Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 02:00

Audierne. Cap-Sizun. Français par le sang versé

 

Références pour accès direct articles précédents

 

Liens:

 

Audierne.Cap-Sizun.Sécurité au sud comme à l'ouest

 

Audierne.Cap-Sizun.19 mars 1962.Accords d'Evian.Mémoire vivante

 

Audierne.Cap-Sizun.7ème circonscription.Ma députée et moi

 

Audierne.Esquibien. Cap-Sizun. Droit de vote des étrangers 

 

Audierne. Cap-Sizun. Guerre d'Espagne et Franquisme

 

Audierne.Plogoff.Beuzec.Plouhinec.Goulien.Mahalon. Mariage Gay     

 

 

******

 

 

 

 

 

 

********

Written by Constantin LIANOS
Monday, 15 October 2012 17:11

Armées.

 

Deux légionnaires blessés en Afghanistan sont devenus, le 13 juillet, les 12e et 13e soldats naturalisés “par le sang versé”. Réunis dans les salons Boffrand du palais du Luxembourg, le caporal-chef d’origine ukrainienne et le légionnaire d’origine japonaise, tous deux issus du 2e régiment étranger d’infanterie de Nîmes, ont reçu des mains de Jean-Pierre Bel, président du Sénat, leur décret de naturalisation.

« Vous ne récompensez pas seulement des braves, vous en faites des exemples », l’a remercié le général de Saint Chamas, commandant la Légion étrangère, insistant sur la « reconnaissance de la patrie envers ceux qui viennent la servir, au péril de leur vie ».

Comme près de 1 000 hommes par an, ces deux légionnaires ont frappé librement à la porte de la Légion. Elle les a accueillis et leur a donné une seconde chance dans la vie. Ils y ont appris l’art de la guerre, la langue française et l’amour de leur patrie d’adoption. La naturalisation “par le sang versé” marque la reconnaissance par la France du mérite de ces soldats. Elle renouvelle aussi la confiance du pays dans cette troupe d’élite.

Depuis 1999 et le vote de la loi (à l’unanimité des deux Chambres, malgré un débat houleux), les légionnaires étrangers blessés en opération jouissent du droit de devenir, s’ils le désirent, français.

En son temps, Valeurs actuelles avait porté ce débat en place publique et contribué à cette “unité de la nation”, malgré l’opposition de la garde des Sceaux de l’époque, Élisabeth Guigou. Ce droit scelle aussi la reconnaissance du fait que, derrière le soldat qu’elle forme, la Légion façonne un Français.

Geoffroy Lejeune

Source : www.valeursacteulles.com

 

Copyright © 2012 Monsieur Légionnaire. All Rights Reserved.
Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.
 

Traduction

Géoglobe

 

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus
commenter cet article

commentaires