Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 07:08
Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-Editorial 9/2016
Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-Editorial 9/2016
Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-Editorial 9/2016

Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-

Editorial 9/2016

Références:

Télégramme de Brest en date du:

14-7-2016: Esquibien. Un office de tourisme communautaire le 1er janvier 2017

24-9-2016: Viol d'une autostoppeuse. Un homme écroué

29-9-2016: Audierne . Séminaire de rentrée. L'opposition réagit

1-10-2016: Audierne. Conseil. La fiscalité reste stable

2-10-2016: Plouhinec. Conseil Audierne-Esquibien mal mariés

Swenson: Le projet présenté

Pont-Croix: Conseil. Débats houleux autour de l'office

3-10-2016: Plouhinec. Un logo et un nom qui changent

Boulangerie. " Le Goyen ferme"

5-10-2016: Valls. "L'armée française ne pourra pas être éternellement l'armée européenne"

Méditerranée. 1800 migrants secourus hier

7-10-2016: Audierne. Quai J.-Jaurès. Travaux jusqu'au 15 décembre

14-10-2016: Vigipirate. Comment réagissent les enfants

Primaires à droite. Un débat musclé

Propos de Hollande. Bronca de l'institution judiciaire

Avant la présidentielle les évêques écrivent une "lettre" inquiète à la France

15-10-2016: conseil communautaire. Le Cap a son office

17-10-2016: Cap-Sizun. Photographie sociologique

Audierne. Municipalité. L'élue d'opposition Anne Pichavant démissionne

Primelin. Conseil. Digestion difficile des transferts

18-10-2016: Abattoir. La totalité de l'activité reprend

21-10-2016: Sioca. Vent debout contre la loi littoral

24-10-2016: Calais : Et après ?

******

L'heure des vacances de la Toussaint vient de sonner. La situation générale de notre beau pays de France n'a pas eu de retentissement notoire dans le Cap-Sizun. Le présent article sera donc consacré  à la situation particulière  de notre bout du monde qui n'a pas pour autant manqué de sujets locaux d'animation, voire d'agitation ces derniers temps .

La nouvelle commune constituée par la fusion Audierne-Esquibien ne semble pas s'orienter vers des conditions de fonctionnement idylliques puisque nous venons d'apprendre qu'un élu de l'opposition, en l'occurrence  Anne Pichavant , ex adjointe au maire dans la municipalité précédente, a démissionné. Nous avions eu connaissance d'un échange de lettres recommandées entre la conseillère démissionnaire et le conseiller départemental Monsieur Guillon, ex-maire d'Esquibien et premier adjoint de la nouvelle structure, avec menaces de dépôt de plaintes pour diffamation et même peut-être insultes. Madame Pichavant avance

"des raisons d'atteintes  personnelles et professionnelles"

selon la presse du 17-10-2016 .

Le 29-9-2016, on pouvait déjà  lire dans le Télégramme ce qui suit :

" ....Par ailleurs , la vice-présidence de Didier Guillon est marquée par une dégradation du climat social  au sein de la communauté de communes qui voit exploser les arrêts de travail, notamment chez les cadres"  

et le 15-10-2016

[A propos d'un agent technique communautaire en arrêt , ce n'est pas une "guillonnite" comme j'ai pu le lire mais une pathologie sérieuse].

Nous laissons bien entendu à chacun  la responsabilité de ses écrits tout en soulignant que les jeux de mots réalisés à partir des noms propres nous paraissent de très mauvais goût. On peut dire les choses autrement, sans toucher à la vie privée dont le nom propre fait partie.

Nous avions déjà attiré l'attention du public en apprenant ( le 24-9-2016 ) par la presse locale qu'un citoyen du Cap-Sizun venait d' être écroué à la suite du viol d'une autostoppeuse. Pas de quoi pavoiser en croyant qu'il ne se passe jamais grand chose chez nous. La preuve !!! Alors si nos élus se mettent à montrer l'exemple du mauvais goût avec ou sans la nouvelle commune, on peut se demander quel sera le niveau des prochaines élections législatives qui auront lieu à l'issue des présidentielles planifiées pour les  23 avril et 7 mai 2017. Nous savons déjà que la députée sortante (socialiste) ne se représente pas, alors que c'est Monsieur Guillon qui représentera la droite à ce scrutin. Mais, peut-être que la campagne est déjà commencée, sournoisement bien-sûr, en manipulant les noms de familles. Plusieurs intervenants se sont déjà exprimés à ce sujet, dont le président de la République qui a publié un livre et les évêques en écrivant une "lettre" inquiète à la France, sans oublier tout ce qui peut se dire ici ou là dans le contexte des primaires. Quel en sera l'impact dans notre Cap-Sizun qui n'est plus tout neuf si l'on en croit  la photographie sociologique du 17-10-2016 qui considère que pratiquement sur tout notre territoire  une personne sur deux est âgée de plus de 60 ans. De plus, en 2014, la population  s'élevait à 15.770 habitants répartis dans un petit pays comptant un tiers de résidences secondaires.

Toutes ces considérations n'empêchent pas les chantiers sur le domaine routier de différentes communes ( Plouhinec, Cleden etc...). Les quais d'Audierne sont en plein réaménagement ainsi que la route côtière desservant la plage d'Audierne et l'embarcadère de Sainte Evette. Il est pour l'instant difficile de porter une appréciation sur les résultats de ces travaux qui surprennent les spectateurs par l'étroitesse des espaces  envisagés pour la circulation des véhicules, particulièrement sur le territoire de l'ex-Esquibien. En effet, outre l'accès à la gare maritime, la route des plages est également utilisée par les semi-remorques, les autocars et les tracteurs agricoles. Les véhicules en tous genres n'ont peut-être pas que des avantages, mais il sont indispensables dans notre mode de vie. Des files de circulation trop étroites feront le bonheur des carrossiers et des vendeurs de pneumatiques (crevaisons), rétroviseurs etc..., à défaut de faire celui des conducteurs. On a vu à Audierne et on le mesure tous les jours, l'inconvénient d'avoir conservé le mur de l'ex-usine Queinnec (à la limite de propriété-responsable du mur de la honte Mr Coatmeur)) sur la route touristique menant à la plage.

Lors d'un conseil municipal qui s'est tenu à Plouhinec, un intervenant a qualifié la commune nouvelle Audierne-Esquibien de "mal mariés" . Laissons lui la responsabilité de son propos et une fois de plus, attendons la suite.... avec curiosité !!! 

Curiosité également à propos du bâtiment ex-affaires maritimes à Audierne, hier destiné selon certaines informations à l'installation du musée maritime et aujourd'hui prévu pour le projet "Swenson" qui envisagerait la création de 9 emplois.

La vraie question qui se pose c'est de savoir si l'achat de ce bâtiment "ex-affaires maritimes " aura été une bonne affaire pour Audierne. Pour notre part nous pensons que rien n'est moins sûr, dans le contexte de la nouvelle commune qui permet à Audierne de bénéficier des structures esquibiennoises ( et l'inverse) ce qui crée le double emploi. Mais les responsables (équipe Donval) de l'achat ne sont plus aux affaires. Alors ???? Manque d'esprit prévisionnel ???? Comme pour le Mât Fenoux peut-être !!!!

Commander c'est Prévoir non ??

Notons encore:

- Que l'abattoir de Pont-Croix a repris ses activités en totalité. Cependant rien ne dit qu'il s'agit d'une situation définitive.

- Que la boulangerie située à Loquéran (Plouhinec) a fermé ses portes sans avoir trouvé de repreneur. La propriétaire accuse les travaux en cours d'être la cause de cette fermeture. 

- Que le centre Leclerc d'Audierne est en pleins travaux après fermeture de la cafétéria (Comparaison du commerce de périphérie avec celui des centres de villes )

- Que le désenclavement du Cap-Sizun fait partie des sujets évoqué lors d'une étude de la loi Littoral (Sioca: Syndicat intercommunal Ouest- Cornouaille aménagement ). Arlésienne ?? 

- Que l'approche des fêtes de Noël relance le débat sur l'installation des crêches traditionnelles dans les lieux publics

- Que la rareté des médecins commence à poser des problèmes dans certaines zones

- Sans oublier la fermeture de la jungle de Calais et ses conséquences, à court et à plus long terme  

Tous ces sujets mériteraient une étude approfondie et un développement qu'il ne semble pas possible  d'entreprendre  dans un seul article. Nous nous contenterons donc de les citer et d'y revenir éventuellement.

Quittons donc  le Cap pour jeter un petit coup d'œil sur notre armée. A plusieurs reprises, nous avons déploré la seule présence de l'Armée française sur le continent africain pour tenter de juguler le terrorisme. C'est également l'avis de Monsieur le Premier Ministre exprimé dans la presse le 5-10-2016:

" L'armée française ne pourra pas être éternellement l'armée européenne".

Avis confirmé par Monsieur Juncker, président de la commission compétente:

" Nous devons faire l'Europe de la défense. On ne peut pas laisser à la seule France le devoir de sauver l'honneur ".

Nous pourrions conclure sur ces mots encourageants puisqu'il s'agit d'un sujet majeur, mais ce serait oublier le reste. L'approche des élections  active la publication de nouveaux ouvrages. C'est donc le titre d'un de ces ouvrages qui fermera le présent éditorial. Il s'agit d'un livre écrit par Philippe de Villiers au sujet de l'actualité . Nous ne présenterons pas l'auteur vendéen dont le frère est chef d'Etat-major de l'armée. Titre de l'ouvrage:

Les cloches sonneront-elles encore demain ??

 Chacun est libre de donner sa réponse personnelle à ce  titre d'ouvrage qui nous paraît tout à fait de circonstance !!  Nous en dirons peut-être un peu plus après lecture de cette publication éditée le 14-10-2016 par Albin Michel.

Bonnes fêtes de Toussaint à tous.    

 

********

 

Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-Editorial 9/2016
Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-Editorial 9/2016

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires