Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 09:06
Audierne.Plouhinec.Pont-Croix.Plogoff.Editorial 7/2015

Malgré les fêtes de la Toussaint, et les vacances correspondantes, il ne faut pas perdre de vue les élections régionales qui auront lieu dans quelques semaines, au cours du mois de décembre 2015. D'ores et déjà plusieurs listes ont fait part de leur composition et de quelques uns de leurs projets. Curieusement, nous n'avons pas eu connaissance jusqu'à ce jour d'une quelconque allusion aux personnes âgées, généralement appelées "Tadou Kozh" dans notre beau Cap-Sizun. Certes, cette mission revient aux départements, mais tout de même !!! L'aménagement du territoire revient à l'assemblée régionale, donc....

Un petit mot concernant le vieillissement de la population par exemple .....!!!!!

A moins que ce soit pas un........ sujet d'actualité !!!!!

Attendons l'ouverture de la campagne pour savoir !!!!!

 Nous avons aussi noté que notre population locale n'avait pas de candidat pour la représenter à cette élection sur la liste de gauche, ce qui est également le cas pour Douarnenez. Dont acte !! Le Cap-sizun est tout de même représenté par une candidate élue locale de Pont-Croix en 21 ème position sur la liste Le Fur. Elle exerce par ailleurs la fonction d'adjointe chargée des affaires sociales dans sa commune. Cela tombe très bien puisque nous aurons l'occasion de  parler un peu  plus loin de Pont-Croix . Elle pourra donc faire

"passer le message" .

Autre candidate qui figure en tête sur la liste du front de gauche: Docteur Boudigou de Plouhinec ( Un sondage  attribue un score de 4% à cette liste). 

Si l'on ajoute que le mois de décembre est aussi le mois des fêtes de Noël qui font penser aux vacances et aux  réunions de famille, on peut aussi se poser des questions sur la participation.

 

Alors les sondages....????

Après la Bretagne .....

sans le château de la duchesse Anne....????


 

Quoi qu'il en soit, nous limiterons notre intervention à une étude objective et apolitique  de la situation des personnes âgées dans le Cap-Sizun, avec la présentation d'un cas concret concernant une structure d'accueil : la Résidence de La Fontaine à Pont-Croix. Puisse cette intervention se traduire par une prise de conscience de la situation de nos Anciens qui constituent  bien entendu un électorat et

une réserve de voix à ne pas négliger. 

******

 

Références:

Télégramme de Brest en date du 22-5-2015

Bruno Le Port: Mon seul parti c'est le Cap

*******

Dans l'article de presse cité en référence, Monsieur Le Port, Président de la communauté de communes et Maire de Plouhinec, a fait savoir que son seul parti politique  était le Cap-Sizun, et qu'il avait l'intention de se pencher sur la situation  des établissements accueillant des personnes âgées (EHPAD), qui sont au nombre de 5 dans notre presqu'île du bout du monde: Audierne (1); Cleden (1); Plouhinec (1); Pont-Croix (2).

Lisons l'article qui date déjà de plus de  5 mois :

- Quels sont les projets qui vous occupent ??.....

- Ils sont nombreux.....

- Les travaux importants à mener dans les maisons de retraite......

 

Et, depuis 5 mois il s'est passé quoi  dans les maisons de retraite ???

Quelle suite donnée aux déclarations d'intentions ????

 A chacun sa réponse !!!

 

L'intention n'est évidemment pas contestable, puisque la situation particulière du Cap fait que les personnes âgées sont souvent seules et isolées,  car les enfants sont condamnés à s'expatrier pour trouver du travail. Il convient donc de les accueillir dans des structures adaptées à ces situations particulières, d'autant que nous sommes au pays  du célèbre cantique écrit à Goulien au début du 20ème siècle  par l'Abbé Abjean:

Da Feiz Hon Tadou Kozh

Ni Paotred Breiz Isel

Ni Zalho Mad Atao......

Nous n'infligerons  pas à nos lecteurs l'affront d'une traduction puisque ce cantique est devenu un classique du genre, et que pratiquement tout le monde le connaît . Nos 5 maisons de retraite toutes classée EHPAD ( Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes ) ne sont cependant pas  toutes soumises à la même tutelle puisque 2 d'entre elles (Audierne et Saint Yves à Pont-Croix) relèvent de la responsabilité de l'Hôpital de Douarnenez, alors que les 3 autres  dépendent de la communauté de communes. Monsieur Le Port ne pourra donc pas intervenir à Audierne ni à Saint Yves malgré le statut EHPAD précité, mais il aura suffisamment à faire dans les 3 autres, plus particulièrement à la Résidence de La Fontaine  à Pont-Croix.

C'est en 1976 que fut créé le foyer-logement   "Résidence de la Fontaine" qui a donc aujourd'hui presque 40 années d'ancienneté et dont certaines structures sont d'origine, plus particulièrement au niveau des pavillons. En effet le principe  de "Foyer-logement" consistait à fournir aux résidants un pavillon dans lequel chacun pouvait apporter son mobilier personnel. La formule a été abandonnée car les "Anciens " préfèrent rester chez eux  le plus tard possible et ne rejoignent les maisons de retraite que contraints et forcés, par exemple après une chûte ayant éventuellement entrainé une intervention chirurgicale. Ils ont alors besoin  plutôt de surveillance et de moyens para-médicaux, puisque souvent ils se déplacent mal, parfois assistés d'un déambulateur voire un fauteuil roulant. Les pavillons de "La Fontaine"  sont donc totalement inadaptés  à la situation actuelle des "handicapés assistés", et pour le confirmer nous avons recueilli le témoignage irréfutable d'un couple d'anciens résidants qui y a séjourné durant  plusieurs mois . A l'issue de ce séjour ce couple a choisi et bénéficié d'un hébergement à Audierne, dans un établissement de construction plus récente (inauguration officielle le  25-6-1991).

 Il ne s'agit pas ici de généraliser à partir d'un cas particulier, mais seulement de l'analyser pour en tirer des enseignements au profit de l'intérêt général . 

******

Les pensionnaires de l'ex-hospice situé en centre ville d'Audierne, ont rejoint leur nouvel établissement situé dans le quartier de "La Montagne"  le 10-8-1990. Actuellement cette structure accuse donc 25 années d'ancienneté, soit 15 années de moins que "La Fontaine" , ce qui la rend plus compétitive pour utiliser un terme commercial. Cette remarque laisse prévoir ce qui va suivre, en particulier l'aspect financier des choses, d'autant que nous sommes à l'époque des regroupements de communes dont l'exemple est donné par le projet de fusion Audierne-Esquibien.

Ceux qui ont connu l'ancienne maison de retraite d'Audierne située dans le bâtiment de l'ex-hospice  ("salle commune-dortoir", pas de prise électrique dans les quelques chambres individuelles existant, seau hygiénique sur trépied, sols de planchers en bois donc inflammables etc...), aujourd'hui occupé par le musée maritime, ne peuvent qu'exprimer leur reconnaissance  à la municipalité socialiste  de l'époque, dirigée par le regretté  Jean Normant, qui a eu le courage de traiter le problème malgré tous les obstacles rencontrés et les nombreuses oppositions  (politiques), même locales (Coatmeur). Ces opposants préconisaient un aménagement de l'hospice dont on sait aujourd'hui qu'il est attaqué par la Mérule .

Comme quoi, quand on veut, on peut, comme c'est encore le cas aujourd'hui pour le projet de fusion des 2 communes d'Audierne et d'Esquibien.

Mais pour ne pas tomber dans une critique stérile, nous nous contenterons de résumer les différentes observations faites par les anciens résidants précités de "La Fontaine". Ils n'ont sans doute pas tout vu, peut-être même pas tout dit, mais leur appréciation est irréfutable puisqu'ils ont partagé la vie des résidants durant plusieurs mois . Irréfutable donc ce témoignage, mais également concret comme point de vue,  ce qui devrait retenir l'attention des responsables, en l'occurrence la communauté de communes du Cap-Sizun  et son Président dont dépend la Résidence de la Fontaine à Pont-Croix comme nous l'avons déjà dit. Il ne reste plus qu'à aller sur le terrain pour vérifier le bien-fondé des arguments avancés par les témoins.

******

 

Remarques essentielles formulées par les témoins précités

 

 

*****

- Mauvais été général (à comparer avec une  résidence récente:  "Aolys" de Plogastel Saint Germain, qui offre salle de bains aux normes dans toutes les chambres etc...)

- 1 ascenseur vétuste et unique dans toute la structure ( insuffisant, surtout à l'heure des repas en raison du déplacement des invalides en fauteuil roulant )

- Hall d'entrée encombré par les résidants dont le comportement surprend et choque les visiteurs

- Manque de  locaux de séjour du type salon (cf: hall d'entrée)

- Parkings véhicules insuffisants

- Projet d'aménagement qui dort dans les tiroirs. Rien ne bouge !!

- Personnel employé: RAS; dévoué, courtois et sympathique

- Petit déjeuner distribué dans les pavillons par tous les temps (météo)

- Salles à manger insuffisantes pour fauteuils roulants ( déplacements laborieux dans des passages étriqués)

- Téléphone + internet  (borne WIFI) non réalisés

- Promenades extérieures difficiles pour fauteuils roulants et déambulateurs. A comparer avec l'environnement de l'EHPAD d' Audierne où tous les extérieurs et les abords sont plats et carrossables

- Pavillons totalement inadaptés pour héberger un couple (sanitaires). A fortiori si un des membres est handicapé. A revoir entièrement

- L'ensemble est dévalué par les pavillons. Appellation EHPAD discutable 

- Admissions dans les chambres de  résidants provenant de l'extérieur et non internes ( La priorité devrait être accordée aux résidants des pavillons pour rejoindre les chambres de la structure. Procédure des admissions à redéfinir)

- Pas de salon funéraire

- Plusieurs  pavillons sont mal orientés donc froids et humides

- Plomberie, électricité et sanitaires d'origine. à refaire dans les pavillons (bouchons de vidange des lavabos remplacés par des capsules en plastique etc...). Sanitaires hors normes, donc pas de pièces de rechange

- Mauvais état des sols qui , bénéficient  pourtant de l'aval de la commission de sécurité . Malgré cet aval, les chûtes sont nombreuses dans les pavillons (cas concret éventuellement)

- Locaux administratifs insuffisants

- Douches inutilisables sans assistance, et dangereuses dans les pavillons

 

 

******

Cette liste   non-exhaustive comme on dit, est un plaidoyer pour la Résidence de La Fontaine à Pont-Croix. On pourrait disserter sur chacune des 20 remarques énumérées ci-dessus mais nous préférons laisser le soin aux responsables de vérifier par eux-mêmes, sur le terrain. Nous dirons seulement qu'il y a urgence et qu'il serait temps de sortir des tiroirs un certain projet qui dort depuis trop longtemps. Il ne s'agit pas de créer ni d'alimenter une polémique, mais d'exprimer et  défendre l'intérêt général. Nous sommes tous potentiellement des "Tadou Kozh" non ??? !!!

Des projets oui, c'est bien, mais des actes et des initiatives c'est mieux puisqu'un projet ne risque pas d'aboutir, tant qu'un calendrier de travaux et le financement correspondant ne seront pas déterminés pour permettre le passage à l'acte. Les promesses comme chacun le sait n'engagent que ceux qui les reçoivent. ....Alors: ????? 

Place à l'action, à l'image du projet de fusion Audierne-Esquibien  et 

 

Evit Feiz hon Tadou Kozh.....
Ni Zalho Mad Atao.....!!!!!!

******

Comme par hasard, mais ce n'est sans doute qu'une simple coincidence, plusieurs articles écrits récemment viennent apporter de l'eau au moulin des arguments précédemment cités:

a)- 8-10-2015: Télégramme de Brest. Migrants. Polémique à Serent

b)- 9-10-2015: Télegramme de Brest. Pont-L'Abbé. Ty Deiz. Un accueil de jour face à l'isolement

c)- Octobre 2015. Revue Penn Ar Bed éditée par le conseil départemental du Finistère. N° 138, page 32: " Vieillir en établissement, à domicile ou être aidant.

******

L'article cité en référence a) peut paraître hors sujet. En effet, nous n'avons pas l'intention d'aborder ici le problème des migrants qui à lui tout seul, constitue un sujet particulier et différent. Nous noterons tout de même qu'un projet d'accueil de cette catégorie de personnes concernerait une ancienne maison de retraite nommée "Résidence Beaumanoir" dont une partie daterait de 1972. Il ne reste plus qu'à comparer cette date avec celle de la construction de "La Fontaine " à Pont-Croix, à savoir 1976. Si la  Résidence "Beaumanoir" n'est plus utilisée pour les personnes âgées, c'est sans doute parce qu'elle a été  désaffectée et remplacée, en raison de sa vétusté et sa non-conformité par rapport aux normes actuelles. (La presse plus récente confirme cette hypothèse qui devient donc une réalité).

Alors, La Fontaine .....?????

La référence b) concerne Pont-L'Abbé et l'accueil de jour. Nous prenons acte de cette initiative qui a pour but de tenter de briser l'isolement des personnes seules, de prévenir la perte d'autonomie et de prolonger le maintien à domicile. Quelle que soit la formule, toutes les solutions sont orientées vers l'encadrement des personnes âgées .

Et enfin, la référence c).:

"L''EHPAD est un lieu de vie, pas un hôpital"

Dans la tête des gens , nos établissements sont des mouroirs. Il faut changer les mentalités. Pour moi, seule l'ouverture vers l'extérieur le permet.....

*****

Cette phrase optimiste nous servira de conclusion. Nos "Tadous Kozh" sont parfois et même souvent confrontés à des situations d'isolement, parfois sans véhicule ou sans permis de conduire. Imaginez une personne seule demeurant quelque part dans le " C'hap Don" (Cap profond), veuve sans véhicule et sans permis de conduire, physiquement diminuée et disposant de maigres ressources. Les "voisins", quand ils existent, ne peuvent pas tout pour aider leur voisinage. Il faut aussi savoir anticiper, prendre les devants, ne pas attendre l'échéance fatale pour être dirigé vers "une place disponible".

Effectivement L'EHPAD est un lieu de vie. Bravo aux animatrices qui inventent, qui créent, qui amusent et qui de ce fait méritent des félicitations à partager avec les bénévoles qui s'investissent sans ménager leur temps, tout simplement pour être utiles. 

A chacun son rôle. Aux responsables l'organisation générale, les initiatives et les investissements, aux bénévoles  et aux "aidants", le traitement du moral et  le soutien de proximité.

Il n'y a pas que l'abattoir de Pont-Croix ou les offices de tourisme qui posent problème aujourd'hui dans le Cap-Sizun. Il y a aussi la situation (apolitique) des "Tadou kozh"

qui nous ont fait ce que nous sommes,

sans lesquels nous ne serions rien,

et dont le seul parti est aussi le Cap-Sizun.

Tous les responsables d'aujourd'hui, disons quinquagéraires, sont potentiellement les "Tadou Kozh" de demain. A méditer, en se rémémorant ce qui s'est passé pour l'ex-hospice d'Audierne, à propos duquel tout a commencé par une campagne de presse pour aboutir à ce qui existe aujourd'hui. Il ne tient qu'à la presse locale de s'investir dans une enquête apolitique concernant l'intérêt général du Cap-Sizun et de "La Fontaine" .

On dit que l'histoire est un "perpétuel recommencement" et on dit aussi que:

 

Commander c'est prévoir !!

 

 **********

 

 

D'an den kozh gwenn e benn, e korn an tan azezet

......................................................................
Ar vuhez zo bet tenn, d'an drubuilh Kenavo
    

 

*******

Kanaouenn Ar C'hap  (Chanson du Cap)

 

(Ecrit en 1871 par Monsieur L'Abbé Yves Kersaudy, natif de Landrer en Plogoff )

 

Treuzet e m'eus an oll moriou   (J'ai traversé toutes les mers)

Tremenet dre galz a vroïou   (passé dans beaucoup de pays)

 Guelet e meuz an Amerik  (J'ai vu l'Amérique)

Saïgon, Pékin ag an Afrik   (Saïgon, Pékin et L'Afrique)

Bet oun touez ar Morianed   (Eté parmi les Africains )

Evel ar C'hap n'eus Bro ebet   ( Il n'y a pas de pays comme le Cap.......) 

 

 

(Suite de ce chant  sur le blog "mouez ar vro" accessible par les liens )

   

 

 

*******

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 1-Audierne  2 Pont-Croix 1-Audierne  2 Pont-Croix

1-Audierne 2 Pont-Croix

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires