Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 00:00

Cap-Sizun: Avant  les cantonales -Editorial 3-2011

 

ao_t_2005-_beuzec_et___060.jpg

 

 

 

Il reste peu de temps avant le début de la campagne des élections cantonales. Certes le sujet n'est pas "tabou", mais avant l'heure ce n'est pas l'heure. Simple tour d'horizon par conséquent avant la fièvre électorale, si fièvre il y a car les prévisionnistes sont plutôt réservés. Pour les uns il s'agit exclusivement d'un scrutin local sans grand enjeu, donc sans grand intérêt.  Pour les autres il s'agit au contraire d'un tour de chauffe avant des élections de niveau national. Comme son nom l'indique : Cap-Sizun.konchennou  reste dans ses frontières et se limite à des considérations locales sans oublier pour autant l'aménagement du territoire et les perspectives d'avenir qui ne dépendent pas exclusivement  des initiatives capistes . Certes, les autres sujets d'intérêt général ne manquent pas, particulièrement du côté de la Méditerranée. Nous y pensons mais préférons traiter ce qui se passe ici, chez nous, en Cap-Sizun, conformément à nos modestes ambitions . 

 

Audierne: salle multifonctions.

 

Certains évènements tombent à pic pour remplir les colonnes de journaux: C'est le cas à Audierne avec le projet de salle multifonctions  qui verra le jour dans l'ancien bâtiment des affaires maritimes. On peut s'en réjouir puisqu'il s'agit d'une opportunité  pour la commune d'Audierne, mais pour autant, au niveau du Cap-Sizun, cela est la conséquence de  la suppression d'un service public. Certes, les techniques modernes et nouvelles permettent la centralisation et la mutualisation de certains moyens pour réaliser des économies. On traite aujourd'hui des problèmes par internet, problèmes qui impliquaient hier un déplacement à pied, à vélo ou par la SATOS (traduction à la charge des Anciens).  C'est l'aménagement du territoire.  Le sujet nous intéresse car, nous l'avons déjà dit souvent, certains facteurs ne dépendent pas de nous, mais d'autres sont avant tout de notre compétence.  Et nous accusons un certain retard dans ce domaine.

 

Exemple:

 

 le désenclavement du Cap-Sizun qui n'est pas un problème national mais local.

 

Il sera donc intéressant de faire un  point de situation au cours de la prochaine campagne locale, puisque le sujet faisait partie des bonnes intentions  et était inscrit en toutes lettres dans la profession de foi de l'élue retenue par les électeurs en 2004 donc aujourd'hui sortante et candidate au renouvellement de son mandat . A suivre donc !!  Tout comme l'environnement tombé dans les oubliettes  par rapport aux priorités du parti socialiste.

 

Evidemment, évidemment, évidemment.....Bon !!!! Certaines images dérangent. Soit !!

 

Mais elles existent et représentent exactement la triste réalité  locale !!

 

environn_17-3-06_037-2.jpg

 

****** 

 

  Esquibien: Club nautique CNCS 

 

Références: Télégramme de Brest en date du 19-2-2011

 

Titre: loisirs nautiques. Tarifs à revoir d'urgence

 

Texte:

 

Les stages de voile et autres prestations nautiques de loisirs sont-ils au juste prix......Nous avons donné de mauvaises habitudes à nos pratiquants avec des tarifs bien en deçà des prix pratiqués à la montagne ou dans le domaine de l'équitation......La Bretagne traine aujourd'hui le boulet de la

 

gouvernance associative .....

 

Le club nautique d'Esquibien a suffisamment fait parler de lui  depuis les dernières élections municipales. On peut imaginer sans prendre de gros risques que le maire d'Esquibien candidat aux élections cantonales en fera son thème favori en termes  de réalisations.

 

Lien: 

 

Esquibien: Club nautique- Suite du feuilleton

 

Esquibien: Club nautique et domaine privé



Thème favori, soit !! Rappelons tout de même que des procédures sont en cours et que, selon les résultats, il faudra éventuellement pavoiser à un moindre niveau. De plus, il faudra bien se pencher sur le budget de fonctionnement de l'association qui gère le club. Tout le monde sait que l'argent public va devenir rare, particulièrement au niveau des subventions. Tout le monde aussi  demande et réclame  de l'argent public. On l'a encore vu récemment pour l'aquarium d'Audierne. Il appartient à la commune d'Esquibien de faire fonctionner ses associations avec ses moyens propres, d'autant que la situation financière est saine puisque les impôts n'ont pas été augmentés. Il ne doit donc pas y avoir de problèmes pour trouver les 45000 euros envisagés pour créer 2 emplois dans ce club somptueux.

 

Références: Télégramme en date du 7-1-2011:

 

"A noter également qu'il faudra provisionner 45.000 euros pour le recrutement de 2 personnes"

 

Comme on l'a déjà dit, à Esquibien les plaisanciers (APLG) paient un loyer donc rapportent à la commune alors que le club nautique coûte et coûtera encore plus cher à l'avenir. La circonspection s'impose donc avant de chanter victoire !!!! Bon courage à Esquibien, aux Esquibiennois  qui pourront compter sur le CMB qui sponsorise désormais   le CNCS, à raison de 3000 euros par an. Tiens, cela correspond  justement au loyer  envisagé !!! Chouette non ??

L'argent public n'a pas vocation à faire tourner des entreprises, sauf les entreprises nationales. Les communes doivent aider leurs petites associations, genre bibliothèque ou Anciens combattants à fonctionner correctement car elles n'ont que peu de ressources et sont par ailleurs peu gourmandes. Un club qui veut embaucher  2 personnes doit être traité comme une entreprise et son statut relève des EPIC (établissement public industriel et commercial). On s'en est bien aperçu avec les offices de tourisme  de statut associatif, consommant de grosses subventions  sans être soumis aux contrôles d'utilisation de l'argent public, autrement dit sans avoir de comptes à rendre. A chacun ses responsabilités !! 



******



Plouhinec: Tas de sable -Aire de carénage

 

Références:Télégramme de Brest en date du 16-2-2011

 

Titre: Terre-plein de Poulgoazec ."déplacer la Carmeuse"

 

Belle photo !!  Voilà qui fera plaisir à un des commentateurs de konchennou. Monsieur le Président du conseil général s'est déplacé en personne. Evidemment, cela n'a rien à voir avec les prochaines élections. Passons !! Donc, problème résolu. Nous aurons une aire de carénage...si....!!!  La société qui exploite le tas de sable va sans doute être invitée à trouver un autre endroit pour stocker le sable. Il suffisait d'y penser. Mais cela ne sera pas sans conséquence puisque selon certaines sources, le sable serait extrait gratuitement du port d'Audierne et c'est sa commercialisation qui assurerait le bénéfice de la société "Carmeuse". Bon, on verra bien !!! Pour l'instant c'est

 

"Dégagez moi ce tas de  sable que je ne saurais voir" !!

 

Au fait: en cas de déménagement, le tas de sable représente combien de mètres cubes, combien de camions et combien d'heures de transport, de tracto-pelle etc...??? Pour qui la facture ????

 

******

 

Cantonales: politiques ou apolitiques ??

 

La seule liste qui se soit annoncée sans étiquette est la liste de Madame le Docteur Paule Maiche soutenue par Europe Ecologie-Les Verts. Nous avons déjà traité le problème de la conduite à tenir (éventuellement) au 2ème tour. Si la chose n'est pas rendue publique dès le premier tour, il faudra bien conclure à l'absence de candidats apolitiques, donc à la politisation des élections cantonales, ce qui donnera tort à ceux qui considèrent qu'il s'agit uniquement d'un scrutin local. Soyons logiques. On ne peut pas être apolitique et donner ensuite des consignes de vote. Chacun doit être libre et non dirigé.  Attendons la suite !!

 Pour l'instant  on pourra se  contenter de dire une fois de plus, que les candidats concernés n'ont pas pris connaisance de la prose de Konchennou.

 

Arrêtez de rigoler  les "mauvaises langues" !! Non mais ....!! 

 

******

 

Aménagement du territoire, Emplois   et Environnement

 

Une photographie largement diffusée montre un enfant jouant au milieu d'un tapis  d'algues vertes. Une plainte est d'ailleurs en cours à ce  sujet. Les agriculteurs ont apprécié. Certes, il y a un problème "algues vertes", mais  toutes les catégories professionnelles  sont concernées par cette mauvaise image de marque.

 

Combien de fois a-t'on déjà dit qu'il fallait arrêter de parler de créations d'emplois en Cap-Sizun ?? Dans notre situation actuelle, nous ne pouvons fournir des emplois que dans le secteur tertiaire (services).  Nous n'avons plus d'industrie depuis la disparition des conserveries. La pêche et l'agriculture locales offrent très peu d'emplois et le tourisme est saisonnier. Donc à chaque emploi saisonnier correspond un temps de chômage en dehors de la saison. Essayez donc de faire vivre une famille avec un emploi de salarié saisonnier !! Dans ce domaine on ne peut espérer que des revenus d'appoint. Pour un emploi à temps complet, il faut accepter l'exil.

 

Et pour créer des emplois ici , il faudrait commencer par le commencement: désenclavement qui mettrait Quimper à 30 minutes du Cap en voiture. Tout le reste n'est que du baratin électoral, du pipeau ou de la clarinette comme on voudra !!!  Les bassins d'emplois n'existent pas dans le Cap-Sizun

 

Mais, nous ne sommes pas les plus mal lotis dans tous les domaines. Nous bénéficions encore pour l'instant d'un nombre suffisant de médecins de pharmaciens et de professions de santé en général. Actuellement Plogastel-Saint-Germain cherche désespérément un médecin. Imaginez une maison de retraite sans médecin à proximité. Et cette maison est en construction à Plogastel. Chez nous, il n'y a jamais eu de médecin à Primelin, pas plus qu'à Goulien, Beuzec, Mahalon ou Confort-Meilars. Mais Audierne, Esquibien, Plogoff, Cleden, Pont-Croix, Plouhinec et même l'Île de Sein  disposent de praticiens. L'avenir reste néammoins à prévoir car des problèmes pourraient apparaître, à moyen terme. 

 

(Curieusement la presse du 23-2-2011 nous informe que le problème a retenu l'attention des élus de Plouhinec.  Or le présent projet de rédaction est antérieur à cette date. Un certain sens de la prévision et de la prospective  à Plouhinec peut-être ?? Il faut en prendre acte car "prévoir après"  a été suffisamment répandu et a fait suffisamment de dégâts dans certaines communes du Cap-Sizun. Et ça n'est sans doute pas fini ! C'est tellement facile de réparer après, avec l'argent du contribuable, tout ce que l'on n'a pas su prévoir avant !!! Dans certaines professions, on rabâche sans arrêt que:

 

Commander c'est prévoir !! ). 

 

Le problème  "santé" nous concerne donc, bien que nous ne soyons  nullement responsables

 du "numérus clausus" ou de la féminisation du corps médical

 

L'éducation nationale restructure tout comme "la Poste", le  "Trésor public" et les "Affaires maritimes précédemment citées. Malgré tous ses efforts, le maire d'Esquibien n'a pas réussi à sauver son bureau de  poste !! Et Esquibien doit "faire avec" ou plutôt sans !!

Toutes les mesures à prendre, les initiatives à imaginer pour gérer la nouvelle donne, sont et seront encore plus à l'avenir, du ressort des élus locaux et des futurs conseillers territoriaux. Il convient donc de ne pas sous-estimer les choses et être particulièrement vigilants en désignant notre futur représentant à l'assemblée départementale, également et vraisemblablement futur conseiller territorial. A condition que,  il s'avère le moment venu, que les Capistes ont su faire le bon choix en confiant leur destin à un ou une personne qualifiée, plus soucieuse de l'intérêt général du Cap-Sizun que de ses ambitions  personnelles. Et des ambitions personnelles nous en avons à revendre, tant ici que là pour ne pas être plus précis !!!

J'ai oublié de dire que le parti socialiste local présentait un nouveau visage, un nouveau bureau avec

 

2 secrétaires.  Tranquille en cas de

 

"Problèmes de santé par exemple"

 

Le poste de secrétaire socialiste  local ne sera pas vacant !!! 

 

  

*****

A bientôt pour la campagne des cantonales !!! 

   

 

 

ao_t_2005-_beuzec_et___052.jpg

 

 

 

******

 

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires