Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 09:30

Audierne: Quatrième démission au conseil municipal

 

 

audierne-7-02-05_063-1.jpg

 

 

Références:

 

Ouest-France en date du 15- 1-2011 

 

Titre: Quatrième démission au conseil:  F...M...se retire

 

******

 

La municipalité  d'Audierne élue en 2008 se composait à l'origine d'un maire et 16 conseillers. La quatrième démission  de conseiller vient d'être rendue publique par voie de presse. Soulignons qu'elle était notoire depuis plusieurs jours mais non diffusée.  Nous avons déjà signalé les 3 démissions précédentes. Suite à un décès, l'équipe dirigeante d'Audierne se compose donc désormais d'un maire et  16-5=11 conseillers, soit près du tiers de défaillances volontaires ou involontaires. La nouvelle démissionnaire annonce son départ pour convenances personnelles et précise qu'elle ne souhaite pas polémiquer. Il convient donc de respecter son point de vue, sans disserter, ce qui n'empêchera pas chacun d'avoir son idée sur la question. Disons tout de même que nous sommes à 2  mois des élections cantonales et que les électeurs de toutes les communes risquent  de se poser des questions car cette nouvelle situation audiernaise est tout à fait inédite en Cap-Sizun. Convenances personnelles après raisons de santé, on attend la suite......dans la plus petite commune du Cap-Sizun (294 hectares), mais pas la moins originale car nous ne sommes même pas à mi-mandat.  

 

******

 

 

 

 

 

 

******

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires

Amazone 18/01/2011 22:37



Bonsoir Spartacus.


Ah, je crois que j'ai compris. Vous voulez dire les lauriers et la gloire pour les uns et rien pour les autres qui sont bons à jeter aux chiens dès qu'ils émettent un avis qui déplait au
"berger". Evidemment, on peut comprendre que de temps en temps, certain(e)s en aient gros sur la patate. Mais chut !!!


Amicalement.


Amazone.



spartacus 19/01/2011 10:19



Bonjour Amazone.


Avez-vous une autre hypothèse à formuler ?? Tout le monde peut accéder au barême des indemnités des maires et adjoints. Si vous ajoutez 31000 euros annuels au conseiller général, faites le calcul
. Et pour ce prix là, les "rémunérés" se complaisent à répartir le boulot entre  tous ceux qui ne perçoivent rien. Imaginez un contremaître grassement payé dirigeant une équipe de
"disponibles gratuits". De temps en temps cela coince. Ce qui se passe à Audierne est peut-être comparable à ce qui se passe à Esquibien. Personne n'a encore précisé pourquoi la chargée de
communication a demandé à être déchargée de sa mission. Travailler gratuitement pour rédiger toute la prose municipale, actualiser le site internet et autres , bref tout
préparer au profit de ceux qui dirigent contre finance, peut se terminer brutalement et sur un coup de ...colère. "Rasus Bolus".


On n'a pas encore inventé les élus locaux qui feraient cadeau de leurs indemnités à leur centre communal d'action sociale, ou qui répartiraient la manne de leurs indemnités entre certains
collaborateurs plus sollicités que les autres. Voici quelques années, il y avait à Audierne un adjoint non rémunéré. Il travaillait pour la gloire. Cela n'a pas duré et il est peut-être temps que
cela se sache.


Bonne journée. Spartacus



Amazone 18/01/2011 14:28



Intérêt quoi ????...


Amazone.



spartacus 18/01/2011 16:33



Ne soyez pas naïf mon cher Amazone. Les élus locaux sont des gens qui sont payés pour stimuler le bénévolat. Vous ne le saviez pas ?? De même, les conseillers travaillent gratuitement au
profit de leurs patrons rémunérés. Ne nous étonnons pas, si de temps en temps, après avoir été pressés comme des citrons ils en aient "ras le bol". Trouvez-vous normal qu'un élu soi-disant
responsable assure une permanence de une à deux heures une fois par semaine. Cela fait cher de l'heure pour certains et c'est gratuit pour les autres. CQFD non ?? Tout le mal vient de
là. Trop pour les uns rien pour les autres. Cela ne vous dit rien par rapport à des évènements actuels ?? Spartacus 



Amazone 18/01/2011 10:44



Oui mais vous savez, quand il y a quelque chose qui ne leur plaît pas dans un champ, ce n'est pas une clôture électrique qui les empêche de péter le fil et de se barrer. Après, pour les
faire revenir dans le champ, c'est une autre histoire. Quelquefois même, elles ne veulent plus revenir et préfèrent aller dans un autre champ, avec un autre berger... Les vaches, ce sont de
drôles de bêtes et on n'en fait pas ce qu'on veut. Et il faut s'en méfier autant que de la mule du Pape d'Alphonse Daudet.


Amicalement.


Amazone.



spartacus 18/01/2011 13:42



C'est sûr, elles ne reviendront pas. Mais tout de même, de quoi cela a l'air. A Audierne on dirait une explosion. A Esquibien je ne sais pas. Mais, à Audierne, si j'étais responsable je
comprendrais très vite ce qu'il me reste à faire. Mais les indemnités de fonction conditionnent  le  choix de certains. Nous sommes loin de la grandeur et de la servitude
si chères à de Vigny. Soyons matérialistes d'abord. Intérêt général ??????Spartacus



Amazone 17/01/2011 21:21



Oui. En tout cas, moi, je dis que quand les vaches sont bien dans un champ, elles ne cherchent pas à s'en aller. C'est très primaire, peut-être même primate mais c'est un fait. Et
visiblement à Audierne comme à Esquibien, il y a un petit problème. Peut-être finalement que les bergers ne sont pas si super qu'on a bien voulu le dire.


Amicalement. 


Amazone.



spartacus 18/01/2011 08:17



Jolie comparaison. Les bergers comme vous dites. Ils n'ont sûrement jamais gardé les vaches comme on le faisait de mon temps. Mais c'était avant la clôture électrique. Quant au problème, il
existe sans doute mais.... avant l'heure ce n'est pas l'heure.


A moins que, au lavoir, Jeanne-Yvonne s'pas...... Mais elle a eu la grippe. Laissons la récupérer hein, qu'est-ce que voulez-vous ??


Bonne journée. Spartacus



Amazone 17/01/2011 11:55



Bonjour. C'est Amazone.


Hou là là !!! Y aurait-il une maladie grave à la municipalité d'Audierne que les autorités sanitaires nous auraient cachée ? Ou une malédiction du genre malédiction de Toutankhamon ?
Serait-ce contagieux ? En effet, j'ai lu dans le Télégramme du 10 Janvier 2011, qu'une conseillère d'Esquibien avait  demandé à être démise de ses fonctions de chargée de
la communication. Alors, problème ? Pas de polémique là non plus mais à deux mois des cantonales, la chargée-de-communication-qui-ne-veut-plus-communiquer-à-Esquibien qui se rajoute à la
quatrième démission à Audierne, il y a de quoi se poser des questions. La belle unité de façade affichée par tous serait-elle en train de se lézarder sur ces deux communes qui
présentent chacune un candidat ?


Bien amicalement.


Amazone.



spartacus 17/01/2011 13:57



Bonjour Amazone. Et oui!! On démissionne comme ça. J'avais vu aussi pour Esquibien le retrait de la chargée de communication. Soyons clairs et parlons primate:


"Comme qui dirait, y a peut-être un peu d'eau dans le gaz ici ou là". Mais l'heure de la campagne n'a pas encore sonné. On dirait tout de même que.... mais ... silence.


D'ici qu'on se mette à raconter que tout cela est de la faute à Konchennou qui n'a pas varié d'un pouce depuis sa création. Passons et ...repassons. Amitiés. Spartacus