Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 17:41
Audierne, Esquibien, Plogoff, Cap-Sizun: éditorial N°1


AUDIERNE, ESQUIBIEN, PLOGOFF, CAP-SIZUN: Editorial N° 1




  L'heure est venue de saluer les fidèles lecteurs des blogs konchennou et kontadennou et de les remercier pour leur fidélité. Depuis le 17 mars 2006, Konchennou a su intéresser 30.000 lecteurs qui ont lu presque 100.000 pages. Kontadennou est plus modeste mais les deux se complètent. pour faire environ 40000 lecteurs et 125000 pages lues. Ceci donne des droits au rédacteur qui revendique seulement la liberté d'expression. Mais plus encore cela lui donne des devoirs, le devoir de ne pas décevoir ses fidèles lecteurs qui sont parfois surpris de constater ce qu'un homme seul peut faire. J'insiste sur cette solitude, gage de faiblesse mais aussi de force car le choix du vrai est une force, même si
 
"toute vérité n'est pas bonne à dire"

J'assume, pour le meilleur comme pour le pire !!! J'ajoute que depuis 2 ans et demi, j'ai certes reçu des commentaires flatteurs, mais aussi des menaces que j'ai estimé devoir neutraliser en les publiant, et une demande de rectification suite à une plainte adressée au prestataire over-blog par un ex-élu d'Audierne, non reconduit par les électeurs, à l'époque des élections municipales en mars 2008. J'ai donc décidé (seul), de poursuivre et j'envisage de publier ici, mensuellement, un éditorial qui, comme tous les éditoriaux, parlera de tout comme de rien, sans idée préconçue, sans chercher à plaire aux uns, sans chercher à déplaire aux autres, puisque la ligne de conduite est

Le Cap-Sizun

Alors, en bon Capiste: "Deom Deï"


*******

Plogoff: La Pointe du Raz





Chacun a pu lire, ici ou là, que la Pointe du raz, notre Pointe du raz, classée grand site national, se trouvait confrontée à des problèmes financiers. Déjà l'année dernière, la commune de Plogoff avait du intervenir dans le fonctionnement  budgétaire en faisant des avances de fonds. Les seules ressources du syndicat mixte  chargé de la gestion proviennent du parking payant. Il ne m'appartient d'être pour ou contre cette formule. Elle existe. Les ressources approvisionnent la masse salariale, et il faut bien admettre que les toilettes disséminées ici ou là, sur le site, ne se nettoient pas toutes seules. Même observation pour le service d'accueil, la navette qui ont un coût etc...

La vraie question est: Comment faire demain ?? Mais on peut aussi se demander si le vieux principe qui veut que
Commander c'est prévoir
a bien été pris en compte   par les décideurs responsables, lors de la création de la nouvelle version du site. A chacun sa réponse !!!! 



Esquibien




Les élections municipales à Esquibien ont vu l'avènement d'une nouvelle municipalité. Celle ci doit son élection à un dossier sensible dont j'ai déjà parlé: la construction d'un nouveau local pour le club nautique. Nous en sommes au cinquième projet, sans être pour autant au pays de Clochemerle. Tout le monde est d'accord pour ce cinquième projet, même  "L'ASELE" : association de sauvegarde de l'environnement et du littoral d'Esquibien dont les E signifient  Environnement et Esquibien, je tiens à le souligner . Mais de quoi s'agit-il ?? Cette association est née lors du projet de constructions à Lezongar. Si elle est concernée par l'environnement, qu'elle aille donc jeter un coup d'oeil du côté de Trémaria, et elle verra:

 

   Faute de quoi les lecteurs seraient en droit de considérer  que cette association n'a pas d'autre but que de défendre des intérêts particuliers: la vue sur mer de quelques privilégiés, dont certains figuraient sur la liste des prétendants, donc  de l'actuelle municipalité. Certes ils n'ont pas été élus mais ils  sont actifs au sein de leur association. Curieuse conception de l'environnement !!
  Quant au premier magistrat, il tire à vue sur tout ce qui ne va pas dans son sens et plus particulièrement sur la maire d'Audierne, par ailleurs conseillère générale. Après le procès d'intention concernant  le parc marin, nous voici à la maison de retraite d'Audierne, plus précisément à son conseil d'administration duquel il aurait été évincé, et remplacé par un audiernais (Roland B....) ancien adjoint chargé des affaires sociales dans sa ville de 1989 à 1995, donc à l'époque de la construction de ladite maison.  Ceci lui donne, à mon sens , une certaine qualification pour siéger au conseil d'administration. On pourrait rappeler l'historique de cette construction, en commençant au testament de Madame Lesné, donatrice de l'ancien hospice dont on sait ce qu'il est devenu. Cela n'aurait pas sa place dans un "edito", d'autant que j'ai déjà rédigé toute cette chronologie. La maire d'Audierne n'a pas répondu aux attaques personnelles, sans doute en raison du manque d'envergure de cette polémique déplacée et peut-être aussi par souhait de  respecter un certain  devoir de réserve . On ne m'empêchera pas de souligner tout de même que l'ancien directeur de la maison de retraite d'Audierne figurait lui aussi, sur la liste de postulants du nouveau maire d'Esquibien, de ce fait bien informé. Est-il membre de droit du conseil d'administration ?? Sans doute pas, sinon il y  serait encore. Qu'en pensent les lecteurs ???

Audierne





Un évènement est passé presque inaperçu: l'incendie à l'école Pierre Le Lec. Problème majeur en pleine saison touristique. Les entreprises ont travaillé tout l'été pour assurer la rentrée scolaire qui apparemment s'est bien déroulée. Cela mérite d'être signalé.
Le nouveau plan de circulation devra sans doute faire l'objet de révision ou d'ajustement.
Quant aux problèmes environnementaux, hélas, hélas !!!!!  Ils existent, et en grand nombre. J'ai consacré un article aux poubelles ce mal nécessaire. Je pourrais revenir sur les épaves de voitures et .... bien d'autres sujets. Je ne ferai qu'une remarque: les problèmes environnementaux d'Audierne font partie de l'héritage et on ne  dit pas assez. que la nouvelle municipalité a 5 mois d'existence  alors que la précédente  a gouverné durant 13 années (la fameuse décade). Et qui était chargé de l'environnement à Audierne de 1995 à 2001 ?? L'actuel maire d'Esquibien, remercié et non réélu par les électeurs audiernais en 2001. Voici un exemple datant de son époque, et aujourd'hui dans  l'héritage :

Qui donc a parlé de " Primates" Capistes à propos de parc marin ??? Les Capistes sauront la réponse !!!


Et que vive le Cap-Sizun, malgré tous les paramètres défavorables de la conjoncture, donc de la situation générale comme de la situation particulière: prix des carburants, éloignement des centres villes, enclavement , problèmes immobiliers, emploi, pouvoir d'achat etc... et même la météo, sans oublier les évènements dramatiques vécus par nos soldats en Afghanistan. Pour autant, le Cap a des atouts: ses paysages comme  sa qualité de vie et bien d'autres arguments. A condition que certaines ambitions personnelles ne viennent pas perturber la nécessaire union  de toutes les communes du canton de Pont-Croix. La rivalité Plouhinec-Audierne était notoire pendant la mandature précédente. La rivalité Esquibien-Audierne est complètement déplacée, tout comme certains mots du vocabulaire. Il n'appartient pas à un maire du Cap-Sizun de reprocher à un confrère son "inertie" , simple affirmation sans preuves, sans prendre le risque de se voir reprocher un laxisme notoire largement prouvé par des photographies aussi incontestables que l'historique des responsabilités. Seule l'union fera la force, dans la loyauté des relations entre communes qui devraient laisser derrière elles leurs clochers et leurs chapelles 
  Kenavo !!

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans photos
commenter cet article

commentaires