Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 00:06
Audierne. Cap-Sizun. Editorial 7/2016

Audierne. Cap-Sizun. Editorial 7/2016

 

Références:

Télégramme de Brest en date du:

 

22-7-2016: Sécurité. Deux sections "Sentinelle" en renfort dans le Finistère 

4-8-2016: Collard. "Le pouvoir agit en fonction de ce que le terrorisme  lui impose"....Anticiper....

9-8-2016: Audierne. GAMA. Les associations ne fusionneront pas

12-8-2016: Terrorisme. L'Allemagne se raidit

Lourdes. Un pélerinage très particulier

Festivités. Une surveillance "sur mesure" 

15-8-2016: FIL (Lorient). Un acte de résistance plébiscité

Douce France, cher pays (Christine Clerc)

16-8-2016:Turquie. Un visage changé un mois après le putch

Assomption. Ferveur et émotion

Porcaro. Les motards bravent l'interdit

17-8-2016: Etat islamique. La toile rétrécit

18-8-2016: Burkini. " Pas compatible avec les valeurs de la République " selon Vals

19-8-2016: Cap-Sizun- Visite. La préfecture étudie les dossiers capistes

20-8-2016: Alain Bauer.Terrorisme, criminalité: " On a tout oublié"

Allemagne. Vers une interdiction partielle de la burqa

27-8-2016: Arrêté anti-burkini. La justice dit non

29-8-2016: Douarnenez. Burkini. Opération "douarnkini" sur la plage des Dames

 

********

Vacances, Festivités,Terrorisme, Rentrée, Politique, les sujets ne manquent pas dans notre actualité nationale et même locale.

Nous commencerons donc par le terrorisme en faisant une première remarque, à savoir que le but recherché par ce mode d'action est avant tout la médiatisation. Nous avons donc décidé de ne plus commenter les évènements ayant trait à cette forme de "soi-disant expression" pour tout simplement ne plus participer , même très modestement à cette médiatisation. Ceci est donc notre dernière intervention sur ce sujet. Certes, nous pourrions disserter sur les différentes mesures prises ici ou là, parfois pour supprimer une activité comme à Lille (Braderie) ou à Porcaro (Fête des motards), ou au contraire pour maintenir les prévisions avec parfois une sorte de défi tendant à prouver que nous n'avons pas peur. Dans l'ouest, donc en Bretagne, les grands rassemblements de la saison touristique (Brest, Quimper, Douarnenez, Lorient etc...) ont été maintenus et se sont déroulés sans problème particulier, justifiant par leur simple maintien la possibilité d'assurer  la sécurité des évènements malgré les circonstances. N'oublions pas tout de même que le terroriste attend son heure et sait faire preuve de patience puisqu'il  

" Vit dans la population comme le poisson vit dans l'eau" 

Répétons encore que cette définition est signée Mao Tse Toung et qu'elle ne date pas d'hier.

Donc, mieux vaut être prudent avant de pavoiser. C'est le cas de l'ex juge anti-terroriste Marc Trividic, qui pense que l'année 2017 sera très chargée. Il doit connaître son sujet après 10 années de fonction  anti-terroriste. Ceci ne nous interdit pas de féliciter les responsables qui ont pris des risques et dans un sens gagné leur pari, sans oublier tout de même que l'avenir ne nous appartient pas. Chaque responsable est donc placé devant ses propres responsabilités et pour notre part nous pensons que les analyses de situation ne se ressemblent pas, ce qui incite à se souvenir de certains dictons comme:

" La Prudence est la mère de la sûreté".

Il ne semble pas nécessaire d'en rajouter sur ce sujet sur lequel nous pourrions tout de même revenir, exceptionnellement, en fonction des circonstances. Juste un mot pour dire que les forces de l'ordre épaulées par l'Armée, méritent toutes nos félicitations et notre reconnaissance. Mais, une question se pose tout de même ! 

 Combien de temps cela va t'il durer ??

Les hommes ne sont que des hommes et subissent la fatigue comme tout le monde. Il y a donc sans doute des mesures à prendre pour envisager la suite car rien n'est prévisible, pas plus  dans l'action que dans la durée . Quel est le régime de croisière à imaginer pour que les choses se passent pour le mieux  ?? Place à l'imagination !! 

Pour reprendre un mot de  Gilbert Collard, disons qu'il faut savoir "anticiper". Quant à l'analyse du criminologue Alain Bauer, elle est tout simplement remarquable ce qui devrait intéresser les responsables chargés de prendre les décisions. Pour l'instant le terrorisme a tranformé notre territoire en zone d'insécurité, ce qui concerne toute la population . Le jour où le terrorisme se sentira lui même en zone d'insécurité, nous assisterons à une inversion des rôles et la partie sera gagnée. Mais il faudra y mettre le prix, au propre comme au figuré, car les renseignements s'achètent, éventuellement fort cher. Ils sont indispensables sans tout règler pour autant. Exemple : le marché de la drogue qui continue malgré les réseaux d'informateurs. Laissons donc les responsables définir leur stratégie tout en suivant les évènements avec intérêt.  

Nous allons donc revenir désormais à notre Cap-Sizun. Un mot sur les associations GAMA (Audierne), ASELE (Esquibien) et Demel (Plouhinec) qui ne fusionneront pas.

"Chaque association a pris une route différente, ce qui ne nous empêche pas de travailler ensemble et d'échanger" a justifié la Présidente.......

Avenir de l'école de pêche....Il y aurait  2 acheteurs potentiels....

Le rez-de-chaussée serait utilisé par la municipalité  pour éventuellement y installer le musée maritime.....

"Pourquoi faire autant d'appartements alors qu'il qu'il y a tellement de maisons à vendre" s'est interrogée une auditrice

Les associations  continueront donc à agir isolément, autrement dit "chacun pour soi", ce qui est assez surprenant après la création de la nouvelle commune Audierne-Esquibien. Il convient donc d'attendre pour voir.

Cette nouvelle commune justement vient de recevoir la visite du Secrétaire Général de la Préfecture nouvellement affecté dans cette fonction . Tour d'horizon pour étudier les différents problèmes dont malheureusement certains sont pratiquement sans issue comme le désenclavement du Cap-Sizun. Le projet de déménagement du musée maritime a également été abordé bien que le financement ne soit pas à la charge de la Préfecture. Il conviendrait donc de s'adresser à la Direction régionale des affaires culturelles ou la fondation du Patrimoine . Quant au centre nautique d'Esquibien dont le platelage est à rénover, il se heurterait désormais à des raisons juridiques bloquant les travaux envisagés. Nous n'en savons pas davantage pour l'instant.

Un dernier mot concernant le "Burkini" qui défraie la chronique un peu partout. Nous n'en avons pas entendu parler sur nos belles plages capistes, sauf à Douarnenez pour une manifestation de soutien qui a fait l'objet de quelques commentaires et même  critiques virulentes.

On peut cependant tout imaginer comme par exemple le face à face entre une bigoudène se baignant avec sa coiffe, ce qui n'est pas interdit, et une citoyenne équipée "Burkini", bien que cette tenue ne soit pas compatible avec les valeurs de la République selon les propos de Monsieur le Premier Ministre qui n'a pas été soutenu par le conseil d'état. Cela nous ramènerait au temps de l'usine à soude d'Audierne (et  bien connue dans le Cap-Sizun) qui recevait autrefois les pains de göemon brûlé pour en extraire l'iode. Le brûlage était précédé par la récolte de "Bezhin" (goëmon) au cours de laquelle les femmes devaient parfois entrer dans l'eau de mer glacée, après avoir relevé leurs jupes jusqu'à la taille.

On peut donc imaginer une cohabitation "burkini-goëmonière" arbitrée par une "Capenn" arborant sa coiffe devant ses petits enfants et même petites filles en maillot 2 pièces et pourquoi pas en monokini. Sans oublier le petit dernier de la famille qui, aujourd'hui, simple spectateur afficherait sans gêne et sans vergogne  un certain  penchant pour le nudisme (naturisme) avec son seau de plage et sa pelle.

  Cette hypothèse devrait pouvoir inspirer le dessinateur Nono qui ne manque pas d'humour pour traiter de l'actualité dans la presse locale: "Télégramme de Brest et de l'ouest", auquel nous faisons souvent référence. Nos amies Soaz et Jeanne-Yvonne, perdues de vue depuis un certain temps, pourraient aussi avoir une conversation à ce sujet:

{ Dites-moi don comment qu'on dit "beurre-kiki" en breton "eus ar Vro", quand on va faire un petit "Plonj-Kof" du côté de "Karreg Zu" à "Bae an Anaon"  dans un "poul dour", ( trou d'eau près du Rocher noir à la Baie des Trépassés devant l'ex hôtel ville d'Ys), avecque les tourists ou rien que nous aut'es ensemble quoi ,hein ?? . C'est pas tout que de dire des choses, que sensément elles sont vraies, à la télé et que nous on sait pas au juste ce qu'est-ce que c'est !! Qu'est ce que voulez-vous quand même s'pas !! C'est pas juste tout ça hein !!  Non mais alors...pour qui  que c'est qu'on nous prend avecque ces "beurre-kiki" là qu'on n'a pas jamais vu ici ??? Ou alors c'est pour faire "la moque" de nous aut's avecque nos Tadous Kozh et tout .....Gastou !! Sûr que du "Reuz" il y  aura si.... } 

  

  Bonne rentrée à tous !!

 

********

 

 

Audierne. Cap-Sizun. Editorial 7/2016

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires