Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 00:00

Audierne. Un port dans la ville

     

   Référence: Télégramme de Brest en date du 31 janvier 2012

Titre: Audierne." Un port dans la ville" 

 

audierne_2-_3-8_011-1.jpg

 

 

Dans son édition en date du 31-12-2012, le "Télégramme de Brest" a consacré une demi page à la publication d'un reportage sur la ville d'Audierne. Le texte publié porte les signatures de Monsieur Hubert Orione et Madame Pascale Sergent. Ce reportage fait peut-être partie d'une série puisque le maire de Plouhinec a  déjà  eu l'occasion de s'exprimer au sujet de sa commune . Dans ce cas nous verrons arriver sans tarder la suite consacrée aux autres communes, tout au moins les plus importantes comme   Pont-Croix et même Esquibien ainsi que  Beuzec (première commune en termes de surface).  Dans le cas contraire, le lecteur se contentera de noter la coincidence entre ces articles et la période préélectorale . Certes la presse est totalement libre de ses choix, mais le lecteur est également libre de son opinion. Alors Audierne: 

 

Ville enclavée entre Esquibien ( troisième commune du Cap) et Plouhinec (première commune avec 4917 habitants) Audierne s'étend sur 295 hectares pour 2327 habitants.....

Centre commercial et administratif du Cap-Sizun

 

Donc Audierne est et n'est que une des 12 communes constituant le canton de Pont-Croix autrement dit le Cap-Sizun. Pour autant, rien ne s'oppose à ce qu'elle bénéficie d'une petite promotion à condition de respecter  l'objectivité pour ne pas tomber dans la partialité pouvant donner lieu à interprétation. D'autant que  le texte s'accompagne de photographies dont celle du premier magistrat qui a  déjà eu l'occasion de faire savoir haut fort et clair que ses décisions relevaient parfois d'une "volonté politique". Les résultats des dernières élections cantonales n'ont pas placé Audierne sur orbite et loin s'en faut. On peut vouloir tenter de redorer le blason mais sans oublier certains aspects de la situation particulière.

 

Passons sous silence les limites urbanistiques qui font l'objet d'un paragraphe. Passons aussi sous silence le centre administratif du Cap-Sizun (Trésor public à Pont-Croix chef-lieu de canton) pour parler des 

 

Verrues:

 

Trois anciens bâtiments assombrissent le patrimoine immobilier: l'ancienne école de pêche sur la route de la plage.......La conjoncture ne se prête pas à leurs projets.....L'ancienne clinique....enfin L'école Sainte Anne...La résidence ne verra pas le jour.... 

 

 Très bien !! La conjoncture... le particulier qui a d'autres verrues sur le quai...la ville qui n'a pas les moyens d'investir pour effacer les verrues.....

 

On dirait que le texte justifie une  situation contre laquelle il n'y a rien à faire. Cette opinion est-elle  celle des rédacteurs ou celle des responsables audiernais ?? Les rédacteurs n'ont pas inventé que la ville n'a pas les moyens. Ils le tiennent des responsables d'autant que la photo du Maire accompagne l'article. il s'agit donc de justifier une situation dont la responsabilité incombe à des particuliers et pour laquelle la mairie ne peut rien semble-t'il.  A voir !! Mais.....  

 

Et le reste ???

     

Pas un mot sur la casse de voitures de la rue René Autret. Il semblerait que les journalistes n'en aient pas connaissance. Comment, des journalistes mal informés ?? Cela ne ferait pas sérieux. Disons plutôt que, peut-être pour des raisons de "politiquement correct", on a choisi de faire l'impasse sur ce qui dérange et dont la solution est  formellement du ressort de la mairie.

 

Lien

 

Audierne: casse de voitures

 

    La lecture de cet article se passe de commentaires. La mairie peut et doit intervenir pour régulariser une situation totalement illégale et qu'elle ne peut ignorer.

 

Liens 

 

Municipales: Pièces à conviction  

 

Municipales: lettre ouverte    

 

 Pourquoi ne pas en avoir parlé dans les verrues ?? Y aurait-il 2 types de verrues ?? Celles qui sont  au premier plan et visibles par tous (école de pêche) et celles qu'on préfère ignorer comme:

 

 

environn_2_20-03-06_018.jpg

 

 

 

     

 

     

 

 

  En conclusion, disons qu'on va attendre la suite si suite il y a. Il faut tout de même constater que ce reportage est pour le moins incomplet. La presse locale se cantonnant au "politiquement correct" manquerait-elle d'objectivité ??  Elle a pourtant un rôle à jouer pour faire aboutir des projets d'intérêt général. Personne n'a  oublié que le projet de construction d'une maison de retraite à Audierne a vu le jour à la suite d'un reportage dans la presse locale;

 

 Références:

 

Télégramme de Brest en date des 21-11-1984: article de Danièle Le Pape et  6-11-1986: Article du défunt et regretté Claude Alaouret)) qui a fait ressortir les incohérences de l'ancien hospice.

 

Difficile d'imaginer que les rédacteurs d'aujourd'hui n'aient pas eu connaissance des situations photographiées et publiées ci-dessus. Si tel était le cas, il conviendrait de dire que ce reportage est incomplet car le sujet n'a pas été exploré ce qui dévaloriserait totalement l'article pour en faire un article "orienté" et partial.  Ce qui serait dommage non ???

 

Rappelons pour rafraîchir les mémoires, que la commune d'Esquibien se trouvait devant un problème identique auquel la municipalité actuelle a fait face. La photo ci-dessous appartient au passé et la nature a retrouvé ses droits au lieu et place des innommables carcasses de bagnoles qui défiguraient un paysage. Audierne qui  a prétention à bénéficier du label de station balnéaire devrait s'en inspirer. A moins que des raisons majeures, donc d'intérêt général soient de nature à tolérer l'illégalité ce qu'il conviendrait d'expliquer pour permettre  aux administrés et aux lecteurs de comprendre l'incompréhensible.

     

A moins que l'intelligence ne soit un privilège réservé aux "agrégés de l'urne" héritiers de la féodalité  avec quelques  fautes d'orthographe et de linguistique.  

 

 

 

debut_6-06mahalon_019.jpg

 

(photo d'Esquibien au "passé simple" ) 

 

******

 

 

******* 

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires