Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 09:43
Audierne.Pont-Croix.Cap-Sizun.Editorial 4/2015

Audierne.Pont-Croix.

Cap-Sizun.Editorial 4/2015

Références:

Télégramme de Brest en date du:

26-3-2015: Bureaux de poste. Des projets qui inquiètent

27-3-2015:Horaires à la Poste.Bruno Le Port tire la sonnette d'alarme

28-3-2015:Audierne.Circulation.Deux radars pédagogiques

1-4-2015:Notre Dame de Lorette.Fermeture de l'école

Diwan.Ouverture annoncée en septembre

2-4-2015: Cinéma Le Goyen.Vers une réouverture prochaine

3-4-2015:Collège de Locquéran. Un acte citoyen salué

4-4-2015:Pont-Croix.L'office de tourisme transféré

10-4-2015:Réforme territoriale."L'Etat ne doit pas imposer"

11-4-2015:Conseil communautaire."L'abattoir en sursis ?"

12-4-2015:Pont-Croix.Chapelle Saint-Vincent. De belles perspectives

15-4-2015:Tourisme."Prendre son mal en patience"

16-4-2015:Carte scolaire.Le refus de la désertification rurale

18-4-2015:Audierne.Kerivoas.Prudence et vigilance demandées

19-4-2015:Bretagne à 5. Les géographes lancent le débat

******

 

Comme on peut le constater après avoir étudié les références ci-dessus, le Cap-Sizun ne manque pas de préocccupations après les élections départementales et  à l'approche de la saison touristique. Les nouvelles municipalités ont eu le temps de prendre connaissance des principaux dossiers et comme nous l'avons fait pour les municipalités précédentes, nous pourrons établir un premier bilan à l'échéance des 500 jours, soit après la saison touristique. D'ores et déjà nous pouvons imaginer quelques changements dûs pour certains aux initiatives locales (abattoir), et pour d'autres à l'organisation du territoire (changements au niveau des offices de tourisme). Commençons donc par faire un tour d'horizon en évoquant ce qui est déjà réalisé et ce qu'on peut prévoir ou tout au moins imaginer .

L'administration de la Poste semble avoir des projets , particulièrement à Plouhinec et à Pont-Croix. Le maire de Plouhinec a déjà pris position à ce sujet:

"En aucun cas je ne permettrai que soit remise en cause l'existence d'un bureau de poste  au bourg de Plouhinec.....lorsqu'on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage"

Difficile d'imaginer la suite . Nos voisins de Plozévet sont susceptibles d'être également confrontés à de nouvelles dispositions dans ce domaine, tout comme Pont-Croix qui pourrait être fermé un jour par semaine. L'administration  s'appuie sans doute sur des considérations économiques dont nous n'avons pas connaissance.

Quant à la fermeture de l'école Notre Dame de Lorette à Plouhinec, disons qu'il s'agit pour l'instant de rumeurs puisque rien n'est annoncé officiellement. Par contre l'ouverture d'une école Diwan à Pont-Croix semble être plutôt acquise.

Bref, tous ces projets sont à considérer dans la situation économique du Cap-Sizun  qui est loin d'être brillante.

Enfin et tout de même, deux radars pédagogiques viennent d'être installés à Audierne : l'un dans la rue Emile Combes , rue particulièrement dangereuse surtout pour les piétons, et qui dessert les écoles libres (Sainte Anne et Saint Joseph), les églises (Saint Joseph et Saint Raymond et les cimetières ( Saint Joseph et Kermabon). Son emplacement paraît avoir été choisi judicieusement pour agir au profit de la circulation descendante.

L'autre renseigne la circulation montante dans la rue du 14 juillet à environ 500 mètres du centre ville. Or la circulation descendante est plus rapide donc plus dangereuse que la circulation montante en raison de la masse ( inertie) des véhicules qui agit sur les distances de freinage. Un véhicule descendant subit donc son élan et la pente accélère la vitesse. On nous dit que ces radars ne sont pas fixes et qu'ils seront seront déplacés régulièrement. Attendons la suite.  Notons encore que le nouveau rond-point de LIDL sert de ralentisseur sur la route de la Pointe du Raz, sans pour autant règler les problèmes du carrefour dit de Kerivoas qui dessert Esquibien (centre bourg) et Audierne (rues Le Goffic et 14 juillet). Quant aux problèmes environnementaux de la prétendue "station balnéaire", force est de constater que l'immobilsme est de rigueur, tant pour l'ex-clinique que pour l'ex-école de pêche et tout le reste. La circulation en centre ville reste aussi conforme à ce qu'elle était dans l'héritage. On verra bien, à l'échéance des 500 jours.   

Dans son édition du 4/5/2015, le Télégramme nous annonce aussi que l'office de tourisme de Pont-Croix doit être transféré:

"L'office de tourisme passera en établissement communautaire d'ici la fin de l'année avec la communauté des communes du Cap-Sizun, avec transfert des actions principales....Il faut que tout soit décidé  au 31 décembre....La loi nous y oblige, il faut y réfléchir et ne pas le subir....."

Il ne d'agit donc  pas d'une initiative locale puisque c'est la loi. Soit !! Mais, si dans ce cas particulier on devra se conformer à la loi, pourquoi ne pas anticiper dans d'autres domaines comme les regroupements de communes ?? Tout le monde sait que la frontière entre Audierne et Esquibien est disons virtuelle. Où est la frontière entre Kervréach' (Audierne) et le manoir de Kerancor (Esquibien) ?? Certes, il y a un ruisseau, (souvent à sec), qui alimente plusieurs  lavoirs .... dont certains sont abandonnés et délaissés (Kerancor)  !!! Donc :?????

Tout le monde sait aussi que la plus grande partie du port d'Audierne est à Plouhinec. Alors ?? Qui connait mieux que les Capistes la situation locale du Cap-Sizun ?? Donc, si on continue à "roupiller" en attendant la loi, il faut s'attendre à des "originalités" comme celles que l'on peut constater dans la réforme territoriale qui a provoqué une réaction des géographes.

Dominique Cap, maire de Plougastel Daoulas a exprimé son point de vue  (Télégramme du 10-4-2015):

"Une véritable réforme  de l'organisation territoriale doit venir des territoires eux-mêmes......dans le Finistère 13 intercommunalités sur 26 n'atteignent pas les 20000 habitants.....on n'acceptera pas des regroupements imposés par l'Etat comme cela s'est fait au moment de la réforme de la carte des régions, griffonnée dans un bureau à Paris, sans concertation....." 

Les élus locaux sont donc aux premières loges pour devancer la loi afin d'éviter les erreurs et les imperfections et peut-être même les injustices. Il faut bien se mettre dans la tête que l'époque des 36000 communes est dépassée. La preuve en est donnée par les offices de tourisme dont le regroupement sera imposé par la loi. Nos élus locaux sont là pour anticiper et non pour défendre un clocher, certes respectable puisque hérité des ancêtres , mais sans valeur économique au XXIème siècle. Un simple petit rappel concernant les communes d'Audierne et d'Esquibien: Avant la révolution Audierne n'était qu'une "Trêve" d'Esquibien et l'église Saint Raymond était de ce fait une église Tréviale et non Paroissiale. Mais la Révolution est derrière nous. C'est vers l'avant qu'il faut aller  et le temps presse. On sait ce qui nous attend à propos de l'hôpital de Douarnenez et ce n'est peut-être pas fini. D'autant que les frais de transport des patients convoqués à Quimper par un chirurgien pour un contrôle, à l'issue d'une intervention chirurgicale, ne sont pas remboursés par la sécurité sociale et sont donc à la charge des malades. A t'on pensé aux personnes seules et dépourvues de véhicule, qui ne peuvent se présenter à ces contrôles ?? On a déjà prononcé le nom de désert médical . Nous y allons si rien ne bouge !! Alors ???

Place aux initiatives, aux projets et au bon sens qui est un des traits de caractère du tempérament capiste. Les marins Capistes savent "épauler" la déferlante, les agriculteurs Capistes savent anticiper la météo avant la récolte , les élus locaux doivent mériter la confiance reçue des électeurs en associant les prévisions météo et les coefficients de marées. Les citoyens Capistes donc électeurs  attendent la suite...

au prochain numéro.....  

Audierne.Pont-Croix.Cap-Sizun.Editorial 4/2015

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique