Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 09:07


Audierne, Esquibien: Editorial 2/2009

Le mois de janvier est traditionnellement le mois des cérémonies de voeux organisées par les municipalités. Pratiquement toutes les municipalités mettent un point d'honneur à convier la population de leur commune à cette cérémonie au cours de laquelle elles dressent un bilan des activités de l'année écoulée et des résultats. Je dis toutes les communes, sauf une: Audierne qui durant les 13 années de règne des prédécesseurs recevait uniquement sur invitation. Pour un peu, il aurait fallu, même pour les audiernais "nés natifs comme on dit", présenter son invitation à la police municipale, et pourquoi pas sa carte vitale et une facture d'électricité prouvant la domiciliation, pour être autorisé à recevoir les voeux des responsables, écouter leur bilan et "boire un pot" avec l'argent du contribuable, donc notre argent. La nouvelle municipalité d'Audierne a fait savoir qu'elle présenterai ses voeux aux audiernais, donc à tous les audiernais qui le souhaiteraient et ils ont répondu en nombre. La mairie d'Audierne redevient donc la "maison du peuple" remplaçant à cette occasion une sorte de "club house" réservé à une certaine catégorie de citoyens triés sur le volet, citoyens d'élite sans aucun doute. Changement de méthode par conséquent. il convient de le souligner et d'en donner acte. Dont acte et ci-dessous 2 photos de la cérémonie du 18-1-2009 à laquelle les audiernais sans distinction, étaient invités à participer. La presse locale en a d'ailleurs fait part  !!







*******
Les élections municipales de mars 2008 ont apporté quelques changements, disons même quelques bouleversements puisque les sortants d'Audierne ont été balayés. Il n'y a plus d'opposition à Audierne. A croire que les audiernais n'ont pas aimé le bilan des 13 années précédentes et on les comprend. Regardez un tout petit morceau d'héritage: 

dans la rue René Autret  par exemple: une casse de voitures (tolérée durant 13 ans)

 


ou dans la rue du 14 juillet (un trottoir, détérioré depuis 1998 soit depuis 11 années.
(Inutile de contester la date qui peut être prouvée par constat d'huissier)



Bon !! Il y aura peut-être des solutions. Mais il ne faut pas oublier que  l'adjoint au maire d'Audierne, chargé des problèmes environnementaux  de 1995 à 2001, est devenu aujourd'hui le maire d'Esquibien, après une interruption de carrière durant 7 années puisque les audiernais n'ont pas souhaité le réélire en 2001. Décidément Audierne est un tremplin difficile. Les choses vont sûrement changer à Esquibien avec de telles références. Regardez !!!








******

J'ai sous les yeux le compte rendu de la presse locale concernant la cérémonie des voeux à Esquibien. Le maire a parlé près de 3/4 d'heure, devant un auditoire debout. Aïe les vieilles colonnes vertébrales et les hernies discales. !! Une cérémonie de funérailles dure aussi environ 3/4 d'heures mais de temps en temps on peut s'asseoir. Quant à l'éloge funèbre, pas plus de 10 minutes. Donc désormais les esquibiennois savent tout, et ont sûrement appris avec intérêt que l'environnement faisait partie des domaines qui mobilisent la nouvelle équipe. C'est peut-être la mobilisation qui généralement précède la guerre, mais ce n'est pas encore l'engagement au combat, sauf peut-être près du littoral  où une association locale défend
l'intérêt  (très certainement ) général
de la vue sur mer de quelques privilégiés. Comment être crédible, avec de telles méthodes ???
Mais les choses s'aggravent puisque le discours fait aussi le procès de la communauté de communes. Esquibien aurait été exclu de tout. C'est la désillusion paraît-il. Esquibien voudrait recevoir la salle de sport prévue à Plouhinec, qui soit dit en passant est la commune la plus peuplée du Cap-Sizun. En conséquence, le maire d'Esquibien fera d'autres propositions. Mais pourquoi ne pas commencer par le commencement, en mettant les actes en conformité avec les paroles, autrement dit en mettant la théorie en pratique, par exemple en faisant éliminer les épaves de voitures sur le territoire d'Esquibien, ce qui n'a pas été fait à Audierne en d'autres temps. Evidemment à Esquibien les responsables ne lisent pas les "konchennous". Ils n'ont donc pas connaissance de l'existence de ces problèmes, ni eux, ni l'association locale prétendue environnementale. Les lecteurs feront eux-mêmes la conclusion. Pourquoi écrire des évidences. Quant à la conduite à tenir vis à vis de la communauté de communes, on croit savoir que l'élection au suffrage universel sera mise en application au prochain scrutin, donc dans 5 ans. Voilà qui sera simple: le maire d'Esquibien n'a plus qu'à réfléchir à l'éventualité d'une liste, sa liste. Bon courage !!!!

******
Autre sujet: le parc marin. Cleden , Goulien, Beuzec, Plogoff, Primelin, et sans doute d'autres communes, font savoir qu'elles commencent à en avoir assez de répéter qu'elles sont contre et que c'est non. Je me suis déjà exprimé sur ce sujet, et comme les communes précitées, je pense qu'il est inutile de répéter.
******
Conclusion !! Bon courage à nos responsables pour 2009. Sincèrement, il y a du boulot, surtout à Audierne, après les 13 années déjà citées. Un dernier mot : 
les décorations de Noël à Audierne n'ont peut-être pas fait l'unanimité, mais elles ont été respectées par tous, y compris les jeunes, auxquels on attribue généralement toutes les mauvaises intentions.

Bravo les jeunes !! Merci les jeunes !! 

( Nota: Les photos d'environnement datent de décembre 2008 )


Heureusement que les capistes ont ça et bien d'autres paysages exceptionnels !!









Ci-dessus: dernière tempête à Pors Loubous (Plogoff)
(photo de Danaé. Tous droits réservés. )

Le petit port de Pors Loubous et sa digue sont entièrement recouverts par cette vague géante

*******

En remerciant la nouvelle  municipalité d'Audierne pour le changement apporté, trinquons à sa santé et

Yec'hed mad à tous



Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires

danae 23/03/2009 15:46

Bonjour cher ami Spartacus !Ici c'est danae, qui bientôt vous rattrape pour le nb de visites ! mais qui serait intéressée par votre commentaire sur son blog, à son article sur le Pape Benoït 16. Merci d'avanceAmicalementdanae

spartacus 24/03/2009 16:18


Matériel personnel en panne. Initiatives limitées sur amical matériel de dépannage. Spartacus


pl29780 01/02/2009 18:47

Bonjour,Je lis toujours avec beaucoup d'intérêt vos articles pleins de vérité.Je voudrais revenir sur les invitations pour la cérémonie des voeux de nos maires. Habitant de l'autre côté du pont, je peux vous assurer que cette année les cartons d'invitation ont été triés sur le volet et que tous les présidents d'association qui, les années passées étaient invités, ne l'ont pas tous été cette année. Même la presse locale n'en a pas fait mention. Quelle conclusion devons-nous en tirer ....En tous les cas, continuez avec vos konchennous

spartacus 01/02/2009 20:16


Merci pour ce commentaire et l'intérêt que vous portez aux konchennous. J'espère qu'elles vont continuer. Pour ma part, je considère que la possibilité d'assister à la cérémonie des voeux fait
partie des droits du citoyen. Quant aux invitations, il est évident qu'elles se justifient aussi pour certaines autorités (police, finances, administration etc...). J'ai lu que à Douarnenez, par
mesure d'économie on avait supprimé cette cérémonie. Dans les petites communes on pourrait aussi faire quelques économies en invitant par voie de presse par exemple. Il ya d'autres solutions. J'ai
tenu à souligner la méthode utilisée à Audierne en rupture avec la méthode précédente. J'ajoute que la méthode actuelle me paraît plus démocratique et équitable que la précédente. Amitiés
audiernaises et capistes. Spartacus