien pour y remédier. Regardons à Audierne:

 

 

  divers-17-8-03_031.jpg

 

environn_17-3-06_041.jpg 

les caravanes sont là depuis de longues années et personne n'intervient pour y mettre un terme. Elles étaient déjà là, lorsque l'actuel maire d'Esquibien était élu audiernais, exerçant la fonction d'adjoint chargé de l'environnement dans la municipalité Coatmeur, de 1995 à 2001. Alors !!

Un peu de discrétion et de respect  à l'égard des "indigènes" que sont les capistes de base et SVP réservez vos étonnements pour en mettre plein la vue aux touristes. Merci d'avance 

 

Liens

 

 

ESQUIBIEN: ECHOS de la mer et de la terre 

 

     Grenelle de l'environnement en Cap-Sizun

 

Quant au litige opposant la famille Keravec à la municipalité, rien ne filtre pour l'instant. Un arrangement à l'amiable avait été envisagé mais ne semble pas aboutir . Ces problèmes non traités ne seront pas sans incidence sur les prochains verdicts  qui, comme on peut le voir, ne manqueront pas de charme.

 

Et puisque nous parlons d'environnement, rappelons les grands dossiers d'Audierne qui n'ont pas "bougé d'un millimètre" en 5 années, durée de l'exercice du pouvoir par la municipalité actuelle:

 

ancienne clinique, ancienne école de pêche, ancienne glacière, casse de voitures (texte réglementaire du Sénat à consulter) et tant d'autres ruines ignorées donc traitées par le mépris

 

 (sans oublier la vitesse des véhicules rue du 14 juillet, les sacs verts et les déchets de même couleur etc....etc...etc...). 

 

 Cela ne devrait pas laisser les électeurs indifférents car tout le monde sait que l'on ne fera pas demain ce qu'on n'a pas eu envie de faire hier ni aujourd'hui. Le choix sera donc simple:

 

ou on continue à planter des fleurs sans s'occuper du reste , ou on désigne une équipe qui sera chargée de prendre les problèmes à "bras le corps" pour tirer un trait sur l'immobilisme et rattraper les retards.

 

Liens:

 

Audierne 29770: commune socialiste. Image(s) de marque

 

Audierne: casse de voitures     

 

 

 

Et pour en terminer, un mot au sujet de l'article précédent:

 

Lien:

 

Audierne.Cap-Sizun.C'était un air du folklore...capiste        

 

Dans son édition en date du 18-2-2013, le Télégramme de Brest nous apprend qu'un nouveau bureau vient d'être élu pour diriger l'association qui change de nom et devient

Cap solidarité Ouest Cornouaille.

Le manque de transparence évoqué par un membre  démissionnaire n'aurait été en fait qu'un manque d'entente entre les membres du bureau. Comme quoi, le titre de notre article était parfaitement justifié: C'était un air du folklore..... capiste.

 

******

 

La vérité sortira des urnes dans une année. Dans cette attente nos commères Soaz et Jeanne- Yvonne, sans doute rejointes par leurs copines 'tante Philo" , Tante Doxie,   et Tante Zoé, auront le temps d'échanger leurs propos non moins folkloriques autour du lavoir mal entretenu quoique faisant partie de notre patrimoine et notre héritage.

 

Spontus que c'est s'pas !!! 

 

 mai_06-lamb_-plou-aud_050.jpg

 

 

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage 

 

(Jean de la Fontaine: Le lion et le rat) 

 

 

10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_041.jpg 

 

 

 

 

******

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

     

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 00:00

Audierne.Cap-Sizun. Municipales en 2014.Premiers symptômes

 

 

 

Références:

 

  Ouest-France du  19-2-2013

 

 

 

 audierne-7-02-05_052.jpg

 

 

 

 

**** 

 

Deux quotidiens locaux: Ouest-France et le Télégramme de Brest se partagent la diffusion des informations locales dans le Cap-Sizun. Il arrive parfois qu'un évènement ou un sujet fasse l'objet d'un développement ou d'un compte rendu dans un seul des quotidiens. C'est le cas actuellement avec Ouest-France qui a pris la très heureuse initiative d'aborder le sujet des élections municipales qui auront lieu en 2014. Il s'agit simplement d'un point de situation à partir des données actuelles et non d'un pronostic évidemment. L'article est tout de même particulièrement intéressant puisqu'il est accompagné d'une carte sur laquelle figure les intentions des maires capistes actuels, de se re-présenter ou non. C'est ainsi que nous apprenons que la quasi totalité de nos maires du moment envisage de se re-présenter, sauf celui de Beuzec. Prudence tout de même car il s'agit d'une probabilité et non d'une certitude. Il suffit donc d'attendre pour savoir. Notons tout de même que lorsque la probabilité deviendra certitude, nos maires sortants devront se préparer à présenter leur bilan, ce qui sera sans problèmes pour les uns, un peu plus  délicat pour les autres.

   

Le cas d'Audierne a  fait l'objet d'un paragraphe particulier pour signaler que Madame Donval 

 

" n'a pas pris sa décision et qu'elle n'en a même pas parlé avec son équipe".

 

Soit !! Pas question de mettre sa parole en doute même si on lit la suite: "

 

"Il  semblerait toutefois qu'elle envisage de briguer un second mandat, face à une liste de droite qui se constitue. Il est aussi question d'une 3ème liste , sans couleur politique, qui donnerait la priorité à la gestion de la commune". 

 

*****

 

Si on se réfère à  ce qui précède, on peut donc envisager et imaginer 3 listes en présence aux prochaines municipales à Audierne. La liste de gauche dirigée par Madame Donval serait constituée autour de la municipalité sortante et devrait donc présenter son bilan autrement dit

ses résultats.

 Bon courage !!!

 On peut aussi imaginer la composition de la liste de droite puisque la ville d'Audierne a été dirigée par les municipalités Coatmeur durant 13 ans soit 2 mandatures. Que pourra-t'elle apporter de nouveau ?? Elle nous le dira puisque les résultats de ce courant de pensée  n'ont pas été très brillants entre 1995 et 2008. (Vente de l'école Pierre Le Lec, port de plaisance sans structures techniques, action environnementale nulle etc...etc...etc...). Si on veut retrouver la course aux décorations il faudra voter pour cette liste. 

 

C'est sur la 3ème liste

 

 APOLITIQUE

 

que reposeront les espoirs des audiernais. Une liste de volontaires audiernais, hommes et femmes, qu'ils soient de souche ou nouveaux venus:

- Désireux de s'investir pour défendre l'intérêt général de leur ville

- Souhaitant donner la priorité aux problèmes quotidiens des administrés: voierie, trottoirs, caniveaux, stationnements 

- Développant l'action sociale par des initiatives appropriées

- Prenant en main une fois pour toutes les problèmes environnementaux (clinique, école de pêche)

- Laissant au vestaire leurs ambitions personnelles, l'attrait des indemnités et leurs perspectives de carrière

- Et tant d'autres sujets à concrétiser non par des promesses mais par des actes.

*****

Le temps de la campagne viendra. Nous aurons donc l'occasion d'en reparler mais il n'est pas interdit d'y réfléchir dès à présent.

Créer la réflexion, susciter des vocations, tel est le but du présent article qui espérons le, ne se perdra pas dans les oubliettes des bonnes intentions classées sans suite. 

 

 

audmar_e__basse_-_3-05_014-1.jpg 

 

 

 

 

********

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 10:14

Audierne.Cap-Sizun.C'était un air du folklore...capiste

 

 

mai_06-lamb_-plou-aud_022.jpg

 

 

 

Les Anciens se souviennent d'un "tube" qu'ils ont peut-être fredonné autrefois à propos du folklore auvergnat, chanté par Stella en 1966:

 

"C'était un air du folklore auvergnat"

Que j'avais entendu à "Salut les fouchtras"

C'était un air du folklore auvergnat

Que chantait Verchuren , le Dylan de là-bas.....

 

*******

 

Le privilège du folklore n'est pas réservé à l'Auvergne, et on pourrait facilement le transposer au Cap-Sizun, au vu de certains évènements qui surprennent même les plus avisés, surtout à l'approche des élections municipales prévues en 2014. Il nous faut pour cela remonter dans le temps et se rappeler certains évènements audiernais, en l'occurrence les démissions successives enregistrées au conseil municipal d'Audierne;

 

Lien:

 

Tour d'horizon capiste. Editorial 4/2010

 

Il s'agit donc plus particulièrement de la démission du propre frère de Madame Donval la mairesse d'Audierne, qui exerçait les fonctions d'adjoint chargé des travaux dans l'équipe municipale. Cette démission était justifiée officiellement par des problèmes de santé que l'on peut comprendre , même si certains croient devoir ou pouvoir afficher un sourire d'incrédulité signifiant qu'ils ne sont  pas dupes.

 

Ajoutons, pour que les choses soient claires que Monsieur Donval n'a absolument pas démérité dans l'exercice de sa responsabilté durant 2 années au conseil municipal d'Audierne. Contrairement à ce qui se voit aujourd'hui, où les responsables ne sortent de leur bureau que pour se faire photographier dans la presse locale, on rencontrait régulièrement Monsieur Donval sur les chantiers, surveillant l'avancement des travaux et préparant des projets que ses successeurs se sont bien gardés de réaliser. Un seul exemple: le traitement de la ruine située à l'entrée de la rue René Autret dont le nettoyage et la fermeture des issues faisait partie des prévisions  et pour laquelle il ne s'est rien passé depuis. La municipalité actuelle a peut-être vocation à protéger les ruines que nos visiteurs saisonniers apprécieront dans une commune qui a l'ambition d'être classée  "station balnéaire". Passons  !!

 

La rue Autret n'a d'ailleurs pas l'exclusivité du mauvais entretien. Il suffit pour s'en rendre compte de parcourir la rue de Kerguelen, un balcon d'Audierne offrant une vue exceptionnelle sur l'entrée du port,  pour constater le mauvais état général de la voierie, qui présente des plaques entières dépourvues de revêtement , lui même remplacé par  les "nids de poules". En passant, un petit coup d'oeil sur l'ex-futur casino et photo souvenir pour...ne rien oublier. Passons !! 

 

     

     

Liens:

 

Audierne: Quatrième démission au conseil municipal      

 

Audierne: 17 mois soit 500 jours. Editorial 9/2009-1ère partie

 

Audierne: 17 mois soit 500 jours. Editorial 9/2009- 2ème partie

 

  

 

Après sa démission, l'ex adjoint au maire d'Audierne a intégré l'équipe de Cap-Solidarité créée en 2009. La presse locale a régulièrement informé ses lecteurs de l'évolution de la situation de cette association:

 

Références:

Télégramme de Brest en date du:

-28-8-2009: Service à la personne. Cap solidarité voit le jour

-10-11-2010. Cap Solidarité.Plus de 700 interventions en 8 mois

-1-3-2011. Marché solidaire. Cap Solidarité a atteint son but

-28-5-2011. Cap Solidarité. Un véhicule et une boutique solidaire

-24-6-2011: Cap-Solidarité. Un camion en cadeau

-11-2-2013. Cap solidarité.Objectif 100 % recyclés

 

Liste non exhaustive évidemment

 

******

C'est donc avec une certaine surprise que les capistes ont appris le 11-2-2013 (dernière référence ci-dessus), la démission de la vice-présidente (Madame Montanaro) pour des raisons qui n'ont pas été exposées. Rappelons que cette vice-présidente avait été élue conseillère municipale d'Audierne en 2008, fonction de laquelle elle a démissionné (4 démissions au conseil municipel d'Audierne).

Nouvelle surprise, tant au bureau de l'association que chez les lecteurs de la presse locale  en apprenant également la démission de Monsieur Donval qui justifie son départ imputable à :

 

Un manque de transparence et de communication.

 

Nous laisserons bien entendu à Monsieur Donval la responsablité de ses propos, tout en notant la gravité du vocabulaire utilisé. Le manque de communication peut certes être la conséquence d'une certaine inexpérience. Mais, un manque de transparence laisse entendre un manque de clarté et  conformité entre les écritures et les diverses activités. Autrement dit, un manque de rigueur dans la gestion. Une telle appréciation qui serait prononcée à l'égard d'une comptabilité d'entreprise entrainerait sans aucun doute plusieurs types de contrôles (même fiscaux) pour faire apparaître les activités occultes donc non comptabilisées autrement dit les irrégularités voire les fraudes. C'est une accusation grave qui mériterait quelques explications.  L'accusation d'un manque de transparence ne peut être levée que par les éclaicissements correspondants. Faute de quoi, une certaine  suspicion est prononcée et sera maintenue à l'égard de l'association. 

 

Nous savons et nous l'avons connu avec l'office de tourisme lorsqu'il était soumis au régime associatif, que les pouvoirs publics n'ont aucun moyen de contrôle de l'utilisation  des fonds attribués par les subventions aux associations . Actuellement la  trésorerie de la boutique de Plozévet exploitée par Cap-Solidarité présenterait un excédent de 15580 €. Ce bilan  est respectable mais il ne justifie en rien le manque de transparence auquel se réfère Monsieur Donval pour expliquer sa démission. Il semblerait que quelques éclaicissements soient souhaitables  pour mettre un terme au climat de suspicion, peut-être  créé par un propos maladroit et un vocabulaire inapproprié. L'initiative de la création de Cap-Solidarité revient à une équipe socialiste qui fait appel aux dons privés pour maintenir le lien social (cf: Télégramme du 28-8-09). C'est donc  à la hiérarchie concernée de faire toute la lumière sur le problème posé. Rappelons que nous sommes à un an des municipales et que Cap-Solidarité a été créé par une équipe socialiste. Conséquences: ??????  

 

Le manque de tranparence ne peut se résoudre que par la lumière. Faute de quoi, le doute remplacera la confiance, ce qui risque d'être néfaste à l'association dont la vocation comme son nom l'indique, est la solidarité 

 

Que la lumière soit, et la lumière fut

 

(Extrait de la Bible- Genèse 1-10) 

 

******  

bea_038.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 09:18

Audierne.Esquibien.Cap-Sizun.Spontus que c'est s'pas.2/2013

 

 

  audierne-7-02-05_052.jpg5-2-2005__cr_che_no_l_028.jpg

 

5-2-2005__cr_che_no_l_052.jpg 

 

 

 

 

 

 

******

 

Jeanne-Yvonne:

 

 Alors Soaz, toujours fidèle au poste alors hein !!

 

 Soaz:

 

Gastou, c'est pas le moment de flancher avecque tout ce qu'est ce qui se prépare. Milhast, (mille putains) ,voter que on va faire bientôt pour mettre dehors tous ceux qui sont là à rien faire depuis je sais pas combien de temps comme  à la mêrie d'Audierne hein. Tous des "Koll Boued" (qui ne gagne pas sa nourriture) et payés en plus. Vous z'avez pas vu l'école de pêche comment qu'elle est. Vous z'avez qu'à aller vous promener un peu du côté de la p'tite plage et prendre la route qui monte vers "la Montagne". Tenez, j'ai même une photo que mon gend' l'Albert, caporal-chef de la coloniale en retraite il a fait  sensément pour envoyer à je sais pas qui . Regardez don' !! 

 

 

 

Vous trouvez ça prop' vous dites moi don' ??

 

Jeanne-Yvonne:

 

Ma Doué. Pour être pas propre c'est pas propre. Et en plus c'est au bord de mer sur la route de la plage. Mais sensément qu'on devait faire un casino à la place de cette vieille école de pêche et que maintenant c'est à vendre s'pas. Mais à Esquibien aussi il y a une maison à vendre sur le bord de la plage  qu'on m'a dit.

 

Soaz:

 

Voui, j'ai su aussi. Même que j'ai vu une pancarte sur la mêson qui a remplacé une aut' pancarte qui disait que on allait casser la mêson pour faire des blogs à sa place et à ce  que m'a dit mon gend' que le Préfet il a dit non et il a bien fait au moins "Gast ar guharn" (putain de tonnerre). Faire des blogs sur la plage !! Les choses vont pas bien avecque eux dans leur tête ou quoi ?? Mais comme ménant y a une pancarte et même 2 pour vendre, c'est bon pour celui qui a les sous pour acheter pasque celui qui avait acheté avant il veut plus de ça puisque y a pas droit de faire des blogs hein !! Et en plus, c'était le mêre d'Esquibien qu'il avait donné le permis pour les blogs alors vous pensez bien que les gensses du quartier ils ont fait la pétition s'pas. Tout ça ça va compter aussi  pour les z'élections ça c'est sûr !! 

 

Jeanne-Yvonne: 

 

C'est sûr que ça va compter. Surtout à Audierne où ils n'ont rien fait pour les ruines qu'on trouve partout comme la vieille clinique et même sur les quais, en pleine ville quoi !!  

 

   

 

Rien. Des ruines partout et ils n'ont fait que planter des fleurs après avoir cassé tout ce que les autres avaient fait avant eux en ville. Les autos roulaient bien avant qu'on mette tous ces petits ronds partout et où personne ne comprend rien maintenant avecque les clignotements. Et puis on voit même pas les places pour s'arrêter quand on arrive alors souvent on s'arrête pas s'pas et on va voir plus loin. Tout ça c'est pas bon pour le commerce sûrement  hein !! 

 

Soaz:

 

Soi-disant aussi que on va arrêter les cabinets sur la plage pour mettre à la place je sais pas quoi !!  Je sais même pas ousqu'on pourra aller alors  pour faire une "petite staotaden" (petit  pipi ) après et pour la grande commission avecque le papier et tout,  je vous dis pas hein !!

Si on croit  que ça sera prop' sans cabinets tiens, mon oeil !!! 

 

Jeanne-Yvonne:

 

C'est le mât Fenoux que vous me dites là  sans doute. C'est vrai que les socialistes  d'avant avaient fait des toilettes à la place de ce mât Fenoux  qui servait plus à rien. Un musée qu'ils vont faire qu'on m'a dit . Déjà tout cassé que c'est. Et avec des "tags" en plus sur la porte hein !! 

 

Soaz:

 

Quoi ? Un musée ?? Un musée maritime alors pour remplacer celui du vieux hospice qu'il a attrapé des mérules partout qu'on m'a dit aussi. Mais jamais ils pourront mettre tout  ça dans le mât Fenoux comme vous l'appelez . Ousqu'ils mettront le reste alors  ?? Ma Doué, encore quêque chose de drôle non, puisqu'il faudra aller tous les jours pour ouvrir et fermer la porte du Fenoux pasque autrement y aura des vols et la casse et des tags  comme partout quoi. C'est pas vrai ??

 

Jeanne-Yvonne:

 

Oui, sans doute . Enfin c'est eux qui commandent jusqu'aux élections. Mais après ??? Il faudra voir quoi, avec les résultats après les votes hein !!

 

Soaz:

 

Après ?? Oh Ma Doué, j'espère que je verrai ça encore  pasque c'est pas possible à continuer comme ç'est ménant s'pas !!

 

 

    PHTO0017.jpg 

Jeanne-Yvonne:

 

Mais pour la maison d'Esquibien sur la plage alors, vous avez su combien qu'on demande pour l'acheter alors

 

Soaz:

 

Je sais pas au juste. Les "nos-tèrres" ils mettent pas le prix sur la pancarte "eveljust" . Mais mon gend' l'Albert caporal chef de la coloniale en retraite il a regardé sur le "Ternet "et sensément il a trouvé des photos avecque le prix qui est  "bonbon" comme je vous dis pas s'pas. Forcément sur la plage placé comme c'est  s'pas. C'est pas le même prix que à Kervréach' d'Audierne avecque la casse de voitures sûrement.

 

    PIC_0400.jpg 

Pour le "clubb" on dit rien non plus à Esquibien sur Sainte Evette. Sensément qu'ils devaient faire quêque chose pour être mis  d'accord avecque la famille qu'on lui a pris son terrain et pas fait comme il faut pour le mur du jardin de la mêson des voisins mais on voit rien. Alors .....

 

 Jeanne-Yvonne:

 

A Kervréach' que vous dites. Ma Doué, qu'est ce que c'est sale et moche avec la casse de voitures, les ruines et tout le reste. Et sensément que c'est par là qu'on ferait construire 50 maisons. Ma Doué, je me demande bien ce qu'est-ce qu'ils vont faire pour tout ça hein !!

 

Soaz:

 

Qu'est ce que voulez vous qu'ils vont faire à Kervréach' ?? C'est pas tout de faire des mêsons. Et les routes qui vont avecque alors ?? Déjà que toutes les routes d'Audierne sont à refaire et qu'ils font pas rien, pas même boucher les trous plein d'eau alors !! Tiens, regardez don '  !!

 

 

     PIC_0203.jpg

 

 

Jeanne-Yvonne:

 

Pourtant, je croyais que c'était des copains à vous ceux de la mairie. Vous avez changé peut-être non ?? 

 

Soaz:

 

Gastou non alors que j'ai pas changé. Seulement on peut  pas être d'accord avecque les ceusses qui font rien pour les trottoirs que les "Mammou-Gozh" sont obligées de marcher à pied dessus comme elles ont pas de voiture s'pas. A la mêrie ils ont tous des voitures et personne il marche à pied. Regardez moi avecque ma bourette même "lectric" faut passer dans les trous "poull-dour" (trou d'eau) et tout. C'est pas la peine de souhaiter la bonne année tous les ans  puisque depuis 5 ans on fait rien et payé quand même hein !! 

 

Bon !! Faut que je vais ménant autrement on va demander si j'ai pas eu l'accident avecque tous ces trous partout. On fera rembourser tous ces trous bientôt au bureau de vote c'est moi qui vous dis . Voilà pourquoi que j'ai pas changé mais je veux voter pour des bons et pas pour ceux qui sont en photo dans le journal tous les jours et pour rien en plus. Vous avez vu devant les halles, ils ont mis encore des fleurs sur une place de voiture; ça fait une place en moins encore.

Ils auront qu'à faire voter pour eux les marchands des journaux, les mêsons en ruines et les pots de fleurs et avecque ça ils seront tranquilles et pour de bon  non ??

 

 Jeanne-Yvonne:

 

Ben ça alors. J'aurais pas cru ça de vous hein. Il faudra que j'aille raconter tout ça à "Fine Tal Ar Groas". Elle sera toute "skodèguée" (skodeget=stupéfaite) ça c'est sûr. Mad Kénavo pour aujourd'hui et à la prochaine comme on dit hein !!!.....

 

 

    environn_2_20-03-06_001.jpg 

 

******** 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans francais-bretonnisé
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 16:48

Audierne. Cap-sizun. Info

 

Nouvel article consultable sur le blog cap-sizun.imagesenvironn_2_20-03-06_009-1.jpg

 

Liens: 

 

http://yannfanch.unblog.fr

 

link

  

 

Bonne visite

 

 

******

Repost 0
Published by spartacus
commenter cet article