Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 00:00

    Audierne- Esquibien- Cap-Sizun. Editorial 8/2012 

 

         

 

 

1-Télégramme de Brest en dates des 25,26,27,28,29-06-2012   Titre: les jeunes montrent le Cap

 

2- Télégramme de Brest en date du 27-06-2012  Titre: Hélène Tanguy a démissionné

    

    3- Bulletin municipal Audierne juillet 2012:

 

Le mot du maire - Environnement; déchets verts et encombrants 

 

5- Télégramme de Brest en date du 13-7-2012

 

Pointe du Raz. Projet d'extension du périmètre du label

 

6- Télégramme de Brest en date du 16-7 2012

 

Départements et régions . Vers un nouveau calendrier électoral

 

 Propreté vacances. L'affaire de tous à Audierne

 

*******

 

La météo maussade et le temps des vacances n'ont pas empêché l'actualité de suivre son cours, tant au plan local qu'au plan national et  même international. Comme d'habitude nous tâcherons de ne pas déborder des limites du Cap-Sizun, exception faite tout de même pour ce qui nous touche sans être spécifiquement local.

 

Nos références publiées ci-dessus (n°1) font état de l'opinion des jeunes au sujet de notre belle région. Pour une fois, on est allé demander l'avis des jeunes ce qui nous change agréablement car le plus souvent nous n'avons droit qu'à l'opinion des élus locaux qui, dans la plupart des cas n'ont pas la science infuse et ne s'expriment pas de façon réaliste et impartiale. Pour certains, l'essentiel est  même de figurer en photo dans le journal local, quel que soit le sujet traité. Une habitude comme une autre : collectionner les photos de presse, pour la postérité !!

 

Avoir grandi et avoir 20 ans dans le Cap-Sizun: un avantage en raison de la qualité de vie? Une galère en raison de la situation et de l'isolement? Ni l'un ni l'autre ? peut -on lire le 25-6-12 sous la plume de Hubert Orione.

 

Alors quoi si ce n'est ni l'un ni l'autre ??

 

Il faut bien admettre que nous avons la chance de vivre dans une région remarquable par sa qualité de vie. Il suffit de se promener à la côte dans les endroits isolés pour rencontrer parfois des femmes seules admirant nos paysages en promenant leur "toutou". Et  les "toutous de  ces dames ne sont pas tous  des chiens de défense !!!! Nous n'avons pas connaissance d'agressions ou autres tentatives de "voyoucratie" survenant ici ou là. On n'attaque pas (pas encore ) les joggeuses comme cela se voit ailleurs. Ceci prouve bien que nous sommes dans un endroit relativement tranquille même si de temps en temps un fait divers trouble la quiétude habituelle. Pour autant, certains individus, bénéficiant du laxisme de "soi-disant" responsables, ne se gênent pas pour défrayer la chronique. Ils sont certes personnellement responsables eux aussi, mais peut-être pas autant que ceux qui devraient règler les problèmes et qui ne font rien alors qu'ils sont rémunérés par les deniers de nos impôts locaux  pour remplir leur mission et non pour tolérer  par exemple une casse de voitures totalement illégale comme c'est le cas à Audierne.

 

     Quelle hérésie !! Payés pour rien !! 

 

Nos jeunes admettent majoritairement qu'ils devront quitter le Cap-Sizun  pour leur vie professionnelle. Déjà pour suivre des études secondaires le lycée le plus proche est à Douarnenez. Quant aux études supérieures, n'en parlons pas.

Le Cap-Sizun n'est pas en mesure d'employer un ingénieur ou un professeur agrégé. A peine un ouvrier spécialisé  chez les artisans. Et c'est ainsi depuis la disparition des conserveries. Le tourisme ne peut proposer que des emplois ponctuels étant lui-même saisonnier pour plusieurs raisons (enclavement-climat etc..).

 

Les jeunes sont confrontés comme leurs aînés aux problèmes de déplacement . D'où la course à l'autonomie par scooter ou autre, en attendant le permis de conduire et la voiture d'occasion offerte par "Mamm-Gozh" si elle en a les moyens. Aux avantages de notre Cap-Sizun correspondent les inconvénients que sont l'éloignement et l'enclavement. Sans moyen de déplacement, la vie ici n'est pas facile.

 

 

 

 

Par le télégramme en date  du 27-6-2012, nous avons appris que notre ancienne députée, Madame Hélène Tanguy avait démissionné de sa fonction de maire du Guivinec pour devenir  simple conseillère municipale. Elle a très certainement pris sa décision en fonction de son âge (63 ans). Pas besoin d'être grand stratège pour savoir que sa carrière politique est  terminée. Elle aura donc effectué un seul mandat de député au cours duquel elle n'aura pas laissé beaucoup  de souvenirs en Cap-Sizun. On lui doit cependant quelques décorations comme la légion d'honneur de son suppléant auquel elle avait délégué les affaires sociales alors que c'est ce qui entretient le contact avec les électeurs. Erreur majeure par conséquent. Quant aux ambitions ministérielles, on se souvient aussi de l'éditorial de Monsieur René Pérez dans le Télégramme, suggérant au suppléant de se préparer un costume pour siéger à l'assemblée nationale. En fait, il s'est plutôt fait "tailler un costard" par les électeurs puisque même le Cap-Sizun a voté contre ce binôme aux législatives de 2007. Cela nous  a évité la confusion de la décade avec la décennie en public, au palais Bourbon, devant la  représentation du peuple français.

 

A Audierne, la saga des déchets verts continue. Le dernier bulletin municipal  a consacré plusieurs pages à ce sujet. Pour autant les audiernais paraissent vouloir n'en faire qu'à leur tête puisque des sacs de verdure sont déposés un peu partout dans différents quartiers. Personne ne s'en occupe. Cela peut donc durer. Le blog Cap-Sizun.images a publié plusieurs photos à ce sujet:

 

 Lien:

 

http://yannfanch.unblog.fr   

 

 

 

 

Reste à savoir qui aura le dernier mot dans ce ce qui ressemble fortement à un conflit larvé entre les administrés d'Audierne et ses élus municipaux. Certes la mairie prend des décisions légitimes mais rien ne dit que les administrés se rangeront dans l'obéissance. A suivre donc. Comme l'écrit Madame la Maire dans le bulletin municipal:

 

Nous voici au mois de juin, le temps pour moi et mon équipe......

 

Soit !! En d'autres temps, au cours complémentaire d'Audierne, nos vieux profs auraient sans doute préféré:

 

Nous voici au mois de juin, le temps pour mon équipe et moi....

 

Sauf si l'équipe n'est qu'un regroupement de figurants à usage de potiches !!!!

 

Comme d'habitude, les visiteurs de notre belle région peuvent aussi visiter nos belles chapelles dans lesquelles ils trouveront des expositions d'art sacré. C'est le cas à Cleden (Saint Tremeur et Langroas), à Plouhinec (Lambabu), à Esquibien (Sainte Brigitte) et à Audierne (église Saint Joseph). Le blog Cap-Sizun images a publié les photos de l'exposition 2011. Le  principe de 2012 reste identique. 

 

8-06-cleden_-bruy_res_010.jpg

 

Esquibien se singularise en présentant une exposition sur la guerre d'Algérie (salle du tennis de table). 

 

Notre Pointe du Raz, grand site national fait aussi l'objet d'un projet d'extension du label qui verrait un nouveau périmètre s'étendant jusquà la Pointe du Millier (2024 hectares au lieu de 198). 

 

 Du coté du Préfet l'optimisme est de mise:

 

"C'est la dernière étape, je prends solennellement ce dossier qui est excellent .... "

 

déclare le Préfet (référence 5).

 

 Mais, le temps des vacances ne durera que le temps des vacances. Après, ce sera la rentrée, avec son cortège d'évènements nationaux (Doux, Peugeot, Alcatel, Air France etc...) et internationaux (Syrie etc...). Nous ne sommes pas épargnés. Le 24 juillet 2012, la société Solitex située Zone de Kérivoas à Audierne a été liquidée lors d'une vente aux enchères. Le tribunal de commerce vient aussi de prononcer la liquidation de la SARL Garage Thomas (Patrice Houchard), réparation automobile à Plouhinec. Ces évènements ne semblent pas témoigner d'une bonne santé économique. Les jeunes cités (au début) ont raison d'envisager un exil professionnel car, après les vacances le Cap reprendra son visage du quotidien, sans perspective d'emplois locaux. Sans compter que:

 

 Départements et régions. Vers un nouveau calendrier électoral

 

titre "Le Télégramme" le 16 juillet  2012.

 

Il faut d'abord retenir que les élections municipales semblent être maintenues pour 2014. On suivra avec intérêt leur déroulement à Audierne où les sortants auront sans aucun doute des comptes à rendre aux électeurs.

 

Esquibien ne sera pas épargné puisque les dernières législatives ont vu la défaite du maire et que certains propos tenus récemment par une "ex-élue de la majorité municipale" ( Nolwenn le Nestour-Thiphaine qui s'est désolidarisée de cette majorité tout en restant élue) laissent imaginer la présence d'une liste  de gauche aux prochaines municipales, en 2014. Renaissance du socialisme à Esquibien où il avait disparu depuis les municipales de 1989 ?? Comme quoi, un maire apolitique  devenu candidat UMP aux législatives peut compromettre la stabilité de son équipe municipale en moins de temps qu'il ne faut pour le  dire. Et n'oublions pas que les décisions de justice sont toujours en attente au sujet du club nautique.

 

Du "REUZ" à Esquibien comme le titre une revue. Il est vrai que Esquibien c'est aussi 8 petits chiens :

 

Eiz Ki Bihan

 

comme le disaient autrefois les garnements de "l'école du diable" d'Audierne, pour se moquer ( faire la moque) de leurs camarades esquibiennois. Gamins mal élévés par définition puisqu'ils ne fréquentaient pas " l'école du Bon Dieu ".

 

   

 

 

Alors que le Cap-Sizun a besoin d'élus locaux dépolitisés, désireux de se consacrer  à leur "ouvrage" sur le terrain et non à des perspectives de carrière comme on a pu le voir lors des cantonales et des législatives. Sans compter que la moitié des cantons disparaîtrait  (de 4000 à 2000) ainsi que, dans la foulée,  le projet de conseiller territorial . Beaucoup d'occupation en perspective, surtout pour les ambitieux !!

 

Et pour terminer concluons par :

 

Propreté vacances. L'affaire de tous à Audierne.

 

Belle photo dans le "Télégramme" du 16-7-2012 !!

 

On oublie seulement certaines choses essentielles:

 

L'exemple vient d'en haut 

 

Diriger c'est Prévoir

 

Pour gagner un combat, il faut un bon chef et de bons soldats. Le meilleur Général ne gagnera pas seul mais  avec son équipe. Comme écrit plus haut:

 

 Le temps pour moi et mon équipe...!!!

 

 

  Gastou, Milhast.... 

comme diraient Soaz et Jeanne-Yvonne !! 

Elles vont bientôt revenir....!!!! 

 

 

*********

 

     

 

 

********

 

         

 

 

 

 

         

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires