Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 00:00

 

Audierne. Cap-Sizun. Législatives  2012

 

 

 

audiern2.jpg 

 

Références:

 

Télégramme de Brest en date du:

 

- 9-5-2012:

 Point de vue par Hubert Coudurier. La fête est finie, l'espoir persiste 

 

Elu comme François  Mitterand plus par rejet de son adversaire que par un véritable adhésion, François Hollande est aujourd'hui confronté à un défi majeur.....

 

- 8-5-2012

    Point de vue par Hubert Coudurier:

 

Tout d'abord moins de mépris envers les corps intermédiaires et un peu plus de tenue au sommet de l'état où l'on n'entendra plus constamment le chef de l'état dire du mal de tout le monde  et en particulier de ses collaborateurs

 

- Sarkozy  et les Bretons. Tout faux....

 

- A priori le tout sauf Sarkozy qui semble avoir été particulièrement fort en Bretagne.... (par Eric Gherardi directeur de l'enseignement aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan)

 

- Legislatives 3ème tour: Que votera la 7ème circonscription Douarnenez, Cap-Sizun, Pays Bigouden . Interwiew de Madame Le Loch et Monsieur Guillon

 

- 7-5-2012:

 

Sarkozy: Le rejet d'une inconstance

Finistère. Le grand chelem pour Hollande 

Douarnenez: Hollande PS 61%. Sarkozy (UMP) 39% 

 

Ouest-France en date  du 12-5-2012 

 

Présidentielles. Qui a voté Hollande ? Qui a voté Sarkozy ?

 

********

Les références ne manquent pas pour tenter de tirer la leçon et les enseignements de l'élection présidentielle qui vient de s'achever, sanctionnée par la victoire des socialistes. On pavoise chez les uns , on verse une larme chez les autres, tournons la page et regardons l'avenir, plus particulièrement à très court terme: les élections législatives qui auront lieu le mois prochain. 

Il est d'usage de considérer que les élections législatives sont un prolongement puisqu'elles subissent l'influence  du scrutin précédent pour donner une majorité présidentielle au nouveau président. Dans cette hypothèse, pas besoin d'être grand clerc pour imaginer la suite tant au plan national qu'au plan local où la candidate sortante est socialiste. Comme d'habitude, nous laisserons le plan national aux spécialistes pour nous intéresser au plan local et plus particulièrement à la 7ème circonscription dans laquelle nous connaissons déjà la députée sortante socialiste Annick Le Loch et son challenger Didier Guillon maire sans étiquette d'Esquibien en Cap-Sizun, conseiller général en activité, (vainqueur de Madame Donval socialiste sortante  aux dernières cantonales) et candidat aux législatives label UMP. Nous connaissons aussi  d'autres candidats (Monsieur Canevet pour l'alliance centriste) et certainement d'autres dont nous reparlerons en temps utile. Pour l'instant, il paraît suffisant de tenter une évaluation de situation, dans le contexte général de la 7ème circoncription avec un regard particulier sur le Cap-Sizun puisque un maire du Cap est candidat. 

 

Situation générale: La 7ème circonscription se compose de 5 cantons: Douarnenez, Pont-Croix, Pont-L'Abbé, Le Guilvinec et Plogastel Saint Germain dans lesquelles  Monsieur Hollande a réalisé un score de 58,95 %. A ce sujet, on peut lire ce qui suit dans le Télégramme de Brest en date du 8 mai 2012:

 

Si l'on s'en tient aux résultats du second tour, la socialiste Annick Le Loch devrait logiquement conserver son fauteuil de députée dans cette 7ème circonscription.

 

    Le quotidien national "Le Monde" avait considéré que notre circonscription pouvait basculer, donc passer à droite. Le Télégramme de Brest ne semble pas partager ce point de vue. Certes, rien n'est jamais joué d'avance mais les parieurs prendraient un grand risque en misant sur le contraire. Pour autant rien ne nous empêche de faire une analyse de situation pour tenter de d'évaluer quels sont les arguments qui pourraient orienter le choix des électeurs, tant dans un sens que dans un autre puisque nos 2 candidats (sortant et challenger) représentent pour l'un le parti socialiste  qui a fait élire le  nouveau Président de la République, pour l'autre le Président sortant non réélu à l'issue de son premier mandat .

 Certes un quotidien ne détient pas la vérité absolue mais rien ne l'empêche d'exprimer son point de vue sur les causes et les raisons qui à ses yeux peuvent expliquer, au moins partiellement un résultat . C'est ainsi  que

 

Ouest-France (sur internet- dernière référence) 

 

analyse les résultats selon plusieurs critères, âge, catégorie socioprofessionnelle, revenu mensuel et religion. Voici les conclusions:  

 

- 54% des gens âgés de plus de 60 ans auraient voté Sarkozy

 

 

- 58% des artisans, commerçants, chefs d'entreprise auraient voté Sarkozy. Toutes les  autres professions : cadres, professions intellectuelles supérieures , professions intermédiaires, employés, ouvriers auraient voté Hollande.

 

 

- 56 % des électeurs disposant d'un revenu mensuel de 3500 euros et + auraient voté Sarkozy. Tous les revenus inféreurs à 3500 euros mensuels auraient voté Hollande.

 

 

 - 73 % des catholiques pratiquants auraient voté Sarkozy et 93% des musulmans auraient voté Hollande.

 

Si on regarde de près ces quelques chiffres et pourcentages on a presque envie de dire que cette étude à caractère sociologique pourrait presque à elle seule expliquer  les résultats. Il y a cependant d'autres facteurs qui se dégagent des références précédentes . C'est ainsi que selon "le Télégramme de Brest" le nouveau Président de la République aurait été élu plus par rejet de son adversaire que par une véritable adhésion.

 

(Cela existe aussi en Cap-Sizun: aux dernières municipales d'Audierne les socialistes ont été élus par rejet général des sortants de l'équipe du décoré de droite,  et aux dernières cantonales c'est la sortante socialiste qui a été rejetée). 

 

Il note encore qu'il aurait fallu au sommet de l'état moins de mépris pour les corps intermédiaires et un peu plus de tenue au sommet de l'état. Si ces remarques sont justes, on pourrait retrouver la même situation et les mêmes arguments  en 7ème circonscription, dans laquelle un candidat pourrait être rejeté soit parce qu'il a déçu dans l'exercice de son mandat soit parce  qu'il ne fait pas l'unanimité dans sa propre commune. 

Quant au mépris pour les corps intermédiaires, regardons par exemple comment les choses se passent dans l'armée française. Il n'y a pas un seul capitaine qui se permettrait d'afficher publiquement son mépris pour son lieutenant adjoint ou qui le traiterait de collaborateur devant les subordonnés. Les mises au point (autrement dit les engueulades) se font, s'il y a lieu, dans la plus grande discrétion et sans témoins dans l'intimité d'un bureau. Question de méthode par conséquent. A chacun la sienne !!

 

Or, la méthode utilisée à Esquibien pour réaliser le club nautique n'a pas fait l'unanimité. Certes, le club nautique est réalisé mais il y a toujours des procédures en cours et personne ne peut anticiper sur une décision de justice. Cette remarque pourrait bien être retenue par certains électeurs qui n'apprécieraient pas la manière utilisée pour faire aboutir un projet et exercer les responsabilités. Rappelons que le club nautique d'Esquibien a fait l'objet d'une étude détaillée sur le blog errances:

 

Lien:

 

http://www.errances.info 

 

link 

 

Concrètement, disons qu'une élection tient à peu de chose, et plus encore au plan local où on connait les familles, les professions, les références politiques et tant d'autres facteurs.  N'insistons pas sur les derniers résultats sauf pour remarquer Douarnenez (maire sénateur UMP) où le candidat socialiste a obtenu 61 % des voix. Evidemment rien ne dit que tout cela sera confirmé. Encore un mot sur les votes selon les revenus et les religions. Tous les électeurs ayant un revenu inférieur à 3500 euros mensuels auraient voté socialiste. Si cette remarque est exacte, pratiquement toutes les veuves sont concernées puisqu'elles n'ont généralement qu'une demi-pension; de même les agriculteurs, les marins-pêcheurs, les ouvriers, les employés et tant d'autres professions qui n'ont que des revenus mensuels inférieurs à 3500 euros.

Rien n'aura changé d'ici les législatives et un conseiller général perçevra  toujours 3000 euros mensuels, soit pour un mandat de 6 ans, plus de 200.000 euros plus les "à côté". Pas mal non, surtout pour ne rien "foutre" comme cela s'est déjà vu?? 

 

Et enfin les religions: 93 % des musulmans auraient voté socialiste. Cela concerne donc aussi les harkis dont le Président sortant s'est souvenu durant sa campagne. Apparemment il n'aurait donc pas convaincu. Nous n'avons pas beaucoup de votants musulmans en 7ème circonscription, mais nous avons des catholiques pratiquants qui auraient voté Sarkozy à 73%. 

En conséquence rien n'est joué, d'autant que personne ne peut prévoir le taux d'abstention évidemment , pas plus que le comportements des adeptes du bulletin blanc dont on a pu mesurer le poids lors de l'élection présidentielle.

Place à la campagne: une bonne campagne peut toujours influer sur les résultats et créer la surprise comme cela s'est vu aux dernières élections cantonales dans le canton de Pont-Croix. La candidate sortante a été battue sur son bilan, plutôt son manque de bilan et sa méthode.

 

La candidate socialiste aux législatives n'échappera pas à l'exposé de son bilan pas plus qu'à sa méthode qui fait que le Cap-Sizun n'existe pas, sauf en période électorale. De plus, si elle est élue, son résultat aura pour effet d'accentuer l'isolement de Madame Donval maire d'Audierne et battue aux dernières cantonales. Si elle est battue elle pourra tenir compagnie à l'ex-conseillère générale du Cap-Sizun. Ajoutons que dans l'hypothèse d'une victoire socialiste, Madame Donval remplira toutes les conditions pour servir de modèle à la construction d'un

 "prototype de machine à perdre"

 puisqu'elle trouve le moyen de perdre quand tous ses collègues du PS gagnent. Elle pourra aussi fournir le nécessaire à la publication d'une revue recensant  les paysages  de son parti (PS, paysages socialistes) dont certains totalement illégaux.

 

 

PHTO0001.jpg

 

 

Et pourquoi ne pas envisager l'élection d'une Miss PS comme paysages socialistes.

 

Donc, pour éviter la solitude, Madame Donval aurait intérêt à voir élire Monsieur Guillon, et Madame Le Loch, peu présente dans le Cap-Sizun, aurait intérêt à oublier Madame Donval pour ne pas prendre le risque  de fréquenter une "machine à perdre", plus nuisible que positive en période électorale. Comme quoi, le Cap-Sizun est incontournable. Certes, nous n'avons pas de harkis, mais nous le sommes tous puisque notre belle région ne fournit aucun travail. Toutes nos forces vives sont condamnées à s'expatrier, s'exiler en somme. Allez donc savoir ce qui se passe dans la tête d'un Capiste du bout du monde qui n'a pas de travail, qui ne voit pas venir le désenclavement indispensable à notre économie, qui se demande  pourquoi on décore les  membres des collectivités territoriales et pas les anciens d'AFN, appelés du contingent, septuagénaires et même octogénaires, pourquoi il y a tant d'armes en circulation à Marseille et pourquoi il a peut-être envie de voter blanc pour prendre sa revanche avec  la seule arme dont il dispose: son bulletin de vote. A propos d'AFN, 3 millions d'appelés du contingent ont servi en Algérie. Ils représentent une force électorale et personne ne s'en est aperçu. On leur a donné le droit à la campagne double et en même temps on s'est arrangé pour que personne n'en bénéficie. Ils s'en sont peut-être souvenu, comme les harkis et tous ceux qui ont exprimé leur rejet   de la politique tant de droite que de gauche, donc de la politique en général. Comme quoi rien n'est joué en 7ème circonscription et toutes les hypothèses restent ouvertes.

     

A bientôt dans les urnes et patience: ce sera dans un mois, juste avant la bronzette et les vacances .   

 

 

 

 

 

********

 

 

audierne-7-02-05_052.jpg

 

 

 

********

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires