Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 10:24

Audierne. Cap-Sizun. Editorial 5/2013

 

 

bremeur_5.jpg

 

 

Références: Télégramme de Brest en date du:

 

30-3-2013: Audierne.Investissements municipaux. Le chantier de la salle va démarrer 

10-4-2013:  Douarnenez.Philippe Paul. Il dévoile son patrimoine

12-4-2013:  UMP 29.Feuille de route pour les municipales: ...Villes moyennes à conquérir: Pont-l'Abbé, Briec, Audierne...

 

 

 

*******

 

Les évènements nationaux: affaire Cahuzac, mariage gay etc... constituent une actualité brûlante qui pourrait nous faire dire que le Cap-Sizun est bien éloigné de tous ces problèmes (au sens propre comme au figuré). Il est évident que les comptes bancaires ouverts en Suisse ou à Singapour par des citoyens capistes doivent être peu nombreux. Les projets  locaux de mariages gay ne défrayent pas non plus, pour l'instant,  la chronique dans notre beau Cap-Sizun plutôt traditionnel et imprégné de son héritage religieux  (catholique) qui définit le mariage (homme-femme) comme étant un sacrement.

 

Mais la publication du patrimoine de nos élus pourrait faire grincer des dents, non pas en raison d'une origine douteuse ou d'un montant excessif, mais plutôt en raison de son côté confidentiel. Nos commères du lavoir, Jeanne-Yvonne et Soaz,  pourraient avoir la langue bien pendue si nos élus locaux devaient afficher publiquement leur "petite fortune", tant en ce qui concerne leurs revenus que leur patrimoine immobilier. Pour l'instant on se contente de regarder chez son voisin en imaginant que ..... Mais à partir du moment où les suppositions deviendraient réalité, les commentaires ne manqueraient pas de suivre. Cela pourrait s'appeler voyeurisme ou exhibitionisme ou même curiosité malsaine.

 

Même les plus modestes dans la société ne parlent pas de leurs revenus ni de leurs héritages quand ils héritent bien entendu. Le prix d'évaluation de la maison familiale proposé par le notaire  en cas de succession reste ultra confidentiel et les notaires savent mieux que personne qu'il n'est pas rare qu'un partage de biens suite à un décès soit souvent source de querelles intestines. (trop ou pas assez selon..). Donc, le patrimoine, tout comme l'endettement ressemble plutôt à un domaine réservé, dont les voisins, les cousins et même les amis n'ont pas à connaître, sauf confidence très personnelle  réservée à un proche particulièrement discret .

Tel est le tempérament  du capiste ordinaire qui ne s'exprime guère concernant ce qu'il considère comme relevant de sa vie privée et bannit la curiosité, tout au moins pour ce qui le concerne. Si l'on ajoute à ces considérations une petite et même  bonne dose d'individualisme, il n'est pas difficile de conclure que, en Cap-Sizun et sans doute aussi ailleurs, le patrimoine fait partie de l'intimité et  appartient de ce fait au domaine confidentiel. Evidemment, la politique n'étant pas une profession, les indemnités afférentes ne devraient pas permettre l'enrichissement, sauf si elles  étaient excessives. L'heure étant aux économies, Monsieur le Président de la République a donné l'exemple en réduisant ses émoluments ainsi que ceux de ses ministres. Mais la réduction s'est arrêtée là. Députés ou sénateurs, personne n'a suivi. Les indemnités de la politique sont donc globalement toujours substantielles et parfois même excessives, jusque dans les mandats locaux. A l'approche des élections municipales nous ne citerons pas de cas concrets, mais tout le monde les connait puisque nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises. Disons seulement que ceux qui ne font rien ou presque rien dans l'exercice de leur mandat, tout comme ceux qui ferment les yeux sur des problèmes relevant de leur compétence (environnement) sont trop payés et ne méritent pas leurs rémunérations. Et si on ajoute à ces considérations le cumul des mandats, donc aussi le cumul des indemnités, chacun peut évaluer, à partir des articles de presse ce que perçoit "untel ou l'autre" dans ses fonctions électives. Il n'est pas difficile d'évaluer ce que perçoit un simple maire élu conseiller général tout simplement en regardant la "gueule de bois" d'un sortant battu aux cantonales. Le "sortant perdant"  évalue son manque à gagner plus vite que tout le monde. Sans compter la perte des petits avantages de certaines fonctions comme par exemple un voyage dit d'études "à notre santé" pour ne citer que celui là !! Tout cela contribue à l'image de marque de nos élus .

 

Le problème est différent pour un salarié payé au SMIC ou pour un retraité qu'il soit de la fonction publique (grille indiciaire) ou de la marine marchande (classement par catégories). Ils n'ont rien à cacher. Leurs revenus sont faciles à calculer à partir des  grilles et catégories correspondantes consultables sur internet et régulièrement publiées dans la presse.

La situation est particulièrement difficile pour les veuves qui ne perçoivent que la moitié des revenus du mari défunt. Exemple: une retraite de sous-officier (quel que soit son grade), acceptable pour un couple , l'est beaucoup moins à 50%  pour une veuve. Situation identique pour les veuves de marins -pêcheurs ou retraités de la marine marchande. 

 

Un dernier mot tout de même sur ce sujet:

     

les veuves de parlementaires (députés)

bénéficient d'une pension de réversion

au taux de 66% au lieu de 50%.

Pourquoi ?? Alors que l'exemple devrait

venir d'en haut non ?? 

 

Puisque le patrimoine de nos élus (ministres) est désormais public, que la mesure doit être étendue aux députés et sénateurs, publions et diffusons également les privilèges de certaines fonctions électives. Sauf bien entendu, si on considère qu'une veuve de marin ou de sous-officier mérite  moins d'attention qu'une veuve de député ou sénateur.  Le prix d'une mensualité dans une maison de retraite ne fait pas de différence entre les catégories sociales de veuves. C'est le même prix pour tout le monde. Alors ??

 

marquisat_pont-croix_018.jpg

 

Ne serait-il pas plus urgent de se pencher sur la situation des veuves que de légiférer à propos du mariage homosexuel ?? Les veuves sont sans doute plus nombreuses que les "homos" et leurs revenus moyens tout comme leur patrimoine n'ont nul besoin de voyeurisme pour relever du domaine social.

 

Tiens, social comme socialisme !! Curieux non ??

Ou alors, simple coincidence.

 

Pauvre Jaurès !! 

 

 La théorie c'est bien. La mise en pratique c'est mieux !!

 

*****

 

Revenons à notre Cap-Sizun;

 

Les travaux d'aménagement de la salle multifonctions  d'Audierne devraient démarrer incessamment. Il y en aurait pour la "modique" somme de 940.000 €, sans compter les surprises toujours possibles en cours de travaux. Il convient d'ajouter à cette somme le prix d'achat de l'immeuble ainsi que le prix de revient des  différents aménagements comme ceux  effectués au profit des restaurants du coeur etc.... Notons encore que la municipalité prévoit le transfert de la bibliothèque au dernier étage, après la réalisation ultérieure  des  travaux d'aménagement nécessaires (ascenseur), non planifiés à ce jour donc non financés. C'est l'addition de toutes ces  dépenses prévues et à venir qui permettra de calculer le prix de revient de notre "chère" salle multifonctions audiernaise. Ce prix de revient dira si la municipalité a fait le bon choix en privilégiant l'aménagement d'un bâtiment ancien au lieu de faire du neuf et de plein pied, donc accessible sans ascenseur dont on connait le prix de revient en fonctionnement. D'autant que le problème du musée maritime reste aussi posé (Il aurait été parfaitement à sa place dans cet immeuble patrimonial et sans ascenseur).  

Quant au  Mât Fenoux, il  ne semble pas vouloir s'acheminer trop vite  vers son nouveau destin. On a démoli les sanitaires, percé les ouvertures désormais béantes et....on attend !! Quoi ??  N'aurait-il pas été préférable de laisser les lieux en état et en service, donc avec les sanitaires , tant que les travaux de restauration ne sont pas financés et  programmés. Pour l'instant le Mât Fenoux est sinistré et les visiteurs n'ont pas de "pipi-room"  à proximité pour satisfaire leurs besoins. Donc, "pipi-popo" comme on peut, là où on est , et tant pis pour les petits papiers blancs et roses qui voleront au gré du vent jusque sur la plage pendant la bronzette. C'est cela aussi le tourisme non ?? 

 

5-2-2005__cr_che_no_l_052.jpg    

  Il est vrai que la mise hors service des toilettes de ce bâtiment supprime pour l'instant la servitude d'entretien qui était sans doute une charge !!!! Tout de même, pas plus et pas moins que toutes les toilettes publiques, d'ici ou d'ailleurs, qui font partie des maux nécessaires  !! 

      

Lien:

 

  Audierne. Esquibien. Nouvelles de l'été 2012   

 

  phto0079.jpg

 

******

   Changeons de sujet. Dans son édition en date du 12-4-2013 , le parti politique UMP 29 (Finistère) publie sa feuille de route pour les municipales sur laquelle on peut consulter sa liste de villes moyennes à conquérir en 2014, à savoir: Pont-l'Abbé, Briec, Audierne....

Tiens donc !! Evidemment, il ne s'agit que de déterminer des objectifs. Mais, lisons la suite:

 

"C'est sur ce réseau de villes moyennes et d'autres, que doit s'appuyer la reconquête du département où le PS détient notamment le conseil général et les huit sièges de députés. On aurait tort de se focaliser sur Brest et Quimper". 

 

  Il semblerait donc évident que les stratégies commencent à se mettre en place en prévision de l'échéance 2014 . Il est non moins évident que les sondages ne sont pas très favorables à la politique gouvernementale, après ce qui vient de se passer, ce qui est en cours et ce qui se prépare. Notons tout de même que la commune d'Audierne a connu de 1995 à 2008,  deux mandatures UMP dirigées par Monsieur Coatmeur dont le bilan rimait  avec quoi ??

Mais oui !! Légion d'honneur. On aurait pu dire aussi

 "plantation de fleurs" .  Passons !!

 

Le Maire de Douarnenez (Monsieur Philippe Paul)  a d'ailleurs profité des circonstances pour diffuser son patrimoine alors que personne ne lui demandait rien. L'avenir lui dira s'il a bien fait. Mais pourquoi une initiative douarneniste  unique. Pourquoi ne pas l'étendre à nos élus capistes candidats à leur réélection, ainsi qu'aux candidats potentiels. Personnellement, n'étant pas candidat (à mon âge !!) et n'ayant rien à dissimuler, je ne serais  pourtant pas gêné d'avoir à tout mettre sur la table, d'autant que mon patrimoine immobilier se compose en exclusivité d'une maison d'origine familiale, vieille de presque un siècle, et construite en granit  du Cap-Sizun, extrait d'une carrière locale, à la main, avec pioche, masse et  barre à mines, brouette pour le stockage, par mon propre géniteur.

 

Valeur marchande non estimée mais sans doute modeste.

Valeur sentimentale inestimable d'autant que j'y suis né .

 

En conséquence, je laisse la parole à nos élus locaux et plus particulièrement aux  "sortants  et sortantes-candidats-candidates" qui auront très certainement à coeur de démontrer que la politique ne leur a rien apporté dans le domaine patrimonial.

 

L'exemple venant d'en haut, l'initiative locale doit se manifester pour donner raison à ceux qui ont la lourde charge de nous diriger. Ajoutons à cela un bon bilan en fin de mandature, et les électeurs ne manqueront pas de se laisser séduire . 

 

Bonne chance à tous !! Patience !! C'est dans moins d'une année !!   

 

 

 

 

bremeur_4.jpg

     Un dernier mot: la Pointe du Raz en raison de son classement en "grand site" vient de se voit attribuer un nouveau logo qui, semble -t'il ne fait pas l'unanimité. Affaire à suivre par conséquent. Heureusement que la commune d'Audierne ne fait pas partie du nouveau grand site  car on aurait pu se demander comment faire figurer et représenter l'exclusivité audiernaise que constitue  la très illégale  casse de voitures sur ce logo

 

 

PIC_0400.jpg

 

 

bestr_e_raz_27-7-2003_033.jpg

 

 

 

*****

 

 

 

  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires