Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

miniatures

Pont-Croix 

Objets rares d'hier 

Le drusthuil, meuble typique du Cap-Sizun

 

La coiffe de deuil "ar jibilinen "

Ces objets sont visibles au musée du patrimoine 

Le  Marquisat de Pont-Croix

et en photo sur le blog

 

 

Recherche

Vous aimez la Bretagne

Vous aimerez le Cap-Sizun

situé au bout du monde, au pays des calvaires, au pays des chapelles, au pays du grandiose, là où finit la terre et commence la mer.

Regardez!!

 

 

 

 


 


Evel ar C'hap, n'eus bro ebet

Il n'y a pas de pays comme le Cap

Pont-Croix

Cap-Sizun côté pile et face

Beuzec

Cleden

Confort

Mahalon

Goulien

Plogoff 

Plouhinec

Pont-Croix 

Primelin

 

Toutes ces miniatures sont extraites de l'album photo du blog. Elles correspondent chacune à un article qu'il suffit de demander dans la liste des articles 

 

 

 

 

 

22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 10:05

Audierne. Le temps des récompenses

Editorial 13/2013

 

PIC_0211.jpg

 

 

 

 

Références:

-1- Télégramme de Brest en date du

 

12 novembre 2013 Titres:

 

11 novembre. Un climat délétère

Le prix du déni (Hubert Coudurier)

Bonnets rouges. Les leaders dénoncent la récupération

 

13 novembre 2013:

 

Titres: Un climat dépressif qui dure (Hubert Coudurier)

Rythmes scolaires. Les reserves d'un collectif de maires

 

14 novembre 2013

 

 Titre: Audierne, Villes fleuries. Premier prix pour la commune

 

16 novembre 2013

 

Pont-l'Abbé. Actualités

 Titre: plaisance. Trop de carénage sauvage 

 

-2- Journal officiel du 14 juillet 2013.

     

Promotions ordre national Légion d'Honneur 

 

******

 

 

 

Les élections municipales approchent, autrement dit "le temps des vacances" pour certains, et comme à la fin de l'année scolaire on distribue les bons points aux meilleurs élèves . Pour ceux qui ne le sauraient pas,  et ils sont sans doute nombreux, précisons que la commune d'Audierne fait partie des "meilleurs élèves" dans plusieurs domaines dont le fleurissement, malgré la saleté dominante dans certains quartiers que les jurys concernés ne viennent jamais visiter.  Les élus locaux  (godillots) non plus puisqu'ils ne vérifient rien, ne contrôlent rien de ce qui existe sur le terrain, sauf pour la photo dans le journal local, le cas échéant en compagnie des biquettes de la médiatisation.

 

Le quartier de Kervréach' en fait partie avec ses particularités: 

 

PHTO0049-copie-2.jpgPHTO0050.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evidemment, c'est un vieux quartier, mais il n'est pas le seul puisque le front de mer n'est pas davantage épargné.

 

PHTO0004.jpg

 

Et alors !! Ce qui compte ce sont  les fleurs non ?? D'ailleurs elles passent avant les administrés évidemment non ?? La preuve se trouve  écrite en toutes lettres dans la presse locale: 

 

 "Très bonne nouvelle pour la ville......C'était son objectif depuis plusieurs années, le Maire Jacqueline Donval ayant toujours favorisé le fleurissement à Audierne...."

 

Donc les audiernais ont élu en 2008 une équipe municipale qui n'a jamais eu d'autre ambition et objectif que le fleurissement, pour espérer se voir décerner un prix purement honorifique, au détriment de ce qui est dû aux administrés: la propreté et l'entretien dans leurs quartiers respectifs. Attendons avec intérêt le résultat des prochaines municipales pour constater et apprécier l'effet  de cette distinction qui s'ajoute à celle plus personnelle du Maire (légion d'honneur). Hélas pour nos fleuristes, les fleurs ne sont pas inscrites sur les listes électorales et les décorations non plus. Malheureusement, Madame Donval ne se représente pas. C'est fort dommage car elle n'aura pas l'occasion de compter ses voix. Tant pis !! Mais elle avait déjà été bien servie aux dernières cantonales. Quelle claque !! La répétition n'est donc pas nécessaire puisque la cause est entendue malgré l'affaire  des biquettes qui n'auront été que de passage et nous auront coûté tout de même une dépense pour une clôture inutile qui ne servira sans doute jamais plus. Mais il s'agit d'argent public. Alors ...!!!  

 

     

    Mais,  le fleurissement n'est pas gratuit  . Malheureusement nous n'avons pas accès aux documents municipaux. Dommage, car il serait intéressant de connaître la somme dépensée, autrement dit le prix de revient du jardinage au cours de la mandature Donval, ce prix comprenant bien entendu le coût des marchandises utilisées, les heures d'engins et la masse salariale du personnel concerné, le tout traduit en pourcentage du budget. Evidemment personne ne se penchera sur la question car la réponse ferait apparaître une gestion originale dépassant largement la moyenne des autres communes.

 

De plus, il semblerait que, selon certains témoignages, les demandes adressées à la mairie par les administrés pour traiter un problème de quartier font désormais  l'objet d'une réponse standard du genre:

 

"Vous verrez cela avec nos successeurs après les municipales" .

 

Conclusion: aujourd'hui nos élus sont rémunérés pour rien puisqu'ils ont débrayé et ne font plus rien, si tant est qu'ils faisaient quelque chose avant l'approche du verdict. C'est peut-être mieux ainsi. Ne rien faire pour éviter les erreurs environnementales par exemple !!!

     

CQFD non ??

 

 

 

 

 

On pourrait donc faire des économies comme le disait un ex Premier Ministre (Monsieur Pierre Beregovoy) aujourd'hui disparu qui se flattait d'avoir appris l'économie auprès de sa mère.

Evidemment c'est facile d'être "généreusement dépensier" avec l'argent public, tout en clamant sa

"volonté politique"

(restaurants du coeur)

sans être pour autant capable de

"retenir le départ d'un magasin audiernais"

(respect de la rédaction officielle  municipale telle qu'elle a été publiée dans un bulletin du même nom). 

   

 

Quoi qu'il en soit, et compte tenu de certains évènements nationaux qui ont une incidence sur la politique locale, on peut aussi  se demander sur quels critères sont attribuées des décorations aux élus locaux dont ceux d'Audierne (2 légions d'honneur consécutives) puisque leurs résultats sont contestables. C'est évidemment la politique qui est en cause et cela ne fait que s'ajouter au reste, comme la réforme scolaire, la réforme électorale, le mariage pour tous et même l'écotaxe.

Tous ces sujets de mécontentement cumulés, les résultats des municipales ne devraient pas manquer de charme, la commune d'Audierne devenant par là même un centre d'intérêt avec ses élus "godillots" sortants . En effet, aucun de ces dossiers ne concerne un sujet de priorité absolue à  traiter en urgence puisqu'ils ont tous fait l'objet de contestation parfois violente, récemment l'écotaxe et précédemment le mariage pour tous. En conséquence on ne peut que souhaiter bonne chance à ceux qui envisagent de se présenter aux élections pour faire  de la politique, et qui seront peut-être élus, tout en leur suggérant de commencer par le commencement, à savoir un état des lieux, pour que les responsabilités soient clairement établies dès l'ouverture de la succession. Ceci n'a pas été fait en 2008, lors de l'entrée en fonction de la nouvelle municipalité qui ne peut donc pas se référer à un héritage. Un état des lieux aurait fait constater que le port de plaisance ne disposait d'aucune structure technique (carburant, carénage etc...) alors que sa capacité venait d'être doublée, que l'école Pierre Le Lec avait fait l'objet d'une vente injustifiée, que la présence d'une casse de voitures totalement illégale sur le territoire de la commune ne dérangeait pas nos responsables etc...

 

Et depuis, rien n'a changé !! 

 

Qui aurait dû été tenu pour responsable de cet héritage ?? Le maire précédent évidemment donc Monsieur Coatmeur . Mais comme la municipalité actuelle n'a rien fait sur aucun de ces dossiers , la conclusion qui s'impose est très simple:

 

Donval = Coatmeur

 

ou

 

Gauche=Droite

 

soit:

 

beaucoup  de retard, donc d'années perdues pour Audierne, particulièrement dans le domaine environnemental. Or tout le monde sait que le temps perdu ne se rattrape jamais . Donc, bon courage aux successeurs politisés.

 

pic_0045.jpg

 

  Et pour terminer nous emprunterons quelques mots au télégramme de Brest et à son édition du 13-11-2013. (cf référence 1). Dans le point de vue de Monsieur Hubert Coudurier on peut lire ce qui suit:

 

"En réalité, le climat politique est détestable dans l'hexagone depuis bien longtemps, on peut même parler d'une forme d'hystérie ou de dépression nationale à laquelle nos gouvernants n'apportent pas de remède....."  

 

Ce propos n'est pas tendre, et on pourra peut-être le transposer à la commune d'Audierne après les élections. Mais n'anticipons pas et pour l'instant, nous attendons de connaître les noms des candidats "élus miracle" qui seront appelés à traiter tout ce dont nous avons parlé précédemment, et le reste !!

 

Quand on vous dit comme nous l'avons écrit  plus haut que gauche=droite, nous touchons sans doute au coeur du problème et la solution ne viendra  sans doute pas de la nouvelle loi électorale qui politise la base. La solution pourrait venir des listes ouvertes, apolitiques et motivées par l'intérêt général en ignorant les groupes de pression, les lobbies de toutes tendances et plus encore les partis politiques qui monopolisent la pensée et n'aspirent qu'à une chose: le pouvoir pour le pouvoir souvent associé à la défense de l'intérêt personnel pour permettre à quelques uns de faire carrière. On dit souvent que c'est au pied du mur que l'on voit le maçon. Disons que les maçons de la politique locale ont encore beaucoup de progrès à faire pour construire le mur de l'intérêt général et du bon sens  à Audierne.....

 

 

PHTO0053.jpg

 

 

 

********

 

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus - dans actualités
commenter cet article

commentaires