Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 09:02
Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-Editorial N° 5/2016
Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-Editorial N° 5/2016

Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-

Editorial N° 5/2016

 

Références

Télégramme de Brest en date du:

 

27-6-2016:

ND des Landes. Oui à 55%

Diocèse: Vieillissement des prêtres et organisation territoriale

26-6-2016:

Royaume Uni: Le spectre de la dislocation

25-6-2016:

Brexit. Un défi inédit pour l'Europe

Gendarmerie. "Une fierté pour mes hommes"

24-6-2016

Audierne- EHPAD-. Quel nom pour la maison de retraite ?

23-6-2016

Les Républicains ; ça grince entre Le Brun et Calan

Didier Guillon. "Aucun esprit de revanche"

22-6-2016

Gendarmerie. Départ surprise du Patron

 

 

*******

La démocratie qui est le mode d'expression  du pouvoir politique  souhaité par tous les pays qui en sont dépourvus vient d'être mise en application au niveau de l'Europe d'une part (Brexit), au niveau national d'autre part (Notre Dame des Landes).

Les résultats sont ce qu'ils sont. Parfois ils surprennent, contredisant les pronostics exprimés par les sondages (cas du Brexit ), et parfois ils vont plutôt dans le sens pressenti par l'opinion publique (Cas de NDDL). Ceci étant admis, il faut aussi admettre que les résultats des urnes sont incontestables et qu'ils doivent être suivis d'une mise en pratique, autrement dit du passage à l'acte. Les électeurs, et même l'ensemble des citoyens français vont donc devenir des observateurs attentifs, regardant la suite avec grand intérêt puisqu'ils sont  concernés tant par l'Europe et son avenir, que par le projet d'aéroport à Notre Dame des Landes.

Si on peut imaginer que l'aéroport devrait voir le jour, il paraît difficile de pronostiquer l'avenir de l'Europe puisque les plus hautes autorités concernées semblent avoir des vues divergentes sur plusieurs constituants du sujet. Certains proposent un référendum pour consulter les citoyens. Cette hypothèse ne semble pas avoir la faveur de nos dirigeants actuellement au pouvoir. Mais il ne faut pas perdre de vue les élections présidentielles prévues en France dans moins d'un an, et qui seront suivies par des élections législatives. On peut donc imaginer des changements de responsables, avec pour conséquence des changements de programmes. Il est donc intéressant de savoir que le référendum n'est pas souhaité par le Président Hollande, point de vue partagé par un  postulant actuellement maire de Bordeaux (Monsieur Juppé). Par contre, Madame Le Pen a déjà fait savoir que ce référendum aurait lieu si elle était élue Présidente de la République. Cette opinion est également défendue par l'ex-Président Sarkozy.

En résumé, disons qu'il paraît

"Urgent d'attendre" !!

Pour notre part, c'est ce que nous allons faire, tout en notant que ces évènements disons supérieurs, ne doivent pas nous faire oublier que nous sommes en situation de précautions antiterroristes (à la veille des vacances). Or, à cette occasion, il a bien fallu constater qu'il n'y a pas de politique de défense au niveau de l'Europe, puisqu'il n'y a pas d'armée européenne . Pourtant l'Europe a été crée en 1957 (Traité de Rome) suivi  de la mise en place de l'espace Schengen en 1985, et du  traité de Maastrich en 1993.  Donc, l'Europe ne date pas d'hier, et c'est toujours l'armée française qui intervient en Afrique contre le terrorisme international qui a pourtant frappé en Belgique, et ailleurs. En conséquence, on peut penser que les citoyens français concernés par la politique de défense regardent plutôt l'Europe avec condescendance. Pour l'Armée française, l'Europe n'existe pas, malgré le temps écoulé depuis la création !!  (Plus de 60 ans). Ce qui permet évidemment de dire au Généraux qu'ils sont là pour "fermer leur gueule". Voilà qui nous ramène à un certain ouvrage paru récemment et qui s'intitule:

" Tout ce qu'il ne faut pas dire"

écrit par un officier général de gendarmerie, ex-numéro 3 dans l'ordre hiérarchique de cette arme. Nous avons d'ailleurs publié un article à ce sujet. Notons en passant que le "Patron" de la gendarmerie, le Général Favier quittera également  ses fonctions le 1er septembre 2016. Sa reconversion pourrait se faire au sein  groupe Total, en tant que chargé de la sûreté selon certaines informations. Par conséquent, changement à la tête de l'institution.  Il n'y a pas lieu d'en dire plus à ce sujet pour l'instant, ce qui  nous permet de revenir au Cap-Sizun qui est en fait la raison  d'être  de ce blog.

Il y aura donc des élections législatives dans un an, en 2017, ce qui permet aux partis politiques de préparer leurs candidats. C'est le cas chez " Les Républicains" qui ont retenu la candidature de Monsieur Guillon, conseiller départemental et ancien maire d'Esquibien, lequel  a apporté son parrainage à Monsieur Juppé .  Voici ce qu'en dit la presse:

"Oui, j'ai apporté mon parrainage à Alain Juppé. Il a la stature d'un homme d'Etat et je suis obligé de constater que Nicolas Sarkosy n'est pas bretonno-compatible....."

Ce propos pourrait s'avérer lourd de conséquences si d'aventure le candidat désigné par les primaires au sein de son parti, n'était pas celui choisi par Monsieur Guillon. De plus, nous ne pouvons oublier qu'une décision de justice  concernant le club nautique d'Esquibien est attendue au début du mois de juillet . Ces deux éléments pourraient s'avérer déterminants dans le choix des électeurs  qui, comme d'habitude auront le dernier mot. Comme nous l'avons déjà dit:

"Il est urgent d'attendre".

Changeons de sujet !!

A propos d'Audierne un appel est lancé pour donner un nom à la maison de retraite EHPAD. La presse locale a publié un article à ce propos, invitant les audiernais et même les parents de résidants à s'exprimer. Les propositions sont à déposer dans une urne qui se trouve près de la porte d'entrée de l'établissement.

Ceux qui ont connu la situation de nos Anciens quand ils étaient hébergés à l'ancien hospice d'Audierne auront à coeur de reconnaître la qualité du changement apporté par la nouvelle structure qui a vu le jour au cours de l'année 1990   grâce à l'initiative d'un ancien maire d'Audierne  (Jean Normant).  Appel est donc lancé pour la plus grande participation des résidents, des familles et de tous ceux qui estimeront se sentir concernés.

La fermeture d'une pharmacie à Audierne n'a fait l'objet d'aucune information dans la presse locale. Malgré la spécificité de ce type de commerce qui participe à la politique de santé, donc à  la sécurité des personnes en assumant des gardes de jour comme de nuit , cette situation  semble avoir été ignorée puisqu'elle est traitée comme un

  "Non-évènement ",

ce qui reste à prouver évidemment.   

Enfin, pour terminer, Il parait également intéressant de signaler la situation particulière du clergé dans le Finistère: actuellement nous avons 229 prêtres dont seulement 87 ont moins de 75 ans. On imagine sans peine ce que sera la situation, à très court terme, et les conséquences sur l'organisation des paroisses. Monseigneur Dognin, évêque de Quimper et de Léon, pense qu'il conviendra d'envisager une nouvelle organisation comprenant  une vingtaine de grandes paroisses dans le diocèse. Affaire à suivre, particulièrement en Cap-Sizun , qui a compté à lui seul 12 paroisses dans son histoire. En attendant la suite,   

Bonnes vacances  à tous nos lecteurs

 

 

 

 

******

 

 

 

 

 

 

Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-Editorial N° 5/2016
Audierne-Esquibien-Cap-Sizun-Editorial N° 5/2016

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires