Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 17:17

Primelin, Goulien, Pont-Croix. Editorial 6 /2009

Une histoire de drustuihl

Le drustuihl est un meuble traditionnel du Cap-Sizun. Simple cloison de bois richement travaillé, le drustuihl servait autrefois de séparation entre la pièce où se trouvait la table sur laquelle on prenait les repas, et la cuisine ou même l'arrière cuisine dans laquelle on pouvait entasser tous les ustensiles (marmites, billigs etc.. ) hors de la vue d'un visiteur éventuel. Ainsi la vaisselle se faisait à son heure, priorité étant donnée aux travaux de la ferme. Il en existe de très beaux, comme celui présenté au marquisat de Pont-Croix. Généralement, en face du drustuihl, on trouvait le lit clos et son banc coffre. Tout cela fait partie de notre histoire et de notre patrimoine.



liens:
1-
Marquisat de Pont-Croix
2- Nouveau blog du Cap-Sizun

L'histoire du drustuilh est parfaitement racontée  par Nadine sur  que j'ai déjà présentée sur le nouveau blog du Cap-sizun.

********  

La richesse du drustuilh était fonction du niveau d'opulence des propriétaires. Il en existait donc des modestes, comme celui que l'on peut voir désormais dans la "Cathédrale du Cap-Sizun", autrement dit la chapelle de Saint-Tugen à Primelin. Cette paroisse, mot employé sciemment au lieu de commune, comptait dans ses rangs un membre du clergé, récemment disparu, l'Abbé Roger Péoc'h. Tous les fidèles de Saint-Tugen connaissaient l"Abbé Péoc'h, enfant du pays, homme de conviction, qui revenait tous les ans dans la modeste maison de famille laissée par ses parents pour participer  au pardon de la chapelle et honorer le Saint du pays de  ses racines, qui peut-être n'était pas totalement étranger à sa vocation. Quoi qu'il en soit, Monsieur l'Abbé Péoc'h a estimé devoir prendre des dispositions, avant son départ pour l'autre rive comme on dit.  Il a  laissé un testament par lequel il lègue ses biens à l'association du patrimoine religieux de Primelin . Le legs étant accepté, l'association a souhaité remercier le donateur à sa manière. A cet effet, elle a récupéré pour la chapelle de Saint-Tugen, quelques meubles: Une horloge, une armoire et un drustuilh. Je n'ai pas voulu savoir qui avait eu l'idée d'exploiter le drustuilh pour en faire un oratoire, lieu de prière par conséquent. Comme je ne sais pas qui a eu cette idée, je me sens  très à l'aise pour dire : Bravo, idée géniale, et je n'y aurais peut-être pas pensé. Félicitations donc à l'association de sauvegarde du patrimoine religieux de Primelin et  bon vent. On peut tout de même ajouter que, selon un article de presse locale (Télégramme de Brest du 4-5-09), L'Eglise de Bretagne se réjouirait de voir les édifices religieux continuer à vivre, et tiendrait à ce que les églises et chapelles ne deviennent pas uniquement des lieux de visite  en conservant leur vocation première:  être des lieux de prière. L'article ne dit pas si les expositions estivales d'art contemporain qui entraînent des visites incitent à la prière, au silence et à la méditation. Sujet de réflexion et question ?? Ferait-on des expositions dans des mosquées, dans des temples ou dans des synagogues. La question dépasse le Cap-Sizun, donc n'en parlons plus, mais chacun est libre d'apporter sa réponse.
  Les photos qui suivent sont de qualité médiocre, mais la lumière ambiante n'est pas toujours adaptée dans les lieux de culte. Qu'importe, l'essentiel c'est
 

LA LUMIERE


Alors, en se référant aux Ecritures disons en conclusion:

QUE LA LUMIERE SOIT, ET LA LUMIERE FUT

******

Bonne route Monsieur l'Abbé Peoc'h





Le drustuilh



La croix de l'oratoire, posée sur le drustuilh. Cette croix contiendrait dit-on, un morceau (image ci-dessous) de la vraie croix du Christ





L'horloge de l'Abbé




et son balancier.

*****

La visite de la "Cathédrale du Cap-Sizun" est conseillée, quelles que soient par ailleurs 
 les convictions personnelles. 
Bonne visite.

*****
  

Kenavo déoc'h, Aotrou Péoc'h



Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires