Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 09:06
Audierne.Cap-sizun.Terrorisme.Editorial 9/2015

Références:

Télégramme de Brest en date du

1). 14-11-2015; Série d'attaques à Paris

2). 15-11-2015: Terrorisme. L'effroyable réveil

Le Monde en date du

3).  15-11-2015: Les attentats de Paris font irruption dans la campagne américaine

Terrorisme !! Nous y sommes !! Les évènements du 13 novembre 2015 viennent de frapper la France en créant un horrible bilan de 129 morts et 352 blessés. (chiffres évolutifs).

Il y a plus d'un demi siècle, en 1962, l'armée française qui venait de combattre le terrorisme durant une dizaine d'années se repliait sur la métropole. Elle était à l'époque, constituée majoritairement de soldats appelés du contingent qui, au cours de leur service militaire apprenaient le maniement des armes et pouvaient donc être mobilisés à tout moment, comme ce fut le cas en 1956.

A cette époque on apprenait aussi dans les écoles militaires préparatoires, la célèbre phrase de Mao Tsé Toung:

"Le guérillero vit dans la population comme le poisson vit dans l'eau ".

Où en sommes-nous ???

Le statut des armées a changé; désormais, les soldats sont des professionnels qui utilisent des matériels parfois sophistiqués dans un contexte de préparation à la guerre classique et nucléaire . Mais, où sont les réserves qui permettaient dans l'ancien système de faire face à une situation exceptionnelle comme le terrorisme ??

La France vit en effet une situation exceptionnelle créée par sept terroristes puissamment armés par seulement quelques armes individuelles. Ces terroristes sont presque tous morts.

Quelle sera la suite ??

Nos responsables cherchent bien entendu des solutions. On en parle même aux Etats Unis puisque :

cf: Le Monde référence  3

" Les attentats de Paris ont fait irruption  dans les courses  à l'investiture .......Il faut agir.....Si les victimes avaient été armées, la situation aurait été très , très différente....un argument déjà avancé lors des attentats de janvier.....

On ne peut évidemment pas comparer la situation des Etats Unis où les armes sont en vente libre, avec celle de la France où il faut être autorisé pour détenir une arme. Or, nous savons que la réglementation actuelle impose l'adhésion à un club de tir pour être autorisé non pas à porter, mais simplement à détenir une arme. (Cas concret d'un refus d'autorisation  en 2003).

Certes, l'argument avancé par un candidat à l'investiture aux Etats-Unis ne manque pas d'intérêt mais ne semble pas transposable en France. On n'imagine pas dans une salle de spectacle des spectateurs armés, même pour le cas où ...??? 

Toutefois, certaines personnes, particulièrement qualifiées, ayant des références: anciens gendarmes, anciens policiers, anciens militaires expérimentés ayant exercé des responsabilités et volontaires etc...pourraient et devraient être autorisés à détenir, (voire à porter dans des situations très exceptionnelles), pour des durées limitées mais renouvelables, des armes légères (du type pistolet), leur permettant d'intervenir dans certains cas  précis. Ceci était vrai, jusqu'à l'obligation d'adhérer à un club de tir pour obtenir l'autorisation, mesure absurde inventée et mise en application par des "fonctionnaires naphtalinés", en mal de règlementation, et qui n'ont sans doute jamais chaussé une paire de pataugas pour participer à un ratissage au cours d'une opération anti terroriste, ni vécu une embuscade de nuit comme les soldats du contingent déjà cités.

Des armes contrôlées seraient moins dangereuses que celles qui ont causé aujourd'hui 129 victimes sans que le moindre témoin ou spectateur puisse réagir.  

Nous avions déjà traité le sujet des armes dans notre étude Cap-Sizun ici publiée le 22 juin 2006 qui s'intitule:

Ma Bro Ar C'hap gwech'all, suite 17

traitant des évènements de Plogoff . Et depuis, rien n'a changé.

Alors ???

Article dédié aux innocentes victimes des attentats du 13/11/2015.

 

*******

 

Aide toi, le ciel t'aidera !!

(Jean de La Fontaine: Le charretier embourbé)

 

 

 

*******    

Audierne.Cap-sizun.Terrorisme.Editorial 9/2015

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires