Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 00:00

Audierne-Esquibien-Voeux des maires. Editorial 2-2011

 

-divers_-15-2___6-6-04_018.jpg5-2-2005__cr_che_no_l_052.jpg

 

 

Bloavez Mad

 

*****

 

Les traditionnelles cérémonies des voeux de nouvel an  auxquelles le public a été  convié ont eu lieu,  dans les différentes communes du Cap-Sizun et ont fait l'objet de comptes-rendus dans la presse locale. On  pourrait en faire une synthèse, mais il paraît plus approprié de retenir seulement 2 communes: Audierne et  Esquibien qui présentent chacune un(e) candidat(e) aux prochaines élections cantonales.

Pourquoi ces 2 communes et pas 3 en ajoutant Cleden fief de la 3ème candidate ?? Et pourquoi pas 4 avec Plouhinec etc....??

 

Lien:

 

Cantonales 2011-Editorial 10-2010

 

Tout simplement parce que, s'il a été question des élections cantonales ici ou là, il ne semble pas souhaitable d'en débattre  avant l'heure de la campagne. Certes une évocation comme cela a été le cas à Plouhinec où le maire a dénoncé l'inertie du conseil général (Télégramme de Brest du 10-1-2011) peut s'interpréter, mais la chose n'est pas nouvelle. Quant à Cleden, Madame la Mairesse candidate aux cantonales  s'est contentée d'une piqûre de rappel au sujet de sa candidature. Elle avait déjà un peu développé son sujet antérieurement (Télegramme du 9-11-2010).  Les choses ont été plus incisives et même percutantes à Esquibien lors de la cérémonie du dimanche 16 janvier. Le Maire également candidat a très vite dégainé et tiré plusieurs  rafales verbales en direction de sa voisine et homologue d'Audierne candidate sortante du mandat en jeu. Ceci a inspiré la rédaction d'un article sur Ouest-France (18-1-2011) qui s'intitule :

 

"Les cantonales et l'avenir du Cap, selon Didier Guillon-Esquibien". 

 

" Le canton de Pont-Croix n'est pas aidé (pour l'attribution de subventions ) comme il devrait l'être. Sans doute parce qu'il n'est pas défendu comme il devrait l'être......

Quid des ronds-points prévus près du Moulin sur la route de Douarnenez....Disparus ! Sans doute pour mieux réapparaître opportunément ......

Combien pour l'aire de carénage   et la réhabilitation de Poulgoazec ?...

 

NDLR: Arrêtons pour ne pas plagier la presse !!

 

*****

Bon, la campagne commence théoriquement le 7 mars 2011, mais il semblerait qu'en fait elle a déjà commencé. Bigre, cela promet !! L'antagonisme qui oppose Esquibien à Audierne par Maires interposés est en train d'exploser avant l'heure H qui devrait commander l'ouverture verbale des hostilités. Mais Audierne ne va pas vouloir en rester là. Pas possible!  L'ancienne commune de l'USA (union sportive audiernaise qui jouait autrefois au foot en 1ère division) n'acceptera jamais de perdre la face devant L'Etoile d'Arvor , équipe de l'ex-patronage d'Esquibien qui jouait  seulement en 3ème division.  Pas vrai les Anciens ???  Donc, en batterie  et "boum" à volonté (par petites phrases bien entendu) comme on dit  parfois lors d'une séance de tirs  au but  à la fin  d'un match de  foot indécis après le  temps réglementaire !!

 

Petit rappel concernant l'historique de la création du port de plaisance d'Audierne :

 

- Réalisé en 2 temps par la municipalité socialiste aux commandes de 1983 à 1995 

 

- Première mouture: Environ 50 places expérimentales 

 

- Premier agrandissement (une centaine de places)  combattu par l'opposition audiernaise (Coatmeur)

 

- En 1995 Municipalité de droite (Coatmeur) accède au pouvoir. L'actuel maire d'Esquibien est adjoint chargé de l'environnement au sein de cette équipe jusqu'en 2001. Doublement de la capacité du port de plaisance (environ 200 places)  sans la moindre installation technique:  pas de poste à carburant (ravitaillement par jerricans), pas d'aire de carénage etc..

 

Question:  Qui a créé la situation d'occupation de tout l'espace maritime disponible à Audierne ?? N'aurait-on pas pu réaliser un poste de ravitaillement en carburant sur ponton au détriment du nombre de places  ?? L'aire de carénage aurait dû faire partie du programme d'agrandissement pour une simple raison "d'antipollution", donc de considérations environnementales primordiales. On peut aujourd'hui déplorer l'absence de cette structure, mais il conviendrait aussi de se rappeler pourquoi et comment  nous en sommes là et quelles sont les responsabilités. Le port de plaisance a été agrandi sans prévisions d'aucune sorte et cela a eu pour conséquence l'exil de la bibliothèque (qui aurait pu être installée dans le bâtiment de l'école Pierre Le Lec vendu à un particulier). Faut-il rappeler encore l'aquarium et son parking paysager  avec les conséquences pour l'entreprise "Stratimer" et le stationnement sur le parking de la poste ??

Compte tenu de tous ces antécédants, une certaine réserve et une certaine discrétion seraient  sans doute de meilleur goût. et plus appropriées car les "Primates Capistes" ne seront certainement pas dupes !!

 La prise en compte de la  prospective ne semble pas avoir été le point fort de cette équipe durant son règne.

 

 

*******

Comme on l'a dit précédemment, il était donc légitime de s'attendre à une réplique vigoureuse par petites et grandes phrases  de l'équipe audiernaise. Pure spéculation !!  Pas un mot sur les insinuations faites au pays de l'ex Etoile d'Arvor.  Dans le fief de l'ex Union sportive audiernaise, on a préféré faire confiance à l'arbître et attendre le score final qui sera définitif sans prolongation ni tirs au but. A chacun sa méthode. Tout au plus, le discours officiel a fait état de turbulences antérieures et fait savoir que le travail se poursuivait  avec

 

"une équipe forte de ses convictions  et de sa volonté d'aller jusqu'au bout de nos promesses".

 

Liens:

 

Municipales: Pièces à conviction

 

Municipales: lettre ouverte

 

 

L'optimisme est donc de rigueur mais cela fait beaucoup car nous sommes tout de même à mi-parcours du mandat municipal.

 

 

 

  Si l'on s'en tient à la relation faite de cette cérémonie par "Le Télégramme de Brest" (26-1-2011), il n'y a pas eu un mot au sujet de l'aquarium, du futur casino, du rond-point dépendant des constructions au bois de Lécluse, du remplacement (ou non) du policier municipal etc....Pas un mot non plus au sujet de la quatrième démission de conseiller qu'il faut attribuer à la seule et simple turbulence. Donc "tout baigne" comme on dit !!

En fait, on peut espérer un peu plus de  précisions, sans trop tarder, dans le cadre de la campagne qui se prépare. Mais ne commettons pas une erreur de date qui pourrait nous être reprochée, et n'aggravons pas la turbulence qui n'était peut-être qu'un petit courant d'air, le quatrième tout de même. Un petit courant d'air ne saurait déstabiliser les Capistes habitués à des vents de force 10 et qui savent si bien épauler les déferlantes particulièrement nombreuses à l'entrée du port d'Audierne, devant la digue du  Raoulic   

 

 

 

******

 

 

5-2-2005__cr_che_no_l_028.jpg

 

  

 

******

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires

Amazone 30/01/2011 19:48



Bonjour Spartacus.


Oui, tout baigne dans le pays merveilleux des Bisounours.


Amazone.



spartacus 30/01/2011 20:29



Bonjour Amazone. Tout baigne mais la finale approche. Vous avez vu les hand-ballers. C'est bon signe. On va oublier les voeux et considérer les actes. Spartacus