Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 09:23
1- Hôtel "Armen" ( Hamon) à Pointe du Raz (Avant 1939). 2- Pointe du Raz. 3- ile de Sein
1- Hôtel "Armen" ( Hamon) à Pointe du Raz (Avant 1939). 2- Pointe du Raz. 3- ile de Sein
1- Hôtel "Armen" ( Hamon) à Pointe du Raz (Avant 1939). 2- Pointe du Raz. 3- ile de Sein

1- Hôtel "Armen" ( Hamon) à Pointe du Raz (Avant 1939). 2- Pointe du Raz. 3- ile de Sein

Audierne. Ile de Sein.Cap-Sizun

Editorial 8/2016

******

Références:

Télégramme de Brest en date du:

7-9-2016: Défense. Un budget prêt pour le combat

8-9-2016: Alstom. La fin de la production du TGV à Belfort

9-9-2016: Primaire à droite. Les soutiens bretons

Audierne. Quais. Le point sur les travaux

10-9-2016: Département. J. Poitevin et D.Guillon sur plusieurs fronts

12-9-2016: Ile de Sein. Emotion pour  le départ des religieuses

13-9-2016: Iles. Les courses qui font des vagues

Alstom. Un syndrome français

14-9-2016: Phare de la Vieille. Un film sur les "emplois réservés"

Alstom. Négociations tous azimuths

16-9-2016: Le Guilvinec. Platelage. Fermé demain faute de sécurité

18-9-2016: Iles bretonnes. Ce "drive" qui tue le petit commerce

19-9-2016: Musulmans. Un rapport bouscule les idées reçues

20-9-2016: Carrefour des communes du Finistère

21-9-2016: Armée de terre. En campagne... de recrutement

22-9-2016: Viviers d'Audierne. Cédés à un groupe bordelais

28-9-2016: Législatives. Annick Le Loch pas candidate en 2017

 

******

La saison touristique de l'été 2016 s'achève. Les vacances scolaires sont terminées et les cours ont repris dans les écoles, disons normalement, mais avec tout de même des mesures exceptionnelles de sécurité. Désormais les yeux sont tournés vers les prochains congés de la Toussaint, puis les regards s'orienteront vers les fêtes de Noël et de fin d'année. A condition bien sûr que la situation générale de la planète ou la situation particulière de l'hexagone ne viennent pas jouer les trouble-fêtes. Mais nous n'aborderons pas ici certains sujets, pour les raisons déjà énoncées dans un précédent article.

Restons  donc dans notre Cap-Sizun , et allons voir un peu du côté de l'Île de Sein qui  traverse en ce moment une période difficile. En effet, les Religieuses présentes sur le rocher de Sein depuis 154 ans viennent de mettre un terme à leur séjour. Les trois dernières soeurs, 2 prénommées Yvette et la troisième Cécile rejoignent le continent et leur communauté des filles du Saint-Esprit à Saint-Brieuc en raison de leur âge (plus de 80 ans).

Quelles que soient les opinions personnelles des uns et des autres au sujet des religions personne ne pourra contester le rôle social, éducatif, et parfois para-médical de ces soeurs du "Saint Esprit" qui connaissent les mêmes problèmes de recrutement que le clergé séculier masculin. En effet, il n'y a plus un seul prêtre en activité (un seul retraité) dans le Cap-Sizun où les obsèques sont célébrées par des laïques et les offices dominicaux pas toujours assurés. Un grand merci à ces religieuses auxquelles nous souhaitons bonne chance. Arrivée à l'Île de Sein en 1862, sur ce petit "bout de terre de 53 hectares et 200 habitants" la communauté des filles du Saint Esprit tourne une page de son histoire en laissant derrière elle un souvenir impérissable souligné par les Sénans, lors de la cérémonie d'adieu.

Autre problème concernant l'Île de Sein , problème d'ailleurs partagé par les autres îles de Molène et Ouessant: le prix de vente des marchandises sur le marché local. Il est évident que les marchandises vendues au détail dans les îles subissent l'incidence du transport qui n'est pas gratuit. Pour éviter cette situation, certains résidants contournent le problème en se faisant livrer directement par les grandes surfaces.

" Les grandes surfaces livrent de plus en plus  d'habitants de Molène, Ouessant et Sein. Les cartons sont récupérés au bateau ....Les maires craignent pour l'avenir de leurs commerces de proximité....Mais que peut-on y faire....Peut-on jeter la pierre à certains iliens qui peinent à joindre les deux bouts  et qui essaient tant bien que mal d'atténuer le surcoût  de la vie sur les îles...."

Ces quelques lignes empruntées au quotidien "Télégramme de Brest" résument parfaitement la situation qu'il ne paraît pas utile de développer sauf pour dire que la fermeture des commerces de proximité sur les Îles aurait une incidence sur la vie quotidienne locale et vraisemblablement sur le nombre  de résidents permanents. Solution ?? Pas évident de faire des propositions . Le titre de l'article en date du  18-9-2016 concernant le "drive", est suffisamment évocateur.

Abandonnons nos îles pour revenir sur Esquibien, plus exactement Audierne-Esquibien. Il semblerait que le club nautique n'a pas fini de faire parler de lui, à propos du platelage. Les photos publiées ci-dessous sont suffisamment expressives pour que le public se pose des questions. Dans un article précédent nous avons évoqué des arguments juridiques sans autre précision. Quoi qu'il en soit, nous nous trouvons devant une situation dangereuse concernant le choix d'un platelage en bord de mer. La preuve nous  en est fournie par nos voisins du Guilvinec (article du 16-9-2016 cité en référence) qui sont amenés à fermer un kilomètre d'une construction de cette nature, datant de 10 ans:

"Cette décision a été prise en raison  d'une dizaine d'accidents enregistrés cet été avec des blessures corporelles assez sévères.......Les longerons sont pourris ce qui a pour effet de soulever les lames....."

Depuis le début de l'affaire "club nautique à Esquibien" nous avons contesté le choix de ces matériaux destinés à établir une servitude de  passage piétonnier en remplacement de la terre ferme d'origine. Nos voisins du Guilvinec ont dépensé 75000 € depuis l'année 2012, à fonds perdus puisque rien n'est réglé. C'est peut-être également le cas prévisionnel à Esquibien  puisque la situation semble bloquée. Que deviendrait le club nautique s'il n'était plus accessible par une servitude de passage sécurisée. Le choix du lieu d'implantation s'avèrerait mauvais dans ce cas. Or, nous avons déjà dit à plusieurs reprises que:

Commander c'est Prévoir

Attendons la suite.

D'ailleurs, dans l'article précédent nous avons évoqué la visite préfectorale  récente pour faire le point sur les dossiers capistes dont, entre autres,  le désenclavement fait partie. Or selon l'article en date du 10-9-2016, nos élus départementaux J.Poitevin et D.Guillon seraient sur plusieurs fronts:

"Le Cap-Sizun ne mérite pas les investissements publics  du département dénonce Didier Guillon........"

Question ?? Si nous ne méritons pas les investissements publics, nous n'avons pas besoin d'avoir des réprésentants dans toutes les instances. En faisant l'économie des investissements, on pourrait aussi faire l'économie des indemnités de fonction. Cela diminuerait nos charges puisque nous ne méritons pas les dépenses inhérentes à notre situation d'enclavement, à 50 kilomètres de  Quimper  et 30 de Douarnenez si on réside à Plogoff ou Cleden. Il faut pratiquement une heure de trajet pour un malade qui rejoint Quimper. Sans compter que la sécurité sociale ne prend en "charge-transport" que les malades remboursés à 100%. Imaginez une grand-mère sans voiture résidant au bout du monde dont les revenus sont minimes !!!!! Or, nous entrerons bientôt dans une campagne électorale. Que de belles promesses en perspective !!!

Concernant la vie locale, notons  aussi que les viviers d'Audierne viennent de changer de propriétaire. C'est la société Ballande France, plutôt orientée vers le domaine viticole qui devient le nouveau propriétaire. Cela concerne une trentaine de salariés dont l'emploi devrait rester stable dans un société saine  qui affiche un chifre d'affaires de 15 millions d'euros. 

Quittons le Cap-Sizun pour aller faire un tour dans l'est de la France, du côté de Belfort célèbre pour sa trouée séparant les Vosges du Jura, sa proximité de l'Alsace,  de la Suisse (Porrentruy), et son Lion symbolisant  la guerre de 1870 (statue réalisée par le sculpteur Bartholdi).

Le Lion de Belfort va t-il devoir s'incliner devant les problèmes économiques posés par le projet de fermeture de l'usine Alstom ?? 

La région de Belfort compte 2 grands employeurs: les automobiles Peugeot à Sochaux (situé à 20 kilomètres de Belfort) et l'usine Alstom implantée à Belfort même. Alstom fabrique des locomotives de TGV au profit de la SNCF  et emploie la main d'oeuvre locale disons de père en fils. Alstom est installée à Belfort depuis 1879 (première locomotive à vapeur produite en 1880). L'américain Général Electric est entré dans la société fin 2015 et l'état français ne détient plus que 20% des droits de vote à titre temporaire, jusqu'en 2018. Cette perspective concernerait environ 400 personnes à licencier. A l'approche des élections présidentielles, le problème prend une dimension politique et nous rappelle l'affaire des hauts-fourneaux d'Arcelor-Mittal à Florange (Moselle).

Un  mot  aussi concernant l'armée française qui se trouve confrontée à des situations nouvelles et donc chargée d'exécuter des missions particulières concernant la sécurité:

" Pas de salut sans un budget équivalent à 2% du PIB estiment les militaires, les parlementaires et les industriels de l'armenent.....L'objectif ne sera pas facile à atteindre..."

Le recrutement pose aussi quelques problèmes  dans ses deux aspects: quantitatif et qualitatif. Prévision de 17000 recrutements en 2016 contre  en 2015.

Déjà engagée dans la mission "Sentinelle" pour assurer la protection des personnes et des biens dans les endroits sensibles, il est nécessaire que l'armée dispose tant des effectifs que des matériels performants pour assumer ses missions, de jour comme de nuit, à tous les endroits nécessitant une surveillance particulière dans le contexte actuel. Les vacances sont terminées. L'affaire concerne désormais les bonnes décisions . Il y va de la sécurité des personnes et des biens qui concernent tout le monde et pas seulement les services spécialisés qui ne peuvent être partout à la fois et en même temps. 

Et pour conclure disons que le carrefour des communes du Finistère est prévu à Brest les 6 et 7 octobre prochains. Cette réunion risque d'être instructive puisque nous apprenons déjà que :

" Dans le département, dix maires ont changé en moins de 2 ans.....Et sur les 5500 élus du Finistère, 532 adjoints ou conseillers  ont aussi démissionné depuis les dernières municipales......Cette hémorragie n'est pas spécifique au Finistère  mais témoigne d'un malaise latent chez les élus en mal de statut notamment...."

Ceci explique cela et permet peut-être de mieux comprendre le malaise des élus mais aussi des électeurs, ce qui se traduit par l'abstention qui se manifeste à chaque scrutin. Ceci pourrait concerner le Cap-Sizun où les électeurs savent une fois pour toutes que le désenclavement  de leur bout du monde ne sera pas réalisé de sitôt, autrement dit qu'il fait partie des voeux pieux et des "Arlésiennes". Inutile d'aller voter  diront les abstentionistes puisque tout le monde nous oublie après les élections.

 Alors, les primaires !!!!  C'est quoi ça dirait Jeanne Yvonne  ????? Et après les législatives !!! Nous savons déjà que Annick Le Loch député sortante, n'est pas candidate au renouvellement de son mandat. Qui pour la remplacer ??????

 A méditer, à  suivre et à vérifier dès les prochains scrutins.  

 

*********

 

1 Saint They- 2 et 3  Ile de Sein
1 Saint They- 2 et 3  Ile de Sein
1 Saint They- 2 et 3  Ile de Sein

1 Saint They- 2 et 3 Ile de Sein

4-5-6-7: Platelage club nautique Esquibien
4-5-6-7: Platelage club nautique Esquibien
4-5-6-7: Platelage club nautique Esquibien
4-5-6-7: Platelage club nautique Esquibien

4-5-6-7: Platelage club nautique Esquibien

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires