Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 00:00

Audierne, Cap-Sizun et sénatoriales 

 

 

 

Le verdict des élections sénatoriales vient de tomber. Certes, le Cap-Sizun n'était pas concerné par cette élection mais les résultats ayant des conséquences nationales, les politologues s'en donnent à coeur joie. Les prochains scrutins qui seront des élections de niveau national auront lieu l'année prochaine, soit en 2012. Alors, pourquoi parler des sénatoriales puisque nous n'avons pas voté en Cap-Sizun. Tout simplement parce que ce qui se passe en France et même dans le monde nous regarde et nous intéresse puisque nous sommes comme tous les administrés appelés à bénéficier des avantages et à subir les inconvénients des situations nouvelles. Nous n'allons pas spéculer sur des hypothèses de futurs résultats nationaux  mais simplement oser quelques remarques  en commençant par un état des lieux ici, chez nous .

 

Donc le Sénat ( Palais du Luxembourg) vient d'obtenir pour la première fois en Vème République une majorité de gauche, donc un Président de gauche. On attribue ce résultat à des mécontentements des élus de la France profonde autrement dit des élus ruraux (locaux) . Soit !! Il faut tout de même relativiser quelque peu puisqu'il ne s'agit pas d'une élection au suffrage universel. Peut-être, mais rien ne le prouve, qu'un mode différent de scrutin aurait donné le même résultat. Ou un résultat opposé !! Disons peut-être en insistant car la vérification est impossible.

 

Donc, nous avons en France un gouvernement de droite, une assemblée nationale de droite et un Sénat de gauche,  de la même sensibilité que de nombreuses régions, départements et communes. Qu'en est-t'il de la Bretagne et  du Finistère ?? La région est à gauche ainsi que le département puisque les dernières élections cantonales n'ont pas changé la donne. La commune d'Audierne est à gauche.

 

Mais, notre Cap-Sizun a voulu se singulariser dans ces cantonales. La conseillère générale sortante (maire d'Audierne) était de gauche donc de la tendance majoritaire dans le département et même peut-être au delà. La logique aurait voulu qu'elle soit réélue mais c'est un candidat de droite (prétendu apolitique) candidat déclaré aux futures législatives qui est devenu conseiller général . Que faut-il en penser ?? Qu'en pensez -vous ?? 

 

Généralement, dans toute élection, le sortant bénéficie d'un avantage par rapport à ses concurrents:

 

son bilan.

 

 A condition bien-sûr qu'il y ait un bilan positif concrétisé par des réalisations et des résultats. Apparemment il n'y avait pas grand chose de lisible dans le bilan de la conseillère  sortante puisqu'il n'a pas séduit les électeurs. Elle a donc été battue et même dans sa propre commune : Audierne, elle n'a devancé son concurrent que d'une voix. Alors, et pour la deuxième fois: que faut-il en penser ??

Chacun est assez grand pour se faire sa propre idée et donner sa propre réponse. On se contentera ici de faire quelques observations:

 

- Le bilan de 6 années d'exercice au conseil général n'a sans doute pas été convaincant. Exemple: le tas de sable de Poulgoazec est toujours à sa place. Mauvais bilan ou absence de bilan ??? Le nouveau conseiller général devrait  d'ailleurs y porter une attention très particulière puisque le présence de ce tas de sable conditionne la réalisation de l'aire de carénage indispensable au port de plaisance d'Audierne.

     

 Au fait : Audierne station balnéaire avec ou sans casino ?????

 

environn_2_20-03-06_009-1.jpg

 

 

- Le bilan de 3 années à la mairie d'Audierne n'a même pas séduit les Audiernais. Exemple: les excès de fleurissement ou le plan de circulation établi sans concertation tout comme la vitesse non régulée  dans plusieurs rues et quartiers malgré les nombreuses doléances. N'oublions pas l'environnement qui semble être le dernier souci.

 

Lien:

 

Audierne: casse de voitures

 

 

environn_17-3-06_037-2.jpg

 

 

- Les résultats des sénatoriales en Morbihan sont  assez significatifs chez nos voisins . Poussée de gauche selon la presse locale. Cette poussée de gauche n'est  pas curieuse en soi  et c'est plutôt la poussée de droite en Cap-Sizun qui l'est .

 

On peut donc déjà imaginer que les prochaines élections municipales ne seront pas tristes à Audierne, les titulaires actuels risquant de connaître le sort de leurs prédécesseurs qui ont tous été remerciés.  Ceci n'est bien entendu qu'une hypothèse, mais généralement  le tsunami emporte tous ceux qui sont impliqués.  Il conviendrait peut-être de regarder la réalité en face et d'en tirer les conclusions. Les mauvais résultats ne sont pas les résultats d'une seule personne mais d'une équipe. C'est donc toute l'équipe qui doit se remettre en cause car il est évident que la responsabilité est partagée par tous ceux qui approuvent et participent à  une politique jugée mauvaise par les électeurs. Il reste deux années à la municipalité d'Audierne pour opérer les mutations et les changements  nécessaires avant les prochaines élections locales si elle ne veut pas connaître le "Trafalgar" environnemental déjà inscrit en filigrane par  l'opinion publique malgré  la légitimité toujours incontestable des responsables. La persévérance dans l'erreur n'est sans doute pas la meilleure façon de préparer l'avenir. 

 Prenons exemple sur le Général de Gaulle fondateur de la Vème République en 1958, laquelle est aujourd'hui et pour la première fois de son histoire confrontée à une situation originale.

De Gaulle donc qui payait sa consommation personnelle d'électricité dans son logement présidentiel et qui désavoué par le référendum de 1968 a tiré sa révérence. Il n'est pas resté pour percevoir des indemnités de fonction comme certains élus locaux qui n'ont de la politique qu'une idée bassement matérielle. Pour eux, la politique nourrit son homme et c'est l'essentiel. Au diable les électeurs qui n'arrêtent pas de nous .......

 

Un simple oubli: ce sont les électeurs qui disposent des bulletins de vote.  Au fait, ne l'oublions pas ! Le Général  de Gaulle est très connu à Audierne par l'intermédiaire du monument dédié à la France libre érigé sur le front de mer. Il n'aurait sans doute pas apprécié certaines images locales et encore moins certains résultats. 

 

****** 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

******  

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires