Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 09:57

Audierne-Esquibien-Municipales 2014 et club nautique

Références: Télégramme de Brest en date du 13-2-2014

Titres:

Esquibien. Conseil municipal. Avis de tempête

Affaire Keravec. Suite de la polémique

 

 PHTO0018-copie-1.jpg

 

 

*******

Depuis que le projet de  club nautique d'Esquibien est arrivé sur la place publique, les blogs konchennou, kontadennou et legoyenducap ont défendu une position qui n'a pas varié d'un millimètre au cours du temps. Nous avons toujours pensé, sans nous investir dans les affaires personnelles de la famille Keravec, que c'était une erreur de remplacer une servitude de passage piétonnier sur la terre ferme par une estacade. Remplacer ce que la nature nous a laissé, donc dans un état naturel, par de l'artificiel, ne nous semble pas être une bonne décision . Nous considérons donc que le club nautique n'est pas à sa bonne place, bien que le projet réalisé soit le...... Nième . Les projets précédents ont rencontré de nombreuses difficultés dont la présence d'une plante rare "la renouée maritime", signalée en son temps par la conseillère générale de l'époque, Madame Donval, actuellement maire d'Audierne pour encore quelques jours. La situation actuelle est donc également  imputable à l'action néfaste de Madame Donval qui s'ajoute aux décisions contestables et contestées prises par la municipalité d'Esquibien qui vient d'être condamnée par le tribunal administratif. Nous avons toujours dit que l'on reparlerait un jour de ce club nautique. Nous y sommes en pleine préparation des municipales qui auront lieu dans quelques semaines .

Dès que la décision du tribunal administratif a été connue, les blogs konchennou et autres ont diffusé l'information qui semble avoir été occultée provisoirement par la presse locale. La démonstration de l'intérêt des blogs est donc faite, n'en déplaise à ceux qui n'apprécient pas. Certes, la lecture des blogs fait plaisir à ceux qui rient , et déplaît souverainement à ceux qui pleurent. Les sourires tout comme les larmes importent peu. Ce qui compte c'est l'information, diffusée en temps réel et en toute objectivité. On ne voit pas ce qui est contestable dans une décision de justice qui donne raison aux plaignants. En cas de contestation, il est possible de faire appel.

Soulignons une fois de plus, que nous avons connaissance aujourd'hui de la décision du tribunal administratif. Mais il reste un autre dossier en cours : la procédure pénale qui sera ce qu'elle sera. Nous n'anticiperons pas, d'autant qu'il s'agit de préjudices subis par la famille Keravec, dans plusieurs domaines. Pour autant, et dès que les décisions de justice seront connues, les blogs konchennou, kontadennou et le goyenducap se feront un devoir de diffuser l'information, au titre de la liberté d'expression que personne ne peut museler. Cette liberté permet de  faire connaître certains aspects de la vie locale et ce n'est pas inutile en période électorale.

Nous savons que à Esquibien 2 listes seront en concurrence, dont la sortante qui devra justifier son bilan. Même situation à Audierne où le bilan des derniers sortants, sera à comparer avec les souvenirs laissés par les sortants précédents dont l'actuel maire d'Esquibien a fait partie.

Les souvenirs...sont l'image d'un rêve....comme dit la chanson !!!

 

******

FH000034.jpg

 

******

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Beg lervily 15/02/2014 13:05

Merci d'avoir diffusé l'info. La presse est restée silencieuse très (trop) longtemps sur ce jugement alors que tout le monde était au courant. Pourquoi ?

spartacus 18/02/2014 08:41

Nous sommes le 18 février 2014. A l'appui de ce qui précède, on peut ajouter que le retrait de la liste ouverte qui avait vu le jour à Audierne, a été signalé par Ouest-France le 31-01-2014. A ce jour (18 jours plus tard), le quotidien "Télégramme de Brest", n'a pas encore signalé ce retrait. Que faut-il en penser ?? Les lecteurs de konchennou (qui sont de plus en plus nombreux ) apprécieront.. A force de vouloir faire du "politiquement correct ",on nous offre des informations incomplètes quasiment contrôlées. Il est notoire que l'affaire du jugement concernant le club nautique a été présentée au public par le blog konchennou avant tout le monde. Qui peut se permettre de contrôler une décision de justice ?? Réponse par les électeurs dans quelques semaines. Spartacus

Amazone 17/02/2014 23:32

Bonjour à tous.

Quelques rappels sur l'information journalistique puisque le débat est parti sur ce sujet et que cette affaire du centre nautique a le mérite d'illustrer certaines pratiques de la presse locale et son tropisme pour les petits chefs locaux :

"En théorie, dans une société démocratique, l'«information de presse » doit présenter trois caractéristiques : être d’actualité et d’intérêt général ; avoir été sélectionnée et mise en forme par une conscience libre, formée à la recherche intéressée de la vérité et soucieuse du bien commun ; être diffusée par un média garantissant l’indépendance du journaliste par rapport à tout pouvoir (politique, idéologique ou économique, y compris par rapport aux intérêts de l’entreprise qui l’emploie).
(Source Wikipédia)

ALORS, QUID DE L'INDEPENDANCE DE LA PRESSE LOCALE ?

Dans son article de juillet 2011 intitulé "Hubert Orione et l'éthique journalistique", le blog Plouhinec Circus attire l'attention sur des pratiques journalistiques douteuses mettant en lumière la collusion entre la presse et le pouvoir local et conclut ainsi :
"Nul ne pourra croire que dans ces conditions, les articles du Télégramme concernant Plouhinec ne soient pas orientés et informent les Plouhinécois avec honnêteté et impartialité quand les bases mêmes de la déontologie ne sont pas respectées."

Alors, que penser, lorsqu'on voit sur la liste du maire sortant d'Esquibien, l'épouse d'un correspondant de presse de Ouest-France, à part que la qualité de l'information va très certainement atteindre prochainement des sommets d'impartialité ?

Quand on sait le rôle primordial joué par la presse locale dans la vie politique d'une commune, on comprend parfaitement l'intérêt d'un maire à avoir la presse à sa botte. Tout le monde lit le journal local.

La façon de retranscrire de manière orientée certains évènements tout comme son manque d'empressement à en relater d'autres démontre sa collusion évidente avec le maire d'Esquibien et de sa partialité. De tels agissements qui s'apparentent à des pratiques mafieuses dignes d'une république bananière vont totalement à l'encontre d'une information de qualité, complète, impartiale et indépendante.

Si Konchennou n'avait pas été là, qui aurait eu connaissance du jugement du Tribunal Administratif ?

A méditer.

spartacus 16/02/2014 21:43

Heureusement que les blogs, tout au moins les miens respectent une certaine déontologie. Nous nous limitons à - soit commenter les articles de presse, surtout lorsqu'ils contiennent à boire et à manger
- soit nous référer à des sources de renseignements incontestables, que l'on peut toujours essayer de contester, mais avec difficulté comme lorsqu'il s'agit par exemple de décisions de justice.
Nous informons et sommes en mesure de fournir les preuves, par exemple une photo de paysage qui défraie la chronique. Dans le cas du club nautique d'Esquibien 2 choses sont incontestables:
1- la décision de justice
2- la disparition de la servitude de passage sur la terre ferme, remplacée par une estacade en bois qu'il faudra bien entretenir ce qui ne sera pas gratuit. Les contribuables apprécieront peut-être, surtout en période de tempête. Merci pour ce commentaire. Spartacus

Exocet 16/02/2014 17:12

Beg Lervily, réfléchis, pourquoi la presse est restée silencieuse d'après toi ? Parce que quand il y a des copains à préserver, ils se foutent la charte d'éthique professionnelle des journalistes où je pense. Je t'invite à en prendre connaissance et en attendant, je te cite quelques lignes : "Le droit du public à une information de qualité, complète, libre, indépendante et pluraliste, rappelé dans la Déclaration des droits de l’homme et la Constitution française, guide le journaliste dans l’exercice de sa mission. Cette responsabilité vis-à-vis du citoyen prime sur toute autre.
C’est dans ces conditions qu’un journaliste digne de ce nom tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelles.
Tu as compris maintenant ?

spartacus 16/02/2014 16:46

La technique est simple: Montrer pour Démontrer. Vous ajoutez l'expérience de quelqu'un qui a beaucoup appris en gardant les vaches, et voilà. A suivre par conséquent. Spartacus