Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 00:00

 

Plogoff-Audierne: algues vertes et environnement   

 

 

 

10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_029.jpg

 

 

 

Références: Télégramme de Brest en date du 23-8-2011 

Titre: Algues vertes. De l'alarmisme à la réalité

Extraits de l'article: Des allégations circulent actuellement sur internet via un blog laissant entendre qu'il y a actuellement d'importantes concentrations d'algues vertes sur la plage de la Baie des Trépassés.....Rumeur...Boule de neige...Le maire de Plogoff...Ne pas comprendre l'objectif de ceux qui publient des photos alarmistes sur des blogs...Se demande dans quelle mesure il ne s'agit pas de montages....Ces personnes ne se rendent pas compte qu'en colportant pareille désinformation.....

 

******

En parlant de photos-montages, cet article qui ne précise pas qui est visé, jette la suspicion sur tous les blogs et plus particulièrement sur les blogs locaux.

 Il est évident que pour une meilleure compréhension la publication intégrale du texte de l'article du Télégramme  serait souhaitable. Mais cela nécessiterait l'autorisation du quotidien concerné (droit de reproduction). Le blog konchennou ne se mettra donc pas en infraction tout en portant une appréciation personnelle sur le contenu de cet article, tant dans le fond que dans la forme, et ce au titre de la liberté d'expression. Comme le dit Monsieur Michel Rocard à propos d'un autre évènement d'actualité:

 

"Nous sommes dans une société de libre expression, le droit de dire n'importe quoi est un droit fondamental de la personne humaine" .

 

Ce propos figure en toutes lettres dans la presse nationale du 30-8-2011: Le figaro, Le Parisien etc... 

     

La première remarque sera donc  pour dire que , malgré les recherches sur internet, le blog incriminé voire accusé, n'a pas été identifié. Il existe bien  un blog, écrit par un disons "surfeur" qui publie un texte sans photos dans lequel il raconte son aventure au contact d'algues vertes dans les environs de la Baie desTrépassés et la Pointe du Raz à une certaine distance du bord de la plage. Celui qui a écrit un  texte concernant la plage de la Baie des Trépassés avec photos d'algues vertes  n'est donc pas circonscrit . Un autre blog, plus local a traité le problème des algues vertes en publiant voici quelques temps (mai 2011) une photo de la Baie (sans algues). Il semblerait aussi que le quotidien "ouest-france" ait publié un article avec une photographie d'algues vertes (à la Baie) qui a été visible sur internet le 22-8-2011.

 Pour une fois , le blog "Konchennou" n'est donc pas "dans le coup".

Il convient de le signaler. 

 

Le rédacteur de Konchennou connaît particulièrement la plage de la Baie des Trépassés et sa connaissance  remonte à "l'avant deuxième guerre mondiale" au temps de l'hôtel de la Ville d'Ys et de la villa du Docteur B....de Pont-Croix, dont  les Anciens  se souviennent, surtout ceux (s'il en reste) qui allaient du Vorlen à l'Île de Sein en traversant le Raz à la rame et la godille en utilisant les courants et les marées. Il la visite régulièrement et doit préciser qu'il n'a rien constaté d'anormal sur ce superbe littoral, après avoir parcouru  à pied la côte entre Saint They, le Vorlen et la Baie la semaine dernière. D'ailleurs, des photos (authentiques) ont été prises au cours de cette promenade. Elles pourraient être publiées. Aucune trace d'algues vertes même  dans les criques inaccessibles sans moyens d'escalade et de sécurité. Donc, sur le fond on croit pouvoir dire aujourd'hui que la plage de La Baie des Trépassés est absolument intacte au bord. Ceci doit être signalé de manière très catégorique. Toutefois, à une certaine distance du bord Konchennou n'a pas eu  les moyens de faire un état des lieux. La situation n'a bien entendu qu'un caractère ponctuel, tout pouvant changer à chaque marée, au gré des courants, des vents, des coefficients etc..

 

Mais, le texte accuse les blogs en général, sans les nommer. Or, Le rédacteur de Konchennou a sans doute, ou tout au moins peut-être, été le précurseur de la publication  des photos qui ne font pas honneur au Cap-Sizun et plus particulièrement à Audierne et Esquibien, et ce pour 2 raisons majeures:

 

- La première, concerne tout simplement la mise en pratique d'un principe pédagogique simple  qui consiste à

 

   Montrer pour démontrer.

 

Ce principe utilisé par tous les enseignants, pédagogues et autres instructeurs (méthode de la démonstration) permet d'apprendre à des "apprentis" ou des "élèves" ce qu'il faut faire et par voie de conséquence ce qu'il ne faut pas faire. Inutile de citer les références concrètes de la mise en application de ce principe ni  ses résultats pour ne pas tomber dans "l'autosatisfaction". Ces résultats justement sont incontestables dans les situations disons les plus  difficiles. Ici, les photos indignes du Cap-Sizun dénoncent l'inconscience de certains et l'irresponsabilité de prétendus responsables.

 Il n'y a pas lieu d'en dire davantage. Passons

 

 - La deuxième raison part d'un principe aussi simple: Pour traiter un problème de nuisance, il faut évidemment traiter la cause. Un simple exemple: le médecin prescrit des médicaments pour traiter une maladie. Quand on a identifié l'effet, il faut traiter la cause. Quand on a traité ou supprimé la cause, automatiquement l'effet disparaît.

Ceci n'est d'ailleurs pas l'énoncé simpliste du médicament susceptible de traiter le problème des algues vertes en général, problème  qui est actuellement étudié au niveau national. Ce n'est qu'une "Lapallissade" .

La solution au problème des algues vertes passe par un plan à long terme qui n'est dans doute pas si  simple et  qui concerne l'ensemble du littoral.

       

En conséquence, restons en Cap-Sizun et à l'étude de la raison d'être d'internet et des blogs .

     

Certains parlent d'un "contre-pouvoir". N'exagérons rien. Disons seulement que internet et les blogs sont utilisés au plus haut niveau par nos responsables pour défendre leurs idées. Au niveau local l'emploi des blogs peut déranger et même déplaire puisque internet est accessible à ceux qui le souhaitent et que chacun peut s'exprimer librement, sous sa responsabilté . Donc  un blog est le moyen d'expression de ceux qui, ayant quelque chose à dire, sans avoir accès au colonnes de la presse ou à l'édition, publient sur internet leurs idées personnelles, argumentées de préférence. C'est évident !!! Et si cette méthode obtient des résultats tangibles,  positifs et concrets et bien c'est tant mieux. Ce fut le cas à Esquibien pour l'élimination des épaves de voitures.

 

C'est une victoire tant pour le Cap-Sizun que pour Esquibien,

donc un devoir de poursuivre  pour les rédacteurs.

 

Il faut donc persévérer pour informer et non pour désinformer comme le laisse entendre l'article en  jetant l'anathème sur tous les blogs en général. D'autant que, s'il y avait des algues vertes à la Baie des Trépassés ou ailleurs, la public aurait  tout de même le droit d'être informé jusqu'à preuve du contraire .

C'est la méthode Konchennou, méthode qui ne semble d'ailleurs pas  déranger outre mesure tous les responsables locaux particulièrement ceux d'Audierne . Alors pourquoi ??

 

 

 

environn_17-3-06_041.jpg

 

     environn_2_20-03-06_016.jpg

 

Voici la réponse. Contrairement à ce que l'article précité laisse entendre par son imprécision à propos des algues vertes, les photos ici publiées sont authentiques, sans retouches et il ne s'agit en aucun cas de photos-montage. Elles correspondent malheureusement à des véritables et évidemment regrettables situations authentiques constatées sur le terrain. D'ailleurs la meilleure méthode pour contester  leur authenticité a également été ici publiée donc dictée à ceux qui voudraient manifester leur désaccord. Il suffit d'accuser publiquement l'auteur des photos et on verra bien quelle sera la suite. Le silence de certains responsables est tout simplement dû au fait qu'en contestant partiellement, ils reconnaitraient implicitement avoir pris connaissance de l'ensemble du blog, à commencer par  son existence. On voit le (la) maire d'Audierne reconnaître implicitement mais publiquement l'existence d'une casse de voitures

 

 totalement illégale

 

dans sa commune  d'une superficie de 294 hectares, à environ 650 mètres d'un monument historique: l'église de Saint Raymond. Ce serait reconnaître son inaction, son laxisme voire sa complaisance

 

alors qu'elle a signalé le problème à son prédécesseur !!!

 

Inimaginable et même plutôt  naïf non ?? Un représentant de la légalité tolérant l'illégalité. Mais encore  plus inimaginable dans la naïveté, c'est que l'existence de cette illégalité a été signalée par écrit:

 

Liens:

 

Municipales: Pièces à conviction   

 

Municipales: lettre ouverte       

 

 

Le nom de l'actuelle maire d'Audierne  et même sa signature figurent sur ces documents. Son "faire-semblant" d'ignorer par son silence n'est donc pas crédible. Elle se garde bien d'ailleurs de parler de montages photographiques puisqu'elle ne dit rien  et ne parle pas davantage de désinformation. Silence complet par conséquent . Quel courage !!

 

 Conclusion: s'il n'y a pas désinformation c'est qu'il y a information. CQFD non ?? 

 

Et pour en terminer, disons que le blog konchennou n'a jamais publié de photos déplaisantes concernant la commune de  Plogoff . Et ce pour une raison très simple: rien d'anormal à signaler dans les paysages, bien au contraire. La propreté du bourg traversé par la route menant à la Pointe du Raz est exemplaire, tout comme celle de certains villages (exemple Trogor).

 

debut_6-06mahalon_063.jpg

 

 Encore que un riverain de l'étang de Laoual se plaindrait actuellement de la pollution visuelle causée par les campings-cars stationnant ici ou là, de façon anarchique. A ce propos le "Télégramme de Brest" a d'ailleurs publié un article avec photographie (édition du 24-8-2011). Avec un certain humour on y constate qu'il faut l'autorisation de l'architecte des bâtiments de France pour la moindre construction alors que les campings-cars disposent des lieux avec un certain sans-gêne. Soit !!

 Mais, à Audierne, certaines  caravanes sont  dispensées de l'autorisation réglementaire de stationnement, généralement accordée pour 3 mois par la municipalité concernée.

 

Elles stationnent    "à perpétuité"     en toute illégalité.

 

Les faits ont d'ailleurs été constatés par les élus responsables d'Audierne lors de leur récente visite de quartier, par Monsieur le Premier adjoint, Monsieur l'adjoint chargé des travaux et deux conseillers. Faut-il citer les noms, par ailleurs souvent cités avec leur photo dans la presse ?? Ce ne serait  sans doute pas très flatteur puisque depuis, il ne s'est rien passé. La rue René Autret , portant le  nom d'un valeureux patron de bateau de sauvetage serait-elle une

 

 zone de non-droit à Audierne ????

 

Elle n'héberge pas de campings-cars mais plusieurs caravanes en état piteux et même hors d'usage, des carcasses de voitures, des remorques et tant d'autres articles . Pollution visuelle seulement ?? Non, pollution tout court,  par dépôts variés, déchets en tous genres, ruissellement de liquides polluants, pneumatiques etc...,

avec la bénédiction des responsables !!  

 

La logique voudrait que les problèmes posés par le stationnement des campings-cars soient traités dans leur ensemble. On ne peut prendre une mesure partielle puisqu'il s'agit de véhicules. Et tant que ces véhicules ne sont pas en infraction par rapport au code de la route, ils ne peuvent faire l'objet de sanctions. Sans compter que ces véhicules paient le stationnement à la Pointe du Raz, commune de Plogoff et stationnent gratuitement à la Pointe du Van, commune de Cleden. Manque d'harmonie manifestement. Et ce n'est pas le citoyen de base qui va solutionner le problème.   C'est le rôle des élus, entendons-nous, élus responsables qui n'ont pas peur de prendre des décisions. Pas les autres, ceux qui par exemple craindraient peut-être un "coup de boule" à la Zidane. Alors qu'ils sont protégés par leur statut d'élu ce qu'ils oublient peut-être !! Comme quoi, il ya encore beaucoup de choses à faire

 

en Cap-Sizun mais sans doute pas seulement  en Cap-Sizun

 

Pour ce qui concerne le blog "Konchennou" le  seul but poursuivi est la recherche de l'intérêt général en dénonçant les attaques environnementales, toutes les attaques. Plus il y aura de blogs, mieux  les responsables se verront rappeler leurs responsabilités. La méthode a déjà fait école dans plusieurs communes (Plouhinec, Cleden). Il faut continuer. C'est ainsi que l'on neutralisera  ceux qui, par leur engagement en politique privilégient des intérêts personnels et carriéristes  au lieu de s'occuper  de l'intérêt général du Cap-Sizun et de son environnement exceptionnel qui est cependant mis à mal en particulier à Audierne.  Certains comportements relèvent plus de la somnolence  que de l'action, alors que ce devrait être tout le contraire. Les élus locaux d'Audierne ont dernièrement parcouru les différents quartiers de la ville comme nous l'avons déjà dit. Ils sont passés dans la rue Autret. Il sont constaté de visu la présence d'une casse de voitures totalement illégale. Ils ont aussi pris note des doléances. Et depuis il s'est passé quoi ?? Mais rien voyons. Ces élus oublient que par  leur simple présence  dans un équipe municipale ils cautionnent les décisions tout comme l'absence de décision. D'autant qu'il n'y a pas d'opposition dans cette municipalité !! La contre-partie de leur légitimité est bien entendu la responsabilité. L'équipe à laquelle ils appartiennent a pourtant déjà quelques références: 4 démissions consécutives, plus un échec cinglant aux élections cantonales. De plus, il s'agit d'un bilan de  politique socialiste car la municipalité ne peut renier son appartenance. Dans certains cas, une municipalité politisée peut même devenir nuisible à son parti. C'est au parti de s'en apercevoir, de prendre des sanctions et même d'exclure s'il l'estime souhaitable. Cela s'est déjà vu !!   Le maire de Plogoff avait peut-être raison lorsqu'il s'exprimait sur le choix des candidats aux dernières cantonales. Très concrètement et  loin des grandes déclamations, Audierne représente une gestion socialiste à la base et sur le terrain. Il faut en prendre acte.

 

Belles références qui mériteraient sans doute un peu d'attention et  de réflexion non ??

     

 Rien !! Il ne s'est rien passé de puis la visite des élus !! Chacun trouvera le qualificatif qu'il convient d'attribuer à cette situation déplorable et grotesque. Mais on peut être certain d'une chose, c'est que de toutes façons:

 

 les urnes se chargeront de délivrer 

les bonnes comme les mauvaises notes

    car les électeurs ont de la mémoire.    

 

 

 

bestr_e_raz_27-7-2003_022.jpg

 

 

*****

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires

@ John USHANT de KELLER 01/09/2011 09:06



Bonjour à toutes & à tous


Ouest-France du 31 Août 2011... 


Une marée verte près de la pointe du Raz


Avec en prime une très très belle photo montrant un kayakiste dans la purée algueuse... Beurk... Beurk ...






spartacus 01/09/2011 09:18



Bonjour John. Merci pour le renseignement .Je n'ai pas encore lu ouest-france (sur internet). Tout cela montre bien que les accusations de désinformation reflètent un manque d'appréciation de
situation et ses conséquences. Je confirme que cela ne va pas dans le sens de l'histoire de Plogoff. Spartacus (propriétaire foncier à Plogoff à l'époque du GFA et des évènements que tout le
monde connaît) 


Additif à 9 heurs 33 :


Je n'ai pas trouvé cette photo sur le site internet de ouest-france. Par contre dans la rubrique Cleden


 on trouve un photo de la Baie avec présence incontestable d'algues vertes.Mais on n'entend pas la


voix de Cleden qui est pourtant copropriétaire de la plage de la Baie des Trépassés. Spartacus



@ John USHANT de KELLER 31/08/2011 21:41



Désole... Apparemment mon com' est en ligne sur le site du télégramme... Méa Culpa donc...



spartacus 01/09/2011 08:37



Bravo. Je vais tenter de le voir. Merci. Spartacus



@ John USHANT de KELLER 31/08/2011 21:23



Bonsoir à toutes & à tous...


C'est avec un intérêt certain que je parcours vos écrits... D'ailleurs certains quotidiens  se proposent de vous ouvrir gracieusement des blogs. Ce qu'ils ne disent  pas c'est que c'est
pour pouvoir vous contrôler autrement dit vous censurer le cas
échéant.


Pour info, le jour même de la publication de l'article du télégramme "Algues vertes.
De l'alarmisme à la réalité. 23 août 2011. Maurice Lemaître s'est rendu sur la plage de la baie
des Trépassés, hier. Des allégations circulent ..." j'ai laissé un commentaire sur le site du télégramme ... Voici ces quelques
mots...
En diffusant ces quelques photos de la Baie des Trépassés souillée, le but n'est surtout pas de nuire à l'image du lieu, juste un constat d'un fait qui m'indigne...




Ce commentaire n'est toujours pas en ligne à ce jour... Why ???




J'ai aussi râté cette invitation ... ayant pris connaissance de ce mail trop tard...




 Objet:
algues vertes
Date: mardi 23 août 2011 10:50




Bonjour,




je suis journaliste à France Bleu Breizh Izel. Je prépare aujourd'hui un
sujet sur les algues vertes dans la baie des Trépassés.
J'ai vu vos photos. Datées du 18, du 19 et du 20 août, sur www.pennarbed-online.org, assez impressionnantes. Puis celles du 22 août, où tout est
rentré dans l'ordre.
Je n'étais pas sur place ces jours-là. Je n'ai rien vu. Mais la polémique
qui a opposé ces jours-ci le maire de Plogoff au surfeurs de la baie met vos
photos en première ligne. Maurice Lemaître a mis en cause la "véracité"
de ces photos.
Je vais le rencontrer. Je vais rencontrer les surfeurs. Je vais aller sur la
plage cet après-midi.




J'aimerais aussi avoir votre version et, dans l'idéal, vous rencontrer.
Merci d'avance de votre réponse.




spartacus 01/09/2011 08:36



Bonjour John et merci pour cette réponse. Les évènements qui s'enchaînent prouvent bien que vous avez eu raison de publier ces photos. En effet, les citoyens ont droit à l'information et plus
encore si la situation devait présenter un caractère de  dangerosité. Je ne comprens pas que l'on veuille occulter un problème de ce type. Imaginons un accident survenant à un enfant sur
cette plage et la suite....et les responsabilités.....L'attitude du maire de Plogoff ne va pas dans le sens de l'histoire de sa commune. De toutes façons dans cette affaire, il n'aura gagné
qu'une chose c'est l'hyper publicité  qui a remplacé la tentative de silence. Comme quoi, les blogs sont absolument nécessaires. Continuez à nous faire de bien belles photos. Amitiés.
Spartacus



Amazonus 30/08/2011 19:51



Bonjour à tous.


Evidemment que la presse n'aime pas trop les blogs! Tout comme nos chers élus locaux... Personne n'aime qu'on lui colle le nez dedans. Les blogs appuient là où ça fait mal et heureusement
qu'ils existent! Les gens peuvent ainsi s'apercevoir qu'ils ne sont pas tout seuls dans leur coin et que d'autres pensent comme eux même si le respect du "politiquement correct" ou la peur
d'éventuelles représailles les empêchent de s'exprimer publiquement. C'est bien ça le problème pour nos élus... Ils ne maîtrisent pas la traînée de poudre que constituent les blogs.


De là à aller essayer de mettre en doute l'honnêteté d'un blog, il n'y a qu'un pas. Il est évidemment plus facile de salir que de constater certaines situations, pourtant bien
réelles. 


Et si nous doutions, nous, de l'honnêteté, au moins morale de nos élus ? Il n'est qu'à voir ce qu'il reste de leurs tombereaux de mensonges pré-électoraux, quelques mois à peine après les
élections... Heureusement qu'à Audierne, le problème a été réglé et sanctionné aux dernières élections. A qui le tour la prochaine fois?


Amitiés.



spartacus 30/08/2011 21:33



Bonjour Amazonus et merci pour ce commentaire. Je constate que nous sommes sur la même longueur d'ondes à propos des blogs et de certains de nos représentants. Si l'histoire avait fait de
moi un élu dans certaines équipes municipales que je ne désignerai pas, j'aurais claqué la porte, et vite pour ne pas avoir à recevoir certaines corrections. D'où les priorités: intérêt
général et apolitisme au plan local.. 


Si les blogs sont une traînée de poudre comme vous dites, gageons qu'il y aura des blessures graves et collectives car il s'agit d'équipes. Rappelons nous les dernières municipales à Audierne.
Aucun des 38 candidats qui avaient touché de près ou de loin à la municipalité sortante n'a été retenu.


Pour ce qui concerne les algues vertes, je vais poursuivre mes recherches  du blog concerné. Mais, si algues vertes il y a eu, la publication de photographies relève de l'information qui est
un droit et de non de désinformation. Je crois avoir déjà une idée mais il me faut vérifier. Amitiés. Spartacus  



Alain 30/08/2011 13:34



Bonjour cher ami


la "remise en place" s'imposait et vous l'avez très bien faite. La presse n'aime pas trop les blogs, on le sait, et essayer de les prendre en faute est le sport favori de certains journalistes.


En ce qui concenre le blog non cité et son article "alarmiste": une recherche m'a permis de découvrir de quel blog il s'agissait. J'ai donc vu les photos. Celles-ci montrent en date du 18/08/2011
et du 20/08/2011 la plage de la baie totalement envahie par les algues vertes, (s'il s'agit d'un montage, il est particulièrement réussi, mais quel intérêt?) et en date du 22/08/2011 une plage
beaucoup plus propre (action de la marée ou de l'homme?)


je connais quelque peu l'auteur du blog pour avoir dialogué  avec lui, les photos sont signées, j'ai donc peine à croire au montage. Je comprends l'intérêt du maire de Plogoff de nier cette
possibilité, mais rétablir la vérité n'est pas que l'apanage de la presse.


amicalement


Alain



spartacus 30/08/2011 14:28



Merci Alain. Je savais que la presse n'aimait pas trop les blogs. D'ailleurs certains quotidiens  se proposent de vous ouvrir gracieusement des blogs. Ce qu'ils ne disent  pas c'est que
c'est pour pouvoir vous contrôler autrement dit vous censurer le cas échéant. Or, nous sommes assez grands pour choisir nos thèmes nous mêmes et nous n'avons pas de leçon d'orthographe à
recevoir. Certes, on marche un peu sur leurs platebandes et certains de nos articles les prennent en défaut eux aussi. Qu'attendent les quotidiens locaux pour publier les photos correspondant à
ce que je publie moi-même sous ma responsabilité ? Il est plus facile de choisir le politiquement correct, des fois que...on ne sait jamais s'pas !! 


Donc on continue et droit devant pour l'intérêt général et ici le Cap-Sizun. Avec mon amitié. Spartacus