Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 00:00

Audierne: la bibliothèque, encore elle !!

 

 

Cet article et le précédent (aquarium) sont présentés par Alain sur le blog "Errances"

 

http://www.errances.info/

 

link

 

Remerciements à Alain

 

divers_15-2-04_003.jpg

 

 

Références: Télégramme de Brest en date du  7-12-2010

 

Titre de l'article: Nouveau service. Une navette vers la bibliothèque

 

texte:

 

Suite à plusieurs demandes la mairie propose.....un service de navette afin de permettre aux personnes qui rencontrent des difficultés de locomotion, de déplacement, de pouvoir se rendre à la bibliothèque  (située dans le bâtiment de l'ancienne perception rue Lamartine)...... 

 

******

Liens:

 

Municipales à Audierne: l'heure des bilans

 

Ma Bro Ar C'Hap Hirio suite 10

 

******

 

Il s'agit très certainement d'une initiative heureuse pour tenter de résoudre un problème qui se pose à de nombreuses personnes âgées d'Audierne. Soit !! Mais on peut aussi se poser la question:

D'où vient le problème, et pourquoi ce problème ?????

 

Tout le monde sait que depuis sa création, la bibliothèque d'Audierne se trouvait dans les locaux  actuellement occupés par la nouvelle capitainerie . La décision de construire cette capitainerie à l'emplacement précité a entraîné le déménagement et l'exil de la bibliothèque hors centre ville, dans les locaux de l'ancienne perception. Le problème n'est pas nouveau . Il a déjà été évoqué ici à plusieurs reprises et les  lecteurs peuvent consulter les articles  accessibles par les liens ci-dessus. 

 

Or, selon certaines sources bien informées, le nombre de lecteurs assidus à la bibliothèque a diminué de 50 % depuis le déménagement. La nouvelle situation est donc une situation à problèmes qui nécessitent  des solutions. Mais aurait-on pu éviter cette situation donc les problèmes ???

Oui, trois fois oui et incontestablement oui !!! Alors, plagions Emile Zola pour écrire "j'accuse" et poser des questions ;

 

1-Pourquoi a t-on vendu les locaux de logement des instituteurs de l'école Pierre Le Lec  à un particulier ?? Ces locaux auraient été transformables en capitainerie ou en bibliothèque. iIs sont en effet symétriques de l'actuelle capitainerie donc de l'ancienne bibliothèque, et situés sur le même trottoir à environ 200 mètres. Pourquoi cette vente faite sans prévision d'aucune sorte  ?? Pourquoi ??  

 

2- La décision de vente de ces logements a été prise par l'ancienne municipalité de droite (Coatmeur), dans laquelle la municipalité actuelle (Donval) était l'opposition. Si la municipalité en fonction (Coatmeur) a pris une mauvaise décision, l'opposition (Donval) aurait dû manifester son désaccord. Or elle n'a rien fait. Elle est donc associée à cette mauvaise décision. Pourquoi ??

 

3- Les problèmes étaient-ils prévisibles ??? Oui, Trois fois oui, nous l'avons déjà dit. Alors, qui donc a dit que

 

Commander c'est Prévoir !!!

 

*******

Conclusion

 

 Il faudrait peut-être arrêter de découvrir "à postériori" des problèmes parfaitement prévisibles "à priori".

 

La bibliothèque n'est pas un cas unique.

 

 - Faire une photographie pour une carte d'identité implique un déplacement à Plozévet

lien:

 

Spontus que c'est s'pas.Suite 10. Les perles audiernaises

 

- Recevoir de l'argent à domicile  ne semble plus possible, donc implique un déplacement

lien

 

Démographie en Cap-Sizun-Suite

 

 

 

 

******

 

Et l'environnement ?? La station balnéaire est-elle toujours en projet ?? Beau programme en perspective, avec le monopole audiernais des épaves de voitures capistes (problème traité à Esquibien), les ruines en tous genres et ...

le futur casino !!!

 environn_17-3-06_038.jpg

 

 

 

10-05-vl-maccab_e-moulin_primelin_041.jpg

 

divers-17-8-03_031.jpg

 

environn_2_20-03-06_009-1.jpg

 

Demain, il sera trop tard  !!!!

 

(Titre d'un livre écrit par Jacques Chirac)

 

 

******

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Amazone 11/12/2010 14:50



Bonjour Spartacus.


C'est marrant votre idée de tatouage de la Légion d'honneur pour aller frimer sur la plage en maillot de bain. C'est une idée que même Coluche n'avait pas eue, lui qui déclarait : "Si on
voulait me donner la Légion d'honneur, j'irais la chercher en slip pour qu'ils ne sachent pas où la mettre." Vous devriez déposer l'idée, Spartacus. Je suis sûre qu'ils y a des cornichons
qui seraient capables de le faire. La grande classe!


Quant à votre idée de médaille commémorative pour l'Aquarium, je propose l'Ordre du Bocal Audiernais. Avec naturellement tous les
différents grades s'y rapportant : Chevalier, Officier, etc....


Ceci dit, Spartacus, notez bien que je n'ai rien à titre personnel contre l'Aquarium d'Audierne que j'ai visité à plusieurs reprises. Je le trouve très bien, contrairement à beaucoup d'a priori
que j'ai pu entendre ici ou là, en particulier de la part de personnes qui, elles, ne l'ont jamais visité.


Je m'insurge en revanche contre la façon dont ce dossier a été monté, la façon dont certains responsables alors
aux affaires à Audierne, ont réussi à obtenir pour un projet douteux financièrement, des subventions très importantes en pure perte (mais sans doute pas pour tout le monde) sur le dos
du contribuable.  (Voir votre article précédent "Coup de froid sur l'Aquashow".)


En gros, je m'insurge contre la mégalomanie permanente de certains responsables élus locaux pour des projets privés dès
lors que de l'argent public (subventions) est y investi.


Ceci dit, revenons à notre Légion d'honneur simplement pour dire, car cela me contrarie beaucoup, que pendant que certains paradent avec leur ruban sans avoir rien fait à ma connaissance (à
part pénaliser l'économie du centre-ville en réduisant les places de parking près de la Poste occupées désormais par des bateaux), de si honorable qui leur vaille la reconnaissance de
la Patrie, d'autres, en particulier nos militaires (gendarmes et autres) risquent, eux, leur peau (et parfois la perdent) en Afghanistan pour défendre un idéal de
liberté contre des talibans. Ceux-là, par contre, ne l'obtiendront jamais tout comme nombre de nos Anciens ne l'ont jamais eue malgré leur sang versé ; ou alors, 80 ans plus tard, quelques
mois ou quelques semaines avant de mourir... 


Les temps ont changé, Spartacus. Place à la frime, au gaspillage et au "bling-bling". C'est marrant quand même qu'à leur âge, certains aient besoin de ce genre de hochet pour se rassurer
(sur leur incompétence ?) en essayant d'en foutre plein la vue à quelques flagorneurs.


Amicalement.


Amazone.


 



spartacus 11/12/2010 18:00



Bonjour Amazone. Et bien oui, le tatouage est à la mode. Pas mal non plus l'ordre du bocal audiernais. Evidemment il ne s'agit pas de critiquer l'aquarium en tant que tel, mais son montage
financier d'une part, les conséquences de son installation à Audierne dont la superficie n'est que de 294 hectares d'autre part. Concrètement c'est le stationnement qui a été pénalisé, donc
globalement la vie économique, pour un projet qui n'a pas tenu la route. En clair projet privé privilégié au détriment de intérêt général. Attendons la suite. Nous saurons peut-être un
jour ce qu'est devenu l'argent public et qui en a bénéficié. Certains ont été récompensés par des rubans honorant leurs actions d'éclat. J'ai lu dans un journal, (Ouest France
du 12-9-2000) que l'aquarium avait compté jusqu'à 42 emplois au cours de l'été. Il faudra peut-être reparler de cet article mais chaque chose en son temps. Parler d'empoi est séduisant. Il
me semble que l'objectif initial était de 35 emplois !! Alors 42 c'est super. Mais bientôt il restera plus de décorés du bocal que d'employés . A suivre donc !! Pour l'instant, bientôt Noël.
Amitiés . Spartacus 



Amazone 09/12/2010 00:28



Ah, la Légion d'Honneur... Vanité suprême pour certains!


Instituée le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte pour récompenser les mérites éminents militaires et civils rendus à la Nation et depuis malheureusement fort dévoyée. Bien sûr, il y a de nos jours
encore quelques rares circonstances où certains méritent cette décoration. Mais bien souvent, ce n'est pas le cas et d'ailleurs, il y a peu de temps encore, un éminent professeur
au Collège de France la refusait "pour ne pas se trouver en mauvaise compagnie". C'est dire!


Visiblement à Audierne, certains qui se promènent avec leur hochet (le mot n'est pas de moi mais bien de Napoléon lui-même) obtenu sans doute pour l'immensité du service rendu sur le plan
local ne partagent pas cet avis. C'est leur droit. Et pourtant, même Madame de Fontenay (celle des Miss France) s'est permis de refuser le précieux ruban tant convoité
par d'autres avec ce commentaire : "C'est vraiment désacraliser le ruban que de le distribuer à n'importe qui...comme des médailles en chocolat." Comme quoi, pour des choses
importantes, cette brave dame tant brocardée par ailleurs sait faire preuve d'un grand sens de l'honneur.


Eh oui!  Tout le monde n'est pas Philippe Séguin, Pupille de la Nation, qui la refusa alors que son père était mort sans la recevoir. Tout comme l'écrivain Bernard Clavel qui la refusa en
ajoutant : "Je pense (son oncle qui l'avait reçue pour son sang versé à la guerre) qu'il se retournerait dans sa tombe en me voyant porter le même ruban que lui". Tout comme Pierre et Marie Curie
qui rétorquèrent simplement qu'ils n'en voyaient pas la nécessité...Et bien d'autres encore...


Et peut-être, pour conclure, pourrions-nous laisser le mot de la fin au grand et distingué philosophe Jean Yanne : "La légion d'Honneur, c'est comme les hémorroïdes, aujourd'hui n'importe
quel trou du cul peut l'avoir".


Sur ces bonnes paroles, amis décorés ou non, bonne nuit.


Amazone.


 


 



spartacus 09/12/2010 08:53



Bonjour Amazone. Références incontestables. Mais imaginez les épaules roulant comme des mécaniques au cours d'une promenade sur le Raoulic !! hein !! Plein la vue non, même aux camarades de
la vie professionnelle qui en rigolent ?? Se battre sous le feu des becs de gaz municipaux mérite incontestablement récompense car la situation est à hauts risques non ??. On peut même
se demander comment faire pour l'afficher sur son pyjama. Pour la plage c'est simple. Un tatouage sur l'avant-bras (droit ou gauche selon le parti) et on assisterait à des
pâmoisons devant la chapelle de Sainte Evette qui n'en reviendrait pas. Pas mal non plus pour défiler derrière les bannières dans certains cas. Tout de même, on aurait pu inventer
une médaille commémorative avec agrafe "aquarium" à décerner à tous les responsables impliqués dans ce ballet aquatique , et les choses auraient été plus simples. Mais, les choses étant ce
qu'elles sont....


Bonne journée et amitiés



Amazone 07/12/2010 22:59



Bonjour Spartacus et bonjour Alain.


Contente de vous lire. Et les âneries continuent, au frais du contribuable bien sûr. Bien sûr qu'une navette, c'est mieux que rien mais on aurait pu prévoir sans avoir une imagination débordante
qu'expédier la bibliothèque (fréquentée par une population en moyenne âgée) dans la rue Lamartine qui est un nid à courants d'air n'allait pas les inciter à continuer à y aller. La preuve. En
plus, je ne suis pas sûre qu'une navette améliore grandement les choses car une navette, c'est une contrainte, il faut l'attendre, il y a des horaires, et tous ces petits détails qui
contrarient facilement nos Anciens. Enfin bref, la logique aurait voulu qu'on garde la bibliothèque dans le centre d'Audierne mais je me demande si ce mot a encore un sens.


Moralité : Evitez de vieillir à Audierne parce que entre le plan de circulation qui les perturbe et la bibliothèque envoyée à dache, ça devient compliqué pour les Anciens. Comme ça, s'ils ne
vont plus à la bibliothèque, ils auront tout le temps de réfléchir à leur prochain bulletin de vote.


Amazone.



spartacus 08/12/2010 09:45



Bonjour Amazone et merci pour ce commentaire. Je me demande parfois pourquoi à Audierne on pratique avec beaucoup d'aisance l'art de faire des âneries. Réfléchissons une minute. Les dernières
élections municipales ont eu lieu en 2007. Pas un seul sortant ou apparenté n'a été élu. Ils ont tous fait l'objet d'un rejet massif. Significatif non ?? Les entrants bénéficient donc d'un
boulevard puisqu'il n'y a pas d'opposition. Et que font-ils ?? Rejoindre leurs prédécesseurs dans l'art précité en s'en prenant à la circulation avec les deniers du bon peuple, et la suite
..!!!  J'avais cru comprendre que la "démocratie participative" allait mettre un terme au pouvoir absolu de la science infuse. Mais ce n'est qu'un slogan, sans suite. Toujours
est-il que les conséquences sont là, et qu'il faut faire avec. Certains ex-responsables se pavanent aujourd'hui avec leur boutonnière fleurie, juste récompense de leurs actions d'éclat à propos
desquelles les audiernais paient aujourd'hui les pots cassés.  Et ça continue. Fasse le ciel ou Sainte Evette que le bon sens reprenne ses droits dans l'intérêt général des audiernais et
plus encore du Cap-Sizun. Cela se fera espérons le, bientôt et par les urnes. Amitiés et bonne journée; Spartacus



Alain 07/12/2010 13:07



Bonjour cher ami.


j'ai lu avec beaucoup d'attention vos deux derniers articles. Absolument révélateurs de la façon dont certaines municipalités gaspillent l'argent des contribuables!!! Je me suis permis d'en
parler dans mon blog en faisant des liens sur vos deux artciles.
Amitiés


Alain



spartacus 07/12/2010 16:09



Merci Alain. Gaspillage, c'est tout à fait le mot qui convient. On a fait, défait et refait le plan de circulation à Audierne. Les conséquences d'une décision ne sont pas évaluées avant le
passage à l'acte. Facile de faire "joujou" avec l'argent public. On retient parfois la responsabilité administrative, juridique même pénale, mais jamais la responsabilité pécuniaire touchant aux
deniers personnels. Dans certains cas, et pour calmer certaines ardeurs, cette mesure serait souhaitable. Il y aurait peut-être un peu moins de mégalomanie, de réalisations démesurées et
complètement irréalistes. Voeu pieux une fois de plus. Seule réponse et parade: le verdict des urnes qui sera sans appel. C'est la seule défense des électeurs. Amitiés. Spartacus