Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 09:44

Audierne. Les états d'âme de Madame Donval

Références:

1- Télégramme de Brest en date du 15-3-2014

Titre: Audierne. Départ. L'émotion de Jacqueline Donval

2- Ouest-france en date du 21 novembre 2013

Titre: Audierne: une 3ème liste qui rebat les cartes (article de Christian Gouerou)

 

pic_0894.jpg

 

********

Nous avons déjà annoncé à plusieurs reprises que Madame Donval, maire socialiste d'Audierne, récemment nommée chevalier de la légion d'honneur ne se représente pas aux élections municipales de 2014. Lors du dernier conseil municipal qui s'est tenu le vendredi 14 mars 2014, elle a tenu à faire part de son émotion :

"Je suis très émue. Une partie de ma vie, une des plus belles, qui d'une certaine manière se referme ce soir ......Je suis socialiste et le resterai.....Pour moi, cela va être très difficile de vous quitter......Notre ville c'est notre bonheur, notre fierté....."

Le 21 novembre 2013, le quotidien Ouest-France publiait un article de Christain Gouérou (référence 2) dans lequel on peut lire ce qui suit:

En 2008, Audierne était passée à gauche. Basculera-t-elle à nouveau à droite en mars 2014 ?

Jacqueline Donval se retire. C'est sage. Car le candidat désigné par le parti socialiste Gurvan Kerloc'h aura fort à faire pour conserver Audierne à la gauche. En cas de maintien de Jacqueline Donval, la droite représentée par Jo Evenat, qui se dit sans étiquette partait favorite. La maire sortante a connu un mandat en demi-teinte.

******

Nous sommes  à 6 jours du scrutin. La campagne qui bat son plein (réunions en salle, tournée du marché etc...) va bientôt s'achever. Difficile de faire un pronostic comme nous l'avons déjà dit compte tenu de 2 grandes inconnues: le taux de participation et le nombre de bulletins annulés suite à des ratures faites par certains électeurs choisissant cette forme d'expression pour contester la nouvelle loi électorale. Donc, toutes les hypothèses restent ouvertes.

 

 

 

On peut certes comprendre l'émotion d'une partante qui aurait décidé de se retirer (volontairement ou invitée à...). Toutefois le rédacteur d'Ouest-France n'a pas mâché ses mots pour qualifier cette mandature. "Demi-teinte" c'est son mot, sans ambigüité. Nous lui laissons la responsabilité  de son propos car ce n'est que dimanche prochain, après le verdict des urnes que nous pourrons tirer les conclusions de ce règne de 6 années qui sera achevé. Nous saurons donc si les électeurs ont délivré un témoignage de satisfaction à la municipalité sortante réprésentée par 9 élus sortants dont 4 adjoints au maire (certains dissuasifs de haut niveau), ou au contraire s'ils ont prononcé la sanction d'un mauvais bilan en élisant la liste Evenat. Nous saurons donc  également si on peut décerner à l'équipe Donval un satisfecit pour sa compétence, et dans le cas  contraire un qualificatif d'incompétence justifiant le rejet. Certaines  images ici publiées tout au long de  la mandature sont hélas peu flatteuses. Le prix de ville fleurie ne devrait pas avoir beaucoup d'incidence sur les choix des électeurs puisque celui qui réside dans un quartier délaissé risque de manifester son mécontentement. Quand on n'est pas content, on ne  choisit pas de poursuivre avec les mêmes responsables mais plutôt d'en changer. Il serait donc sans doute préférable d'attendre les résultats pour laisser exploser sa joie ou au contraire essuyer ses larmes qui ne seront tout compte fait, que des larmes de crocodile.

Madame Donval dit à ses administrés que c'est difficile de les quitter. Elle aurait pu choisir de rester, ce qu'elle avait sans doute envie de faire puisqu'elle s'était précédemment  re-présentée aux cantonales . A cette occasion, elle a connu l'échec, alors qu'elle était sortante appartenant à la  majorité socialiste départementale. C'est donc tout simplement un échec personnel exprimé dans  quasiment toutes les communes du Cap-Sizun. On comprend dès lors que personne n'ait essayé  de "retenir son départ" 'expression empruntée au bulletin municipal.

Donc, les larmes du départ devraient être largement compensées par la légion d'honneur qui lui a été décernée. L'histoire dira tout de même si cette décoration sera représentative de la réussité d'un mandat audiernais avec son prix de ville fleurie  ou au contraire de l'échec avec son cautionnement de situations illégales (casse de voitures, propreté des quartiers etc..).  Généralement un échec ne se récompense pas par l'attribution de la plus haute décoration nationale. Ce n'est que lorsque les résultats seront connus que l'on pourra dire et confirmer la qualité de la mandature écoulée: en demi-teinte  selon "Ouest-France et peut-être même en teinte complète selon  le point de vue qui aura été exprimé par les électeurs.    

On dit que:

Diriger c'est Prévoir, Donner des directives, Veiller à l'exécution

Les électeurs sauront faire l'analyse de cette formule sans doute pas très connue dans le syndicalisme et décerner aux sortants les appréciations correspondantes

 

  pic_0058.jpg 

*********

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires