Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 11:04

 

 

Audierne.Plogoff.Cap-Sizun.Panthéon.

Résistants sous la coupole

 

(Île de sein. Monument de la France libre)

****** 

Références: Télégramme de Brest en date du :

21-2-2014. Titre: Panthéon. 4 résistants dont 2 femmes accueillis sous la coupole

23-2-2014. Tittre: Pierre Brossolette.Naufragé à Feunteun Aod

******

             

feunteun aod 1

Stéle de Plogoff (Feunteun Aod) honorant la mémoire de Pierre Brossolette 

*****

Le Panthéon

Construit à Paris sur la montagne Sainte Geneviève dans le Vème arrondissement au coeur du quartier latin, le Panthéon était initialement prévu pour devenir une église portant le nom de la Sainte de cette montagne . Pour diverses raisons, ce monument a changé de vocation et aujourd'hui il est destiné à honorer les grands personnages qui ont marqué l'histoire de France. Actuellement 71 personnes  ont bénéficié de cet honneur. On peut citer entre autres: Voltaire, Victor Hugo, Emile Zola, Gambetta, Jean Jaurès, Jean Moulin, Pierre et Marie Curie, André Malraux, Georges Sand, Beethoven, liste non exhaustive comme on dit.

L'admission au Panthéon se décide par décret du Président de la République.

C'est donc le Président de la République qui vient de décider d'admettre au Panthéon  4 nouvelles personnalités dont 2 femmes. Il s'agit de:

- Madame Geneviève de Gaulle-Anthonioz (1920-2002)

nièce du général et rescapée des camps de concentration (Ravensbrück)  à la fin de la 2ème guerre mondiale . Ancienne Présidente de ATD quart monde, elle était la fille de Xavier de Gaulle, frère ainé du Général.  Faite Grand'Croix de la Légion d'honneur par le Président Chirac en 1998. 

- Madame Germaine Tillon ( 1907-2008)

 ethnologue et résistante, dont le nom est associé à l'histoire de l'Algérie. C'est comme ethnologue qu'elle séjourna dans les Aurès pour étudier la population berbère  localement connue sous le nom de "Chaouias". L'histoire aura voulu que je connaisse également cette région pour y avoir séjourné en 1961-1962. J'ai donc le privilège de connaître à peu près tout le massif des Aurès, depuis Batna et les ruines romaines de Timgad, jusqu'aux gorges de Tighanime où éclatât la rébellion en 1954, en passant par le Djebel Chelia (2326 mètres), point culminant du relief algérien.  Je séjournais au milieu des Chaouias (pas en vacances) avec vue grandiose sur les lumières de Biskra, porte du Sahara, par nuit profonde. Je signale pour justifier cet article que le Drapeau tricolore flottait sur ma résidence principale ainsi que sur mes résidences secondaires jusqu'à ce que ....

On  retrouvait aussi parfois le Drapeau tricolore sur les cercueils. C'est arrivé assez souvent chez mes voisins et même chez moi . 

- Monsieur Pierre Brossolette (1903-1944)

Son nom appartient aussi à l'histoire du Cap-Sizun et plus particulièrement à Plogoff et Audierne. C'est en effet à "Feunteun Aod" (près de la Pointe du Raz à Plogoff) que le bateau qui le transportait (Jouet des flots) fit naufrage. Recueilli par la population locale, Monsieur Brossolette est ensuite arrêté  à Audierne (plaque commémorative sur une maison particulière, ex-propriété Kérisit négociant en vins, Rue Lamartine à Audierne). Dirigé sur Paris, il est remis à la Gestapo, puis torturé. Plutôt que de livrer les renseignements dont il dispose, Monsieur Brossolette choisit de se défenestrer et en meurt.

Sa mémoire a été honorée par une promotion de Saint-Cyr qui a décidé de s'appeler 

"Promotion Pierre Brossolette" en l'an 2003.  

La ville d'Audierne a également donné son nom à une rue, honorant par là même un grand résistant.

Signalons en passant qu'un autre petit port de Plogoff : Pors Loubous s'orne aussi d'une autre  plaque commémorative honorant d'Estiennes d'Orves qui est aussi un nom de la Résistance

- Monsieur Jean Zay 1904-1944

"Homme politique auteur de nombreuses réformes, assassiné en Juin 1944 par des miliciens"

texte emprunté au Télégramme de Brest qui ne dit pas que Monsieur Zay est un personnage controversé qui publia en 1924  (il avait 20 ans) un poème qui s'intitule

"le Drapeau" intégralement reproduit ci-dessous

*****

Jean Zay – Le Drapeau (1924)

Ils sont quinze cent mille qui sont morts pour cette saloperie-là.
Quinze cent mille dans mon pays, Quinze millions dans tout les pays.
Quinze cent mille morts, mon Dieu !
Quinze cent mille hommes morts pour cette saloperie tricolore…
Quinze cent mille dont chacun avait une mère, une maîtresse,
Des enfants, une maison, une vie un espoir, un cœur…
Qu’est ce que c’est que cette loque pour laquelle ils sont morts ?
Quinze cent mille morts, mon Dieu !
Quinze cent mille morts pour cette saloperie.
Quinze cent mille éventrés, déchiquetés,
Anéantis dans le fumier d’un champ de bataille,
Quinze cent mille qui n’entendront plus JAMAIS,
Que leurs amours ne reverront plus JAMAIS.
Quinze cent mille pourris dans quelques cimetières
Sans planches et sans prières…
Est-ce que vous ne voyez pas comme ils étaient beaux, résolus, heureux
De vivre, comme leurs regards brillaient, comme leurs femmes les aimaient ?
Ils ne sont plus que des pourritures…
Pour cette immonde petite guenille !
Terrible morceau de drap coulé à ta hampe, je te hais férocement,
Oui, je te hais dans l’âme, je te hais pour toutes les misères que tu représentes
Pour le sang frais, le sang humain aux odeurs âpres qui gicle sous tes plis
Je te hais au nom des squelettes… Ils étaient Quinze cent mille
Je te hais pour tous ceux qui te saluent,
Je te hais a cause des peigne-culs, des couillons, des putains,
Qui traînent dans la boue leur chapeau devant ton ombre,
Je hais en toi toute la vieille oppression séculaire, le dieu bestial,
Le défi aux hommes que nous ne savons pas être.
Je hais tes sales couleurs, le rouge de leur sang, le sang bleu que tu voles au ciel,
Le blanc livide de tes remords.

Laisse-moi, ignoble symbole, pleurer tout seul, pleurer à grand coup
Les quinze cent mille jeunes hommes qui sont morts.
Et n’oublie pas, malgré tes généraux, ton fer doré et tes victoires,
Que tu es pour moi de la race vile des torche-culs.

 

******

Il n'est pas question de porter une appréciation sur ce qui relève des prérogatives du Président de la République élu au suffrage universel. Pour autant certains ne se gênent pas. J'ai lu quelque part que Mendès France aurait été un choix plus judicieux que Jean Zay. Chacun est libre de ses opinions personnelles.

Mais, il ne semble tout de même pas convenable  d'avoir  laissé brocarder et même insulter le Drapeau tricolore (en 1924), qui aujourd'hui encore, flotte sur la plupart des bâtiments publics, dont les mairies, les Préfectures, les Ministères et les Gendarmeries par exemple, sans oublier la Présidence de la République.

Le Drapeau tricolore est aussi l'emblème qui accompagne à leur dernière demeure  les serviteurs de l'état morts en service commandé. Ceux qui ont professionnellement servi la République, qui ont observé une minute de silence pour dire adieu à un camarade après avoir prononcé son oraison funèbre et  écouté la Marseillaise, n'apprécieront sans doute pas certains qualificatifs décernés par des personnages, fussent-ils de haut niveau, à cet emblème national parfois posé sur les cercueils des serviteurs disparus .

Même la poésie a ou devrait avoir des limites !!

Le Drapeau tricolore et la "Marseillaise"  sont des intouchables de la République française. De plus, ils n'appartiennent à aucun  parti politique, pas plus de droite que de gauche. A ce titre ils ont droit au respect de tous les citoyens quel que soit leur âge, leur fonction ou leur rang social. 

*****

En fait, on n'est jamais à l'abri d'une surprise, parfois grotesque ou grossière, même localement, puisque nous avons eu droit en Cap-Sizun, à la

"très choquante photo"

de Ben Laden  à l'église Saint Raymond d'Audierne, lors d'une exposition en 2009. C'est le curé de la paroisse qui a dû réagir , devant l'inertie et le manque d'initiative de nos élus locaux, dont certains sont aujourd'hui sortants et  à nouveau candidats.                     Or, le Drapeau Bleu, Blanc et Rouge flotte au vent à la façade des mairies et les maires arborent une écharpe également tricolore, symbole de leur fonction peut-être, mais aussi symbole de leurs devoirs et de l'exemple qu'ils doivent donner .

Pardon,  j'aurais dû écrire "de l'exemple qu'ils devraient donner" car ce n'est hélas, pas toujours le cas  !!!!!

En effet, les maires sont les derniers maillons du pouvoir légal et légitime. Ils sont donc chargés de faire

respecter la légalité et les règles de base fondamentales,

donc les fondations de notre société . Ceci leur donne des droits ce qui implique aussi des devoirs. Le manque de réactivité des élus locaux audiernais en cette regrettable circonstance n'est pas très élogieux. Le curé de l'ensemble paroissial du Cap Sud (Sainte Klervi), a donné une belle leçon de civisme à tous les responsables concernés par cet évènement, y compris au Président local des Anciens Combattants (élu sortant à nouveau candidat)  dont  le silence et l'immobilisme ont  été remarqués.  Certains adjoints sortants  à nouveau candidats  seraient d'ailleurs plus à leur place  en fin de liste (non éligibles), qu'en position éligible pour tenter de retrouver leur fonction et surtout les indemnités correspondantes. C'est à la tête de liste de décider et d'organiser sa liste en fonction des résultats escomptés et de certaines  candidatures connues comme étant notoirement impopulaires , qui favoriseront , en fonction de leur rang, l'éclosion des bulletins nuls. On notera aussi qu'à Audierne, la municipalité sortante présente 9 candidats et que cette équipe n'a pas été capable de fournir une tête de liste. Quelle envergure !! A moins que leurs  références ne soient considérées comme insuffisantes donc dissuasives pour les électeurs comme ce fut le cas pour Madame Donval, maire sortant dont la situation a parfaitement été analysée  par le quotidien "Ouest-France".                                     

   Ceux qui ont rencontré le terrorisme dans  l'exercice de leurs fonctions, auront très certainement apprécié ce manque de bon sens et d'initiative audiernais pour ne pas dire inertie. Sans compter que depuis, des décorations ont tout de même été distribuées en milieu local pour fleurir les boutonnières, faisant par là même abstraction de cet évènement qui pour certains, n'a sans doute pas une grande importance. Non évènement comme on dit !! Ce qui reste à voir, et sera peut-être vu les 23 et 30 mars prochains !!!!

 Ceux qui n'ont pas côtoyé le terrorisme et constaté ses effets (mutilations, viols, égorgements, cruauté gratuite et sadique etc...) devraient se montrer un peu plus circonspects dans leur comportement lorsqu'ils sont responsables. L'indifférence manifestée par nos soi-disants responsables locaux en 2009 est en fait un comportement indécent qui ne paraît   pas compatible avec l'exercice de la responsabilité. 

Le terrorisme ne ménage personne: hommes, femmes, enfants et même animaux domestiques. Tout est bon pour organiser  des mises en scène horribles et même atroces, qui restent gravées dans les mémoires de ceux qui ont vu, ce que d'autres ignorent. Ceci explique l'indifférence et le manque de réactivité  de certains

"mairedaillons",

( l'expression est de René Pichavant dans les Pierres de la Liberté),

 inacceptables aux yeux de certains administrés, également électeurs. Ceux qui ne connaissent pas notre histoire et les symboles correspondants (ce qui ne s'apprend peut-être pas dans le syndicalisme), feraient mieux de s'instruire avant de se lancer dans l'exercice des responsabilités qui impliquent certaines connaissances et qualifications.                 

*******                      

                    Pardonnez tout, mais n'oubliez rien, même en période pré-électorale !!!     

 

pic_0874.jpg

 

 

(Cale du petit port de Feunteun Aod à Plogoff)

 

*******

 

     

              

 

 

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 10:15

            Audierne. Esquibien. Cap-sizun.

Municipales.

Editorial 2/2014 . J-30

 

    PIC_0068.JPG 

 

C'est donc dans un mois que les électeurs seront appelés à choisir leurs futurs responsables locaux lors  des élections municipales de 2014. A ce jour, la plupart des listes de candidats des communes du Cap-Sizun sont connues. Cependant les communes de Pont-Croix (liste sortante), Mahalon et Confort ne se sont pas encore manifestées. Cela ne saurait sans doute tarder. Les listes connues ont pour la plupart fait connaître leur programme qui est  donc soumis à l'attention des électeurs avant de leur être proposé dans les bureaux de vote. Notons tout de même quelques retards comme à Esquibien (opposition) ou à Audierne (liste de gauche).

Nous n'allons pas étudier les programmes proposés par les candidats des différentes communes. Chaque programme communal concerne les électeurs de la commune considérée. Lorsque les élus sortants se représentent, ils seront jugés sur leurs résultats donc leur bilan. Face à eux, une ou plusieurs listes de postulants qui proposeront donc un programme différent et quelques nouveautés en critiquant les résultats des sortants et en soulignant les carences.

Plusieurs communes qui ne se situent pas en tête de la démographie locale font preuve d'un certain dynamisme en proposant 2 listes de candidats à leurs électeurs. C'est le cas de Primelin: 750 habitants en 2011, et Cleden, 1012 habitants en 2011. Par comparaison, Audierne : 2153 habitants en 2011 et Esquibien 1598 habitants en 2011, ne présentent également que 2 listes, alors que Plouhinec offre 3 listes ( 4114 habitants en 2011). Notons encore que jusqu'à présent une seule liste est déclarée à Plogoff (1300 habitants en 2011). Pour ce qui concerne les électeurs inscrits, il conviendra d'affiner les chiffres ci-dessus qui se réfèrent à internet (wikipédia). Certaines communes ont fait l'objet d'un recensement plus récent.

Rappelons que la nouvelle loi électorale qui définit le nouveau seuil de population concerne une majorité de communes du Cap.  Dans ce cas il s'agit d'un scrutin de liste respectant la parité. Le remplacement d'un candidat par un autre n'est plus possible puisque le panachage est interdit. On verra bien comment les électeurs se comporteront, face à cette nouvelle loi électorale. La plupart des commentateurs nationaux envisagent une abstention record, à laquelle on pourra sans doute ajouter de nombreux bulletins nuls imputables à des électeurs mécontents qui exprimeront par là même leur contestation de cette nouvelle loi qui semble ignorer les mentalités, l'état d'esprit et les traditions  de la France profonde. C'est en effet lors des municipales que les électeurs des petites communes avaient jusqu'à présent  le moyen de s'exprimer en faisant abstraction des partis politiques. Désormais les municipales sont politisées qu'on le veuille ou non. On dit que la nouvelle loi aura l'avantage de faire élire une opposition. Est-ce bien utile dans les petites communes ou l'opposition ne sert généralement à rien sauf à contester et même parfois à polémiquer ou à ne rien faire. Quel a été le comportement de l'opposition à Audierne lors de la vente du bâtiment des instituteurs de l'école Pierre Le Lec par la municipalité Coatmeur ?? Silence  et immobilisme de Madame Donval et ses colistiers de gauche !! Ils n'ont pas bronché.  Et qu'a fait Coatmeur lorsqu'il était dans l'opposition à part de l'opposition systématique et non constructive.

Mais la loi est la loi. Attendons donc la suite.

Notons encore que certaines listes se présentent sans étiquette. Les électeurs ne seront pas dupes. Lorsque certains candidats exercent ou ont déjà  exercé des mandats, ils sont inévitablement étiquetés par les électeurs. Le maire d'Esquibien, conseiller général UMP et ancien candidat UMP aux législatives n'est pas sans étiquette. Donc sa liste a une tendance que ses colistiers approuvent ou tout au moins ne contestent pas. C'est également le cas du leader de la liste dite sans étiquette ( dirigée par Monsieur Evenat) à Audierne . On peut rappeler à cette occasion que le maire sortant d'Esquibien, Monsieur Guillon, et le postulant d'Audierne Monsieur Evenat sont des anciens adjoints audiernais de la liste Coatmeur élue à Audierne en 1995 (pour le premier mandat ). Or Monsieur Coatmeur a été suppléant de la députée UMP Madame Tanguy, à l'époque maire du Guivinec. Son équipe n'était donc pas sans étiquette, sauf si on veut bien "se moquer du monde". Ajoutons que ces 2 adjoints audiernais  précités, n'ont pas été réélus en 2001 ce qui signifie qu'ils ont été remerciés par les audiernais. Les électeurs d'Esquibien sont parfaitement libres d'avoir choisi  un "ex-audiernais remercié" dans la commune voisine de leur territoire. Respectons leur choix et attendons la fin de la saga du club nautique qui n'a sans doute pas fini de faire parler de lui !! Notons tout de même que certaines situations audiernaises datent de l'époque Coatmeur, c'est à dire lorsque l'actuel maire d'Esquibien était chargé de l'environnement . Les audiernais se souviennent aussi des conditions dans lesquelles Audierne s'est vu doté d'un aquarium (Durand Allizé) avec parking paysager. Que reste-t'il de ce soi-disant "parking paysager" que les audiernais ont payé (très cher) et quelles ont été les conséquences sur le stationnement des véhicules près de la poste d'Audierne. La réponse sera peut-être dans les urnes

 

PHTO0001-copie-2.jpg

PHTO0003-copie-1.jpg

 

 

pic_0058.jpg

 

 

Ci dessus: photos souvenirs de l'époque Coatmeur. Elles sont toujours d'actualité !! 

******     

Il faut signaler le cas  particulier d'Audierne qui en termes de population est la deuxième commune  du Cap (après Plouhinec)  alors qu'en termes de surface elle est dernière avec ses 294 hectares. Sa surface modeste devrait en faire la commune la mieux entretenue du Cap-Sizun. Nous sommes loin du compte et cette situation s'inscrit dans le passif des sortants 

PIC_0281.jpg

 

    phto0079.jpg 

Quel beau spectacle, qui a duré et perduré pendant plusieurs jours et même semaines avant d'être nettoyé !!

En termes de population, la 2ème commune du canton aurait dû être en mesure de présenter aux électeurs une vraie liste apolitique, autrement dit une liste ouverte. Le projet a avorté, sans explications. Nous avons déjà signalé le silence observé à ce sujet  par 50% de la presse locale, en l'occurrence "le Télégramme de Brest". Cette carence pourrait se traduire par une perte d'abonnés qui évidemment,  sont libres de leur choix. Or, certains n'apprécient pas !!  A force de privilégier le "politiquement correct", on aboutit à faire l'impasse sur des informations qui ne sont pas secondaires puisque certains électeurs audiernais (qui n'ont pas internet) ignorent encore à ce jour le retrait de cette liste ouverte qui  n'a pas été justifié.  Ceci  pourrait expliquer dans une certaine mesure le taux de participation, surtout s'il est faible. Quoi qu'il en soit, il ne paraît pas possible aujourd'hui de faire le moindre pronostic de résultat puisque tout dépendra en réalité de cette participation et des bulletins nuls.  

 Les audiernais qui franchiront tout de même la porte des bureaux de  vote auront donc le choix entre la gauche et la droite. Il se souviendront peut-être que durant les trente dernières années écoulées, les meilleures municipalités ont été celles qui étaient dirigées par le regretté Jean Normant qui, en 2 mandatures a réussi à doter sa commune d'une maison de retraite digne de ce nom et d'un port de plaisance dont on se gargarise aujourd'hui en présentant "un port dans la ville". On n'est pas obligé d'avoir une carte du parti socialiste pour être objectif et konchennou essaie de l'être. Ces 2 réalisations majeures ont rencontré à l'époque l'opposition systématique de Coatmeur qui préconisait une maison de retraite aménagée dans l'ancien hospice et qui refusa de voter les crédits pour réaliser la 2ème tranche du port de plaisance. Une fois élu maire, il s'est empressé de  doubler la capacité du port de plaisance pour le   laisser ensuite sans installations techniques (aire de carénage, carburant etc...). Spécialisé dans la vente des biens communaux (école Pierre Le lec etc...), Il se débarrassera aussi du terrain des Capucins acheté par Jean Normant pour y construire un foyer logement . Règne désastreux de cette équipe municipale qui se représente sous une autre forme 

Il s'avère donc que :

- Tout le monde reconnait  aujourd'hui que la plus mauvaise municipalité des 30 dernières années aura été  la municipalité Donval spécialisée en horticulture, dont la responsable a été décorée. Ils ont brillé par leur incompétence. 

- La meilleure est donc la municipalité Normant qui revendiquait son étiquette socialiste  et obtenait des résultats. Avantage à gauche par conséquent.

- Quant aux municipalités Coatmeur, elles n'ont jamais privilégié l'intérêt général ce qui permet de les qualifier d'obsolètes. C'est sous le règne de Coatmeur que la commune d'Audierne a perdu son école de pêche au profit du Guivinec où officiait la députée Tanguy dont le suppléant était Coatmeur (employé au Guilvinec) . Egalement décoré, Monsieur Coatmeur ne s'est pas représenté en 2008, vraisemblablement conscient de ce qui l'attendait et qui a été vécu par ses colistiers sortants, dont certains se représentent aujourd'hui. Le rejet "des Coatmeur" en 2008_ est tout simplement la cause et la raison de la victoire Donval à Audierne. C'est plus Coatmeur qui a été banni que Donval élue puisqu'elle a été élue par défaut comme on dit. Rappelons aussi que la casse de voitures de la rue René Autret, qui avait été éliminée par l'équipe Normant, s'est reconstituée sous le règne Coatmeur qui ignorait totalement la légalité des mesures qu'il aurait dû prendre. Ajoutons que la municipalité Donval a ignoré la situation, affichant par là même son mépris de la légalité et aussi peut-être sa "pétoche"..... d'un coup de ceinturon, position courageuse récompensée par une décoration. N'oublions pas non plus la position de Coatmeur lors des évènements de Plogoff. Tout se tient par conséquent !!   

Politiquement parlant l'avantage est donc à attribuer aux socialistes si on fait abstraction de l'épisode Donval. Politiquement parlant toujours, l'âge du capitaine plaide en faveur du leader socialiste  qui présente un pedigree honorable dans sa vie professionnelle. Son âge lui permet aussi d'envisager une carrière politique qui pourrait commencer à Audierne. A condition que...!!!! 

Car les électeurs ne sont pas dupes. Ils  sont exigeants et pourraient poser des conditions. Par exemple, ne pas reconduire certains adjoints dans leur fonction (certains noms sont dissuasifs), tout comme se désolidariser officiellement et publiquement de la période Donval et si possible répondre aux questions que les électeurs se posent en évitant les généralités.

Aura-t'il le courage de le faire ?? Aura-t'il le courage de mettre en position inéligible sur sa liste certains adjoints sortants particulièrement impopulaires qui risquent de lui faire perdre la partie ??  

L'échéance est dans un mois, et ...la nuit porte conseil.  La victoire a toujours un prix et c'est ainsi depuis la nuit des temps 

Bon courage aux électeurs pour effectuer leur choix.

A bientôt pour les résultats.

 

    Digital Camera 

 

    P1000370 

Images de tempête à Audierne. Peut-être un avant-goût du 23 mars prochain !!! 

*******

 

 

 

   

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 15:45

    Audierne. Esquibien. Spontus que c'est s'pas 2/2014

 

pic_0009.jpg

 

 

Jeanne-Yvonne:

Ma Doué comme elles sont tristes les choses avec nous avec ce temps qu'il s'arrête pas. Y a que des tempêtes et des inondations tout partout que les bateaux ils peuvent même plus aller en mer et que dans les champs c'est tout plein d'eau tout partout que les paysans ils ont plus rien pour mettre les vaches et les tracteurs qui restent à la maison et tout. C'est triste hein !!

Soaz:

Ah voui, triste que c'est s'pas. Et avecque le vent en plus que j'avais du mal avecque ma bourette qu'elle a pourtant son moteur lectric  que mon gend' l'Albert caporal-chef de la coloniale en retraite il m'a installé pour aider quoi !! Tellement le vent il était fort que j'ai cru qu'on allait dans le fossé  avecque le linge,  la lessiveuse  et tout quoi !! C'est comme ça qu'on a  les accidents s'pas !!

Jeanne-Yvonne:

Ménant ça va mieux quand même et c'est la politique qu'elle revient vers nous pasque les z'élections des municipales elles approchent quoi. Oh Ma doué !! L'aut'jour j'ai été "flepper" un peu avec "Fine Tal Ar Groas". Les visites lui font du bien comme elle est seule ménant, comme son  "Jojo" il est parti avecque la bigoudène des filets bleus comme vous savez. Vous savez pas ce qu'est ce qu'elle m'a dit: que son "Jojo" c'était un socialiste avecque la carte et tout et qu'il avait eu envie d'aller sur la liste avecque la gauche pour les z'élections municipales d'Audierne . Seulement voilà. Comme il est plus avec que sa "Fine Tal ar Groaz", il habite plus ici s'pas. Alors y a pas moyen pour l'inscrire sur les listes z'électorales comme ils disent. Et alors, comme ménant il faut des femmes sur les listes on a demandé à Fine de venir. Seulement voilà : Fine elle était déjà sur la liste ouverte avant qu'elle se retire si bien que ménant elle pourrait être sur la liste socialiste sauf que comme elle va à la messe ça va pas trop non plus  avecque la gauche quoi !!

Ma Doué, cette politic quand même hein !!

Soaz:

Quand je vais dire ça à mon "n'Albert" caporal-chef comme vous savez déjà que je répèterai pas, il va rigoler comme il faisait avant quand il était encore gradé dans la coloniale . A ce qu'il parait qu'il m'a dit il a connu des "antipolitics" que c'était pas triste avecque eusses quand il fallait aller voter quoi. Y en même des qui mettaient des images pas trop prop's à la place du bulletin que il faut mettre dans l'enveloppe d'après ce qu'il m'a dit. Alors pour compter à la fin des votes  on savait pas trop ousqu'il fallait mettre les "nanas" comme il dit puisque elles étaient pas candidates s'pas !! Comme y a plus de liste ouverte peut-être ça va faire pareil que ça   aussi chez nous hein !!

Jeanne Yvonne:

C'est sûr que si ça fait comme ça et que y aura beaucoup des photos de nanas comme vous dites dans les enveloppes à remplacer les bulletins, je sais pas trop comment qu'ils vont faire pour les compter. Nuls sans doute qu'on dira s'pas. Et à Audierne, comme y a plus de liste ouverte ça risque d'avoir beaucoup des bulletins comme ça. Plus tous ceux qui voudront pas choisir entre la gauche et la droite forcément puisque on les a déjà vus et qu'on sait comment que c'est avecque eusses s'pas. C'est pas mieux avec ceux qui sont encore là ménant que avecque les aut's avant ceux-là . Enfin déjà celle qui a fait que mettre des fleurs elle est plus sur liste avecque la gauche. Mais qu'est-ce qu'elle laisse après elle que ceux qui vont venir ils seront obligés de faire avecque.  

 

     

 

 Soaz:

Je me demande quand même en moi-même pourquoi qu'ils ont été casser ça sur la digue hein !! Vous vous rendez compte avecque en plus la clinique et l'école de pêche hein. Et c'est toujours nous qu'on paye avecque nos impôts que c'est beaucoup de sous "foultrés" en l'air par la fenêtre. Et c'est jamais la faute à quelqu'un. "Ma Réor" voui (mon postérieur). Je me demande même si j'irai pour voter. Je ferai semblant d'avoir la "dibidou" (colique) pour rester dans mon lit à attendre que c'est fini tout ça.

Jeanne Yvonne:

Je sais pas si vous faites bien quand même. Qu'est ce que ça va faire tout ça alors si personne ne va voter hein dites moi don ?? Il sont capables de faire revenir les biquettes à Audierne comme ils ont fait déjà.

 

Soaz:

Je verrai quand ils auront dit ce qu'est-ce qu'ils veulent faire. Mais comme c'est que des menteries ce qu'ils disent c'est pas la peine de les écouter. S'ils gagnent, ils feront comme ils auront envie de faire et nous on sera juste bons à roupéter comme on fait déjà ménant. D'après ce qu'est ce qu'il m'a dit mon gend' l'Albert  on a posé des  questions à tout le monde avecque le Ternet et y a jamais personne qui répond comme on dit

"Gaston, y a le téléphon qui son et y a jamais person qui répond".

Mais peut-être aussi qu'ils z'ont pas le téléphon s'pas. En attendant je vais regarder les belles photos que l'Albert il a fait avecque la tempête. C'était une vraie qu'on a eu et pas une pour les tourists hein. Sensément que c'est pas fini et que il y aura encore. On verra bien. C'est comme pour les z'élections, faut attendre encore un peu pour voir et on verra bien !!!

 

 

*******

PIC_0068.JPG

 

*******

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

Repost 0
Published by spartacus - dans français bretonnisé
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 09:32

    Audierne-Cap-Sizun-Gendarmerie-Le moral se dégrade

 

Audierne-2--3-8-010.jpg

 

 

Référence: Télégramme de Brest en date du 9/2/2014

Titre: Gendarmerie. Le moral se dégrade

******

Nous avons déjà consacré plusieurs articles à la gendarmerie, bien qu'il ne s'agisse pas d'un sujet essentiellement capiste. Le dernier en date  ici publié à la date du 12-1-2014 s'intitule :

Audierne-Cap-Sizun Gendarmerie et délinquance.

Il fait référence à un quotidien national: Le Figaro.

Cette fois il s'agit d'un quotidien local: le Télégramme de Brest qui se penche sur le problème. 

Nous avons déjà dit que le Cap-Sizun était sous la responsabilité de la brigade  de gendarmerie d'Audierne. Nous sommes donc concernés par la situation de cette formation militaire qui traite les problèmes quotidiens de notre sécurité et à laquelle nous nous adressons pour les choses importantes (vols, agressions, accidents etc...)  comme pour les choses plus banales  (troubles de voisinage, insultes, menaces etc...). Le Télégramme a consacré une page entière  à ce sujet. Nous serons plus brefs que la presse étant donné ce que nous avons déjà écrit et qu'il ne paraît pas nécessaire de répéter. Rappelons tout de même que :

Au même titre que les autres militaires, les gendarmes n'ont aucune liberté d'expression collective pour défendre leurs intérêts professionnels. "Chez nous , personne ne prononce le mot syndicat . C'est un gros mot"....

Cette phrase figure en toutes lettres dans l'article du journal local. Donc, à la différence de la police, les gendarmes ne disposent pas d'un syndicat pour défendre certains aspects de leur profession. Cette défense repose donc entièrement sur la hiérarchie et il s'agit d'une noble mission puisqu'elle est chargée entre autres des problèmes humains qui existent comme dans toutes les professions. Nous n'entrerons pas dans les détails puisque nous nous sommes déjà exprimés sur l'initiative du Général Soubelet qui a

"mis les pieds dans le plat".  

On peut donc considérer que la hiérarchie remplit sa mission, même s'il reste sans doute des choses à améliorer. Toutefois, la hiérarchie reste la hiérarchie pour remplir les missions d'intérêt général et chez les militaires c'est toujours la mission qui prime. La hiérarchie dispose d'ailleurs de moyens de pression pour discipliner les récalcitrants : avancement,  décorations, mutations etc...Celui qui souhaite une affectation en Finistère peut ainsi se retrouver en Alsace ou en Auvergne, qu'il devra rejoindre avec femme et enfants. Quant aux décorations, disons tout simplement qu'elles ne sont pas comparables avec celles qui sont distribuées généreusement  chez les élus locaux. Les décorations attribuées aux militaires représentent généralement le prix du sang versé, ce qui n'est pas monnaie courante chez les "agrégés de l'urne".   

Les militaires subissent donc des contraintes qui sont partagées par les familles. Il est rare de voir une épouse de militaire (gendarme) exercer une activité professionnelle faute de trouver un emploi correspondant à sa qualification à proximité du lieu d'affectation. Toute la vie matérielle de la famille repose donc sur les revenus du mari, avec les conséquences en cas de veuvage, donc de réversion de pension. Nous avons déjà traité ce sujet en comparant les taux de pensions de réversion des militaires avec celui des parlementaires par exemple. N'y revenons donc pas !!

Rien d'étonnant en conséquence si  parfois les épouses sont appelées à s'exprimer sur internet par exemple. Elles ne sont pas comme leurs maris soumises au devoir de réserve. De plus, toute la vie familiale repose sur elles en raison des absences fréquentes du mari qui doit aller là où le devoir l'appelle, et sans commentaires.

Rien d'étonnant par conséquent dans la décision d'un retraité d'envisager le dépôt en préfecture du Finistère des statuts d'une nouvelle association: l'APG, soit association professionnelle gendarmerie. Ce projet aurait déjà reçu plusieurs promesses d'adhésion, notamment de hauts gradés si l'on en croit le "Télégramme de Brest" cité en référence.  

Souhaitons "bon vent" à cette nouvelle association qui devrait se faire entendre en rejoignant tous ceux qui, aujourd'hui retraités, disposent de la liberté d'expression , liberté fondamentale inexistante dans toute la vie professionnelle militaire qui est  consacrée à la défense de l'intérêt général, ce qui mérite tout de même une petite reconnaissance. 

*****

     pic_0988.jpg  

 

 

*****

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 09:57

Audierne-Esquibien-Municipales 2014 et club nautique

Références: Télégramme de Brest en date du 13-2-2014

Titres:

Esquibien. Conseil municipal. Avis de tempête

Affaire Keravec. Suite de la polémique

 

 PHTO0018-copie-1.jpg

 

 

*******

Depuis que le projet de  club nautique d'Esquibien est arrivé sur la place publique, les blogs konchennou, kontadennou et legoyenducap ont défendu une position qui n'a pas varié d'un millimètre au cours du temps. Nous avons toujours pensé, sans nous investir dans les affaires personnelles de la famille Keravec, que c'était une erreur de remplacer une servitude de passage piétonnier sur la terre ferme par une estacade. Remplacer ce que la nature nous a laissé, donc dans un état naturel, par de l'artificiel, ne nous semble pas être une bonne décision . Nous considérons donc que le club nautique n'est pas à sa bonne place, bien que le projet réalisé soit le...... Nième . Les projets précédents ont rencontré de nombreuses difficultés dont la présence d'une plante rare "la renouée maritime", signalée en son temps par la conseillère générale de l'époque, Madame Donval, actuellement maire d'Audierne pour encore quelques jours. La situation actuelle est donc également  imputable à l'action néfaste de Madame Donval qui s'ajoute aux décisions contestables et contestées prises par la municipalité d'Esquibien qui vient d'être condamnée par le tribunal administratif. Nous avons toujours dit que l'on reparlerait un jour de ce club nautique. Nous y sommes en pleine préparation des municipales qui auront lieu dans quelques semaines .

Dès que la décision du tribunal administratif a été connue, les blogs konchennou et autres ont diffusé l'information qui semble avoir été occultée provisoirement par la presse locale. La démonstration de l'intérêt des blogs est donc faite, n'en déplaise à ceux qui n'apprécient pas. Certes, la lecture des blogs fait plaisir à ceux qui rient , et déplaît souverainement à ceux qui pleurent. Les sourires tout comme les larmes importent peu. Ce qui compte c'est l'information, diffusée en temps réel et en toute objectivité. On ne voit pas ce qui est contestable dans une décision de justice qui donne raison aux plaignants. En cas de contestation, il est possible de faire appel.

Soulignons une fois de plus, que nous avons connaissance aujourd'hui de la décision du tribunal administratif. Mais il reste un autre dossier en cours : la procédure pénale qui sera ce qu'elle sera. Nous n'anticiperons pas, d'autant qu'il s'agit de préjudices subis par la famille Keravec, dans plusieurs domaines. Pour autant, et dès que les décisions de justice seront connues, les blogs konchennou, kontadennou et le goyenducap se feront un devoir de diffuser l'information, au titre de la liberté d'expression que personne ne peut museler. Cette liberté permet de  faire connaître certains aspects de la vie locale et ce n'est pas inutile en période électorale.

Nous savons que à Esquibien 2 listes seront en concurrence, dont la sortante qui devra justifier son bilan. Même situation à Audierne où le bilan des derniers sortants, sera à comparer avec les souvenirs laissés par les sortants précédents dont l'actuel maire d'Esquibien a fait partie.

Les souvenirs...sont l'image d'un rêve....comme dit la chanson !!!

 

******

FH000034.jpg

 

******

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 15:21

    Cap-Sizun.Images.Nouveaux articles

ste_ev._lanzullien._tugen._castelmeur_035.jpg

http://yannfanch.unblog.fr

Série de photos des tempêtes de février 2014 consultables sur le blog cap-sizun images:

Photos d'Esquibien (le Pouldu) et Baie des Trépassés + étang de Laoual

Les galets ont rempacé le sable sur le plage de la Baie des Trépassés

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 09:41

    Audierne.Municipales 2014.

Retrait de la liste ouverte

Références:

Ouest-France du 31-1-2014

Titre: Audierne. Elections municipales: la troisième liste s'éclipse

 

******

  Selon le quotidien cité en référence, la liste ouverte menée par Monsieur Duval en vue des prochaines élections municipales (mars 2014) , se serait  retirée. Nous n'avons pas été informés de cette décision qui d'ailleurs, n'a pas, à ce jour, fait l'objet d'une publication dans le Télégramme de Brest . L'évènement est donc traité par une partie de la presse locale comme un non-évènement sur lequel il n'y a pas lieu de s'étendre.

  Les audiernais auront donc à choisir entre la liste de gauche menée par Gurvan Kerloch et celle de droite (sans étiquette ?? ) menée par Jo Evenat. Situation ubuesque ou cornélienne selon les appréciations personnelles. Aucune de ces 2 listes concurrentes n'a pour l'instant répondu aux questions ici posées par les blogs konchennou, kontadennou et legoyenducap.

******

Les électeurs pourront   donc se pencher sur 2 héritages:

- Celui des derniers  sortants (équipe Donval)

 

     

 

 

 

 

 

phto0079.jpg

 

 

et

 

- celui des sortants précédents (équipe Coatmeur)

 

     pic_0044.jpg

 

     

 

PHTO0004.jpg

 

Les sortants de gauche comme ceux de droite ont laissé suffisamment de souvenirs pour que l'on puisse imaginer que les grands vainqueurs du scrutin seront:

1- L'abstention

2- Les bulletins nuls 

dont la responsabilité sera imputable:

a) -  à la nouvelle loi électorale qui a abaissé le seuil des 3000 à 1000 et interdit le panachage. 

b) - A la présence sur les deux  listes  de nombreux sortants parmi lesquels certains pedigrees seront dissuasifs et même répulsifs.  Certaines candidatures de revenants risquent de déclencher des réactions allergiques puisque, dans plusieurs quartiers d'Audierne, les administrés pensent qu'ils auraient été rémunérés pour rien durant 6 années. Chacun est évidemment libre de son point de vue !! 

  Nous faisons partie de la France profonde et la nouvelle loi a pour résultat et peut-être même pour but une politisation du scrutin. Ceci n'est pas en harmonie avec la tradition rurale du Cap-Sizun, respectée par  les audiernais  depuis des décennies  que certains appellent 

"décades".

Les électeurs pourraient  donc être  tentés ou omettre de

  "retenir quelques  départs" !!! 

Ce vocabulaire est aussi  un héritage !!! Tout le monde n'a pas le brevet élémentaire !!!

(ni la légion d'honneur ) .

******

 

Faute d'avoir obtenu des réponses aux questions posées, nous considèrerons que cette situation nouvelle n'appelle pas  pour l'instant d'autres commentaires. 

*****

 

 

   

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 10:59

Audierne.  Cap-Sizun. Laxisme municipal

 

 

pic_0044.jpg

 

 

Références: Le Figaro en date du 29-1-2014

Titre:   Insécurité: quand les Préfets relaient "l'exaspération" des policiers

 

*******

Nousn avons publié récemment (12-1-2014) un article intitulé:

Audierne-Cap-Sizun. Gendarmerie et délinquance.

Dans cet article qui lui aussi se référait au Figaro, nous avons fait part de l'intervention d'un haut gradé de la gendarmerie, le général Soubelet, au sujet de la délinquance.

Il est à nouveau écrit que ce Général avait brisé l'omerta. Nous  avons exprimé notre point de vue à ce sujet. Cette fois, ce sont les Préfets qui s'en mêlent pour relayer l'exaspération des policiers et de la gendarmerie. On parle d'un rapport assassin des Préfets :

"Le constat glaçant des "préfets"

Nous n'allons pas reproduire ici un article de presse (droit de reproduction). Les lecteurs pourront donc consulter directement cet article sur le quotidien concerné. Nous rappellerons simplement ce que nous avons déjà écrit, à savoir que si les maires voulaient bien assumer la part de responsabilité qui leur revient dans le cadre de leurs pouvoirs de police, les forces de l'ordre auraient peut-être plus de temps à consacrer à leurs missions essentielles .

*******

Nous approchons des municipales qui auront lieu le 23 mars 2014 (dans moins de 2 mois). Nous avons déjà démontré, tant par les pièces à conviction que par le rappel des lettres ouvertes, que certains élus tels que Coatmeur ou Donval à Audierne ont commis des erreurs allant même jusqu'à couvrir des situations totalement illégales. Or, les listes de candidats déjà publiées à Audierne, nous annoncent le retour de revenants des municipalités Coatmeur et Donval. Quelqu'un que je en citerai pas a été jusqu'à utiliser le qualificatif de "casseroles". Pas très flatteur !! 

Les audiernais pourront en faire leur profit.

Mais la situation est-elle meilleure à Esquibien ?? Certes, les épaves de voitures ont disparu dans la commune ce qui n'est pas le cas à Audierne, mais  la justice vient de condamner la commune à propos du club nautique. C'est sans doute parce que la commune n'a pas respecté les procédures réglementaires qu'elle se trouve aussi dans l'illégalité.

Bon courage aux forces de l'ordre si, en plus de leurs missions qui ne sont pas toujours faciles, on leur demande  d'avoir un oeil sur les municipalités qui auraient tendance à ne pas "rester dans les clous" alors que le maire a droit au port de l'écharpe tricolore, qu'il a des pouvoirs de police, et qu'il représente l'état dans sa commune  où il doit donc être exemplaire et irréprochable.

Il y a encore des progrès à faire !! 

Le laxisme a peut-être encore de beaux jours devant lui !!

Citons le Figaro:

"Entre exaspération et découragement, policiers et gendarmes ont le sentiment d'être condamnés à remplir le tonneau des Danaïdes 

 

 

    pic_0894.jpg 

 

********

 

   

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 10:32

    Audierne.Tourisme.

J.Donval pour une gestion communautaire

Références: Télégramme de Brest en date du

(1)- 27-1-2014

Titre: Tourisme. J. Donval pour une gestion communautaire 

(2)- 28-1-2014 

Titre:Audierne.Voeux du maire.De gros chantiers en 2014 

 

******

Lors de la cérémonie des voeux qui s'est déroulée  à Audierne le 26 janvier 2014, Madame Donval, maire en exercice pour encore environ 2 mois, a exprimé sa vision (à défaut de programme) de l'avenir du tourisme en Cap-Sizun. Nous avons déjà abordé ce sujet à plusieurs reprises à propos du grand site de la Pointe du Raz dont la commune d'Audierne ne fait pas partie.

Puisqu'on n'en fait pas partie (maintenant ni plus tard,) on devrait laisser ce sujet aux responsables concernés, surtout lorsqu'on est appelé à quitter le pouvoir à brève échéance. Mais, nous sommes évidemment dans un contexte de liberté d'expression. C'est la raison pour laquelle nous avons déjà écrit qu' Audierne ne pouvait pas envisager de faire partie du grand site en raison de son environnement. Nous avons déjà ici publié de nombreuses photos à ce sujet, et la situation vient de s'enrichir du Mât Fenoux dont personne ne peut prédire l'avenir.

 

   

 Dans l'esprit de Madame Donval, il faudrait donc un office de tourisme pour le Cap-Sizun, structure à laquelle elle a déjà donné un nom de baptême:

Office de tourisme des territoires de la Pointe du Raz.

Belle vision de l'avenir non ?? Prospective comme on dit ! Mais on dit aussi procrastination, mot à la mode (récemment employé à Plouhinec) pour qualifier justement ce que on aurait pu faire hier et qu'on a remis au  lendemain (tendance pathologique à différer au lendemain).  A moins qu'il ne s'agisse d'un testament ??

Nous n'avons pas la réponse, mais seulement un point de vue:

Il est évident que dans l'esprit de Madame Donval, il s'agirait de l'office de tourisme d'Audierne qui assurerait cette mission de centralisation. Elle semble oublier que la commune la plus importante du Cap-Sizun s'appelle Plouhinec et qu'il faudrait peut-être commencer par le commencement en demandant l'avis du maire de cette commune qui d'ailleurs a déjà fait connaître son point de vue. On se rappelle qu'il recommandait aux promoteurs de l'idée nouvelle de montrer l'exemple en supprimant leur propre office de tourisme.  On imagine la suite, d'autant qu'il est en position de force avec son pavillon bleu dont Audierne semble très éloigné avec les paysages exceptionnels de l'héritage Donval, dont certains se situent en pleine ville sur les quais menant à la plage:

     

Tout cela paraît un peu surréaliste. On croirait un testament rédigé pour sauvegarder l'avenir du Cap, alors que la situation particulière d'Audierne est incompatible avec l'environnement d'un grand site national.

"A ceux qui pensent que je n'aime que les fleurs, je leur dirai oui, mais pas seulement" 

      Ceci est écrit en toutes lettres dans l'article cité en référence 2 .

On pourrait disserter mais.....silence et pas d'ironie malsaine SVP. On peut aussi aimer les ruines et les épaves de bagnoles non ?? Et tant d'autres choses !!! 

  Quoi qu'il en soit. Madame Donval se retire et laisse un héritage que les audiernais connaissent mieux que n'importe qui . Il ne paraît donc pas utile d'insister . Six années c'est très court lorsqu'il s'agit de réaliser un projet à long terme. Mais 6 années c'est trop long quand se contente d'accumuler les mécontentements sans tenir compte du moindre avis des administrés qui sont pourtant les financiers des indemnités versées mensuellement à des soi-disant responsables. Quant à l'héritage donc, il appartiendra aux 9 candidats socialistes de l'équipe sortante de le justifier et de le défendre. Chacun doit expliquer son bilan et rendre des comptes.

 C'est ce à quoi nous assistons à Esquibien où l'affaire du club nautique vient de faire l'objet d'articles de presse qui manifestement éclaboussent la municipalité sortante et plus particulièrement le maire (ancien de l'équipe Coatmeur à Audierne). Nous avons déjà publié un article à ce sujet. Attendons la suite.  

   

temp_te-2003_050.jpg

 

*******

 

   

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 15:39

    Audierne.Rappel de la lettre ouverte publiée en 2008

 

******

Avant les élections municipales qui se sont déroulées en 2008, les blogs konchennou, kontadennou et legoyenducap avaient publié sur internet une lettre ouverte . Cette lettre s'adressait à tous les candidats figurant  sur les 3 listes en présence, à savoir  liste Gadonna, liste Laporte et liste Donval. Seule la liste Donval, par l'intermédiaire de Madame Anne Pichavant avait écrit une réponse dont voici le texte:

 

Madame, Monsieur,Nous avons bien pris connaissance des questions énoncées sur votre blog (que nous consultons d'ailleurs régulièrement avec grand intérêt) et nous nous proposons d'y répondre lors de notre réunion publique du vendredi 7 mars 2008 si celles-ci nous sont posées.Sachez, en tout état de cause, que nous avons pris note des nombreuses situations problématiques que vous décrivez et que nous nous engageons, si nous sommes élus, à trouver, pour chacune d'elles, la solution la mieux adaptée.Avec toute notre considération et nos remerciements.Pour les candidats de la liste "Oser changer Audierne",Jacqueline Donval.

 

Ce texte est toujours en ligne et on peut le consulter sur le blog konchennou dans l'article en date du 27-01-2008

Titre de l'article:

 

Municipales. Lettre ouverte (27-1-2008) 

 

Lien

 

Municipales: Lettre ouverte

 

............

Nous sommes à la veille des élections municipales de 2014 et le pouvoir vient d'être exercé durant 6 années par une équipe dirigée par Madame Donval. Il parait donc légitime de faire le point sur les réalisations de cette équipe comparées aux promesses écrites exprimées au nom de Madame Donval comme nous venons de le dire. Pour une meilleure compréhension des choses, commençons donc par reproduire ici le texte de la lettre  la lettre ouverte de 2008. 

      

 

*******

 

 

Municipales: lettre ouverte

 

 

 

Municipales: lettre ouverte

Municipales: Lettre ouverte (copie 2008)

a l'attention des candidats tête de listes aux élections municipales de 2008 à 
Audierne 
   



******

Mesdames, Messieurs

Les blogs cap-sizun. konchennou et cap-sizun. kontadennou publient depuis plus d'un an de nombreuses photographies assorties de commentaires qui font ressortir certaines insuffisances constatées dans notre commune. Vous avez décidé de vous présenter aux élections municipales et, à cet effet, constitué une liste de candidats. Votre programme va suivre. Au delà des bonnes intentions que vous ne manquerez pas d'afficher, assorties des promesses habituelles comme celles que l'on peut lire sur ces blogs à propos des élections de 2001 et 2008, l'heure est venue de vous poser quelques questions très concrètes qui vont au-delà des idées générales. Ces questions sont inscrites ci-dessous. Bien-sûr, vous n'êtes pas obligés d'en prendre connaissance, mais vous ne ferez croire à personne que vous n'êtes pas au courant des méthodes modernes de communication. En conséquence et sans plus attendre je vais publier ici une liste de questions, accompagnées par quelques photos. Je m'engage à publier vos réponses à condition qu'elles ne soient pas anonymes. J'ajoute que l'absence de réponse vaudra réponse et signifiera que, sous prétexte de ne pas être informés de la demande, vous ne répondez pas. Ceci permettra aux électeurs ainsi qu'à moi-même de tirer leurs conclusions personnelles. Pour ma part, je serai amené à considérer que vous n'entendez pas, si vous êtes élus, donner suite aux questions ici posées, ni  vous intéresser aux situations qui ne peuvent être appelées autrement que nuisances et atteintes à l'environnement. Les municipalités sortantes présentent un bilan et dans un bilan on trouve toujours 3 colonnes: +, -, balance. Les électeurs feront la balance.
 A vous lire, avec ma considération.


XXXXXXX 


Audierne  



1- Les virages de l'ex-usine Queïnnec (marines d'Audierne). La dangerosité de la situation laissée par la municipalité sortant n'échappe à personne.  Que proposez-vous ?

2- Comment comptez-vous trouver une solution au sujet de l'ex-école de pêche, l'ex-clinique et toutes ces images indignes d'une commune prétendue touristique

 

undefined




3- Que comptez-vous faire pour les quartiers, pour la rue René Autret en particulier, pour la ruine située à l'entrée et  plus encore la casse de voitures à l'intérieur , casse exploitée en toute illégalité ?
undefined




undefined





4-  Quel est votre sentiment sur le sort et l'implantation actuelle de la bibliothèque et par voie de conséquence sur la vente du bâtiment des logements instituteurs de l'école Pierre Le Lec. Certains d'entre vous ont par leur vote approuvé cette vente. Peuvent-ils justifier leur choix ? 
4- Port de plaisance: Pollution par absence d'aire de carénage ?  . Ravitaillement en carburant des navires de passagers ? Quels sont vos projets ??
5 - Accès des handicapés à la plage d'Audierne d'Audierne-Esquibien. La plage est située massivement en dessous du niveau de la route. Une allée  roulante (réservée aux fauteuils) pourrait se faire à la limite d'Audierne et d' Esquibien . J'en ai exprimé personnellement  et verbalement la demande à Monsieur le maire d'Esquibien. C'était il y a 20 ans. Sans suite. Qu'en pensez-vous ??
6- Au-delà des idées générales, avez-vous une bonne connaissance  de la voierie audiernaise. Quel est votre programme ??
7- Considérez-vous que l'emploi d'un saisonnier se justifie en été exclusivement pour s'occuper de la zone bleue ? Le personnel municipal n'est-il pas suffisant à votre avis ??
8- Comptez -vous associer les audiernais à la cérémonie annuelle des voeux, réservée par les sortants aux élites audiernaises dont tout le monde ne fait pas partie 
9 - Que pensez-vous des commissions de quartiers, du rôle des élus dans leur quartier, et comptez-vous ouvrir les commissions municipales à des citoyens  non-élus ? Et à propos de venelles annexées par certains riverains pour leur usage personnel, quelle sera votre position

10-  Que comptez-vous faire pour assurer les limitations de vitesse des véhicules dans certaines rues ? exemple: une pancarte de limitation à 30 à l'heure dans la rue Charles Le Goffic , rue qui dessert 2 écoles et pancarte que personne ne respecte. La rue du 14 juillet, route de la Pointe du Raz sert parfois de piste d'entrainement pour certains motocyclistes et traverser cette rue à pied relève de l'exploit sportif. N'est-ce pas le maire qui est l'interlocuteur du conseil général  pour intercéder en faveur des personnes âgées??
 11- Que comptez-vous faire pour réaliser une salle polyvalente à Audierne, et comment pensez-vous concrétiser ce projet
12- Quelle est votre position au sujet de l'installation d'un point informatique dans les maisons de retraite en général et celle d'Audierne en particulier ?
13 - Comment voyez-vous le désenclavement du Cap-Sizun, et que comptez-vous faire pour le voir aboutir 

 

 

    §§§§§§§§§§§

 

La lettre ouverte pose donc 13 questions. Regardons les une par une pour faire le point de ce qui a été ou n'a pas été fait par la municipalité Donval, malgré les promesses écrites exposées ci-dessus:

 

Question n° 1: les virages de l'ex-usine Queinnec ??

 

Sans objet aujourd'hui. Les choses sont comme elles sont !!

 

 

Question n° 2 . Solution pour ex-école de pêche, ex-clinique et tous les lieux correspondant aux différentes images ici publiées ?? 

 

Le problème a totalement été ignoré par la municipalité sortante (Donval) qui n'a pas daigné analyser la situation pour en tirer des conclusions et prendre des décisions. Donc, rien n'a changé depuis 2008 = 6 années perdues à et pour Audierne. Certes Madame Donval est responsable mais son équipe aussi puisqu'elle a totalement manqué d'initiative

 

Question n° 3: Que comptez-vous faire pour les quartiers (rue Autret, ruines, casse de voitures etc..)

 

Rien n'a changé pour les ruines et la casse de voitures illégale est toujours à sa place. Situation totalement ignorée durant 6 ans = 6 années perdues. Pour compléter la situation on a ajouté le Mât Fenoux donc: situation aggravée.

Madame Donval aura porté l'écharpe tricolore de sa fonction durant 6 ans. Or, Cette écharpe représente la légalité et non l'inverse. Si on ajoute l'attribution de la légion d'honneur sans doute à titre de récompense, plus personne n'y comprend rien. Attendons la suite !! 

 

Question n° 4:Que comptez- vous faire pour la bibliothèque suite à la vente de l'école Pierre Le Lec 

 

Aujourd'hui la bibliothèque est hébergée dans l'ancienne perception dont les locaux sont trop exigus. Un vague projet de déménagement dans l'immeuble de la future salle polyvalente mais aucun financement de  ce projet. Il se confirme donc que l'emplacement de la bibliothèque était plus approprié à l'école Pierre Le Lec dont la vente a été une erreur imputable à la municipalité Coatmeur sans réaction de l'opposition Donval  

 

Question n° 4 bis: Port de plaisance (carénage, carburant)

 

Sans changement. Aucune initiative = 6 années perdues

 

Question n° 5: Accès des handicapés à la plage

 

Aucune initiative= 6 années perdues

 

Question n° 6: Quel est votre programme de voierie

 

Inexistant aujourd'hui. Aucun plan de réfection connu. Aucune prévision à long terme. Voierie dans un état lamentable = 6 années perdues

 

 

Question n°7: emploi d'un saisonnier pour la zone bleue

 

Sans changement. Il n'y a plus de policier municipal. Cela ne signifie pas que l'on peut s'en passer. A condition de lui donner une mission justifiant son emploi.

 

Question n°8: cérémonie des voeux 

 

Actuellement, la population est invitée par voie de presse

 

Question n° 9 : commissions de quartiers

 

Inexistantes. Sans intérêt pour la municipalité sortante qui a la science infuse. C'est une gifle adressée à la démocratie participative autrefois proposée lors d'une élection présidentielle par une candidate (Madame Royal)

 

Question n° 10: limitations de vitesses

 

Mise en place de coussins berlinois devant l'école Pierre Le Lec, sur l'itinéraire Quimper-Pointe du Raz. Incompatibilité avec le tourisme. Aucune initiative dans la rue du 14 juillet . L'exemple de Plouhinec ou Plogoff qui ont mis des radars pédagogiques sur leur territoire n'a pas intéressé la municipalité Donval. Donc  tout reste à faire après 6 années perdues.

 

Question n° 11: salle polyvalente

 

travaux en cours dans l'ex-bâtiment des Affaires Maritimes

 

Question n° 12: Point informatique dans les maisons de retraite

 

Sans changement

 

Question n° 13: Désenclavement du Cap-Sizun

 

L'Arlésienne du Cap-Sizun. Aucun changement. Les 6 années de présence de Madame Donval au conseil général n'ont rien apporté au Cap-Sizun. Donc tout reste à faire. Que de temps perdu par une municipalité dont l'aptitude  à exercer la responsabilité est plus qu'aléatoire pour ne pas dire que cette équipe est incompétante   

 

*********

 Le texte publié ci-dessus et la comparaison de l'état des lieux de 2008 avec l'état actuel, permettra aux lecteurs  d'apprécier ce qui s'est fait durant les 6 dernières années qui viennent de s'écouler, et plus encore ce qui ne s'est pas fait, malgré les promesses écrites par une candidate (Madame Pichavant) au nom donc avec la bénédiction de Madame Donval. Qu'en pensent les élus sortants qui se représentent ?? Rien sans doute puisqu'ils ne répondent pas aux questions qui leur sont posées. En fait, ils n'ont peut-être rien à répondre.Les sortants de la liste socialiste candidats à la réélection sont silencieux et les ex-Coatmeur ne sont pas plus bavards.

 Ce sont donc les électeurs qui y répondront, en toute impartialité !!    

 

 

 

******** 

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article