Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 09:47

    Audierne-Douarnenez-Plouhinec-

Cap-Sizun-Editorial 12/2014

pic_0996.jpg

Références:

Télégramme de Brest au sujet de

-1- Cap-Sizun

en dates du

a)- 1-12-2014: Abattoirs publics. Gare à la saignée

EHPAD de Cleden. Dix places en unité Alzheimer

b) 6-12-2014: Audierne. Conseil.Vote des tarifs communaux

c)- 10-12-2014.Office de tourisme .Une bonne année

d) 12-12-2014:Association d'entreprises."Un territoire d'avance"

e) 13-12-2014: Tourisme . Une grande enquête

Deux maisons et un garage cambriolés et 3 voitures volées

f) 7-12-2014: Plouhinec. Poulgoazec. Gros nettoyage du terre-plein

 

2- Douarnenez (Hôpital)

a)- 1-12-2014.Maison de santé.Remède à la désertification

b)- 13-12-2014. Hôpital. L'ARS vient acter la fin de la chirurgie

c)- 16-12-2014. Hôpital. Le comité de soutien ne désarme pas

d)- 20-12-2014. Douarnenez.Avenir de l'hôpital. Un voeu combatif du conseil municipal

e)- 21-12-2014.Défense de l'hôpital. Début 2015, ce sera chaud

3- Elections départementales

a)- 29-11-2014.Départementales.Un ticket PS Florence Crom-Gurvan Kerloch

b)- 2-12-2014- Douarnenez.Départementales.Deux tandems à droite

4- Réforme territoriale

a) 1-12-2014. Réunification. Un oui symbolique

b)-10-12-2014. Réforme territoriale. Encore raté.

c)- 19-12-2014.Conseil général du Finistère.Incertitudes en cascade

5- Armées

a)-20-12-2014. Militaires.Le droit à la parole

 

 

******

Les sujets ne manquent pas en cette fin d'année, tant  ceux qui concernent la situation générale nationale et même planétaire, que ceux plus locaux qui concernent le Cap-Sizun et son voisinage immédiat. L'hôpital de Douarnenez entre autres, a fait la une de l'actualité, avec le projet de suppression de la chirurgie qui a suscité de nombreuses manifestations et prises de position des différentes municipalités et des élus locaux. 

(Cf: références 2).

L'hôpital de Douarnenez est soumis aux principes de fonctionnement définis par l'ARS (Agence régionale de santé), lesquels sont établis à partir de la politique fixée par le gouvernement. Tout le monde sait qu'il faut faire des économies, et c'est en fonction  de ce critère que la chirurgie semble condamnée dans les petits hôpitaux décentralisés comme Douarnenez qui n'est d'ailleurs pas un cas unique. Pont-L'Abbé et Concarneau villes voisines ont déjà été confrontées au problème et ont dû accepter le regroupement des actes chirurgicaux à Quimper (pour le Sud-Finistère). Comme l'ARS tient les cordons de la bourse, directement ou indirectement, on ne voit pas bien comment ce problème pourrait évoluer dans le sens généralement souhaité par la population locale et ses responsables. Pour autant, il ne faut pas baisser les bras  pour une première raison: la saturation de l'hôpital de Quimper. Le jour où la chirurgie sera fermée à Douarnenez, officiellement en raison  des manques de médecins anesthésistes, il faudra aller à Quimper pour les interventions  les plus banales, généralement traitées en "ambulatoire". Nous laissons au personnel médical le soin de donner des exemples. Il conviendrait aussi de tenir compte du rayon d'action de l'hôpital de Douarnenez , à savoir le Cap-Sizun et la presqu'île de Crozon, ainsi que de la situation péninsulaire de notre bout du monde qui n'est pas à 3 heures de TGV de Paris comme c'est le cas de Marseille. La fermeture de la chirurgie douarneniste devrait donc respecter l'intérêt des populations concernées dans un contexte général de situation défavorisée par l'éloignement des centres. (Il faut compter une heure pour faire le trajet Quimper-Pointe du Raz). Quoi qu'il en soit une décision non conforme à l'intérêt général se traduira vraisemblablement par l'expression d'un mécontentement, et ce dès mars prochain. Notons encore que l'abstention est, dans ce domaine, une forme d'expression de mécontement et d'absence d'intérêt.

C'est donc les 22 et 29 mars prochains que se dérouleront les élections départementales (Régionales peut-être en octobre). Nous connaissons déjà qelques noms de candidats: Pour la gauche Florence Crom et Gurvan Kerloch, pour la droite Didier Guillon  (associé à Jocelyne Poitevin) et Erwan Le Floch. Le canton de Pont-Croix disparait au profit du canton de Douarnenez ce qui rend difficile les pronostics. Nous attendrons  donc l'ouverture de  la campagne pour revenir sur ce sujet en essayant de déterminer certaines intentions, particulièrement dans le domaine de la participation comme nous l'avons déjà dit.  

La réforme territoriale n'a pas davantage tenu compte du souhait plusieurs fois exprimé concernant une Bretagne à 5 départements. La Loire Atlantique appartient donc aux Pays de la Loire , ce qui est contraire à notre histoire et à la géographie. L'article publié le 19-12-2014 dans le Télégramme de Brest a permis au rédacteur: Monsieur Thierry Charpentier, d'écrire:

"Vos amis, notamment Nantais, ont fait le choix de la préservation des baronnies plutôt que celui du développement régional".

Cette phrase à elle seule caractérise la situation. Le résultat ne donne pas satisfaction aux électeurs mais il a préservé des intérêts politiques et des carrières locales. Attendons encore la suite puisque ce résultat est certes légal et démocratique, même si certains députés ont préféré faire le choix de la discipline de parti, au détriment de l'opinion de leurs électeurs. Et, les électeurs ont de la mémoire. Notons en passant l'initiative d'une commune de la Loire Atlantique qui a organisé un référendum sur le sujet:

cf: référence 4 a)-

Résultat sans ambigüité: Souhait de rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne : OUI à 75%.

Bravo aux électeurs de Saint-Viaud en Loire Atlantique, même si ce résultat est purement symbolique.

Notons que nos responsables capistes se sont montrés très discrets à ce sujet, se contentant de voter qelques motions ici ou là. Pourtant, une initiative comme celle de Saint-Viaud aurait été "percutante" non ??  Passons !!!

Ceci nous permet de revenir sur notre Cap-Sizun qui a connu un fait divers qui serait considéré comme  banal dans d'autres régions confrontées régulièrement à la délinquence. 

cf: référence 1 e)-

Dans son édition en date du 13/12/2014, le Télégramme de Brest publie ce qui suit:

Deux maisons et un garage cambriolés et trois voitures volées.

Le garage Sergent, au lieu-dit Ty Nevez à Beuzec cap Sizun a été victime d'un cambriolage et de nombreux dégâts.....

A quelques 300 mètres de ce garage, un autre cambriolage a été commis, dans une maison individuelle......

Il apparaît donc que notre Cap-Sizun n'échappe pas à la délinquence devenue monnaie courante dans d'autres régions. Raison de plus pour prendre les précautions élémentaires qui s'imposent dans certaines circonstances.

Une bonne nouvelle tout de même: Le nettoyage du terre-plein de Poulgoazec

cf: référence 1f)

Depuis le temps que la présence de ce tas de sable défrayait la chronique, on finissait par ne plus croire à sa disparition. Combien de photos ont été prises devant cette conséquence ou résultat du désensablement de l'entrée du port d'Audierne, toujours en période électorale évidemment. Madame Donval par exemple, qui pour autant a été battue aux dernières cantonales !! Pour autant, tout n'est pas réglé car le désensablement ancienne version ne coûtait rien à la collectivité, alors que désormais les interventions auront un coût. A suivre donc !!

Tout a un coût et rien ne fonctionne gratuitement. C'est donc aussi le cas de l'abattoir de Toul-Bröen (Pont-Croix).

cf référence 1a):

Au nombre de trois dans le Finistère, les abattoirs publics sont incontournables pour nombre de petits paysans ou bouchers qui fonctionnent en circuit court. Problème : ces 3 équipements sont aujourd'hui en sursis, pour des raisons diverses. Celui de Pont-Croix, en régie directe , est en bout de course et déficitaire, et semble condamné à court terme. Celui de Lesneven... accuse un déficit structurel....Celui du Faou est vieillissant......

Voilà donc une situation nouvelle qui se profile à l'horizon avec des conséquences sur l'économie locale, tant pour le petit commerce spécialisé, que pour l'emploi. Remarquons aussi que les grandes surfaces ne sont pas concernées puisqu'elles ne sont pas utilisatrices de ce type de structures. Il faudra bien tenir compte de tous ces éléments avant de décider. Dans une région défavorisée comme le Cap-Sizun la fermeture de l'abattoir de Pont-Croix pourrait entrainer la fermeture de quelques boucheries charcuteries et voir revenir l'abattage clandestin bien connu durant la dernière guerre. A méditer donc !! 

Néanmoins, le tourisme se porte bien si l'on en croit certains articles:

cf références 1c, 1d)  et 1e)

Certaines entreprises du Cap-Sizun auraient même créé un collectif des entreprises qui a pour slogan:

Un territoire d'avance.

Bonne chance à cette nouvelle association dans laquelle on retrouve des petits commerçants et la direction du centre Leclerc local. La confrontation des points de vue pourrait apporter des idées nouvelles bénéfiques pour tous.

Reste bien-sûr le problème de l'emploi. Le tourisme ne crée que des emplois saisonniers et le principal employeur demeure la communauté de communes et ses  5 maisons de retraite du type EHPAD: Cleden-Cap-Sizun (création de 10 places en unité Alzheimer) Pont-Croix (La Fontaine et Saint Yves), Audierne et Plouhinec. Actuellement nous n'avons pas connaissance de l'existence de places disponibles dans ces différents établissements. Il y a donc des listes d'attente et les places se libèrent en fonction des circonstances. C'est ainsi dans un pays de population âgée, conséquence de l'enclavement et de l'éloignement des centres. Les choses risquent de se poursuivre pour des raisons très simples: coût des structures qu'il faudrait réaliser. Mais point n'est besoin d'espérer pour entreprendre dit-on. Nos élus ont donc du pain sur la planche et nous aurons l'occasion d'étudier les promesses et les projets avant l'échéance de mars 2015 (élections départementales).

Pour conclure cette dernière intervention de l'année 2014, on peut noter un début d'évolution dans le statut des miltaires à propos du droit à la parole. Il s'agirait si l'on en croit la presse:

"de l'élaboration d'un projet de loi accordant aux militaires français un droit d'association professionnelle excluant toutefois "tout droit syndical".

Il semble prématuré de disserter sur ce qui n'est qu'un projet. Attendons donc la suite en rappelant tout de même la différence qui existe entre la police constituée de personnels civils qui ont droit d'adhérér à un syndicat, et la gendarmerie de statut militaire dans laquelle le droit au syndicalisme n'existe pas. Vaste sujet sur lequel nous aurons l'occasion de revenir au cours de l'année 2015, après avoir souhaité à tous nos lecteurs :

une bonne et heureuse année 2015, une parfaite santé et la réalisation de tous les projets !!

Bloavez Mad à tous !!     

 

   PIC-0061.JPG     

 

*****

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires