Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 16:07

Audierne.Cap-Sizun.Municipales.1er tour. Résultats

    PIC_0068.JPG 

Le premier tour des élections municipales a eu lieu en Cap-Sizun hier, 23 mars 2014. De nombreux élus sortants ont été reconduits dans leur fonction; c'est le cas à Plogoff, Esquibien, Cleden, Goulien, Confort Meilars, Mahalon, donc la moitié des communes du Cap . Il faudra un 2ème tour à Plouhinec pour désigner le vainqueur. C'est le maire sortant: Jean-Claude Hamon qui est arrivé en tête au premier tour et qui de ce fait, se trouve en position favorable pour le 2ème. Il faut noter aussi la défaite de la liste sortante socialiste à Pont-Croix remplacée par une liste sans étiquette. Et enfin Audierne qui voit la victoire de la liste Evenat qui par une voix de différence, obtient 15 sièges contre 4 à la liste socialiste majoritairement sortante.

La première remarque essentielle concerne donc la défaite socialiste dans 2 communes importantes: Audierne et Pont-Croix. Que reste -t'il comme communes socialistes déclarées dans le  Cap: Plogoff et Confort-Meilars, cette dernière étant dirigée par le suppléant de la députée socialiste de la circonscription. Madame Donval, maire sortant d'Audierne et ex-conseillère générale devrait pouvoir nous expliquer ces résultats compte tenu des responsabilités qu'elle a exercé en Cap-Sizun durant de longues années. De plus, elle a même été secrétaire de la section socialiste locale, remplacée en 2009 par Madame Marie José Louarn qui considérait en prenant ses fonctions  qu'il fallait améliorer la communication (Télégramme de Brest en date du 2/2/2009), ce qui n'est évidemment  pas un compliment. 

Les résultats d'Audierne méritent un commentaire particulier compte tenu de l'historique des évènements. Rappelons que la maire socialiste sortante Madame Donval ne se représentait pas et n'oublions pas non plus ce qui avait été écrit dans l'Ouest-France qui prévoyait la victoire aisée de la liste Evenat si Madame Donval se re-présentait. Or, elle a été remplacée en tête de liste par Gurvan Kerloc'h. La liste Evenat remporte les élections avec une voix d'écart. C'est peu. Certains abstentionnistes ou votants à bulletins nuls vont peut-être regretter leur choix mais ce qui est fait n'est plus à faire. On a compté 75 bulletins nuls soit 5,96 % qui s'ajoutent à 573 abstentions soit 31,29 %. Le total s'élève donc à :

573+75=648

31,29+5,96=37,25%

    Audiernais qui ne  se sont pas exprimés ou n'ont pas fait leur choix entre les 2 listes. Nous avons donc un score relatif dont les élus devenus responsables devront tenir compte même si leur légitimité n'est pas contestable.

Mais nous sommes dans la France profonde et la nouvelle loi électorale, en fait contestée par les bulletins nuls, oblige les votants à faire un choix de liste groupée, sans ratures ou remplacements. Cette nouvelle loi explique en partie les résultats, d'autant qu'elle a été contestée par un député local, Monsieur Urvois (de Quimper) qui s'occupe de décentralisation. Il est donc bien placé pour intervenir.

Nous disions donc "France profonde", dans laquelle le  folklore local n'est pas toujours loin, ce qui semble avoir été oublié. A moins qu'il ne s'agisse de méconnaissance des analyses fondamentales qui doivent précéder les initiatives et  les décisions. On apprend cela dans certaines écoles, mais cela n'a peut-être pas cours en milieu syndical. En effet, on a découvert le jour du scrutin, qu'un ancien "Front National" figurait sur la liste socialiste. Il s'agit de Monsieur Rey , audiernais d'adoption depuis 7 années environ et ancien élu de Seine et Marne. Nous nous référons au Télégramme de Brest en date du 24 mars 2014 qui par l'intermédiare de Monsieur Hubert Orione a diffusé cette information que nous n'avons d'ailleurs pas vérifiée. Mais, nous avons sous les yeux le bulletin municipal de janvier 2013, qui a consacré 2 pages (12 et 13)  à un nouvel arrivant devenu audiernais d'adoption. Nous avons donc fait la connaissance de Monsieur Rey, tant par la prose que par les photos, et voici ce qu'on peut lire:

"Je suis arrivé à Audierne en octobre 2009....Ma décision prise, contact a été pris avec Madame Donval maire ".

Une photo de Madame Donval et Madame Moalic adjointe, encadrant Monsieur Rey accompagne le texte.

"J'ai par la suite effectué la majorité de ma carrière professionnelle à la garde républicaine où j'ai gravi les échelons, assumant d'importantes responsabilités au sein de l'escadron hors grade "escorte présidentielle......

Vous voyez, parmi mes médailles, celle qui me tient à coeur et que je suis fier d'arborer, c'est la médaille d'honneur de la garde républicaine "escorte présidentielle"

*****

Les 2 pages consacrées à un nouvel  arrivant à Audierne ont surpris plus d'un audiernais. On n'en fait pas autant pour un "retourné au pays", expression empruntée à Monsieur Christian Pelras   qui a publié un ouvrage remarquable intitulé:

"Goulien, commune bretonne du Cap-Sizun".

Peu importe. Monsieur Rey a le droit d'avoir comme tout le monde  des opinions politiques non ? C'est sa liberté de pensée . S'il a figuré sur une liste socialiste aux élections municipales, c'est parce que les socialistes l'ont choisi. La responsabilité de ce choix incombe donc aux responsables socialistes, et tout d'abord à Madame Donval qui a reçu un nouvel audiernais, puis l'a dirigé vers son parti considérant qu'il s'agissait d'une bonne recrue. L'honorabilité de Monsieur Rey ne semble pas en cause, compte tenu de ses références professionnelles qui auraient été faciles à vérifier. Un peu de naïveté politique par conséquent dont la responsabilité est exclusivement socialiste.

Or Monsieur Kerloc'h fait écrire ce qui suit dans le Télégramme:

 

"Je dois réfléchir car il n'est pas impossible que ma liste demande l'annulation de ce vote".

Mais non Monsieur Kerloch. Le problème est interne au parti socialiste qui a choisi et désigné ses candidats. Il n'y a ni fraude ni faute dans le déroulement du scrutin ni dans le résultat. Vous soulignez les bulletins nuls. Ces bulletins sont ceux qui ont été raturés par des électeurs mécontents de la nouvelle loi électorale d'une part, et d'autre part insatisfaits de la présence sur votre liste d'élus et adjoints  sortants, dont les noms ont été dissuasifs de haut niveau comme cela a été écrit ici même avant les élections . C'est votre liste qui était mauvaise dans l'ensemble, et pas seulement la présence de Monsieur Rey qui aurait déclenché des réactions défavorables. On ne voit donc pas pourquoi il faudrait annuler ce vote qui s'est déroulé en toute légalité. Certes la municipalité sortante serait plutôt orientée vers l'acceptation de l'illégalité maintes fois dénoncée ici mais  sans résultat. On verra bien ce que feront les nouveaux responsables pour rattraper tout ce que les sortants laissent derrière eux, en particulier dans le domaine environnemental: clinique, école de pêche, casse de voitures, Mât Fenoux et toute la suite. Les sortants ont un bilan négatif. 3 adjoints sortants seront désormais opposants (sans indemnité, ce qui va les changer).

 

pic_0894.jpg

 

Le socialisme est battu à Audierne. Le socialisme sortant est battu à Pont-Croix. Il sera aussi battu à Plouhinec au 2ème tour puisque la tête de liste est l'ex-suppléant de Madame Donval aux cantonales. Peut-être que, au lieu de faire le procès de Monsieur Rey que vous avez choisi, vous feriez mieux d'étudier le bilan de Madame Donval, bilan récompensé par la légion d'honneur, sans doute décernée  en raison de sa compétence mise  au service des audiernais durant 6 années. Quant aux bulletins nuls, Audierne n'en  a pas l'exclusivité puisque on en trouve aussi :

281 à Plogoff

52 à Esquibien

77 à Plouhinec

32 à Pont-Croix

Liste non exhaustive comme on dit. Les 75 bulletins nuls d'Audierne n'ont rien d'original puisque nous  savons, par le biais de confidences que certaines personnes ont voté nul car elles n'étaient pas satisfaites de la composition des listes. Il conviendra sans doute  d'en tenir  compte pour l'avenir. L' avenir d'Audierne justement, est confié à la liste Evenat qui aurait tout de même intérêt à analyser son score pour agir avec beaucoup de circonspection car il faut savoir que si les élections s'étaient déroulées avec l'ancien scrutin, plusieurs de ses colistiers voire lui-même, n'auraient peut-être pas été élus. On a voulu politiser les élections municipales. C'est fait et c'est le parti socialiste qui en est victime après avoir décoré certains responsables locaux sensés lui assurer une bonne représentativité dans l'électorat local alors que  c'est le contraire.  Le 2ème tour devrait confirmer cette analyse qu'il aurait été préférable de faire avant le premier tour et non après pour éviter la "Berézina locale".

Bon vent à l'équipe Evenat qui est attendue au tournant par les audiernais qui seront vite fixés sur ce qui les attend dans les 6 années à venir. 

 

     

 

 

*****

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans politique
commenter cet article

commentaires