Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 11:58



Audierne: Circulation et stationnement. Point de situation

S'il y a un problème qui ne relève pas de la politique, mais plutôt du bon sens, c'est bien celui de la circulation et son corollaire le stationnement. Toucher à un plan de circulation existant, consiste à prendre un risque énorme: celui de faire plus mal qu'avant et de se rendre impopulaire voire être désavoué par l'opinion publique. Elue en mars 2008, la nouvelle municipalité d'Audierne a pris à bras le corps, un nouveau projet de circulation, mis en pratique dès juin-juillet 2008, projet qui n'a sans doute pas donné satisfaction puisqu'il est déjà remplacé en juillet 2009 par une nouvelle mouture dont le prix de revient annoncé s'élève à 40.000 euros
 Pour essayer de comprendre, il n'est peut-être pas inutile de faire un peu l'historique des évènements.
L'aménagement du centre ville d'Audierne, tel que la municipalité actuelle l'a trouvé dans son héritage, était l'aboutissement de 25 années de travaux et d'investissements réalisés par les responsables précédents, soit de  1983 à 1995 la municipalité de gauche dirigée par Jean Normant et de 1995 à 2008 soit durant 13 années la municipalité de droite disons sortante, éliminée en totalité lors des dernières municipales. 25 années d'investissements dont je ne connais pas le montant mais que l'on peut sans risque de se tromper qualifier de substantiels. Remettre en cause cette réalisation finale, quelle que soit ou puisse être par ailleurs la valeur de l'argument invoqué, à savoir sécuriser le marché du samedi matin, n'a peut-être pas été suffisamment évalué dans ses conséquences. En effet, le marché du samedi matin représente quelques heures par semaine et ce 52 fois par an. Vouloir sécuriser le marché c'est bien, assurer le meilleur débit à la circulation c'est peut-être mieux. Audierne est ce que l'on appelle techniquement un point de passage obligé (quasi obligé) sur l'axe Quimper-Pointe du Raz , et même Douarnenez - Pointe du Raz.. Monsieur de La Pallice dirait qu'il y a 2 catégories d'automobilistes; ceux qui passent sans s 'arrêter, et ceux qui voudraient s'arrêter pour visiter ou consommer. 2 composantes essentielles donc; la circulation qui doit être aussi fluide que possible avec un bon débit, et le stationnement qui doit être possible, visible et bien signalé. L'opinion publique s'accommodait fort bien du plan ancien qui a fonctionné durant plusieurs années.

*****
Remettre en cause quelque chose qui fonctionne bien  peut s'avérer être:

 - Une erreur de statégie
avec ses conséquences. Généralement les erreurs de stratégie font perdre la guerre, résultat qui s'accompagne normalement de sanctions. On verra bien, dans les mois qui suivent , si les électeurs sanctionnent ou pas. Personnellement  je  pense que oui, bien que  je ne lise pas dans le marc de café.
- Une erreur psychologique qui consiste à changer en permanence les habitudes d'une population locale, plutôt âgée et, disons le , routinière.  Je ne connais pas le nombre de voitures sans permis en Cap-Sizun; disons qu'il est sans doute significatif. Mais l'habitude et la routine peuvent s'avérer  être des facteurs de sécurité. Quant à la  population locale, il conviendrait de ne pas la sous-estimer car c'est elle qui constitue l'électorat.
- Une erreur technique. D'ores et déjà, alors que la circulation touristique estivale n'a pas encore atteint son pic maximum, on constate des ralentissements en centre ville, particulièrement au niveau des deux ronds-points qui sont une nouveauté de la municipalité actuelle. On peut se demander si ces ronds-point ne vont pas jouer un rôle négatif dans le  débit de la circulation de passage, plus particulièrement celle qui concerne la Pointe du Raz. . Si tel est le cas, le nouveau plan de circulation aura un effet  dissuasif, qui fera éviter Audierne avec les conséquences que l'on imagine sur l'économie locale. Remarquons encore que la sécurisation du marche hebdomadaire est incomplète puisque la dangerosité est accentuée entre la place des halles et la place de la liberté. A cet endroit en effet, les véhicules circulent dans les 2 sens, donc face à face, pendant que les piétons sûrs de leur droit, traversent la rue, le plus souvent en dehors des passages protégés.  Le pauvre automobiliste ne sait plus où il doit regarder en raison du danger pouvant surgir inopinément entre les deux ronds-points distants de environ 100 mètres, danger créé tant par les véhicules du sens inverse que par des piétons inconscients qui oublient qu'ils sont eux-mêmes généralement automobilistes à leurs heures. On verra bien si les électeurs avaliseront ce nouveau plan ou s'ils le sanctionneront par leur bulletin de vote dans les mois à venir. Les élus locaux d'Audierne sont seuls responsables de la situation nouvelle puisqu'ils n'ont pas estimé devoir consulter la population en réunissant au moins une commission de circulation ouverte au public avant toute décision, ce que faisait la municipalité socialiste de 1983 à 1995. Il s'avère donc que la démocratie participative, version audiernaise, n'est qu'un slogan comme un autre, ce dont les électeurs pourraient être amenés à tenir compte.  Quoi qu'il en soit la référence audiernaise ne sera pas une bonne référence de démocratie participative puisqu'il n' y a pas de participation dans les commissions consultatives qui devraient être ouvertes au public.  Affaire à suivre par conséquent...Mais j'ajoute encore que personnellement, confronté à cette responsabilité (péché d'orgueil), je me serais bien gardé de modifier le plan existant.  

L'état des lieux

Plutôt que de disserter sans fin, je choisis de publier des photos de la nouvelle situation et de les commenter.






Voici ce que voit un automobiliste provenant de la route de la Pointe du Raz. Un rond point, face à un sens interdit. Plus question d'aller tout droit en direction des quais et de la plage. Il faut faire le tour par le rond-point qui reçoit 3 files de véhicules: provenance la Pointe du raz,  sortie du parking central, provenance de Quimper avec fractionnement possible vers la rue Laënnec ou la rue du 14 juillet. Au bon vouloir des clignotants Messieurs Dames. Personne n'a priorité, sauf l'inconscient qui ne respecte rien ou qui commet une erreur. Bien compliqué non ???
******







Vue de ce même rond - point emprunté par les 3 files de circulation énumérées ci-dessus
*******


Entrée et sortie du parking central (place de la liberté). On remarque que une voiture entrant sur le parking est obligée de mordre sur la bordure en raison de l'étroitesse de l'accès, face à une voiture sortante

*******



Le véhicule de gauche cherche l' entrée du parking et le véhicule de droite en sort pour se diriger sans doute vers les quais ou vers Quimper. Mais il a du mal à rejoindre les files de circulation. La photo ci-dessous montre  sous un autre angle le fléchage au sol correspondant à la situation ci-dessus


*******



2 photos des nouvelles conditions de stationnement

****

On peut encore ajouter que:


-  L'aménagement du centre ville partait d'un projet initial  qui consistait à élargir le quai  Anatole France (abandonné par la gauche en raison du prix de revient. On connaît la suite intelligente de l'aménagement à ce niveau: vente de l'école Pierre Le Lec et son incidence sur la bibliothèque, exilée en périphérie au profit de la future capitainerie. Notons que l'opposition  (actuellement majorité), n'a rien fait pour s'opposer à la vente du bâtiment des instituteurs de l'école Pierre Le Lec. On  mesure aujourd'hui les conséquences de cette vente

- Dans l'ancien plan, tous les véhicules tournaient dans le même sens (inverse de aiguilles d'une montre ou trigonométrique).  L'automobiliste ne se trouvait jamais en face d'un autre véhicule. La place de la Liberté correspondait à un grand rond-oint, sans poser de problèmes particuliers. Aujourd'hui, 2 ronds points très dangereux qui, si les gens sont prudents serviront de ralentisseurs influant sur le débit de la circulation. De beaux bouchons en perspective. Dans le système ancien en août les bouchons pouvaient remonter jusqu'à la Croix Rouge .Désormais ils iront jusqu'à la piscine, voire plus. A moins que les automobilistes bien informés évitent Audierne avec son influence sur le commerce local
- Sur les ronds-points, tout dépend des clignotants. Il ya ceux qui s'en servent ,ceux qui ne s'en servent pas ou mal et ceux qui ne fonctionnent pas . L'axe Quimper -Pointe du Raz est tributaire de 2 ronds- points distants de environ 100 mètres sur lesquels personne n'a priorité à l'entrée. Donc blocage en vue

*******


Mais gardons espoir. Tout n'est pas négatif puisque, toujours à propos de véhicules la casse voitures de la rue Autret a fait l'objet d'un semi nettoyage:


Photo avant nettoyage





Photo après nettoyage. A suivre donc !!!! Dernière suggestion: le nouveau plan de circulation devrait faire l'objet localement d'une diffusion pour que chacun puisse étudier son parcours et préparer ses clignotants en même temps que son itinéraire, à moins qu'il ne choisisse ....une solution de rechange !!!! 

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires

amazone 16/07/2009 11:24

Bonjour à tous les râleurs!Ah, que çà fait plaisir après 10 jours à la montagne à croiser les marmottes, à circuler dans le sens trigonométrique ou pas, de replonger dans le nouveau plan de circulation d'Audierne le 15 Juillet. J'avais oublié qu'il fallait à ce point être sur ses gardes et je me dis que le pauvre touriste qui se trouve embarqué sur cette galère ne doit avoir qu'une envie : se tirer de là vite fait.... Tant pis pour les gamins à l'arrière de la voiture qui couinent pour avoir une glace. C'est pas grave...ils iront la manger ailleurs qu'à Audierne, pendant que le conducteur prie pour sortir de ce traquenard avant d'écrabouiller quelqu'un ou d'emboliser un véhicule surgi d'on ne sait d'où...Le bonheur ! Juste une question : où les vieilles carcasses de voitures qui ont disparu sont-elles allées? Retrouver leurs copines à Trémaria?Une autre râleuse: Amazone.

spartacus 16/07/2009 17:56


Bonjour Amazone. Les vacances ne vous ont donc pas assagie puisque vous rejoignez le camp des râleurs. Bienvenue dans le clan des "perpétuels mécontents". Après avoir échappé à 2 accidents sur les
ronds-points à Audierne, j'emprunte de plus en plus les itinéraires de dégagement par les vieux quartiers de Kergadec et Kerbuzulic. C'est un peu plus long mais tout de même plus sûr. Pour
manger une glace je recommande la nouvelle boulangerie de la Toulemonde (atelier des pains). Pas de problème de stationnement, de visiblité ni de dangerosité piétonnière. Courage, fuyons le
centre ville d'Audierne pour aller voir ailleurs.
  Les épaves de voitures d'Audierne commencent à être remplacés par des vieux bateaux. On en compte déjà 3. Un cimetière en perspective peut-être. Tout marche par trois: les
caravanes, les bateaux, les vieilles caisses, et peut-être même les râleurs. Vivement des nouvelles de "l'escagade". Jeanne -Yvonne me disait qu'elle ne voyait pas pourquoi on ne ferait pas une
"escalade" à Sainte Evette qui permettrait aux enfants de faire l'apprentissage de la grimpette. J'ai essayé de lui expliquer mais elle n'en démord pas. Espérons tout de même que les
finances donneront "l'estocade" pour pouvoir continuer à râler dans la tranquilité. Les épaves d'Esquibien sont toujours en place. Elle est nulle cette Madame Sylvia. Et dire qu'on la croyait au
top. 
  Bonnes râlantes tout de même  et amitiés. Kénavo.
Dernière heure: je viens de faire l'acquisition d'un GPS (en promo) pour savoir où tourner en traversant Audierne. S'il se goure, tant pis pour lui, pour moi, et pour celui d'en
face. Ce sera de la faute "au satellite".!!!!  


pl29780 11/07/2009 08:57

Bonjour, Moi ce que je vois dans cette mouture finale, c'est que les visiteurs de la pointe du raz qui transitent par Audierne ne feront que transiter car ce nouveau plan ne fait absolument rien pour les attirer vers le centre, les magasins, les cafés et restaurants.

spartacus 11/07/2009 11:28


Merci pour ce commentaire. Effectivement, venant de Quimper pour aller à la Pointe du Raz, ou l'inverse, on a du mal à voir comment on peut rejoindre les parkings. Dans le système ancien on passait
devant les entrées de la place de la liberté à plusieurs reprises. On verra bien, à l'avenir, quels seront les résultats. Pas excellents à mon sens. Bonne journée. Spartacus  


Alain 09/07/2009 12:51

Bonjour cher ami."on" va encore vous traiter de râleur!!!!très interessante tentative d'explication de ce nouveau plan de circulation. Il y a quelque chose qui m'a échappé. Si les quais sont en sens unique à partir de ce nouveau rond point, par où fait on le tour si on veut par exemple, aller prendre le bateau à Ste Evette?je me réjouis avec vous des débuts d'assainissement des "casses" automobiles, mais si la situation s'est améliorée, ce n'est visiblement pas encore gagné.AmitiésAlain

spartacus 09/07/2009 17:10


Bonjour Alain et merci pour ce commentaire. Bonnes vacances aussi peut-être.  Râleur !! Qu'importe. Les gens ont le droit d'essayer de comprendre. Je complèterai cet article par des vues du
second rond-point sis en face du crédit agricole et qui permet d'aller sur les quais, et en direction de la plage, puis  Sainte Evette. Tout cela est bien compliqué, tortueux même alors
que les choses simples facilitent la vie. Sans compter le prix de revient de toutes ces éphémères peintures qu'il faudra reprendre sans arrêt. Mais que chacun assume et on verra "aux
résultats". Alors, soleil ou pas ?? Amitiés. Spartacus