Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 00:00

Audierne. Esquibien. Nouvelles de l'été 2012

 

 

Références: 

     

1- Télégramme de Brest en date du 28-7-2012:

 

Titre: Mémoire des ports. Audierne remporte un premier prix

 

2-  Télégramme de Brest en date du 26-7-2012

 

Titre: Esquibien- Conseil municipal..... N. Le Nestour -Tiphaine réagit aux propos de D. Guillon

 

 3- Télégramme de Brest en date du 4-8-2012

 

Esquibien. Centre nautique. Les précisions de la famille Keravec

 

******

 

Le temps des vacances et la pléthore de fêtes et distractions toutes catégories  n'arrêtent pas l'actualité qui suit son cours tout particulièrement à Audierne et Esquibien qui ont retenu notre attention. Commençons par

 

 Audierne:

 

Le quotidien cité en référence 1 nous fait savoir que la commune d'Audierne remporte le premier prix du Concours Mémoire organisé par le "Chasse-Marée" pour un dossier  sur le Mât Fenoux. La photo de circonstance accompagne  l'article qui nous présente le superbe diplôme entouré de ses "promoteurs-supporters" et aussi  bien-sûr de nos élus locaux toujours soucieux  d'apparaître  dans le journal. 

 

5-2-2005__cr_che_no_l_052.jpg  

L'article nous apprend également Madame notre Maire préside la nouvelle association des maires des ports d'intérêt patrimonial. Nous lui présentons nos modestes félicitations pour cette prestigieuse nomination promotionnelle qui nous honore !!!! Insuffisant tout de même pour effacer le résultat des élections cantonales. 

 

Il est absolument évident que le Mât Fenoux situé pratiquement à l'entrée du port d'Audierne sur la digue du Raoulic fait partie de l'histoire audiernaise et appartient au patrimoine.

 

 Il n'en reste pas moins que sa reconversion en toilettes publiques réalisée par une municipalité socialiste, correspond aussi à une nécessité d'actualité dans le contexte de propreté de la plage et son environnement, particulièrement le jardin exotique. Or, la transformation du Mât Fenoux en toilettes publiques est jugée indigne et il sera mis fin à cette situation après l'été. Jusque là, rien d'anormal, à condition de prévoir le remplacement de ces toilettes publiques qui sont indispensables. Répétons que c'est une municipalité socialiste qui a pris la décision de les réaliser après réflexion. Il convient donc sans doute  de ne pas jeter l'opprobre sur ceux qui ont choisi un mal nécessaire. Mais,  Il serait peut-être dommage de voir le jardin exotique transformé en "pipi-room" et agrémenté par des  papiers roses ou multicolores, tâchés de brun foncé, voletant au vent pour souhaiter la bienvenue à nos visiteurs. Il convient donc de trouver une solution de remplacement avant la suppression prévue  qui serait pénalisante. Il est évident qu'il ne s'agit pas de mettre en place un de ces horribles "pots de chambre-boîte de conserves" pompeusement appelé WC saisonnier, généralement ouvert sur l'extérieur pour assurer l'intimité, comme on peut en voir à la petite plage à proximité du futur casino. Il faut quelque chose de propre et en dur. Alors où ?? 

 

Il est également vrai que les toilettes publiques offrent parfois un spectacle affligeant. 

 

 

  phto0079.jpg 

 

 Cette photo de l'intérieur du Mât Fenoux fait partie d'une série publiée sur le blog cap-sizun images:

 

Lien:

 

http://yannfanch.unblog.fr

 

link

 

  Cette photo n'aurait jamais dû exister si l'entretien des toilettes publiques avait été bien suivi à Audierne .Or cette photo a été prise le 5 mai 2011 et les lieux étaient

sans changement le 15 mai 2011, soit 10 jours plus tard. Alors :

 

Une situation qui n'est cependant pas digne de sa qualité d'élément éminent du patrimoine local et à laquelle il sera mis définitivement fin après l'été.

 

Cette phrase est empruntée à  l'article de presse cité en référence et reproduite textuellement. Soit !! L'intention est louable mais....????? S'il s'agissait d'une situation accidentelle, on pourrait l'excuser. Mais on trouve aussi d'autres anomalies ailleurs comme par exemple ceci, également publié sur le

 blog cap-sizun images déjà cité précédemment : 

 

     phto0003.jpg

 

    La photo ci dessus a été prise le 22 janvier 2011 à 11 heures dans la rue du 14 juillet à Audierne (route touristique menant à la Pointe du Raz). La présence des ordures avait été constatée le 9 janvier 2011. Le nettoyage n'a été effectué que le 1er février 2011, soit après  une attente de  plus de 3 semaines. Certes il s'agit d'un dépôt frauduleux, peut-être même intentionnel, mais ...????  Il semblerait donc que l'on se trouve plus devant un problème d'organisation que devant un problème d'exécution. Les élections municipales sont faites pour désigner des élus  justement responsables de l'organisation, ce qui consiste à organiser le travail des employés municipaux et à répartir les tâches. S'il faut une note de service en triple exemplaire, plus un véhicule de déplacement et un téléphone portable pour  ordonner une simple intervention ponctuelle, il est temps de revenir à la brouette et au balai de cantonnier, ce qui nous  fera faire des économies d'indemnités de fonction. Où est donc passé l'esprit d'initiative ?? Mais on peut aussi tout à fait légalement changer à terme les responsables rémunérés et  peu concernés par leur mission d'organisation. 

 

On ne peut pas jeter la pierre à la municipalité socialiste qui a dirigé Audierne de 1983 à 1995 puisque c'est elle qui a le mieux travaillé au cours des trente dernières années (Trois décades selon un certain vocabulaire municipal officiel), en réalisant une maison de retraite, un port de plaisance et tant de choses plus obscures comme les toilettes du Mât Fenoux qui sont  très certainement un mal nécessaire. Elle a aussi fait disparaître une certaine casse de voitures qui s'est avantageusement reconstruite  ultérieurement, et s'est bien gardée de supprimer le ramassage des déchets verts comme c'est le cas actuellement. Jamais elle n'aurait osé  proposer  des sacs verts à 4 euros aux audiernais qui d'ailleurs  ne semblent pas se bousculer pour en  acheter. De 1983 à 1995, Audierne a connu la municipalité la plus efficace, la plus réaliste et la moins politisée malgré son étiquette. C'est elle qui peut revendiquer le meilleur bilan après seulement 2 mandats. 

 

 On peut se gargariser d'un beau diplôme mais concrètement, on fera pipi (et caca) où après la suppression de ce qui existe ????? Le prestige oui, mais les problèmes bassement matériels du quotidien existent aussi, particulièrement les besoins naturels qui sont parfois  une priorité à satisfaire en urgence !!!  En conséquence, Il vaudrait peut-être mieux essayer de 

 

"Retenir le départ" 

 

(encore du vocabulaire municipal  officiel) 

 

de ces toilettes du Mât Fenoux, avant de s'apercevoir que la situation nouvelle ainsi créée  est une  une situation sans issue et à problèmes tant pour les mâles confrontés aux troubles prostatiques que pour les femelles  subissant des fuites incontrôlées et  qui ont tous  besoin d'une certaine intimité pour satisfaire  leurs urgences . Sans oublier les "maman pipi" de nos progénitures. La nature est ainsi faite et personne n'y peut rien.  

 

Attendons la suite !!! 

     

******

 

Esquibien 

 

cap-sizun-temp_te-11-2003_045.jpg 

 Lors du dernier conseil municipal d'Esquibien (référence 2), le maire avait été autorisé à déposer un permis de construire modificatif pour des travaux au centre nautique:

 

"bardage pour masquer la banquette en béton armé  de la propriété Keravec".

 

Dans l'édition du Télégramme en date du 4-8-2012, Madame Annie Keravec réagit au nom de sa famille:

 

Il ne saurait en aucun cas être question de la "banquette de la propriété Keravec" comme mentionné dans l'article

 

peut-on lire dans le journal.

 

Par ailleurs:

 

les travaux dont il est question font actuellement l'objet d'une plainte au pénal et d'un recours au tribunal administratif pour ancrages dans un mur privatif et empiètement sur une parcelle privée.  

 

L'affaire du club nautique n'est donc pas close. Il convient bien entendu d'attendre les  décisions de justice, tant au pénal qu'à l'administratif, avant de commenter.

 

Pour ce qui nous concerne, nous continuerons à déplorer la disparition de la servitude de passage piétonnier sur la terre ferme, remplacée par une estacade. Certes, on peut passer mais au milieu des "apprentis Tabarly" qui utilisent et même squattent l'estacade pour leur usage personnel. Il faut même  parfois  s'excuser en traversant cette fausse  cour de récréation qui semble être faite plus pour les "voileux" que pour les promeneurs, alors qu'il s'agit du domaine public, plutôt domaine public de substitition. Evidemment, ce qui est fait n'est plus à faire et les électeurs jugeront aux prochaines municipales.

 

Nous avons déjà évoqué la prise de position d'une conseillère municipale Madame Nolwenn le Nestour-Thiphaine au sujet de l'étiquette politique du Maire lors des élections  législatives, étiquette non conforme à la vocation apolitique de l'équipe municipale selon elle. Ceci permet d'échafauder  des hypothèses qui pourraient d'ailleurs être confortées par les décisions de justice toujours en attente. Rappelons que le club nautique a été réalisé sur un 5ème projet, ce qui signifie que 4 projets n'avaient pas abouti. Ah, cette"Renouée maritime" !! Tout cela pour aboutir à la construction d'aujourd'hui qui ne s'intègre pas dans l'urbanisme local traditionnel.  Au fait, elle est où cette plante rare, si rare que personne ne la voit aujourd'hui !! Certes aujourd'hui le club existe et fonctionne, mais il n'a peut-être pas fini de faire parler de lui et d'influer sur les évènements à venir. Ajoutons pour conclure que:

 

la plus belle estacade du monde ne remplacera jamais ce que nos Anciens nous ont légué dans le respect de la nature, de son environnement et de tout ce qui constitue notre héritage:

 

Le Patrimoine !!

 

Question:

 

 L'aspect patrimonial du dossier  a -t'il été analysé et pris en  compte lors de la construction de   ce club nautique. Gageons que les électeurs sauront répondre à cette question, le moment venu.

 

Bonne suite et fin de vacances à tous 

 

 

 

 

GEDC0973.jpg

 

 

 

 pt_croix_31-3-06_057.jpg

 

*****

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires

photos Cap Sizun 17/08/2012 23:08


Adoré le Cap Sizun : ses petites criques cachées en bas des falaises, ses plages de sable blancs, la mer limpide, ses petites chapelles, ses paysages parsemés de maisons bretonnes aux volets
bleus, ... magnifique !!

spartacus 18/08/2012 09:52



Belle série de photographies du Cap-Sizun sur votre site. En publiant ces superbes photos vous apportez de l'eau au moulin de la défense de l'environnement. On n'a pas le droit, je dis bien le
droit, de ne pas respecter ces magnifiques paysages . Certains élus locaux feraient bien de s'en inspirer. Merci pour cette intervention. Spartacus