Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 11:21

Chapelles du Cap-Sizun et Religions

5-2-2005__cr_che_no_l_069.jpg


Références:

 1- La croix du 28-12-2009: La France reste catholique, mais moins pratiquante

 2- Le Figaro
du 29-12-2009: Les Français boudent la messe

3- Le télégramme de Brest
  du 30 -12-2009: Etre prêtre autrement

4 -Liberation
du 4-12-2009


*********
Le quotidien "La Croix" relayé par "le Figaro" vient de publier un article  concernant les chiffres et les statistiques de la fréquentation  dominicale des églises catholiques en France. Le Cap-Sizun étant une région de tradition catholique, il parait intéressant de regarder ce qui se passe chez nous par comparaison avec ce qui se passe ailleurs, d'autant que des évènements récents viennent de placer nos lieux de culte au premier plan de l'actualité.
Je
cite La Croix:

" Si Deux tiers encore des Français se reconnaissent comme catholiques, rares désormais sont ceux qui considèrent que cette appartenance passe par une présence à la messe: en effet, 4,5 %seulement de nos concitoyens disent fréquenter une église chaque dimanche, 15% y allant régulièrement , de l'ordre d'une fois par mois environ".


Ces résultats proviennent d'une enquête IFOP faite sur un échantillon de 131.141 personnes.  L'article dit encore que:

"la présence à l'église n'est plus le critère d'appartenance religieuse, que c'est en France que la pratique dominicale est la plus basse (4,5%), chiffre à comparer avec l'Espagne (20%) etc...."


Suit une remarque concernant le troisième cercle qui reste attaché à cette identité et se tourne vers l'Eglise au moment des grandes étapes de la vie: naissance, mariage et surtout mort.

 Va pour le troisième cercle !!

 
Enfin, géographiquement, les régions nord-ouest et nord-est auxquelles il faut désormais ajouter l'ouest parisien sont les plus fidèles  en terme de fréquentation.
 Vous avez bien lu:  le nord ouest. Où se situe le nord-ouest sur la carte de France ??

 Ici, chez nous, à la Pointe du Raz .

Nous sommes donc concernés par cette étude d'autant que, je cite encore "la Croix":

"Si l'on recoupe ces résultats avec ceux d'un sondage publié par la Croix en mars 2008, ces catholiques non-pratiquants se montrent ainsi attachés aux racines chrétiennes de la France à 54%. Cette appartenance de type patrimonial (et non plus de type militant) pourrait expliquer que la religion soit aujourd'hui revenue au centre du débat sur l'identité".

*****
 
bestr_e_raz_27-7-2003_026.jpg

Le blog konchennou ne dit pas autre chose depuis sa création, tant à propos des chapelles que des pardons. Combien de fois ai-je écrit que les pardons étaient un mélange de foi et de tradition ??? Et où se déroulent les pardons ?? Dans les chapelles !!

lien
Chapelles du Cap-Sizun et salles de spectacles

Nous y voilà. Les pardons, mélange d'expression de foi et de tradition se déroulent dans les chapelles lieux de culte par définition transformés aujourd'hui en salles de spectacles. Je rappelle que l'article de "la Croix" a été relayé par "le Figaro" dont personne ne contestera le tirage, donc l'audience et l'effet médiatique.
Les spectacles qui se déroulent dans les chapelles concernent donc les Capistes dans leur globalité, tant les pratiquants en raison de leur foi, que ceux du "troisième cercle" et les autres (agnostiques , athées etc..) au titre de la tradition, autrement dit les racines, la culture, l'héritage, le patrimoine  et j'en passe.

*****
Jusqu'à preuve du contraire, lorsque nous allons voter nous désignons des responsables chargés de nous représenter dans la défense de ces racines, de cette culture, de cet héritage et de ce patrimoine. Nos élus sont donc des gens volontaires pour la fonction et désignés par le suffrage universel ce qui leur donne des droits évidemment, mais aussi des devoirs puisque leurs décisions sont toujours couvertes par la légitimité. Ils ont reçu un mandat, suite à leur volontariat exprimé par leur candidature, et doivent donc assumer les responsabilités de leur charge dans tous les domaines.
Or, nous venons de vivre dernièrement 2 évènements suffisamment relayés par la presse tant locale que nationale, je veux parler de la profanation à la chapelle Saint Pierre de Mahalon et de l'exposition à l'église Saint Raymond d'Audierne. Le partage des responsabilités imposé par la loi de 1905, implique que chacun doit assumer les siennes à son niveau, tant l'affectataire qui est le clergé, que le propriétaire des lieux qui est le maire de la commune sur laquelle se déroulent les faits.
L'affectataire, donc le clergé a réagi et pris ses responsablités:
(lien ci dessus)
Et les élus ??? Qu'ont-ils fait  ?? Quelle a été la réaction du maire de Mahalon, par ailleurs Président de la communauté de communes du Cap-Sizun ?? Aucune à ma connaissance !!
Quelle a été la réaction du maire d'Audierne par ailleurs conseiller général ?? Aucune à ma connaissance ?? Quelle a été la réaction du Président des Anciens Combattants d'Audierne-Esquibien, par ailleurs élu audiernais dans la fonction d'adjoint chargé du tourisme ?? Aucune à ma connaissance !!
L'opinion est donc en droit de penser qu'il s'agit d'une faute au plan psychologique des choses car le silence n'est pas la réponse appropriée. Je n'ai pas qualité pour parler de faute professionnelle mais je dispose de ma carte d'électeur qui s'en chargera et je ne serai sans doute pas le seul.
Une fois de plus et une fois encore:

Foutez la paix à nos chapelles, tant pour la foi que pour la tradition !!

J'ajoute que, si par malheur un enfant du  Cap-Sizun  victime des évènements en Afghanistan, devait rejoindre sa terre natale choisie pour y établir sa  dernière demeure, certains discours de circonstance, avec ou sans écharpes locales seraient inconvenants compte tenu de ce qui précède. Un évènement récent n'a pas été très médiatisé. Il se situe hors Cap-Sizun, à Vannes, où une élue municipale a refusé, durant le conseil municipal du 19 octobre 2009 de s'associer à la minute de silence en l'honneur des 5 soldats du 3ème RIMA  tombés en Afghanistant. Cette élue a le droit de penser ce qu'elle veut à titre personnel, mais en tant qu'élue elle a oublié son devoir de respect de la mémoire, le respect dû à tous ceux qui sont morts au service de la collectivité, donc de la France

voir le lien:

http://www.liberation.fr/
(rechercher refus+ minute+silence+Vannes)

Ceci devrait permettre à nos élus capistes de réfléchir  à la conduite à tenir en certaines circonstances, d'autant que le quotidien qui a relaté l'évènement n'est pas classé comme particulièrement à droite.

******

8-06-cleden_-bruy_res_010.jpg

****
Etre prêtre autrement. Tel est le titre d'un article publité par le Tégramme de Brest en date du 30-12-2009 dans lequel on lit:

"L'Eglise n'a pas fait sa psychanalyse"


C'est un jeune prêtre de 39 ans qui s'exprime. Il ajoute que l'Eglise:
 
continue à ne pas prendre au sérieux la culture profane et à voir "le monde" comme un ennemi. La vraie foi est un peu aveugle, ce n'est pas une certitude.
*****
Bon, on ne pas remplacer les théologiens, les historiens, les penseurs nous les Capistes, gens d'honneur, de tradition, au riche passé.

Da Feiz Hon Tadou Kozh

 que tout le monde connaît a été écrit à Goulien et chanté lors des inventaires quand les fourches attendaient la troupe chargée de faire appliquer la loi. Les fourches se sont inclinées devant les fusils  pour laisser passer la loi mais cela laisse des traces. Il ne paraît pas souhaitable de recréer certaines situations d'affrontements qui pourraient dégénérer, s'envenimer et s'aggraver parce que quelques inconscients auraient touché à quelque chose de sacré, sacré au fond des coeurs chez les croyants, sacré au fond des poitrines chez les autres, tous unis dans le même combat pour défendre ce qu'ils ont de plus cher au fond des tripes:

Le Cap-Sizun

Que nos élus se souviennent de Plogoff et des évènements au cours desquels un petit maire sans ambition est entré dans l'histoire comme un grand Monsieur  dont tout le monde parle encore aujourd'hui avec respect et admiration !!



chapelles_2_lo_c_004.jpg

5-2-2005__cr_che_no_l_063.jpg

O Breiz, Ma Bro, Me gar Ma Bro

*******




Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires

BAIN 04/01/2010 10:49


Je suis croyant mais vos propos me désespèrent. je pense que vous vous trompez d'époque et de civilisation. Faire du cap Sizun un bastion du conservatisme avec les résultats que l'on connait va à
contresens de l'entendement. Vous citez Plogoff en exemple. Voilà l'origine de tous les maux avec pour résultats une région sinistrée. Pensez que nous sommes l'unique canton côtier de la Bretagne
dont la population diminue et dont la moyenne d'âge reflète le dynamisme. Dernier de la classe, il ne faut pas en chercher les raisons dans le fatalisme mais plutôt dans la léthargie et
l'immobilisme de nos élus, la plupart issus de la génération plogoffiste, donc plus très jeunes mais très ancrés. En ce qui concerne les chapelles et notre riche patrimoine, je pense au contraire
que ces lieux doivent être ouverts à la vie et non pas à l'obscurantisme  (affaire de Saint Raymond où le débat à eu lieu sur un tableau inspiré du seul nu non censuré par l'inquisition).
C'est dire où nous en sommes. L'affaire de Mahalon est effectivement scandaleuse comme en connait malheureusement très souvent l'église . Chacun a pris ses responsabilités (évêché et associations)
et tout le monde s'en remettra. Que cherchez vous de plus?
Ouvrez vos âmes et pratiquez l'altruisme qui va de pair avec la tolérance.Vous constaterez que l'on supporte beaucoup mieux la vie qu'avec un discours haineux. Il y a du boulot pour faire
évoluer  le cap Sizun dans ce sens et vous devriez prêcher dans ce sens.

Cordialement
Alain Bain


spartacus 04/01/2010 11:24


Merci pour ce commentaire moralisateur. Désolé de vous désespérer. Vous m'accusez de conservatisme capiste alors que j'ai vécu ailleurs pendant 33 ans, parfois au contact d'autres religions comme
l'islam, le judaïsme et même le protestantisme que je connais bien. Je partage votre analyse au sujet de nos élus et de vos remarques concernant disons la démographie. Je vous répondrai en détail
sans tarder puisque je vais lui consacrer un article. Quant à vos remarques au sujet de  Saint Raymond et l'Inquisition, je ne mets pas en doute vos connaissances historiques mais il se
trouve que moi aussi j'ai étudié les religions. L'inquisition et certaines photos de personnages actuels  n'ont rien à voir. Quant à la tolérance, je n'arrête pas de la prôner mais elle n'est
pas à sens unique. J'ai déjà dit que c'est l'intolérance qui génère la guerre. La tolérance respecte les édifices religieux quels qu'ils soient, et je n'ai pas l'impression de tenir des discours
haineux.J'enregistre cependant le mot discours et suis heureux de vous compter parmi mes auditeurs, preuve de l'intérêt que vous portez au sujet.Cordialement. Spartacus


anne.kerjean 03/01/2010 18:24


Merci pour votre indignation, elle fait du bien à une personne qui a ses racines en Cap-Sizun.

http://jesusfilsdedieu.blogspot.com/2009/12/mahalon-le-diable-est-entre-la-strip.html

bien cordialement,

anne.kerjean


spartacus 03/01/2010 20:34


Merci pour votre commentaire et bonne année. Mon texte est valable pour tous les lieux de culte. Spartacus